Un peu de ménage, ramenons les persos d'Eclipse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un peu de ménage, ramenons les persos d'Eclipse.

Message par Nelfhithion Aesiryon le Mar 9 Juil - 16:02

Bien! Comme vous ne l'avez pas tout a fait remarqué (je vous excuse, vous êtes passifs et mauvais.) l'ancienne liste de personnages permettait d'en savoir plus sur mes personnages peuplant... le monde de Wakfu. Et disons que suite a un conflit entre moi et ce monde (je les excuse, ils sont passifs et mauvais.) j'ai besoin de refaire mes personnages. Alors lançons nous.

Spoiler:
Donc bon hein j'vais prendre le Dalomode, persos présents:

Nelfhithion Aesiryon

Vigaj l'Eleurin

Algorath l'Immortel

Danilian Aesiryon

Valéra


Dernière édition par Nelfhithion Aesiryon le Sam 28 Sep - 13:07, édité 7 fois
avatar
Nelfhithion Aesiryon
Berserker

Messages : 403
Date d'inscription : 10/10/2010
Age : 22
Localisation : Tu vois cette maison la bas? Pas moi...

Feuille de personnage
Nom des personnages: Nelfhithion, Danilian, Vigaj, Algorath, Valéra, Haddéus Dren, Seth.

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/  (Niahahah)

Revenir en haut Aller en bas

Nelfhithion Aesiryon, 21/05/13

Message par Nelfhithion Aesiryon le Mar 9 Juil - 17:27

Malla C'rintri Nelfhithion Châtel Aesiryon, Dalharuk Danillian-Olyan, Dalninuk Danillian Aesiryon. Chevalier de l'Eclipse anciennement Châtel Eklessia d'Aesiryon. Dit le tueur d'Urs, le fou, le sanguinaire, l'entropiste.

De son vrai nom Nelfhithion Châtel Aesiryon Danilian, il préfère se faire appeler Nelfhithion, voire juste Nelf. Originaire de Nurenuil, il est a été mis au monde par Nelif Olyan, femme de Eltord Aesiryon. Son premier nom lui fut donné en l'honneur de son grand père, le second lui fut donné en l'honneur du chateau Aesiryon que dirigeait le père, du même nom.
Nelfhithion montra dès sa naissance des signes particuliers, son affinité magique était presque parfaite et pouvait faire de lui l'un des meilleurs druide du royaume. C'est ce que dit le Patriarche de cette époque, chef des druides, Masérien Gorath. Sa déstinée était donc toute tracée, a l'age de sept ans, l'enfant serait envoyé à Pithorn pour y être éduqué comme druide.

Son enfance fut compliquée, non pas a cause des finances, sa famille étant aisée, mais a cause de ses parents. Bien que Nelfhithion respectait son grand oncle, l'actuel Theldr Harold Olyan, il n'arrivait pas a s'entendre avec son père, trop sévère. Son oncle Visien Aesiryon n'était pas un modèle non plus, son système judiciaire était strict et expéditif. Celui ci ne respectait même pas la loi du Rempart du Nord, qui donnait la justice aux dieux.
La naissance de sa petite soeur, Danillian Syrthe Aesyrion fut pour lui une excellente nouvelle, sa soeur ayant les même capacitées magiques était une excellente alliée pour s'occuper et causer des misères a l'entourage. Il resta très près de la famille Ursa, qui vivait en tant que Vassal des Aesiryons. Malgré leurs patriotisme apparent, que les Aesiryon ne possedaient pas, les Ursa appréciaient les deux enfants du seigneur, sans doute car ils étaient moins désagréables.

A sept ans, Nelfhithion fut acceuilli a Pithorn, il y passa onze ans, ne retournant que rarement ses parents, sa soeur l'avait rejoint lors de sa deuxième année, pour prendre a son tour des études druidiques. Bien entendu, comme l'avaient prédit les druides, les Aesiryons excellaient en magie druidique, ils étaient très respectés par leur entourage.
A partir de ses dix huit ans, Nelfhithion sombra. C'est ce que disaient tout les druides. Alors que ceux ci doivent garder un certain domaine précis dans la magie, Nelfhithion voulait tout apprendre. Cette soif de pouvoir appeurait certains professeurs, et peu de personnes soutenaient ses recherches. Peu a peu, le génie magique de l'étudiant lui permirent de controler les éléments basiques, il savait qu'il s'approchait d'une sorte de perfection.
Bien évidemment, cette perfection eu un coût, le premier sort de feu jeté par Nelfhithion lui brula la paume de la main, ce qui la rendit inutilisable durant deux semaines.
C'est a ce moment que Held Nuren, maitre de l'école et Theldr de Pithorn, compris a qui il avait affaire: Son étudiant s'avérait être un entropiste.
Selon les règles, Nelfhithion fut exclu de l'école et rejeté par Nurenuil. Ce dernier décida donc de retourner au chateau parental.

La vie au château fut dure mais brève.
Au bout de trois mois, alors que Nelfhithion était de sortie avec l'une de ses conquêtes, les fermiers se levèrent pour attaquer le domaine. C'est l'horizon flamboyant qui alerta le jeune homme et le fit partir précipitemment au niveau du bastion.
Alors qu'il se frayait un chemin au milieu des maisons incendiées en signe de représailles, il tomba face au groupe paysan, se préparant a un second assaut. Le doute s'emparait de lui, ce n'était pas pour sauver sa famille qu'il voulait acceder au fort, mais pour vérifier si l'assaut était efficace ou non.
Profitant de la seconde attaque, Nelfhithion franchit la première ligne de remparts, passant au milieu des cadavres, il trouva son cher oncle, tué par une vouge qu'il avait réussi a ôter avant que sa blessure n'ôte sa vie.
Il se rendit donc furtivement en direction de la place forte, croisant un nombre conséquent de morts, jusqu'a trouver ce qu'il cherchait. Son père était allongé au milieu de la grande salle, a coté de ses hommes. Pas un n'avait survécu. De même, il trouva sa mère morte dans sa chambre avec une poignée de soldats. Terrifié mais en même temps soulagé de ne pas avoir eu a les tuer de sa propre main, Nelfhithion se rendit vers la sortie.
Le ciel était sombre, la fumée épaisse n'était que très peu éclairée par les flammes. Cependant une ombre avait réussi a se dessiner sur les flammes, au bout de celle ci, Nelfhithion trouva une découverte fort intéressante, la bannière des Ursa.
A partir de la, l'entropiste ne savait plus ce qu'il voulait. La mort de ses parents ou celle de tout un clan renégat? Nelfhithion choisissa les deux options et les traqua un a un a l'aide de la vieille arbalète de son père, l'un des deux objets représentant encore la maison Aesyrion.
Le second est une bannière qui flotte encore de nos jour sur la colline du chateau, appelée l'Ancien Eklessia en l'hommage du village vassal, portant le même nom. Nelfhithion passe s'y receuillir quand il est dans les environs.

La disparition des Ursa ne se fit pas de manière simple, Nelfhithion utilisa des moyens quelques fois extrèmes, les tuant par le feu ou par une effusion de sang, ce qui lui offrit un nombre de surnoms assez conséquents. Il était même nommé "le fou" car ses actes n'étaient pas toujours approuvés par lui même, dans ces cas la il se rendait compte du monstre qu'il était.
Après ce massacre, il fit ce qu'il pouvait pour s'occuper, allant de boulots en boulots, il mena un train de vie difficile, forcé de se déplacer constamment pour survivre. Durant cette periode, il frola la mort plusieurs fois par la faute de sa magie et décida de l'utiliser dans des cas extrèmes. La disparition de sa talentueuse magie druidique avait atteint son mental qui céda encore un peu face à la nouvelle.
Malgrès les conseils permanent des gens du pays, Nelfhithion se refusait de s'enroler dans l'armée Nurenuillienne, bien qu'il en soit un grand patriote, il n'avait pas supporté son bannissement.
Son long train de vie cessa lorsque Nelfhithion rencontra les quelques pionniers qui deviendront peu de temps après, les chevaliers de l'Eclipse. L'entropiste proposa ses services, cela faisait trop longtemps qu'il était un chevalier errant et il lui fallait une cause pour laquelle se battre. De ce fait, il aida la fondation du chateau et fut l'un des premiers chevaliers. Nelfhithion avait quasiment quarante ans.

Dans un premier temps, le chevalier s'occupait de la forge, qui fut l'un de ses gagne pain durant sa longue periode de latence. Il fabriqua plusieurs lames, dont Isilme qui fut son épée, une arme de prédilection. Sa seconde arme fut Vlos, une dague qui lui permettait de porter des coups plus précisément. Enfin, il gardea tout de même l'arbalète de son pere, sur laquelle il ajouta un corbeau de charbon, blason des Aesiryon.
Dans un second temps, Nelfhithion s'occupait des recrues, tout en prenant le temps de satisfaire les besoins d'armes des soldats du chateau. Il se lia a l'un de ses disciples, le chevalier Vigaj, un éleurin. Il lui apprit énormément de techniques de combat, mais aussi de forgeage, en retour, son disciple lui appris l'art éleurin, ainsi que l'art de la guerre. Nelfhithion apprit a forger le charbon (comme le corbeau Aesiryon) ainsi que quelques stratégies martiales.
Bien que les relations étaient bonnes entre maitre et disciple, Vigaj était trop impulsif et n'était pas d'accord avec les règles d'Eclipse, qu'il jugeait trop souples. Il se retira un an après la fondation du chateau, après avoir blessé mortellement son maitre durant un duel.
Nelfhithion resta dans un coma durant un mois et demi, et dut sa survie a un groupe de druide qui le soignèrent. Malgrès cela, Nelfhithion ne renoua pas les liens avec Pithorn et Held Nuren.
Il décida donc de traquer l'ancien disciple, qui en plus de l'avoir blessé mortellement, s'était rebellé. Depuis, Nelfhithion n'entretien pas de bonnes relations avec les renégats, qu'il traque sans merci.
Cela fait dorénavant 43 ans qu'il a été mis au monde et qu'il veille a sa patrie et au chateau.  Malgrès ses pointes de folies, il reste un grand guerrier, très doué au corps a corps. Sa magie est toujours faible malgrès le fait qu'elle soit dévastatrice et polyvalente.


// Bien, je posterais un dessin pour l'apparence. //


Dernière édition par Nelfhithion Aesiryon le Mar 7 Jan - 0:17, édité 1 fois
avatar
Nelfhithion Aesiryon
Berserker

Messages : 403
Date d'inscription : 10/10/2010
Age : 22
Localisation : Tu vois cette maison la bas? Pas moi...

Feuille de personnage
Nom des personnages: Nelfhithion, Danilian, Vigaj, Algorath, Valéra, Haddéus Dren, Seth.

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/  (Niahahah)

Revenir en haut Aller en bas

Vigaj l'éleurin 16/06/29

Message par Nelfhithion Aesiryon le Sam 13 Juil - 19:56

Vigaj est né il y a vingt sept ans, dans la ville portuaire de Krall, capitale de l'ile de Quintes, peuplée par les éleurins.
Son enfance ne comporte pas grand choses de notables, son père était mineur et sa mère tenait une échoppe. Il grandit normalement sans grands évenements marquants.
A vingt ans, age majeur des éleurins, Vigaj commence son service militaire, il y restera quatre ans suite a sa passion pour l'art martial. Ses compétences lui permettront même de devenir un grand guerrier renommé et d'atteindre le rang de ce que l'on nomme "sergent" dans notre monde.
Durant ces années, Vigaj montra une grande maitrise du maniement d'armes, il pouvait facilement s'occuper de cinq ou six ennemis en même temps, grace a une faculté un peu spéciale qu'il entraina dans des moments de méditations, il pouvait fragmenter sa concentration pour prévoir les gestes de ses adversaires.
Il se fit forger durant ces années une armure Eleurine, gravée par des motifs de charbon, durant ces années de service, il la porte encore a ce jour.
Cependant, Vigaj eu un grand nombre de désaccord avec ses confrères et quitta l'armée. Il se replia dans le port de Krall, ne cherchant pas a faire quelque chose d'utile, buvant, jouant et abusant de femmes de petites vertues en attendant que le destin vienne ne le chercher.
Et ce qui fut dit fut fait, alors qu'il buvait une énième boisson, l'auberge fut face a un évenement marquant, un humain était entré. Il fallait savoir qu'a cette époque, les premiers explorateurs humains arrivaient sur la côte, Nurenuil et Scarrath étant les deux peuples les plus interessés par cette ile et ses bénéfices engendrés commençaient a commercer avec Nurenuil.
L'homme avait d'abord attiré une grande curiosité, beaucoup l'observaient, ce demandant ce que ce vieux fou avait en tête pour se présenter dans un établissement réputé comme un véritable coupe-gorge.
C'est cet homme qui fit réagir Vigaj, celui ci recrutait des mercenaires dans le but de l'assister dans sa mission d'escorte maritime a bord du "Grand Large", navire de la capitaine Aesiryon, l'allée s'étant plutôt mal passée, il avait perdu un homme qu'il devait remplacer. L'éleurin s'engagea et entra sous la tutelle de l'homme. Ils partirent le lendemain. Alors que Vigaj était quelqu'un de loquace, son employeur ne décrochait pas un mot, il ne faisait que lancer des ordres en s'assurant que le navire était bien protégé.
La mission se déroula plutôt mal, l'attaque de pirates pris de cours l'équipage qui perdit un tiers de ses effectifs durant la bataille.
Malgrès tout, l'éleurin se fit reconnaitre par l'équipage, cet homme était très doué au combat et savait s'adapter a la situation, le combat naval n'étant pas une spécialité d'Eleur.
C'est ainsi que lors du payement, l'employeur posa une question simple a Vigaj, qu'allait t il faire ensuite? Celui ci n'avait pas envie de rentrer chez lui et sa réponse n'arriva jamais, ce qui laissa l'homme proposer un travail a l'éleurin: Entrer dans l'Ordre des Chevaliers de l'Eclipse, qui était fondé depuis maintenant deux mois.
Vigaj accepta et fut nommé chevalier de l'Eclipse par cet employeur qui devint son maitre, Nelfhithion Aesiryon. Celui ci s'entendait très bien avec lui, les Aesiryon interessaient beaucoup Vigaj, car ils étaient symbole d'une division de famille, d'une guerre patriotique et d'une noblesse déchue. Il se fit même la promesse d'aider son maitre a faire renaitre la gloire des Aesiryon, bien qu'il ne connaissait que Nelfhithion et Danilian comme prétendants légitimes du titre de noblesse, il savait que d'autres membres éloignés pourraient s'unir a cette famille.
Durant un an, il resta donc sous la tutelle de Nelfhithion, apprenant a combattre et a forger, bien que celui ci lui apprit comment graver le charbon et le forger de manière a ce qu'il soit résistant.
Mais peu a peu, Vigaj laissa son esprit se tourmenter, il n'arrivait plus a trouver une concentration pure, comme celle qu'il avait toujours eu. Sa nouvelle fonction de Chevalier ainsi que de Vassal des Aesiryon, titre qu'il s'était donné seul, prenaient trop de place dans son esprit. Pour résoudre cela, il ne pensa qu'a une chose, couper le lien qu'il avait avec tout cela.

Un soir, a Eclipse, Vigaj décida de s'en aller sans avertir la moindre personne. Il tomba face au Chevalier Teless, son rival depuis qu'ils avaient été présentés lors de leur première arrivée a Eclipse. Celui ci était accompagné d'un garde du chateau, un homme très amical qui s'était habitué aux excentricitées des clipsiens, le soldat Gromir.
Vigaj leur donna l'ordre d'ouvrir la porte, ce qui, bien entendu, ne plaisait pas a Teless qui le menaça de son épée quand il apprit les intentions de Vigaj.
Cela tourna mal et les deux jeunes rivaux se battirent en duel dans l'enceinte du chateau alors que le garde était allé récuperer les maitres respectifs des deux bretteurs. Seul Nelfhithion était présent et il accoura sur les lieux. Teless venait d'être pourfendu par une lance, souillant les pavés de la cour de son sang.
Nelfhithion ne réfléchit pas, la mort d'un membre causé par son propre disciple le mis hors de lui et celui ci se jeta sur l'Eleurin. Le garde fut mis hors combat et Vigaj réussissa a blesser son ancien maitre par la même lance que celle qui tua le chevalier Teless.
Suite a ce combat, Vigaj fut déclaré comme deserteur et fut traqué par les clipsiens au matin même.
Personne ne réussissa a mettre la main dessus et nul ne sait comment il s'en tira, mais Vigaj disparu des archives durant quatre ans et demi.
Vigaj a ressurgi il y a peu. Arborant une armure qu'il a refaçonnée de façon a représenter une machoire de charbon sur le buste, il s'amuse a tuer tout ceux qui barrent sa route, la folie semblant avoir pris la place de sa sagesse. Cependant il est toujours aussi doué au combat, bien qu'il soit impulsif.
Ne travaillant que pour lui même, Vigaj fut plusieurs fois confronté a Nelfhithion, mais jamais ils n'en vinrent a un combat a mort, le vaincu n'ayant jamais été exécuté.
Il est vrai que Vigaj n'a jamais vraiment voulu la mort de son ancien maitre, son départ n'est pas de sa faute et Nelfhithion a toujours été un bon entraineur. Cependant, celui ci lui barre souvent la route, l'empechant d'avoir une liberté maximale. La mort de Nelfhithion causerait une ère de liberté pour l'éleurin, du moins, c'est ce qu'il veut croire.


Dernière édition par Nelfhithion Aesiryon le Mar 7 Jan - 0:19, édité 1 fois
avatar
Nelfhithion Aesiryon
Berserker

Messages : 403
Date d'inscription : 10/10/2010
Age : 22
Localisation : Tu vois cette maison la bas? Pas moi...

Feuille de personnage
Nom des personnages: Nelfhithion, Danilian, Vigaj, Algorath, Valéra, Haddéus Dren, Seth.

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/  (Niahahah)

Revenir en haut Aller en bas

Algorath l'immortel 31/08/23

Message par Nelfhithion Aesiryon le Jeu 25 Juil - 11:05

Dans les déserts de Scarrath, beaucoup de caravanes circulent pour tenter de gagner de quoi subsister, espérant par dessus tout trouver une cité qui pourrait acheter ses marchandises. Ils doivent cependant passer par une cité particulière si ils veulent rejoindre les villes plus au sud. La cité d'Algor. Celle ci est mené par un homme sans foi, sans coeur et sans pitié, un homme qui pourtant fut à une époque l'égal de ces nomades.

Jeunesse

Nous remontons trente trois ans plus tôt, Algorath nait dans une caravane de voyageurs, de père inconnu, sa mère meurt en le mettant au monde, elle se prénommait Lassah.
Algorath grandit donc au milieu du groupe de marchands. N'ayant ni père ni mère, les anciens le forment au combat et profitent de son coté colèreux pour faire de lui l'un des gardes de la caravane. Il a douze ans lorsqu'il porte enfin sa première arme, une lance a pointe d'airain.
Lors d'une escale près d'un oasis, Algorath est donc chargé de repérer les éventuels bandits de grand chemin. Il eu a en affronter lors de ses quatorze ans.
C'était a l'aube, Algorath allait boucler son tour de garde et les veilleurs s'endormaient au fur et a mesure que le soleil se levait. C'est une immense trainée de poussière qui déstabiliserent le jeune homme, au loin le tonnerre semblait gronder et le nuage de sable s'approchait de la caravane: Des cavaliers pillards arrivaient et attaquaient le camp.
La bataille fut un désastre, peu de gens survécurent, du coté des voleurs comme de celui des marchands. Algorath avait démontré qu'il savait se battre, désarçonnant un cavalier et l'éliminant d'un coup de lance.
Il fut cependant capturé par ces pillards, ceux ci l'amenèrent en direction d'une ville, pour le vendre en esclave. Mais le jeune homme belliqueux pris une vieille pique de bois et un couteau émoussé lors d'une nuit, et massacra tout le restant de l'equipe de pillard, ne laissant aucune place a ses émotions, ce qu'il ne fera plus jamais.

Vadrouilleur

C'est là que commence la légende d'Algorath, l'immortel. Il vadrouillait de ville en ville, se battant comme mercenaire ou comme pilleur. L'homme que personne n'arriva a vaincre.
Ses exploits et sa renommée le plaça a la tête d'un groupe, groupe qui devint une escouade, escouade qui devint une armée. On compta sous les ordres du seigneur de guerre sept cent soldats, trois cent cinquante archers et une centaine de cavaliers, il fallait qu'il installe tout ces hommes.
Algorath se lia a deux de ses hommes, deux jumeaux, Seroth l'implacable et Orethor le vif. Ces deux hommes, peu loquaces, donneraient leur vie pour lui. Ils devinrent sa garde personnelle, une élite, deux personnages qui pouvaient facilement se débarasser de dizaines d'hommes sans même broncher, comptant sur l'esprit d'équipe. Avec Algorath a la tête de ce groupe, ils étaient excellents.
Ces deux jumeaux lui apprirent la présence d'une cité très prospère, entourant un oasis et grande étape du parcours commercial Scarat. Cité ancienne et très fortifiée, elle pourrait tenir des années de sièges.

La Bataille de Bosfur

Cependant, Algorath releva le défi et assiégea Bosfur. En deux jours, la cité était entourée de systèmes de pieux et de palissades, De tranchées et de sites pour placer toutes formes d'armes de sièges.
Les troupes Bosfuriennes tentèrent une sorte après une semaine de négociation. La cavalerie attaqua les cent chevaliers d'Algorath, qui furent victorieux malgrès le sous nombre évident. Les chevaliers d'Algor ne continuèrent pas a charger et reculèrent après avoir massacré, selon les ordres du seigneur de guerre.
Le siège dura encore une semaine avant que Algorath ait une idée: Il fit collecter par ses hommes le venin de tout les scorpions qui vivaient autour du fort. Ce venin, il le plaça dans les cadavres de la cavalerie adversaire et la fit balancer par des trébuchets au centre de la ville, dans l'oasis.
Ce coup fut démoralisant et décisif, il fallut quelques jours avant que cela ne fasse effet, la ville était en train de mourir, l'eau était inbuvable et la chaleur forçait pourtant a boire. Le peuple se mit peu a peu a se déshydrater et la population se rendit, sortant de la ville pour mendier a boire et a manger. Algorath en profita pour faire entrer l'armée, profitant pour faire massacrer les paysans, citoyens puis enfin l'armée Bosfurienne qui en plus d'être en sous nombre était affaiblie. Le massacre fut complet lorsque Algorath jeta de la muraille ouest le duc Tiryon II, mettant fin au règne du duché de Bosfur.
On dit qu'Algorath fut sans pitié, brulant, pillant, massacrant, volant et violant, sans aucune honte, plongeant la ville dans l'ombre de l'épaisse fumée qui s'en dégageait.

Le duché d'Algor

Au lendemain de la guerre, Algorath décida de prendre la place vacante de Duc de Bosfur. Mais comme le peuple était massacré et que le duc était décédé, le seigneur de guerre se proclama Duc Algorath de la cité d'Algor. Il fit reconstruire la ville, ajoutant a cela un palais plus somptueux que le précédent.
Algorath accepta une demande de l'armée, l'emblème d'Algor fut le scorpion. Car c'était grace a cette créature que la ville fut prise.
Les mines d'argent permirent de fabriquer un bouclier rond, un casque, une cotte de maille et une épée au duc, le rendant encore plus impressionant qu'auparavant.
Le Duché d'Algor réattira a nouveau des marchands et de la population, les gens savaient que tyran ou non, cette ville était stratégique pour les caravanes, Algorath les laissa entrer, en souvenir de son passé nomade.

La jungle Scarat

Un an plus tard, Algorath fut le meneur d'une expédition dans la jungle placée non loin. L'avancée fut lente et il lui fallu une semaine de plus que prévu pour arriver au coeur de la forêt, non sans pertes.
Explorant un vieux temple, il y découvrit une créature immense, un monstre qui effraya tout son groupe, même les plus courageux. Un scorpion trois fois plus grand qu'un homme.
Nul ne sait vraiment comment Algorath se sortit de ce temple mais il y a beaucoup d'hypothèses: Soit celui ci fut vaincu et se retira, soit Algorath l'a tué, soit il pactisa avec lui en vendant son âme ou au moins ses coéquipiers au scorpion. Tout ce que l'on sait, c'est qu'une immense cave fut fabriquée a Algor, scellée et protégée. Cela laisse penser que le monstre vit toujours.

Une vie de pillage et de massacre

La suite de la vie d'Algorath fut simple, celui ci gouvernait durant un temps, puis sortait guerroyer, piller et massacrer avant de rentrer. Il s'attira beaucoup de craintes, de haines mais aussi de passion par les seigneurs, ducs et comptes placés aux alentours.
On sait que Eclipse eu affaire a lui quelques fois, servant de messagers diplomatiques pour éviter la mort d'un haut dignitaire et préferer sacrifier un mercenaire.
Toutefois, Algorath respecte une règle simple: Un diplomate ne mourrira jamais de la main de celui ci. Pour l'instant, tout les diplomates sont rentrés saints et saufs.


Dernière édition par Nelfhithion Aesiryon le Mar 7 Jan - 0:21, édité 1 fois
avatar
Nelfhithion Aesiryon
Berserker

Messages : 403
Date d'inscription : 10/10/2010
Age : 22
Localisation : Tu vois cette maison la bas? Pas moi...

Feuille de personnage
Nom des personnages: Nelfhithion, Danilian, Vigaj, Algorath, Valéra, Haddéus Dren, Seth.

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/  (Niahahah)

Revenir en haut Aller en bas

Danilian Aesiryon 19/11/16

Message par Nelfhithion Aesiryon le Jeu 25 Juil - 12:40

Danilian Syrthe Aesiryon, Dalharuk Danillian-Olyan, Dalninok Nelfhithion Aesiryon. Capitaine du "Grand Large".

Jeunesse
La jeune soeur de Nelfhithion Aesiryon, née trois ans après lui, est née comme son frère à Nurenuil. Son arrivée au monde fut très appréciée de Nelfhithion qui avait enfin trouver quelqu'un avec qui s'entendre.
Les deux enfants grandirent donc de même manière, ils allèrent tout deux a l'école de druides de Pithorn, bien que Danilian soit accueillie un an plus tôt que Nelfhithion, a six ans. Celle ci brillait en sorts de soin et de renforcements. Elle était donc particulièrement forte pour assister ses collègues lors des entrainements, ou pour soigner son frère en cas de pépins.
Cependant, la jeune Danilian avait hérité du caractère de son frère, et ce qui ne pouvait pas se régler a la magie se réglait aux poings. Durant ces années elle vivait tranquillement a Pithorn tout en continuant vers une carrière de druide qui paraissait inévitable.
Elle fut très en colère contre le système Nurenuilien qui rejeta Nelfhithion alors que celui ci devenait très puissant. Pour elle, il fallait continuer de le former pour en faire un excellent druide. Mais contrairement a son frère, elle continua les études druidiques.

La rebellion d'Eklessia
Cependant, elle stoppa ses recherches a l'age de seize ans, lorsqu'elle apprit la révolte qui avait massacré se famille. Affolée elle eu l'autorisation de se rendre sur les lieux, accompagnée de ses amis les plus proches pour la défendre en cas de problème.
Lorsqu'elle arriva au fort, la fumée s'était dissipée et la végétation commençait déjà a pousser. Ce qui paraissait incroyable, celle ci n'avait mis qu'une demi semaine pour atteindre un niveau assez haut.
Bien entendu, Nelfhithion restait introuvable, elle trouva ses parents et son oncle, laissés pour morts. Mais son frère avait disparu.  
Les derniers gestes de Danilian furent de placer la bannière Aesiryon en haut du donjon. Elle flotte encore de nos jours. Le lieu fut déclaré sacré et seul un Olyan ou un Aesiryon a encore le droit de s'y aventurer.
Suite a cette nouvelle, Danilian quitta l'école de Pithorn, ce qui choqua les druides qui pensaient voir la famille Aesiryon devenir influente et talentueuse.

Olyan

Après avoir recherché son frère durant quelques mois, Danilian abandonna et partit dans la ville natale de sa mère. Elle fut accueillie par la famille du Theldr Harold Olyan, son grand oncle. Danilian fut entrainée a la science de l'épée lorsqu'elle atteint ses dix huit ans, Vivien Olyan, son cousin, la trouvait de bien trop mauvais caractère et lui apprit donc a se battre a l'escrime. A ses dix neuf ans, le duc Malvien Olyan, chef du port d'Olyan, l'amena faire un tour en navire, pour l'accompagner à Beandr, suite a quelques problèmes commerciaux.
Passionnée par la navigation, Danilian décida d'entrer dans la marine de Nurenuil.

L'élite de la Marine

En quelques années, Danilian avait déjà démontré qu'elle était un marin de grand niveau et fut promue comme capitaine. Elle eu son propre navire a ses vingt cinq ans. Celui ci fut baptisé le "Grand Large" et  servit les interêts de la marine commerciale Nurenuilienne.
La jeune dame savait très bien manier son navire mais aussi grimper sur les cordages et les mats avec une aisance remarquable. Son navire fut affecté au commerce, de Waien jusqu'a Nurenuil, ce qui lui plu puisque les pirates rodaient sur la route de Scarrath.
Et c'est durant ces voyages commerciaux qu'elle retrouva son frère, alors qu'elle avait trente six ans, au port de Waien. Cela faisait vingt ans qu'elle le cherchait.
Son frère lui apprit qu'il venait de rejoindre Eclipse et qu'il était en pleine fabrication du chateau. Il se trouvait a Waien pour régler un problème d'ordre commercial.
Ravie d'avoir retrouvé son frère, elle prêta son navire quelque fois a l'ordre des Chevaliers de l'Eclipse, notamment lorsqu'il fallait explorer les iles du nord, telles que Quintes. C'est a cette occasion que Vigaj l'Eleurin rencontrera le continent.

Une vie aisée

Depuis Danilian est sous ses propres ordres, bien qu'elle aide l'économie Nurenuilienne, elle aide aussi son frère ainsi qu'Eclipse. Celle ci s'est fait connaitre au chateau car il lui arrive de s'y rendre. Il lui arrive souvent de pénetrer la forêt sacrée d'Eklessia, pour surveiller la bannière qu'elle eu a défendre auprès de son frère il y a peu.


Dernière édition par Nelfhithion Aesiryon le Mar 7 Jan - 0:24, édité 1 fois
avatar
Nelfhithion Aesiryon
Berserker

Messages : 403
Date d'inscription : 10/10/2010
Age : 22
Localisation : Tu vois cette maison la bas? Pas moi...

Feuille de personnage
Nom des personnages: Nelfhithion, Danilian, Vigaj, Algorath, Valéra, Haddéus Dren, Seth.

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/  (Niahahah)

Revenir en haut Aller en bas

Valera Dren 02/02/29

Message par Nelfhithion Aesiryon le Ven 2 Aoû - 11:02

Valera Dren naquit il y a vingt sept ans, a Nurenuil, dans une noble famille de Scarrath. Sa naissance qui devait pourtant avoir lieu dans son pays, se fit a l'improviste. Mais ils semble que les dieux étaient du coté de la famille, car sa mère, alors qu'elle allait succomber, fut soignée et sauvée par un druide du pays, parti a la recherche d'une personne aux talents magiques.
Il sentit que l'enfant en avait, que cela pouvait être très profitable au pays, mais s'arreta la, de peur de déclencher un conflit entre les deux pays respectifs.

Valera grandit donc a Scarrath, dans une plantation non loin de l'oasis qui deviendra plus tard propriété du Duc d'Algor. La jeune fille grandit aux cotés d'une élite sociale mais aussi d'esclaves servants les plantations. Souvent des prisonniers de guerre Scarrathiens ou quelque fois haynailiens.
Son enfance fut simple, Valera adorait fouiller les terres aux alentours a la recherche de trésors ou objets de valeur historique, mais ce n'est pas son coté vénal qui parlait, c'est sa curiosité historique. Valera dessinait constamment les objets qu'elle trouvait, dans le but de mieux comprendre. Peu a peu cet art devint sa vraie passion.

Quand celle ci appris par sa mère qu'elle naquit a Nurenuil, elle ne tarda pas a s'interesser a l'histoire du pays, qu'elle trouve trop floue. Elle partit a vingt ans au pays, où elle s'installa avec un pécule assez élevé pour subvenir a ses besoins. Ses études lui révelerent beaucoup de choses, comme par exemple quelques faits historiques qui furent rayés de l'histoire en faveur des vainqueurs. Lors de la bataille de Vamor, celle ci trouva un grand nombre de preuves sur la résistance héroique d'un contingent entier de la garde haynailienne.
La bataille qui l'interrogeait le plus fut les deux escarmouches de Crawn, mettant fin a la guerre Nureno-Haynailienne. Non pas le génie de la stratégie employée, prouvée depuis longtemps, mais le destin de l'armée en déroute qui ne rentra jamais a Haynailia. Ceci fit déménager la dame près de Crawn a vingt trois ans.

A chaque fois, Valera retranscrivait les faits par le dessin, recréant des faits historiques a l'aide d'une pointe de charbon. Celle ci voulait tellement façonner une description réaliste des faits que sa conscience l'obligeait a y porter une sorte de flux magique qu'elle possedait de naissance. Comme l'avait prédit le druide, dame Dren possédait des capacitées qu'elle n'entraina jamais. Il lui fallu encore un an avant de réaliser un fait impressionant. Valera avait réussi a faire revivre un court instant de la bataille de Crawn. Sa magie lui permettait de faire vivre son travail.
La jeune fille apprit donc a utiliser ce talent et peu a peu, elle développa une technique de défense, qui lui permit d'explorer les vieilles ruines.

Valera fut cependant chargée de rentrer a Scarrath, sa famille avait disparu suie au coup d'état d'un seigneur de guerre local. La jeune Dren trouva la maison quasiment intacte, quelques vitres explosées et la moitié du mobilier détruit ou pillé. Mais pas un seul Dren.
Ce jour la, elle tua son premier ennemi, a l age de vingt cinq ans. Un soldat a l'emblème du scorpion lui bondit dessus, heureux de voir une demoiselle dans un coin isolé, il ne se méfia pas du danger qu'elle représentait et fut transpercé au torse par une épée presque matérielle. La piètre qualité du sort le fit tomber sans mourir, crachant du sang, il ne parvint pas a répondre aux questions que lui posait dame Dren.
La fille, un peu boulversée, partit a la recherche de sa famille, tout en travaillant sur les ruines ainsi que ses pouvoirs. Agée de vingt sept ans, ses pouvoirs ne sont pas encore parfait, sa famille n'est toujours pas retrouvée et le mystère sur la bataille de Crawn n'est toujours pas résolu. Mais il lui reste selon elle, beaucoup de temps.

NB: Dren a des liens avec Eclipse en tant que cliente, celle ci a à deux reprises, demandé deux trois hommes pour la protéger dans ses explorations de ruines. Sa tendance a appeler ces hommes ''chevaliers'' pour n'importe quel prétexte la rend quelque peu désagréable a l'égard de beaucoup de clipsiens.
avatar
Nelfhithion Aesiryon
Berserker

Messages : 403
Date d'inscription : 10/10/2010
Age : 22
Localisation : Tu vois cette maison la bas? Pas moi...

Feuille de personnage
Nom des personnages: Nelfhithion, Danilian, Vigaj, Algorath, Valéra, Haddéus Dren, Seth.

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/  (Niahahah)

Revenir en haut Aller en bas

Aesiryon Ultrinn

Message par Nelfhithion Aesiryon le Mar 23 Aoû - 14:59

Il y a une chose que j'aimerais finir, une chose qui doit s'achever, une chose qui doit mourir. C'est pourquoi je vais vous raconter ce qui pourrait paraitre être une piètre escarmouche près des montagnes de Nurenuil.
Nous sommes en été 1866 quand Nelfhithion lève l'ost pour répondre a des raids effectués sur l'Est du comté d'Eklessia. Depuis quelques semaines, les fermes environnantes sont pillées par des raids de déserteurs engendrés par les défaites Berilliennes des Nurenuiliennes sur les frontières plus a l'est.

Ainsi, Nelfhithion affronta des bribes d'armées peu organisées et peu volontaires sur le long de sa route, empêchant une progression trop rapide des déserteurs, et fit pendre les sergents d'armes voire même les chevaliers qu'il capturait dans ces échauffourées. Le message était clair: "Pille mes terres et tu en subiras les conséquences"
Cependant les combats avançant, Nelfhithion s'approchait de l'épais rempart de montagnes séparant les arides terres de Tarod de son pays, les plaines se changeant de plus en plus en champs de rochers et de forêts. Craignant une baisse de moral dans ses troupes, il fit mettre en marche l'armée pour traverser ces bois avant la nuit, lui permettant d'instaurer un campement de l'autre coté au crépuscule.
Les bois qui séparaient le petit territoire d'Eklessia étaient particulièrement stressants pour les soldats: Les chemins étaient sinueux, des arbres barraient la route et il pouvait arriver que des éboulements venus de la chaine de montagne s'effondrent sur les malheureux qui traversaient. Malgrès tout, Nelfhithion réussit à passer sans aucune encombre, rassuré par l'absence d'attaque qui rimait avec une absence totale d'ennemis dans ces lieux.
Arrivé de l'autre coté, il donna l'ordre de dresser le camp sans trop se soucier de sa position, ce qui débuta très rapidement. L'ordre fut cependant vite interrompu quand un soldat hurla. Le temps que le chevalier se rende vers ses troupes, le drame avait déjà commencé: Des déserteurs de Berillion avaient suivi les troupes Aesiryon dans la forêt et lançaient une attaque éclair.
La bataille commença très rapidement, beaucoup des hommes de Nelfhithion n'eurent même pas la chance de dégainer une arme, transpercés par des armes de jets ennemies. Quand aux autres, ils livrèrent une défense farouche mais peu effective, la plupart d'entre eux étaient fatigués de cette marche forcée qui leur fut imposée pour traverser les bois. Le sang coula à flot et l'armée Aesiryon fut vite évincée.
Nelfhithion, lui combattant avec fureur n'eu pas le temps de comprendre ce qu'il lui arrivait. Cerné par un grand nombre d'hommes, il frappait tout ceux qui dédaignaient de s'approcher de lui, jusqu'à ce que son regard se fixe sur un visage qu'il aurait voulu ne plus revoir: Son ancien disciple, l'éleurin Vigaj Vlos. Que faisait il ici? Etait ce lui le responsable de tout cet assaut? Voire même des pillages sur ses terres? Quelque chose dérangeait; l'éleurin ne souriait pas, rien de dément dans son visage, juste une mine contrariée, mélancolique, peut être même triste.
Aucune question, pas même une parole ne lui vint à la bouche, juste du sang.
Du sang.
En effet, du sang coulait de sa bouche. La pertuisane de son disciple venait de transpercer son gambison de part en part. Aucun combat, aucun duel, le coup fut rapide, perfide et froid.
Nelfhithion s'effondra, les yeux grand ouvert que personne ne vint fermer. Les berilliens s'en allèrent, pillant ce qu'ils pouvaient. Vigaj conserva Isilme, l'épée du maitre, avant de se retirer lui aussi, laissant son ancien mentor aux corbeaux.
Le dernier dynaste masculin Nelfhithion était tombé dans une brève embuscade, sans honneur, sans gloire et sans renommée, emportant avec lui un ancien nom jadis respecté et craint: Les Aesiryon.


__________________________________________________
Bon... détournement d'étoile filantes c'est pas trop dangereux, par contre detourner des soins ca vaut dix jours de taule! Piquer des lucioles? On vous embete pas pour ca! Trop de paperasses pour pas grand choses... par contre pour réincarnation c est perpète avec la peine incompressible!


Avec le master power, on peut avoir un mort!
Mais pourquoi un? Nan! Il faut esperer une hécatombe!


Il revient... et il est pas content..
avatar
Nelfhithion Aesiryon
Berserker

Messages : 403
Date d'inscription : 10/10/2010
Age : 22
Localisation : Tu vois cette maison la bas? Pas moi...

Feuille de personnage
Nom des personnages: Nelfhithion, Danilian, Vigaj, Algorath, Valéra, Haddéus Dren, Seth.

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/  (Niahahah)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de ménage, ramenons les persos d'Eclipse.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum