Aux sombres héros de l'amer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aux sombres héros de l'amer

Message par Seja le Dim 13 Fév - 20:26

Aux sombres héros de l’amer
Qui ont su traverser les océans du vide.

Comme toujours lorsque j’écris, cette chanson me revient en tête. Jadis, nos ancêtres s’était tenu, angoissé, devant la mer infini. Dans un temps plus proche, nos aïeuls hésitait à se lancer dans la conquête de ce ciel bleu, qui devient noir sitôt notre terre trop loin. Dans ce livre, ce n’est pas mon histoire que je vais conter, mais celle de nous tous, de manière à ce que personne n’oublie.

Les savants parlent d’un temps avant la Rencontre, un temps de légendes, de dragons et d’ogres. Mais ce temps est révolu depuis bien longtemps, et peu de gens cherchent à savoir ce qui s’est passé. Je ne vous parlerez donc pas de cela, mais de la Rencontre et de ce qui se passe après.

La Rencontre, donc. Année inconnue. C’est le jour où ils arrivèrent. Les Dilis. Ils ont débarqués chez nous sur des machines volantes que nous appelleront plus tard vaisseau. Nous ne les comprenions pas, eux non plus. Nous les avons donc accueilli avec une certaine suspicion et avons laissé faire. Ils ont commencé à faire des expériences, regardant notre écosystème, nos animaux. On aurait dit des enfants devant un nouveau jouet. Et pendant ce temps, nous les observions, les étudions nous aussi, mais de manière plus discrète. Nous les avons tout d’abords pris pour des dieux, puis nous nous sommes ravisés, surtout quand, une dizaine d’année après, nos deux peuples ont réussis à se comprendre. Alors commença une ère de paix.

Les Dilis sont très grand et ont la peau grise. Très grand et très mince. Ils ont aussi des membres frêles. Certains se demandaient comment ils parvenaient à tenir debout sans s’écrouler. Ils vivent beaucoup plus longtemps que nous et savent énormément de chose. Mais revenons à notre histoire :

Cette ère de paix avec les Dilis a duré une centaine d’année. Ils observaient notre planète, et nous, nous essayons de reproduire leur technologie, sans trop de succès, car ils ne nous aidaient pas trop. Juste un ou deux coup de pouce à droite à gauche, histoire de nous mettre sur la voix. Cent ans, disais-je, se sont donc écoulés. Les Dilis ne mourraient pas, aucun autre n’arrivait, nous les croyons immortels. Puis ils partirent, aussi vite qu’ils étaient arrivés. Cent ans de cohabitation avaient laissé des traces, ils furent tristes, nous aussi. Ces humanoïdes amis montèrent à bord de leur vaisseau et s’en allèrent, nous laissant comme démuni.

Dix ans s’écoulèrent, quand ils revinrent. Leurs vaisseaux étaient légèrement différents, mais nous les reconnûmes immédiatement et nous précipitâmes à leurs rencontres. Fou que nous étions. Les Dilis qui descendirent étaient eux aussi différents. Plus trapu, plus musclé, ils portaient des engins étranges. Les rayons qui en surgirent ne laissèrent que des cadavres calcinés et des maisons brulés. Mort. Désespoir. Fuite éperdue. Le peuple que nous avions pris pour nos frères, nos amis, nous ont massacrés. En deux jours, Amakna fut détruite. En un mois, Bonta et Brakmar tombèrent. En à peine un mois, notre terre fut brulée, détruite… Il s’en est fallu d’un cheveu…

Dix ans après, notre peuple vit encore, caché dans ces cavernes obscures, se terrant comme des lapinous, la peur au ventre. Vingt ans après, même constat. Certains ont réussis à trouver des armes abandonnées par l’ennemi et les utilisent pour récupérer de la nourriture, ou les étudient afin de pouvoir les fabriquer. La guerre fait accélérer les choses. Il a fallu cent ans afin de trouver le secret de fabrication de ces horreurs de destruction massive. Enfin, nous pouvions passer à l’attaque ! Ce fut la première découverte qui nous a permis de reprendre possession de notre planète.

Malheureusement, l’histoire ne s’arrête pas là. Nous avions leurs pistolets et autres fusils, mais ils nous canardaient depuis l’espace. Résignés, nous avons repris notre place dans les cavernes. Toutefois, la surface n’était plus à eux. Elle s’était transformée en une sorte de no-mans land, où personne n’allait.

Deux cents ans plus tard, il y eut la deuxième découverte majeure. Celle des vaisseaux. Enfin nous nous battions à égalité avec nos ennemis ! Nous avons réussis à les chasser de notre planète avec les quelques vaisseaux que nous possédions et avons réussi l’impossible : la reconquête de notre territoire.

Mais l’heure n’étais pas à la réjouissance : première mission, retrouvez une planète vivable. Avec plusieurs siècles passé sous terre, nous avons du réapprendre sur le tas, sans personne pour nous aider.

Ensuite, il fallait repousser l’envahisseur si jamais il revenait. Des usines fleurirent donc un peu partout et les plus éminents scientifiques se penchaient sur la question de l’armement. C’est ainsi qu’il y eut la troisième et dernière découverte : la transf. En réalité, ce procédé se nomme : transmutation énergétique de niveau biologique à un niveau mécanique. Mais nous, on appelle ça, la transf. Cette invention nous permet d’utiliser nos pouvoirs de classe à travers une machine. Et ce fut une révolution. Nous pouvions porter des coups aux Dilis ! Nous pouvions les attaquer, et leur infliger une défaite si sévère qu’ils ne reviendraient pas ! Après ceci, nous revînmes vers un âge d’or, toujours en guerre, certes, mais notre planète était désormais épargné, les combats se déroulant avec des vaisseaux de plus en plus performant dans les contrées lointaines de l’espace glacé.

Et c’est dans ce contexte que je finis cette histoire, moi, Tobias.



Le sacrieur reposa sa plume, s’adossa à sa chaise et poussa un soupir. Depuis le temps qu’il voulait écrire sur ce qui s’est passé afin que personne n’oublie ! Et ça lui permettait de montrer à certaines personnes le mérite de l’encre, au lieu de ces logiciels d’écriture. Enfin, bref… Assez grand, les cheveux blancs lui descendant jusqu’au cou, une mèche lui masquant l’œil gauche, il portait un ruban gris sombre sur son front. La peau mate, les yeux gris, il portait un pantalon de cuir noir, avec une légère veste sans manche de la même couleur et du même matériau. Son tatouage courait sur son bras droit et remontait jusqu’à son œil, lui faisant une sorte de cicatrice noire. Dans son dos était rangé deux courts sabres, plus pratique pour se battre dans les couloirs des vaisseaux de transports. Il faisait parti des chasseurs, des pilotes hors-pairs, avec une solide réputation de casse-cou, qui pilotaient des vaisseaux petits et rapides afin de mettre hors d’usage l’artillerie ennemie ou de débarquer afin de neutraliser le système de l’intérieur. C’est d’ailleurs le moment de sa réunion avec le capitaine.
Tobias se leva, reboucha un flacon d’encre, saisi une cape noire et sortit tranquillement de la pièce.






// Ceci sera une fiction assez spécial. Pourquoi cela? Parce que j'aimerais que vous apparaissiez tous ici. Oui, même si vous n'aimez pas ce genre d'histoire, je m'en fiche! Même Nega, qui est anti science fiction. J'ai déjà trouvé qui il sera, d'ailleurs...
Bref, donc pour apparaitre, c'est simple: Vous m'envoyez un petit tofu avec une fiche, une intro, ce que vous voulez. Je vous réécrirais si jamais je manque d'info, mais voilà. Si vous m'envoyez rien, j'inventerais de toute pièce. Et ne gueulez pas si jamais vous ne ressemblez pas à ce que vous m'avez envoyé! Je me réserve le droit de tout modifier ^^
Aussi, ne venez pas gueuler si je vous ai oublié. Je ne connais pas tout le monde, et si vous n'y êtes pas au prochain chapitre, ou bien je vous ai oublié (car vous ne m'avez pas envoyé de fiche) ou bien je vous ferais apparaitre plus tard.
Sur ce, merci d'avance et j'attends vos descriptions!

Seja, qui a un peu d'inspiration (pour une fois!)
avatar
Seja
Adepte de la cacahuète

Messages : 469
Date d'inscription : 09/10/2010
Age : 21
Localisation : Chez moi, bien au chaud

Feuille de personnage
Nom des personnages: heu... Beaucoup, beaucoup et beaucoup. Mais si vous croisez quelqu'un du nom de Tobias, c'est moi!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pas mal ;)

Message par Coco le Dim 13 Fév - 21:52

c'est pas nul, pour un squellette mangeur de cahuètes Wink
j'aimerais beaucoup être un des premiers à arriver, moi et mes illusions Wink à toi de modeler mes pouvoirs... :3
avatar
Coco

Messages : 174
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 19
Localisation : France

Feuille de personnage
Nom des personnages: Sanga, Zagan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Wach? Che manche des cachauètes?

Message par Seja le Dim 13 Fév - 22:07

// Attends un peu! Ca fait un bail que je t'ai pas vu et je te connais pas (plus) trop, donc fais-moi une description s'il te plait!
Pour avoir un exemple, j'ai besoin:
Nom (pas obligé), prénom, âge
Classe
Apparence, caractère
Style de combat (quelle arme, quels sorts)
Et... Je crois que c'est tout! Vous pouvez rajouter ce que vous voulez.
Au fait, c'est moi ou y a plus de messages persos? C'est peut-être moi qui les trouve plus, mais bon... Bref!

Seja, qui va te nommer Coriendre dans le RP, juste pour t'emm... //
avatar
Seja
Adepte de la cacahuète

Messages : 469
Date d'inscription : 09/10/2010
Age : 21
Localisation : Chez moi, bien au chaud

Feuille de personnage
Nom des personnages: heu... Beaucoup, beaucoup et beaucoup. Mais si vous croisez quelqu'un du nom de Tobias, c'est moi!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux sombres héros de l'amer

Message par Stefiran le Lun 28 Fév - 12:17

Bon, ben, j'te l'avais promis, donc ...

Nom : Bêtouf
Prénom : Sablante
Âge : disons, la vingtaine ...
Classe : Osamodas
Apparence : Un disciple d'Osamodas, d'une vingtaine d'années. Ses cheveux, blanc, car, contrairement a beaucoup d'Osamodas, il a quelque chose pour couvrir son crâne qui est autre qu'un chapeau. Il porte un gilet de laine et un short fait de peau de toute sortes d'animaux. Ses bras sont totalement nus, exceptés deux bracelets en bronze, il y a, plaqués entre ces bracelets et sa peau de la laine de bouftou partant dans tous les sens. A ses mollets, deux autres bracelets de bronze en tout point identiques. Et là aussi, il a plaqué de la laine entre ces bracelets et sa peau bleu. Toutes ces matières proviennet d'animaux, et sont donc très rares, en réalité, elles sont très vieilles et appartenaient a ses descendants.
Caractère : Gourmand, bon-vivant, joyeux, sympathique, c'est le genre d'aventurier qui ne peut pas rester deux jours sans manger, il adore l'alcool mais son organisme ne le supporte pas : chaque fois c'est pareil, après c'être enfilé une bouteille, il s'enferme dans les toilletes et vomi tout ce qu'il a ingurgité.
Style de combat : Il utilise une massue recouverte de laine, cette fine couche blanche cache toute une ribambelle de pics, chaînes et aussi quelques armes plus modernes, comme, des tout ptits pistolets, des trucs dans l'genre ...
Il utilise aussi quelques sorts, comme "Machoire du boufrog", "Tornade Animal' et "Brise-Crâne". Son godbod renferme quelques spécymens de la famille des bouftous.

vala ...
avatar
Stefiran

Messages : 304
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 19
Localisation : Moutouland.

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux sombres héros de l'amer

Message par Akety le Jeu 28 Juil - 16:05

Oh! Punaise je viens de penser un truc de génie.. au luei de ma fatiguer les doights,je vais faire de copier/coller! Donc:Je ferme le topic pour des raison de dates:que les topics ne pourrissent pas! Sinon,le forum sera sali. voila tout!


Akety,le "nettoyeur"
avatar
Akety
Champion!

Messages : 662
Date d'inscription : 11/10/2010
Age : 19
Localisation : En bas.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Akety Nozeki, Regeret Daramis (en cours de création)

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux sombres héros de l'amer

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum