[Organisme Gouvernemental] Institutions Waiennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Organisme Gouvernemental] Institutions Waiennes

Message par Gemstone le Sam 1 Juin 2013 - 19:58

Waien a été crée par rébellion envers l'Empire d'Haynaillia, système dirigé par des familles nobles pourvues de privilèges. Cette rébellion a réussit en manipulant une simple antipathie en véritable haine pour l'aristocratie, haine qui a perduré grâce à la culture révolutionnaire. Notons que c'est parce que le cheval est un symbole d'aristocratie qu'en monter un est mal vu. C'est pour ces raisons qu'aucune noblesse (au sens de privilèges) n'existe à Waien, car il y est d'opinion commune que chaque homme est pourvu des mêmes droits.

Le pouvoir juridique suit relativement bien cette ligne ; les cités gouvernent les terres alentours, autorisant quiconque étant citoyen waien à participer équitablement aux jugements sur un lieu dédié nommé la Potence. Ce lieu est constitué comme une arène, plus ou moins grande en fonction de la population locale, au centre duquel les peines sont directement appliquées, aussi brutales soient-elles. Du temps de la révolte, nombre de nobles haynailliens ont été pendus par une foule avide de sang, d'où le nom de l'endroit, qui revêt pourtant un symbole sacré de justice et d'égalité entre tous les hommes. Notez que cependant, un bon manipulateur de foule gagne un immense pouvoir avec ce système.

Au niveau local, pour le pouvoir politique, ça fonctionne de manière similaire au même endroit. Le premier jour et le dix-neuf-ième jour de chaque mois, un débat sur les mesures à prendre pour la cité et le territoire alentour se fait, dans une cacophonie assez inefficace. Seules certaines mesures qui produisent une relative humanité voient le débat finir assez tôt pour que le vote se fasse.

Au niveau du territoire entier, il se tient à la capitale un débat quasi-journalier, à la Première Potence, lieu où a été exécuté des décennies plus tôt le premier pogrom de l'aristocratie impériale. Les mesures qui y sont prises concernent le territoire entier, c'est pourquoi on y trouve des politiciens de tout horizon waien. Cependant, bien peu de personnes peuvent se permettre de se rendre à la capitale en laissant derrière soi leur profession pour aller à la capitale débattre. Contrairement au assemblées locales, on y croise des politiciens expérimentés, issus de milieux bourgeois.

Suite à venir...
avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1275
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Organisme Gouvernemental] Institutions Waiennes

Message par Gemstone le Mer 12 Aoû 2015 - 14:35

Le paysage politique moderne s'est installé progressivement après la révolution. Assez rapidement, divers groupes politiques s'agglomérèrent afin de gagner en puissance politique et influer sur les décisions. Évidement, des alliances se sont dessinées entre ces groupes, des fusions, des scissions, vous savez, tout le blabla politique. De manière générale, il est pertinent de classer ces groupements dans trois catégories :
- L'alliance au pouvoir, qui possède le plus d'influence.
- L'alliance en opposition, qui... s'oppose à l'alliance au pouvoir.
- Les acteurs tiers, qui possèdent que peu d'influence, mais se démarquent trop des deux méta-groupes principaux pour s'y allier.

Il est à noter qu'il est relativement rare, et mal vu, qu'un politicien change d'allégeance politique. Cependant, le recours abusif au référendum (modalités diverses et variées selon l'importance du sujet) lie impitoyablement la prise de décisions importantes à l'opinion publique, laquelle a nette tendance à évoluer avec le temps. D'où la notion d'influence des alliances, qui défini leur capacité à susciter l'approbation d'une décision.

L'alliance au pouvoir possède généralement quelques personnalités marquantes et représentatives, et leur donnera des responsabilités gouvernementales. Il est également de coutume de distribuer quelques responsabilités secondaires à des personnalités de l'alliance en opposition, et quelques acteurs tiers, afin de symboliquement respecter l'opposition.

Les rôles majeurs à pouvoir sont :

- Le Grand Diplomate, qui gère toute la diplomatie. Il ne peut décider de commencer ou d'arrêter une guerre sans l'aval de l'assemblée, mais est libre pour tout traité d'importance moindre avec les puissances étrangères.
- Le Logisticien Militaire, ne dirige pas les armées, mais gère tout l'aspect logistique.
- Le Généralissime, qui devinez-quoi, dirige les armées en temps de guerre. C'est purement un militaire. En temps de paix, il est révoqué.
- Le Trésorier, gère le budget de l'état. Il a en général une vingtaine de subordonnés à différents sous-secteurs. Il jouit d'une grande puissance, car il faut passer par sa signature pour obtenir des fonds fédéraux.
- Le Logisticien Civil, surveille essentiellement le commerce, l'artisanat ainsi que l'agriculture. Il est à l'origine du calcul de l'imposition, qui est généralement modifié par chaque nouveau ministre.
- Le Juge Politique, qui a beaucoup de marge de manoeuvre pour faire évoluer les textes de loi. Est autorisé à gracier des condamnations à mort.


Quelques postes secondaires connus :
- Le Chevalier Fauconnal. Titre très symbolique et honorifique, qui détient quelques pouvoirs secondaires garantissant la pérennité des traditions militaires. Il peut en avoir plusieurs. Ils sont souvent utilisés comme émissaires vers Nurenuil.
- Le Logisticien Maritime, gérant la flotte militaire et les comptoirs commerciaux marins.
- Le Président (de l'Assemblée), qui est appelé lors des grandes affaires pour réguler les débats, faisant la gestion des temps de parole, et calmant le jeu. Celui-ci doit dès lors s'abstenir de voter, et n'émettre aucun avis, dans le but d'être politiquement neutre.
- L'Archimage Fédéral, qui n'a souvent d'archimage que le nom. Il est fréquent qu'il ne soit même pas magicien, cependant il s'agit normalement d'un érudit. Il gère les rares instances fédérales de mage, et les travaux d'érudits du gouvernement en général. Les Wywernes sont officiellement sous son autorité, bien qu'elles soient réquisitionnées par l'armée.
- Le Précepteur, gérant les instituteurs fédéraux. Il a la responsabilité d'offrir une éducation minimale comprenant des bases d'histoire et de géographie, et surtout de maintenir à flot la mentalité nationaliste.
avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1275
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum