[Région] Géographie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Région] Géographie

Message par Gemstone le Sam 5 Oct 2013 - 20:45

Voici une carte du Waien actuel, qui nous aidera à nous repérer aisément :
Spoiler:

La Fédération Waien est délimitée au sud par la côte, et au nord est par la montagne. A l'est, la frontière avec Scarrath n'a jamais été clairement définie. D'une manière générale, on peut dire qu'il existe une zone non réclamée d'une dizaine de kilomètres de largeur, hors de l'influence des cités waiens et de celle de Scarrath. Cette zone est la voie migratoire naturelle des basilics, immenses sauropodes aux terrifiantes propriétés magiques. De l'ouest au nord, la frontière partagée avec l'Empire a été imposée par ce dernier il y a quelques années, après la reconquête.

Deux fleuves traversent le territoire Waien. L'Endoc se situe au sud du pays, et est de longueur modérée. Cependant, sa largeur, sa profondeur et son calme permet à la plupart des navires de haute-mer de remonter jusqu'à Rivendoc. Les Vertes-aigues se situe au nord-est du pays, et permet uniquement le passage de navires adaptés aux rivières. Cependant, ses eaux poissonneuses nourrissent la région. Une de ses sources est le lac d'Ulyme, étant bien plus adapté à la navigation, mais avec des eaux relativement pauvres en poisson. Un grand nombre de ruines de pierre entoure ce lac, d'une précision remarquable.

Une seule forêt est présente, longeant les Vertes-Aigues. Elle a été nommée Bloodgorn il y a bien des générations, pour les terrifiantes créatures qu'elle abritait. Cependant, la construction de routes et le nettoyage de la région par des armées impériales pré-révolutionnaires ont rendu le bois sûr. Bien que sans la surveillance impériale, certaines zones sont redevenue dangereuses. Toute la zone sud-est est à présent peu recommandable. L'ensemble est habité de petits villages rustique, reliés par des sentiers de plusieurs dizaines de kilomètres. Formée de feuillus en majorité, il s'agit d'une forêt sèche et clairsemée, sous laquelle existe un relief montagneux de faible altitude.

Sur la grande majorité du territoire, un relief collineux s'étend à perte de vue. L'air y est souvent sec, la broussaille emplit les creux. Les pentes laissent souvent voir de la roche nue, tandis que la terre est emplie de pierres rendant le labourage pénible. L'été est fréquemment synonyme de sécheresse et canicule, qu'un automne très arrosé rattrape peu après. La neige n'apparait que pendant deux semaines la plupart des hivers, et le printemps apporte un lot de pollen considérable pouvant agresser les citadins non-habitués à la campagne. Cependant, au sud du territoire s'étend le plateau d'Endoc, au sol riche et facile à travailler, avec une pluviométrie plus régulière et des vents venants de l'océan adoucissant le climat.

Le passage de l'Empire d'Haynalia a marqué le paysage de façon profonde : Une déforestation massive a été accomplie sur des siècles : la lisière atteignait encore Childil au XVIème siècle. La Route des Ecus a été tirée de Chênefort à Girvanost, comportant une sortie vers Scarrath et passant par les villes principales de la région. Celle-ci est constituée de gravier, de ciment et de dalles, est d'excellente qualité, et est entretenue avec régularité depuis sa construction en 1695. Une route similaire a été tracée d'est en ouest 50 ans plus tard, nommée la Traversée, allant jusqu'à la mer.


* * *

La Fédération Waien est en fait la réunion de six cité-états (plus deux si l'on compte les deux villes prises par l'Empire). S'ajoutent à celles-ci trois citadelles de prime importance, Chênefort, Darandhaume et Faranoth, construites le long du XIXème siècle sur les axes routiers, afin de tenir position face à l'Empire.

Childil peut être considérée comme la capitale de Waien, étant donné que c'est en ce lieu que se prennent les décisions politiques concernant l'ensemble de la Fédération. Cette cité a été fondée bien avant l'arrivée d'Haynailia, sur le haut d'une colline. Sa particularité historique tient surtout du fait que ici qu'éclata la première des révoltes lors des révolutions de la fin du XVIIIème siècle. Avant cela, son histoire de cité-état n'avait guère d'influence particulièrement grande sur ses voisins.

Fanglen était à la base un centre commercial permettant de relier les habitants de Bloodgorn au reste du monde, fondé par l'Empire au début du XVIIème siècle. Cependant, elle prit peu à peu de l'influence, en polarisant la population locale, et devint une cité d'envergure notoire. Une de ses spécialités devint le travail du bois, incluant celui des armes. En particulier la fabrique de boucliers. Fanglen se situant en situation idéale vis-à-vis des trois forts frontaliers, il s'agit à présent d'un point clé de ravitaillement en cas d'éventuelle guerre contre le nord, et constitue le centre de commandement militaire permanent.

Drundalore constitue les derniers vestiges d'un antique royaume qui s'étalait sur la moitié sud de la Waien d'avant 1834. La cité elle-même date probablement du IVème avant notre ère. Réputés pour être des guerriers extrêmement puissants, disciplinés et soudés, les drundaloriens ont réussis à maintenir une grande influence de leur cité dans la région malgré la chute de leur royaume. L'occupation a par la suite effacé du mieux qu'elle pu cette culture guerrière. Cependant, certaines de ses traditions militaires élitistes ont perduré dans l'armée Waien moderne, comme l'usage rigoureux de phalanges ou encore la tenace volonté de défendre le pays.

Caraldis constitue quand à elle depuis le IIème siècle, la concurrente militaire de Drundalore. Sa science de la de fortification et des engins de guerre a donné du fil à retordre non seulement à Drundalore, mais aussi à l'Empire lors de leur première conquête. Leurs techniques ont été partiellement perdues, mais une partie est devenue l'architecture défensive de waien. Leurs gisements de pierre sont stratégiques pour toute la Fédération. A été razée le 14 octobre 1858 par l'armée impériale. Depuis la fin du conflit, une nouvelle ville se bâtie à côté des ruines, Phénix. Son emblême est Beremor Vlanhonder, martyr de Caraldis.

Girvanost est le port commercial et militaire de la Fédération Waien. Fondée au tout début du IIIème siècle, sa position s'est avérée idéale pour les échanges avec le reste du continent, d'où elle a tiré une grande richesse, jusqu'à la construction de routes commerciales terrestres au XVIIIème siècle. A présent, son influence économique a bien diminué, mais lui reste malgré tout l'importante responsabilité de gérer la flotte commerciale et surtout militaire de Waien. Il est fréquent pour les Nurenuiliens de faire le tour du continent en navire et de s'amarrer ici, plutôt que de traverser les contrées peu appréciées de l'Empire.

Rivendoc est une ville commerçante, fondée à la fin du Iier siècle afin d'assurer un comptoir fluvial avancé dans les terres. Cette position lui valu la concurrence de Girvanost pendant des siècles, mais cette dernière conservait l'avantage en prenant de temps à autres contrôle de l'embouchure du fleuve. Cependant, avec la construction de la route vers Scarrath, et la paix maintenue par l'Empire, Rivendoc a acquis une prospérité sans précédant, aux dépends de son concurrent côtier, qu'elle maintient jusqu'à nos jours.
avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1275
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum