Liste officielle des persos de DALOKA [Univers Eclipse]

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Chrysopée

Message par DALOKA le Mar 12 Juin - 22:44

Chrysopée, alias l'Antagoniste, est un des Titans ramenés dans le monde par le projet Sanctica. Exubérante, lunatique, et ressemblant à une humaine à s'y méprendre, sa nature fait cependant d'elle une potentielle menace.

« Oui, cela est bien clair. Je suis l'Antagoniste, c'est le mot qui me coiffe le mieux. Le reflet dans le miroir, révélant ce qui est vrai, celui qui s'oppose aux hommes et qui pour cela les connaît si bien ! »

Prénom :
Chrysopée

Race : Titan

Genre : Non définissable, mais est considérée comme une femme.

Taille : 1m72

Origine :
Haynailia

Affiliation : Axaques

Date de naissance : incarnée en 1871

Aime : Maria Limstella, l'opéra, utiliser son pouvoir sur autrui, les Titans.

Déteste : Les mots laids.

Puissance : D. Augmente de manière variable selon la cible de son pouvoir.

Apparence :

Chrysopée étant faite à partir de l'apparence de Maria Limstella Boldgate, a l'air d'une belle jeune femme aux longs cheveux blonds et aux yeux dorés. Elle porte généralement un uniforme d'Axaques, et s'amuse parfois à arranger sa coiffure selon les personnes qu'elle rencontre. En observant attentivement Chrysopée, il est possible de remarquer des choses qui trahissent très vite sa nature artificielle : une absence totale de pilosité sur sa peau, qui est presque trop immaculée même en imitant l'épiderme humain, des yeux qui ne s'humidifient pas, et un corps dénué de chaleur. Sous ses habits, Chrysopée ne possède aucun orifice, organe génital, ni de mamelles, révélant un corps de qui, même aux proportions du corps de Maria, est un corps de poupée.

Personnalité :

Chrysopée, de par sa nature de Titan qui est l'Antagoniste, aura une personnalité changeante selon la personne avec laquelle elle se ''synchronise''. Plus exactement, elle aura tendance à adopter des traits de caractères opposés, ainsi qu'à s'opposer à cette personne où à se placer entre elle et ce qu'elle désire… Néanmoins, il y a des points communs à toutes ses personnalités. Pour commencer, Chrysopée parle souvent dans un langage assez pompeux et dans des tons mélodramatiques, en plus d'avoir une gestuelle accompagnant cela, malgré tout, c'est une entité très jeune et en plus d'être extrêmement naïve elle dispose d'un manque de certaines connaissances basiques, même si ses capacités d'apprentissage extraordinaire lui font vite combler cet écart. Enfin, même son comportement à son égard peu changer, elle est toujours absolument loyale envers Maria et ne lui désobéira jamais. Généralement, Chrysopée désire rarement faire du mal à autrui, même si sa nature risque souvent l'impliquer. Si elle aime se synchroniser avec les personnes avec lesquelles elle interagit pour la première fois, il n'est pas fréquent qu'elle persiste longtemps où le répète plusieurs fois… Quand cela arrive, c'est qu'elle s'est saisie d'affection pour la personne en question. Plus elle aime quelqu'un, plus elle voudra se synchroniser à lui, et plus elle s'opposera à lui également, car agir en tant qu'antagoniste d'une personne qu'elle apprécie lui apporte un immense sentiment de satisfaction. Cela cause bien évidemment de nombreux soucis, qu'elle tente d'éviter tant bien que mal, néanmoins elle n'y parvient pas toujours… Si elle comprend également à présent le danger de porter atteinte à la vie de quelqu'un, elle n'est pas réellement sensible aux dommages moraux.
Quand aux titans, il faut noter qu'elle aime tout ses confrères d'un amour inconditionnel, ceci juste en les rencontrant. Elle se synchronisera presque automatiquement avec eux, et son désir de s'opposer sera bien plus fort qu'avec l'humain moyen… Ceci est dû à la nature de l'Antagoniste et au ''rôle'' qu'il occupait. Malheureusement pour elle, l'intégralité des titans ou presque la considère comme rien de moins qu'une cellule cancéreuse et nuisible, ainsi la plupart la détesteront inconsciemment.

Capacités :

L'Antagoniste a toujours été considéré comme très dangereux par les titans, même si pour les êtres de l'âge héroïque qui n'étaient pas magique il était à peine un facteur à prendre en considération. Chrysopée peut se synchroniser avec une personne, une seule à la fois, et gagnera alors une capacité magique égale et opposée à celle de cette personne. Généralement, quand une magie créé un élément, elle obtiendra la capacité de le retirer, et quand c'est l'inverse, de le créer. La cryomancie devient pyromancie, la télékinésie la capacité de bloquer un mouvements, le soin celle de dévitaliser et pourrir les chairs, etc. Son pouvoir est strictement égal à celui du mage ou de l'entité magique. Cela signifie qu'en se synchronisant avec paysan, elle n'a aucun pouvoir, mais serait terrifiante en se synchronisant avec un archimage. La synchronisation est indétectable, a une limite de portée de 20 mètres pour s'enclencher, et demande d'avoir conscience de la présence de la cible. Elle ne dure que 24 heures, même si elle est lançable à l'infini sur la même personne. Chrysopée déteste n'être synchronisée avec personne : si c'est le cas, elle se synchronisera au premier individu rencontré. Elle peut en theorie se synchroniser avec des enchantements, mais déteste ça. Naturellement elle ne peut se synchroniser qu'avec une chose douée de magie, ou bien d'une âme… C'est impossible face à un être à essence.
Enfin, Chrysopée a un corps partiellement fait d'Aurium, un métal vivant créé par la famille Vinnairse, qui forme la fausse chair par dessus son corps de pantin où se trouvent ses articulations. Quand elle est frappée, elle devient automatiquement aussi solide que de l'acier, la rendant insensible à la plupart des attaques, et si jamais elle est endommagée, Aurium réparera automatiquement ces dommages en reformant le squelette intérieur et rebouchant les failles. Chrysopée n'a aucune maîtrise sur Aurium, qui agit automatiquement. L'enchantement la maintenant en fonction se trouve à l'intérieur de son crane, et elle ne cessera de fonctionner que quand il sera détruit. Chrysopée a une force certes supérieure à la plupart des gens, mais n'a aucune expérience de combat, chose qui pourrait changer à l'avenir, car Chrysopée peut obtenir progressivement le savoir et l'expérience des personnes avec lesquelles elle se synchronise assez longtemps. Néanmoins, il faut noter que sa volonté de combattre et l'adaptation de son mental à cela est elle aussi purement variable selon sa cible.
Statistiques dans l'échelle Daloka:

Force : E
Agilité : H
Endurance : A
Magie : I à ? (purement variable)
Atout : B (l'Antagoniste est assez situationnel et inutile contre la plupart des individus d'Eclipse)
Total : 125 = Rang D. Potentiellement plus haut.

Arme :

Chrysopée n'a aucune d'arme autodéfense ou de compétence martiale. Si agressée par un humain normal elle tentera probablement de le frapper brutalement avec ses poings métalliques, avec plus ou moins de succès.

Histoire :


Son histoire est contenue dans les deux textes courts l'Antagoniste I et II (à venir) ici : http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/t546p25-one-shot-du-daloka-des-forets#12911



En résumé :
Chrysopée est un titan, l'Antagoniste, habitant un corps de golem créé par Maria Limstella Boldgate. Son existence a débuté il y a peu, et elle n'a aucun souvenir concret de son existence en tant que titan… Elle vit à présent avec sa créatrice, à Axaques ou au domaine Boldgate.
avatar
DALOKA
Grand Cracheur d'encre

Messages : 2158
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 22
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Limstella Luciane Boldgate

Message par DALOKA le Jeu 14 Juin - 23:07

Actuelle Archimage Directrice du DESCA à Axaques, Limstella Luciane est la meilleure mage de la famille Boldgate et une golemancienne de grande réputation.

« Il suffit de se placer un objectif, un point clair, aussi lointain soit il. Tout le reste n'est que le fruit de tes efforts pour y arriver… Ainsi va la magie, et la vie aussi. »

Thème Musical: Voile, The magic library (Touhou UNL OST): https://www.youtube.com/watch?v=a660fhaF08s

Nom : Boldgate

Prénom : Limstella Luciane

Race : Humaine

Genre : Féminin

Taille : 1m74

Origine : Haynailia

Affiliation : Axaques

Date de naissance : 1816

Aime : les objets fonctionnels, ses enfants

Déteste : Arond Vinnairse

Puissance : B

Apparence :

Limstella est une femme aux longs cheveux blancs qui, malgré son âge, a un corps en santé parfaite, étant elle même d'une grande beauté et prestance et semblant aisément une quinzaine ou vingtaine d'année plus jeune qu'elle ne l'est. (Cette apparence est due à l'enseignement de son professeur de magie Edward Augustus Boldgate, qui lui même parvint à vivre plus de 120 ans.). Malgré cela, elle a une allure stricte et décroche rarement un sourire, qui plus est, si elle aime s'habiller élégamment et est consciente de son charisme, elle déteste l'ostentatoire. Limstella n'aime également pas les robes et n'en porte que lorsque cela est demandé pour des raisons formelles (elle respecte toujours strictement les codes). Elle préfère usuellement s'habiller d'un veste et d'une pantalon de cavalier.

Personnalité :

Limstella Luciane est stricte et pragmatique, et privilégie avant tout l'efficacité. Pour elle, toute chose a un rôle, se doit de le remplir, et bien. Si elle comprend les objets ainsi, elle a tendance à faire de même avec les gens, et a avoir des visions assez fixes. Un noble qui ne sait pas diriger est inutile, tout comme un soldat qui ne sais pas se battre, par la même occasion par exemple il est évident pour elle qu'un homme ou femme doit se reproduire au moins une fois dans sa vie, etc. Si ces positions strictes lui attirent parfois des disputes, elle déteste perdre son temps dans des débats stériles et coupera la conversation même si cela semble abrupt. Limstella a également un très grand respect des lois et des codes, même quand ils lui déplaisent, soutenant d'ailleurs le gouvernement impérial activement de diverses manières. Enfin, elle considère la sensibilité comme une faiblesse à éteindre, ce qui signifie aussi par la même occasion qu'il est difficile de la sortir de son stoïcisme, et qu'elle a parfois du mal à comprendre parfaitement autrui. Malgré cette allure de véritable mur mental qui ne redira que rarement la même chose trois fois, c'est également une personne bienveillante et attachée au bien être d'autrui. Elle est très attachée à sa famille, et ferait tout pour ses deux enfants Maria Limstella et Alfred Francis, même réduire en cendre tout un régiment à vrai dire.
En tant que mage, elle déteste particulièrement Arond Vinnairse ainsi que tout compliment qui lui serait fait, et méprise les notions qui placeraient la magie au dessus de l'avenir de la société. Utilitariste dans l'âme, elle juge que la magie doit servir le bien commun avant tout. Les « crimes magiques » sont pour elle inexcusables. Ses recherches en golemancie quant à elles sont focalisées sur l'amélioration de la vie humaine par les golems. Elle ne supporte pas que l'on regarde ses travaux de manière condescendante. A cause d'une sévère divergence de philosophie, elle s'est toujours mal entendue avec Brigitte Zwillinge, sa concurrente au titre d'Archimage, néanmoins elle respecte immensément son talent magique.


Capacités :


Limstella Luciane est un véritable génie magique, ce qui lui a valu d'être nommé le Trésor des Boldgate. En terme de capacités magique, elle rivalise sans conteste avec un archimage, et a été entraînée par le précédent doyen d'Axaques, Edward Augustus Boldgate. Comme ce dernier, elle maîtrise les trois éléments basiques de l'école impériale : le feu, la glace, et la foudre, néanmoins contrairement au vieil archimage elle a jugé purement superflu de se plonger plus en avant dans toutes ces magies énergétiques, jugeant la pyromancie plus que suffisante en tant que magie destructrice. Sa maîtrise du feu est assez puissante pour réduire un humain adulte en cendre, et elle est particulièrement apte en pyrokinésie. Elle dispose de bonnes aptitudes physiques également entretenues par de la magie de soin et de vitalisation, même si elle serait incapable d'improviser une opération de soin trop complexe si des organes ou des membres sont endommagés.
En dehors de l'enchantement et de la golemancie, sa vraie spécialité est le domaine de la magie spatiale. En plus de pouvoir invoquer des objets depuis une dimension de poche, elle est apte à se téléporter ou à elle téléporter un autre objet dans une distance maximum de 50 mètres, cela lui demandant une incantation de 5 secondes, mais c'est loin d'être son tour favori. Limstella est capable de créer un espace entre deux objets, une sorte de distorsion spatiale, où la distance est quasi infinie. En pratique, cela signifie que ces objets, même si ils avancent l'un vers l'autre, ne se toucheront jamais et ne progresseront qu'à peine vers l'autre, donnant l'impression étrange de marcher sans jamais avancer. Avec cela, Limstella peut faire en sorte de chuter à l'infini et donc être suspendue dans les airs, ou bien faire en sorte qu'un projectile ne la touche jamais malgré sa vitesse. Il y a certaines restrictions : cela ne fonctionne pas sur deux objets déjà en contact, elle ne peut le lancer qu'à 20 mètres de distance, et maintenir cet espace draine sa mana même après que le sort soit lancé. Parce que ce n'est pas un sort se lançant automatiquement, elle peut également être surprise. Cela reste son principal de moyen de défense.
Limstella déteste prolonger ses affrontements, notamment à cause de son tempérament extrêmement méfiant. En combat, elle aime régler les choses au plus vite et invoquera toujours son golem si elle est contre un mage ou plusieurs adversaires, quand bien même cela serait trop en faire. Même contre un mage, Limstella ne prend pas le temps d'analyser son adversaire et se moque de prouver sa supériorité ou de garder ses as dans sa manche, tentant d'achever au plus vite le combat avant d'avoir une mauvaise surprise… Dans le cas où elle peut lancer son meilleur sort sans blesser quelqu'un d'innocent, elle aura tendance à le faire très rapidement, instantanément si son adversaire lui semble dangereux. A noter que Limstella a d'excellents réflexes, en plus d'être bonne tacticienne. Cela est dû au fait qu'elle s'est entraînée à cela dans sa jeunesse, avec la volonté de protéger sa famille, ceci à cause de la mort de son père aux mains d'Arond Vinnairse (son golem, Svarog fut d'ailleurs pensé pour pouvoir exterminer une menace comparable. En vérité, elle a envisagé depuis un moment que Brigitte Zwillinge, alias Bishop, devienne folle).

Statistiques dans l'échelle Daloka :
Force : F
Agilité : E
Endurance : B
Magie : S
Atout : S
185= B

Magie mis à part, c'est une artisan versée dans la métallurgie. Ayant cependant passé sa vie à étudier la magie, elle n'a en vérité que peu de talents en dehors de cela, et contrairement à ses enfants par exemple est totalement inculte pour ce qui est des arts. Limstella est également une gourmet au palais très délicat, mais n'a strictement aucun talent pour la cuisine, une chose dont elle a en vérité honte.

Arme :

Limstella dispose de deux golems principaux, mais seulement l'un d'eux est en vérité fait pour le combat. En créant Svarog, elle ne fit pas dans la subtilité : humanoïde fait d'acier noir et haut de 2m50, muni de longues griffes, d'un visage intimidant aux longs crocs et d'une paire de cornes. Il est construit pour avoir l'air d'un démon et inciter immédiatement à la reddition. Sa capacité est également d'une grande simplicité, puisqu'il créé continuellement des flammes, émergeant d'une sorte d'immense bouche sur son torse, que Limstella peut ensuite utiliser à son avantage, entourant elle et son golem de feu et faisant faire poursuivre ses ennemis par des flammes. Sa force colossale et ses griffes sont présents dans l'éventualité où un adversaire contrerait ses sorts ou y serait immunisé, auquel cas elle l'enverra le massacrer par la force brute. En revanche, Svarog n'est guère autonome. S'il peut comprendre des instructions simples comme Tue X, Protège X, Détruit X, il ne saisira pas des ordres complexes, ce pourquoi il est généralement manipulé par Limstella en combat. Par défaut, il reste auprès d'elle avec pour commande de la protéger.
En combat, quand elle invoque Svarog, elle sera automatiquement vêtue du Manteau Solaire, transporté jusqu'à elle avec le golem. Il s'agit d'un long manteau blanc et or couvrant son corps du jusqu'aux chevilles, résistant aux lames, mais qui a surtout l'effet d'immuniser presque totalement tout le corps de Limstella à la chaleur, ce qui lui permet de déchaîner sa pyromancie sans limite.
Sa plus puissante attaque, qui nécessite d'avoir Svarog à ses côtés, est la Catastrophe de Feu Il s'agit d'une explosion de flammes avec Svarog comme épicentre, de 50 mètres de diamètre. Ce sort ne met que cinq secondes environs à être chargé, et dévastera presque tout dans la zone. A moins de 10 mètres de distance de Svarog, tout être humain serait vaporisé en un instant, et près de lui même la roche fondrait, néanmoins, cette attaque ne cause aucun dommage à Limstella si elle porte le Manteau Solaire. L'inconvénient de ce sort, en dehors de son coût en mana qui rendra Svarog inactif pendant une minute après son activation, est qu'il tuera tout dans son rayon d'action, ce pourquoi Limstella ne le lancera que si elle est certaine de ne pas blesser d'innocents ou d'alliés.

Son autre golem notable, Généreux, est un humanoide lui aussi métallique un peu plus petit qu'elle même, et aux membres longs et fins munis de 5 doigts articulés. Généreux n'a pas de tête, et est avant tout fait pour être accomplir de nombreuses tâches à la place de sa créatrice. Contrairement à Svarog, il est apte à agir de manière indépendance, suivre des tâches plus complexes, et même à prendre des initiatives si elles restent dans le cadre de ce qu'il est autorisé à accomplir. Généreux est capable grâce à ses robustes mécanismes de porter des charges d'une tonne malgré sa taille,  est extrêmement dextre de ses mains, la partie supérieure de son corps peut s'ouvrir afin de contenir des objets… En bref, il est le golem à tout faire de Limstella, et celle qu'elle utilise le plus fréquemment. Il excelle dans le rangement ainsi que le ménage. Limstella est assez attachée à Généreux, qui fut créé avant Svarog dans le cadre de ses recherches sur les golems d'assistance. Limstella dispose d'autres golems, mais les utilise peu, car ils furent créés dans le cadre d'expériences très spécifiques, même si elle continue de les améliorer dans le cadre de ces mêmes expériences (la plupart concernent les magies spatiales et les dimensions de poches).
Quand au reste de son équipement, chacun de ses trois anneaux contient un enchantement différent (elle trouve les anneaux particulièrement pratique, mais c'est en vérité aussi une préférence esthétique ).

Histoire :

Fille d'Ephidel Nelson Boldgate et de Luciane Amélie Boldgate (née Luciane Vinnairse), de hautes attentes ont été placées en elles depuis sa naissance en raison de son sang lumieux et de sa parenté de deux familles recueillant de puissants magiciens. Elle fut élevée principalement par sa mère et ses oncles et tantes, car son père mourut un an après sa naissance aux mains d'Arond Vinnairse rendu fou par Afrazael et le codex. A sa douzième année, parce que Luciane Amélie était partisane du projet d'ouverture d'Axaques de l'archimage Balthazar Iraeuz, elle fut envoyée à l'académie d'Axaques qui n'existait alors que depuis six ans. Limstella, d'abord pour plaire à sa mère puis par ambition personnelle, travailla avec ardeur ce qui, ajouté à son talent naturel pour la magie, fit d'elle la meilleure mage de sa génération d'élèves. On ne tarda pas à la surnommer Trésor des Boldgate. Malgré tout, Limstella n'a jamais aimé qu'on attache tout ses efforts à un talent inné. Qui plus est, elle détesta toujours qu'on la compare à Arond Vinnairse comme génie du même calibre et du même sang, en raison du fait que ce dernier était le meurtrier de son père et qu'elle le considérait comme rien de moins qu'une abomination.
Après avoir obtenu son 4ème rang sans difficulté, elle devint la dernière disciple de son grand-père, Edward Augustus Boldgate, suivant ses enseignements et affinant ses talents pour entrer en 1840 dans le département D'Etude, Sécurisation et Création d'Artefact. Elle y entra la même année de Brigitte Zwillinge, avec qui elle entretint rapidement une relation conflictuelle bien qu'elle fut de six ans son aînée. C'est en 1846 qu'elle cessa d'être la disciple de l'Archimage Doyen, et accéda au 2ème rang. Son élévation dans la hiérarchie accomplie, son ambition de jeunesse se tarit, et elle décida de prendre un mari afin de perpétuer la lignée. Son choix se porta sur Francis Reed, membre du Département d'Histoire et Archéologie, avec qui elle avait déjà travaillé, et qui était réputé pour son talent de golemancien et son savoir. A l'époque leur relation n'était rien d'autre qu'amicale et Francis Reed fut le premier surprit, néanmoins il n'y avait que peu de place au refus quand une des mages les plus respectées de la cité proposait de se marier avec elle. Quand bien même Limstella eut cette initiative, Francis ne fut pas bien vu à la maison Boldgate… Limstella était si adorée, si vénérée par sa famille, qu'un homme venant du monde d'en bas comme Francis, malgré ses aptitudes, ne pouvait être vu comme un opportuniste et un parasite qui ternissait son éclat. Limstella comprenait pourquoi, mais, parce que la décision était sienne, ignorait leurs commentaires. Un an plus tard naquit Maria Limstella, et ensuite Alfred Francis en 1852, pourtant, malgré le temps passé et ces deux enfants, certains Boldgates étaient encore en mauvais termes avec Francis, maintenant Francis Ephidel Boldgate. Chacun avait ses petites raisons, mais pour Francis, il était clair qu'ils ne l'aimaient tout simplement pas et le considéraient indigne de Limstella. Suite à une violente dispute en 1854, où elle n'était d'ailleurs même pas impliquée, il décida de plus revenir au domaine Boldgate, abandonnant également ses deux enfants dans le procédé, pour se concentrer sur des recherches à l'étranger. Limstella, qui recommandait à Francis de faire la sourde oreille et de ne pas être caractériel, considéra ça comme un acte de lâcheté, et cessa alors de le défendre face à sa famille. Son mari avait pour elle fait preuve de trop de sensibilité, voire d'immaturité, et aurait dû ignorer les mauvaises langues si elles ne disaient rien de pertinent. A cause de cet événement, ils se voient peu, et Limstella considère qu'il n'a personne à blâmer pour avoir abandonné ses enfants… Francis n'est toujours pas revenu chez les Boldgate une seule fois, ceci même s'il a déjà vu Maria et Alfred lors de retours occasionnels en Haynailia.
En 1855, elle et Brigitte Zwillinge durent concourir pour le titre d'Archimage. Zwillinge l'emporta alors, ce que Limstella respecta, reconnaissant ses aptitudes supérieurs aux siennes. En 1857, alors que la guerre éclatait entre l'Empire et Waien, Limstella alla sur le champ du bataille par loyauté envers l'Empire et pour tester Svarog qu'elle avait terminé quelques années plus tôt. A cause de la nature destructrice de son golem, Limstella formait une compagnie composée uniquement d'elle et Svarog. Les combats furent extrêmement brefs, Limstella se téléportant dans les rangs adverses pour englober le plus de monde dans son explosion, et sa présence glaça le sang des ennemis, même si elle ne fut présente au front que deux mois. Brigitte Zwillinge, méprisant le gouvernement, la railla pour cela. Néanmoins, quand Zwillinge fut destituée du titre en 1871, elle fut alors sans conteste la candidate idéal pour le porter.
avatar
DALOKA
Grand Cracheur d'encre

Messages : 2158
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 22
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum