La Troisième Ere

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La Troisième Ere

Message par DALOKA le Dim 9 Déc - 21:54

L'endroit était intéressant, Jigen ne se doutait pas qu'il l'aurait amené dans un tel endroit, mais au moins il était sur que personne ne viendrait les déranger. La ressemblance de la statue avec Jack l'interrogeait, mais il avait bien plus intéressant à faire.
-C'est parfait. Si sa majesté voudrait bien me laisser quelques instants...
Il s'accroupit et posa sa main droite par terre, créant un portail sur le sol. Le scientifique y plongea sa main, comme dans une bassine d'eau, et semblait tirer ou soulever quelque chose. "Numéro 15", c'était la jeune adolescente éliatrope qu'il sortait du portail, Jigen la tenait par la tête. Une fois que son corps fut entièrement sorti du portail, il se ferma. La jeune fille était vêtue d'une façon atypique ( si on pouvait dire qu'elle était vêtue); des morceaux de tissus de qui couvraient uniquement ses parties intimes. Jigen était il un pervers? Ou n'avait il juste pas envie de payer des vêtement? En vérité, humilier cette fille, même si elle n'avait plus de volonté propre, lui procurait un malin plaisir.
Numéro 15 était seulement soutenue par la main de Jigen qui agrippait ses cheveux, devenus blancs, elle semblait comme un corps sans vie.

-Numéro 15 est la clef de mon succès... N'est elle pas magnifique? Mais "numéro 15", c'est un peu... Laid, tu ne trouve pas? Dit Jigen, il était difficile de discerner si il parlait à Jack ou à lui même Je lui trouverais un surnom mignon plus tard.

Il lâcha la jeune fille, qui retomba sur ses pieds, maintenant animée. Numéro 15 avait sur tout le corps, des lignes blanches brillantes, ainsi que des lettres runiques semblables à celles sur les bras de Jigen.
-Maintenant, admire!
L'éliatrope leva les deux mains en face d'elle, l'espace y devint flou, et semblait se tordre. Puis une sorte de spirale blanche se forma à cet endroit, pour finalement ouvrir un portail de forme circulaire. On pouvait parfaitement apercevoir à quoi il menait; un espace infiniment noir. Jigen en frémissait d'excitation, ses jambes tremblaient et il souriait presque bouche bée.

-Ce n'est que le début!... Pour t'expliquer grosso modo, c'est la première fois que je réussi à atteindre une autre dimension à ma guise! Les voyages dimensionnels sont trop risqués car hasardeux, et j'ai réussi finalement à créer un portail vers une destination précise! Le néant est le plus simple à atteindre grâce à son... Manque de contenu. Il se tourna vers son éliatrope favorite et lui tapota gentiment la tête Ce genre de réussite n'était possible qu'avec un éliatrope modifié par mes soins... Non, amélioré, je dirais.
Plus la dimension est remplie, plus il est complexe de l'atteindre, mais bientôt, je pourrais créer des portails stables vers d'autres espaces! Le néant n'a rien d'intéressant, à part pour se débarrasser de personnes gênantes, mais atteindre des plans normalement inaccessibles voire même d'autres monde, n'est ce pas une chose tout à fait merveilleuse? Imagine toutes les possibilités que nous avons!

Jigen était totalement emballé dans son discours, il avait du mal à tenir en place et frappait dans ses mains frénétiquement. Il finit par s'arrêter et reprit son calme.
-Je ne sais pas grand chose de tes vraies ambitions, cependant, avoir cette opportunité est une aubaine, une GRANDE... Tout les scientifiques de brakmar se passionneront surement pour mes recherches, et je l'espère toi aussi. Il faudrait être idiot pour rester de marbre à cette opportunité, vraiment!... J'imagine que LE Jack Van Flyff n'est pas un idiot, si?...
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1813
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Hum...

Message par Jack Van Flyff le Jeu 13 Déc - 21:42

Le Jack Van Flyff ne disait rien, silencieux. Ce qu'avait mis en place le scientifique était lus qu'intéressant, oui. En effet. Oui les scientifiques y trouveront de l'intérêt. L'Homme aussi, mais. Mais était ce juste ça que voulais le scientifique? Jack ne savait que dire, buvant une rasade de sa coupe de vin. Longuement, avant de baisser la tête prend l'air pensif. Il posa la coupe, et prenant appui sur les accoudoirs, se leva, pour se diriger vers la jeune femme:

-En effet, cela est bien intéressant...Mais tu as envisagé le fait que ce serait une opportunité pour Rushu de venir sur notre plan pour tout détruire? Et comme pour le moment tu ne sait ouvrir "facilement" que sur le néant je pense qu'il faudrait, attendre un peu de t'améliorer. Le projet est certes ambitieux, et va intéresser de nombreux scientifiques. Dont moi également.
Alors...j'aimerais...savoir...Tu lui as fait quoi réellement?


L'état de la jeune fille était suspect très suspect. Il se tourna vers le gisant, et poussa le couvercle, révélant un escalier qui descendait dans les profondeurs. Un souffle de poussière se souleva, et Jack écarta les toiles d'araignées, révélant alors une cuve dans lequel flottait un jeune corps. C'était lui, en plus jeune. Bien plus jeune.

-Tu vois, moi aussi je suis dans la synthèse, a part que...c'est différent..

La peau était translucide, et le squelette semblait être constitué de tout un réseau d'implants.

-Pour le moment il n'y'a que ça comme projet pour Brâkmar...Si tu peux également nous en fournir qui serviraient au combat. Cela intéresserait fort également. En attendant je te décroche une audience avec les éminents scientifiques Brâkmariens.
avatar
Jack Van Flyff
Lady's doudou

Messages : 711
Date d'inscription : 08/10/2010
Localisation : Dans le coeur de sa maitresse :3

Feuille de personnage
Nom des personnages: http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/t379-jack-van-flyff-eclipse-version#6884

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Plan B

Message par Aʀτѕᴇɴοʀ le Sam 15 Déc - 10:02

L'adversaire lançait ses répliques et n'attaquait pas encore. Bon, est-ce que Sirafed pouvait tenir en parlant tout le temps qu'il lui fallait pour avoir les idées claires? Non, bien sûr que non... Quoique, il réfléchissait aisément, mais avait un peu de mal à se bouger. Sinon, il tenait plutôt bien l'alcool, alors côté stratégie, il pouvait toujours essayer d'élaborer.

Première chose à noter, le lieu. Une taverne, lieu plutôt étroit: le mauvais point, c'est l'absence de place pour utiliser sa lance. Le bon point, c'est que l'officier ne pourrait sans doute utiliser son arbalête qu'une seule fois, car il ne pourrait pas s'éloigner pour recharger.

Autre note, le type d'en face est un disciple de la déesse du sang. Il faut donc abréger le combat, et éviter toute goutte de sang avant qu'il ne soit mort. Pour cela, le Pandawa ne devait pasêtre l'attaquant. Au contraire, il fallait que ce suppôt de Djaul l'attaque sur un coup de sang, afin de ne pas faire attention à sa défense. Sirafed portant une lance, de deux bon kamamètres, il n'aurait aucune difficulté à l'embrocher dès qu'il lui sauterait dessus.

Dernière chose, le garde à l'entrée. À ce qu'il semble, il ne compte pas laisser son officier se faire tuer par un alcoolique armé dans une taverne. Ne risquerait-il pas d'intervenir lorsque le scarieux serait empalé? Alors, Sirafed ne pourrait plus utiliser cette arme, et n'étant pas très habile à la dague, surtout sous l'effet de l'alcool, risquait de se faire éventrer en moins de temps qu'il n'en faut pour dire "J'aime le raisin de table".
Il fallait surprendre l'un comme l'autre, et pour cela, les faire charger les deux en même temps avec un léger retard pour le garde. Et pour cela, il fallait provoquer le sacrieur et mettre en confiance l'autre.

Sirafed dégaina alors sa lance:


Reste pas trop loin, toi, à la porte. J'aurai besoin de quelqu'un pour transporter le cadavre de ce type dès que je l'aurai embroché comme un tofu.

Déjà, l'élite brakmârien semblait en partie énervé, mais ne chargeait pas encore. Il fallait une provocation plus puissante afin de le pousser à bout:

Au fait, tu le laisses en vie, ton garde, tout comme tous les alcooliques que tu as fait dégager? Maintenant j'en suis sûr, t'es trop lâche pour ôter la vie.
avatar
Aʀτѕᴇɴοʀ
Ecuyer

Messages : 397
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 19
Localisation : For each integer A from 1 to 666 (Take random point in (Region set from (Position of (Paladin #0071) offset with (Arithmetic ( (Convert Integer (Integer A) to real) x 60060,61) ) ; (Arithmetic (Convert integer (Integer A) to real) x (Square root (Convert integer (Integer A) to real) ) ) ) ) to (Take random point in (Playable map area) ) ) ... Voilà, avec ça, si vous me tombez dessus, jouez au loto. Si vous avez rien compris, jouez au loto quand même.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Artsenor (Oh?), Defaris, Kaoren Sor (En cours de création), Céophraste, Nihlvexo... Néolune, ça compte?

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/

Revenir en haut Aller en bas

Pathétique boule de poils...

Message par Aʀτѕᴇɴοʀ le Sam 15 Déc - 12:48

MESSAGE DE NELFHITHION:

De quel droit ce type pouvait dire ça? Hmm? Il le prenait pour un disciple de Iop? Enfin voyons! De plus il tentait d'intimider un type qui toute sa vie a été endoctriné et n'a jamais eu l'idée de penser par lui même? Un homme qui n'avait jamais fait que se plier a des ordres?
Oreb observa son garde et lui ordonna de rester là où il était, ensuite, il regarda son adversaire et lui lança:


Sache gamin, que j'ai une réputation derrière moi, je suis l'officier Oreb, le débauché comme certains m'appellent. Vois tu ce magnifique blouson gris? C'est moi qui l'ai décoré, à l'aide de tout les impertinents dans ton genre.
L'officier remarqua la lance, parfait. Il allait galérer pour le toucher dans cette salle, de plus s'ils sortaient ils tomberaient dans une ruelle sans intérêt majeur pour l'opposant. Il était en position de force, son arbalète avait encore assez de stasis pour lancer une dizaine de flèches, son épaule avait rempli un tube entier, son garde pouvait intervenir et trancher l'impertinent si ça tournait mal... De plus Oreb avait créé un obstacle en renversant la table, si son adversaire chargeait il risquerais de tomber et de finir transpercé par ses flèches.
En dernier recours, l'officier avait toujours son couperet caché sous son manteau.

Je ne compte pas te buter directement... J'ai besoin de savoir deux trois trucs sur toi. On va faire une petite interrogation de routine. Nom? Prénom?
Il regarda son garde et lui fit signe de ne pas bouger. Si Oreb réussissait juste à coincer son adversaire, le combat allait vraiment tourner en sa faveur.

Allez gamin! Nom prénom! Tu te plies à l'autorité de notre nation et tu me livres ton identité... au passage, tu lâches ton arme!
Il fallait rester sous une position défensive, ne pas s'emporter. Avec un peu de chance Jack le poursuivait, voire un de ses sbires.


Dernière édition par Artsenor le Sam 15 Déc - 12:49, édité 2 fois (Raison : Phoque... j'ai oublié de changer de compte!)
avatar
Aʀτѕᴇɴοʀ
Ecuyer

Messages : 397
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 19
Localisation : For each integer A from 1 to 666 (Take random point in (Region set from (Position of (Paladin #0071) offset with (Arithmetic ( (Convert Integer (Integer A) to real) x 60060,61) ) ; (Arithmetic (Convert integer (Integer A) to real) x (Square root (Convert integer (Integer A) to real) ) ) ) ) to (Take random point in (Playable map area) ) ) ... Voilà, avec ça, si vous me tombez dessus, jouez au loto. Si vous avez rien compris, jouez au loto quand même.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Artsenor (Oh?), Defaris, Kaoren Sor (En cours de création), Céophraste, Nihlvexo... Néolune, ça compte?

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/

Revenir en haut Aller en bas

I love you master Jigen.

Message par DALOKA le Mer 19 Déc - 19:53

Ce qui lui avait fait, hein? Ca ne posait pas vraiment de problème à Jigen de dire ça, et puis LE Jack Van Flyff semblait assez intéressé par sa petite Numéro 15.

-Je travaillais sur les voyages dimensionnels avant de connaitre l'existence des éliatropes, pour t'expliquer comment fonctionne Numéro 15, je dois d'abord t'expliquer comment fonctionnent mes bras. Mes "Voltench" passent par des espaces appelés "Tench" pour ouvrir des portails. Les Tench, pour faire court, sont des dimensions vides de petite taille et très facile d'accès, seulement les êtres humains normaux ne peuvent survivre dedans, et le Tench expulse tout individu après 15 minute. Mes bras ont le contrôle d'un Tench, les voyages par Tench permettent d'aller loin, très loin et parfois trop loin.
La technique utilisée par les éliatropes est bien plus simple, moins couteuse en énergie, et surtout plus précise. Numéro 15 est une éliatrope qui possède des implants d'une technologie similaire à celle de mes Voltench. Grâce à Numéro 15, il me suffit de calculer la position de la dimension que je désire atteindre... Cependant plus la dimension est remplie est énergie, plus il faut de l'énergie pour l'atteindre, c'est une chose logique... Pour atteindre une dimension aussi remplie en énergie et vaste que celle ci par exemple, il me faudra une gigantesque arche! Enfin, un portail Zaap... Créer cette arche est mon objectif, une porte vers l'inconnu.
Pour en revenir à Numéro 15, elle est bien plus puissante qu'un éliatrope normal... Ce n'est plus une éliatrope non! Elle est bien meilleure que ces chiots, une forme de vie supérieure! Regarde!

Il frappa dans ses mains en se tournant vers numéro 15. Il lui donnait en réalité des ordres par la pensée. L'éliatrope semblait vouloir articuler "Je", au bout de quelque seconde, elle finit par dire d'un ton s'approchant plus de celui d'une machine:
-Je vous aime maitre Jigen.
Ce dernier éclata de rire, son rire résonnait dans toute la salle et il frappait frénétiquement dans ses mains.
-Excellent! Excellent! Encore une fois!
Et elle répéta sa phrase, Jigen ne pouvait s'arrêter de rigoler. C'était plus dérangeant qu'autre chose mais pour le scientifique c'était une joyeuse comédie.
-J'ai bien fait de lui laisser la parole, c'est juste excellent!... Tu veux qu'elle te dise une phrase toi aussi? Je t'assure qu'elle peut dire absolument n'importe quoi...
Jigen toussota, il effaca son rire pour tenter de prendre une attitude plus sérieuse.
-Bref... Si je te montre tout ça, c'est pour construire Garadilm. C'est un pilier géant, de plusieurs dizaines de mètres, qui donnerait accès a toutes les dimensions possibles si on calcule leur position.
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1813
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Troisième Ere

Message par Jack Van Flyff le Sam 29 Déc - 14:04

Jack ne dit rien, cet homme avait tout prévu, mais il le surveillerait de près, soulevant le gisant de marbre d'une main, il refermait la cuve et sembla pensif un instant.
- Bon. Oui. En effet le projet possède une ampleur plus qu'intéressante. Contre quoi faites vous tout cela?
Il c'était relevé, tout n'était que mise en scène, certes. Mais c'était ça qui mettait en état les gens. Enfin, il attendait qu'il réponde.

//réponse courte car pas de pc x3 et Akety message descriptif ou rien!//
avatar
Jack Van Flyff
Lady's doudou

Messages : 711
Date d'inscription : 08/10/2010
Localisation : Dans le coeur de sa maitresse :3

Feuille de personnage
Nom des personnages: http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/t379-jack-van-flyff-eclipse-version#6884

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Troisième Ere

Message par DALOKA le Lun 31 Déc - 13:48

Jigen fit à Jack une mine faussement surprise et se mit à rire de bon coeur, avant de répondre;
-Contre quoi? Mais je ne demande rien voyons... Juste... Le plaisir de voir mon projet mené à bien et mon rêve devenu réalité suffit largement, vous ne trouvez pas? Voir toutes ces années de travail finalement me m'ouvrir la voie vers mon but ultime... Oh, peut-être cela ne signifie rien du tout pour vous, mais pour moi!... Vous ne pouvez pas imaginez.

Pour reparler de choses sérieuses, Garadilm a besoin d'une quantité énorme d'énergie... Je peux facilement en fournir une partie, disons le tiers, avec mes ressources actuelles. Cependant pour le reste, j'aurais besoin de vous. Ce projet est très couteux, mais je pense qu'il peut apporter beaucoup... A chacun de nous.
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1813
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Plan B

Message par Aʀτѕᴇɴοʀ le Jeu 3 Jan - 21:27

Rien à faire, ce sacrieur avait raison. Il n'était pas du genre à agir sans calculer les risques, comme l'aurait effectivement fait un disciple de Iop. D'un autre côté, Sirafed éprouvait autant de mépris pour la stupidité de ces derniers que pour la soif de sang des sacrieurs. Toujours est-il qu'en l'occurrence, sa stratégie était totalement à revoir. Il lui restait encore l'option proposée par l'officier, c'est à dire la jouer pacifique.
Et c'était l'occasion de tirer profit de la situation


Je n'ai pas le choix, j'imagine... dit-il en jetant son épieu par terre, en arrière afin d'empêcher ces suppôts de Djaul de le récupérer
Je ne vois pas à quoi te servirait mon nom, mais je me nomme Sirafed Romaves, agent au service de la nation de Sufokia.

Bien sûr, cet officier devait être assez malin pour comprendre la supercherie. Sirafed dût donc se voir effectuer un sacrifice, bien moindre face à la panique que cela pourrait créer à Sufokia, puis à Brâkmar.

Je sens que vous ne me croyez pas... Vous faut-il une preuve?
Tenez, ça devrait vous satisfaire.


Il envoya aux pieds de l'officier les informations qu'il avait tiré de l'agent qu'il avait tué dans une des rues sombres de la ville.

Dans ce papier sont inscrites des données au sujet de votre utilisation de Stasis, ainsi que vos sources, qui, selon mon informateur, pourraient concurrencer nos industries. Je veux juste vous montrer que je cherche simplement à survivre.
avatar
Aʀτѕᴇɴοʀ
Ecuyer

Messages : 397
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 19
Localisation : For each integer A from 1 to 666 (Take random point in (Region set from (Position of (Paladin #0071) offset with (Arithmetic ( (Convert Integer (Integer A) to real) x 60060,61) ) ; (Arithmetic (Convert integer (Integer A) to real) x (Square root (Convert integer (Integer A) to real) ) ) ) ) to (Take random point in (Playable map area) ) ) ... Voilà, avec ça, si vous me tombez dessus, jouez au loto. Si vous avez rien compris, jouez au loto quand même.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Artsenor (Oh?), Defaris, Kaoren Sor (En cours de création), Céophraste, Nihlvexo... Néolune, ça compte?

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/

Revenir en haut Aller en bas

Entrée en jeu ! ~

Message par Dhragane le Sam 5 Jan - 14:45

Atmosphère oppressante, murmures et ricanements nerveux, quintes de toux. Portes closes, salle comble. L'air vient à y manquer, malgré ses impressionnantes dimensions. Les rares fenêtres sont closes, trop hautes et effilées pour laisser entrevoir nettement l'extérieur. La foule s'impatiente et cligne des yeux, tourmentée par la lumière trop crue de l'éclairage artificiel.
Un raclement de gorge met fin aux commérages. Des yeux se lèvent vers l'estrade.


Salut à vous, fils et filles de Brâkmar ! Merci à vous d'être venus si nombreux, braves gens, en cette sombre journée de Novamaire.

Des saluts enthousiastes accueillent les paroles de l'homme qui surplombe son public. Un sourire reconnaissant vient étirer ses lèvres tandis qu'il parcoure l'assemblée des yeux. Sans attendre que le silence revienne, il enchaîne vivement.

S'il-vous plaît, tâchons de ne pas trop nous emballer, citoyens ; vous savez comme moi ce qui nous réunit en ce jour. Vous qui avez pourtant choisi de vous présenter ici, braves entre les braves de notre belle citée, je m'apprête à remettre un choix difficile entre vos mains. Pas que je n'eus aimé vous en soulager, croyez-moi... mais les rapports exceptionnellement profonds et sacrés que nous sommes parvenus à mettre en place entre le peuple de Brâkamr et ses dirigeants en pâtiraient, je le crains. C'est pourquoi nous allons nous rapprocher, et le feront encore par l'avenir, dans un fardeau commun, qu'il nous incombe de porter pour le bien du reste de l'humanité.

Des centaines d'yeux brillants restent fixés sur l'orateur, qui adresse un signe à quelques gardes restés jusqu'ici en arrière. Ces derniers traînent aussitôt sur le devant de la scène un homme à l'air halluciné, crasseux, en haillons, menotté, mais manifestement intact. Un iop en armure le pousse sans ménagement à terre. Son regard vide flotte un moment sur l'assemblée, et le discours reprend.

Je vous présente un homme de Bonta.
Un homme, fier d'être le fidèle servant de notre ennemie de toujours. Un homme qui s'oppose ouvertement, avec sa citée, à tous nos idéaux, sans le moins du monde chercher à les comprendre. Un homme qui hait et méprise les valeureux sujets de notre ville grandiose. Un homme, venu jusqu'ici dans l'intention manifeste de nous nuire, et d'abreuver sa chère patrie de renseignements qui nous sont précieux. Un homme qui voulait la gloire, les honneurs, et la fortune, sans doute. Un homme qui s'est plutôt planté, si je puis dire.
Pour autant... ne reste-t-il pas un homme ? Peuple de Brâkmar, avons-nous le droit d'ôter la vie à l'un de nos semblables ? C'est ce que nous allons devoir décider aujourd'hui.
Car si ce n'est de Bontâ, notre ennemie mortelle... d'où peut venir le danger, demanderez-vous à raison ? Il est vrai que la guerre a fait rage bien souvent entre nos deux cités... ah, ces affrontements épiques, chers amis ! Ces valeureux guerriers, donnant libre court à toute leur rage dans un fracas d'armes assourdissant... L'honneur et la loyauté servant seules de loi morale à chacun ! Et puis la gloire des meilleurs, bien sûr, et après... l'immortalité ! Leur nom dans les livres, les chansons, dans la bouche de milliers de bambins admiratifs les prenant pour modèles, s'infligeant par jeu des commotions graves... deux cités ennemies, et pourtant : étions-nous si différentes ?
Non, bien sûr. Nous ne l'étions pas... au fond, les brâkmariens comme les bontariens sont des hommes. Nous sommes tous des hommes.
… Tous ?


Le ton du discours change alors subtilement. Les gestes de l'orateur, jusqu'ici mesurés, se font vifs et saccadés. Un léger tremblement se fait ressentir dans sa voix, qui se charge d'échos dramatiques.

N'existe-t-il pas justement une vermine autrement plus dangereuse que cette ennemie déclarée ? Plus dangereuse, mais moins visible ? Plus nombreuse, mieux cachée ? Vicieuse et patiente... ?
Pardonnez-moi si je me trompe, mais il me semble qu'aucun être humain ne naît à partir d'un œuf. Nous devons donc être aptes à déclarer ouvertement que les Eliatropes ne sont pas des hommes. Leur capacité à renaître en fait la peste de toute société se disant évolutive : l'évolution au sein d'une espèce est impossible sans élimination de ses membres les moins adaptés. Or, en envahissant le Monde des Douze, ils se forcent une place au sein de NOTRE espèce... et celle-ci tiens à rester évolutive.


Le ton est monté et la tension devient palpable. Tous s'échauffent. L'ardeur et la hargne de l'orateur ont peu à peu gagné l'ensemble de la salle. Les mouvements énergiques qui accompagnent ses propos les chargent d'une portée supplémentaire. L'assistance reste suspendue à ses lèvres.

Leur arrivée massive dans notre monde a provoqué un profond déséquilibre entre le Wakfu et Stasis, forces qui maintiennent un équilibre précaire sur notre planète. L'heure n'est plus aux enfantillages entre Brâkmar et Bonta, mais à la prise d'une décision autrement plus grave et vitale pour l'humanité toute entière. Ni vous ni moi ne souhaitons en arriver là, mais... il arrive un moment à partir duquel reculer devient impossible. Il s'agit à présent de prendre nos responsabilités et d'aller jusqu'au bout de notre sainte mission, ou de perdre à jamais le droit de nous engager pour une cause ! Peuple de Brâkmar... nous ferons notre possible, comme nous l'avons toujours fait, pour renvoyer les Eliatropes de là d'où ils viennent. Mais si les circonstances l'imposent, irons-nous, pour le salut de l'humanité, jusqu'à utiliser tous les moyens nécessaires pour faire disparaître la menace qu'ils représentent ?!

L'assentiment général ne se fait pas attendre. Toute la sauvagerie de l'assemblée semble se déchaîner dans une réponse explosive, que l'homme planté sur l'estrade accueille avec un sourire ravi. Cette fois-ci, il attend que la foule se soit calmée pour reprendre, d'une voix tranquille et posée.

Merci, citoyens et citoyennes. Merci mille fois, pour cette confiance et cet enthousiasme dont vous me donnez un témoignage si vibrant, et qui me feront croire jusqu'au bout dans notre rêve commun. Ensemble, je sais que nous y arriverons. Nous continuerons de lutter pour le bien de l'humanité... qu'elle le veuille ou non, ajoute-t-il en désignant le bontarien béat, avachi à ses côtés. C'est pourquoi, continue-t-il en relevant la loque humaine, nous allons nous montrer magnanimes, et renvoyer cet homme d'où il vient, pour qu'il puisse amener à Bonta le témoignage de notre bonne volonté et de notre sincérité. Applaudissez-le, qui se fera notre émissaire, en acceptant la grandeur de la cause pour laquelle nous luttons !

*** *** ***
Le repaire des P/C n'étant pas loin, le disciple d'eniripsa avait choisi d'y aller à pied, et regrettait maintenant de n'avoir pas perdu plus de temps en route. Bien entendu, le célèbre Jack Van Flyff n'était pas dans son bureau, ni nul part dans le grand bâtiment fourmillant d'agitation. Et personne ne s'était trouvé capable de le renseigner sur une éventuelle destination de ce dernier.
Bien peu désireux de partir à sa recherche, le Docteur Victor Valentin Varnel se contentait de tourner en rond en ruminant sa dernière allocution. Dans l'ensemble, il en était satisfait, et pensait pouvoir en retirer des bases solides pour son prochain article, qu'il projetait de construire autour de la question des Eliatropes... mais pour que cela puisse se faire, il lui faudrait le concours du prestigieux chef des P/C. Et il l'aurait, à priori... du moins l’espérait-il.
Le Dr. TripleV, comme certains avaient pris l'habitude de l'appeler, de dépit, finit par tirer une cigarette de sa poche et l'allumer en grommelant. Sans doute peu commun, pour un eniripsa. Et pourtant cohérent, dans son idée : il avait pour coutume de se préoccuper des maladies de l'âme, d'avantage que de celles du corps.
Son propre aspect général exprimait d'ailleurs assez clairement cette doctrine : son teint blafard ne faisait ressortir que plus clairement les cernes creusées sous ses yeux bruns, qui ne s'allumaient d'une lueur fiévreuse qu'en présence d'un public. Des plis durs donnaient un air vieillissant à un visage qui n'avait pas même trente ans, et ses cheveux châtains semblaient plus dégarnis que ceux de la plupart des gens de sa classe. Aucun soin particulier ne semblait avoir été attaché à sa tenue non plus, simplement plus austère et moins légère que la plus grande majorité des vêtements eniripsa.
Après avoir pesté une nouvelle fois contre Jack Van Flyff, le Dr. Varnel entreprit d'une façon assez mesquine, à la vérité, d'enfumer la salle d'attente.

//... Désolée pour le pavé, hein... un petit dessin suffira, comme récompense pour vos efforts ? Xx //
avatar
Dhragane

Messages : 230
Date d'inscription : 10/10/2010
Age : 21
Localisation : Quelque part à mi-chemin d'un sentier montagneux. Mais allez savoir, avec ce brouillard tenace qui couvre tout le mont, peut-être n'en suis-je encore - qu'aux tout premiers pas !

Feuille de personnage
Nom des personnages: Rhadamente Rougecoeur (quoique je ne l'ai pas joué depuis un moment... xX'), Placebo, le Dr. Victor Valentin Varnel... je vais me contenter des plus actuels.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Jack, et la politique.

Message par Jack Van Flyff le Dim 13 Jan - 17:10

Le scientifique avait gagné une conférence avec les plus grands de Brâkmar, quelques jours plus tard, le temps de sécuriser le terrain et les lieux, et d'assurer, la présence des personnes importantes par conférence distancielle*, précautions de mises, en ces temps tourmentés où le Leader est exalté au rang de Dieu tout puissant, d'être supérieur, de Guide, comme ces Dieux qui nous ont abandonné, nous laissant a nous même. Le sacrieur, fasciné par l'idée de voyager dans les dimensions avait fait disparaître toute autre idée que d'aller dans le sens du scientifique. Il souhaita une bonne continuation non sans dégoût pour la manière dont il manipulait la jeune femme, et il avait prit la route des bâtiments du P/C, dans ses pensées. Les rues dégoûtantes et sombre de Brâkmar semblant s'écarter de peur sur son passage. Arrivé a l'accueil, on lui fit remarquer qu'un représentant du pouvoir l'attendait. Il bougonna, remettant de ci de là ses plis, et allant a son bureau, disant a la secrétaire de lui envoyer dans cinq minutes. Bien qu'il eut donné l'ordre de réparer les dégâts de son bureau, les larves qu'ils avaient envoyé n'avaient pas finit.

Jack alla déposer son manteau sur le dossier de son grand siège et retira de sa ceinture une arme. Son pistolet a vrai dire, juste trop lourd pour être porté par un être normalement constitué et encore moins les sous officiers. Trente centimètres de frime et d'arme de destruction, qui pour le moment lui servit a abattre deux personnes lamentablement lente pour lui, et lui permit de finir la décoration de son bureau, de manière express.

Que lui voulait un représentant? C'était pour lui, plus ou moins bon signe.



//*: système style holographique//
avatar
Jack Van Flyff
Lady's doudou

Messages : 711
Date d'inscription : 08/10/2010
Localisation : Dans le coeur de sa maitresse :3

Feuille de personnage
Nom des personnages: http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/t379-jack-van-flyff-eclipse-version#6884

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Arrestation.

Message par Nelfhithion Aesiryon le Mer 23 Jan - 14:31

Dans la taverne, Oreb attrapa les dossiers et recula, l'arbalète braquée sur son adversaire.
Un sufokien? Et moi qui pensait que tu étais une de ces raclures de notre petits amis les cireurs de carrelages. T'es déjà allé la bas? C'est tout propre! La cité est blanchie! Je veux bien qu'on soit un peu maniaque mais c'est un saignement pour les yeux!

Observant les papiers, il aperçut le nom de "Tadak Bonnevas". Ce type est votre informateur?

L'officier fit signe au soldat d'ouvrir la porte, deux hommes entrèrent, c'était des soldats à lui, des vrais, des salauds. Le garde les observait avec dégout, ils sentaient l'alcool et étaient mal rasés. Même s'il faisaient enfants de coeur a coté de leur patron, c'était tout de même deux criminels en puissance qui avaient du se racheter auprès de la police.

Garde. Dit le sacrieur, Peux tu lui ligoter les mains? Vous deux, préparez vous à l'amener.
Au P/C monsieur?
Non, ils s'en foutent du merdier Sufokien, en plus je me suis déjà fait engueuler comme quoi leurs cellules sont trop remplies. Si ils pendaient plus souvent ça n'arriverais pas...L'officier avait décidé de ne pas envoyer ses deux sous-fifres s'occuper de Sirafed, c'était ses hommes à lui, autant envoyer les gars de monsieur Jack se faire massacrer, au mieux il réussissait sa tâche, au pire il lui faisait sauter la cervelle.
Le garde alla donc en direction du supposé Sufokien, Oreb fit signe à l'un des batards de surveiller l'épieu, il ne fallait pas qu'il le récupère.
Bien monsieur Sirafed, nous allons aller au poste et nous allons discuter un peu.
avatar
Nelfhithion Aesiryon
Berserker

Messages : 404
Date d'inscription : 10/10/2010
Age : 22
Localisation : Tu vois cette maison la bas? Pas moi...

Feuille de personnage
Nom des personnages: Nelfhithion, Danilian, Vigaj, Algorath, Valéra, Haddéus Dren, Seth.

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/  (Niahahah)

Revenir en haut Aller en bas

Tadak Bonnevas?

Message par Aʀτѕᴇɴοʀ le Dim 27 Jan - 12:01

Sirafed allait se faire ligoter les mains, et ça, il ne pouvait pas se le permettre. Mais compte tenu de la situation, il aurait eu du mal à l'en empêcher.
Les deux gardes, lui évoquant à leur odeur plutôt des revenants que des hommes, n'avaient pas l'air tendres... Quant à l'officier, n'en parlons pas.
Où l'emmèneraient-ils? Au poste? Quel poste? Il ne pouvait s'agir du P/C, le sacrieur l'avait nié. Un poste de garde brakmârien, alors, solution qui n'avancerait pas le Pandawa. Il n'avait pas de temps à perdre avec des miliciens qui, de toute façon, mourraient peu de temps après; c'est vrai, un garde à Brakmâr, ça ne tient pas longtemps.

Tout était pour déplaire à Sirafed, à un point près: un agent d'une autre ville abandonnant ainsi devant un homme et quelques soldats miteux, cache forcément autre chose. En ce cas, il a généralement l'intention de s'enfuir au moment opportun, c'est à dire lorsqu'il atteint l'endroit où on l'amène, ou sur le chemin, alors qu'il peut s'échapper dans un dédale de ruelles (dans le cas d'une ville). Toujours est-il que la mauvaise situation du Pandawa lui conférait tout de même un avantage: l'effet de surprise.

Bien sûr! Qui tenterait de fuir sous le regard de tous, - et désarmé, qui plus est - si ce n'est Sirafed?

S'il souhaitait s'échapper, c'était le moment, et s'il ne le fit pas ce n'est que pour une raison


Tadak Bonnevas?

Tadak Bonnevas? Où avait-il lu cela? Sirafed n'avait jamais écrit ce nom... Il fallait jouer finement et voir où c'était écrit.

J'ai écrit plusieurs noms, - c'était vrai - je ne sais plus lequel est Bonnevas. Pourriez-vous me faire voir?

Là, une pensée lui traversa l'esprit: Il écrivait très mal, et savait où était l'erreur:

Attendez, vous devez lire: "Compte: tadak Bonnevas". Ce n'est pas mon informateur, mais bien mon employeur.

Il avait écrit "Compte rendu Romaves". La minuscule au "t" de "tadak" aurait dû lui mettre la puce à l'oreille. Sirafed avait simplement allongé accidentellement la barre du "r". Ça ou autre chose, le "en" ressemblant à un "a", tout comme le "u", le "R" transformé en "B", le "m" en "nn", le "a" en "e" et le "e" en "a".
Déjà, la question, de la lacune de lecture, (ou d'écriture, faut voir) était résolue. Mais une question hanta le Pandawa: cet officier n'aurait-il pas pris le soin de relire s'il était tombé sur un mot lui étant inconnu? Non, il avait immédiatement interprété "Tadak Bonnevas", se croyant d'ailleurs toujours face à un sufokien. Donc ce Tadak devait être un sufokien, et donc une bonne occasion de prouver son mensonge. (Eh oui, c'est possible!)

Sur ce, Sirafed, satisfait de cette aide inespérée, se laissa ligoter les poignets - après avoir retiré ses énormes bracelets de bois - et termina sur:


Soyez heureux de votre prise aujourd'hui; d'ici peu, l'heur pourrait vous faire défaut...
avatar
Aʀτѕᴇɴοʀ
Ecuyer

Messages : 397
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 19
Localisation : For each integer A from 1 to 666 (Take random point in (Region set from (Position of (Paladin #0071) offset with (Arithmetic ( (Convert Integer (Integer A) to real) x 60060,61) ) ; (Arithmetic (Convert integer (Integer A) to real) x (Square root (Convert integer (Integer A) to real) ) ) ) ) to (Take random point in (Playable map area) ) ) ... Voilà, avec ça, si vous me tombez dessus, jouez au loto. Si vous avez rien compris, jouez au loto quand même.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Artsenor (Oh?), Defaris, Kaoren Sor (En cours de création), Céophraste, Nihlvexo... Néolune, ça compte?

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Troisième Ere

Message par DALOKA le Lun 1 Juil - 13:20

// Vu que le MJ ne passe plus vraiment et que personne ne poste, le RP sera fermé dans un délai de trois jours.//
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1813
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Troisième Ere

Message par Edelweyys le Mer 16 Juil - 12:43

//Avec l'accord du MJ, je ferme ce RP pour inactivité.//
avatar
Edelweyys

Messages : 221
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 18

Feuille de personnage
Nom des personnages: Edelweyys Pilkann

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Troisième Ere

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum