[RP libre] Le Festival d'Angrod

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP libre] Le Festival d'Angrod

Message par Mangetsu no Arashi le Ven 26 Juil 2013 - 16:48

INVITATION
LE FESTIVAL D'ANGROD



Vous êtes cordialement invité au grand, au magnifique, superbe, diabolique Festival de la Faille d'Angrod !

La faille d'Angrod, pour ceux qui ne connaissent pas, est une brisure dimensionnelle ouvrant directement sur un autre plan, un plan infernal, terrible et démoniaque ! Cette faille est toujours présente dans ce monde mais change très régulièrement d'emplacement et ce mois-ci vous avez l'Immeeeeeeeense chance qu'elle apparaisse dans votre région ! Oui ici,  dans votre région.


Vous êtes donc invité à venir observer ce superbe phénomène surnaturel, mais aussi à y participer.
Ceci s'adresse aux valeureux combattants des ces contrées. Quiconque ayant ne serais-ce qu'une once de courage peut, s'il le souhaite, venir se mesurer, dans l’arène construite pour l'occasion, aux abominations s'extirpants de cette brisure. Une seul règle : survivre ! Chaque participant, après son inscription sera surement jugé en fonction de sa performance par les nombreux spectateurs et s'il est sélectionné recevra un lot à hauteur de l'approbation du public. Pour ceux qui n'ont pas eu cette chance mais en sont ressortit en vie, ils peuvent s'il le désirent, et s'ils en sont capable, revenir dans l'arene sans payer de réinscription...


Pour les érudit maintenant : vous pourrez à loisir étudier tous les aspects de cette fascinante anomalie. L'étude est gratuite mais tout oeuvre générant des bénéfices à son propos devra reverser une partie des gains à auteur de 5%, pour financer le budjet du OFAAP (Obersvatoire des Failles et Autres Anomalies Planaires)


De nombreux stand en tout genre seront mis à l'entière disposition de clients et démons participant à ce grand événement. Venez nombreux !

Tout vol ou manquement aux lois en vigueur dans l'enceinte du festival se verra sévèrement puni d'une mise à mort brutale et humiliante.

//HRP : C'est un Rp ouvert, se déroulant en Nurenuil à une vigntaine de kilomètre du chateau de l'eclipse où n'importe qui, de préférence votre personnage principal (celui que vous jouez et qui vous représente dans Eclipse) peut faire ce qu'il veut, même si le Rp est principalement centré sur les combats, le but consistant à vaincre le(s) démons jaillissant de la faille, seul ou en équipe, le choix de l'advesaire est à l'entière disposition des roleplayeurs.
Si vous voulez, je peux intervenir de manière neutre faire office de présentateur. Sinon, vous pouvez le jouer vous même : il parle comme ça
Pour plus d'info mp-moi//
avatar
Mangetsu no Arashi
Renard en tube givré

Messages : 87
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 21
Localisation : Dans tes rêves !

Feuille de personnage
Nom des personnages: Encore assez peu. Mangetsu, Eliasiss, Fate, Jokkaïro, Hay-lang(et Hay-Faé) et Alastaïr

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP libre] Le Festival d'Angrod

Message par Edelweyys le Ven 26 Juil 2013 - 18:07

//Je réserve, je ferais mon intro plus tard.//
avatar
Edelweyys

Messages : 221
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 18

Feuille de personnage
Nom des personnages: Edelweyys Pilkann

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP libre] Le Festival d'Angrod

Message par Mangetsu no Arashi le Ven 26 Juil 2013 - 20:39

Petit plus pour Ed et les suivants(es) : pas besoin de réservation c'est un RP Libre/Ouvert. Simplement, vous venez, vous faite voir présentation, vous faites votre(vos) combat(s) et c'est fini.
Pas la peine de se compliqué la vie à créer un RP classique avec une histoire complexe ici.

Seconde précision :  dans le RP, spatialement, la faille d'Angrod est un point, elle peut mesurer jusqu'à 2 mètres de large sur 4 de haut. L’arène est construit autour (tout autour) et non-pas dedans. Le festival, lui, se déploie autour de l’arène.

Troisième précision : vous n'êtes pas obligé de passer par un quelconque vendeur (rapport à certaine questions posées, du fait que moi et Ed y sommes aller acheter des armes.)

Quatrième précision : le combat n'est pas obligé dans ce Rp, c'est un Rp libre. Mais il est vivement conseillé, car il a été créé principalement pour se fighter contre des démons, ce qui représente un certain challenge.

Cinquième précision : dans un souci de cohésion temporelle, il faudrait indiqué à quelle session vous participez. Donc dans le titre du post, même si vous ne mettez de titre précis, ecrivez au moins votre session : [numéro session]
Exemple : New challenger [ Première session ]

(peut-être d'autres à venir)


Dernière édition par Mangetsu le Lun 5 Aoû 2013 - 9:23, édité 4 fois (Raison : NAAAAAAN je peux faire post Gemstone sans son avis !!! J'AI LE POWAAAAA)
avatar
Mangetsu no Arashi
Renard en tube givré

Messages : 87
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 21
Localisation : Dans tes rêves !

Feuille de personnage
Nom des personnages: Encore assez peu. Mangetsu, Eliasiss, Fate, Jokkaïro, Hay-lang(et Hay-Faé) et Alastaïr

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

New challenger [ Première session ]

Message par Mangetsu no Arashi le Mar 30 Juil 2013 - 22:54

Aaaaaaaaah, enfin une bonne raison pour sortir de ce château, non-pas que je ne l'aime pas, c'est mon foyer et celui de la plupart de mes amis, compagnons et collègues, mais on s'y ennuis vite.
J'avais passé un sacré paquet de temps dans la forge, à m’entraîner, avec Nelf, maître-chevalier émérite mais aussi forgeron de premier ordre, ainsi qu'avec les autres forgerons, eux aussi très doué.
J'avais beaucoup appris et parvenais enfin à façonner une lame correcte. Après, l'enchantement, c'est une autre paire de manches et on ne devient pas forgemage en un claquement de doigts.
Enfin, passons, je commençais sérieusement à rouiller dans le château de l'Eclipse, les demande de missions ne m’intéressant pas vraiment et les entraînements au combat ne me satisfaisant plus.


Hier, un héraut s'est présenté devant les portes et avait déclamé son message (voir plus haut). Sitôt qu'il eu finit son discours, je m'étais discrètement approché de lui pour lui demander ou trouver ce "festival"
Et étais parti sans plus attendre, sans véritable préparation, de tout façon que risquais-je seul, à pied, sur les routes. Ah si j'avais rencontré un groupe de bandits assez fou pour ne pas écouté leur instinct qui devait leur hurler de s'éloigner de moi. Ils avaient finit découpés en rondelles et autres menus morceaux appétissant pour les charognards.


Enfin arrivé à destination, le lendemain après-midi (un jour de marche quand même), j'était tomber en admiration, ébahit de la taille gargantuesque du rassemblement. Des stands de partout, des vendeurs de tout et surtout de n'importe quoi, des peintres, de mages, des érudits, de guerriers.


Je m'étais immédiatement dirigé vers le bureau des inscriptions ayant soif de combats. Puis,  connaissant l'aversion des humains pour les êtres surnaturels, particulièrement les démons, j'avais décidé de ne pas faire trop montre de mes pouvoirs et était aller acheter un lame plus ordinaire que Pandenuim, qui attirerait moins l'attention. Je trouvais le stand qui me semblais le plus recommandable et m'adressais au vendeur, un homme grand et gros :
- Bonsoir, cher vendeur, je cherche une arme de qualité.
- Alors vous êtes au bon stand, mais quel genre d'arme cherchez vous ? Parce que comme vous le voyez j'en ai tout un tas, fit-il en se levant, bougeant sont imposante mais visiblement puissante carcasse.
- Il me faudrait une lame de bonne taille, mais surtout très solide.
- Comme celle que vous avez dans le dos, je suppose. Quelle belle épée d'ailleurs pourrais-je...
- Non, ce n'est pas le moment.
- Oui oui je m'égare. Hmmm, je pense que celle-ci pourrait vous convenir vu, dit-il en me tendant une épée large et plate d'un bon mètre vingt.


Lorsque je la pris en main, je fut surpris de la légèreté de celle-ci, et le marchand aussi apparemment, qui me voyait la manier comme si elle ne pesait rien. Je pense que je vais la prendre si elle est aussi solide que vous le dites.
- Je n'est pas plus dense, êtes vous vraiment humain ?
Je lui tendais une bourse d'Yliades et m'éloignais à grand pas sans demander mon reste, retournant en direction de l’arène construite autour de la célèbre faille d'Angrod, cœur et attraction principale du Festival de la faille du même nom.


Tandis que je me présentais à l'entré des combattants, je pouvais voir un homme fort bien battit de démené comme un beau diable contre une bête sanguinaire, aux formes floues qui finit par dévorer son adversaire. Celles-ci se fit aussitôt bannir de ce plan par une armée de mages et de prêtres de combats. Le tas de chair fut déclaré perdant tandis que la créature hurlait sa haine en disparaissant.
Ce n'est qu'à ce moment que je remarquais les nombreuse personnes entasser sur les banc en face de moi, des blessés plus ou moins grave, des traumatisés, et certains agonisant, surement ceux qui avaient réchappé de leur tour dans l’arène.
Je me disait que ça ne serait pas aussi facile que prévu, et espérais, en attendant mon tour, peut-être, l'arrivée d'autres chevaliers de l'Eclipse, qui pourraient me prêter main forte. Même si je ne doutais pas vraiment de moi, un combat avec des amis est toujours plus agréable...


Dernière édition par Mangetsu le Lun 5 Aoû 2013 - 9:20, édité 1 fois
avatar
Mangetsu no Arashi
Renard en tube givré

Messages : 87
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 21
Localisation : Dans tes rêves !

Feuille de personnage
Nom des personnages: Encore assez peu. Mangetsu, Eliasiss, Fate, Jokkaïro, Hay-lang(et Hay-Faé) et Alastaïr

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP libre] Le Festival d'Angrod

Message par Edelweyys le Mer 31 Juil 2013 - 0:29

J’avais longuement hésité quant à l’invitation reçue quelques jours auparavant. Un festival, quoi de plus ennuyant et de plus arrogant ? Je n’avais guère besoin de ça pour prouver que je ne suis pas innocente. Pourtant je ne connais toujours pas la raison qui me pousse à marcher vers Angrod.
Je n’étais rentrée que depuis peu au château, revenue d’un long voyage de 7 mois et 23 jours précisément .Voyage fait de contrats en tant que mercenaire, uniquement.
Mon lit et ma chambre me manquaient atrocement, pourtant je sais que je suis totalement incapable de rester plus de trois jours au même endroit. Peut-être est-ce la cause de mes pas ?
Quoi qu’il en soit, lorsque ce messager s’est annoncé et a informé les chevaliers du festival quelques heures plus tôt, il ne me fallut pas qu’on me le répète. Ma décision était prise, malgré moi et ma solitude habituelle. De toute manière, rien ne m’obligeait à ne pas m’isoler.

Après de longues heures de marches, je ressentis l’excitation des premiers festivaliers d’Angrod. Tous vêtu d’armures, à ce qu’il me semblait, je me senti bien dénudée dans ma cape. Mais le jugement des autres ne m’intéressait guère et une armure ne me servirait point. J’avançai parmi une foule bruyante jusqu’à ce que la faille apparaisse, gigantesque et impressionnante. Tous se ruaient à l’intérieur, je fis de même…

Cela allait faire près d’une demi-heure que je me trouvais au cœur du festival d’Angrod. Il y faisait chaud et je fus contrainte de me débarrasser de ma cape à contrecœur. Dès lors, le regard des gens pesaient lourd sur moi et j’accélérai vers les arènes de combat. Avant d’y arriver, je me rendis compte qu’il me fallait m’arrêter au stand d’armes d’un vendeur, apparemment réputé vu la file d’attente. J’attendis une vingtaine de minutes puis m’avançai vers le comptoir. J’y déposai une bourse d’Yliades.

- Tes deux meilleures dagues.

Il ne répondit pas tout de suite, et je compris qu’il m’inspectait.
- Tu sais ma jolie, si tu es désespérée au point de vouloir mourir sous les crocs d’un démon, je veux bien m’occuper de toi, moi…
- Tais-toi et fais ton boulot.
- On est butée à ce que je vois… Mais ma proposition tiens toujours…


Il m’éffleura du bout des doigts la joue mais n’eut pas le temps de finir son geste. D’un battement de cil, je saisi un poignard et de l’autre main, le poignet du marchand. Je le tordis et il hurla de douleur. Je lui planta un couteau sous la gorge et resta ainsi quelques secondes, lui hurlant toujours de douleur.
- Je ne suis pas ta jolie, premièrement. Deuxièmement, me toucher revient à vouloir mourir et c’est bien parce que j’ai besoin de tes dagues que je ne te tue pas. Ton échoppe te sauve la vie.
- J-j-je… Oui, deux dagues… Je vous fais ça tout de suite…
- Tes deux meilleures dagues, il y a assez dans cette bourse pour te nourrir pendant un mois entier.


Je le relâchai et il resta un moment sans bouger, hébété par les dernières secondes. Puis il s’ébroua et se tourna vers sa marchandise. Il sembla réfléchir un moment puis se retourna vers sa cliente, deux lames en main. Une d’une trentaine de centimètres environ, manche en cuir brun et lame à double tranchant. L’autre était plus petite, mais au fil plus tranchant, accompagné d’un manche noir dont un côté était orné de symboles. Je le remerciai d’un mouvement de la tête et ne put m’empêcher de sourire. Je m’éloignai des stands et me dirigeai d’un pas ferme vers les arènes.

Arrivée en l’intérieur de la principale arène après m’être présentée à « l’accueil » des combattants, un homme à la stature assez forte se battait contre un monstre aux crocs énormes. Tout se passa si vite, que je n’eus pas l’occasion de discerner la scène. J’entendis juste la foule huer et des gens se ruer au centre de l’arène, certainement des soins. L’homme fut déclaré perdant et par conséquences logiques, mort. Il fut transporté sur une civière en bois et emmené à la cave amassant les cadavres perdants. Le cri de la créature résonna entre les parois de l’enceinte, symbolisant son envie d’en vouloir toujours plus. Alors que je tournais ma tête vers la gauche, je discernai une forme floue mais  familière. Après m’être isolée  presque 8 mois du château, j’eu du mal à mettre un nom sur le corps. Mais j’y arrivai finalement et fut presque soulagée de le voir ici, pourtant je ne lâchai pas mes habitudes et restai froide à son encontre.

- Mangetsu.
avatar
Edelweyys

Messages : 221
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 18

Feuille de personnage
Nom des personnages: Edelweyys Pilkann

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP libre] Le Festival d'Angrod

Message par Tatiana Barrymore le Dim 4 Aoû 2013 - 23:48

Quelques jours plus tôt , Désert de Tarod.

Le crépuscule montrer déjà ses premières nuances orangés dans le ciel , au dessus du désert maudit. Tapis dans l'ombre d'un canyon , une jeune femme au long cheveux ébènes et au yeux couleur de l'océan se déplacer agilement , avec la grâce d'un félin , d'un redoutable prédateur. Elle était vêtue d'une longue cape noir avec des épaulières couleur argent. Un bandeau noir recouvrait sa poitrine , des bas de même couleur remonter jusqu'à ses cuisses , accompagné d'une paire d'élégante jambières faite en fer. Ses doigts était à moitié recouvert par de longs gants noirs remontant jusqu'à ses coudes.

Quelques secondes après , elle se retrouva devant un temple qui était en ruine. Les deux colonnes à l'entrée faite d'une pierre orangé était détruire , l'intérieur n'était pas en parfait état , mais assez pour tenir encore quelques cinquantaines d'années. Caché dans l'ombre , la jeune femme nommée Tatiana Barrymore , observa un jeune homme assis juste sur les petites marches qui grimper jusqu'à l'entrée du sanctuaire. Ses beaux traits fins était grimacé par la fatigue , ses courts cheveux châtains ébouriffé et ses yeux verts était entrouvert d'épuisement.

Après tout s'introduire dans le désert de Tarod n'était pas chose aisée. Surtout quand l'on savait à quel sorte de bête à qui l'on avait à faire ici. Mais ça , elle le savait mieux que quiconque. Après avoir vécus autant de temps dans ce désert aride , elle savait ses moindres recoins , ses moindres dangers. La jeune femme sortis de l'ombre , sa longue queue de cheval se balançant à chacun de ses pas et les talons de ses bottes claquant sur le sol du désert.

Le jeune homme releva la tête avec un air ahuris sur le visage. Tatiana lui fit un immense sourire laissant entrevoir d'immense crocs blancs. Après tout ce n'était pas tout les jours qu'un humain osé s'aventurais ici , surtout un charmant jeune homme. Ses yeux bleus à la pupille fendue envoûtèrent le jeune homme qui s'approcha d'elle , comme un simple pantin entre ses mains.

- Que fait une jolie demoiselle dans ces contrées hostile ? , demanda le jeune homme au teint hâlé , tout en s'approchant de Tatiana.

Vois tu , j'aimerais te demander la même chose mais pour l'instant je n'ais qu'une seule envie , c'est de te bouffer , fit une voix mesquine dans l'esprit de Tatiana.

- Approche , lui dit Tatiana d'une voix langoureuse.

Le jeune homme s'exécuta et quand il fut enfin assez proche de la jeune femme aux longs cheveux d'ébène , celle-ci lui caressa doucement le visage , avec un air de compassion sur le visage.

- Quel dommage... C'est un gâchis... , susurra-t-elle.
- De quoi parlez vous ? , demanda le jeune guerrier , l'air perplexe.
- Je me demande quel goût à ton coeur... , repris-t-elle , son expression passa de la compassion à une expression de pur prédateur.


Tatiana ne se fit pas prier et plongea sa main en plein dans le coeur du jeune homme. Ce fut tellement rapide qu'il n'eut même pas le temps d'émettre un son. Une expression d'horreur sur le visage , la bouche grande ouverte d'ahurissement , le guerrier tomba raide mort au sol. Tatiana quand à elle , regarda le coeur semi-palpitant du jeune homme dans sa main et croqua avidement dedans , ses papilles en plein éveils. Elle termina de le savourer , avant de léché goulûment ses doigts remplis de sang. Sensation exquise. Un péché , un fruit défendu dont elle connaissais parfaitement le goût.

Soudain , elle entendit un petit bruit près du cadavre. Curieuse , elle s'accroupis face à lui , en jetant un coup d'oeil à son magnifique visage dont les traits était déformé par la peur.

Franchement , c'est un gâchis , fit Tatiana , intérieurement.
Ne te préoccupe pas de lui , regarde , c'est une fiche , repris une autre voix féminine , en remarquant une fiche juste au pied de Tatiana.


Tatiana pris la fiche en main et en lus le contenus : ' Festival D'Angrod ' , ' Faille ' , ' Démon ' , ces simple mots suffirent à sa curiosité.

Chaosu , l'épée de Tatiana et à la fois une démone l'ayant mener sur le chemin de la corruption fut alerté par ces mots. C'était elle , l'autre voix dans sa tête. Après que Tatiana ait trouvé Chaosu , celle-ci la complètement corrompus. Depuis ce jour , elles ne font plus qu'un et ont le don de pouvoir se parlé par la pensée.

Des démons à Nurenuil , je pari que tu doit être sacrément intrigué Tatiana , dit Chaosu d'une voix mesquine.
Intrigué... , répéta-t-elle , comme sous hypnose.
Allons jeter un coup d'oeil à ce festival veut-tu... Je suis vraiment affamé ces derniers temps , alors démons où humain , ça ne fait plus la différence , repris Chaosu d'une voix autoritaire.
Très bien , nous allons , nous amusé , obtempéra Tatiana d'une voix enjouée.



Quelques jours plus tard , Nurenuil , Festival D'Angrod.

Il y avait beaucoup trop d'humain à son goût... Beaucoup trop. Mais elle devait se faire discrète , sa tête était devait être mise à prix depuis le temps. Tatiana était une ancienne guerrière au service d'Haynailia et quand ils avaient appris le monstre qu'elle était devenue. Les chasseurs de prime avait du s'affolé. Il était mieux pour elle d'agir comme un ombre. Vêtu sous son capuchon noir recouvrant son visage et le reste de son corps , elle s'approcha du bureau des inscriptions.

- Bonjour , c'est pour quel nom ? , demanda l'homme d'une voix poli.
- L'éclair noir , répondit-elle d'un ton sec , avant de s'en allé vers la foule de guerrier qui faisait la queue pour l'arène.


Un marchand d'arme l'interrompis sur sa route , mais elle le repoussa en lui lançant un regard noir en relevant son visage. L'homme déguerpis en vitesse , apeuré en lui laissant la voie. Tel une ombre , elle se faufila discrètement à travers la foule pour se retrouver en troisième position derrière une jeune femme et un jeune homme qui s'échangèrent quelques mots. Elle remarqua une aura différente de toute celle qu'elle avait rencontré auparavant chez le jeune homme. Grâce au pouvoir de Chaosu , elle avait tendance à vite remarquer l'énergie des gens.

Et celui-ci... Était un démon.

A SUIVRE...

avatar
Tatiana Barrymore

Messages : 78
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 20
Localisation : En Enfer.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Tatiana Barrymore, Kaosu.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Two girls one boy [Première session]

Message par Mangetsu no Arashi le Lun 5 Aoû 2013 - 14:04

Mangetsu.
Tout à mes réflexions, je n'avais sentit personne se rapprocher de moi. En même temps lorsque je me retournais, je me dis que de tout façon il y avait peu de chance pour que je la sente arrivé celle-là.
 - Hmmm, Edelweyys !ça fait plus d'un an que je ne l'ai pas vu, en effet elle était partie après moi du chateau et apparement venait de revenir. Bon retour parmis nous, toujours aussi souriante à ce que je vois. Tu voudrais pas... commençais-je en approchant mes mains de son visage, puis je me reculais en voyant sa mine renfrogné assez meurtrière. Elle pourrait surement tuer quelqu'un avec ce regard. 

Je ne m’attardais pas plus longtemps car je sentis une énergie étrange et agressive derrière moi. Lorsque je me retournais, cette impression me parue vaguement familière, mais en revanche, la jeune femme qui se tenais devant moi ne me disait rien. Seul sa posture et son regard correspondait avec l'aura qu'elle semblait dégager.  Mais étrangement cette présence ne m'effrayait pas (ok peu de choses m'effraient mais quand même), ne me dérangeait même pas...
Ce qui me dérangeait c'est ce regard fixe, bleu océan, qui semblait comme habité, et surtout qui me dévisageait depuis tout-à-l'heure. Je ne suis pas timide de nature, mais bon, là, c'en était gênant, surtout avec  cette impression qu'elle voulais tuer tout ce (et ceux) qui se dressait sur son chemin...
Malgré tout cela, elle était assez séduisante avec son corps taillé, gainé de noir et ce visage aux allures de Blanche-neige. M'apercevant que je la fixais aussi, je la saluais et m’apprêtais à lui adresser la parole mais je fut couper dans mon élan par la voie sonore et résonnante, magiquement amplifiée du commentateur :


Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, après cette petite pose, les combats que vous attendez avec impatience vont pouvoir reprendre ! cette voie devais inutilement porter jusqu'aux limites du festival.
Mais tout d'abord, pour les nouveaux arrivant nous allons rappeler quelques règles d'usage : il est interdit aux participants de s'entre-tuer. 
Il est interdit au public de jeter autre chose que ces cris dans l'arene, tout forme de détritus est prohibée.
La mort de tout les participant d'un camp se solde par la victoire du ou des adversaires.
Vous pouvez vous rendre et vous avouez vaincu, même si vous cela marche rarement, ça peut toutefois vous sauvez la vie (avec beaucoup de chance).
Je me disais qu'un démon avait assez peu de chance de se rendre...

Bon ça suffit pour les règles. PLACE AUUUUUU COOOOOOOOOMBAT !!!
Cette fois-ci, il s'agira d'une équipe de trois combattants. Je tournais la tête vers Ed et l'étrange femme tandis que la grille s'ouvrait lourdement. Je vous pris d'accueillir comme il se doit Edelweyys Pilkann, Mangetsu no Arashi, et hmm... L'éclair noiiiiir ! Il continuait sont monologue tandis que nous rentrions dans la grande arene. Comment une structure aussi massive pouvait-elle se déplacer dans le monde entier aussi souvent ?
Trois personnage pas vraiment haut en couleur, je vous l'accorde, mais on peut peut-être espérer d'eux qu'il sauront tenir plus longtemps que ce pauvre Talek, paix à son âme. Rappelons d'ailleurs que plus les combattants près de la faille sont forts, plus ce qui en sortira sera puissant. Cela m'inquiétait un peu, non-pas que je doute de mes capacité, ni de celle de Ed, mais plutôt pour... L'Eclair Noir (quel nom ridicule), qui risquerait de pâtir de notre force.
Mais trève de blabla, le combat va pouvoir commencer. Nos trois challengers vont'ils vaincre ? Survivront'ils ? Mourront'ils ?
Enfin, il en finissait avec son interminable diatribe, et je me concentrais sur la bien nommée Faille d'Angrod, que l'on pouvait enfin observer correctement, vu que nous n'étions qu'à quelque mètre de cette déchirure dimensionnelle. Déchirure qui se mit à pulser de manière quasi-imperceptible, un peu comme un cœur mourant lentement après avoir été arraché. A chacun de ces battement, elle s'agrandissait, s'élargissait un peu plus. En l'espace de trente secondes, elle passa de un mètre de haut sur vingt-cinq centimètres de large, à 4 mètres de haut sur 2 de larges.


C'est alors qu'un flash rouge illumina l’arène et les personnes qui s'y trouvaient, c'est à dire nous. J'eu le réflexe de protéger mes yeux de mon bras mais cela ne suffit pas. Lorsque je recouvrais la vue, un immense... démon (autant l'appeler comme ça) se tenais au centre de l'arene. 
Il devait bien mesurer dans les 3 mètres, ou plus, était large de deux. Sa silhouette était à peu près humanoïde (deux bras, deux jambes, une tête). Mais c'était tout. Le reste, c'était une masse de muscles difforme, doté de piques à chacune de ses articulations, piques qui semblaient s'agiter d'eux même, surement un genre de dard au bout d'un excroissance articulée. Ses muscles placés bizarrement roulaient sous une peau cramoisie mais qui paraissait lisse et douce, surement facile à percer, un bon point. Ses mains possédaient quatre doigts qui ne semblait pas avoir d'articulations, tout mou.
Enfin sa tête si on pouvais l'appeler ainsi, n'était qu'une grosse boule qui sortait d'entre les épaules de la créature, avec au milieu une bouche verticale garnie de crocs qui s'ouvrait sur un œil rouge écarlate avec une pupille blanche. Dans son dos s'agitaient visiblement trois tentacules de deux bon mètres. 


Me remettant de ma surprise, je me donnais un peu de contenance : Ben, mon gros, je sais pas ce que te reprochais ta mère mais elle t'a bien arrangé à la naissance... Puis prenant ma nouvelle lame à la main (je préfère de loin Pandenuim) je m'élançais vers l'horreur qui me faisait face, constatant que j'avais été le plus prompte à réagir, sous les cris de la foule.
Lorsque j'arrivai près de lui, il me toisa, comme si je n'était qu'un insecte, et j'eus une impression similaire à celle ressentit plus tôt derrière la grille. C'était la même impression que celle qui accompagnais cette étrange femme au pseudonyme plus que bateau. Mais je dut vite me reprendre car un tentacule fonçais sur moi. L'appendice du monstre s'enfonça profondément dans la terre meuble, et se retira. Les bords du trou étaient noircis et crevassés, il faudrait évité de se faire toucher. 
Tout en notant ces information, je sautais sur le côté droit de l'abomination et lui assénais un violent revers au niveau de la taille. Ma lame, pourtant de bonne facture, ricocha piteusement contre sa peau aux étranges reflets.
J’atterrissais temps bien que mal derrière lui et voyait mes deux coéquipières du moment s'approcher de la bête à leur tour.
avatar
Mangetsu no Arashi
Renard en tube givré

Messages : 87
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 21
Localisation : Dans tes rêves !

Feuille de personnage
Nom des personnages: Encore assez peu. Mangetsu, Eliasiss, Fate, Jokkaïro, Hay-lang(et Hay-Faé) et Alastaïr

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP libre] Le Festival d'Angrod

Message par Tatiana Barrymore le Lun 5 Aoû 2013 - 15:33

Assistant au spectacle que lui offrait le jeune homme , Tatiana resta au côté de la jeune femme qui semblait avoir toujours ce masque de froideur et impénétrable sur le visage. Sans plus se préoccuper d'elle , elle étira un immense sourire sous sa capuche , en sortant de sa botte un petit poignard qu'elle avait toujours sur elle. ( Au cas où s'il fallait découper des cadavres , pour ensuite pouvoir mieux les mâchés. ) Avec la grâce d'un félin , elle se déplaça rapidement jusqu'à la bête , toujours caché sous son chaperon à capuche. Une fois devant la bête qui laissa échapper un hurlement - qui se voulait effrayant - mais Tatiana ainsi que les deux autres guerriers n'avaient pas reculé , elle voulut lui entailler le torse , mais le démon esquiva et les trois tentacules dans son dos se plantèrent sous terre pour se relever brusquement.

Il emporta avec lui plusieurs gros morceaux de terre qui arrivèrent droit sur Tatiana. La jeune femme aux longs cheveux d'ébène fit appel aux pouvoir de Chaosu , en levant sa main droit devant vers le rocher qui approcher à une vitesse dangereuse.

- Toi qui n'est que Chaos et Ténèbres , j'en fait appel à tes pouvoirs , murmura-t-elle , avant qu'une fumée noire ne sortent de l'intérieur de sa main droit sur l'énorme rocher.

Quand les deux matières furent en contact , le rocher explosa violemment dans une épaisse fumée noire. Qui aveugla tout les spectateurs. Quelques secondes plus tard , Tatiana avait était projeter de la fumée par le démon , droit sur l'un des murs de l'arène. Tout en reprenant ses esprits après le coup qu'elle venait de subir , elle atterris agilement sur le mur qui se fissura sous le coup de la pression. Sa capuche s'enleva dévoilant son visage d'ange démoniaque. Les sourcils froncés , ses yeux passèrent brièvement du rouge au bleu océan. Son poignard en main , elle fonça droit sur le démon , en se propulsant grâce au mur.

Voyant l'une de ses tentacules se diriger vers elle , elle réussis à l'éviter en faisant un saut dans les airs en entaillant l'une de ses tentacules. Puis elle se tourna vers les deux autres guerriers , plus particulièrement vers le jeune homme aux yeux couleur améthyste et à la chevelure bleu saphir. Elle lui fit un sourire en coin , comme pour lui dire qu'elle était au courant de quelque chose - sa nature démoniaque - avant de se retourner vers le démon qui semblait agiter.

Elle ne pouvait pas sortir Chaosu devant autant de monde , mais si c'était nécessaire , elle n'hésiterais pas à la sortir.


A SUIVRE...

avatar
Tatiana Barrymore

Messages : 78
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 20
Localisation : En Enfer.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Tatiana Barrymore, Kaosu.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvaille |Première session]

Message par Faydre le Lun 5 Aoû 2013 - 19:14

// Voila mon premier post de RP forum merci de me dire si j'ais fait quelque chose de travers et de m'exuser pour mon petit retard Very Happy  //

Le festival d’Angrod hein ? Autant dire la foire aux pigeons. Encore un rassemblement de  gros bras avec plus d’or en bourse que de cervelle dans le crane. Exactement de quoi me divertir un moment le tout en remplissant mes poches. Et c’est ce à quoi je passai toute ma matinée, fendent la foule et vidant des poches, remplissant les miennes mais a l’approche du Zénith  la chaleur commençait à monter et serrée dans mon bustier une taille trop petit je commençais à avoir du mal à respirer.  Je dirigeai donc vers l’échoppe du gros vendeur d’arme à qui j’avais confié mes affaires pour la matinée.

- Re bonjour monsieur merci d’avoir gardé mes affaires pour la matinée c’est vraiment très gentil de votre part !

Il semblait plutôt déboussolé et me dévisagea 5 longues secondes comme perdu. Il fallut  que son regard glisse sur ma poitrine serrée dans mon bustier trop petit pour que le souvenir de sa promesse lui revienne.

- A oui toi je t’avais pas reconnue je vais te les chercher tout de suite petite.

Ça ne m’étonne pas j’avais délibérément choisi un visage des plus banal et un haut trop petit pour que personne ne fasse plus attention a moi que nécessaire lors de mes séances de vide poches et pour faire diversion si je me faisais prendre malgré tout mais là je commençais à fatiguer un peu.

Je récupéra donc mes affaires de voyages et partit me camoufler dans l’ombre pour me changer et reprendre mon apparence normale. C’est donc une belle rousse aux yeux violet pailleté d’or de 20 ans et vêtue de cuir noir qui alla s’assoir dans les gradins de l’arène au moment où le commentateur pris la parole.


Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, après cette petite pause, les combats que vous attendez avec impatience vont pouvoir reprendre ! Mais tout d'abord, pour les nouveaux arrivants nous allons rappeler quelques règles d'usage : il est interdit aux participants de s'entre-tuer.
Il est interdit au public de jeter autre chose que ces cris dans l’arène, tout forme de détritus est prohibée.
La mort de tous les participant d'un camp se solde par la victoire du ou des adversaires.
Vous pouvez vous rendre et vous avouez vaincu, même si vous cela marche rarement, ça peut toutefois vous sauvez la vie (avec beaucoup de chance). Bon ça suffit pour les règles. PLACE AUUUUUU COOOOOOOOOMBAT !!!

Cette fois-ci, il s'agira d'une équipe de trois combattants. Je vous prie d'accueillir comme il se doit Edelweyys Pilkann, Mangetsu no Arashi, et hmm... L'éclair noiiiiir !

Mangetsu no Arashi ? Ou avais-je déjà entendu ce nom ?  J’observa donc le trio combattant s’avancer dans l’arène, deux filles en capes sans armes visibles intéressant.
Mais mon attention fut bien vite captée par le grand gaillard aux cheveux  bleus. Je me souvins de lui instantanément en m’étonnant d’avoir pu l’oublier.
Je ne pus cependant pas me perdre dans mes souvenirs bien longtemps, en effet un flash rouge éblouissant me ramena au présent. Une foi de nouveau capable de voir clairement je remarqua que l’adversaire  démoniaque de notre sombre trio avais fait son entré.
Et quel adversaire  un énorme démon vaguement humanoïde  tout de muscles et de piques avec trois tentacules lui sortant du dos.
Une fois remise de sa surprise la foule cria son enthousiasme et en regardant Mangetsu charger lui souhaita mentalement bonne chance Il pourrait en avoir besoin…
avatar
Faydre

Messages : 19
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 20
Localisation : Derière Toi!!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP libre] Le Festival d'Angrod

Message par Edelweyys le Lun 5 Aoû 2013 - 21:06

J'étais restée impassible jusque là. Assistant à la scène presque comme spectatrice, je ne bougeais pas. Le monstre ne faisait pas attention à moi, comme si il ne me voyait pas. Comme si le démon ne voyait que par mouvements... Alors je ne bougeai toujours pas.
L'aura qu'émanait le démon apparaissait dans mon esprit comme une énorme tache sur un mur blanc, il m'était donc chose aisée de le discerner et de le voir bouger jusqu'à ses moindres mouvements. J'étudiais silencieusement ses attaques et cherchant une quelconque faille dans sa défense. Mais le monstre paraissait invulnérable. Alors je m'assis à terre en tailleur et attendit de découvrir cette faiblesse.
Je vis mes deux compagnons me jeter un regard presque méprisant quant à son inactivité, mais ce ne fut que très bref et ils se remirent au combat aussitôt. D'ailleurs je ne sais pas qui est cette fille, et elle ne m'inspire pas totalement confiance. Mais au fond de son âme, bien que noire de ténèbres, je pouvais y voir une minuscule partie de bienfaisance. Une partie qui me disait de ne pas m'inquiéter d'elle.
Ils combattaient vaillament, avec beaucoup d'ardeur. Ils virevoltaient pour échapper aux énormes tentacules du monstre et à ses attaques. Ces dernières semblaient être à l'origine du monstre. Comme si le corps n'était que vulgaire outil pour permettre aux appendices de se mouvoir. Elles bougeaient sans cesse, même lorsque le démon n'attaquait pas. Elles semblaient bouger pour savoir ce qui l'entouraient, bouger pour voir. Comme une vue tactile.

Alors je me relevai et le monstre se tourna vers moi. Il grogna puis un cri atroce monta de ses entrailles et il s'élança vers moi. Je sortit rapidement une de mes dagues et me tint prête à recevoir le coup que s'apprêtait le monstre à me donner. Mes deux partenaires me regardaient ne pas bouger, une fois de plus, l'air un peu ahuri. Mais je savais ce que je faisais.

Quand il ne fut qu'à quelques mètres de moi, je levai mon bras armé et la créature m'entoura de ses tentacules démoniaques. Le contact fut brûlant et je souffrais énormément, retenant de hurler de douleur. Les tentacules se contractaient, me serrant pour tenter de m'étouffer. Un instant je pensai que ce que je faisais était du suicide et que je mourrais pitoyablement ainsi... Mais dans un ultime effort, je parvins à maitriser mon bras et à trancher l'avant de l'appendice. La créature me lâcha et hurla de douleur. Elle sembla tituber et tomba à genoux. Je m'éloignai d'elle et me remit en position de combat.

La créature hurla à nouveau et la foule dût porter leurs mains à leurs oreilles tant le cri était perçant.
Les trois partenaires se réunirent en rang face à la bête, prêts, en position de combat.


- Les tentacules. Visez-les. Elle voit grâce à elles, si on les tranche elle ne verra plus et on pourra l'abattre.
avatar
Edelweyys

Messages : 221
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 18

Feuille de personnage
Nom des personnages: Edelweyys Pilkann

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP libre] Le Festival d'Angrod

Message par Mangetsu no Arashi le Lun 5 Aoû 2013 - 23:35

Les filles avaient apparemment découvert le point faible du démon.
Elles avait chacune tranché un tentacule à sa base, tordant l'adversaire de douleur.
Elle démontraient toutes deux des capacité des combat hors normes, ce qui me laissait septique quand à la faiblesse manifeste de l'ennemi qui devait pourtant correspondre à la force des personnes qui l'attendaient en dehors de la faille...


Edelweyys en tant qu'humaine avait dut donner de sa personne pour le frapper. L'éclair noir (décidément je ne me ferai pas à ce nom) quand à elle, m'avait conforté dans l'idée qu'elle n'avait d'humaine que l'apparence. Ses mouvement n'était clairement pas humains. J'étais resté un peu inactif pour observer les filles mais je me reprenais vite. Je passais pour le boulet de service là.


Prenant mes appuis, je traversais d'un bond les quinze mètres qui me séparaient de l'horreur et de Ed. Le démon qui, dans son cri, s'était retourné de douleur était maintenant face à moi. Il ne lui restait qu'un tentacule et c'était logiquement à mon tour. Mais restait un problème  j'arrivais sur lui à toute allure, dans les airs donc sans possibilité d'infléchir ma trajectoire. La solution me vint d'elle-même, avec la riposte tentaculaire de ma cible qui projeta encore une fois un de ces appendices à mon encontre. Je pus saisir celui-ci sans danger à travers mes gants de chitines et me propulser à l'endroit voulu, c'est à dire au dessus de sa tête, ou la dernière base d'appendice m'était offerte, que je m'empressais de trancher avant de retomber sous l'influence de la gravité.


Le démon se cambra et hurla sa douleur et sa haine à la face du monde, me vrillant les tympans, ainsi que probablement ceux de toute personne à moins d'un kilomètre à la ronde. Tout en me bouchant les oreilles, j’attrapais l'épée entre mes dents et me servait du corps figé du monstre redescendre au sol souplement. 
Retrouvant la terre ferme j'attaquais de toute part, tout en essayant de ne pas en faire trop. Mais de toute façon, je n'était pas habitué à manier une lame normale et celle-ci fini par se briser purement et simplement en encaissant la violence répété de mes coups qui était systématiquement arrêtes par la peau du démon.
Ah, ne pus-je que m'exclamer piteusement. Je ne pouvais tout simplement pas me battre contre un tel monstre avec de simple gantelets, si solides soient-ils.


J'allais donc devoir me servir de mon épée, ma véritable épée, celle qui me complétait  Pandenium. Il me suffit de saisir le manche, enveloppé d'une matière noire et lisse dont moi-même je ne connaissais pas l'origine, pour sentir ma propre force couler en moi, ainsi qu'une nouvelle agressivité, celle que j'avais scellé à l’intérieur.
Je savais que la teinte de mes yeux était exactement similaire à celle des joyaux de ma lame. Elle me semblait plus lourde dans ma main que l'autre épée de pacotille, mais bizarrement je n'avait aucun mal à la manier. Cette épée était une partie de mon, une prolongation de ma pensée.


Lorsque qu'il me vit la brandir, le démon, qui se remettait de la douleur subit eu un mouvement de recul, puis hurla mais c'est fois de rage et de folie. Il se jeta sur moi, tentant de m'écraser de sa main mais j'esquivais aisément et montait sur sa main et courais sur son bras. Arrivé en haut de celui-ci, je shootais de toutes mes force dans sa mâchoire, qui se referma dans un claquement sinistre, si jamais mon pied était passé dedans, je l'aurais surement perdu. Cela n'avait manifestement pas eu beaucoup d'effet, si ce n'était aveuglé le monstre qui n'avait plus que son œil au fond se sa bouche pour voir. 


Aussitôt, sa gueule refermée, les muscles de l'épaule sur laquelle j'étais se contractèrent, emprisonnant un de mes pied, et le démon se roula en boule pour se jeter en arrière dans un magnifique salto. Il comptait m'écraser sous son poids.
A la dernière seconde, mon esprit s'éclaira d'un coup. Je plantais ma lame dans le sol d'une main et posais l'autre par-terre, puis poussais de toute mes forces.
Puisant dans mes ressources, j'encaissant le choc et d'une traction renvoyais l'ex-broyeuse improvisé dans les airs, derrière moi. Puis je me laissais retomber au sol pour reprendre mon souffle, retirant Pandenium de la terre qui s'était elle aussi noircie à son contact. 
Ce démon en apparence lourdaud s'avérais finalement extrêmement réactif. Il serait difficile de le vaincre. Mais j'avais au moins réussit à ne pas me libérer.
Je criais à mes coéquipière quelques instructions telles que : Faites attention, il est rapide. Et il y a un truc invulnérable sur sa peau...
Tient, j'aurais dut essayer d'utiliser mon épée pour le frapper. Je les laissait gérer quelques secondes pour calmer tout mon corps qui hurlait de me ruer sur celui qui l'avais contraint à un tel effort. Le public semblait retenir son souffle devant cet étrange combat où trois frêles silhouettes harcelaient un géant indestructibles. Même le commentateur qui jusque-là braillait à en cracher ses poumons s'était tue.
avatar
Mangetsu no Arashi
Renard en tube givré

Messages : 87
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 21
Localisation : Dans tes rêves !

Feuille de personnage
Nom des personnages: Encore assez peu. Mangetsu, Eliasiss, Fate, Jokkaïro, Hay-lang(et Hay-Faé) et Alastaïr

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP libre] Le Festival d'Angrod

Message par Tatiana Barrymore le Mar 6 Aoû 2013 - 0:39

Tatiana avait observer le jeune homme au cheveux saphir se battre contre la créature. Ainsi que la jeune fille , tout deux n'était pas des novices et sa se voyait. Ils avaient une lueur de détermination dans leurs regards qui laissait pensé qu'ils avaient déjà affronté bien pire. Et surtout ce jeune homme... A part elle , elle n'avait jamais vu d'autre démon à l'oeuvre... Ses mouvements étaient rapides et fluides , il semblait à l'aise dans chacun de ses pas et de ses gestes. Mais le plus inquiétant était son épée... Elle avait quelques similitudes avec Kaosu.

Sans plus se préoccuper du jeune homme , elle repensa alors à ce qu'il avait dit. Quelque chose d'invulnérable sur sa peau... Mais où ça ? On aurait dit qu'il avait une cuirasse noir sur le dos. Il fallait que Tatiana y aille au corps à corps si elle voulait en savoir plus sur ses faiblesses , de plus cela ne lui permettrait pas de mettre sa tête mise à prix , en danger.

Elle ferma les yeux , comme en pleine concentration intérieure et parvins à trouvé l'énergie démoniaque de Kaosu qui coulait dans tout son corps.

Kaosu , prête moi ta force , lui dit-elle par la pensée.
Sert toi , ricana Kaosu d'une voix inquiétante.


Tatiana ne se fit pas prier et concentra toute la magie de Kaosu dans ses poings et dans ses jambes. Plusieurs petites marques noires apparut sur ses jambes et ses poings , puis elle releva son regard qui était devenu rouge sang vers le démon.

- Ohh... Toi... Tu va prendre chère mon coco , grogna-t-elle avant de foncé vers lui comme une furie.

Une fois arrivé à sa hauteur , elle pouvait sentir l'énergie puissante qui coulait à travers tout son corps. Elle essaya de donner un coup de pied dans l'appendice du démon , mais la tentacule de celui-ci vint attraper à temps le pied de Tatiana et l'envoya valser sur le côté. Avec l'agilité digne d'un félin , la jeune femme aux cheveux d'ébène parvint à se rattraper agilement en retombant sur ses pieds , avant de se projeter sur le démon en rogne.

Dès qu'elle fut assez près de lui , elle vit sa tentacule se diriger vers elle , mais sauta dans les airs en faisant un salto arrière , pendant son saut elle pris la tête du démon qu'elle éclata contre le sol , avant de lui donner un coup de pied dans la mâchoire qui lui fit cracher quelques gouttes de sang. Soudain , tout les spectateurs présents se turent , Tatiana leurs jeta un coup d'oeil en haussant un sourcil.

Et tout à coup , elle entendit dans son dos un hurlement strident et fut violemment projeter contre le mur de l'arène. Elle entendit tout les os de son corps faire plusieurs craquements inaudibles. Non , impossible. Comment avait-t-il pu ?... Kaosu l'avait imprégnée de son pouvoir ! Elle essaya de se relever mais en vain , elle ne pouvait plus bouger aucun membres.

Bordel... Kaosu... Qu'est-ce qui s'est passé ?... , râla Tatiana.

Mais elle n'entendit pas de réponse venant de la part de son épée. Elle regarda impuissante le démon se diriger vers elle , un filet de bave s'écoulant de sa mâchoire , merde... Si elle ne bouger pas , dans les quelques secondes à venir , elle finirait en un repas.

KAOSU ! REPOND MOI ! , s'égosilla Tatiana.
Wow... Du calme ! J'ai juste eut un moment d'inattention quand tu lui a déboîter la mâchoire... , protesta la démone.
Stupide créature , grogna Tatiana.
Ne me fait pas rire , faible humaine , sans moi tu serais déjà morte à l'heure...
FERME LA ! , répondit la jeune femme d'un ton sec.


Elle regarda le public qui observer la scène , de leurs yeux attentifs. Elle devait le faire... Mais bon sang... Sa tête avait était mise à prix... Et tout le monde découvrirait sa véritable identité... Qu'est-ce qui lui avait pris de venir dans ce foutu festival ? Ah oui , c'était à cause d'elle , cette stupide démone qui contrôler ses moindres faits et gestes. Mais Chaosu n'avait pas tord , jusqu'à présent elle avait survécus et c'était uniquement grâce à cette idiote de démone !

Le démon quand à lui commençait à se rapprocher de plus en plus et si Tatiana ne faisait rien... Elle allait finir morte dans cette saleté d'arène. Elle n'avait plus aucun autre choix. Elle devait le faire.

Kaosu... On va y aller... , lui fit Tatiana.
Avec plaisir... Cela fait longtemps que je n'ais pas vu la lumière du jour d'ailleurs , un bon bol d'air ne me ferait pas de mal ! , ricana l'épée démoniaque.


Tandis que le démon se rapprocher lentement mais sûrement , Tatiana pris la parole.

- Toi qui n'est qu'à la fois tout et rien... Je fait appel à ton pouvoir ancestral permettant de semer chaos et ténèbres , toi qui n'est que mal et destruction. Ô toi grande maline et perfide , je m'en remet à toi... , susurra-t-elle.

Soudain , une explosion violente secoua toute l'arène. Une fumée noire avait recouvert entièrement le corps de Tatiana , quelques secondes après quand la fumée fut dispersée dans les airs. On pu l'apercevoir , ses yeux était rouges sang avec leurs pupilles fendues. Et dans sa main , se tenait une épée aussi noir que les ténèbres en personne. C'était un katana assez fin et long , le manche et la lame était entièrement noir et sur le manche l'on pouvait apercevoir un oeil rouge à la pupille fendue grand ouvert.

Elle l'avait fait... Et comme sa tête était mise à prix... Elle était dans la merde.
avatar
Tatiana Barrymore

Messages : 78
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 20
Localisation : En Enfer.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Tatiana Barrymore, Kaosu.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP libre] Le Festival d'Angrod

Message par Edelweyys le Dim 11 Aoû 2013 - 12:08

Je les avais observés attentivement combattre le démon tout en attaquant aussi. Ils bougeaient avec cette grâce mortelle propre aux grands guerriers. Le combat était en partie mené par le monstre, mais les guerriers savaient très bien résister aux attaques du démon. Ils étaient tous trois expérimentés et ne se laisseraient pas faire.

C’est quand je sentis celle qui se faisait nommer « Eclair Noir » se faire projeter contre le mur de l’enceinte, que je compris que de cette façon, nous  n’arriverions à rien. Le démon hurla et approchait à pas lents de son ennemie, un filet de sang noirâtre s’écoulant de sa gueule. Ses appendices bougeaient en tous sens, ses piques paraissaient prêtes à être éjectées de son corps à tout instant et son visage était tordu par un rictus mauvais. Il tendit un bras armé de grandes griffes vers la jeune femme mais ne put finaliser ses intentions meurtrières. Une explosion ébranla brutalement l’arène et une fumée noire se répandit dans toute l’enceinte. Non seulement, je me fichais complètement de la fumée puisque j’étais aveugle mais de plus, cela rendrait plus aisé le boulot des trois compagnons.

Pour mon plus grand mécontentement, la fumée se dissipa peu après son arrivée. Lorsqu’elle se dispersa assez pour que la vue de chacun soit rétablie, je pus découvrir contre toutes attentes le démon à terre et l’Eclair Noir face à lui, son âme plus noire que jamais. Je n’avais pas besoin d’explications quant à sa transformation, j’avais beau ne plus pouvoir voir depuis longtemps, sa nature ne m’était pas inconnue puisque je combattais un autre de la même nature. Quoique, elle n’était pas complètement démon, je le ressentais.

Que la fumée se soit répandue n’avait pas l’air de plaire non plus à sa cause. Le public s’était levé et la montrait du doigt, le commentateur s’égosillait à dire qu’il la reconnaissait, la foule ne tenait plus en place. Des gardes s’apprêtaient à entrer dans l’arène, armés jusqu’aux dents. L’Eclair Noir était donc une hors-la-loi ? Je me détournai du démon pour faire face aux gardes.
Une bonne vieille tuerie contre des gens normaux, y a qu’ça de vrai.
Un sourire mauvais s’étendit sur mes lèvres et je sortis dagues et poignards de ma ceinture. Les miliciens semblaient sûrs d’eux et avançaient à pas lents vers nous, un peu trop sûrs d’eux…


Occupez-vous du démon, moi je m’occupe d’eux ! Lançais-je à l’attention de mes compagnons.

Mangetsu acquiesça mais la jeune femme ne semblait pas avoir entendu. Elle fixait avidement le démon, qui à présent se relevait doucement. Une fois sur ses deux jambes, il hurla d’un cri plus strident que jamais et une fois encore nous dûmes écraser nos mains sur nos oreilles, encore une fois la jeune femme ne réagit pas. Elle fixait toujours de ses petits yeux son ennemi  et j’aurais juré ouïr son épée parlé mais je n’y accordai pas de réelle importance et concentra toute mon attention sur mes nouveaux compagnons de jeux.

Je m’avançai à petits pas vers eux, tête baissée, semblant fixer le sol. Quand je relevai la tête en souriant ils s’arrêtèrent aussitôt d’avancer.
Ils comprirent enfin qu’ils étaient ma nouvelle cible, mais ils le comprirent peut-être un peu trop tard. Aussitôt ma phrase finie, je jetai mon bras en arrière pour accumuler autant de force que possible et le rejetai en avant en formant un arc de cercle afin de lancer deux premières petites lames. Un seul hurlement fut poussé, tandis que j’entendis deux miliciens se précipiter vers l’endroit où une de mes lames avait été projetée. Tout pour confirmer que mes lames avaient atteints leurs cibles. L’œil de l’un, le cœur de l’autre.

- Que la fête commence ! Ricanai-je.
avatar
Edelweyys

Messages : 221
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 18

Feuille de personnage
Nom des personnages: Edelweyys Pilkann

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Entrée dans la danse [Première session]

Message par Faydre le Dim 11 Aoû 2013 - 20:24

L’affrontement dans l’arène commençait à tourner au chaos le plus total.  Il se déroulait pourtant plutôt bien, c’était du grand spectacle puis l’éclair noir a été projeté contre un mur par le démon qui semblait en avoir fait sa cible prioritaire. La terre a ensuite tremblée, et l’arène envahie d’une fumée noire qui resta quelque secondes dans les airs avant de disparaitre pour laisser place à l’anarchie.

Le démon était à terre et L’éclair noir debout, un katana noir à la main. Le publique eut quelque secondes de stupéfactions puis une fois la surprise passée une majorité de personnes se levèrent et la pointèrent du doigt en criant qu’elle était recherchée a qui voulait l’entendre, s’échangent rumeurs  et anecdotes  morbides.
Puis un groupe de gardes pénétrèrent dans l’arène.

Hors de question qu’ils interfèrent dans ce combat ou Mangetsu va être  très en colère.

Je me mis donc en  mouvement fendent la foule jusqu’à arriver au-dessus de l’entrée des combattants j’ajusta les plaques de métal noires sur mes avant-bras et me laissa tomber juste devant la porte, derrière le commandant des opérations : un jeune blondinet qui aurais plus l’air a sa place dans un salon de thé que sur un champ de bataille. Sa manière d’envoyer ses hommes droit devant sans stratégie aucune dans une arène face à trois combattants chevronnés et un démon majeur en comptent seulement sur le nombre et en restant tranquillement en retrait confirma mes soupçons : un pistonné.  Mais peut- être un pistonné pas trop idiot (même si j’avais des doutes).


-Excusez-moi heu… Messire mais ne serait-il pas plus sage d’attendre la fin du combat pour intervenir ? luis demandais-je

Il ne prit même pas la peine de se retourner pour me répondre d’une voix niaisarde :

-C’est moi qui donne les ordres ici donc quand je dis on charge, on charge. Je veux que cette fugitive soit arrêtée avec ses complices dans moins de dix minutes. Puis il ajouta pour lui-même : et à moi la récompense. Avec un grand sourire aux lèvres.

Je n’en attendais pas plus pour lui agripper la nuque et l’envoyer s’écraser contre le mur la tête la première puis je le releva par le col pour lui planter mes canines dans la jugulaire, aspirant son sang a grandes gorgées. Une fois satisfaite et luis vide je ferma la porte et me retourna vers les gardes engagés en combat avec la dénommée Edelweyys. Un sourire ensanglanté sur les lèvres je tira mes dagues et me jeta dans la mélée  


-A mon tour de danser.
avatar
Faydre

Messages : 19
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 20
Localisation : Derière Toi!!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP libre] Le Festival d'Angrod

Message par Mangetsu no Arashi le Mar 13 Aoû 2013 - 23:36

Dès l'instant où l’Éclair Noir avait libéré sa puissance, la situation avait changé du tout au tout. Le public avait réagis, et la sécurité aussi.
Oh la la ! Mais quel retournement de situation !, beuglait le présentateur. On lui apporta une petite fiche. La participante qui s'était présentée sous le pseudonyme d’Éclair Noir n'était autre que... Tatiana Barrymore. Pour ceux qui ne la connaîtraient pas encore, il s'agit d'une terrible tueuse en série originaire Haynailia ! La liste de ses méfaits est bien trop longue pour que nous puissions en faire le tour avant la fin de la journée ! Cette criminelle se montre au grand jour sans peur, elle en fera les frais !
En effet la garde n'avait pas attendue pour réagir. De nombreux hommes en armure se pressaient pour rentrer dans l’arène. Edelweyys s'était d'ailleurs précipité à leur encontre, délaissant allègrement le combat en court. 


Mais je distinguai une autre forme qui se dirigeait vers eux. Elle adressa la parole à celui qui semblait commander, ralentissant l'avancer de la garde. Mais apparemment ils ne s'entendirent pas et le jeune chef se retrouva avec le mur imprimer dans le visage. Je reconnaissais enfin cette énergie  et surtout ces mouvements subtils tintés de sensualité. Faydre ! C'était une ancienne amie et amante que j'avais rencontré au cours d'un de mes voyages. Que faisait cette succube ici ? Elle devait surement voler, comme à son habitude, mais qu'importe. Elle semblait nous venir en aide car elle était allé refermer la grille empêchant d'autres gardes de rentrer. Nous ferions le retrouvailles plus tard. Un démon géant et 2 bataillons de gardes étaient suffisamment difficiles à gérer sans que... Le public se déversait maintenant dans l'arène, l'esprit brouillé par le combat, pour s'en prendre à la tueuse.


Ça devenais n'importe quoi et si la foule s'approchais d'un des deux démons qui se faisaient face ce serait une catastrophe et je n'aurais pas de prix. Je commençais par immobiliser l'horreur à tentacules en créant une zone d'ombre au sol dans laquelle elle s'enfonça. Puis j'allais m'occuper du public.
Ne laissant qu'un sillage de fine fumée sombre derrière moi je me faufilais au milieu du public jusqu'à celui qui semblait le plus enragé, un des plus grand aussi, qui semblait galvaniser la foule. J'inspirais un grand coup puis d'un coup expirais en une seul mot :
SUFFIIIT !

... et tranchais dans un même temps la gorge de l'homme que je ciblais. Son gargouillis d'agonie ne fut accueillit que par un silence aussi profond que subit. J'avais, dans mon éclat, laissé échapper ma présence, mon aura, qui d'ordinaire repoussait ceux qui ne me connaissait pas, leur inspirant un sentiment de peur constant à mon contact.
Cette fois-ci elle était entièrement débridée, si bien qui seuls les esprit solides et forts n'y sont pas soumis. Mais même eux retournèrent dans les gradins, emportés par les flots du public terrifié.

Il ne restaient que les gardes et le grand démon. Je rejoignais Tatiana qui semblait avoir fini de se préparer. Moi aussi d'ailleurs, mais je restait plus subtil, ne laissant que des fines volutes noirs s'échapper de mon corps, pas la peine de me relever complètement non plus.
Profitant de la vitesse et de la force que m'octroyais ces effets, je me jetais sur notre adversaire principal, me retrouvant presque instantanément sur sa cuisse qu'il sortait de mon piège et enfonçais Pandenium dans sa poitrine, juste à coté de sa mâchoire/paupière. Je sentais quelque chose battre sur ma lame.
Ah c'est comme ça qu'il fait. Pas si bête. En fait il possédait une sorte d'armure qui se déplaçait sans cesse sur son corps, déviant l'ensemble des agressions extérieurs d'où l'aspect intacte de sa peau. L'abomination hurla de plus belle et deux tentacules virent enserrer mon épée mais une énergie intense se dégagea à son contact, qui me projeta à dix mètres plus loin.
Je me retournais dans mon vol forcé et mes pieds s'enfoncèrent profondément dans le sol, encaissant l'impact. Je me ruais de nouveau vers lui et à mis distance, me concentrais pour rassembler l'énergie nécessaire à ma prochaine attaque, cela ne pris qu'une demi-seconde. J'envoyais un grand arc, un pan entier de nuit en forme de croissant vers le monstre, qui eu le réflexe de se protéger de ses bras.
Ses avant bras était évidement renforcer d'une épaisse carapace en plus de son armure mouvante, mais mon attaque parvint à entailler son bras droit jusqu'à plus de la moitié, tranchant chair et os. Le bras pendant mollement accroché au restes de muscles accueillit aussitôt un myriade de tentacules. certain maintenaient le membre en place tandis que d'autres s'agitaient furieusement dans ma direction.
J'étais parvenu à le blesser mais apparemment chacune de ses blessures laissait la place à un de ces appendices visqueux et destructeur.
Maintenant c'était au tour de l'Eclair Noir. Car l'attention du gros démon était fixé sur moi, je ne pourrais pas m'approcher dans mon état actuel, trop lent, et je n'avais pas envie de pourrir ce qui restait de ma réputation en déployant mes pouvoirs.
avatar
Mangetsu no Arashi
Renard en tube givré

Messages : 87
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 21
Localisation : Dans tes rêves !

Feuille de personnage
Nom des personnages: Encore assez peu. Mangetsu, Eliasiss, Fate, Jokkaïro, Hay-lang(et Hay-Faé) et Alastaïr

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP libre] Le Festival d'Angrod

Message par Edelweyys le Mer 16 Juil 2014 - 2:44

//J'avais déjà prévenu le MJ sur l'inactivité du RP, pas de réaction et lui-même n'est plus actif. So... LOCKED!//
avatar
Edelweyys

Messages : 221
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 18

Feuille de personnage
Nom des personnages: Edelweyys Pilkann

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP libre] Le Festival d'Angrod

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum