[Famille]La famille impériale et la haute noblesse.

Aller en bas

[Famille]La famille impériale et la haute noblesse. Empty [Famille]La famille impériale et la haute noblesse.

Message par DALOKA le Sam 1 Juin - 13:07

J'ai décidé de faire ici une description des empereurs et des familles de la haute noblesse. Pour rappel, ils se caractérisent par des cheveux blancs et des yeux bleus.
Un arbre généalogique se trouve en dessous et les explications en dessous de ce dernier, mais avant ça un truc indispensable à une bonne compréhension.

-"Nouvelle noblesse Alefridienne", en haut à droite de l'arbre, désigne toutes les personnes aux cheveux blancs qui sont devenues nobles dès que le pays d'Alefridia devint l'empire d'Haynailia, ces nobles se sont réunis pour fonder des familles (Gawain et Vantusius sont encore présentes de nos jours) ou se sont liés avec la famille impériale pour se diviser en d'autres familles. Le terme n'existe plus de nos jours car tout les hauts nobles sont réunis dans les grandes maisons.

Ensuite, l'arbre, je vous invite à le garder dans un autre onglet pendant que vous lisez, il aide à mieux comprendre:
https://i.servimg.com/u/f83/16/45/72/67/genial10.png



Haynailia 1er, Empereur sans nom( 1491-1583 ):



C'est le héros fondateur de l'Empire, un homme qu'on disait doué de facultés magiques uniques et d'une adresse aux armes extraordinaire, en plus d'être un fin diplomate. A l'age de 20 ans seulement, il aurait réussi à stopper la guerre civile Alefridienne et à mener le peuple contre le très puissant ordre de nécromancie du second trépas. Il disparu ensuite durant un an et demi, dès qu'il revint il décida de fonder l'Empire d'Haynailia dans le but d'unifier le continent, peu de gens s'y opposèrent et ceux qui le firent décidèrent de quitter le pays pour aller vers Nurenuil ou Waien. La Nouvelle noblesse Alfridienne apparut également.
Après une tentative vaine de l'empereur de convaincre les dirigeants des autres pays des bienfaits de son projet d'unification du continent, Haynailia entra en guerre avec Nurenuil, puis Waien, et enfin Scarrath, à la fin de sa vie Haynailia 1er avait réussi à prendre la moitié du continent.
Haynailia 1er est vénéré comme une divinité par certains impériaux, mais son culte n'a jamais été imposé, de nos jour c'est un culte très répandu dans le pays mais à l'époque beaucoups de gens refusaient la divinité du personnage. Le fait que son vrai nom soit inconnu incite certains à tenter de trouver la vérité, mais en théorie seul la famille impériale connait les secrets de ce dernier.
Il se maria à Alessandra, de la Nouvelle Noblesse, qui lui donna deux filles et 4 fils.

Armand ( 1521-1565): Premier fils de l'empereur, son nom n'aura pas vraiment marqué l'histoire. Homosexuel, alcoolique, drogué, il s'exila du pays pour mourir à Scarrath à cause de son abus de subtances illicites. Aucune tombe à son nom n'existe, il a été renié.

Catherine d'Haynailia: (1524-1607): Première fille, elle se maria avec le noble Bartholomé Vinnairse, fondant officiellement la famille Vinnairse de la Haute Noblesse.

Vivianne d'Haynailia (1524-1605): Seconde fille (en vérité jumelle de Catherine), elle s'éprit de son frère Dante et lui donna un fils, Théobald, qui fondera la famille Aneran par la suite.

Dante d'Haynailia ( 1528-1581 ): Second fils, il épousa sa soeur ainée Vivianne. Destiné à hériter du trone, il mourut avant son père, en 1581.

Guilhem d'Haynailia ( 1531-1585): Troisième fils, il épousa une Nurenuilienne nommée Eléonore. Il préféra fonder la famille Vlanhonder plutôt que d'hériter du trône, et mouru de toute façon deux ans après son père.

Geodffrey d'Haynailia, 2ème empereur (1540-1610: Quatrième fils, c'est à lui qu'est revenu le titre d'empereur. Geodffrey était jugé comme tyrannique et n'était pas réellement bien apprécié, bien qu'il ait su garder l'empire en bon état. Il épousa Eirika Sarmos de la nouvelle noblesse qui lui donna trois enfants.

Warren d'Haynailia (1556-1615): Cinquième fils, il fonda la famille Dyra. L'idendité de la femme qu'il a épousé semble avoir été effacée de l'histoire.
________________________________________________

Clovis d'Haynailia, 3ème empereur (1568-1629): Montant au trône à la mort de son père, c'est lui qui a créé le conseil impérial et donc l'actuel système politique de l'empire. Il était bien plus souple que Geodffrey. Il eu deux enfants avec Alix, de la nouvelle noblesse.

Laureline d'Haynailia (1575-1661): Fille de Goedffrey, elle épousa Arthur, de la nouvelle noblesse, ce qui conduit à la création de la Famille Marinus

Ayméric d'Haynailia, 4ème empereur (1582-1649): Cadet de la famille, il monta sur le trône suite à la mort de Clovis qui avait perdu son héritier Francois, on l'a soupçconné durant un temps d'avoir organisé l'assasinat de ce dernier mais il semblerait que les rumeurs étaient infondées. Ayméric fit beaucoups d'échange commerciaux avec Scarrath. Il épousa Germia Vantusius et eu un fils, Roland.
________________________________________________

Roland d'Haynailia, 5ème empereur (1625-1701): Seul fils d'Ayméric, il est principalement connu pour avoir réussi à stopper une rebellion avec succès. Il se maria avec Aggripina, l'une des rares noble de la nouvelle noblesse qui n'était affiliée à aucune grande maison, et eu le malheur d'obtenir 4 filles.

Elise d'Haynailia (1656-1680):Première fille de Roland et soeur jumelle de Gabriella, elle mourut dit on d'un empoisonnement.

Gabriella d'Haynailia (1656-1712):Seconde fille de Roland et soeur jumelle d'Elise, une maladie la rendu incapable d'enfanter et son nom ne fut pas vraiment retenu dans l'histoire.

Luciane d'Haynailia (1664-1742): Troisième fille de Roland, elle épousa Giovanni Vantusius et créa avec lui la famille Rosentia.

Sylria d'Haynailia (1670-1753 , 6ème dirigeante d'Haynailia (Impératrice): Cadette de Roland, c'est pourtant elle qui fut désignée par ce dernier pour hériter du trône. Faire monter une femme au pouvoir plutôt que son mari fut d'abord assez mal vu et causa des conflits interne, mais après quelques dizaines d'années de règne, la situation fut mieux acceptée. Ceci rendu la société impériale, de base mysogine, plus égalitaire entre les sexe.
Sylria épousa Lucci Vinnairse et donna naissance à un fils, Hadrien.
__________________________________________________

Hadrien d'Haynailia, 7ème empereur (1708-1774): Seul fils de Sylria d'Haynailia, il n'appréciait pas vraiment son titre et préférait l'art plutôt que le pouvoir, il possédais un grand nombre d'amante. Il eu deux enfants avec une femme de la Famille Marinus, les jumeaux Reberio et Normand.

Reberio d'Haynailia (1755-1770): Fils d'Hadrien, il naissa malade et mourut prématurément.

Normand d'Haynailia, 8ème empereur (1755-1857): Empereur actuel, il est considéré comme un raté pour plusieurs raisons. Premièrement, si il n'avait pas la maladie de son frère jumeaux, il est stérile, deuxièmement, c'est son sous règne qu'Haynailia a perdu ses territoires conquis.
Il est récemment mort de vieillesse

Laurence d'Haynailia, 9ème Empereur (1838-???): Le premier Empereur non lumieux, il est malgré ses cheveux blonds dit comme la réincarnation du premier Empereur et est vénéré par certains comme un demi dieux. Dirigeant d'une intelligence redoutable, il est, malgré ses désirs expansionnistes, le meilleur empereur depuis Clovis selon l'opinion populaire.



La haute noblesse:


La haute noblesse est constituée de 9 familles, tous situées dans le centre du pays et à la tête d'un comté à leur nom (voir spoiler ci dessous).
Spoiler:

[Famille]La famille impériale et la haute noblesse. Haynai10

Doré: Aebond est la région centrale de l'empire dirigée directement par l'Empereur et ses enfants.
Violet: Famille Vinnairse
Bleu foncé: Famille Dyra
Rouge: Famille Vlanhonder
Noir: Famille Rosentia
Gris: Famille Vantusius
Vert: Famille Gawain
Bleu clair: Famille Aneran
Marron: Famille Marinus
Jaune: Famille Carcelian


[Les précisions sur ces familles se feront plus tard.]

Famille Vinnairse:

Une famille qui date d'avant la création de l'empire, mais la famille ne connu une véritable gloire qu'après que Bartholomé Vinnairse épouse Catherine d'Haynailia, première fille de l'empereur. Son symbole est quelque chose ressemblant à une flèche ou une ancre (sa signification a été perdue), entourée de trois flammes. Ayant un gout particulier pour la collecte des trésors anciens et étant propriétaire d'un certain nombre de ruines antique, c'est la 3ème famille la plus puissante du pays. Cependant ce titre ne sera surement plus, suite à l'affaire "d'Arond Vinnairse" et la mort du comte actuel, Durand, la famille va inévitablement perdre de sa gloire (se référer à ma fiction "Ordre, Vide et Chaos".)
Damoc Vinnairse est actuellement le dirigeant de la famille Vinnairse, bien qu'inexpérimenté.

Famille Dyra:

Famille créée par Warren d'Haynailia, l'identité de la femme avec laquelle il a eu ses enfants est tenue secrète et son nom a été effacé de tout ouvrage, son visage de tout tableau, c'est un secret qui se transmet de comte en comte. Son symbole est un griffon, ou du moins une chose s'y rapprochant. La majorité de la famille fut exterminée en 1834 avec trois autres de basses noblesse par un groupe Waien indépendant, ce fut néanmoins la seule touchée parmis la haute noblesse. Elle est actuellement dirigée par Téko Dyra, le présumé seul survivant du massacre, qui a pour héritière une fille adoptée, Félicia, originaire de la famille Vinnairse.

Famille Rosentia

La famille la plus récente, créée au XVIIIème siècle et née de l'union entre Giovanni Vantusius et Luciane d'Haynailia, son symbole est généralement une rose. Ces dernières possèdent un rôle très important, du à l'obsession de Luciane pour ces fleurs, ainsi les Rosentia portent à leur vêtement une rose blanche dès qu'ils viennent en paix, une rose noire dès qu'ils sont en conflits, et une rose rouge lors des mariages ou demande en mariages. Cette famille n'est pas très puissante mais était réputée pour avoir des hommes très cultivés et escrimeurs de talent.
La mort d'Alfred Rosentia, assassiné par Durand Vinnairse, a fait monter Alexandre Rosentia à la tête de la famille.  Alexandre est, de ses 20 ans, le comte le plus jeune de la haute noblesse.

Famille Vantusius

Les Vantusius sont sans conteste la famille la plus puissante et la plus réputée d'Haynailia. Ayant toujours entretenue de très bonnes relations avec la famille impériale, ils sont très fidèles à l'Empereur. Mais leur relation n'est pas vraiment ce qui fait toute leur gloire.
Très attachés aux anciennes valeurs de chevalerie Alefridienne, tout les garçons Vantusius sont formés à être des chevaliers menant les troupes au combat, et vont au front dès que la période de guerre approche. Les Vantusius sont nombreux et tentent bien souvent d'avoir le plus d'enfants possible, leur règles sont très dures mais ont pour objectif d'apporter les meilleurs guerriers à l'Empire.
Inutile de dire qu'ils possèdent un patriotisme hors du commun.
La famille est actuellement dirigée par le comte Lance Vantusius, qui bien que vieillissant conserve les honneurs qu'il a amassé lors de la reprise de Waien.

Famille Gawain

Les Gawain sont peu appréciés, ça ne les dérange pas ils n'apprécient pas les autres non plus. Cette famille possède un don extraordinaire pour la magie, qu'ils disent du à leur sang "plus pur que n'importe qui". Ne se mêlant pas trop des autres et les prenant de hauts, ils réussissent à tenir en respect les autres familles grâce à leur maîtrise inégalée des arcanes.
Afin de conserver ce sang si pur, les Gawain ne se marient qu'entre Gawain, c'est donc une famille très arrogante et fermée sur elle même.

Le comte actuel est Hector Gawain.

Famille Marinus


A l'origine une famille de noble Alefridiens en possessions des terres côtières, ils ont déplacé leur territoire lors de la guerre précédant la création de l'Empire mais ont conservés le nom Marinus. Longtemps dans l'oubli, la famille a gagné en puissance après que son chef, Arthur Marinus, se marie avec Laureline d'Haynailia et monte dans la haute noblesse. C'est une famille qui privilégie l'intelligence et la culture et se désintéresse totalement des armes, ils possèdent une grande bibliothèque.
Le comte actuel, Daniel Marinus, vieux d'une soixantaine d'année désire devenir Empereur. Son Utopie est de pouvoir unifier toutes les cultures humaines sous la bannière Haynailienne, c'est un homme réputé pour être très irritable et détestant être contredit.

Famille Aneran

Cette famille créée suite à un union incestueuse (ce qui n'est pas un crime en Haynailia) a longtemps géré les relations avec Nurenuil, néanmoins ils furent les premier à réagir à leur révolte. La reconquête Nurenuilienne ayant prit une partie de leur terre, ils sont plutôt décidés à la reprendre. Les Aneran restent la deuxième famille la plus puissante, ils entretiennent de bonnes relations avec l'Inquisition et le Saint Ordre Haynailique car sont très religieux et désirent répandre le culte de l'Empereur. Certaines familles les accusent d'être responsables des révoltes Nurenuiliennes en forçant le peuple à vénérer l'Empereur sous peine de morts, mais rien n'a été prouvé.
Le Comte Erik Aneran est un homme aigri et handicapé de ses deux jambes lors de la dernière guerre, néanmoins il compte nommer son jeune fils de 16 ans Empereur à tout prix.


Dernière édition par DALOKA le Sam 16 Juin - 13:02, édité 7 fois
DALOKA
DALOKA
Grand Cracheur d'encre

Messages : 2233
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 22
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Revenir en haut Aller en bas

[Famille]La famille impériale et la haute noblesse. Empty Re: [Famille]La famille impériale et la haute noblesse.

Message par DALOKA le Mer 19 Juin - 20:45

Je post pour une annonce.
Comme vous pouvez le voir, j'ai fait les descriptifs des familles Dyra et Vinnairse. Gem m'a demandé il y a quelques temps si il pouvait bosser sur la famille Vlanhonder, j'ai accepté.
Voilà, pour dire que si vous en discutez avec moi vous pouvez très bien m'aider un peu et bosser sur une des 9 familles de la haute noblesse, du moment que vous respectez le contexte, le faite sur mon accord, et ne faites pas n'importe quoi /o. (Genre une famille sang mêlée avec un démon: Non, please.)
DALOKA
DALOKA
Grand Cracheur d'encre

Messages : 2233
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 22
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Revenir en haut Aller en bas

[Famille]La famille impériale et la haute noblesse. Empty Re: [Famille]La famille impériale et la haute noblesse.

Message par Gemstone le Dim 23 Juin - 23:45




Famille Vlanhonder :


En bref :

Famille fondée par mariage avec une Nurenuilienne, cette famille garde de ses origines une tolérance affirmée des différentes cultures des territoires conquis. Elle essaie en permanence de faire pencher l'opinion politique en cette direction. Son insigne est une sorte de double-flèche, une demi-flèche sur le dessus de gauche à droite, une autre dessous de droite à gauche. Cela est un symbole d'échange, de tout gagnant, signe de diplomatie. Une autre particularité concerne leur filiation. Il y a toujours un dirigeant, le descendant le plus direct du fondateur de la famille. La famille principale est composée de la fratrie de cette descendance directe. Cependant, seul l'Héritier se marie dans la noblesse. Les autres se marient dans le milieu bourgeois, et donnent une descendance ne faisant pas partie de la haute noblesse, composant la famille secondaire.

Membres notoires :

Guilhem d'Haynailia [le Fondateur] ( 1531 - 1585 ) : Fondateur et premier dirigeant de la famille. Marrié à Eléonore d'Haynaillia, c'est lui qui posa les bases et les valeurs de la famille.

Erren Vlanhonder [le Belliqueux] ( 1773 - 1836 ) : Second fils d'Echeldor et dixième dirigeant de la famille de 1814 à 1836. Mort lors de la dernière guerre entre Waien et Haynaillia. Son tempérament combatif l'a mené à participer personnellement à la guerre contre Nurenuil et Waien, allant même jusqu'à emporter ses enfants en campagne pour parfaire leur éducation.

Ulvric Vlanhonder [le Paisible] ( 1803 - 1858 ) : Premier fils d'Erren et actuel dirigeant de la famille. Il a repris le règne d'Erren à sa mort, en 1836. Traumatisé par la violence des guerres, il règne en suivant des valeurs pacifistes, et tente de tout son possible de faire tendre le jeu politique vers la stabilité.
MAJ : S'opposait farouchement à la guerre contre Waien, en bloquant toutes les ressources à sa disposition. Mort probablement assassiné.

Sernelle Vlanhonder [sans titre]  ( 1834 - ... ) : Première fille d'Ulvric. Héritière de la famille. Eduquée au mieux pour se prêter au jeu politique, son ambition laisse présager une sévère rupture avec la stabilisation voulue par son père.
MAJ : Nouvelle dirigeante de la famille depuis 1858. Marque une rupture avec la politique de son père, en apportant son plein soutien à la guerre. En tant qu'épouse de l'Empereur Laurence d'Haynailia, elle est maintenant l'impératrice du pays.

Wolfric Vlanhonder [sans titre] ( 1837 - ...) : Premier fils d'Ulvric. Son tempérament guerrier n'a pu être qu'attisé par le calme de son père. Sa récente disparition en 1854 laisse présager le pire. Aucune demande de rançon n'a encore été faite.
MAJ : Sa disparition s'est avérée être une fugue. Il est revenu vers les siens en 1858, afin de partir au front.

Franziska Vlanhonder
[La Dame de la Pitié] ( 1843 - ) Seconde fille d’Ulvric. Franziska est connue pour son engagement humanitaire et politique en faveur des désœuvrés. De par ce fait,elle a réussi à concilier ses idéaux hérités de son père avec sa fidélité sans faille envers sa sœur Sernelle. Bien qu’elle ne le désire pas,elle est toujours “à marier”.

Beremor Vlanhonder [le Patriote] ( 1805 - 1858) : Second fils d'Erren et dirigeant du territoire de Chêne-bois. Il a hérité de ce territoire en tant que membre de la famille principal, et en effectue la tranquille gestion tout en restant aux aguets d'une éventuelle mobilisation. Il a été reconnu pour son engagement patriotique lors de la guerre de 34-39 contre Waien, avant de mourir tragiquement lors de la guerre de 57-58 pendant les événements du massacre de Caraldis en s'élevant contre la cruauté de son supérieur hiérarchique.

Bauldeury Vlanhonder [Chevalier de l'Eclipse] ( 1832 - ... ) : Premier fils de Beremor. Membre de la famille secondaire. Son statut de mercenaire entache gravement sa réputation au sein de la famille, mais il continue de participer aux réunions avec irrégularité.

Cody Vlanhonder [sans titre] ( 1833 - ... ) : Second fils de Beremor. Membre de la famille secondaire. Il commence une carrière dans l'armée haynaillienne, et occupe actuellement un poste de sous lieutenant de la cavalerie, dans une compagnie située peu loin de la frontière nurenuillienne.
MAJ : Avec la guerre, il est muté dans la région en conflit, et fait carrière en devenant capitaine.


Dernière édition par Gemstone le Mer 25 Fév - 20:43, édité 1 fois
Gemstone
Gemstone
Admin

Messages : 1314
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 24
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

[Famille]La famille impériale et la haute noblesse. Empty Re: [Famille]La famille impériale et la haute noblesse.

Message par DALOKA le Sam 26 Juil - 9:48

J'ai du mettre une description de toutes les familles sauf Carcelian histoire d'enfin clarifier ça et d'avoir d'autres prétendants au trône que Laurence... Mais si une vous intéresse vous pouvez la développer, je ne m'occupe que des Dyra et des Vinnairse.

(Si y'en a qui osent me dire que j'ai pas été assez patient d'attendre qu'on commence les descriptions des familles à ma place je leur rappellerait que z'aviez un an pour le faire, et regardez tout ce qui se fait en un an =P)
DALOKA
DALOKA
Grand Cracheur d'encre

Messages : 2233
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 22
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Revenir en haut Aller en bas

[Famille]La famille impériale et la haute noblesse. Empty Re: [Famille]La famille impériale et la haute noblesse.

Message par Lord Penguin le Ven 6 Fév - 19:57

FAMILLE MARINUS

(Pour un résumé, voir le post d'origine de Daloka)


Origines Alefridiennes :

A l'époque d'Alefridia, avant l'arrivée du Premier Empereur, la famille Marinus était déjà l'une des principales familles nobles, parmis les plus influentes du pays et dirigeant la partie côtière du nord du pays. De grandes tensions régnaient entre les différentes familles et la monarchie en place et, ambitieux, les Marinus avaient des vues sur le trône. Malgré ces intentions, ils ne se sont jamais initiés aux arts de la guerre et du combat, leur préférant l'élévation spirituelle et intellectuelle. En effet, deux autres familles, moindres, leur servaient de fidèles protecteurs : Les familles Recht et Onhandig, aujourd'hui membres de la basse noblesse. Lors de la tentative de prise de pouvoir de l'Ordre du Second Trépas les Marinus furent probablement la famille qui parvint le mieux à gérer la crise, et tentèrent même de se servir du désarroi général pour eux-même monter au pouvoir. Cela leur valut cependant de capter l'attention de la liche Gulliano, dont ils ne parvinrent pas à défaire les forces, perdant peu à peu leur territoire. Au bord de la défaite, ils auraient été exterminés sans l'intervention d'Haynallia Premier. On dit parfois que s'il était apparu ne serait-ce que quelques jours plus tard, la famille Marinus ne serait aujourd'hui plus qu'un vague souvenir.


Ascension à la haute Noblesse :

Avec l'unification d'Alefridia en l'empire d'Haynallia et la création d'un nouvel ordre dans le pays, la famille Marinus avait perdu son influence et il ne lui restait plus qu'un petit morceau de territoire et l'allégeance des Recht et Onhandig. Mais malgré leurs longues années passées dans l'oubli, ils n'avaient rien perdu de leur ambition. Arthur Marinus, chef de la famille en cette période de déclin, ne pouvait supporter la déchéance des siens et se mit en tête de séduire Laureline d'Haynallia, sœur du troisième empereur, afin de redonner ses lettres de noblesse à la famille Marinus... Et il y parvint, intégrant les Marinus a la haute noblesse Haynallienne. On leur confia un nouveau territoire et ils reprirent de l'influence. Ils demandèrent aussi à ce que l'on confie un territoire aux Recht et aux Onhandig, faisant d'eux des membres de la basse noblesse (leur demande fut cependant mal comprise... Voir post correspondant a ces derniers). Leur première action en tant que Haut Noble fut de réclamer le rapatriement de tous les livres qu'ils possédaient à l'époque d'Alefridia. Les bibliothèques de leur ancien territoire furent délestées de beaucoup de leurs ouvrages pour être rassemblées dans leur nouveau comté, dans la bibliothèque du manoir familial, dont la collection n'a cessé de grandir depuis.


Caractéristiques :

Ayant toujours été protégés par d'autres, les Marinus n'ont jamais jugé utile d'apprendre à se défendre d'eux mêmes, ils n'apprennent donc ni la magie de combat, ni le combat en lui-même. Dans cette famille, s'abaisser a se battre est considéré comme un déshonneur et les seules joutes auxquelles ils participent sont verbales... Un genre de joutes dans lequel ils excellent. Car, curieux de tout, les Marinus ont développé un gout prononcé pour l'intelligence et la culture, et ce dans tous les domaines possibles et imaginables (on notera cependant un préférence pour certains, tels que l'astronomie), tant qu'ils ne concernent pas le combat. La grande diversité de leurs savoirs, dont il font un point d'honneur, est cependant aussi une de leurs faiblesses : A force de vouloir tout apprendre, ils ne se spécialisent jamais et ne font que rarement démonstration de prouesses particulières, si ce n'est de leur grande culture. Le savoir d'un Marinus se limite donc le plus souvent à la théorie et aux bases des différentes disciplines auxquelles il a été initié, approfondissant rarement ces dernières. La famille se caractérise aussi par de grandes dissensions d'opinion interne, dues a leur grande culture. Chacun a sa propre opinion sur tout et il n'existe pas ou presque de convictions communes à tous les membres, ce qui laisse la part belle à divers débats et désaccords, toujours cordiaux. Ils sont dirigés et représentés par un comte, le plus souvent le doyen de la famille. .Mais même s'il a le respect des siens, les décisions de ce dernier ne sont pas paroles d'évangile : En fait, les autres membres ne sont pas obligés de les accepter, et à chaque décision du chef, les membres âgés de plus de 35 ans ont un droit de veto. Si quelqu'un applique le sien, la décision est suspendue et une réunion est organisée. Chacun expose son point de vue et on détermine l'action la plus appropriée par un vote à main levée. A cause de cette tradition, les Marinus prennent souvent un temps fou à réagir lors de situations importantes, ce qui a tendance à agacer les autres membres de la noblesse.


Membres notoires :

Rhodelan Marinus
Dirigeant de la famille à l'époque de la fin d'Alefridia et de l'apogée du Second Trépas. La majorité ont oublié son nom mais il est encore mentionné dans quelques anciens ouvrages familiaux. Sans son ambition et sa tentative de prendre le trône au nez de la liche Gulliano, la famille Marinus n'aurait pas subi tant de dégâts et ne serait pas tombée dans l'oubli pendant ces longues années. Qui sait ce qu'ils seraient aujourd'hui s'ils avaient conservé leur influence d'antan lors de l’avènement d'Haynallia...

Arthur Marinus
Dirigeant de la famille lors de sa période de déchéance, il est celui qui parvint à lui redonner son statut de noble. C'était son unique objectif en épousant Laureline d'Haynallia, pour laquelle il n'éprouvait pas le moindre sentiment, la charmant uniquement en suivant un plan déterminé à l'avance. Il lui fit 4 enfants, assurant la prospérité future des Marinus en tant que Haut Noble et mourut peu après d'un mal inconnu. Sa femme, folle amoureuse, ne tarda pas à le suivre...

Deredgard Marinus
Premier fils et successeur d'Arthur a la tête de la famille, il n'est pas considéré comme ayant été un bon dirigeant. En fait, on l'a rapidement soupçonné d'être secrètement adepte des arts du combat, chose inacceptable aux yeux des siens. Il ne resta pas longtemps au pouvoir, isolé de celui-ci par ses trois frères. Il termina sa vie à l'écart de la famille, dans une résidence secondaire.

Ballings Marinus
Second fils d'Arthur, il succéda à son frère aîné Deredgard après l'avoir isolé, aidé de ses deux cadets. Il fut considéré comme un bien meilleur dirigeant et fit le nécessaire pour conforter les Marinus dans leur statut récemment acquis de Haut Noble. Après lui, ses deux petits frère dirigèrent chacun leur tour la famille, faisant un travail tout aussi remarquable.

Daniel Marinus
Actuel dirigeant de la famille Marinus, âgé de soixante-trois ans. Très respecté des siens par son savoir et son intelligence, il n'est cependant pas beaucoup apprécié car facilement irritable. En effet, il supporte très mal qu'on le contredise, n'acceptant pas que des plus jeunes le contestent. C'est pourquoi il est toujours d'humeur exécrable lorsque l'on exerce un droit de veto sur l'une de ses décisions et ne manque jamais de le faire remarquer par de multiples piques verbales, qui font d'ailleurs sa renommée. Nourrissant une grande ambition, il a longtemps voulu devenir empereur et se préparait à cela, mais ses espoirs se sont envolés avec l’avènement de Laurence, pour lequel il a immédiatement développé une haine sans nom. Il s'inquiète d'ailleurs d'être l'une des cibles de sa politique de "purification" de la noblesse, visant a éliminer toute trace de corruption, et reste beaucoup enfermé dans ses appartements ces derniers temps.

Johannes Marinus
Dernier des trois fils de Daniel, il est impulsif et a une forte tendance à contester l'autorité, ce qui explique ses relations exécrables avec son père. Lui et sa jeune fille ont disparu lors d'un voyage politique à Waien. On ne sait pas ce qui leur est arrivé, mais on dit parfois qu'ils ont été battus à mort par un groupe d'ivrognes en colère.

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
Lord Penguin
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 988
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Revenir en haut Aller en bas

[Famille]La famille impériale et la haute noblesse. Empty La famille Carcelian

Message par Lord Penguin le Mar 7 Juil - 4:51

FAMILLE CARCELIAN


Origine et un peu d'histoire:

La famille Carcelian provient de l'union de Cecilia, fille du 3e empereur Clovis d'Haynailia, avec un certain Orion Carcelian, un homme blond au regard sombre et semblant avoir la quarantaine, dont elle tomba eperdument amoureuse à l'age de 17 ans (soit en 1617). Orion était un mage, un invocateur plus précisément, qui s'était lié à diverses créatures monstrueuses. On dit de lui qu'il était inquiétant, de mauvaise augure... Mais malgré son caractère distant, il accepta les avances de Cecilia et tous les deux se marierent en 1622. On ne voyait que peu Orion, qui passait ses journées cloitré dans leur manoir, mais vint un jour ou on annonca au peuple que Cecilia était enceinte... Elle accoucha par la suite, en 1628, de jumeaux. Une fille et un garçon lumieux nommés respectivement Ambrosia et Naectus. L'année suivante, on annoncait la mort d'Orion d'une maladie aussi léthale que fulgurante et on l'enterra lors d'une cérémonie privée. Un ami proche du couple qui était éleveur et entraineur d'animaux, un certain Ucio Paestus, assura l'intendance sur recommandation de Cecilia, jusqu'à ce que ses enfants soient en age de diriger.
A mesure que ceux ci grandissaient, on découvrit qu'alors qu'Ambrosia avait un fabuleux talent pour la magie, Naectus lui n'en avait aucun. La première jumelle marcha dans les traces de son père qu'elle n'avait pas connu et se lança avec détermination dans l'apprentissage de la magie d'invocation. Son frère, lui, ne se sentant pas aussi lié à son pere biologique qui était un excellent mage, adopta Ucio comme son père et apprit à dresser les bètes.
Quand les jumeaux eurent 17 ans, sur le point d'avoir l'age requis pour diriger, leur mère Cecilia prit la décision de se marier avec Ucio, ce qui ne plut pas à la famille impériale à cause de l'incapacité totale à pratiquer la magie de l'éleveur... Mais ils laisserent cette union se faire malgré tout et tous deux finirent leurs jours paisiblement, passant le flambeau aux jumeaux.
Ceux-ci ne s'entendaient pas beaucoup quant à la direction du comté, mais étant bonne magicienne, Ambrosia avait un peu plus de crédit que son frère et prit l'ascendant sur lui. Malgré leur relation conflictuelle, tous deux finirent étrangement par se marier en 1658, et eurent plusieurs enfants, qui perpétuerent à leur tour la lignée Carcelian jusqu'à aujourd'hui.


Caractéristiques :

Depuis Ambrosia et Naectus, les carcelians ont l'étrange particularité d'être soit dotés d'un certain talent pour la magie, soit d'etre totalement incapable de la pratiquer, phénomene semblant totalement aléatoire. De manière générale, les Carcelians mages sont valorisés par rapport aux non-mages et se voient attribuer des postes plus prestigieux au sein de la famille (qui marche comme une famille classique, avec comte et tout le caetera). Les deux jumeaux ont aussi transmis à leurs descendants leurs domaines de compétence respectifs ce qui fait qu'aujourd'hui, les Carcelian sont spécialisés dans l'élevage et le dressage de créatures en tout genre, la tradition voulant que les mages apprenent les arcanes de l'invocation (magie très rare et très peu enseignée à Axaques, elle leur est vraiment spécifique) et les non-mages le dressage des betes. Ainsi, les Carcelian ont sur leur terre le plus grand élevage d'Haynailia, contenant des animaux de tous genres, destinés à différentes fonctions (sauf à la consommation). Leurs chevaux, notamment, font leur fierté, et sont prisés dans tout l'empire comme des montures d'exception, robustes et bien dressées.
Malgré le fait que leurs mages soient très talentueux et maitrisent à la perfection leur domaine des arcanes, les carcelians ne sont pas vus comme une grande famille de mages ni respectés par la communauté magique, ce qui est grandement du à la part des leurs incapable de toute magie.
Contrairement à ce que l'on aurait pu croire, les Carcelians ne sont pas versés dans l'inceste et mettent un point d'honneur à ne pas se marier entre eux, et ils méprisent quelques peu les Gawain pour cela... Mais ces derniers le leur rendent bien. En revanche, ils entretiennent une relation privilégiée avec les Vantusius, famille de chevaliers qui ne se fournit en destrier que chez les Carcelians. Plusieurs mariages ont déja eu lieu entre les deux lignées pour sceller leur alliance et leur amitié tacite.


Membres notoires :

Orion Carcelian :

Mage invocateur et premier de la lignée Carcelian, totalement inconnue jusqu'à son apparition. Il était un homme très secret et replié sur lui-même, qui mourrut prématurément d'une maladie inconnue.

Cecilia D'Haynailia :

Fille du 3e empereur, Clovis d'Haynailia, elle épousa Orion, fondant ainsi la famille de hauts nobles des Carcelian. Après la mort d'Orion, elle se remaria à Ucio Paestus, un ami proche.

Ambrosia et Naectus Carcelian :

Jumeaux nés d'Orion et de Cecilia. Ambrosia était une invocatrice talentueuse tandis que Naectus, sans talent, du se rabattre sur le simple élevage. Ils se marierent et eurent 3 enfants.

Celeste Carcelian :

Actuelle comtesse des Carcelian, et meilleure mage de la famille.


Dernière édition par Lord Penguin le Sam 22 Aoû - 1:52, édité 2 fois

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
Lord Penguin
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 988
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Revenir en haut Aller en bas

[Famille]La famille impériale et la haute noblesse. Empty La Famille Gawain

Message par DALOKA le Jeu 9 Juil - 15:16


"Les Gawain sont des mages puissants depuis toujours… Mais, ne pas partager ses connaissances en raison d'une prétendue supériorité ancestrale ? Quel gâchis."
Citation d'Arond Vinnairse dans son livre "Les mages d'Aujourd'hui".

Les Gawain sont la plus ancienne famille de mages de tout le continent, c'est un groupe qui possède depuis très longtemps un énorme prestige. Leurs origines remontent aux tout premiers membre de l'ethnie des lumières venus d'Aldor… Certains de mages Lumières ont décidé de regrouper et de former une guilde pour ressouder les fondations d'un monde de la magie qui s'était écroulé à la fin d'Aldor. Ces mages étaient très puissants et aidèrent les populations, et par la suite certains d'entre eux devinrent des seigneurs et dirigeants possédant des terres, l'un d'eux devint même roi. Cette guilde devint de plus en plus fermée au fils des temps, clamant la supériorité magique des Lumières. Ils finirent par ne se marier qu'entre lumières, et cela devint même une règle. La guilde devint alors une grande famille : les Gawain. Malgré l'accumulation par la suite de mariages entre cousins, provoquant parfois des problèmes au sein de la famille, leur puissance magique elle, n'a jamais baissée et a continué de s'améliorer. Les Gawain prétendent être les meilleurs mages du continent, et cette prétention, bien que souvent exagérée, fut rarement contredite.


Traditions et organisation

Tout comme les Vantusius, les Gawain sont une ancienne famille lumieuse Alefridienne. Ils sont très attachés au vieilles traditions, bien que la misogynie que l'on peut trouver chez les Vantusius semble s'être un peu effacée. Ils sont également très nationalistes, cependant leur implication politique s'est fortement réduite depuis le 18ème siècle. De nos jours, ils méprisent même les autres membres de la haute noblesse et apparaissent très peu aux conseils, sauf si cela concerne directement leurs territoires ou la magie. Ils ont la réputation d'être ainsi très hautain, ce qui est vrai : Les Gawain sont, chose rare à haynailia, ouvertement racistes et considèrent l'ethnie des lumières naturellement supérieure aux autres de part sa rareté et les avantages à la magie qu'on ses représentants. Ils ne sont jamais caché de donner clairement leur avis sur cela.

Les Gawain ne se marient qu'entre Gawain et tout est arrangé pour qu'un enfant ait un futur conjoint le plus tôt possible afin qu'ils soient mariés à seize ans. Ils font cependant de moins en moins d'enfants, à cause des problèmes de stérilité se multipliant chez eux, ce qu'ils ont longtemps tenté de taire jusqu'à ce que ne soit pas plus possible. Mais beaucoup s'inquiètent beaucoup d'une éventuelle disparition de la lignée. En vérité les Gawain ont énormément de conflits internes, ce qui pourrait être une des raisons pour lesquelles leur implication politique est faible (ils n'ont fait aucune réclamation du trône de l'empire, par exemple). Il y aurait débat à propos de la manière dont la famille doit s'organiser.

A noter que les Gawain sont aussi en conflit permanent avec Axaques, qui à leur yeux leur a volé la main mise qu'ils avaient auparavant sur le monde de la magie, et qui leur reviendrait de droit de part l'héritage de leurs ancêtres. C'est pour cela qu'aucun Gawain ne travaille là bas. Une règle les oblige également à ne pas transmettre les secrets magiques de la famille à quelqu'un d'autre, ce qu'il fait qu'ils ont très peu de contact avec les autres mages en général. La famille aurait, dit-on, une éducation très sévère, afin que les règles soient bien assimilées le plus tôt possible.

Depuis très longtemps, dans le folklore Alefridien, les Gawain sont assimilés au ciel étoilé ou aux astres. Les vieux textes, datant d'avant la dénomination officielle de la famille, les appellent «Fils du Ciel ». Le symbole de la famille est une sphère autour de laquelle gravitent deux étoiles.

Spécialités

Les méthodes des Gawain sont un secret familial, seulement peu d'informations ont fuités sur ces dernières. Cependant, certaines de leur spécialités dont ils se vantent sont connues, bien qu'ils maîtrisent également tout autre type commun de magie.

Les Gawain excelleraient tout particulièrement dans la maîtrise des énergies, et leur magie de prédilection est généralement la foudre ou un assimilé. Ce sont également de bons télékinésistes (or il est très rare de trouver des hauts niveaux de magie de lévitations chez des mages). Malheureusement encore, peu de détails à sujet, les Gawain ne présentant jamais leurs recherches.



Membres notoires :



Diomède Gawain


830-914: Un des plus puissants mages ayant existé dans la famille. Il est réputé pour avoir été l'un des leaders de la défense contre l'Ordre du Second Trépas lors de la crise du Ixème siècle. Il fut cependant vaincu par Gulliano en 914, touché entièrement par un sort de pourrissement.

Hector Gawain :


1801: L'actuel comte Gawain. C'est un puissant télékinésiste et il est, en terme de magie, aussi talentueux qu'un archimage. Il voue d'ailleurs une haine profonde aux archimages d'Axaques. Malgré son arrogance typique des Gawain et son rejet du reste de la communauté des mages, c'est un comte compétent qui se montre sympathique à partir du moment où l'on est de son côté.


Cadmos Gawain

1837: Un des jeunes fils héritiers, il s'est révélé être un enchanteur de talent en plus de maîtriser les domaines Gawain classiques et la famille porte beaucoup d'espoir en ses progrès. Cependant, à leur grande surprise, il a décidé d'offrir ses services à la Magicae Cohortis. Ce dernier est actuellement en conflit avec ses parents et refuse le mariage avec une de ses cousines, n'étant pas intéressé par la perspective d'avoir des enfants. Ce serait un grand idéaliste.
DALOKA
DALOKA
Grand Cracheur d'encre

Messages : 2233
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 22
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Revenir en haut Aller en bas

[Famille]La famille impériale et la haute noblesse. Empty La Famille Vantusius

Message par DALOKA le Mer 12 Aoû - 20:10

Les Vantusius constituent la famille la plus ancienne et la plus respectée dans la haute noblesse. Leur origine remonte peu après la fondation du royaume d'Alefridia, la famille fut fondée par Francisque Vantusius, alors petit frère du Roi Oscar le Blanc. Francisque est reconnu comme un héros et est un des hommes qui firent la légende phare des Vantusius, celle dite des « Quatre épées ».

Francisque Vantusius  fonda ainsi la famille Vantusius, mais également l'Ordre des Quatre. L'Ordre des Quatre se constitue d'eux mêmes et de trois autres familles dirigeant des baronnies dans la région Vantusius…


Traditions et organisation


Les Vantusius sont des haynailiens très traditionalistes. Ils défendent des valeurs qui existaient avant l'empire même, celles de l'ancienne chevalerie Alefridienne qui n'existe plus tellement de nos jours mis à part sous la tutelle de cette puissante famille. Grands patriotes, les Vantusius ont toujours étés proches des familles royales et se sont maintes fois autoproclamés gardiens du pays. Bien que proches de rois, et entretenant de nombreuses relations filiales avec via des mariages, jamais les Vantusius n'ont désiré prendre le trône car il est inscrit dans leurs règles qu'ils seront toujours les gardiens du pays et non ses dirigeants, et que leur vrai rôle était d'épauler les rois. Cependant, il fut très fréquent que la famille dirige temporairement le pays dès que le roi était trop jeune pour diriger.

Dans cette famille, les garçons sont éduqués à devenir des chevaliers. Dès dix ans, tout garçon doit commencer son apprentissage auprès d'un de ses parents, père, grand frère, oncle, ou grand-père. Cela passe par un entraînement aux armes sévère car les Vantusius se veulent être les meilleurs guerriers du royaume… L'on apprend à l'enfant le maniement de l'épée, du bouclier, de la lance, mais aussi à monter à cheval. Cela est d'importance primordiale car les Vantusius deviennent généralement des cavaliers d'élites. En plus de la force, l'on inculque l'honneur et la courtoisie. Dès que le père de l'enfant juge que son garçon en est digne, il adoube ce dernier en utilisant l'épée familiale, Aiglefer, et même si la majorité est à 16 ans à Haynailia, ce n'est qu'après cet adoubement que le garçon peut être considéré comme un adulte responsable, et un vrai chevalier. Les Vantusius sont d'une fidélité farouche à Haynailia, et son d'un patriotisme extrême : mourir pour son pays est le plus grand des honneur, et un devoir. Tout Vantusius qui aurait fuit un champ de bataille sera renié à jamais et exilé.

Les femmes ont un traitement différent. La famille considère que la guerre n'est pas du domaine des femmes, de ce fait on leur exige tout autre chose. Une femme Vantusius doit être élégante, fidèle, cultivée, et soutenir son époux. L'éducation des femmes n'est pas moins difficile que celle des hommes, car l'on désire que elles aussi, excellent à tout ce qu'elles doivent faire. Une femme Vantusius doit être là pour épauler son mari, et le conseiller. Si ils estiment que les femmes ne devraient absolument pas se mêler des affaires d'hommes et on clairement des tendances plus, misogyne que tout le reste d'Haynaila, c'est au nom du fait que les hommes doivent protéger les femmes. Car la galanterie est une valeur que se doit d'avoir tout chevalier. Si une grande partie d'haynailia pense ainsi, les Vantusius, en grands traditionalistes, s'accrochent à cette pensée plus que n'importe qui. Ces derniers sont souvent agacés par les changements, et méprisent ouvertement le fait que de nombreux nobles n'apprennent plus à se battre aux armes. Le fait que l'on autorise dorénavant les femmes volontaire à s'engager dans l'armée les révolte également… Si quelqu'un à un Conseil Impérial, se plaint du changement, il y a de grandes chances que ce soit un Vantusius.
En revanche, si les Vantusius ne sont pas du tout versés dans la magie, rien ne proscrit son apprentissage même chez les femmes (le fait d'utiliser de la magie à but meurtrier restera mal vu pour elles en revanche).


Les Vantusius sont aussi généralement les leaders des Aigles d'Argent, la cavalerie d'élite impériale, (Voir le sujet sur l'Armée ), tout comme ils étaient traditionnellement leader de la cavalerie Haynailienne et Alefridienne avant l'empire. Ils se veulent représenter ce qu'est un chevalier idéal, fidèle envers son souverain, et sans pitié envers son ennemi.
L'emblème de leur famille est un heaume d'argent vu de profil, entouré par un cercle de plumes.

La famille est également membre de l'Ordre des Quatre, avec trois familles vassales à ces derniers. Les Aspida, Reizhan, et Agmen, qui possèdent généralement un fonctionnement et une idéologie très similaire. Chaque chef de famille manie l'arme familiale, un peu à la manière des clans bériliens.



Membres notoires :


note : les hommes Vantusius sont nommés après des armes, ce n'est pas une coincidence mais une tradition étrange. A force, les même noms reviennent souvent.


Francisque Vantusius( 781-825) :

Héros de légende, fondateur et leader de l'Ordre des Quatre, c'est l'icône par excellence de la chevalerie Alefridienne et tout ce qu'elle représente. C'est le héros du mythe des Quatre épées (ici : ). Il fut également nommé ''Le fertile'', car il engrossa sa femme seize fois, donnant naissance à de nombreux enfants qui formeront la famille Vantusius.

Lance Vantusius (premier du nom) : (884-915) :

Lance Vantusius fut un farouche leader de l'opposition au second trépas, il mourut dans une embuscade.

Flamberge Vantusius (1737-1795) :

Surnommé, ''Le Hibou d'Or'', c'était un grand stratège haynailien qui fut réputé pour avoir mené avec succès un assaut de nuit qui écrasa totalement une tentative de révolte Nurenuilienne dans sa jeunesse. Il mourut cependant lors d'une des premières batailles de la révolte de 1795, on ne sait pas si c'est parce qu'il était sénile, mais il est mort lors d'une attaque surprise sans avoir eu le temps de faire grand-chose.

Lance Vantusius (Cinquième du nom) (1805-…) :


Un des héros de la précédente guerre contre Waien, il commande à présent les Aigles d'Argent. Il fut surnommé l'homme de fer en raison de son comportement imperturbable et impitoyable sur le champ de bataille. L'on disait aussi que, vêtu de son armure, il pouvait tuer à lui seul plus d'une dizaine de Waien.

Fleuret Vantusius : (1830-…)


Neveu du comte et jeune prodige à la lance, c'est l'un des droits meneurs des aigles d'Argents. Il est réputé pour son caractère insouciant et son grand succès auprès des femmes, en plus de son charisme et son talent pour commander les hommes, et sera sûrement le prochain capitaine en chef des Aigles d'Argent.


Dernière édition par DALOKA le Mar 15 Nov - 0:21, édité 1 fois
DALOKA
DALOKA
Grand Cracheur d'encre

Messages : 2233
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 22
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Revenir en haut Aller en bas

[Famille]La famille impériale et la haute noblesse. Empty La Famille Dyra

Message par DALOKA le Mar 13 Sep - 0:24

La Famille Dyra

A présent déchue, le comté Dyra est géré par le conseil administratif impérial. Néanmoins, la famille Dyra possède une histoire derrière elle, comme toutes les grandes familles d'Haynailia. Créée par Warren d'Haynailia, un des fils de l'empereur, lors de son union avec une femme désormais inconnue, cette famille n'a jamais porté de grande prétention ni de convoitise envers le trône. Si Warren, à cause d'un tragique événement inconnu emportant sa femme et nombre de ses enfants, finit par sombrer dans la dépression et en mourir, son fils, Paul Dyra, redresse la famille en l'axant vers le commerce. Depuis, la famille Dyra est une famille de négociants spécialisée dans le commerce et l'administration, et gagnant bon nombre de ses richesses grâce à l'achat et la revente de produits étrangers ou bien la fabrications de produits de luxe. Bien que la famille ait une tradition de mage, ce n'est pas pour cela que l'on s'en souvient. Bien qu'elle ne s'attira pas toujours la grâce des empereurs, cette famille fut, lors de certaines périodes, la plus riche du pays, disposant de nombreuses possessions à l'étranger et étant un acteur phare du commerce entre Scarrath et Haynailia. Ce fut également la famille la moins touchée par les révolutions de la fin du 18ème siècles, cette dernière parvenant à conserver bon nombres de ses accords malgré les tensions. Bien qu'elle fut parfois accusée d'avoir fait passer illégalement des esclaves en Haynailia, elle n'eut aucun problème majeur ou conflit méritant d'être noté dans son histoire. L'histoire des Dyra est donc relativement prospère jusqu'à l'arrivée de Garrus Dyra à la tête de la famille. Ce dernier dilapide son argent en recherches médicales, et la richesse de sa famille s'en voit affectée, principalement car il se détourne des activités qui rendaient pour l'étranger la famille attractive. L'économie du comté chute grandement, certains clients des Dyra préférant s'axer vers d'autres acteurs économiques plus investis.
Puis, vient les fameuses attaques de 1834 qui serviront à Haynailia de casus belli pour la guerre de 34-39 avec Waien. Ces attaques toucheront le Vicomte Rosentia et sa famille, mais surtout les Dyra et une de leurs deux familles vassales, les Acalmène.

(Les Dyra ont deux vassaux principaux : les Acalmène et les Hulgens. Mais les Hulgens ne sont nobles que sur le papier de par leur titre de barons. Ce sont en vérités exclusivement des serviteurs de maison pour les Dyra depuis le suicide du Baron Emmanuel Hulgens.

Les Acalmène n'existent plus, ces derniers ayant été désanobli pour haute trahison par Téko Dyra en 1842. Quand aux Hulgens, il n'en reste plus aucun en vie. )


L'arbre familial et l'assaut de 1834

Spoiler:

[Famille]La famille impériale et la haute noblesse. Dyra12
8 membres des Dyra périrent lors de l'attaque du Condor. Le seul à s'en sortir vivant fut Téko Dyra, qui est à présent le seul membre en vie de la lignée. Néanmoins, ayant été destitué de ce titre par l'Empereur en personne, on peut dire qu'il ne reste plus aucun Dyra. Leurs vassaux ayant également disparus, aucun ne put prétendre à la régence du comté, qui revint à l'Empereur en personne, qui décidera par la suite de confier cette dernière au conseil administratifs.


Dyra connus dans l'histoire :

Warren Dyra ( 1556-1615) :

Contrairement au passif pacifique de la majorité de la famille, le bien nommé « Griffon » de la famille Dyra, qui donnera à cette dernière son animal symbolique, était vu à son époque comme un homme redoutable. Stratège militaire redoutable doublé d'un érudit, il fut envoyé alors qu'il avait 20 ans à Nurenuil pour stabiliser la situation épineuse avec les Theldrs locaux, ce qu'il fit avec succès. Néanmoins, c'était également un grand coureur de jupon, dépravé, accusé d'être sodomite à ses heures, jusqu'au jour où il tomba de fascination et d'amour devant la beauté d'une Nurenuilienne aux cheveux rouges, qu'il kidnappa presque avant de l'épouser. Il vécu alors d'heureux jours à Haynailia et fonda la famille Dyra à la mort du premier Empereur. Le nom de cette femme fut, lors de son énigmatique mort, effacé de tout document à la demande de Warren, tout comme ses portraits, apparemment nombreux, furent brûlés. Après cela, Warren Dyra ne fut que l'ombre de lui même et ne tarda pas à se donner la mort.


Balthus Dyra (1600-1688) :

Cadet de la famille, Balthus dû en prendre la tête à la mort de son père. Les événements responsables de la mort de sa mère ainsi que de ses frères et sœurs l'auraient profondément choqué et fait de lui un homme très secret. Ce dernier, prenant peur pour l'influence à présent ridiculement faible comparé au reste de la haute noblesse, décida de se tourner vers les affaires étrangères et, malgré la position bien inadaptée de son comté, y parvint  à l'aide d'ingéniosité en créant un artisanat de manufacture de luxe, qu'il vendit avec la plus grande aisance aux princes marchands contre des ressources rares, qu''il revendait ensuite en haynailia à prix d'or. La croissance de l'économie de son comté fut la seule obsession de Balthus, ce qui, à la grande époque de l'inquisition et de l'impérialisme guerrier, lui valut le nom de Balthus le Couard (une idée, sans surprise, de la famille Vantusius).


Georges Dyra (1677-1721)


Le Vicomte surnommé Georges l'Ignoble est une figure disgracieuse de la famille, bien que la nature précise de ses actes n'ait jamais été prouvée. Il est dit qu'il apportait en haynailia des esclaves clandestins qui travaillaient ensuite en tant que serviteurs ou ouvriers dans d'abominables conditions. Bien qu'il ne soit pas le seul a avoir été accusé dans l'histoire de la famille, il est celui dont cet aspect ressort le plus. Ceci principalement à cause du fameux roman ''Les vices de l'Ignoble'', qui lui donna son surnom. A l'intérieur, ce dernier est décrit abusant de manière atroce et perverse d'une multitudes d'esclaves(allant dans la fiction jusqu'à manger littéralement un enfant). L'ouvrage est toujours illégal malgré sa réputation, même lorsque les faits prouvent que cette version du personnage était grandement fantasmée, et pas vraiment représentative du Vicomte. Ce qui est amusant, c'est donc que le personnage de fiction ''L'Ignoble'' est bien plus connu que la personne réelle. A noter que l'auteur a toujours été anonyme.

Armène Dyra (1749-1790)

La Comtesse Armène Dyra était une amie proche de l'impératrice Sylria, cette étant sa mentor depuis sa jeunesse. Armène, à l'époque, était une des premières comtesses du pays et lutta pour les droits de la condition féminine dans son pays. C'est, pour certains, une des figures les plus nobles de la famille Dyra. Néanmoins cette figure héroique féminine mourut empoisonnée par certaines personnes qui n'étaient pas de cet avis.

Garrus Dyra (1796-1834) :

Garrus Dyra ne fut jamais passionné en politique. Son plaisir était l'aventure et le voyage. Néanmoins, une de ses amies, Maria Vinnairse, était trop malade pour pouvoir accomplir un seul voyage. A la place cette dernière écrivait comment elle imaginait les terres étrangères. Et Garrus décida de lui conter ses voyages à chacun de ses retours. C'est ainsi qu'ils tombèrent amoureux et se marièrent.

Cette histoire d'amour est belle, néanmoins c'est à cause de cette dernière que Garrus fut si obsédé par la guérison de sa femme au point d'en délaisser le reste. Causant la chute de l'économie du Comté, et la colère du peuple par la suite.

Téko Dyra ( 1822-…)

Il n'est plus vraiment utile de le présenter, mais faisons le quand même pour ce sujet.

Seul survivant des Dyra après les massacres de 1834, Téko Dyra est surtout connu pour sa politique impitoyable mais efficace. La décision d'éliminer les Acalmènes sauva la famille Dyra, et ce dernier s'activa à renouer les alliances perdues par son père. Sa décision d'entrer à la Magicae Cohortis et de devenir mage de second rang à Axaques fut aussi stratégique : cela lui donna un accès très aisé au commerce de luxe des objets enchantés, ce qui fut un pari gagnant. Après avoir éliminé la dissidence installée dans le comté, il rétablit l'économie de ce dernier à un bon niveau en s'attirant à nouveau les faveurs des riches commerçants à l'aide de produits farfelus pourtant vendus à des prix absurdement élevés, puis en réutilisant la méthode d'achat et de revente pratiquée par ses prédécesseurs. Mais Téko est aussi réputé pour sa trahison envers l'empereur, qui se solda par sa défaite et capture lors de l'opération Rapace Pourpre en l'an 1858. Néanmoins, Téko parvint à s'évader, échappant la mort.

A présent, la nouvelle s'est répandue qu'il est bel et bien vivant, et si il ne porte plus officiellement le nom de Dyra, est un citoyen Waien. Ses compétences et surtout, ses connaissances sur l'empire, y sont très appréciées, malgré sa condition d'ancien noble.
DALOKA
DALOKA
Grand Cracheur d'encre

Messages : 2233
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 22
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Revenir en haut Aller en bas

[Famille]La famille impériale et la haute noblesse. Empty Re: [Famille]La famille impériale et la haute noblesse.

Message par DALOKA le Jeu 20 Déc - 21:23

La Famille Vinnairse

La Famille Vinnairse est née de l'Union entre Catherine d'Haynailia et Bartholomé Vinnairse. Ce dernier était un noble lumieux et un alchimiste réputé. Il devint proche de la princesse par sa curiosité pour cette science et vit en cela l'occasion d'accroître sa fortune pour fonder une grande famille qui serait apte à achever ses recherches. Ainsi naquirent les Vinnairses. Néanmoins, ses héritiers, bien que conservant cet héritage magique, s'investirent bien plus dans la politique. Grâce à cela cependant, ils devinrent une des familles les plus respectées d'haynailia.

Malgré l'héritage que la famille possède en savoir magique et alchimique, la tradition veut qu'un seul Vinnairse hérite de ce savoir et reprenne les recherches. Bien qu'il s'agisse souvent du Comte, ce n'est pas toujours le cas. Les Vinnairse sont originellement spécialisés dans la manipulation des métaux, leurs grandes recherches s'étant souvent axées dans cette voie. Un des projets réputés de la famille était celui des bêtes alchimiques, créatures artificielles qui seraient aptes à être utilisées en tant qu'arme au combat. Le premier modèle fonctionnel issu de ce projet est Aurium, un amas de métal liquide mobile et réactif servant à présent en tant qu'arme familiale des Vinnairses. Mais elle ne fut achevée qu'en 1835 par Durand Vinnairse.

En vérité, si cet aspect scientifique de leur famille gonfle leur réputation et leur ouvre des portes aux mondes de la magie, ils sont surtout des politiciens, toujours actifs à la cour impériale et dans les divers banquets qu'ils se plaisent d'ailleurs à organiser. Par le passé, leur relation avec la noblesse fut toujours au beau fixe, et les Vinnairses sont réputés pour leur éloquence. Toujours appréciés des empereurs, ils se construit une réputation reluisante d'hommes instruits et nobles d'âme.

Cela changea avec le scandale provoqué par le retour d'Arond Vinnairse et la révélation au grand jour du complot de Durand pour le trône impérial. Dépendante de leurs bonnes relations avec le reste du pays, la famille eut grand mal à s'en relever, et c'est uniquement grâce aux efforts du comte Damoc Vinnairse qu'elle sort la tête de l'eau actuellement, les familles rivales ayant profité de leur disgrâce pour les descendre aux yeux de l'opinion publique.

Si ils possèdent de nombreux vassaux, on retiendra surtout les Cidrels, une famille d'érudits de génération en génération qui servent de mages ou d'assistants aux Vinnairses. Ils ont également travaillé sur le projet des bêtes alchimiques, produisant Byrrus, une vapeur rouge créant des fleurs parasites mortelles se nourrissant des fluides corporels.  Ce sont les Cidrels sont sont les administrateurs des laboratoires alchimiques Vinnairses (plus communément nommés "alchimeries" )qui est maintenant devenue une entreprise commerciale en plus d’un centre de recherche, vendant des produits alchimiques au gouvernement ou à l’armée.


Membres notables de la famille :


Bartholomé  Vinnairse (1522-1579)

Descendant d'une longue lignée de mage et passionné par l'alchimie, c'était un homme qui avait de grandes ambitions à long terme. Selon lui, jamais ses recherches ne donneraient des fruits s'il n'avait pas le pouvoir nécessaire pour les achever, ou la durée de vie. Il menait des recherches sur la matière, et ambitionnait de pouvoir recréer des matériaux oubliés depuis l'aube des temps, voire totalement fantasques. Il intéressa Catherine d'Haynailia au sujet, et ils finirent par tout deux faire des Vinnairse une famille puissante suite à leur mariage, en échange de quoi il apprendrait à Catherine tout ce qu'il savait. Bartholomé vécu une vie paisible mais mourut de maladie. Si il est certain que ses expériences n'ont pas put améliorer son cas, c'est de phtisie qu'il mourut.

Caherine d'Haynailia (1524-1607)


Première fille de l'Empereur, Catherine d'Haynailia s'était toujours pensée comme une élue en raison de son ascendance. On disait qu'elle était surdouée et la plus intelligente des enfants de l'Empereur, et quand elle se découvrit de grandes prédispositions pour les arcanes, elle devint imbue d'elle même. Elle s'intéressa à Bartholomé Vinnairse de prime uniquement pour développer ses capacités, et bien qu'elle finit par s'attacher à lui, leur relation même après le mariage n'avait rien de romantique. Catherine d'Haynailia agit également beaucoup en politique lors du règne de l'Empereur Geodffrey, son frère. Elle détestait ce dernier ainsi que ses méthodes, ayant craché ouvertement sur l'inquisition même à sa grande période de gloire (ce qui dénote d'à quel point cette femme était respectée, ou crainte, à l'époque). Néanmoins, malgré ses tentatives pour remplacer Goedffrey par un autre Empereur, elle y échoua. Une impératrice à l'époque n'était guère envisageable, et les autres princes impériaux, Guilhem et Warren, ne voulaient pas s'opposer à l'actuel dirigeant, et selon elle même son fils n'avait pas les épaules nécessaires. Devant cet échec elle finit par se retirer vers la fin de sa vie dans ses recherches.

Almace Vinnairse (1561-1625)


Ivo Vinnairse est le lanceur du projet des bêtes alchimiques. Malheureusement il n'était guère doué, bien qu'ambitieux, en magie, ce pourquoi son frère Grégoire obtint l'héritage scientifique de la famille.
Ivo était un grand fêtard brillant en société, un lettré ainsi qu'un orateur, qui adorait animer les banquets par sa verve. C'était aussi dit on un grand gentilhomme. Malgré son succès auprès des femmes néanmoins, il était plutôt laid.


Arond Vinnairse ( 1772-)

Arond Vinnairse, fils de Longinus Vinnairse, hérita malgré lui du titre de Comte suite à la mort de son frère. Renfermé sur lui même, il a toujours préféré se soucier de ses études magiques et activités sportives, et fut pris au dépourvu par cette nomination. S’il fut peu actif en politique, même durant la guerre révolutionnaire contre les rebelles qui fonderont Waien, il était doué d’un talent magique brut et théorique immense, ce qui le hissa à trente ans au rang d’Archimage de l’empereur et en fit un acteur important dans la cité d’Axaques et la communauté magique, de sorte à ce que ses ouvrages sur le sujets sont réputés aujourd’hui. Arond entretenait une vision archaïque de la transmission de la magie, ou le mage était éloigné des préoccupation sociales, et n’apprenait sa magie qu’à un ou deux disciples talentueux.
Suite à une exploration du sous sol du manoir Vinnairse, qui était en vérité un ancien lieu d’étude de l’archimage Aporia, ce dernier devint fou en récupérant deux artefacts dangereux : la Sarth Afrazael, et le Codex, un objet mystérieux capable de récolter et distribuer le savoir. Obsédé par les connaissances du Codex, il accomplit des atrocités pour nourrir ce dernier en savoir et percer ses secrets, ce qui le conduit à être qualifié d’archimage renégat. En 1856, il fut tué par une équipe menée par le comte Dyra lors de l’opération sur le manoir Vinnairse de la magicae cohortis, mais survécut en investissant le corps d’Alexia Vinnairse, sa propre petite fille. Après cela, ses déplacements devinrent complexes à suivre. Il est pour les chasseurs de mages l’ennemi numéro 1, mais pour les mages en eux même, il est l’exemple d’un esprit admirable ayant sombré dans la folie, ou bien celui d’une puissance inégalée en tant que sorcier. Eloigné du monde, il se serait déplacé après cela sur Aurore

Durand Vinnairse (1808-1856)

Fils d’Arond Vinnairse, il vécu sans son père, qui avait quitté le domaine Vinnairse peu après sa naissance. Négociant charismatique et audacieux, il fut un politicien habile qui redonna au comté Vinnairse beaucoup de la superbe qu’il avait perdu sous la régence d’Arond et durant l’une des pires périodes pour l’empire. En 1856, la famille Vinnairse était la plus puissante d’Haynailia derrière les Vantusius, et Durand était extrêmement populaire, au point d’être un candidat pour le trône d’Haynailia. Cependant, lors de l’opération sur le manoir Vinnairse, le comte Dyra le tua en duel, révélant que Durand était derrière des assassinats et des manigances politiques et commerciales qui cherchaient à asseoir sa position en tant qu’Empereur. Il laissa la famille Vinnairse en disgrâce, d’autant plus que l’Empereur suivant, Laurence d’Haynailia, la réincarnation de l’Empereur dieu, était en vérité son valet.

Damoc Vinnairse (1836-)


Fils de Durand Vinnairse, il hérita d’une famille à la sombre réputation, fortement atteint par cette tragédie où il perdit son père, sa petite sœur, et même plus tard son frère aîné dans des circonstances mystérieuses. Bien qu’il ne porte pas l’Empereur dans son cœur, c’est un pacifiste et un homme généreux, sans autre ambition que de servir les intérêts de ses proches. Rarement présent à la capitale, il s’investit néanmoins grandement dans l’économie, investissant dans les alchimeries Vinnairses et les matières premières de son domaine. En raison de son mariage avec une Friedsang, ces chasseurs de vampires devinrent son principal client.
DALOKA
DALOKA
Grand Cracheur d'encre

Messages : 2233
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 22
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Revenir en haut Aller en bas

[Famille]La famille impériale et la haute noblesse. Empty Re: [Famille]La famille impériale et la haute noblesse.

Message par DALOKA le Sam 22 Déc - 1:03

La famille Aneran


La famille Aneran fut fondée par Théobald d’Haynailia, fils de Dante et Vivianne d’Haynailia, respectivement fils et fille du premier empereur. Malgré la nature incestueuse de ce mariage, ceci fit d’eux pendant quelques générations une famille auxiliaire à la famille impériale ; il était prévu qu’en cas de problème de succession dans la famille impériale, un homme Aneran prenne la place d’Empereur. Cela n’arriva jamais, puisqu’en 1701, suite à un long débat parmi la noblesse, ce statut fut considéré caduc, et le resta pour les successions impériales à venir.
C’est une famille ancrée dans les traditions impériales, qui tient en haute estime la piété. Chaque enfant reçoit une éducation religieuse stricte, et il n’est pas rare qu’une partie des enfants de la famille obtienne un haut rang dans l’église. Les serments religieux passent pour eux avant tout, faisant qu’ils suivent pour la plupart les codes moraux de l’Église à la lettre. En revanche, ils sont relativement peu tolérants pour les religions non impériales. Nationalistes par excellence, leurs actes sont souvent justifiés par le bien être de l’empire, et ils ont souvent tendance à faire la morale aux autres familles, les questionnant sur leur orgueil et leur égoïsme. Dans la réunions des comtes, ils sont rarement populaires, mais ils compensent cela par leurs liens avec l’Église, qui a aussi pour conséquence de leur donner un bon contact avec la population. C’est cependant également en dépit de cela la famille la plus proche de l’inquisition, et il était autrefois fréquent que ces nobles offrent aux inquisiteurs des sommes d’argent plus ou moins élevées. Un point noircit donc le tableau : c’est une famille qui fut maintes fois accusée de complots, meurtres, et corruptions. Lors de l’avènement au pouvoir de L’Empereur Laurence, beaucoup de ces machinations, ainsi que leur lien avec l’archevêque fou Drafian, furent révélées, et certains membres de la famille tombèrent en disgrâce, tandis que le reste dû se repentir. Ces événements font maintenant partie du passé, mais marquent tout de même les générations suivantes, bien qu’elles soient dorénavant loyales à l’empereur en l’ayant reconnu comme roi-dieu légitime.

Quand un Aneran devient adulte, sauf si il est le comte où une femme destinée à épouser un autre noble, plusieurs options s’offrent à lui : il peut rejoindre les ordres religieux, lui assurant automatiquement une place élevée, ou partir en pèlerinage. Il s’agit ici d’une expédition pouvant durer des années, qui consistera en la récupération d’une relique d’importance religieuse, où à un voyage accompli avec un objectif en tête ou certaines restrictions, toujours en lien avec l’idée ou d’acte brave ou de contenance. Il peut s’agir d’un certain nombre de personne à aider, un certain nombre d’hérétique à tuer, ou bien d’autres choses comme un voyage effectué avec un régime particulier, ou dans une stricte abstinence, etc. Les aînés sélectionnent souvent une tâche qu’ils savent difficile à accomplir pour l’individu en particulier. Si le pèlerinage est accompli avec succès, alors la personne est libre de choisir n’importe quel métier ou voie de vie tant qu’elle respecte les lois religieuses, et si elle est échouée, elle devra assister le comte dans la gestion politique du comté et se marier, renonçant donc souvent à toute occasion de renommée. Ceux qui mentent sur leur succès sont bannis à vie de la famille. Les Anerans sont stricts sur leurs traditions, ainsi, personne ne peut se dispenser de cela.

Leur blason est un écu divisé en quatre parties, avec en son centre une couronne ornée. Sur chacune des partie est écrit un mot différent, calligraphié en ancien Alefridien. Dans le sens des aiguilles d’une montre : Prudence, Justice, Courage, Tempérance.

Membres notables de la famille


Vivianne d’Haynailia ( 1524-1605) :

Une des deux jumelles de l’Empereur sans nom Haynailia Ier. Elle tenait de son sang une immense fierté, et s’en vantait régulièrement. Non sans raison sans doute, puisque d’entre tout les enfants l’Empereur, c’est la seule avec Armand d’Haynailia qui aurait conversé avec le mythique dragon, Basileus. Une fois adulte, ses croyances et son caractère fit qu’elle entra en violente rivalité avec Catherine d’Haynailia, sa jumelle, qui se voyait elle également comme une élue. Seulement, si Catherine était une érudite, Vivianne était plutôt une mystique. Elle se fiait à ses pressentiments de manière compulsive, et était versée dans la divination. Bien que souvent juste, les plus rationnels estimaient qu’il s’agissait le plus souvent d’un bon instinct de déduction inconscient plutôt que d’un don surnaturel, bien qu’elle n’en démordait jamais. Vivianne tomba amoureuse à 20 ans de son frère, Dante, et l’épousa avec l’accord d’Haynailia Ier. Car pendant longtemps, Dante était l’héritier du trône impérial, ils étaient à l’époque traité comme Princesse et Prince de l’Empire.

Dante d’Haynailia ( 1528-1581) :

Suite à la fugue d’Armand d’Haynailia en 1549, Dante fut pendant plus de 30 ans le prince impérial. Malgré tout, il n’avait aucune ambition pour le trône, persuadé que son père était aussi invincible qu’immortel, et serait éternellement dirigeant de l’Empire, comme cela devait-être. L’histoire pourtant un portrait valorisant de Dante, le présentant comme un modèle de bravoure, un maître d’arme intelligent qui enseigna à Goedffrey, son jeune frère, l’art de l’épée. La conquête du continent lui tenait néanmoins extrêmement à coeur, et il estimait qu’il fallait poursuivre la conquête impériale et rompre les traités de paix avec Scarrath et Nurenuil, mais son père demeura sourd à ces paroles. Enfin, il aimait Vivianne avec une quasi-vénération, et se fiait toujours, pour le meilleur et pour le pire à ses conseils. Une fois, Vivianne se trompa, et cela mena Dante à un jour se faire embusquer et tuer par des mercenaires redoutables, la vieillesse ayant usé ses pourtant fines compétences guerrières. Ces derniers furent jusqu’au dernier massacrés par l’Empereur, et Vivianne dût passer le restant de sa vie avec la culpabilité d’avoir envoyé son époux à la mort.

Theobald Aneran( 1548-1637) :

Quand Theobald atteint la majorité, il se désintéressa un peu des affaires de ses parents, même s’il les tenait en haute estime, et s’appropria un domaine avec la bénédiction de son grand-père. Quand l’Église Haynailique se forma après la mort de l’Empereur sans nom, Theobald était un des premiers évêques, avec Eleison Niils, avec lequel ils eurent de nombreuses conversations théologiques. Theobald estimait que la religion était un bienfait pour tous, et son comté fut prospère pendant toute sa vie. D’un autre côté, à l’époque, le comté était empli d’inquisiteur. On dit qu’il n’y avait presque aucun bûcher en Aneran, car l’aura préventive de ces agents se faisant suffisante.

Erik Aneran ( 1802- 1859) :

Erik a grandi dans un empire marqué par la défaite des rébellions waiennes, le motivant à gagner une guerre un jour contre ces derniers. Il était en grande rivalité avec Durand Vinnairse, qu’il détestait de toute son âme, et disposait de nombreux talents. Il corrompait fréquemment les inquisiteurs par pot de vins pour tourner divers situations à son avantage, et se débarrasser d’adversaires politiques. Durant la guerre de 34-39, il monta sur le champ de bataille, aux coté de son petit frère Marc Aneran qui était alors général, mais perdit ses jambes lors d’une violente bataille. Cet événement ruina son ambition : devenir empereur, et le poussa à devenir de plus en plus morose et amoral, le faisant chuter de popularité derrière la famille Vinnairse. Il avait l’intention de faire nommer par l’Église son fils empereur, mais Laurence lui ôta cette occasion, et dévoila ses crimes. Son exil dura peu de temps, puisqu’il s’inocula un poison mortel, et mourut tristement.

Marc Aneran ( 1806-1858) :

Frère d’Erik Aneran, c’était pendant deux décennies le haut général associé au sud. C'était également le général ayant mené l'assaut final sur Cerinorst lors de la dernière guerre contre Waien, où il a mit en flammes la moitié de la ville et ordonné l'exécution d'un bon nombre de civils. Les Waiens vaincus et même certains Haynailia, trouvant ses méthodes trop barbares, l'ont surnommé le Bourreau. Et Marc adopta volontairement ce titre presque avec fierté, car il inspirait la peur. C'était un homme très religieux, mais il n'a guère de considération envers les cultures étrangères et très peu de respect envers les vaincus. Il ordonna, lors de la guerre d’un an, en 1858, les actes qui menèrent au massacre de Caraldis, mais s’entre-tua avec Beremor Vlanhonder, héros de guerre, qui se révolta contre ses actes. Lui et son frère sont maintenant reconnus comme des personnages odieux, et Marc endossa même mort la responsabilité des atrocités de cette guerre.

Philippe Aneran (1840-):

Fils d’Erik Aneran, il dût se repentir des crimes de ses parents, et depuis, vit plutôt discrètement. Toutes ces histoires lui pèsent sur le coeur, le nom Aneran étant, avec le nom Vinnairse, celui qui a subit le plus de disgrâce suite à la nomination de Laurence. Cependant, il considère sa famille comme fautive, et l’empereur comme un véritable dieu,
DALOKA
DALOKA
Grand Cracheur d'encre

Messages : 2233
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 22
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Revenir en haut Aller en bas

[Famille]La famille impériale et la haute noblesse. Empty Re: [Famille]La famille impériale et la haute noblesse.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum