[FANFIC ECLIPSE] L'Âme D'Azur , Tome 1 : Pourchassée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[FANFIC ECLIPSE] L'Âme D'Azur , Tome 1 : Pourchassée.

Message par Tatiana Barrymore le Dim 14 Juil - 4:47

Coucou à toutes et tous , voilà ma première fanfiction sur le fofo , en espérant que vous allez appréciez. Je compte mélanger le monde d'Eclipse à un autre , mais je ne vous en dit pas plus x) Vous le découvrirez par la suite :PLe genre de cette fanfic... Je dirais : Romance/Aventure/Fantastique.

Bon bah voilà le prologue :).

Prologue , Présage Lointain.





Année 1799 , Haynailia , Région de Macise.

La rébellion de Waien avait éclater au sein du monde d'Eclipse. Waien n'avait plus supporter être sous l'emprise de l'Empire d'Haynailia et avait envoyé plusieurs guerriers , espions , ainsi que mercenaires pour pouvoir traqué les habitants de ce puissant empire. Et à partir de cet rébellion , une atmosphère funeste régna sur le monde entier.

La pluie avait rendus les chemins de terre glissant qui mené jusqu'aux montagnes de Nurenuil. Eden Heaven et ses deux soeurs Hashka et Lauréa couraient à en perdre leurs souffles. Mais elles ne pouvaient pas s'arrêter. Elle n'en avait pas le droit. Hashka était l'aînée , elle avait de long cheveux blonds et des yeux céruléens mettant son teint de porcelaine en valeur. Lauréa était la deuxième à être née , des tâches de rousseurs étaient parsemé sur son petit nez retroussé , elle avait des cheveux châtains courts et de grand yeux verts. Quand à Eden ,  la cadette , elle avait une longue chevelure marron clair , des joues pleines de vigueurs et des yeux bleus clair comme l'azur.

Toutes les trois avait vécus ensemble et n'avait jamais connus leurs parents. Hashka qui était âgée de vingt-six ans avait pris en charge ses deux soeurs , mais depuis que la rébellion avait éclater , même Haynailia n'était plus sûr. Le taux de meurtres avait augmenté du jour au lendemain , aucun habitants n'osaient sortir de chez eux de peur qu'il se fasse tué , tout comme ces nombreux innocents. Le monde était devenus chaos.

Hashka avait pris la décision de partir se réfugier dans les hautes montagnes de Nurenuil , afin de pouvoir protéger ses deux soeurs des ténèbres. Mais elles s'étaient faites repérer par des soldats de Waien et maintenant elles n'avaient plus aucun autre choix que de fuir. Courant à travers les sentiers de boues , le souffle court , ce n'était plus la force de leurs jambes qui les maintenaient debout , c'était l'espoir. L'amour fraternel qui les réunissaient , chacun de leurs pas représenter une ultime et dernière chance de pouvoir revivre tranquillement en paix. Dans un havre de paix.

Au loin elle pouvait entendre les rires déments des guerriers de Waien. Quand soudain Lauréa , trébucha à terre. Hashka qui avait essayer de garder son sang froid jusque là , éclata en sanglot , quand elle entendit au loin les bruits des chevaux galopant , se rapprochant de plus en plus. Hashka n'était ni une mage , ni une guerrière , mais elle posséder une lumière scintillante de bravoure.

- Hashka... Je n'arrive plus à me lever , souffla Lauréa , les yeux larmoyants.
- Je vais t'aider , proposa Eden , en se dirigeant vers sa soeur.
- Non ! , protesta Hashka.
- On peut y arriver Hashka ! Même si Lauréa est mal en point ! Tu le sais ! Après tout le chemin qu'ont à fait on ne peut pas abandonner ici ! , cria Eden , en sentant des larmes coulés le long de ses joues.


La paix ?... L'amour ?... La bienveillance ? Mais quel en était le prix à payer ?... Toutes les trois le savaient très bien... La mort. Hashka les larmes aux yeux se dirigea vers sa petite soeur , prenant ses joues pleines en mains. Eden ressemblait à un poupon.

- Tu a toujours était comme ça Eden... Faisant passé le bien d'autrui avant de te soucier du tien... Mais cette fois-ci , c'est à tes grandes soeurs de prendre soin de toi , alors je t'en supplie... Cours , sanglota Hashka en embrassant le front d'Eden , avant de regarder les yeux d'azur de sa petite soeur.

Le regard larmoyant d'Haska pénétra celui d'Eden. Hashka vit dans les yeux de sa soeur , une lueur magnifique , de toute beauté. A travers ses yeux , elle vit une dernière fois ce magnifique ciel d'azur , qui autrefois était le ciel d'Haynailia.

- Je ne peut pas vous faire ça... Hashka... Lauréa... Ne me demandez pas ça... , les supplia Eden.

Mais elle savait que ce n'était pas un choix , mais une mort décisif. Jamais elle ne pourrais empêcher la grande faucheuse s'emparer de leurs âmes scintillantes. C'était la réalité. Et personne ne pouvait mener un combat contre la réalité.

- Nous allons les retenir... Toi tu a encore une chance , Eden... Cours... , susurra Lauréa.
- Fait le... , lui dit Hashka , avant de la relâcher pour pouvoir aller aider Lauréa à se relever.


Soudain au loin du sentier on pouvait apercevoir de grands chevaux noirs comme les ténèbres défilés à toute allure. Eden serra les poings. Elle ne pouvait pas abandonner ses soeurs ici qui était condamner à mourir... Non , elle ne le pouvait pas.

- EDEN ! COURS ! , hurla Hashka , d'un ton autoritaire.
- Mais... , commença la plus jeune.
- IL N'Y A PAS DE MAIS EDEN ! COURS ! , répliqua Lauréa.


En voyant les guerriers à cheval se rapprocher de plus en plus , Eden serra ses poings jusqu'à saigner. Voilà le triste sort qui leurs étaient destinés , mourir. Mais leurs sacrifices ne serait pas en vain. Ça Eden se le promis , du plus profond de son coeur. Elle jeta un dernier regard à ses soeurs , avant de se remettre à courir... A courir vers un avenir meilleur...


Année 1856 , Capitale D'Haynaillia , Gahartelle.

Voilà cinquante-six années passé en clin d'oeil , même si le monde avait vieillis , Eden , elle , miraculeusement n'avait pas pris une ride. En se regardant dans le miroir de la maison dans laquelle elle habiter maintenant , ses traits était restés figés dans le temps. Lui donnant l'apparence d'une jeune femme d'à peine vingt-ans. Ses cheveux châtains était beaucoup plus long , ses yeux était toujours aussi clair comme l'azur , sa peau de porcelaine sans aucune imperfection et ses traits de jeune femme était rester intact. Eden avait d'assez longues jambes , fines , une poitrine ni trop abondante , ni trop petite , un ventre plat et des formes assez avantageuses.

Elle s'était toujours demander d'où lui venait cette immortalité soudaine... Pourquoi ses traits étaient toujours les mêmes ?... Ça , elle n'en savait rien et n'en avait aucune réponse. Mais aujourd'hui elle avait d'autre choses importantes à faire , plutôt que de rester figer comme une statue devant son miroir. Pendant les cinquante-six années qui s'était écoulé , Eden avait vécus beaucoup de choses invraisemblable. A commencer par son travail , elle était devenue un soldat dans l'armée d'Haynailia. Peu de femme était admises à l'armée , mais elle faisait partis de ces exceptions. Il y à peine une semaine qu'elle venait d'être engagé et aujourd'hui , elle allait être admise a à une section.

Tout en buvant un verre de jus d'orange , elle se dirigea vers son armurerie qu'elle avait construit à la place de sa cave. La pièce était petite , carré , les murs et le sol était peint en rouge vif. Et au milieu de la salle , situé sur un porte-armure , se trouvait le nouveau symbole qu'elle porterais à partir de maintenant. Son armure. La cuirasse était faite d'un métal gris anthracite , accompagné d'une jupe courte , blanche en soie. Les jambières en métal avec un petit talon était de la même couleur que la cuirasse et les épaulières. Elle accrocha son fourreau à sa taille , avant d'y ranger son épée d'un blanc pur.

Puis elle pris soin de refermer son armurerie , ainsi que sa maison à la façade blanche qui était recouverte par quelques plantes qui grimper le long des murs , avant de se diriger vers le château d'Haynailia. La , où vivait l'empereur et là ou chaque soldat était diriger vers les sections leurs correspondants. Gahartelle était d'une beauté sans nom , si cette ville avait une âme , elle scintillerait de milles feux. Les rues étaient déjà animées très tôt le matin , les habitations toutes revêtues d'un blanc aussi pur que les nuages. Cette citée ressemblait en quelque sorte à un paradis , un havre de paix.

Quand Eden arriva enfin devant le palais impériale , il n'y avait seulement qu'une poignée de gardes surveillant les alentours , avec leurs deux mètres de haut , personne n'osait s'approcher d'eux. Mais tout comme Eden , ils étaient des soldats. En voyant le blason d'Haynailia et son armure , ils lui firent un signe de tête avant d'ouvrir les grandes portes dorées du château , où plusieurs fresques étaient gravés. Racontant l'histoire du Premier Empereur , le Divin. Tous les Haynailiens le vénérer.

Enfin elle pénétra dans le grand hall qui était tapisser d'un long tapis rouge menant jusqu'à la grande porte qui semblait se situer à des années lumières. Tout en attendant qu'on vienne la chercher , elle en profita pour jeter un coup d'oeil aux tableaux ornants les murs. L'un deux attira particulièrement son attention , c'était le plus grand. C'était L'Empereur Divin , vêtu dans une tenue royale , voir divine , avec les armoiries d'Haynailia. Il avait une couronne dorée avec plusieurs pierres précieuses la ornant et autour de lui , une aura blanche d'une pureté sans nom l'entourer.

C'était magnifique , éblouissant , jamais elle n'avait vus autant de lumière et de pureté se dégager d'un tel chef-d'oeuvre. Le Premier Empereur était comme un ange tombé du ciel , un être divin , d'une très grande importance pour tout les Haynailiens.

Soudain , une voix la chassa de sa rêverie.

- Magnifique n'est-ce pas ? , fit une voix rauque , une voix puissante , celle d'un homme.

L'homme en question arriva aux côtés d'Eden et celle-ci tourna son visage en sa direction. Il avait des cheveux argentés , courts , un teint hâlé , des yeux rouges comme deux rubis. Il était grand , avec des épaules larges et une carrure évidente pour un soldat de sa trempe , puisqu'il s'agissait du lieutenant Lyan Hide , surnommé aussi l'Ange Sans Ailes. D'après les rumeurs il était d'une beauté sans nom et Eden en frémis de la racine des cheveux jusqu'à la pointe des orteils. Comme quoi... Certaines rumeurs s'avérer être vraies.

- En effet , souffla Eden , tout en continuant à regarder le Lieutenant.

Celui-ci se tourna vers lui , le sourire aux lèvres.

- Vous êtes le soldat Eden Heaven ? , demanda celui-ci.
- Oui , lieutenant , repris-t-elle , en essayant de reprendre ses esprits.


Non mais c'était quoi ça ? Elle qui avait miraculeusement plus de soixante-ans réagissait comme une demoiselle en détresse ! Après la mort de ses deux soeurs , elle n'avait pas eut le temps de fréquenter d'hommes. Mais ce Lyan Hide... Il l'avait chamboulée dès le premier regard. Tout en reprenant son professionnalisme , elle le salua d'une révérence en courbant le dos.

- On m'as fait part de vos compétences au combat , j'aimerais vérifier cela , repris le lieutenant en sortant de son fourreau , une épée dorée avec multiples inscriptions.
- Très bien , répondit-t-elle , avant de sortir à son tour son épée grise.


Les deux mains sur le manche , en position de combat , elle observa les gestes d'une grâce infinie de son supérieur , tandis qu'il entama la première attaque. Tout en se défendant , Eden , bloqua les coups d'épées puissants de Lyan. Lyan mettait beaucoup de force dans ses coups , ce qui eut le don de faire reculer Eden à chaque attaques. Soudain le lieutenant se recula de deux pas en faisant tournoyer dans sa main son épée , tout en fixant Eden d'un regard intense.

- Tous les premiers soldats seraient tombés sous mes coups d'épées , vous êtes bien plus résistante que je ne le croyais , lui dit Lyan.
- Je vous remercie pour votre compliment , Lieutenant , répondit-t-elle toujours en garde.
- Maintenant attaqué moi , repris celui-ci en arborant un sourire.


Dans un élans d'adrénaline , elle pris son épée à une main , avant d'attaquer par une foulée de rafale d'attaque puissante. Lyan ne bougea que de quelques pas. Mais le combat pris une tournure intéressante , quand Lyan revint à la charge avec des assauts d'attaques , soudain en voyant un immense coup arrivé de plein fouet , Eden esquiva rapidement sur le côté l'épée de Lyan qui fracassa le sol , en le fissurant. Rapidement , la jeune soldat se retrouva devant Lyan , en tendant son épée sous sa gorge. Celui-ci lui offrit un sourire délicieux.

- Il y a quelque chose dans votre façon de battre... Je ne saurais décrire ce que c'est... Vous faites une excellente épéiste , soldat , fit Lyan , en soulignant la façon dont Eden venait de le battre.
- Je vous remercie , Lieutenant , dit-elle en rangeant son épée.


Eden fut quelque peu surprise d'avoir réussis à battre le Lieutenant Hide dans un duel. Mais ça , c'était grâce a la force qu'elle avait mystérieusement acquise au court de ses cinquante-six dernières années.

- Après le spectacle que vous venez de m'offrir... Je n'ais aucune raison de ne pas vous acceptez dans mon infanterie , proposa le Lieutenant Hide.

D'après ce qu'en savait Eden , l'infanterie du Lieutenant Hide était charger de maintenir la paix au sein d'Haynailia , c'est-à-dire d'enquêter sur tout les meurtres possibles et de chasser ceux qui les avaient causés. Quoi de mieux que de chasser les meurtriers dans les quatre coins du monde , pour débuter sa carrière au sein de l'armée d'Haynailia.

- Alors , qu'en dites vous ? , demanda Lyan.
- J'accepte , répondit-elle.



A SUIVRE...



Laissez moi vos impressions ^.^


Dernière édition par Tatiana Barrymore le Mar 16 Juil - 3:26, édité 1 fois
avatar
Tatiana Barrymore

Messages : 78
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 20
Localisation : En Enfer.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Tatiana Barrymore, Kaosu.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Chapitre 1 , Victime Du Passé.

Message par Tatiana Barrymore le Dim 14 Juil - 18:01

Et voilà le premier chap' , en espérant que vous allez appréciez :)


Chapitre 1 , Victime Du Passé.




Un mois plus tard , Haynailia , Région de Macise.


Au fur et à mesure que les jours semblait s'écouler , Eden s'était familiariser avec son boulot. Meurtre sur meurtre , tout en capturant les hommes qui avaient osés faire coulé le sang de ses victimes innocentes. Après les cinquante-six années qui était passé , Eden n'avait plus aucun problème à la vu du sang , au contraire , elle en avait l'habitude. Dans cette après-midi ensoleillé , un groupe de bûcheron passant sur la route avait signalé deux jeunes victimes mortes près de chez eux.

Eden était aussitôt arrivé sur les lieux du meurtre , gardes , soldat , médecin , beaucoup de personne était présente et semblait déjà questionner le voisinage. C'était une clairière verte entouré d'arbres et les deux corps était devant la maison , les médecins semblait ausculté les deux cadavres en cherchant comment il s'était retrouvé mort. Vêtu de son armure , ses longs cheveux châtains relevés en une haute queue de cheval , Eden se fit accoster par un autre soldat , il était grand , les cheveux bruns mis-longs en bataille et des yeux dorées perçant. Le genre d'homme a qui on ne chercher pas de problème et qu'on préféré éviter croisé sur son chemin.

- Soldat Eden Heaven ? , demanda l'homme d'un voix rauque.
- C'est moi , répondit-t-elle.
- J'suis Eliott Cleark , un soldat , je serais votre partenaire pour mené l'enquête , lui expliqua celui-ci.
- Enchantée , fit Eden ravis en serrant sa poignée de main , qui au passage crut que cet homme allait littéralement lui briser les os.
- De même , dit celui-ci avec un sourire en coin.


Eden se maudit intérieurement quand elle se mit à rougir dès que Eliott lui décrocha un sourire magnifique.

- Que s'est-t-il passé ? , demanda celle-ci , en reprenant son air sérieux.
- Un groupe de bûcheron nous as signalé un couple mort , d'après le voisinage , la femme s'appellerait Elasia Gharfare et l'homme Erik Gharfare , lui dit Eliott.
- Donc ils étaient mariés , en conclut Eden , en s'approchant des médecins auscultant les deux cadavres.


Ce n'était pas très beau à voir , mais Eden tient le coup. Les deux victimes avait deux trous dans la poitrine à la place du coeur , leurs expressions étaient resté figés , les yeux grands ouverts , recouvert de sang , tout les deux étaient blond au yeux bleus. Quel dommage , un si beau couple n'aurait pas eut à mériter ce sort. Elle se mit accroupis devant le corps de la femme et soudain , elle sentis une énergie débordante de lumière se dégager du corps. Une énergie chaude et chaleureuse et qui lui était quelque peu familière , mais elle s'éteignis aussitôt.

Une expression d'ahurissement totale pris place sur son visage , soudain , l'un des médecins la coupa de sa transe.

- Je suis le médecin Hawkins , se présenta celui-ci.

Il avait des cheveux marrons chocolats coiffé en arrière et derrière ses fines lunettes on pouvait voir deux iris de la même couleur , remplis de malice.

- Soldat Eden Heaven de l'infanterie du lieutenant Lyan Hide et voici mon partenaire Eliott Cleark , de la même infanterie , se présenta-t-elle ainsi que son partenaire juste à ses côtés.
- Enchanté , répondit-celui-ci.
- Que s'est-t-il passé ? , demanda Eden.
- Ont leurs à embrochés le coeur , les deux ont reçus le même traitement , expliqua le médecin.
- Aucune autre ecchymose sur le corps ?
- Aucune , le meurtrier en voulait plutôt à leurs coeurs.
- Charmant , commenta Eliott , avec une pointe d'ironie.


Leurs coeurs ? Mais qu'avait donc leurs coeurs de si spécial ? Ou peut-être que le meurtrier n'était juste qu'un fétichiste des coeurs. Eden s'imagina aussitôt les coeurs coincé dans des bocaux , le meurtrier entrain d'admirer son travail , en éclatant d'un rire dément. Non , ça ne collait vraiment pas. Elle en avait vus des cas graves depuis qu'elle était rentré dans l'armée , mais un cinglé collectionnant des coeurs... C'était juste un peu exagérer. Si le meurtrier en voulait à leurs coeurs , c'est qu'ils avaient quelque chose de spécial. Une importance que Eden ignorer totalement , ainsi que son partenaire Eliott.

Soudain un soldat arriva en courant vers eux, tenant les rênes de deux chevaux en mains.

- Soldat Eden Heaven , soldat Eliott Cleark , le lieutenant Lyan Hide , requiert votre présence dès maintenant à l'infanterie des soldats , fit le jeune homme.
- Très bien nous y allons , merci de vos renseignements docteur , fit Eden , avant d'aller grimper sur l'un des chevaux.
- Je vous en prie , Eden , revenez me voir en cas de soucis , mon bureau se situe à Gahartelle , fit le docteur Hawkins , en lui souriant.
- On y va , dit Eliott d'un ton autoritaire , sur son cheval , avant de détaler au galop , suivis de près par Eden , en direction du sud.


Eden sentait que quelque chose clocher dans cette histoire , d'autant plus qu'elle avait sentis cette énergie dans le corps de cette femme... Mais jusqu'où cette enquête allait-t-elle la mené ? Elle n'en avait aucune idée , mais elle préféra rester sur ses gardes. D'autant plus , pourquoi Lyan Hide sollicité sa présence en pleine enquête ? Tous ça était de plus en plus invraisemblable. Mais elle avait vus bien pire.

Après quelques heures à dos de cheval , ils arrivèrent enfin à Gahartelle , devant l'infanterie des soldats. Deux gardes leurs ouvrirent le grand portail , qui s'ouvrit sur un chemin de terre menant jusqu'à un un grand château portant les armoiries d'Haynailia , plusieurs soldats et gardes étaient encore dans la cours , juste devant le château , certain échangeant leurs postes d'autre faisant une pause. Eden et Eliott descendirent de leurs chevaux , avant de les mené jusqu'aux écuries. Quand ils s'apprêtaient à sortir , Eliott rattrapa Eden rapidement grâce à ses grandes jambes. Depuis tout à l'heure elle semblait , pensif , comme dans un autre monde.

- Tes sur que ça va ? , demanda Eliott en la regardant droit dans les yeux.
- Ouai.. , répondit-celle-ci , l'air pensif.
- C'est la vue des deux corps qui t'ont fait ça ? , demanda Eliott en reprenant le chemin conduisant aux portes du château.
- Sûrement , mentis-t-elle.
- Tu va t'y habituer , lui répondit Eliott avec un sourire en coin.


Eden avait mentis , car elle avait vu bien pire les cinquante-six dernières années. Elle avait vus des choses qui devait rester secrète à tout jamais , elle avait vus le gouffre des enfers , les ténèbres , le chaos , les âmes hurlants à la mort. Des ténèbres qui était resté encré dans son esprit et qu'elle devait à tout jamais garder secret.

Quand à Eliott , elle ne l'aurais jamais crus aussi soucieux du bien être des autres. Avec son allure de guerrier assoiffé de sang , elle n'aurait jamais crus cela de lui. Et cela lui rappela ce qu'elle était avant la mort de ses deux soeurs. Elle aussi , elle avait était comme ça dans le passé , mais dorénavant , elle n'était plus la même. C'était une guerrière. Et elle avait perdue toute sa pureté qui l'avait habité étant plus jeune.

En traversant la cours remplis de soldat , Eliott fut interpellé à mainte reprise , par plusieurs soldats. Eden l'attendit sur les marches menant à l'intérieur de l'infanterie , le sourire aux lèvres. Il arriva quelques secondes plus tard , en l'entraînant avec lui dans le grand hall menant à l'intérieur du chateau.

- Tu a du succès , fit remarquer Eden.
- Jalouse ? , demanda celui-ci.
- Loin de là , répondit-t-elle avec un sourire en coin.


Quelques secondes après ils étaient dans le bureau du lieutenant Lyan Hide. Assis dans son grand fauteuil et habillé d'une simple chemise blanche et d'un pantalon en lin , il semblait plus beau que jamais. Ses cheveux argentés étaient en bataille et ses yeux rubis , scrutait la paperasse qui s'était étaler sur son bureau.

- Asseyez vous , fit le lieutenant.

Eden et Eliott prirent place , dans deux sièges devant le bureau , tout en regardant le lieutenant.

- Que s'est-t-il passé à Macise ? , demanda Lyan.
- Un couple mort en pleine forêt , fit Eliott , en toisant Lyan du regard.
- Les causes du décès ? , continua le lieutenant.
- Ont leurs à arrachés le coeur , il n'y a aucune traces d'ecchymoses autre part , répondit Eden.
- Je vois... On vient de me signaler la disparition d'une jeune fille , appelé Salena Akirion , leurs dit le lieutenant.


La disparition d'une jeune fille ? Mais qu'elle était le rapport avec l'enquête qu'ils étaient entrain de mené ?

- Quel est le rapport entre notre enquête et la disparition de cette jeune femme ? , demanda Eden.
- Comme toujours Eden , vous savez posez les bonnes questions. Cette jeune fille fréquenter les Gharfare depuis quelques temps déjà , un soldat m'as prévenus du nom des victimes bien avant votre arrivée , expliqua celui-ci.


Les pièces du puzzle commençait déjà a se mettre en place... Si la jeune fille fréquenter le couple , il devait sûrement avoir un lien.

- J'aimerais que vous interrogez ses parents , ils doivent sûrement avoir quelques réponses à nos questions qui nous permettra de capturer ce vil tueur dans la nature , grogna Lyan , en jetant de temps à autre des regards à Eden.
- Très bien , fit Eden en se levant.
- Vous viendrez me remettre votre rapport demain matin , leur dit Lyan , avant de voir Eliott et Eden partir hors du bureau.


Quand Eden et Eliott sortirent du bureau , celui-ci afficher un sourire qui semblait... ironique.

- Qu'est-ce qui te fait sourire ? , demanda Eden.
- On dirait que j'suis pas le seul , commença Eliott.
- Comment ça ?
- Je suis pas le seul à avoir du succès.
- Si tu parle de Lyan , tu te fait complètement des idées , lui répondit Eden , d'un ton sévère.
- Te fou pas de moi , ta vu comment il te dévorer du regard ?
- C'est mon supérieur , rien de plus.
- Je vois dans ce cas là... , commença Eliott , avant qu'il ne soit coupé par un autre soldat l'interpellant.


Dans ce cas là ... ? Qu'est-ce qu'il avait voulus dire ? Et depuis quand quelqu'un qu'elle venait à peine de rencontrer se mêler de sa vie privée aussi rapidement ?... C'est vrai qu'Eliott était très beau garçon , mais ce n'était juste rien de plus que son partenaire. Depuis la mort de sa soeur , elle avait préférer rester seul de peur qu'elle ne se lie encore à quelqu'un d'autre qu'elle risquer de perdre à tout moment. L'amour , l'amitié , ses deux mots ne faisait plus partis de son vocabulaire.

Quelques heures plus tard , Eden et Eliott était dans le salon des parents de la jeune Salena Akirion. La mère avait des cheveux bruns et un teint livide et était bouleversé de la disparition de sa fille , de même pour le père qui était complètement effondré. Eden ne leurs promis rien , car elle savait ce qu'était la triste réalité de ce monde et si il y avait un lien avec les Gharfare , la jeune fille risquait de se retrouver morte dans la nature , avec un trou à la place du coeur.

- Vous saviez si Salena fréquenter la famille Gharfare ? , demanda Eden.
- Les Gharfare ? Parfois Salena partait plusieurs jours sans revenir pour pouvoir aller les retrouvés à Macise , expliqua la mère en essuyant ses larmes avec son mouchoir.


C'était triste à voir , mais cela sembla plus affecter Eliott que Eden , qui garda une expression impassible. Soudain un jeune garçon aux cheveux châtains et aux yeux vert clairs descendit des escaliers , il devait à peine avoir dix ans et la tristesse déformer ses traits de poupon.

- Vous ne savez rien d'autre sur les relations qu'entretenait votre fille avec les Gharfare ? , continua Eden.
- Elle ne parlait pas beaucoup de ses voyages... Elle était devenue plutôt distante avec nous , expliqua le père.
- Je vois... C'est votre fils ? , répliqua Eden.
- Oui , répondit la mère en sanglot.
- Puis-je lui parler en privé ?
- Comme vous voudrez , du temps que vous retrouvez notre fille à temps...


Eliott continua de questionner les parents , tandis qu'Eden , partis avec le petit garçon dans sa chambre pour pouvoir le questionner au sujet de sa soeur. Cela lui rappela le souvenir douloureux de ses deux soeurs , elle avait vécus la même chose dans le passé. Mais elle garda toujours son expression figé.

- Tu te souviens s'il c'était passé des choses inhabituelles avec ta soeur ? , demanda Eden.
- Je... Il y a une fois je l'est vus... Un soir dans à travers la porte de sa chambre , commença le petit.
- Continue , lui dit Eden en se posant à coté de lui sur son lit.
- Elle avait de la lumière dans sa main...
- De la lumière ? , le questionna Eden en fronçant les sourcils.
- Oui... Comme de la magie , sa briller beaucoup ! J'avais jamais vu ça , maman m'as dit que les gens qui utiliser la magie était comme vous , dans l'armée pour nous protéger des vilains ! Vous allez retrouvez ma soeur , hein ?


De la magie ?... Les pièces du puzzle s'ajoutait au fur et à mesure , mais pour les rassemblés... C'était une tâche beaucoup plus dur. Salena était devenue distante après ses voyages à Macise pour aller voir les Gharfare , quand à la magie... Ou avait-t-elle pus l'apprendre... ? Et si... Si les Gharfare eux aussi faisait en secret cette magie blanche avec la fille des Akirion ? Tout commençait à devenir plus clair. Le meurtrier n'en avait pas qu'à leurs coeurs , mais à cette magie... Mais pourquoi dans ces cas là leurs aurait-t-il arrachés le coeur ? Sa , elle n'en savait rien.

Après la visite chez les Akirion , Eden fut toute chamboulée et commençait petit à petit a former les pièces du puzzle. Mais comment être certaine que la petite Salena fréquenter les Gharfare juste pour apprendre cette magie inconnue ?...

- Alors la pêche aux infos ? , demanda Eliott , tout en marchant aux côtés d'Eden dans les rues de Gahartelle.
- J'ai appris que le petit avait vus sa soeur entrain de faire de la magie un soir , il ma dit qu'elle avait de la lumière dans les paumes de sa main , je suis sur et certaine que les Gharfare ont un rapport avec ça , lui répondit Eden.
- J'avoue que ça commence à être plus clair tout d'un coup , continua Eliott.
- Nous en ferons part à Lyan , demain , comme il nous l'as demandé , fit Eden , en lui jetant un coup d'oeil , plongeant ses yeux azur dans ses iris dorées , fascinante.


Soudain Eliott , s'arrêta en contemplant Eden , droit dans les yeux. Le coeur battant pour la première fois depuis des années à la chamade , Eden en fut sacrément surprise. Depuis tout ce temps , c'était enfin maintenant , devant un homme qu'elle venait à peine de rencontrer que son coeur s'anima d'un désir violent.

- On t'as déjà dit que ton regard est sacrément troublant ? , demanda Eliott.
- Autrefois oui , fit Eden en détournant le regard.
- T'est vraiment mystérieuse , petite Eden , chuchotta Eliott au creux de son oreille , avant de se décaler pour pouvoir reprendre son chemin , On se voit demain ! , fit celui-ci , avant de partir dans la direction opposé.


Pendant le trajet jusqu'à sa maison , Eden repensa à toute sa journée , un mystérieux meurtre d'un couple à Macise où elle avait ressentis une énergie chaleureuse à travers un cadavre , une mystérieuse disparition d'une jeune fille en rapport avec un couple , la magie qui avait illuminer ses paumes... Eden avait comme un mauvais pressentiment , un très très mauvais pressentiment que quelque chose de louche se cachait sous toute cette histoire. De la pure magie blanche ? D'après ce qu'elle en savait très peu de gens avait ce don de pouvoir la contrôler...

Quand Eden arriva devant chez elle , elle y vit une femme au teint basanée , avec plusieurs tatouages longeant son corps. Elle était vêtue d'un bandeau rouge cachant sa poitrine abondante et comme bas , une tunique rouge ouverte sur les côtés ou l'on pouvait apercevoir ses longues jambes. Une ceinture d'une couleur dorée était accroché à sa taille pour tenir sa tunique et plusieurs bracelets d'or était a ses poignets. Soudain son regard se tourna vers celui d'Eden , elle avait des yeux verts , comme deux émeraude vous perçant l'âme. Ses longs cheveux bruns était détachés d'où on l'on pouvait voir plusieurs petites tresses.

Cette femme , Eden la reconnut directement...

- Lana ?...



A SUIVRE...



Laissez vos impressions :P


Dernière édition par Tatiana Barrymore le Dim 14 Juil - 19:12, édité 2 fois
avatar
Tatiana Barrymore

Messages : 78
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 20
Localisation : En Enfer.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Tatiana Barrymore, Kaosu.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC ECLIPSE] L'Âme D'Azur , Tome 1 : Pourchassée.

Message par DALOKA le Dim 14 Juil - 19:07

J'aime bien! L'intrigue est assez intéressante, continue comme ça ^^.
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1813
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC ECLIPSE] L'Âme D'Azur , Tome 1 : Pourchassée.

Message par Seja le Dim 14 Juil - 21:11

C'est vraiment bien, bonne intrigue et bon rythme.
Par contre, améliore toi au niveau de l'orthographe et de la grammaire! Si t'as besoin de conseils, demande en MP ou sur la CB, parce que rien que dans le premier paragraphe, j'ai compté 4 fautes! (c'est surtout des problèmes de -é/-er ou de pluriel, donc rien de dramatique, mais ça gène quand même la lecture.)

Voilà, j'attends la suite avec impatience! O_o
avatar
Seja
Adepte de la cacahuète

Messages : 471
Date d'inscription : 09/10/2010
Age : 21
Localisation : Chez moi, bien au chaud

Feuille de personnage
Nom des personnages: heu... Beaucoup, beaucoup et beaucoup. Mais si vous croisez quelqu'un du nom de Tobias, c'est moi!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Chapitre 2 , La Lumière A Travers Les Ténèbres.

Message par Tatiana Barrymore le Mar 16 Juil - 22:47

Daloka : Merci beaucoup sa fait plaisir :)Ps : Je vous recommande sa fanfiction , Ordre , Vide et Chaos ( J'ai lus que le premier chapitre , mais elle à l'air vachement bien ! )

Seja : Merci beaucoup , je vais essayer de faire le moins de faute possible :)

Et voilà le deuxième chapitre , il va parler un peu du passé d'Eden et ensuite il reprendra dans le monde actuel d'Eclipse ou elle va continuer son enquête et revoir l'une des personnes qui lui était proche.


Chapitre 2 , La Lumière A Travers Les Ténèbres.




Année 1800 , Quelque part dans le monde d'Eclipse.


La mer s'étendait à perte de vue sur l'horizon. Le soleil était haut dans le ciel d'azur et rendait le sable blanc brûlant. Eden était seulement âgée de quinze ans et après s'être faite poursuivre par une bande de guerrier assoiffé de sang qui lui avait pris ses soeurs , elle avait errer clandestinement sur un bateau pirate pendant une année entière après avoir échoué ici. Le sable lui brûlait les pieds , ses yeux étaient soulignés par de grandes cernes , son teint n'était plus de porcelaine , mais livide. Son corps était devenue squelettique et le peu de nourriture qu'elle ingurgitée , elle le vomissait immédiatement. Elle était dans un état désastreux , la mort la prenait lentement , mais sûrement. Sa longue chemise blanche arrivant à ses genoux ne ressemblait plus qu'à un lambeau , ses cheveux était en bataille et ressemblait plus à de la paille qu'autre chose.

Avec un effort surhumain , elle parvint à se lever tout en regardant l'horizon devant-elle. Malgré qu'elle soit en mauvais état , la seule chose qui ne lui faisait pas défaut était ses yeux. Il était d'un bleu azur , empreint d'une lumière incandescente. Mais soudain ils lui jouèrent un mauvais tour , sa vue devint floue , elle ne sentit plus ses membres et vacilla en tombant dans les vapes.

Des voix lui parvenait aux oreilles sans qu'elle ne puissent réagir , devant-elle s'étendait des ténèbres à perte de vue , quand soudain une lumière blanche apparus au bout de ce tunnel sombre. Elle était d'une pureté sans nom , si belle qu'elle voulut l'attraper. Elle se leva difficilement avant de se mettre à courir vers cette magnifique lumière. Plus elle s'approcher de cette lumière , plus la douleur qui lui tiraillaient les entrailles disparaissait , la douceur , l'amour , la joie , elle ressentis toute ces vertus lui traversée le corps comme un éclair. Et quelques secondes plus tard... Elle plongea dans la lumière.

Quand elle rouvrit les yeux , elle n'était plus dans le tunnel , mais dans un immense château vide détruit à plusieurs endroit donnant une vue sur un monde dévaster. Le ciel était ébène comme les ténèbres , plusieurs éclairs rouge comme le sang tonnait comme une armée de soldat à la veille du jugement dernier. Le sol du château était comme un damier , une case noir , une case blanche. Les murs était colorés de la même façon , quand soudain une femme apparus devant-elle dans une aura blanche.

C'était une femme magnifique , la plus belle qu'elle n'est jamais vus dans toute sa vie. Elle était vêtue d'une robe blanche à manche longue , fendue , moulant ses formes avantageuses. Ses cheveux blonds comme les blés descendait sur ses épaules en cascade et ses yeux... Il était d'un bleu comme l'azur. Quand à son teint il était de porcelaine. On aurait dit un ange venus du ciel.

- Bonjour Eden , fit sa voix de cristal.
- B-Bonjour... , balbutia-t-elle.


Une question trotta dans sa tête , qui était cette femme ? Et quel était ce monde ? Et surtout qu'elle était cette aura blanche qui semblait entourer cette grande blonde ?

- Ça , tu n'est pas encore prête de le savoir , répondit la femme.
- Vous... Vous lisez dans mes pensées ? , bégaya Eden , complètement ahuris.
- Rassure toi je suis la seule à pouvoir le faire , commença-t-elle , en marchant vers l'une des fenêtres grandes ouvertes , donnant vue sur des terres remplis de roche noir.


Eden la regarda marcher jusqu'à la fenêtre , chacun de ses pas était empreint d'une grâce et d'une fluidité divine. Comme si elle semblait volée.

- Quoi que... Bientôt je ne serais plus la seule , repris la grande blonde en fronçant les sourcils , l'air inquiète.
- Comment ça ? , demanda Eden , en sentant soudainement le sol trembler sous ses pieds.
- Ils arrivent... Eden ! , fit d'une voix autoritaire la grande blonde en se rapprochant d'elle à grand pas.


En à peine quelques secondes elle fut près d'elle , en prenant entre ses mains douces le visage d'Eden. Eden put remarquer que le visage de la grande blonde était empreint d'une expression remplis d'amertume , d'une mélancolie qui faillis lui lâcher quelques larmes. Mais bon sang , que ce passait-t-il pour qu'une expression comme ça , déforme son visage angélique ?

- Que ce passe-t-il ... ? , la questionna Eden.
- La guerre fait rage dans les cieux , mais tu n'est pas encore prête à nous rejoindre , il y a encore plein de chose que tu dois découvrir sur ce monde , tu est notre seule et unique espoir , mais en attendant tu dois apprendre , tu reviendra quand tu sera prête , car tu nous attirent tous , comme des aimants , souffla la grande blonde , avant d'embrasser le front de la petite au cheveux châtains et aux yeux d'azur.
- Je... Je ne comprend pas ! , répliqua Eden.
- Le temps venus , tu saura à quoi t'attendre , maintenant vas et découvre le monde de tes propres yeux , lui dit la femme blonde.


Soudain les grandes portes noires du château s'ouvrirent et Eden pus y distinguer quelques ombres , mais rapidement , une lumière blanche l'aveugla.

Ses membres étaient endolories et autour d'elle , des voix de femmes , uniquement de femme , lui parvenait aux oreilles. Ses yeux d'azur s'ouvrirent lentement , en clignant plusieurs fois des yeux pour reprendre sa vue correctement.

- Elle ouvre les yeux ! , fit une femme juste devant-elle , elle avait le teint basanée , une grande chevelure brune et des yeux d'émeraude.
- Impossible , les morts ne peuvent revenir d'entre les morts ! , répliqua une autre femme d'un ton autoritaire et d'une voix puissante.
- Si ma reine , regardez , fit la jeune fille au yeux verts.


Eden vit arriver une magnifique femme au teint hâlé , elle avait de long cheveux rouges comme des flammes et des yeux turquoises. Elle était vêtue d'une longue robe péplos* rouge feu , fendue , avec une paire de spartiate marrons. Sur son corps , il y avait plusieurs tatouages , même sur ses doigts et sur son visage. Ses cheveux bouclés était lâchés et derrière son oreille gauche , il y avait une petite tresse noir qui descendait sur son épaule. Son front était ceint par une couronne noir , avec une perle rouge descendant entre ses deux yeux clairs comme des lagons.

- Ces yeux... , souffla-t-elle , comme sous le choc , en s'accroupissant près d'Eden.

Elle pris lentement le visage d'Eden entre ses mains en observant attentivement ses yeux.

- Vous pensez que c'est-elle , votre altesse ? , demanda la jeune femme.
- Oui Lana... La prophétesse avait raison , c'est-elle, répondit la reine.



Année 1856 , Capitale D'Haynailia , Gahartelle.

Ses longs cheveux bruns... Ses yeux verts comme l'émeraude. Elle s'en souvient comme si c'était hier. Lana Shya , guerrière du clan des Amazones , au service de la reine Baliah , reine des Amazones. D'après les légendes , les Amazones vénérer Tawki , dieu de la nature , des éclairs et de l'orage. Elles vivaient loin des terres humaines , sur une île immense qu'elle avait appelé l'île des Amazones. Tout les deux ans , elle venait sur les terres humaines pour enlevé les plus beaux jeunes hommes de la contrée afin de pouvoir se reproduire pour assurer la survie de leur peuple. Les hommes qui était choisi était ensuite condamné jusqu'à la fin de leurs vies , en tant qu'esclave.

Les Amazones détester les hommes , car soit disant-elle , les hommes les rendaient faibles. Toute les jeunes filles du pays était contrainte de suivre les règles pour devenir de puissante guerrière. Elles étaient élevés dans un monde impitoyable , ou il n'y avait qu'une seule règle , celle de la plus forte. Les faibles mourraient et les puissantes vivaient. Et elles n'avaient aucunement le droit de fréquenter d'homme , ni de même leurs adressés une seule parole où elles étaient condamnés à mort.

Pendant les cinquante-six dernières années , Eden avait était accueillis chez elles pour pouvoir devenir plus forte. Elle y avait vus la mort la frôler plus d'une fois. Elle se souvient encore du jour où on l'avait lâché dans la forêt où elle devait survivre pendant un mois. Cette éducation stricte et difficile l'avait forgée et avait fait d'elle , l'une d'entre elle.

Mais les Amazones avaient encore une particularité bien étonnante. Seules les Amazones de sang-pur , c'est-à-dire , seules les Amazones ayant hérités des pouvoirs divins , étaient immortelles. Les sang-pur étaient les gardiennes de la reine , qui elle aussi en était une. Mais s'il n'y avait plus de reine , elles devaient toutes s'affronter dans l'arène dans un combat à mort et celle qui en ressortait vivante , devenait reine.

Et Lana Shya faisait partie de ces immortelles ayant hériter de quelques pouvoirs divins , mais elle était aussi devenue une très bonne amie avec Eden.

Dès son arrivée sur l'île , c'était elle qui avait pris soin d'elle et lui avait expliquer les règles de son peuple. Eden n'ayant plus aucune famille , ni avenir , avait accepter. Mais avec toutes les années de ces entraînements intensif , des rires , des pleures , elle avait enfin compris que sa place était auprès des Amazones. Et après qu'elle soit officiellement devenue l'une d'entre elle , Baliah lui avait dit de retourner à sa terre d'origine. Elle n'avait pas était bannis , ni chassé , elle avait suivis son destin , tout en gardant dans son coeur , le souvenir de ses soeurs d'armes.

- Eden , ça fait un bout de temps , hein ? , ricana Lana en s'approchant près de la concernée.
- Sa fait toujours plaisir , quel bon vent t'amène ? , demanda Eden en lui rendant son sourire , avant de partir vers la porte de sa maison , suivis par Lana.
- Baliah m'as dit de te rejoindre , répondit simplement Lana en s'arrêtant sur le palier.
- Entre , lui fit Eden.


Quand Eden et Lana entrèrent , elles se posèrent dans le salon , sur les canapés mis face à face. Eden fut heureuse de voir l'une de ses rares amies refaire son apparition , mais tout ça ne lui disait rien qui vaille. Si Baliah avait envoyé Lana ici après tant d'année , c'était forcément qu'il y avait quelque chose.

- Dit moi la vérité Lana , dans quel but Baliah ta fait venir ici ? , la questionna Eden en reprenant son expression sérieuse.
- Elle dit qu'un mal veille sur toi et que s'il t'arriver quelque chose je devait être ici pour te protéger , déclara Lana.
- Un mal , tu sais de quoi il s'agit ?
- Aucune idée , tu connais Baliah , quand elle dit quelque chose , elle ne précise jamais ce << qui >> ou ce << quoi >>.


Un mal ? Quel mal ? Depuis qu'elle vivait ici tout aller pour le mieux... Hormis le fait qu'elle ait ressentis de l'énergie dans un cadavre et qu'une mystérieuse histoire de magie blanche la perturbé au plus haut point. Mais elle n'avait aucun rapport avec ces victimes. Alors qu'était-ce ?...

- Je vois... Les choses se déroulent bien à l'île ? , repris Eden , en décidant de passé à autre chose , histoire d'avoir quelques potins sur ses soeurs d'armes.
- Asha et Eleonor sont partis faire << la chasse à l'homme >> et sont revenus quand j'allais partir , d'ailleurs heureusement que je ne suis pas là bas , La Grande Sage m'as dit que j'allais rencontré un homme , non mais t'y crois toi ? Une Amazone avec un homme ! Elle avait du fumé quelque chose de très fort la vieille avant de me la sortir celle là ! , ricana Lana.


La Grande Sage était une sibylle et ressemblait en quelque sorte à une sorcière maléfique tout droit sortis d'un compte de fée pour enfant. Le genre de femme chantant dans une langue oubliée tout en remuant un chaudron au liquide vert bouillonnant.

- Je dois t'avouer que je la prenait souvent pour une vieille folle , continua Eden , le sourire aux lèvres.
- Dommage que tu n'était pas là... J'ai tellement de chose à te raconter... Et... Tu est dans l'armée d'Haynailia ? , fit Lana en fixant l'armure d'Eden.
- Oui... Dans l'infanterie du lieutenant Lyan Hide.
- Tu dois être entourée constamment d'homme , ça doit te changer de l'île...
- Oui , mais tu sais , c'est un mal pour bien. J'aime ce travail , même si j'en est vus des vertes et des pas mûres. D'ailleurs en ce moment j'enquête sur le meurtre d'un couple et de la disparition d'une jeune fille... Dit moi... Est-ce que tu sais quelques trucs sur la magie blanche ?
- La magie blanche ?... Aucune idée , je sais que rare sont ceux qui arrive à la maîtriser...
- Bon dans ce cas je n'ais pas le choix , fit Eden en se levant.
- Ou est-ce que tu vas ? , lui demanda Lana , en se levant à son tour.
- Je vais aller jeter un coup d'oeil à la bibliothèque de l'infanterie. Tu peut rester ici tout le temps que tu voudras , il y a des vêtements dans l'armoire de ma chambre , quand à la nourriture , la cuisine en est remplis , lui expliqua Eden , en se dirigeant vers la porte.
- Eden ! , l'appela Lana.
- Oui ? , fit-elle en se tournant vers elle.
- Je te remercie , s'exclama-t-elle avec un sourire.
- Je t'en prie , termina Eden en lui rendant son sourire , avant de sortir de chez elle pour se diriger vers l'infanterie.


A cette heure là , l'infanterie devrait être encore ouverte. Eden y espérait trouvé quelques réponses dans les livres , histoire de savoir d'où venait cette magie blanche , qui lui permettrait d'avancer dans son enquête et surtout de savoir pourquoi le tueur en avait après a cette mystérieuse magie. Toutes les victimes avaient en point communs cette mystérieuse magie et sur le premier meurtre , le couple s'était fait arraché le coeur. Et elle devait le découvrir à tout prix , ce n'était pas par curiosité qu'elle devait le découvrir. Mais elle ressentais quelque chose , comme une sorte de lien qui l'attirer toujours plus à découvrir cette vérité.

Le ciel était teintée d'une couleur orangée , signifiant que le soleil était entrain de se coucher , laissant la place à sa soeur lumineuse , la lune. Eden marchait en direction de l'infanterie , toujours en gardant espoir de trouver des réponses sur cette fameuse magie. Quand elle arriva enfin devant le portail , des gardes lui laissèrent le passage et elle marcha sur le gravier orange , avant d'arriver devant les portes du château. Il y avait tout juste deux gardes les gardant. Alors elle entra enfin , espérant au passage ne croiser personne.

Puis elle se dirigea à travers les grands couloirs pour enfin se retrouver dans la bibliothèque. Sur les côté gauche et droite de la salle , il y avait plusieurs tables et bancs , quand au milieu , il y avait de hautes étagères , renfermant un nombre infinis de livres. Elle enleva sa cuirasse , histoire d'être plus à l'aise , laissant voir une simple chemise blanche à manche courte. Puis elle se dirigea alors dans la catégorie magie , elle y trouva plusieurs livres concernant la magie blanche et en pris une dizaine , avant d'aller s'asseoir sur les bancs à droite de la salle , près des fenêtres donnant vue sur la cours.

Le premier livre parler de l'histoire de la magie blanche , ce livre raconter que seuls les êtres pouvant la maîtriser avait une âme aussi pur que celle d'un ange. Et dans tout les autres livres elle y trouva le même discours , ainsi que plusieurs diverses recettes de potion. En gros , ce n'était pas gagné , gagné , d'autant plus qu'il n'y avait que ces livres là parlant de la magie blanche. Tout ce qu'elle savait en plus , c'était que les trois victimes étaient doté d'âme pur , encore un autre point en commun.

Soudain , elle entendit un vacarme hallucinant , le bruit de lame s'entrechoquant. Affolé , sans même prendre le temps de remettre sa cuirasse , elle pris le fourreau de son épée en main en sortant de la bibliothèque en courant vers la source du bruit. Elle se retrouva alors dans la salle du conseil , là ou tout les plus haut gradés se réunissait souvent. Lyan , épée en main était debout sur la grande table en se battant contre un homme encapuchonnée , deux autres arrivèrent dans son dos , mais il parvint à les esquivés à temps en faisant un bond sur le sol.

Quand il vit Eden , il se mit à froncer les sourcils , comme pour lui intimer de sortir d'ici au plus vite. Mais n'écoutant qu'à elle même , Eden sortis son épée de son fourreau et les hommes encapuchonnées se tournèrent tous vers elle.

- C'est-elle! Attrapez là ! , cria l'un d'entre eux , avant de se précipiter sur Eden.

L'épée en main , Eden , évita de peu l'énorme hache du premier en faisant une roulade sur le côté , avant de se relever rapidement pour lui enfoncer son épée dans le ventre. Les haches étaient énormes et donc lente , ce qui lui permit d'achever cet homme , avant que un autre se retrouve dans son dos pour lui donner un coup de pied fulgurant , qui la fit valsé à l'autre bout de la salle en heurtant un mur.

Soudain , l'un des encapuchonnées planta son épée dans le coeur du lieutenant Lyan. Le regard horrifié , son capitaine lui jeta un dernier regard avant de tomber raide mort au sol. Sans qu'elle ne sache pourquoi son coeur se serra douloureusement à l'intérieur de sa poitrine , elle eut comme une impression de déjà vu... Avec ses soeurs... Elle qui avait vus des morts défilés sous ses yeux pendant ces dernières années , ressentis exactement la même chose qu'elle avait vécus avec ses soeurs. Elle qui croyait avoir oublié tout sentiment se mit à ressentir quelque chose , qu'elle avait préférer ignorer. Ce sentiment de peur qui vous paralyse jusqu'à l'âme , dorénavant elle n'était plus comme ça , c'était une guerrière , un soldat.

Les yeux brillant , comme si elle était sur le point de lâcher quelques larmes , elle se releva avec un regard noir. Soudain , elle sentis quelque chose de froid et de glacial s'emparer d'elle , quelque chose de terrifiant. D'une noirceur sans nom. L'épée en main , elle éclata d'un rire dément à en faire frissonner les deux hommes encapuchonnées.

- Franchement , à qui croyait vous que vous avez à faire ? Bande de sale petite merde ! , ricana-t-elle tout haut.
- Qu'est-ce que... , souffla l'un des encapuchonnés.


Elle réapparut près de l'homme qui venait de tuer Lyan , le regard injecté de sang , son visage angélique déformer en une grimace sadique , glauque.

- Fait de beaux rêves , mon choux , susurra-t-elle , avant de plonger sa mains pourvus de griffe dans l'abdomen de l'homme.

Comme si de rien n'était , elle jeta les organes à terre avant de se lécher goulûment les doigts. Puis elle jeta un regard hautain à l'autre encapuchonné qui semblait tétaniser.

- Quel parfum enivrant , fit-elle en sentant l'odeur du sang à travers ses papilles.

Quelques secondes plus tard l'autre encapuchonné était projeter à l'autre bout de la salle , avant qu'Eden n'apparaisse devant lui en lui plongeant son épée dans le ventre tout en la faisant tourner lentement à l'intérieur.

- Crève , grogna-t-elle , avant de la retirer d'un coup.

Quelques éclaboussures vinrent tâchés ses vêtements et son visage. Mais quelques secondes après , ses yeux injectés de sang , redevinrent aussitôt bleu comme l'azur. Et ses griffes redevinrent normal à leurs tours.

Eden fut aussitôt étonné quand elle découvrit le corps des deux hommes morts , que venait-t-il de ce passé ? Elle n'en avait aucune idée , mais pour l'instant il y avait beaucoup plus important. Lyan. Le regard affolé , elle se dirigea vers lui , avant de s'accroupir pour le prendre dans ses bras. Ses beaux cheveux argentés était en batailles et ses yeux , fermés.

- Lyan... , souffla-t-elle.

Rien , juste le silence. Elle sentis les larmes lui monter au yeux. Lyan avait était celui qui l'avait embauché dans l'armée , celui qui n'arrêter pas de lui jeter quelques regards discrets. Et de plus il était beau , beau comme un dieu. Elle ne l'avait pas vraiment appris à le connaître , mais elle sentait une déchirure douloureuse dans son coeur , elle lutta contre ses larmes qui menaçait à tout moment de la trahir. Elle ne devait pas éprouver ce genre de chose pour un homme qu'elle ne connaissait à peine , qui plus est son supérieur. Mais c'était beaucoup plus fort qu'elle.

Elle toucha son visage aux traits fins et à la mâchoire marquée , puis elle l'embrassa sur le front.

- J'aurais aimer que tu vive... , murmura-t-elle en fermant les yeux dans une expression de douleur intense.

Quand elle les rouvrit , elle vit ses paumes briller d'une lumière intense. Le regard ahuris , elle fut aveuglé par une immense lumière blanche pendant quelques secondes et quand elle disparus. Les yeux rouges feu de son lieutenant s'ouvrir d'un coup , avant de poser son regard sur Eden.

- Eden... , murmura-t-il en lui touchant le visage.

Quand à elle , elle garda son expression remplis d'un étonnement totale. Est-ce qu'elle venait de faire... De la magie blanche ?...


A SUIVRE...

*Péplos : Robe pour femme , pendant la période grecque antique.

Laissez vos impressions Hippysmile !



Dernière édition par Tatiana Barrymore le Jeu 18 Juil - 0:35, édité 1 fois
avatar
Tatiana Barrymore

Messages : 78
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 20
Localisation : En Enfer.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Tatiana Barrymore, Kaosu.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC ECLIPSE] L'Âme D'Azur , Tome 1 : Pourchassée.

Message par DALOKA le Mer 17 Juil - 13:12

Toujours sympathique. Si j'ai une critique à faire (sans compter les fautes) c'est que c'est un peu cliché.
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1813
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Chapitre 3 , L'Homme En Noir.

Message par Tatiana Barrymore le Ven 19 Juil - 7:25

Daloka : Oui j'avoue que le dédoublement de personnalité est fréquent dans le genre des histoires fantastiques , mais bon tu comprendras dans la suite (:.

Voilà le troisième chapitre. Un nouveau personnage va faire son apparition et l'on va en apprendre un peu plus sur le passé de Lyan Hide quand à Eden , elle va continuer son enquête avec de nouvelle révélation et il va y avoir quelques petits rapprochement :0.


Chapitre 3 , L'Homme En Noir.



Année 1800 , Région de Travis , Quelque part sur la plage.

C'était la guerre , oui , le chaos , les ténèbres. Les coups d'épées résonnait dans l'air comme une symphonie meurtrière , les cris , les hurlements , le sang. Haynailia était en guerre contre Waien. Sur le front , les soldats se battait jusqu'à en perdre leurs vies. Seul la haine et la rage de vaincre avait pris le dessus. Ils étaient devenus des bêtes , des démons tout droit sortis des abysses des enfers. C'était l'après-midi , mais le ciel avait pris une teinte rouge comme le sang , rouge comme les cadavres qui longeait tout le long de la plage. C'était un bain de sang.

Mais parmi tout ces soldats , il y en avait deux , deux êtres liés par le destin.

Lyan Hide et Raven Skaer.

Ils s'étaient connus pendant l'enfance , bien avant la guerre et ses massacres. Tout deux venait de famille aisée et tout deux devait prendre la relève de leurs pères. Mais ils n'étaient pas intéressé par les études et les livres en tout genre et avait préférer s'engager dans l'armée. Avec les années ils s'étaient forgés leurs réputation et bien des surnoms leurs avaient étaient attribués. A travers les éclats de sang et les coups d'épées , ils débarquèrent de nul part , leurs épées en mains.

A cette époque là , Lyan avait ses cheveux argentés longs noués en une queue de cheval et ses traits étaient plus juvéniles. Raven , quand à lui avait de court cheveux noir de jais et des yeux gris argenté reflétant une détermination sans faille. Vêtue dans leurs armures , blanche pour Lyan , noir pour Raven , quelques soldats de l'armée d'Haynailia les distinguèrent directement.

- C'est l'homme en noir et l'ange sans ailes ! , fit l'un deux.
- Les dieux sont avec nous ! Nous allons gagné cette guerre ! , repris un autre.
- T'a entendu ? , ricana Raven en se tournant vers Lyan.
- Ouai , ça te dirait une brochette de Waien ? , lui dit Lyan en lui rendant son sourire avant de sortir son épée de son fourreau.
- Tu m'connais tellement bien que sa m'inquiète , sourit Raven , en faisant de même.


Le regard déterminé , leurs épées en mains , ils s'élancèrent sur le champ  de bataille.

Année 1856 , Capitale D'Haynailia , Gahartelle.

Le soleil se levé lentement sur la belle capitale d'Haynailia. A travers les volets de sa chambre , Eden sentis un rayon de soleil lui chatouillé , la peau et lentement elle ouvris ces yeux , sortant d'un sommeil réparateur. Après tout ce qu'il venait de se passer la veille , elle aurait aimer dormir encore cent années de plus , mais elle avait du pain sur la planche. Depuis hier elle était troublée. Car miraculeusement , Lyan qui devait être mort , était vivant et qui plus est grâce à elle. Hier , elle avait vu de ces propres yeux , cette énergie chaude et chaleureuse , qu'elle avait sentis dans le cadavre des Gharfare , se propager dans ses mains.

Elle avait tellement de question , à propos de ce cet événement , mais aussi de savoir pourquoi Lyan avait était attaqué par une horde d'homme encapuchonnée la nuit dernière. Mais elle devait continuer son enquête , avant de s'occuper de sa vie privé. Lyan allait forcément renforcer la sécurité de l'infanterie.

Après s'être masser les tempes , Eden fit rapidement son lit et ouvris les volets , avant de se précipiter dans la salle d'eau où elle plongea dans l'eau chaude tout en se relaxant et en essayant de faire le vide dans sa tête. A l'école des Amazones on lui avait souvent répéter de faire ça. Faire le vide dans sa tête et se concentrer sur des objectifs plus important. Avant , elle devait vider sa tête pour pouvoir battre des serpents géants ou encore des oiseaux mangeurs d'hommes. Mais aujourd'hui c'était différent , elle devait retrouver à tout prix le salaud qui avait enlevé Selena Akirion et qui avait tué la famille Gharfare.

Après s'être relaxer dans l'eau chaude de sa baignoire en pattes de lion , elle sortis en essuyant ses longs cheveux châtains, à l'aide d'une serviette. Puis son regard se posa sur son reflet , dans son miroir. Et puis pourquoi était-elle toujours aussi jeune ? Elle devrait normalement être morte aujourd'hui...

Fait le vide , Eden , fait le vide , bon sang ! , se répéta-t-elle intérieurement.

Elle ferma les yeux et souffla un bon coup , avant de se précipiter hors de la salle d'eau , nu comme un vers. Quand elle passa dans le salon , Lana lui jeta un coup d'oeil en la voyant courir sans vêtements.

- Hé , ben... Tu te mets au nudisme maintenant ? , ricana celle-ci en sirotant son verre de thé.

Toujours très élégant. Eden n'avait pas osé à parler de l'incident de la veille de Lana , de peur qu'elle ne s'inquiète. Car la connaissant , elle savait que en ce moment , elle l'aurais séquestrer dans sa chambre pour qu'elle ne retourne plus au boulot. Mais c'était l'inconvénient dans ce métier , on risquer sa vie tout les jours.

Quand elle arriva enfin dans sa cave , réaménager en une armurerie , elle enfila rapidement ses sous-vêtements , son armure et son fourreau ou trôner fièrement son épée. Quand elle remonta , Lana était toujours au salon , vêtu d'un pantacourt marron clair et d'un haut noir.

- T'y vas ? , lui demanda-t-elle depuis le canapé , le dos tourné.
- Oui , je reviens ce soir , s'il se passe quoi que ce soit n'hésite pas à venir me voir à l'infanterie , les gens de la ville te diront ou c'est , lui répondit Eden.
- Ouai , avec un peu de chance , je ne tomberais pas sur ce fameux homme dont m'as parler la vieille , lui dit-elle.
- Arrête de te faire du mouron pour ça , tu sais , elle a peut-être du se tromper , la rassura Eden.
- Eden... Cette femme ne se trompe jamais , tu le sais très bien , repris Lana en se tournant vers elle.
- Seul l'avenir nous le dira , allez , j'y vais , fit Eden en ouvrant la porte.
- Ouai ! Bonne journée ! , cria Lana dans son dos.


Eden s'élança alors dans l'air frais et matinal de la ville de Gahartelle. Elle passa par la grande place où toute sorte de marchand avait déjà installé leurs stands. Nourritures , armes , armures. Tout était à un haut prix , mais d'excellente qualité. Même aussi tôt le matin , la place était déjà remplis de gens. Quand soudain , elle entendit des cris affolés et la voix d'un marchant crier : ' Au voleur , au voleur ! '.

Rapidement , elle se mis à courir vers le marchand en question , les sourcils froncés.

- Vous... Vous êtes soldat ? , demanda le vieil homme.
- Ou est-t-il partis ? , lui demanda Eden , sans même prendre le temps de lui répondre.
- Par là ! , fit-il en désignant du doigt le nord de la place.


Rapidement , même avec son armure lourde elle se mit à courir en slalomant entre les citoyens de Gahartelle. Elle râla intérieurement , elle avait déjà assez à faire avec son enquête et il fallait qu'un saligaud de voleur vienne foutre la merde ! Elle continua à courir a grand pas , quand soudain , elle aperçus une paire de botte noir courir rapidement à travers la foule. C'était lui. Tout en poussant les gens qui se mettaient sur sa route , elle continua sa foulée , jusqu'à débouchée dans une petite ruelle. Elle vit le voleur au loin , donner un coup de pied dans une porte.

Elle réussit à l'identifier. Il était brun , assez grand avec le teint hâlé , il avait une musculature assez avantageuse et de longues jambes lui donnant un avantage sur la course. Mais elle n'eut pas le temps de voir ces yeux , qu'il rentra rapidement dans le passage. Et en plus de ça c'était un dur à cuir. Elle continua à courir rapidement et rentra à son tour dans le passage qui menait jusqu'à un petit jardin. Elle le vit à l'autre bout du jardin rentrer de force dans une porte qu'il fit tombé à terre d'un mouvement d'épaule.

Bordel , c'était quoi ce mec ? Un monstre ?

Quand il rentra dedans , Eden repris aussitôt sa course effrénée pour atterrir devant un escalier de marbre en colimaçon , montant jusqu'au dernier étage. Elle vit que le voleur avait pris de l'avance et était bien au dessus d'elle. Les sourcils froncés , elle commença à grimper rapidement les marches , en les prenant deux à deux. Lui devait sûrement les prendre quatre à quatre , vus sa taille de géant qui lui rappela celle de Lyan et d'Eliott , il devait sûrement faire dans les deux mètres , le mastodonte.

Tout en accélérant au maximum qu'elle pouvait sa vitesse de course , elle vit l'homme prendre une autre porte , deux étages au dessus d'elle. Vu la hauteur ou ils étaient , il devait être sûrement sur le toit. Quand elle arriva devant la porte , elle se retrouva face à une vue imprenable sur la ville. Elle avait raison , ils étaient sur un toit. Face à elle , l'homme était de dos , en courant sur les tuiles où ils risquaient à tout moment de glisser , mais il tient bon.

Eden fit de même en s'élançant sur le toit , avec sa lourde armure , elle eut du mal à rattraper l'homme qui avait déjà sauté sur un autre toit un peu plus bas. Tout en gardant son équilibre , elle parvint à arriver au deuxième toit plus bas et sauta sans la moindre hésitation. De l'autre côté du toit , le géant vêtu de noir sauta sur l'enseigne d'une taverne avant de retomber au sol , sous les cris effrayer des citoyens.

C'est qu'il lui donnait du fil à retordre , l'asticot.

Elle se dirigea rapidement sur le côté du toit en glissant sur les tuiles , avant de sauter sur le côté pour pouvoir attraper l'enseigne , puis elle retomba au sol en faisant une roulade , avant de reprendre sa course à travers les gens qui poussaient des cris de toute part. Au loin , elle aperçus une forme qui lui était étrangement familière. Un soldat , vêtu dans une armure grise anthracite , des cheveux bruns mis-longs en bataille , le teint hâlé et des yeux dorées...

- ELIOTT ! ATTRAPE LE ! , hurla Eden , en pointant du doigt l'homme qui courait à toute vitesse.

Et il ne se fit pas prier. Eliott l'attrapa d'une main , avant de le coller brutalement contre un mur en lui tenant le cou. Eden arriva vers eux , le souffle court et pus enfin voir son visage. Elle se surpris même à rougir quand le regard gris argenté du voleur se posa sur elle. Il avait les traits fins , le teint hâlé , une mâchoire assez marqué , quelques piercings sur les oreilles et ses cheveux noir de jais était plus courts que ceux d'Eliott et de Lyan.

- J'savais pas qu'ils engagés des demoiselles aussi belle dans l'armée , ricana l'homme.
- T'ferais mieux de la fermer , grogna Eliott en lui passant les fers.
- On l'amène à Lyan , dit Eden en lui attrapant rageusement un bras.
- Très bonne idée , répondit l'homme en noir.


Quelques minutes plus tard , ils arrivèrent enfin à l'infanterie , avec le voleur , Eliott lui tenait brutalement le bras en le faisant avancé rapidement. Tous les regards étaient tourné vers eux et tous leurs félicités d'avoir rattraper ce saligaud qui avait littéralement coupé le souffle à Eden lors d'une course poursuite effrénée. Quand ils arrivèrent enfin dans le bureau de Lyan , celui-ci n'était pas là. Eden compris alors directement.

- Garde le , je vais chercher Lyan , fit Eden à Eliott.
- Pas de problème , ma belle , repris Eliott en étirant un sourire à Eden.


Eden jura intérieurement , non mais sérieusement. En ce moment , ils avaient quoi à lui tirer des sourires magnifiques , à la BCBG. Bon , ok , tout dans sa vie en ce moment partait vraiment en sucette. Nouvelle affaire de meurtre , où elle avait ressentis de l'énergie douce et chaleureuse dans un cadavre à qui on avait embrocher le coeur , une jeune fille qui faisait mumuse avec de la magie blanche et qui avait disparus. Le soir même , alors qu'Eden se rendait tranquillement à la bibliothèque de l'infanterie pour avoir des renseignements sur la ' dite magie ' , elle ne trouva rien et fut propulser en pleine guerre de cent ans au coeur d'une salle de réunion où Lyan y laissa la vie , mais miraculeusement ressuscita grâce à Eden qui avait utiliser la même magie blanche que les victimes de l'enquête sur laquelle elle mené.

Tout était vraiment sans dessus , sans dessous. Mais elle parvint à se calmer , quand elle se rendit compte que dans quelques secondes , elle allait débarquer dans la salle de réunion ou était rassemblé tout les plus grands guerriers d'Haynailia et tout ça pour prévenir Lyan à cause d'un voleur de pacotille , beau comme un dieu.

Le coeur battant à cent à l'heure , elle garda son expression impassible en se rappelant de l'expression de ces professeurs à l'école des Amazones. Faire le vide , faire le vide.

Elle posa la main sur la poignée avant de l'ouvrir d'un coup , tout en gardant son expression impassible , face à tous les regards qui étaient maintenant tournés vers elle. Au fond de la salle , elle put voir Lyan , la regarder avec doux sourire.

- Soldat Heaven , pourquoi vous nous avez interrompu ? , fit un guerrier vêtu d'une armure blanche et d'une longue cape de la même couleur retombant dans son dos.
- Lieutenant Hide , nous vous avons amenez un prisonnier , repris-t-elle en plongeant son regard azur dans les iris feu du lieutenant.
- Très bien , je suis désolé de vous quittez messieurs , mais vous savez tous maintenant la raison pour laquelle je vous ai sollicité , s'expliqua Lyan en se levant , avant que tout les autres guerriers ne se lèvent à son tour pour le salué.


Vêtu dans un costume marron clair , il semblait plus beau que jamais. A chaque jour qu'elle le voyait , elle avait l'impression que cet homme s'embellissait de jour en jour. Elle sentis sa main se poser sur son épaule , avant qu'ils ne débarquent dans le couloir. Il pris soin de fermé la porte derrière lui et se tourna vers Eden en plongeant ses yeux de rubis dans ses yeux d'azur. Durant un court temps , dans lequel s'était installé un silence gênant ils s'observèrent d'un regard intense , troublant.

Eden se sentis déshabillé du regard par cette homme , rien qu'avec un seul regard , elle avait l'impression qu'il connaissait tout ces pires secrets. Comment un homme pouvait avoir un regard aussi troublant et passionné à la fois ? A ce moment là , elle n'avait qu'une seule envie se jeter dans ses bras pour dévorer ses lèvres entrouvertes qui lui donnait un air sexy. Mais , elle décida de rompre le silence , au lieu de se laisser guider par ses instincts , il y avait d'autre chose beaucoup plus importante que de s'imaginer des fantasmes avec son supérieur.

- Vous leurs avaient dit pour l'attaque d'hier ? , demanda-t-elle en reprenant le chemin conduisant au bureau de Lyan , accompagné de celui-ci.
- Oui , ils vont s'en occuper , lui répondit Lyan de sa voix grave et rauque.
- Tant mieux , laissa échapper Eden.
- Depuis quand mes soldats se font du soucis pour moi ? , repris celui-ci en tournant son visage aux traits fins vers elle , le sourire aux lèvres.


Hé , merde , jura-t-elle intérieurement. Elle avait fait une gaffe.

- Je ne voudrais pas que mon supérieur meurt , alors que je débute ma carrière grâce à lui , se rattrapa-t-elle en reprenant son air impassible.

Quand ils arrivèrent devant le bureau , Eliott salua d'un geste de la tête le lieutenant Hide , tout en lui lançant un regard hautain. Lyan l'ignora et ne pris même pas le temps de regarder le prisonnier et partis s'asseoir sur son fauteuil. Eden quand à elle se plaça derrière le voleur , aux côtés d'Eliott , tout en observant le lieutenant.

- Lyan , fit la voix grave et rauque du voleur.

Soudain Lyan , releva son visage sur le voleur. Son expression impassible se transforma , en une surprise totale , sous les yeux ahuris d'Eden et d'Eliott.

- Raven Skaer..., commença le lieutenant.

Eden et Eliott furent surpris par cette nouvelle. Raven Skaer , L'Homme En Noir. Ancien soldat de l'armée Haynailienne , il avait participé à la guerre de rébellion contre Waien. Mais c'était impossible... Cela faisait plus de cinquante années... Alors qu'il faisait beaucoup plus jeune... Et comment se faisait-t-il que Lyan , le connaissait ?...

- Tes soldats sont particulièrement efficaces... J'savais pas qu'vous engagiez des nénettes maintenant , commenta Raven en se tournant vers Eden.
- Les choses ont bien changé depuis , qu'est-ce que tu fait ici ? , grogna Lyan.
- J'ai fait exprès de volé un fruit à un marchand sur la place , quand j'ai vu la fille , j'me suis dit que c'était l'occas' idéale. Alors j'ai tester ces capacités histoire de savoir ce que valait une jeune fille dans l'armée et elle est redoutablement efficace , ainsi qu'son copain. Quand ils m'ont attrapé , j'me suis dit que j'aurais p't'être une chance de te revoir , fit Raven , le sourire aux lèvres en fixant Lyan.
- Tu veut revenir dans l'armée c'est ça ? , demanda Lyan en comprenant immédiatement ses intentions.
- Toujours aussi perspicace , l'ange , déclara Raven.
- Je peut t'y faire revenir , mais à une seul condition.
- Laquelle ?
- Tu sais très bien laquelle , s'exclama Lyan en le menaçant du regard.
- Pas de problème , répondit celui-ci.
- Eliott enlève lui ses fers et va lui chercher une armure , tu sera sous mon commandement dès à présent , Raven.
- Très bien , Lieutenant , grogna Eliott , avant d'enlever les fers de Raven et de sortir du bureau avec lui.


Eden voulut sortir à son tour , mais le Lieutenant se leva rapidement , avant de fermer la porte sous son nez.

- Nous devons parler , fit Lyan , en lui bloquant l'accès a la porte.
- A propos de quoi ? , lui demanda Eden en l'observant.
- De l'incident d'hier , repris Lyan en retournant s'asseoir sur son fauteuil.
- Je vous écoute , dit Eden , en s'asseyant à son tour sur une des chaises face au bureau.
- Eden... Hier , quand tu ma sauvée aux portes de la mort , j'ai vu cette énergie sortir de ses mains. Eliott m'as fait part de son rapport avant que tu n'arrive. Il m'as dit que la fille des Akirion avait utiliser la même magie lors d'un soir et que les Gharfare devait sûrement l'utiliser aussi. Ce qui veut dire que le tueur en à après aux sorciers qui pratiquent la magie blanche. Pourquoi ne pas m'avoir dit plus tôt que tu était une sorcière contrôlant cette magie ? , expliqua Lyan , en l'observant , les sourcils froncés.
- Lieutenant , pour tout vous dire , je n'avais aucune idée que j'était capable de produire cette magie... Vous pensez que mon enquête à un rapport avec l'attaque d'hier soir ?
- Si les victimes savaient toute faire de la magie blanche... Il se pourrais qu'hier soir cette attaque , n'était pas destinée à moi , mais plutôt à toi , en conclut Lyan.


Lyan avait raison. Si ces hommes recherché vraiment des sorciers capables de faire de la magie blanche , elle allait être automatiquement visé. Mais comment ces hommes auraient-t-il pus deviné qu'elle savait en produire , alors qu'elle même ne le savait pas , avant qu'elle ne le découvre hier soir ? Ils avaient sûrement du visé Lyan en guise d'avertissement , mais apparemment , ça n'avait pas vraiment marcher , vus le massacre qu'elle avait mystérieusement fait.

Dans ce cas là... Elle courait un danger. Mais elle n'avait pas peur , au contraire , elle les attendraient. La seule façon de savoir qui était l'homme caché derrière tout ça était de les appâté. Eden en serait l'appât et une fois qu'ils auraient mordu à l'hameçon , elle en garderait un vivant et se ferais un plaisir de lui rappeler à quel point la vie peut-être importante.

- Le seul moyen d'avancer dans cette enquête est de questionner l'un de ses hommes , il faut en appâter un pour que je puisse ensuite l'interroger , lui expliqua Eden.
- Je refuse , gronda la voix puissante de Lyan , en observant Eden intensément.


Pardon ? Est-ce qu'elle avait mal entendus ?

- Je refuse que tu sois mise en danger , nous trouverons un autre moyen , fit Lyan en se levant , l'air contrarié.
- Lieutenant avec tout le respect que je vous doit , je suis un soldat... Je risque ma vie chaque jour.
- Eden , je suis ton Lieutenant et tant que je serais vivant , ici , c'est moi qui donne les ordres ! , grogna Lyan en faisant le tour du bureau avant de se retrouver face à elle.


Elle ressentis soudain , une aura bestiale et animal se dégager de Lyan. Il semblait entré dans un état de fureur incontrôlable. Elle qui avait vus la mort de ses propres yeux , ressentis soudain de la peur. Oui , elle avait peur du regard rouge comme les abysses des enfers de Lyan , elle ressentis que lui aussi avait ses propres secrets et qu'il était aussi mystérieux et dangereux qu'elle l'était. Tout en reculant à petit pas , devant Lyan qui avançait lentement vers elle , comme un félin , se pourléchant les lèvres en regardant sa proie sur le point d'être dévoré.

Elle se sentais mal à l'aise. Jamais on ne l'avait mise dans un état pareil depuis plus de cinquante années.

Quand elle heurta le mur derrière elle , les mains de Lyan se posèrent à chaque côté de sa tête. Leurs visages n'étaient plus qu'à quelques centimètres et elle put sentir le souffle chaud et saccadé de Lyan.

Elle ressentis alors , que l'excitation et l'impatience prirent le dessus sur la peur. Elle voulait l'embrasser , sentir ses lèvres contre les siennes , la chaleur de son corps contre le sien. Ce qui la surpris elle même , car jamais auparavant Lyan , elle n'avait approcher un homme de façon aussi intime. Mais elle lui avait succombé , elle était prise dans les filets de son charme.

Lentement , comme une douce torture il rapprocha son visage du sien , leurs lèvres n'était plus qu'à quelques millimètres.

- Et arrête de me vouvoyer , lui chuchota Lyan , avant de poser lentement les lèvres sur les siennes.

Lentement , le baiser s'approfondit de plus en plus. Devenant plus violent , plus passionnée. Leurs coeurs battant à l'unisson. Lyan posa ses mains sur les hanches d'Eden , avant qu'elle ne fasse de même en plongeant ses doigts dans ses doux cheveux argentés.

Maintenant , elle compris pourquoi Lyan n'arrêtait pas de lui jeter des regards de temps à autre. Elle compris pourquoi il ne voulait pas qu'elle se mette en danger. Mais c'était une guerrière... Et malgré tout , elle lui avait quand même céder.


A SUIVRE...

Laissez vos impressions ! Heya 

avatar
Tatiana Barrymore

Messages : 78
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 20
Localisation : En Enfer.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Tatiana Barrymore, Kaosu.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC ECLIPSE] L'Âme D'Azur , Tome 1 : Pourchassée.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum