Les persos de la fleur des montagnes. [Eclipse]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les persos de la fleur des montagnes. [Eclipse]

Message par Edelweyys le Mar 21 Mai 2013 - 19:14

// Étant nouvelle sur le forum, je ne suis pas experte en la matière mais je me suis décidée à faire comme tout le monde: Une fiche de persos! Voici mon premier ainsi que personnage principal, celui que j'incarne pour l'instant. //


Nom : Pilkann

Prénom : Edelweyys

Statut : Décédée en [année inconnue]

Race : Humaine

Genre : Féminin

Taille : 1 mètre 69

Origine : Waien

Date de naissance : 1828

Aime : Personne en le sait, elle ne dit jamais rien

Déteste : La magie et tous ceux qui la pratiquent, qu’on lui donne des ordres, qu’on la dirige et qu’on lui fixe des limites

Puissance : Un petit C.

Apparence :

Lorsqu’elle est parée de son éternelle cape noire à capuche, il est absolument impossible d’entre apercevoir les vêtements qu’elle porte en dessous. Bien évidemment, la jeune femme ne porte sa cape qu’hors combat. Lorsqu’un combat ou autre conflit s’annonce, elle laisse tomber son manteau pour plus de facilité à bouger. La jeune femme laisse alors aux autres la possibilité de voir ce qu’elle cache. La première chose qui attire les personnes qui l’observent sans sa cape est ses yeux. Des yeux dont on devine qu’ils étaient auparavant d’un bleu encore plus clair que de l’eau de mer… À présent barrés d’une énorme cicatrice pas tout à fait encore complètement guérie mais qui parait assez ancienne. Des yeux aveugles.
Elle a de courts cheveux désordonnés blanc cassé, dont quelques mèches folles viennent souvent sur son visage. Elle porte presque constamment un équipement de cuir brun et souple et de petites bottes noires.

Personnalité :

Edelweyys est une jeune femme autonome et de nature solitaire. Toute compagnie est généralement refusée, préférant le doux silence de la solitude. Edelweyys est quelqu’un de très réservé et mystérieux. Elle ne dit jamais rien à personne, sauf le nécessaire. Toutes émotions sont refoulées au plus profond d’elle-même, prenant ces sentiments comme une marque de faiblesse. Il est donc très difficile de cerner complètement sa personnalité, mais elle peut s’avérer extrêmement manipulatrice et elle se révèle parfois un peu rebelle.

Compétences :

Incapable de créer quoi que ce soit de magique, la jeune femme use de son corps habile et de ses poignards affûtés pour éliminer quiconque se dressera devant sa route. Elle utilise une discrétion incroyable pour piéger ses victimes ainsi qu’une souplesse et une rapidité hors du commun pour les achever. Malgré qu’elle soit meilleure au corps à corps, elle sait tout de même très bien se débrouiller avec son arc.

Armes principales :

De nombreux poignards qu’elle cache un peu n’importe où ; que ce soit dans une botte, à sa ceinture ou dans une manche. Mais aussi un arc, qu’elle n’a pas tout le temps sur elle.

Histoire :

Même si la jeune femme n’a aucun souvenir concret de son enfance, elle se souvient tout de même très clairement des événements marquants de sa vie, qui auront fait d’elle ce qu’elle est à présent. Un des souvenirs les plus marquants, c’est de ne jamais avoir connu ses parents biologiques… Ayant été orpheline dès son plus jeune âge...
Ballotée par de nombreuses familles, elle a finalement été adoptée à l’âge de 4 ans par un jeune couple originaire de Haynaillia, dont les essais pour engendrer un enfant restaient vains. Ses souvenirs restent flous, mais elle se souvient vaguement que sa famille adoptive avaient été extrêmement chaleureuse et pleine d’attention envers elle. D’une passion inégalable envers la magie, elle observa pendant de longues heures ses semblables s’entraîner à utiliser leur magie et à rêver le jour où elle pourrait enfin utiliser ses pouvoirs respectifs.
C’est à l’année de ses 9 ans, quand elle découvrit qu’elle était incapable de la moindre magie et qu’est née Khalia, sa sœur, que commença le début de la fin. Mise de côté par ses parents adoptifs à cause de la nouvelle-née et refusant de voir une minute de plus ce qu’elle était dans l’incapacité de faire, elle partit de chez elle. Délaissant tout ce qu’elle connaissait, tout ce qu’elle aimait. D’une autonomie déconcertante, elle sut toute suite subvenir à ses besoins. Parfois recourant au vol pour avoir ce qu’elle ne savait pas acheter.
Les années passèrent et au cours de l’année où elle eut ses 17 ans, elle s’engagea sur le terrain du mercenariat. C’est lors de son dixième contrat, que l’homme qui l’avait engagée, ne l’avait pas payée et ne voulait pas la payer. « J’ai des sources mademoiselle, et apparemment vous ne lui avez pas tranché la gorge, comme je vous l’ai demandé, avait-il dit. » L’homme avait eu le don de la mettre en rogne ; il ne lui avait jamais dit cela. Refusant tout payement, l’homme l’avait ensuite menacée si elle n’arrêtait pas d’insister pour avoir sa paye. Insistant toujours et l’ayant menacé à son tour, l’homme avait proféré une injure à son égard et s’était avancé vers elle, une épée noire à la main. Par pur réflexe, la jeune fille avait sorti ses poignards. Mais l’homme n’avait pas seulement voulu lui donner une leçon, son but était de l’éliminer. C’est au cours d’un combat acharné, que l’homme s’était finalement écroulé pour ne plus bouger. Le croyant mort, elle avait voulu s’en aller. En un coup traître, l’homme avait feinté et s’était relevé en titubant, une plaie affreuse barrant son abdomen. Voulant lui trancher la gorge, il lui ôta la vue. L’homme s’était écroulé aussitôt sa tâche accomplie. Edelweyys, quant à elle, s’était écroulée, hurlant à la mort.
Au fil des années ce que prenaient les autres pour une faiblesse, fut pour la jeune femme, sa plus grande force.


Dernière édition par Edelweyys le Lun 14 Aoû 2017 - 7:53, édité 5 fois
avatar
Edelweyys

Messages : 215
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 19

Feuille de personnage
Nom des personnages: Edelweyys Pilkann

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les persos de la fleur des montagnes. [Eclipse]

Message par Edelweyys le Sam 1 Juin 2013 - 14:18

Nom : Orona

Prénom : Nawen

Race : Humaine

Genre : Féminin

Taille : 1 mètre 55

Origine : Haynailia

Date de naissance : 1839

Aime : Faire la fête, se battre, découvrir de nouvelles choses

Déteste : Les gens trop sérieux et timides, les lâches

Puissance : E

Apparence :

Nawen est de petite taille, ce qui lui donne un air assez enfantin. Ses yeux sont vert émeraude et ses cheveux d’un blond légèrement foncé, lui arrivant un peu plus bas que les épaules en ondulant. Elle a un visage assez fin parsemé de quelques taches de rousseur sur ses joues rosées. Lorsqu’elle sourit (et c’est souvent le cas), son visage laisse apparaître de petites fossettes au coin de ses lèvres. Un petit collier en argent orne son cou sous lequel repose un t-shirt bleu foncé au col légèrement plongeant et une petite veste en tissu noir, lors des nuits fraîches. Elle porte également un pantalon kaki, surmonté de bottes brunes. Elle a constamment son arc et son carquois sur son dos.

Personnalité :

Nawen est perpétuellement d’humeur joyeuse et enjouée. Elle est un peu bavarde sur les bords et adore la compagnie des autres. Elle a beau parfois être un peu irresponsable, quand la situation le demande, elle peut faire preuve d’un grand sérieux. Elle est un peu trop fêtarde de temps en temps.

Compétences :

Nawen fait preuve d’une rapidité et d’une précision incroyable au tir à l’arc, fruit de l’entrainement qu’elle suit depuis qu’elle a 6 ans. Son père lui a aussi enseigné le maniement de l’épée et celui du sabre. Adepte du combat, la jeune fille s’entraine très dur pour atteindre un niveau toujours plus élevé. Nawen a aussi hérité de sa mère une magie de feu, qu’elle entraine de temps en temps. Elle compte surtout sur son attention et sa précision pour éliminer d’une flèche la personne qui l’ennuie.

Armes principales :

Son arc qu’elle garde toujours sur elle ainsi qu’une épée et un sabre courbé qu’elle laisse la plupart du temps dans ses quartiers personnels.

Histoire :

Nawen Orona est née dans une famille riche de Vallarel, non loin de Gahartelle. Entourée de cinq frères et sœurs, plus grands ou plus petits qu’elle, ils avaient une existence facile. Ils entretenaient tous de très bonnes relations fraternelles, et Nawen plus particulièrement avec sa grande sœur ; Idril. Il y avait une telle complicité entre les deux sœurs qu’elles ne pouvaient plus se passer l’une de l’autre… Tous menaient la vie tranquille, entourés d’une famille adorable.
Jusqu’à ce que, à l’année de ses 15 ans, la mort tragique de leur mère vint chambouler cette vie tranquille. Foudroyée par une maladie silencieuse, leur mère mourra dans son sommeil. Un immense chagrin s’abattu alors sur la famille Orona. Quelques mois après, leur père, fou de tristesse et de solitude se suicida, laissant ses enfants seuls et désemparés par la mort de leurs deux parents.
C’est lorsqu’ils découvrirent tous ensemble l’addition finale de leur héritage, que finalement, tout fut détruit entre eux. Une somme totale de 10 000 000 de pièces d'or les attendaient sagement, bien au chaud, à la banque de la ville. Ils entamèrent alors une violente dispute, réclamant plus d’argent l’un que l’autre, argumentant en mettant en avant leur âge ou leur activité régulière au sein de la famille. Malgré elle, Nawen était rentrée au cœur de la dispute en essayant de calmer le jeu, mais elle n’avait fait que plus aggraver la chose. Même Idril l’avait mise de côté pour l’argent. Incapable de régler quoi que ce soit dans l’affaire, Nawen avait attendu que ça passe. Peut-être n’aurait-elle pas dû… Une semaine après l’annonce de l’héritage, on apprit qu’un assassinat avait été commis. Annael et Elenna Orona, tués dans la nuit par de nombreux coups de poignards à la poitrine et au ventre. L’assassin n’avait pas été inculpé et il courait toujours. Seul soupçonné : Thalos Orona. L’aîné de la famille, homme brute et sans pitié. Mais qui portait malgré tout sa famille dans son cœur. Portait… L’assassinat des jeunes Orona fit scandale dans toute une partie de la région, de nombreuses affiches relatant les faits avaient été placées dans plusieurs endroits : « La tuerie d’Orona, un membre de la famille suspecté ! » Pourtant, jamais le tueur ne fut arrêté.
Thalos s’était enfui, pillant l’héritage avant de partir. Pour le plus grand étonnement de Nawen, ce ne fut pas la mort de deux de ses frères et sœurs qui lui fit le plus mal. C’était la fuite d’Idril, qui l’avait laissée seule et sans rien…
Dernière représentante de la famille, elle était restée dans la maison familiale par honneur et par fierté de sa famille, même si à la suite des événements, ce même honneur avait été diffamé…


// Voici un deuxième personnage, qui dans un futur proche - je l'espère - sera utilisé pour les RP ainsi qu'une possible fiction, après les examens de fin d'année... Les suivants suivront, si j'ai le temps. //


Dernière édition par Edelweyys le Ven 21 Juin 2013 - 8:33, édité 1 fois
avatar
Edelweyys

Messages : 215
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 19

Feuille de personnage
Nom des personnages: Edelweyys Pilkann

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les persos de la fleur des montagnes. [Eclipse]

Message par Edelweyys le Sam 8 Juin 2013 - 12:48

// Un perso un peu triste... Mais j'étais inspirée. Bref, voualaaaaaah.//

Nom : Meor

Prénom : Kayle

Race : Humain

Genre : Masculin

Taille : 1 mètre 89

Origine : Bérillion

Date de naissance : 1831

Aime : Sa femme et sa fille

Déteste : Nurenuil, la magie, son ancien clan et surtout le chef de celui-ci.

Puissance : D

Apparence :

Kayle est généralement habillé d’une armure grise et légère mais résistante, qui ne gêne pas ses mouvements. Il a des cheveux blonds virant légèrement au châtain clair et des yeux aussi verts que de l’émeraude. Assez grand, il a arbore l’apparence du guerrier fort et fier. Il porte dans son dos un fourreau dans lequel repose une imposante épée aussi noire que de l’ébène.

Personnalité :

Natif de Bérilion et du clan Nerimazu, à l’époque le jeune homme ne manquait pas une occasion de vanter les compétences de son clan. Guerrier fier et arrogant, il reste tout de même un homme charismatique et jovial lorsqu’il n’est pas en compagnie d’un Nurenuilien. Kayle était très fidèle à son clan et fesait n’importe quoi pour celui-ci. Lorsqu’il se met en colère, ou qu’il entre dans un combat contre un Bérilien, il peut devenir très agressif. Quand on lui demande pourquoi il a quitté son clan, il reste muet et semble plonger dans une sorte de transe.

Compétences :

Il manie très bien l’épée, mais est aussi compétent au sabre. Kayle est un homme habile et rapide qui use de sa force au combat pour décapiter la tête de son adversaire. Il compte de tout même sur son habilité pour échapper aux quelques coups qui pourraient lui trancher çà et là, la chair. Il a beau manier les armes blanches depuis tout petit, il sait tout de même tirer à l’arc lorsque son épée n’est pas à disposition.

Armes principales :

Une épée noire du manche jusqu’à la pointe de la lame, aussi tranchante que le fil d’un rasoir, qu’il a toujours sur lui. Il peut lui arriver d’utiliser aussi un sabre et, plus rarement, un poignard dont la lame est assez épaisse.

Histoire :

Kayle Meor a eu une enfance assez banale pour un enfant du clan Nerimazu. Né d’un des hommes les plus influents du clan à l’époque et d’une femme, elle aussi, assez importante, il n’a pas été pour le moins traité différemment. Dès son plus jeune âge, on l’a initié au maniement de l’épée et au combat à mains nues. Il a très vite gravit les échelons de la force et de l’expérience au combat, et au fil des années, il est devenu un homme fort et compétent. Lorsqu’il a été en âge de partir en guerre, personne n’a dû lui rappeler qu’il le devait. Lors de la nuit de ses seize printemps, il est parti en solitaire au front. Bataillant contre Nurenuil comme il le pouvait, il revenait temps à autre auprès de son cher clan, contant aux autres ses exploits au fil du temps.
À l’année de ses 18 ans, il fut déclaré comme un véritable guerrier du clan Nerimazu, et depuis, quiconque ne lui offrait pas le respect goûtait au tranchant de sa lame.
À l’année de ses 21 ans, il rencontra Héra, jeune femme faisant également partie de son clan, fille du chef. Tombant fous amoureux l’un de l’autre, il s’imposa une pause après d’elle.
À partir de cette année, il interférait chaque fois entre quelques jours auprès de sa chère et tendre pour ensuite repartir au front.
C’est à l’année de ses 24 ans que tout changea. Suite à une pause un peu trop longue auprès d’Héra, le jeune homme fut un peu engourdi et lorsqu’il repartit à la guerre, il ne put qu’endurer les conséquences de son acte. Il lui fut infligé une blessure à l’abdomen qui le fit passer pour mort pendant 5 longs mois. Resté à terre après s’être presque vidé de son sang, il était rentré par ses propres moyens au clan. Il était donc rentré chez lui, et après s’être fait examiné par un guérisseur, on lui avait déclaré qu’il était incapable de retourner se battre. Dès lors, son clan l’avait hué et rejeté même ses parents l’avaient renié, mis dehors par la suite. Alors qu’il n’était pas retourné auprès de sa belle depuis son retour, son père, le chef lui interdit.
« Tu ne fais plus partie de notre clan, Kayle. Va-t’en et ne te retourne pas, avait-il dit. »
Il était donc partit, laissant sa compagne derrière, malgré lui. Désertant son clan, celle-ci l’avait suivi. Partant de Bérillion ensemble, ils étaient partis pour Waien.
Ils vécurent 3 longues années de bonheur, jusqu’à ce que le malheur les rattrape. Des guerriers du clan Nerimazu les avaient retrouvés. Et alors qu’il était partit en ville pour ravitailler leurs réserves, c’est en rentrant chez lui qu’il avait découvert le carnage. Sa femme et sa fille, âgée d’à peine 3 petites années, flottant dans leur sang. L’expression horrifiée de sa femme toujours présente sur son magnifique visage. Elles étaient mortes bien avant qu’il arrive. Seule preuve des assassins, une feuille. Plantée dans le bois de la porte menant à la chambre de sa fille, tâchée et écrite dans le sang des femmes de sa vie :

« Elles payent pour ce que tu es devenu. »


avatar
Edelweyys

Messages : 215
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 19

Feuille de personnage
Nom des personnages: Edelweyys Pilkann

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les persos de la fleur des montagnes. [Eclipse]

Message par Edelweyys le Mar 11 Juin 2013 - 15:34

// J’ai mis un plaisir fou à écrire cette fiche-ci. J'étais limite passionnée… Je savais plus m’arrêter. Ça faisait un moment que j’y pensais à la créer, cette petite ! M’enfin bref, la voici, la voilà. //

Nom : /

Prénom : Arianna

Race : Mi-humaine

Genre : Féminin

Taille : 1 mètre 54

Origine : /

Date de naissance : Aux environs de 1841, on ne connait pas la date précise

Aime : La nature, les animaux non-dangereux, les personnes qui la prenne pour quelqu’un de normal

Déteste : Elle-même, son « pouvoir »

Puissance : H lorsqu’elle est humaine, A lorsqu’elle est transformée

Apparence :

Aux premiers abords, Arianna semble tout à fait normale. Pas encore sortie de l’adolescence, mais pas à ses débuts non-plus, elle a un corps de jeune fille de son âge. Longs cheveux bruns clair la plupart du temps brossé en une longue tresse reposant sur son épaule, une silhouette gracieuse, de petite taille, un visage angélique au teint de porcelaine et des yeux brillants d’intelligence. Mais quels yeux. Des yeux d’une couleur dorée extraordinaire. Elle porte généralement une petite robe blanche, dont les bords ont été cousu soigneusement à la main dans de la dentelle. Elle porte aussi de petites ballerines en cuir, qu’elle a depuis son arrivée sur les terres du continent. Sur son cou, repose également un collier fait d’une matière inconnue qui, au soleil, brille de mille feux. Un « A » et un croissant de lune arqué pendent tranquillement au bout de la chaîne. Se trouve sur son avant-bras droit, un tatouage assez sombre en forme de croissant de lune anormalement arqué d’où pend une petite goutte. On suppose une goutte de sang.

Personnalité :

Étant encore plus ou moins enfant, Arianna aurait dû être comme tous les autres de son âge. S’amusant des farces des autres, ou gambadant dans la rues, se poursuivant les uns les autres. Non, elle n’est pas comme ça. Arianna fait preuve d’une incroyable maturité pour son âge et d’une intelligence hors norme. Fourrée presque constamment dans la nature, Arianna n’a presque pas d’amis de son âge. Les autres la trouvent « bizarre ». Malgré le rejet des autres, elle arbore toujours un grand sourire et elle s’exige une grande politesse envers les personnes qu’elle côtoie. Malgré tout, Arianna reste tout de même une personne d’une extrême sensibilité et la moindre émotion pour quelqu’un de normal, est multiplié pour elle, par cent.
Arianna, de son côté « obscur », est une personne assez instable…

Compétences :

Arianna n’a aucune compétence en combat sous sa forme originelle. Elle reste éloignée des armes autant qu’elle peut, d’ailleurs. Malgré un corps assez habile, elle n’aurait aucune chance contre le moindre adversaire. Pour elle, il n’existe que la paix et l’amour. Enfin… Devrait exister.
Car une fois métamorphosée, Arianna devient une bête sans pitié et assoiffée de sang. Ne sachant pas se contrôler, elle ravage tout sur son passage. La bête ayant des capacités incroyablement extraordinaire. Des muscles saillant de toutes parts, des crocs qui pourraient facilement décapiter n’importe quel guerrier, une mâchoire immense, la bête en devient presque invincible. L’inconvénient est que la puissance d’Arianna étant extrêmement haute, elle se fatigue vite. Elle n’aurait pas la moindre chance dans un combat durant plus d’une vingtaine de minutes. Lorsqu’elle se retransforme pour redevenir elle-même, elle s’évanouit aussitôt.

Armes principales :

Rien sous sa forme humaine, mais tout dans l’animal qu’elle devient.

Histoire :

Arianna ne sait pas d’où elle vient. Arianna n’est même pas son vrai prénom. Sa date de naissance n’est pas exacte, ses premiers parents adoptifs l’ayant appelée ainsi en raison du « A » accroché à sa chaîne. Tout d’Arianna est mystérieux. En premier son lui de naissance, son origine. Tout laisse à penser qu’elle vient de bien au-delà des mers qui peuplent le monde. Bien au-delà des petites îles bordant les côtes à quelques kilomètres, ou quelques dizaines de kilomètres. Arianna ne sait rien, ou presque rien d’elle. Même le nom de ses parents biologiques lui est inconnu. À croire qu’elle n’existait pas avant d’arriver sur le continent.
Arianna est ce qu’on peut appeler une métamorphe. Un don, une magie qui, si elle n’est pas entraînée, est totalement incontrôlable et cause d’horribles carnages. Arianna a le don de se transformer – la plupart du temps involontairement – en un animal. Ici, un loup sanguinaire d’une puissance et d’une barbarie sans nom. La moindre émotion un tant soit peu au-dessus de sa norme cause la transformation, de ce fait, elle a malencontreusement assassiné sa deuxième famille adoptive, à l’âge de six ans. La première ayant fui à sa vue. Une fois transformée, elle n’est plus d’un rien elle-même. La bête la contrôle comme si une deuxième âme faisait partie entière d’elle. Une voile couvre ses yeux et elle ne voit plus que le sang, le meurtre et la sauvagerie. Elle n’est pas Lycanthrope, car cette magie entraînée, elle aurait pu se transformer en un autre animal. Ayant conscience de ses actes sous sa forme bestiale, la jeune fille refusait catégoriquement d’entraîner ce qu’elle appelle « sa Malédiction ».
Parfois, ce qui peut revenir à rarement, lorsqu’elle est sous sa forme animale, elle a des sortes de flash. Des images, des sons, des voix, qui lui reviennent à l’esprit. Non pas de souvenirs récents, des parties de mémoires qui refont surface lorsqu’elle est métamorphosée, des choses de « l’Avant ». Avant qu’elle oublie tout. Avant qu’elle perde tout, qu’elle ne soit plus rien qu’une vulgaire chose horrible causant meurtres et sauvageries dans tout le continent.
Après recensement des minuscules souvenirs qui lui revenaient, elle a finalement compris que ça ne lui revenait que lorsqu’elle essayait de contrôler la Chose en elle. Que lorsqu’elle luttait pour prendre le contrôle.
Depuis, lentement mais sûrement, elle se bat nuit et jour pour contrôler la Chose qui sommeille au fond d’elle. La tâche est ardue, mais depuis elle n’a plus qu’un but.

Découvrir qui elle est.
avatar
Edelweyys

Messages : 215
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 19

Feuille de personnage
Nom des personnages: Edelweyys Pilkann

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les persos de la fleur des montagnes. [Eclipse]

Message par Edelweyys le Ven 26 Juil 2013 - 16:31

// La première fiche d'un p'tit groupe que j'aime bien. La fiche du groupe viendra plus tard, parce que... Parce que j'ai envie. Bref. C'est pas ma meilleure fiche, j'apprécie pas trop l'histoire, je la trouve trop courte mais j'avais pas envie de trop en révéler sur lui... Enfin bon. //

Nom : Balkhin

Prénom : Edwin

Race : Humaine

Genre : Masculin

Taille : 1 mètre 82

Origine : Haynaillia

Date de naissance : 1836

Aime : Le feu, gagner, son frère, son équipe

Déteste : Son père, perdre

Puissance : C

Apparence :
Edwin est vêtu habituellement d’une armure en cuir souple brune ainsi qu’une paire de bottes noires dont il ne sépare jamais. Il a les cheveux noirs généralement en désordre et des yeux gris. Il a le teint hâlé et porte à son poignet un bracelet tressé de cuir qui lui est cher. Il a un tatouage sur le haut du bras droit, un peu plus bas que l’épaule, représentant des ailes entrecroisées qui représente son groupe ainsi qu’un autre sur l’autre bras à peu près au même endroit représentant une année « 1852 ». On dit souvent de lui qu’il est un jeune homme très beau.

Personnalité :
Edwin est une personne très charismatique, inspirant à la fois beauté, puissance et autorité. En effet, il a beau être très gentil lorsque situation le demande, il devient immédiatement très sérieux et son statut de chef prend le dessus. Il peut être très mauvais perdant et lorsqu’il perd un combat, il lui faut au moins trois jours pour qu’il arrête de se morfondre. Il reste tout de même quelqu’un de très sympathique et attachant.

Compétences :
C’est un maître dans l’art de la magie du feu. Il est entraîné depuis qu’il sait se tenir debout à perfectionner sa magie. Il est très habile et sait très bien se débrouiller à l’épée. Mais il compte quand même principalement sur sa magie pour combattre.

Armes principales :
Sa magie du feu, si on peut appeler ça une arme, et son épée.

Histoire :
Dès son plus jeune âge, son père le battait, affirmant sous toutes les formes qu’il ne méritait pas de vivre. Erreur de la nature selon son père, le jeune Edwin vivait isolé des autres. Mangeant et buvant lorsque son géniteur le décidait. Sa mère, affaiblie par une mise à bas difficile et battue elle aussi, n’était pas en position adéquate pour le défendre et donc laissait à contre cœur son mari le violenter.
Au printemps des deux ans d’Edwin, Ethan naît, prématuré.
Ayant caché sa deuxième grossesse pour tenter de protéger son second enfant et n’ayant pas prévu une grossesse écourtée selon la norme, la jeune maman n’a pas le temps de cacher son nouveau-né.
À la découverte d’une seconde erreur, son mari redouble de violence et manque de peu de tuer leur mère. Par miracle, elle survit et parvint à fuir avec ses deux fils.
Jusqu’aux 17 ans d’Edwin, les deux fils restèrent près de leur mère affaiblie par le temps. Ils ne vivaient que d’entrainements acharnés et de lutte pour leur survie dans les mauvais quartiers de Waien, jusqu’à leur retour à l’empire où ils fondèrent avec trois autres adolescents un groupe de mercenaires expérimentés dont il sera élu le chef pour son sérieux légendaire, la précision avec laquelle il combat ainsi (et surtout) que pour sa puissance.


Dernière édition par Edwin Balkhin le Dim 11 Aoû 2013 - 17:35, édité 1 fois
avatar
Edelweyys

Messages : 215
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 19

Feuille de personnage
Nom des personnages: Edelweyys Pilkann

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les persos de la fleur des montagnes. [Eclipse]

Message par Edelweyys le Jeu 8 Aoû 2013 - 19:50

Nom : Skhar

Prénom : Lyris

Race : Humain

Genre : Masculin

Taille : 1 mètre 68

Origine : Haynaillia

Date de naissance :
1838

Aime : Tuer, le sang, tuer, ses dagues et… Le sang ?

Déteste : ?

Puissance :
C

Apparence :
Il est vêtu d’une combinaison de cuir noir, ainsi que des bottes de la même couleur. Il a des cheveux blancs cassés constamment ébouriffés, des petits yeux  d’un bleu très clair et une grande cicatrice lui barre sa joue droite. On s’étonne souvent de voir à quel point ses dents sont pointues et personne, même pas lui, n’en connait la raison. Il a comme tous les autres membres de son groupe de mercenaires un tatouage représentant des ailes entrecroisées sur le bas de l’épaule, à son bras droit. Il arbore toujours un sourire quelques peu inquiétant et vous regarde la tête légèrement penchée sur le côté…

Personnalité :
Lyris est quelqu’un de très particulier quant à sa personnalité. Les personnes croisant son chemin le qualifient tous de psychopathe en raison de ses actes barbares quand il tue et de son caractère. C’est une personne très impulsive et ayant le sang chaud. Il est un peu fou sur les bords et ne sait pas se contrôler quant à ses pulsions meurtrières. À côté de ça, Lyris est quelqu’un de très mystérieux dont on ne connait rien sur son passé et un peu trop bavard, ce qui a tendance à agacer ses compagnons qui ont déjà le courage de le supporter au quotidien.

Compétences :
Lyris est une personne extrêmement habile et discret. S’il ne parlait pas autant, personne ne le remarquerait. En raison de ses envies meurtrières qui le tourmentent inlassablement, il fait tout pour tuer dans la plus grande discrétion. On le désigne comme une ombre tant sa discrétion est presque surnaturelle, presque invisible. Il est très doué pour jouer de ses dagues et commettre des meurtres.

Armes principales :
Ses dagues.

Histoire :
Inconnue.
avatar
Edelweyys

Messages : 215
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 19

Feuille de personnage
Nom des personnages: Edelweyys Pilkann

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les persos de la fleur des montagnes. [Eclipse]

Message par Edelweyys le Sam 9 Aoû 2014 - 14:33

Nom : Arzteingard

Prénom : Lyra

Race : Humain

Genre : Féminin

Taille : 1m79

Origine : Haynaillia

Date de naissance : 1828

Aime : Son Ordre et ses membres, sa Sarth, son ancien amant

Déteste : La lâcheté, l'injustice, l'arrogance

Puissance : B, S avec sa Sarth.

Apparence :

C'est une jeune femme à l'allure élancée, dotée de longues jambes fines. Ses cheveux -parfaitement lisses- sont d'un brun profond et généralement attachés en une longue queue de cheval lui tombant une vingtaine de centimètres en dessous des omoplates. Ses yeux, d'un gris acier tranchant, semblent vous fouiller l'âme dès qu'ils vous fixent. Lyra porte une armure grise dont les quelques légères décorations ainsi que sa cape sont teintées de noir. Sur sa cape repose bien évidemment le symbole de l'Ordre, en blanc. Elle n'est pas équipée d'un fourreau mais d'un sceau noir sur sa main droite, lui permettant d'invoquer à tout moment sa Sarth, Zenophia. Une longue cicatrice, débutant de son épaule gauche jusqu'à sa hanche droite, barre son corps. Ancienne et guérie, la cicatrice marque pourtant Lyra à jamais. Les traits de son visage sont fins, mais durs. Lui décrocher un sourire n'est encore jamais arrivé depuis qu'elle entrée dans l'Ordre.

Personnalité :

Lyra, en chevalier Saint exemplaire, est une femme pour qui la justice, la droiture d'esprit et l'honnêteté sont indispensables. Elle en fait naturellement preuve, en plus d'un sérieux  et d'une intolérance légendaire. Rire n'est pas dans ses habitudes, se relaxer non plus. Si elle ne vit que pour l'Ordre d'Arzteingard, elle vit cependant aussi pour ses membres. Lyra ne le montre jamais mais elle voue une affection infinie envers ses frères et sœurs chevaliers. Elle a pour habitude d'effrayer beaucoup de chevaliers de part son impassibilité devant la mort et l'indifférence dont elle fait preuve lorsque ses victimes demandent pitié, lors des missions qu'elle exécute. D'autre part, la mettre en colère est une chose à éviter grandement car elle est incapable de gérer sa fureur. Lyra n'hésitera jamais à se sacrifier pour ses proches.

Compétences :

Épéiste hors pair, Lyra manie sa Sarth avec aisance et habilité. Entraînée aussi à la Luxinomancie et bien que douée, elle ne l'utilise que rarement, Zenophia étant déjà plus que puissante. Lyra mise autant sa réussite sur sa force de frappe que sur sa vitesse.

Armes principales :

Gaudio Mortuae = Zenophia est une Sarth instable, en plus d'être puissante. Elle a la forme d'une épée longue, à la garde noire comme la nuit et la lame est elle-même teintée d'un noir luisant. Rien de spécial en apparence, l'âme qui y est enfermée est toutefois très puissante. Lors de la première utilisation, l'épée détruit toute joie de vivre à son propriétaire pour le restant de ses jours, et cela pousse presque toujours les utilisateurs de Zenophia au suicide après le premier contact avec la Sarth. (De plus, l'épée ne peut être vraiment puissante que lorsqu'elle est en main de son véritable propriétaire. De fait, lors du premier contact avec Zenophia, la personne lie inconsciemment un pacte avec elle et l'arme ne cesse de lui appartenir que lorsqu'il décède.) Si l'utilisateur survit au premier contact, l'arme modifie toutes les émotions de son propriétaire en détermination et en indifférence. Selon l'âme de son détenteur, Zenophia modifie sa puissance par elle-même.
Lyra est une des seules personnes à avoir survécu à Zenophia et à s'approprier sa pleine puissance.
Les rumeurs la disent forgée il y a des siècles et cachée par l'Ordre d'Arzteingard, les effets de l'épée pouvant être dévastateurs selon son propriétaire. Néanmoins, par une raison inconnue l'arme se retrouva sur les terres du continent, plus précisément au cœur de la ville de Macise. L'arme enchaînait meurtres sur meurtres, avant que Lyra à l'âge de 19 ans réussisse à tenir en main l'épée sans qu'elle commette de suicide, ce qui se raconta partout comme un véritable exploit.

Histoire :

Lyra naît à Macise dans une famille riche, dont les dirigeants de la famille occupent une place importante au sein de la ville. Depuis plusieurs années, son père entretenait une certaine rivalité avec un homme de la même importance que lui. Et donc, à défaut d'avoir eu un fils, Lyra fut contrainte à être la fierté de la famille. Éduquée à être parfaite, à manier les armes comme une guerrière de renom, à être empreinte de connaissances variées et étendues, la jeune fille finit par disputer la même relation avec le fils du rival de son père. Du nom d'Elyos il était d'une arrogance insupportable et d'une stupidité aberrante, toutefois le jeune homme savait user de sa lame habilement. Sa vue suffisait donc à Lyra pour stimuler sa colère, chose que -déjà à l'époque- son entourage préférait éviter d'en être la cause. Si depuis toute petite, son père avait engagé un maître d'armes pour entraîner Lyra à l'épée, ce fut son fils, Ethan, qui s'en occupa le plus. Devenus amis depuis le début, ils devinrent plus au fil du temps... Ils gardèrent cependant leur relation secrète, la jeune fille ne sachant que trop bien que son père condamnerait à mort son amant pour avoir osé poser la main sur sa chère fille. Cependant, un jour, Elyos les surprit. Pour Lyra, tout son monde s'effondra ce jour-là. Elle savait qu'il ne tairait pas ce qu'il avait vu. Quelques heures plus tard, Ethan disputait un duel à mort avec Elyos. L'issue du combat était écrit depuis l'instant où le jeune homme, faisant preuve de plus de stupidité qu'à l'ordinaire, l'avait provoqué. Son amant vainquit Elyos avec facilité, toutefois, et Lyra le savait, il ne s'en serait pas sorti aussi facilement. Fou de rage d'avoir perdu son fils, le père de ce dernier prit les armes et s'était élancé vers Ethan. La jeune femme, elle, n'hésita pas une seconde et avait accouru vers lui pour contrer l'attaque. L'épée lui avait tranché la chair de son épaule jusqu'au bassin. Ses propres parents, s'étant alliés avec l'éternel rival de son père pour la cause, avaient observé la scène sans cligner de l’œil, sans dire un mot, sans faire un pas. Le père d'Elyos n'en resta pas pour le moins là, et dégagea du pied Lyra pour décapiter devant ses yeux l'amour de sa vie.
Malade de douleur tant par sa blessure que par son incommensurable perte, Lyra demeura inerte physiquement pendant plusieurs semaines jusqu'au jour où, dans un élan de force, elle se rendit sur le lieu où son amour et elle-même avaient l'habitude de se rendre en secret. Ce fut à cet endroit qu'elle mit la main sur la Sarth Zenophia. Ayant déjà perdu tout ce qui comptait à ses yeux, les effets négatifs de la Sarth n'agissaient pas sur la jeune femme mais décupla au contraire toutes ses émotions négatives en une toute nouvelle force. L'hésitation ne fut pas de mise ne serait-ce qu'une seule fraction de seconde. Le lendemain, Lyra avait quitté Macise en laissant derrière elle les corps baignant dans leur sang de sa famille et de la famille d'Elyos. Ayant ouï quelques jours plus tard les événements s'étant produit à l'Ouest de l'Empire, les chevaliers d'Arzteingard retrouvèrent non sans mal la jeune Lyra. Voyant en elle un grand potentiel, les chevaliers de l'Ordre la firent entrer sur Reiilca en tant qu'écuyer, en la surveillant toutefois de près au vu des meurtres qu'elle avait causé.
Suivant les pas des plus grands chevaliers, Lyra accéda deux ans plus tard au rang de chevalier. Son absolue indifférence face aux tueries qu'elle exécutait seule lors de ses missions fit de Lyra une des personnes les plus redoutées sur le château. À 25 ans à peine, après avoir exterminé à elle seule un clan de malfrats persistants à survivre malgré les attaques répétées des chevaliers de l'Ordre, le grade de chevalier Saint lui fut offert.
avatar
Edelweyys

Messages : 215
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 19

Feuille de personnage
Nom des personnages: Edelweyys Pilkann

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les persos de la fleur des montagnes. [Eclipse]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum