[Culture]Cuisine du Continent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Culture]Cuisine du Continent

Message par Nelfhithion Aesiryon le Jeu 25 Juil - 9:35

Ici on va parler de nourriture et boissons, mettez tout ce que vous pouvez, le temps que je voies comment vraiment organiser tout cela. A la fin ça risque d'être vraiment de grande ampleur donc faudra s'en occuper autrement.

Bref, je commence.

Dryll:

Le dryll est un alcool d'origine Nurenuilien. Celui ci est fabriqué avec le sucre présent dans l'aubergine. Il est très consommé par les Nurenuiliens et est très fort a cause de la grande présence d'alcool par rapport a l'aubergine elle même.
Ce liquide a une couleur transparente, avec une petite touche de blanc osseux.
Très souvent bu par les Nurenuiliens, il est aussi vendu aux Waiens pour la simple raisons que ceux ci fournissent les aubergines, ne survivant pas aux climats Nurenuiliens.


Pot Naosard

Le Pot Naosard est une spécialitée Naosarde, c'est un plat a base de légumes et de poisson a laquelle on y ajoute des baies de nausée.
Le plat est très difficile a faire puisque la baie de nausée est très difficile a cuisiner et peu rendre le plat infame. Les Naosards savent parfaitement le préparer et certains en vendent au sud de Waien.
Cette recette a plusieurs variantes:
Le Pot Naosard: Mélange de pommes de terre, choux, poisson et baie de nausée, ceci est mélangé dans un bouillon.
A Nurenuil cependant, le pot Naosard se fait avec du gibier et non du poisson, de plus on peut quelque fois relever le bouillon avec du dryll. On y trouve aussi des herbes aromatiques.
A Waien, il y a plus de légumes qui varient souvent, mais la viande ou le poisson se fait plus rare.
Dans tout les cas, ce plat est plutot bien apprécié des paysans et des nobles, pour son gout et sa facilité a trouver les ingrédients, la vraie difficulté se trouve dans la préparation.
avatar
Nelfhithion Aesiryon
Berserker

Messages : 403
Date d'inscription : 10/10/2010
Age : 22
Localisation : Tu vois cette maison la bas? Pas moi...

Feuille de personnage
Nom des personnages: Nelfhithion, Danilian, Vigaj, Algorath, Valéra, Haddéus Dren, Seth.

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/  (Niahahah)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Culture]Cuisine du Continent

Message par Mangetsu no Arashi le Jeu 25 Juil - 10:22

J'ai faim.


Merci de ce commentaire plein de précision et de bravoure, sans aucune faute d'orthographe et qui relève du génie. Ce message permet de comprendre que cette nourriture on ne peut plus gouteuse affame les membres du forum et que je te conseilles donc de préparer en version IRL pour voir ce que cela donne, histoire qu'on saches. Mais en attendant, je te conseille de manger a ta faim pour pouvoir satisfaire ce manque pourtant logique et humain.
PS: Si tu arrives a faire du Dryll, appelle moi /D

Signé: Nelfhithion Aesiryon d'Eclipse



C'est avec plaisir que je prends l'invitation de Nelf'. /D
Tout ça pour dire que Mangue, poster c'est bien, poster de manière constructive c'est mieux... Nan parce que là, si je devais définir ce message, je dirai "boost". Le boost consistant à faire monter son compteur de messages en priorité... Ou alors, c'est pour nous faire rire et nous faire le plaisir de te livrer une juste réprimande.
Bref, si tu veux booster, fais le dans la taverne comme tous les membres, ou le fait pas du tout. Surtout pas dans la sainte section Éclipse. Merci.
P.S : J'ai réussi à faire du Dryll. \o/
Signé Akety.


Dernière édition par Akety le Mer 31 Juil - 6:25, édité 3 fois (Raison : Nelf' : J'invite les modos a faire de même /D Akety : Hey Nelf' ! j'ai réussi ! Viens gouter mon dryll !)
avatar
Mangetsu no Arashi
Renard en tube givré

Messages : 85
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 22
Localisation : Dans tes rêves !

Feuille de personnage
Nom des personnages: Encore assez peu. Mangetsu, Eliasiss, Fate, Jokkaïro, Hay-lang(et Hay-Faé) et Alastaïr

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Habitudes Culinaires

Message par DALOKA le Mer 19 Aoû - 19:08

Il faut bien manger. Ici, une brève présentation du mode d'alimentation des différentes contrées d'Eclipse. Cette liste n'est pas exhaustive et présente surtout spécialités, mets favoris, ou moyens de subsistance communs.

Haynailia

En habitude de table, les haynailiens utilisent couteaux et fourchettes, ainsi qu'une serviette personnelle, chacun ayant son assiette.

Les céréales sont souvent les éléments clefs de l'alimentation d'Haynailia, surtout vers le centre du pays. Ayant par exemples des grandes cultures de blés, les haynailiens sont les plus grands consommateurs de pain du continent, à un tel point qu'il est l'accompagnement indispensable à tout repas. On trouve à Haynailia de nombreuses variétés de pain, et le rôle de boulanger est très important dans un village. Le pain haynailien est généralement une baguette.

Quand à la viande, c'est surtout de la viande d'élevage. Boeuf, mouton, cochon, et poulet principalement. Dans la basse société, on mange bien sur peu de viande, mais traditionnellement, le samedi est le jour de la viande rouge. Les autres jours, l'on se contente souvent d'oeufs ou du potage de légume avec du pain, parfois de petite volaille. Le bœuf lui, se mange en famille lors des grandes occasions. Même chez les nobles, il est bien vu de réserver le bœuf ou la vache pour les jours de fêtes. Même avec l'élevage, la viande est loin de se produire aussi vite que dans notre monde.
Les haynailiens apprécient également beaucoup le lait de vache, ainsi que le fromage fabriqué à partir de ce dernier. Les repas impériaux se voient également souvent accompagnés de feuilles de salades… De plus, ils sont assez réputés pour apprécier grandement parfumer leur repas à l'aide d'herbes aromatisées diverses.
Se nourrissant aussi de légumes, les haynailiens cuisinent en revanche peu les fruits (qu'ils mangent souvent simplement crus). Les tourtes à la viande ou aux légumes y sont populaires également tout comme les quiches, mais étrangement pas les tartes aux fruits. Naturellement, on peut trouver du poisson près de la côte. Chaque repas haynailien est accompagné d'au moins un potage, qu'on mange avec le pain.
A noter que récemment, ils ont inventé un concept étrange : le sandwich. C'est comme une tartine, sauf que c'est entre deux tranches de pains. Les Haynailiens sont aussi les inventeurs de la mayonnaise.

Quand à la noblesse, elle essaye aussi certains plats étrangers. Les grand cuistot haynailiens ont la réputation d'être des plagiaires, prenant des plats étrangers et les faisant à la sauce impériale. Les repas et desserts sucrés sont surtout nés d'idées étrangères.
En boisson, hors alcool(consommé surtout par les nobles ou achetable en tavernes de ville), les haynailiens boivent surtout du thé ou divers tisanes(très courant qu'un haynailien fasse pousser chez lui des feuilles à cet usage) ou du lait.

Waien

Les waiens ont les même habitudes de table que les haynailiens, les seules différences étant sur le comportement approprié à adopter lors du repas.
Les waiens ont quelques similitudes avec l'alimentation haynailienne dans leur habitude bien que plus modérée de consommation de pain, de potages et de légumes en tout genre. Leur taux de consommation en viande est également similaire quoiqu'un peu plus élevé, mais en plus de leurs alcools(culturellement, ils ont tendance à renier le thé), ils disposent de différentes spécialités.
La première bien sur est bien connue : la Choucroute ! Le plat est presque sacré pour un waien et est fruit d'une vraie et ancienne tradition (en fait, on peut retrouver des amateurs de Choucroute au sud d'Haynailia). Naturellement, les waien font en sorte de cultiver le chou, la Choucroute étant l'élément indispensable des grands repas. Il y a bien sur une multitude de types de choucroutes, qui sont une fierté culinaire nationale. Les différentes régions de waien apprécient d'avoir chacun leur manière de cuisiner la choucroute… Il existe d'ailleurs une fête de la Choucroute le 27 septembre, ou est élue la meilleure choucroute de l'année.
Les waiens consomment également du lait. Du lait et du fromage, oui, mais pas de vache comme les haynailiens s'il vous plait ! Du lait de chèvre en vérité. Bien sur, les deux se retrouvent dans les deux pays, il s'agit d'un effet culturel. Les waiens sont aussi les inventeurs de la moutarde.


Scarrath

Assez particuliers, les Scarrath n'ont de base pas l'habitude d'utiliser des couverts. Cela peur paraître perturbant du point de vue étranger, mais il mangent à l'aide de leur main. Bien entendu, généralement (sauf si il est impossible de le faire), celui qui ne s'est pas lavé les mains ne sera pas autorisé à manger. On doit également se laver les mains après le repas.
Aussi, ils mangent dans un seul et même plat. Si cela paraît surprenant pour les Scarrath, il n'en est rien : premier arrivé, premier servi. Pas de part réservée, et celui qui arrive en retard ne mangera que si les autres ont prit le soin de lui en garder. Il arrive aussi, dans les familles modestes ou de rares riches, que l'on mange non pas sur une table mais sur le sol, où un tapis est disposé.
En céréales, les Scarrath préfèrent le blé et la semoule. Ils apprécient tout type de viande qui serait bon sans préférence particulière, de ce fait ils ont un rayon très étendu de viandes, consommant même celles de certains insectes. Aussi, toutes les parties comestibles de l'animal seront généralement consommées, et même chez les riches on apprécie peu le gâchis.
Ils apprécient également les plats en sauce et les légumes. Il est important de noter que ce sont les principaux utilisateurs d'épices dans la cuisine, et qu'elles jouent un rôle primordial dans la cuisine Scarrath, l'oignon, l'ail, et les herbes aromatiques ne sont pas en reste. Les étrangers ont tendance à trouver la cuisine Scarrath forte.
Comme plats Scarrath typiques, on peut citer les couscous, tajines, méchoui, pastilla, et d'autres.
En boisson, les Scarrath consomment alcools et thés, bien que les alcools se voient surtout présent dans les dîners de princes marchands, les tavernes ou autre divers établissement. Mis à part près des cultures de sucres ou l'on mélange souvent Rhum et Jus de fruits, l'alcool est surtout festif. Le thé lui, est surtout la boisson du matin et de la fin d'après midi.
Le pain Scarrath est lui un pain rond et souvent épais, qui accompagne généralement les plats.
Près des côtes, l'on peut trouver divers poissons ainsi que dans certaines régions, des fruits exotiques(comme la banane). Des fruits exotiques peuvent aussi facilement se trouver en bordure des grandes jungles. Dans certaines régions(les plus humides, souvent aussi près des jungles), on peut aussi trouver des cultures de riz.


Bérilion

Encore pire que les Scarrath, les bériliens utilisent des baguettes, véritable casse tête pour l'étranger. Ils préfèrent également les bols aux assiettes plates en général. A noter que le repas est un moment de repos important dans la journée du bérilien, de ce fait il est très mal vu de provoquer une dispute lors de ce dernier, ou même de l'interrompre pour une raison dérisoire.

Bérilion possède une mer riche en poissons, mais également de nombreux lacs où pêcher des poissons d'eau douce, ils mangent parfois certains crustacés, et les autres viandes sont surtout celles d'animaux chassés. Grands consommateurs de riz en raison d'un climat très approprié à la prolifération de rivières, c'est souvent l'un des principaux éléments du repas(notons aussi les divers gâteaux et autres à base de riz). Dès que ce n'est pas le cas, il est remplacé par des nouilles, trouvaille bérilienne qui s'est encore peu exportée à l'étranger (vu que les bériliens exportent peu). Le tofu est également courant et certains de leur repas comportent également des algues et ils font parfois usage d'épices. En revanche, chaque région a en plus de cela ses spécialités, qui se sont ensuite répandues à travers le pays lors de l'unification il y a longtemps:
Les Yakitori, des brochettes souvent de poulets, viennent de Dalfan.
Shashimi et Shushi viennent bien sur de Muzutsu.
Zatou oblige, ce sont les spécialistes des grands plats à base de riz. Les gâteaux de riz sont aussi de leur fait
Les Nems viennent eux, de Futsei.
Les Ramen viennent des Nerimazu, qui s'attribuent souvent l'origine même des nouilles.
Le Canard Laqué est un repas bien typique de Long.
Le Kimchi, met mêlant divers légumes et du piment ainsi que des crevettes et autres fruits de mers, est originaire de Shamizo

A noter que les Bériliens mangent très peu la nourriture des autres pays, et n'hésitent pas à clamer la supériorité de leur cuisine du poisson sur celle des Nuren.
En passant, la découpe des aliments (de base pour faciliter l'utilisation des baguettes) est très importante à bérilion. Un repas bien découpé est le signe d'un bon cuisinier, et l'on aime dire d'un cuistot avec humour qu'il a un ''Tranchant Redoutable'' si le plat est agréable à voir. L'entretien de ses couteaux est également important pour un cuisinier par la même.
En boisson, en plus des alcools bériliens, on trouve aussi le thé. A noter que si les Scarrath et Haynailien mettent souvent un peu de sucre ou de miel dans leur thé, la dose dépendant selon la personne, adoucir le thé ne viendrait pas à l'idée d'un bérilien. Ils ne boivent aussi jamais de lait.


Nurenuil


(Nelf a déjà présenté les habitudes de table, pour le coupà

Les Nurenuiliens sont aussi un grand peuple de pêcheurs et ils cuisinent différents types de poissons, tout comme les bériliens. Les différences à noter sont la moindre fréquence ici de poissons d'eau douces, des variétés de poissons différentes aussi. Aussi, si ils ne consomment pas forcément plus de crustacés que les bériliens, ils apprécient beaucoup les fruits de mers.
Il arrive les Nurenuiliens fument leurs poissons, permettant de le conserver et de l'exporter à l'étranger dans les bateaux commerciaux.
Quand à la viande d'animaux de la terre ferme, elle est encore une fois plus obtenue à la chasse. Mais contrairement à Haynailia où c'est surtout une pratique noble, chasser est plutôt courant pour les nurenuiliens, tout particulièrement vers les habitants de l'ouest du pays qui sont réputés bons chasseurs. Tout mammifère ou oiseau sauvage dont la viande serait savoureuse est susceptible d'être chassé… Lors des grandes fêtes, on n'hésite pas à ramener un grand animal, souvent un cerf ou un sanglier, parfois un ours. Dans les cas les plus fous, on dégustera avec fierté un animal de la bordure Tarodienne. En revanche, les nurenuiliens élèvent moins qu'ils ne chassent.
A noter que les nurenuiliens apprécient cuisiner les fruits, les tomates et les pommes particulièrement. Ils aiment les repas sucrés, ce qui fait que le miel y est également très courant. Ils accompagnent souvent la viande et le poisson. Lorsque une partie du pays était un territoire impérial, un homme eu l'idée d'allier les tourtes et tartes haynailienne aux fruits, créant ainsi les gâteaux aux fruits qui devinrent un dessert sucré populaire. Les nurenuiliens sont aussi des amateurs de crêpes et de galettes, plus que de pain. Comme à Waien, les repas sont souvent accompagnés d'alcools, mais parfois aussi de lait. On peut noter aussi la forte popularité des légumes-racines, mais les nurenuiliens apprécient également les champignons et divers types de noix.


Tarod

La bouffe c'est toi.
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1849
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Culture]Cuisine du Continent

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum