[Bestiaire]Animaux de montagnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Bestiaire]Animaux de montagnes

Message par Argan le Dim 3 Fév - 19:51

Ici on pourrait posté les animaux de montagnes. N'ayant pas encore une carte définitive j'ai préférer trier en "plaines, forêts, montagnes". C'est basique mais sa marche bien.

Je propose de présenter les créatures comme ça :
- Mode de vie
- Caractéristiques
- Sont-ils aggresifs ?
- Comment combattent-ils ?
- Ou vivent-ils ?

Je commence avec du lourd :

Les Horfangs

Horfangs:


Mode de vie :
Ce terrans dans des "nids" qui sont en faites des grottes (naturel dans la pierre ou creusé dans la neige par eux même) dans les hauteurs enneigés des montagnes de moyenne hauteurs, ils vivent paisiblement et se nourrisses principalement d'animaux vivant au même endroit. Ils vivent en petits groupes de 5 à 10 personnes. Généralement il y à deux à trois mâles et le reste de femelles et d'enfants. Un groupe se forme souvent et rapidement : Quand les 2-3 mâles et les femelles commence à avoir un trop grand groupe à gérer, ils changent d'endroit et une femelle adulte reste s'occuper des enfants. Ces enfants deviendront par la suite le groupe vivant dans le nid et partiront quand ils auront eu assez d'enfant. Quand un groupe part, il va généralement dans des lieux plus haut pour y vivre les derniers instants de leurs vie paisiblement. Les mâles d'un même groupe se dispute que rarement, ils ont assez de femelles à se partager.


Caractéristiques :
Ce sont des Dragons. Ils ne sont que les petits dragons appelle les "Horfang". Les Grands Dragons vivant au sommets des montagnes sont encore caché...Les Horfangs mesurent environ 2m75 de haut. Ils ont leur peau faite d'écaille léger ce qui leur permet d'aller vite tout en ayant une résistance correct au flèches ou autres projectiles tueur. Mais cela ne marche que si la flèche ne part pas droit vers l'écaille mais un peu en biais. Dans ces cas la certain projectiles peuvent ricocher. Les Horfangs ne crache pas le feu ce qui en font plus des reptiles volant que des dragons à proprement parler. Pour des dragons, ils sont petits et ils profitent de cela pour se cacher des prédateurs plus gros qu'eux.


Sont-ils agressifs ?
Beaucoup de fermiers haïssent ces créatures car elle se nourrissent de leurs animaux. En termes général cela veut dire qu'ils n'ont pas très peur des humains puisqu'ils viennent en leur territoire, mais si ils le peuvent, Ils prendraient des animaux sauvages se trouvant loin des humains. Les Horfangs sont pacifiques de nature : Si c'est un groupe d'humain passe près de leur nid, tant que les humains ne regardent pas les Horfangs dans les yeux, ou n'approche pas du nid, ils ne feront rien. Par contre, si le groupe s'approche du nid, même sans les regarder, ils réagiront si les humains sont trop près.

Il arrive souvent que des groupes veulent s'approprier le nid des autres, dans ces cas la, c'est une véritable guerre qui commence. Ces combats de haute voltige sont les seuls moment ou les Horfangs sont agressif : Si un autre groupe au complet passe dans leur champ de vision, c'est le combat assuré même si le groupe se déplaçant ne voudrait pas du nid.

Par contres contre des animaux plus gros qu'eux, ils sont très fuyard et se cache dans leurs nid. Si il ne se font pas voir très bien, par contre s'ils se sont fait voir, ils deviendront immédiatement agressif par instinct de survie. Espérant que leurs nombres suffira.


Comment combattent-ils ?
Dans un combat aérien : Ils foncent sur leur ennemis, les immobilisant avec leurs griffes et leur pattes avant de leur mordre les parties du corps et principalement le cou si possible.

Pour le combat au sol : ils foncent sur l’ennemi et/ou s'arrête au sol pour combattre directement. Coup de griffes, rugissements, tout est bon pour faire peur. Il peut aussi effectuer des charges en volants en rase-motte. Il ne mangent que très rarement les humains et préfèrent les animaux.

Vivant en groupe, si le groupe est attaqué ce sont les mâles qui défendront le nid ensemble, les femelles défendront les enfants et se défendrons elle, que si quelqu'un d'inconnue pénètre le nid.


Ou vivent-ils ?

(les cercles rouge représentent des zones ou les horfangs pourrait avoir leur nid si une grotte si trouvaient ^^)

Ils vivent dans les sommets moyen mais assez grand pour y avoir de la neige. Il n'aime pas les grand gouffres et préfère les terrains un peu plus plat des montagnes.
avatar
Argan

Messages : 104
Date d'inscription : 06/01/2013

Feuille de personnage
Nom des personnages: Aragox, Argan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le sanglier Fersang

Message par Lunfaugh Andolion le Mar 29 Juil - 10:43

Le sanglier "Fersang" vit dans les contrées de Nurenuil. Il n'est cependant pas facile d'en trouver car ils trouvent plus souvent refuge en haute montagne, dans de petites grottes. Ils préfèrent se cacher, car leur chair, bien que dure à amasser, est très recherchée car on la dit délicieuse. Sa peau est également recherchée pour sa résistance. 

Le sanglier Fersang est un énorme animal, d'environ 1m60, et pesant dans les 200 killos.
Il a un cuir épais donc résistant recouvert d'une fourrure grise et blanche ou grise et noire. Ses défenses ne sont plus puissantes que celle d'un sanglier normal que par leur taille. Ils a de petits yeux noirs et un énorme groin au milieu de sa tête. 

Bien qu'il préfère se cacher, le sanglier Fersang peut s'avérer dangereux au combat. Certains auraient essayé d'en faire des bêtes de guerre aprivoisées,  peu se sont vantés d'avoir réussi. Le fersang, contrairement aux sangliers normaux, sont omnivores.

Les sangliers Fersang vivent en groupes, chaque groupe étant dirigé par un "patriarche".
Il en existe cependant qui vivent seuls mais seulement si son groupe a été massacré.
Jamais un fersang ne se sépare de son groupe par choix.
avatar
Lunfaugh Andolion

Messages : 212
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 17
Localisation : À l'endroit exact, de la façon la plus remarquablement précise qui soit; à l'endroit exact, disais-je, ce qui reste extraordinaire et totalement surréaliste; â l'endroit exact, donc, ce qui me semble assez gros pour une coincidence, mais bon, après c'est ce que j'en pense. À l'endroit exact, encore une fois, mais admettez-tout de même que ça vous épate; à l'endroit EXACT ET PRÉCIS, attention! À l'endroit exact, donc, où je me trouve actuellement.

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bestiaire]Animaux de montagnes

Message par DALOKA le Mar 29 Juil - 14:43

Je garde l'exemple d'Argan MAIS j'y ajoute la catégorie "prédateurs?" et "Nourriture".




Les Limaces Taeri



Spoiler:









Caractéristiques: 


Les limaces Taeri sont d'étranges créatures vivant près de la cité de Taeris d'ou leur nom. Ce sont des mollusques long de 50 centimètre à un mètre et aussi large que le quart de leur longueur. 

Ils sont plats et sont de couleur blanches, chacun dispose de deux rayures bleues symétriques sur le dos, de forme différente, elles ont la particularité de briller la nuit. Ils se repèrent grâce à des antennes rétractables. En vérité, la majorité de leur corps est une fine membrane qui leur sert à voler: en effet, les limaces Taeris ne peuvent ramper que difficilement au sol et dépendent des vents puissants du nord d'Haynailia pour se déplacer dans les air, contrôlant leur vitesse et direction grâce à leur membrane.

Mode de vie:

Vivant uniquement aux alentour de la cité de Taeris en Haynailia, au beau milieu d'une chaîne montagneuse, ils s'abritent le jour sous la cité en se fixant au piliers blancs la soulevant dans le ciel, et sortent seulement la nuit pour se nourrir. Ils sont hermaphrodites et se reproduisent une fois tout les deux ans, néanmoins ils pondent beaucoup d'oeuf (qu'ils fixent aussi aux piliers). Leur durée de vie est d'une dizaine d'années. Ils chassent seuls et se contentent d'un mode de vie très simpliste.
Ils n'apprécient pas la lumière du soleil et ont pour prédateurs les rapaces en tout genre.


Sont ils Agressifs?:


Non, ils n'ont d'ailleurs aucun vrai moyen de défense mais peuvent se déplacer très rapidement si ils se sentent en danger.

Comment combattent ils:


Voir plus haut.

Ou vivent il


Aux alentours de Taeris et ses montagnes, leur cycle de reproduction les empêche d'être envahissants pour les habitants.


Nourriture:


Tout ce que sa minuscule bouche peut avaler.


Prédateurs?:


Les rapaces en tout genre. Il n'y a pas assez de viande dans leur corps aux yeux des humains.
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1836
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Créatures de la Bordure Tarodienne

Message par Lord Penguin le Lun 30 Mar - 22:53

En dehors des jungles de Scarrath, c'est dans la Bordure Tarodienne que l'on trouve beaucoup des monstres du continent (auxquels il arrive de s'aventurer en territoire humain). De manière générale, ils sont moins dangereux que ceux que l'on peut trouver dans les jungles, mais il existe sous ces montagnes un réseau de souterrains inexplorés qui pourraient bien abriter des créatures bien plus puissantes...
Voilà un rapide inventaire de quelques créatures de cette zone et de ce qu'on sait d'elles.
(Je le confesse : J'ai les mobs de Dragon's Dogma en tête en écrivant sur certains des monstres qui suivent)

Les Loups Tarodiens :
(Déjà un post là-dessus : http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/t444-loups-tarodiens)


Griffons / Hypogriffes :
Parmis les Grande créature les moins rares de la Bordure Tarodienne externe (mais y'en a pas a tous les coins de rue non plus faut pas déconner), les griffons ou Hypogriffes sont (mais ça vous le savez sans doute déjà) des sortes de grands oiseaux aux corps de félins : Leurs têtes sont semblables à celles des aigles et ils disposent d'une imposante paire d'aile mais ils se déplacent à quatre patte. Leurs pattes avant sont des serres et leurs pattes arrières des pattes félines. Carnivores, ils se nourissent généralement des créatures plus petites qu'eux, mais il leur arrive aussi régulièrement de se trouver dans des affrontements contre des Loups Tarodiens, évoqués plus haut, isolés (lorsqu'ils sont en meute, le griffon n'a pas la moindre chance). Les principales armes des hypogriffes, en dehors de leur grande mobilité aérienne comme au sol, sont leurs serres et becs acérés qu'ils se servent pour tuer et déchiqueter leurs proies. Ce ne sont cependant pas des créatures extrêmement résistantes et une petite troupe armée et entrainée est tout à fait capable de s'en défaire.


Cockatrices / Cockatrix :
Les Cockatrices sont des créatures ayant quelques ressemblances avec les... Poulets. En effet, elles en arborent la tête, mais gare à celui qui les pensera aussi inoffensives qu'une simple volaille. Tout d'abord bien plus imposante, la cockatrice mesure en moyenne entre deux et trois mètres de haut. Se déplacant sur deux pattes (des serres acérées), toujours comme une volaille, elles ont un corps fin et élancé à l'apparence quasi-squelettique et se terminant par une longue queue serpentine. Leur peau est recouverte inégalement d'écailles et de plumes, ce qui accentue encore leur aspect décrépis.Elles disposent aussi d'une paire d'ailes leur permettant de voler, avec cependant bien moins d'agilité que le ferait un griffon. Les cockatrices n'ont pas vraiment de prédateur, d'une part car il n'y a de toute façon pas grand chose à manger sur elles, et d'autre part a cause de leur poison, qui est leur principal avantage : En effet, la cockatrice possède en elle deux poches de poison (l'un engourdis avant de provoquer la paralysie de la cible, l'autre est acide et dissous les matières trop maléables qu'il touche : cela inclus la peau humaine). Deux trachées permettent à ceux-ci de remonter jusque dans la gorge ou ils sont compressés avant d'être expulsés sur la cible (on peut deviner quand une cockatrice s'apprête à cracher son poison car sa gorge gonfle durant quelques instants). Il faut cependant un certain temps et de la nourriture pour remplir les poches une fois vidées. Cette caractéristique fait que les cockatrices sont craintes par les autres créatures de la Bordure, qui préferent généralement s'enfuir en les voyant, profitant ainsi du manque de mobilité de la bête : c'est notamment pourquoi sa technique de chasse repose principalement sur l'embuscade


Chimères :
La chimère est une aberration (de la nature ?) composée de plusieurs animaux comme soudés entre eux. Le corps principal est celui d'un énorme lion, les pattes arrières sont celles d'une chêvre et la queue est un serpent. Voilà plusieurs siècles que l'on a pas vu de chimères (environ 500 ans) et on ne sait plus grand chose avec certitude à leur sujet. La croyance populaire veut qu'elles se battent en affaiblissant leurs proies par le venin du serpent avant de déchainer la puissance du lion sur elles. On dit aussi que la partie chèvre du corps du monstre lui donne une grande résistance, voir une immunité, à la magie.


Hydre :
L'Hydre est un serpent géant (on dit parfois qu'elles peuvent atteindre jusqu'à une centaine de mètres de long) à 8 têtes. Si cette perspective ne vous fait déjà frémir de terreur, vous êtes soit fou, soit extrêmement courageux. En soi, cette créature n'a pas de caractéristique spéciale (je pense ici au venin)... Si ce n'est une mobilité extrême et une agilité hors du commun malgré son immense corps serpentin, une peau épaisse et une cuirasse d'écailles, ainsi qu'une incommensurable puissance musculaire et constrictrice (compte tenu de la taille...), et une perception de son environnement qui, en plus d'être déjà très aiguisée (les têtes des hydres disposent d'une vue percante et nocturne, d'une ouîe extrêmement précise, d'un odorat sur-développé, et de la capacité de se repérer par ultrasons) , est multipliée par huit. Chacune des têtes dispose d'un cerveau, mais tous agissent de concert. Lorsque l'une d'elle est coupée, elle finit par repousser au bout de quelques semaines sans qu'aucune trace de la blessure ne persiste. Cependant la tête nouvellement formée, bien qu'indistinguable des autres, ne disposera plus de cerveau et ne participera donc plus à l'activité cérébrale de l'hydre. Etrangement, même en n'ayant plus qu'un cerveau sur huit, l'hydre ne semble pas moins intelligente, chose que l'on ne s'explique pas (on suppose que dès le départ chaque cerveau est inhibé pour favoriser le travail de groupe). Tant qu'au moins un cerveau persiste, l'Hydre continue à vivre. Le moyen le plus efficace pour tuer une Hydre a coup sur est donc de lui trancher les huit têtes. On peut aussi tenter d'atteindre les organes de la créature, mais il est alors très dur d'infliger une blessure létale. De plus, l'Hydre possède aussi huit coeurs, qui se régenerent chacun bien plus rapidement qu'une tête. La décapitation reste donc le moyen le plus efficace.
Cela fait 900 ans que l'on a pas vu le bout de la langue d'une hydre, mais on a encore énormément d'informations à son sujet car c'est une créature très puissante qui a énormément marqué les esprits.


Basilic :
Le Basilic est semblable à l'Hydre, à la différence près qu'il ne possède qu'une tête et qu'un coeur, que ces derniers ne se régénerent pas, et qu'il est bien moins imposant (Ca reste un relativement gros serpent qui atteint plusieurs dizaines de metres de long). Il est aussi bien plus fragile/moins résistant et ses écailles sont tachetées de motifs aux couleurs vives. Cependant, le Basilic possède une chose que l'Hydre ne possède pas : Un venin mortel particulièrement puissant. La moindre gouttelette de venin de Basilic qui pénetre de quelque façon que ce soit dans le corps d'un être vivant de taille moyenne (disons, la taille d'une grosse vache) provoque sa mort en quelques instants. Par un procédé encore inexpliqué, croiser le regard écarlate d'un Basilic provoque plusieurs dizaines de secondes de paralysie instantannée : Largement suffisant pour que le serpent enfonce ses crocs dans votre flanc si personne n'est là pour vous défendre. Les Basilics sont des monstres peu courants et on n'en aperçoit que très rarement. Leur venin n'a pas de prix au marché noir car létal en minuscules doses et indétectable. Le venin de basilic a aussi une autre propriété : En effet, si administré en trop grande quantité dans un corps et que celui-ci est laissé à l'abandon, il finira par dégager un gaz provoquant une pathologie mortelle au bout de quelques semaines et, pire encore, extrêmement contagieuse et quasiment incurable. Cette maladie est appellée la Basiline et a déjà décimé des villes entières, c'est pourquoi on préferea généralement bruler directement le corps de qui est mordu par un Basilic.


Rappel : Cette liste n'a pas pour but d'être exhaustive. Il existe nombre d'autres créatures plus ou moins dangereuse qui hantent la Bordure Tarodienne.


Dernière édition par Lord Penguin le Lun 30 Mai - 23:49, édité 1 fois

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 645
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bestiaire]Animaux de montagnes

Message par Gemstone le Mer 8 Avr - 21:21

L'Hurleroche

L'Hurleroche n'est à première vue qu'une sorte d'aigle, assez gros au demeurant toutefois. On comptera deux à trois mètres d'envergure, ailes toutes déployées. Il vit dans des endroits peu peuplés et où la visibilité reste relativement dégagée. On en trouve donc dans certaines steppes Scarrathes, mais surtout aux abords des montagnes Nurenuilliennes.

D'un peu plus près, on s'apercevra d'une très étrange et assez dérangeante particularité ; Ses deux yeux sont fichés sous sa gorge.

Sa notoriété vient de sa méthode de chasse peu habituelle. En effet, il survole ses cibles à grande hauteur (aux environs de la centaine de mètres) et large à leur intention une pierre pesant aux alentours de 2 à 4 kilos. Celle-ci prend par gravité une importante vitesse, et explose sa cible.

Cette bestiole possède naturellement un excellent sens de la balistique, lui permettant de toucher quasiment toujours sa cible. Il prend en compte de manière innée le vent, la vitesse, le relief, le poids du projectile ainsi que son aérodynamisme, et les mouvements de sa cible. Il est capable de viser à la demi-dizaine de centimètres prêt ! Réciproque de cette capacité; il est rigoureusement impossible de lui balancer un truc à la gueule, il esquive tout ce qu'il voit en dessous de lui avec brio. Ses angles morts sont pratiquement inatteignables pour quelqu'un au sol.

Cependant, lorsqu'il est détecté, la cible se cache et/ou prend des trajectoires complexes, et il lui devient incapable d'attaquer. D'où le fait qu'il vole haut, et joue sur l'effet de surprise.

On notera aussi que ses petits portent à l'origine les yeux en position normale. Puis qu'au fur et à mesure de leur croissance les globes se déplacent petit à petit vers la gorge.

D'après la légende, cet oiseau serait un descendant de l'antique Roc, basé sur le même principe mais cinq fois plus gros, et qui aurait balancé des trucs de l'ordre de la demi-tonne.

Et enfin, la chose la plus intéressante; son usage alchimique. Une décoction d'oeils d'Hurleroche permet de pourvoir de manière temporaire le consommateur d'un instinct balistique amélioré, lui permettant dans le cas des meilleurs potions d'attraper au vol pierres et flêches, et de les renvoyer de manière précise. C'est juste très rare, étant donné que c'est très chiant à tuer comme bestiole.
avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1296
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Le Kazoar

Message par Lord Penguin le Jeu 9 Avr - 22:56

// Une idée qui me trotte dans la tête depuis quelques temps. J'trouvais ça stylé, alors voilà Mignon . //



Avant toute chose, sachez que les noms d’origine du Kazoar sont Apterocanyx et/ou Arcanopteryx. Au fil des années ils ont disparu pour laisser place au terme désormais commun de Kazoar (ou Kazwar), relégués au statut de simples termes scientifiques utilisés par très peu de personnes. Nul n’est capable d’expliquer comment l’appellation a pu changer à ce point…

Le Kazoar est une espèce de canidés très particulière. Bien qu’assez proche du loup ou du chien dans la forme de son corps, il possède une caractéristique presque unique parmi les mammifères : Des plumes. En effet, la façon la plus courante et la plus simple de décrire un Kazoar est « un chien à plumes ».  Un peu plus grand qu’un berger allemand, il dispose, en plus des poils classiques des mammifères… De plumes (sans blague). Ces dernières ne recouvrent pas la totalité du corps mais se concentrent en certains points, notamment la queue (beaucoup plus longue que celle des autres canidés), les articulations, le haut du dos et le cou/arrière de la tête (voir croquis plus bas). Ainsi, Les Kazoar disposent des même teintes de couleur que l’on peut retrouver chez les chiens ou loups classiques, mais en y ajoutant une couleur bleu pâle que l’on trouve dans certaines populations. Une autre différence physique notoire avec les canidés « classiques » est l’absence d’oreilles, remplacées par de simples trous auditifs. Ainsi, le Kazoar entends moins bien que ses pairs canins. Son odorat est cependant tout aussi développé sinon plus que ses cousins et surtout, il dispose d’une vue à nulle autre pareille, rivalisant aisément avec celle des grands oiseaux de proie et lui permettant de voir avec précision à de nombreux kilomètres et dans la pénombre (ses yeux ont toujours des teintes très claires, allant de l’orange au bleu en passant par le vert). Au niveau des performances, sa force physique dépasse celle de la majorité des chiens. Plus fort et endurant, il peut atteindre des pointes à très grande vitesse et les maintenir pendant de longues minutes. Le kazoar dispose d’un panel de cris assez large, composé de divers éléments : Aboiement, hurlement, grognement, jappement… Bref, tout ce dont disposent les canidés. Mais à cela il faut ajouter certaines sonorités que l’on retrouve uniquement chez les rapaces. On peut donc parfois confondre le cri du Kazoar avec celui d’un aigle, par exemple.
Le Kazoar est un prédateur efficace. Il se nourrit de tout ce qu’il peut trouver de plus petit ou de même taille que lui, ses plus grandes proies allant jusqu’à faire la taille d’un gros bovin. Dès lors qu’un Kazoar croise un canidé d’une autre espèce, il tente de l’attaquer, comme s’il portait une sorte de haine pour ses cousins. Les Kazoar vit en petit groupes allant de deux à cinq individus. Généralement deux parents et un à trois petits. Une fois en couple, ils demeurent ensemble jusqu’à ce que leurs petits soient en âge de se débrouiller seuls puis se séparent pour trouver un nouveau partenaire. Ce n’est donc pas une espèce très prolifique. Il existe parmi les Kazoar certains spécimens alphas, plus gros que la moyenne et au plumage plus fournis. Ils font office de figure d’autorité au sein d’une population et sont capables de rallier différents groupes en un plus gros en cas de nécessité, comme une menace pour l’espèce (ce types de comportement est très rare dans le règne animal et fascine les scientifiques).
Le Kazoar vit principalement dans les zones montagneuses de Bérilion et de Scarrath mais on en trouve aussi quelques-uns, beaucoup plus rarement, dans le reste du monde (notamment à Waien ou dans la Bordure Tarodienne où ils survivent tant bien que mal). Le Kazoar a une très grande capacité d’adaptation et il est possible d’en introduire des populations quasiment n’importe où, chose qui n’a jamais été faite (qui s’amuserait à introduire un animal qui dévorera son bétail ?).
Bien que principalement sauvage, le Kazoar est un animal qui peut tout à fait être domestiqué. Pour cela il suffit d’en capturer un encore bébé et de l’élever en conséquence. Le commerce de tels animaux se fait notamment entre Scarrath et Haynailia/Nurenuil. Un spécimen domestiqué coute souvent extrêmement cher et on en trouve surtout chez des nobles ou des personnes ayant un gros budget. Une fois apprivoisé, le Kazoar se comporte tout comme un chien (chien qu’il ne peut d’ailleurs toujours par supporter et qu’il continue à attaquer à vue) et peut être utilisé tant comme un animal domestique que comme une bête de chasse/combat.


Bonus : Petit croquis vite fait de la bestiole. Rien de bien exceptionnel en somme.
Spoiler:
(En haut, c'plus un essai qu'autre chose. La vraie bestiole est celle d'en bas)

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 645
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le Slime

Message par DALOKA le Jeu 16 Juil - 18:34

Le Slime est une créature très étrange, généralement peu dangereuse, qui habite en majorité les endroits froids et sombres, et se réfugie donc surtout dans les grottes pouvant se trouver dans les montagnes.

N'ayant pas de formes définie, les slimes sont des masses vivantes de matière organiques visqueuse et translucide. Ils peuvent avoir des couleurs diverses, les slimes du sud étant verts, et ceux du nord bleus. Vivant cachés, ils préfèrent éviter de sortir de leur habitat naturel.
Leur forme pouvant varier, la structure biologique des slimes est une grande curiosité. Ils peuvent en effet se séparer en plusieurs slimes, cependant un slime trop petit mourra bien vite c'est pour cela que leur division est limitée. Mais leur division est leur moyen de reproduction, les slimes n'ayant pas de sexe. Ce sont des créatures carnivores qui peuvent augmenter légèrement leur masse à chaque repas, ceci en recouvrant l'animal qu'ils désirent dévorer... Les cellules du slime, secrétant un puissant suc digestif, dissolvent la matière organique de leur proie et l'absorbent pour grandir et se procurer en nutriments. Un Slime manquant de nourriture est voué à mourir rapidement, comme toute l'espèce qui dépend de la croissance de ses individus, c'est pour cela que c'est une espèce en voie de disparition. Elle est également vulnérable à la lumière du soleil.

Les slime ont un avantage sur les autres espèces: les coups physiques sont inutiles face à eux, et l'animal tentant d'attaquer un slime ne fera que s'engluer dans son corps et devenir sa proie. Néanmoins, il craignent la chaleur et le feu leur est mortel et détruit leur cellules, tout comme l'électricité d'ailleurs. En revanche ils sont résistants au froid, et un slime peut survivre des années si il est piégé dans la glace.
En revanche, les slimes sont lents, ne sachant que glisser lentement sur le sol... Et ils ont une intelligence limitée, peu importe leur taille ou leur âge, ce qui les empêche de faire autre chose que avancer bêtement vers leur adversaire... On les juge ainsi peu dangereux, cependant méfiance: être piégé par plusieurs slimes, sans feu ni échappatoire,  est une situation épineuse dont on ressort difficilement... Il est également dur de se débarrasser d'un morceau de slime qui se serait accroché à sa chair... A noter que un animal ingérant un morceau de slime est voué à la mort, la chose le dévorant de l'intérieur.
Les slimes se repèrent en sentant les chaleurs. Si une chose à la chaleur d'un animal commun, ils se dirigeront vers elle, et si elle est trop chaude, ils tenteront de la fuir. Avec cette connaissance, il est aisé de piéger un slime. Les slimes font en moyenne entre 20 centimètres et un mètre.

Leur corps, conservé dans de la glace, peu être transporté puis utilisé pour des potions. Les slimes, de plus en plus rares, deviennent prisés par les mages.

Conseil de l'aventurier: dans une grotte, évitez de dormir sans feu à proximité si il y a des risques de Slime.
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1836
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bestiaire]Animaux de montagnes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum