Les fiches de Lord Penguin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les fiches de Lord Penguin

Message par Lord Penguin le Ven 13 Déc 2013 - 23:10

Je vais donc vous présenter mes personnages. Vous l'aviez probablement deviné :3
(EDIT : Quoique, avec le nouveau titre : I )

Bon, commençons... Par le début.
(EDIT : Ne l'écoutez pas ! Il raconte n'imp' ! )



Lord Penguin

Lord Penguin... C'est ainsi que je me fais appeler, c'est donc de moi qu'il s'agit. Un personnage haut en couleur, s'il en est.
Mais un personnage tout de même.

Qui vous dit que c'est véritablement Moi, le vrai Moi, qui écrit ce message en ce moment ou qui vous parlera plus tard sur skype, la CB, ou par post interposé? Que ce n'est pas un simple jeu pour ma véritable personne, une personnalité fictive visant à combler le vaste vide qui constitue mon existence.?

Rien.

Et c'est ça qu'est cool avec le net.


PS : Je dis ça, mais en fait, c'est vraiment ma vraie personnalité.

Même si rien ne vous prouve que c'est le cas...
Et que je dis peut-être ça pour vous désorienter, tout comme cette même phrase que vous êtes en train de lire a peut-être été écrite pour vous tromper à nouveau.

Réfléchissez-y, Amis.

[EDIT]
...

BULLSHIT.
C'est ce que vous pensez, pas vrai? Non, non, ne le cachez pas, je le vois dans vos yeux (OUI, je peux voir vos yeux d'ici, un problème?).
Bon, Akety, j'ai reçu le message, je vais faire de vraies présentations de personnages.

C'est que jusqu'à présent, mes personnages n'existaient que dans ma tête ou presque, puisque je n'ai participé qu'à peu de RP, et surtout des RP ChatBox, durant lesquels j'ai conçu la majorité de mes bonshommes =3= ... Tiens, j'y pense, c'est tous des mecs, faudra que je remédie à ça...

Bon. LET'S GO !




Petit

C'est son nom. Petit. Enfin, le surnom qui lui a été donné, plutôt. En effet, on ne sait que peu de chose sur cet énergumène qui a littéralement surgit du néant, un beau jour, au milieu de la cour d'Eclipse. Il est apparu, comme ça... Pouf : Un adolescent (quatorze ans, dans ce coin là. On ne sait pas vraiment) à l'ossature lourde (euphémisme... J'aurais aussi pu dire enveloppé... Bon, OK, il est gradubide sur les bords. Juste un peu...) et de petite taille se retrouvai subitement dans l'enceinte du chateau.
Il sembla d'abord aussi sourd que muet, jusqu'à ce que l'un des chevaliers (on ne sait plus vraiment qui c'est, à vrai dire) l'interpelle ainsi : "Eh, petit ! Comment as-tu atterri ici?"
Ce n'est qu'à ce moment qu'il réagit à ceux qui l'entouraient, et ce surnom lui resta. "Petit" fut donc accueilli au sein d'Eclipse en tant qu'ecuyer et troqua rapidement son mutisme et sa surdité pour une stupidité et un illogisme sans faille. En effet, sa formation ne donna rien, car même s'il avait un grand respect de l'autorité, il suivait les ordres... A sa manière. C'est à dire qu'il possédait un don pour interpréter de manière décalée les commandes, malgré tout l'effort qu'il y mettait.
Il semblait avoir une perception et des repères décalés par rapport au commun des mortels et, ne s'en rappelant pas vraiment lui-même, les chevaliers s'amusèrent bientôt à lui prêter des origines Extra-Eclipsienne (je parle ici du continent, pas du groupe), d'un autre monde... Rapidement, on ne s'étonna plus de ses comportements déviants, tels que sa manie de se coucher en présence de feu où son inconditionnelle crainte de voir surgir des ours de n'importe où.
On lui découvrit même un talent particulier : Malgré son absence totale d'efficacité en combat et de talent dans le maniement des armes, il parvenait toujours à se sortir des faux pas. Une sorte d'instinct de survie particulièrement développé qui lui permettait de rester indemne. Ainsi, en plus de grands réflexes, d'une forte capacité à esquiver et d'un soupçon de chance, il était capable d'utiliser son environnement de manière imprévisible pour se maintenir intact. Il parvenait toujours à éviter la casse, souvent de manière flamboyante. Ainsi, on se rappellera de la fois où il a tenu en échec trois bandits qui l'avaient acculé en enfonçant une branche d'arbre dans l'oeil de l'un, qui trébucha sur le second, et en jetant un écureuil sur le troisième après s'être réfugié dans un arbre.
Rapidement, son talent lui permit de participer aux petites missions d'Eclipse. Celles qui rapportaient peu et n'avaient pas grande importance, car il était jeune et représentait le plus souvent un poids mort pour l'équipe, n'étant capable d'assurer que sa propre sécurité. Cependant, il lui est arrivé, rarement, de sortir toute sa troupe du pétrin par des action incroyablement imprévisible, le genre dont on ne peut déterminer si elles relèvent du génie ou de la stupidité, ce qui lui a donné une réputation de "talisman" au sein du chateau. L'avoir avec soi peu garantir la réussite de la mission... Ou être simplement un poids mort qui se sauvera toujours sans apporter quoi que ce soit au groupe.


Voilà pour ce personnage. Ca fait un peu pavay, mais ça passe, non?
Bon, pour la puissance, en me basant sur le fait que G = humain lambda, je lui donnerais "clochard de 70 ans" en combat singulier, même s'il ne perdrait pas face à un chevalier expérimenté...


Dernière édition par Lord Penguin le Lun 9 Fév 2015 - 20:46, édité 5 fois
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fiches de Lord Penguin

Message par Lord Penguin le Sam 17 Jan 2015 - 2:36

CAY NIMPORTE QEWA O__o

J'vais refaire tout ça bien... Un jour. Mais je vais d'abord faire une liste extrêmement rapide et très peu détaillée de mes personnages, sans trop de blablas, ce sera plus simple en plus d'être un bon début.
Par contre, je ne suis pas sur de qui je devrais considérer comme un personnage et qui je devrais considérer comme un Pnj... Je vais déja lister ceux que je pourrais potentiellement jouer en RP.



Petit : (lui vous l'avez plus haut en version pas trop mauvaise. Membre des Chevaliers de l'Eclipse)
Sexe: Male
Age : On ne sait pas vraiment. Si on considère qu'il avait 14 ans en arrivant a Eclipse (c'est l'age qu'il semblait avoir, du moins), il doit en avoir presque 18 aujourd'hui.
Origine : ?????
Puissance : "Clochard de 70 ans"
Apparence : Petit et un peu enveloppé.
Personnalité : Semble très (très très) décalé de la réalité. Respectueux de l'autorité.
Compétence : Faible en combat, mais survit en toutes circonstances et s'adapte a toutes les situations.


Orichalc Charlie : (Membre des Chevaliers de l'Eclipse)
Sexe : Male
Date de naissance : 1824
Origine : Nurenuil
Puissance : F à D (selon sa... consommation de viande x)
Apparence : Très fin, presque maigre, et relativement grand. Cernes sous des yeux injectés/rougis par le sang, cheveux frisés, décoiffés, tombant sur les cotés
Personnalité : S'énerve et tombe dans la violence facilement, mais fait pas mal d'efforts pour être sociable et éviter les débordements.
Compétence : Toute protéine qu'il consomme peut être réutilisée pour régénérer ou booster des parties de son corps. On ignore d'ou il tient cette capacité, mais on suppose que c'est de la magie de soin détournée.


Lord Penguin (Membre des Chevaliers de l'Eclipse)
Sexe : Male
Date de naissance : 1822
Origine : Nurenuil
Puissance : E
Apparence : Robuste, portant le plus souvent une armure intégrale métallique et poussiéreuse. Sous son casque, cheveux courts et noirs, se laisse parfois pousser une fine moustache.
Personnalité : Chevaleresque dans la mesure du possible, courtois, gentil, sens du devoir, mais tout cela peut être dissipé par son plus grand trait : Il adore son cheval, Patagon, auquel il tient plus qu'à sa propre vie (et qu'a celle de tas d'autres personnes, aussi).
Compétences : Il a longtemps été éduqué pour être chevalier, et donc au maniement des armes. Il a une certaine expérience du combat, a l'épée comme a la lance.


Sumnum Dalfan-Fûjiyu : (A abandonné le nom de Dalfan)
Sexe : Male
Date de naissance : 1827
Origine : Berilion
Puissance : D
Apparence : Cheveux mi-longs noirs attachés, laissant deux mèches sur les cotés du visage. Avait auparavant un regard fatigué et cerné, mais depuis sa fuite de Berilion, il semble épanoui et vif, plus souriant. Porte des vetements habituels du clan Dalfan, très légers.
Personnalité : N'apprécie pas la compagnie d'autres humains, adore être seul et dans la nature, mais reste malgré tout agréable.
Compétences : Maitrise du sabre (ayant été élevé au sein du clan Dalfan), et capacité (innée et non maitrisée) de lire dans l'esprit, de ressentir pensées et sentiments d'autrui.


Kowai Dalfan : (Se présente comme Kowai Fûjiyu depuis sa fuite) (Ecuyère aux Chevaliers de l'Eclipse depuis peu)
Sexe : Femme
Date de naissance : 1840
Origine : Berilion
Puissance : F
Apparence : Cheveux bruns attachés en queue de cheval du coté gauche. Anneau d'argent (possédant un mécanisme révélant une aiguille (empoisonnée?) ) porté à l'oreille. Souriante en toute circonstance, nez fin, yeux pétillants.
Personnalité : Constamment amicale, gentille, souriante, jamais triste ou énervée, peu importe la situation. Le plus souvent passive, accepte ce qui arrive sans se battre (ou très peu), tendance à abandonner facilement. Déteste se battre.
Compétence : Ayant été élevée au sein du clan Dalfan, elle sait plutôt bien se servir d'un sabre, mais a un niveau faible comparé a celui d'autres membres du clan au même age.




DEUXIEME FOURNEE :

Mais il s'agit ici de personnages pas encore introduits de quelque manière que ce soit (ou presque), et je dois dire que pour certains, je préfererais le faire en bonne et due forme. Alors j'vais balancer quelques fiches, incomplètes, histoire de me servir d'aide mémoire à l'avenir et de me rappeler que j'dois compléter tout ça (et pour teaser mais ça tout le monde s'en branle en fait). Donc, ce bordel est A EDITER. C'EST A TOI QUE JE PARLE, PINGOUIN DU FUTUR QUI PASSERA PAR LA.

EDIT :
Ici Pingouin du futur. J'ai bien reçu le message. Mais j'avoue que dans l'immédiat j'ai la flemme. Alors je délegue au Pingouin de mon futur. ALORS, PINGOUIN DU FUTUR, BOUGE TON CUL D'APTENODYTE !!!




Hidalgo

Sexe : Male
Age : Plus de 1400 ans
Origine : ???
Race : Seigneur Vampire
Puissance : S
Apparence : ???
Personnalité : ???
Compétences : ???


Lune, L’éclaircie  (Haute Moine de Bérilion)

Sexe : Femme
Date de naissance : 1835
Origine :
Puissance : G
Apparence : Jeune femme aux longs cheveux argentés et aux yeux de même teinte. Elle a toujours son monocle avec elle, attaché à une chaine, car sans lui elle ne peut pas lire.
Personnalité : Sage, érudite, digne et bienveillante, elle inspire à tous le respect et sa présence seule est réconfortante et apaisante. Elle est aussi une personne enjouée, ayant un certain sens de l’humour (humour qui ne fait pas toujours l’unanimité auprès des moines). Bien qu’ayant les qualités pour être Haut Moine, elle est loin d’être foncièrement religieuse et a une vision très terre à terre du monde, mais certaines circonstances l’ont propulsé à cette place.
Compétences : Art martial monial, nombreuses connaissances dans de nombreux domaines.


Tehlal Ahnapfhol

Sexe : Male
Date de naissance : 1821
Origine : Scarrath
Puissance : F
Apparence : Homme de grande taille à la peau sombre, aux yeux noirs, et aux cheveux courts et frisés de même couleur. Se plait à changer de coupe de barbe de temps à autres (la sienne pousse relativement vite). Il se vêt généralement d’amples capes de voyage, se sentant plus à l’aise dans ces dernières. Un bouton de rose est tatoué sur son épaule gauche, ainsi qu’une une rose fleurie sur son épaule droite. Une large cicatrice orne l’entièreté du dos de sa main gauche, il porte constamment un gant sur cette dernière pour la cacher.
Personnalité : Tehlal est une personne enjouée, ouverte aux autres et n’hésitant pas à leur apporter son aide s’ils en ont besoin, si bien que l’on se demande comment il a pu survivre jusqu’à aujourd’hui en Scarrath, pays dans lequel il vagabonde constamment. Il a horreur de la misère et de la violence qui règne dans son pays natal et fait ce qu’il peut, à son échelle, pour rendre le sourire à ceux qu’il croise. Lorsqu'il parle il utilise souvent des proverbes, parfois même inventés sur le moment par ses soins, et il lui arrive parfois de faire quelques néologismes.
Compétences : Mage à ses heures, il a des talents d’illusionniste et connait une multitude de « tours de magie » pour amuser la galerie.



Anastase

Sexe : Male          
Date de naissance : 1838
Race : Doppelganger
Origine : Haynallia
Puissance : G
Apparence : Jeune homme à l’apparence on ne peut plus classique : Taille moyenne, cheveux noirs courts, yeux noirs… Vêtu de manière tout aussi classique, plutôt dans le style paysan.
Personnalité : Après avoir découvert qu’il n’était pas lui-même (cf : Post sur les Doppels), il a quitté sa famille et s’est lancé dans la quête d’une nouvelle identité. Machinalement, il s’est mis à agir de manière diamétralement opposée à sa personnalité d’origine, mais cela lui est très difficile (autrefois joyeux et gentil, il tente par exemple de devenir l’inverse, mais manque encore de crédibilité). Il en va de même pour ses rêves et aspirations, voulant à la base être un chevalier héroique (Arzteingard spotted), il compte à présent devenir le pire fléau que le continent ait jamais connu. Mais ce dont il a le plus de mal à se débarrasser est son affection pour sa petite sœur Esther, qu’il a abandonné avec le reste de sa famille. Il tente en vain d’ignorer le remord et la peine que lui inspirent cette séparation.
Compétences : En tant que Doppelganger, il dispose de capacités uniques. Conscient d’être spécial, il compte sur ces dernières pour accomplir son objectif de devenir un fléau pour l’humanité, mais jusqu’à présent, il n’a pu se constater que deux dons particuliers : Une irrépressible attraction du malheur/incroyable malchance et une capacité à survivre aux pires blessures (en moins de deux ans, il a subit par deux fois des dégâts qui auraient tués n’importe quelle personne normale), qui n’est cependant pas couplée à une résistance particulière ou à une quelconque compétence de régénération. Il est possible et fort probable qu'il ait d'autres capacités cachées




TROISIEME FOURNEE

EDIT : Okay les pingouins du passé, okay. Mais en fait nan. Je procrastine au futur pingouin a passer par ici... Sorry.



Galahald Bravado

Race : Humain
Sexe : Male
Date de naissance : 1833
Origine : Haynailia
Puissance : D
Apparence : Jeune homme grand et musclé. Visage agréable, cheveux blonds et courts.
Personnalité : Grand amateur de justice et défenseur des opprimés, il a fait partie d’Arzteingard et partage/croit dur comme fer aux valeurs du groupe. Cependant, contrairement à d’autres membres, il les aborde avec un aspect plus humain. C’est un grand optimiste qui a toute confiance en ses capacités, et même si conscient de ses limites, il se sait capable de les repousser encore et toujours. Animé d’une passion ardente dans tout ce qu’il entreprend, il quitta le groupe par amour pour l’une des chevaliers saints : Lyra Di Arzteingard, considérant qu’il ne pourrait l’atteindre qu’en se mettant à son niveau et décidant ainsi de créer un groupe nouveau (dont le nom reste encore à décider), qu’il destine à égaler Arzteingard. Il prend grand soin de son apparence car pour lui, la forme compte tout autant que l’action en elle-même.
Compétences : Ayant été membre d’Arzteingard pendant quelques années, il pratique la Luxinomancie. Il manie aussi beaucoup de types d’armes différents avec plus ou moins de talent. Epée, dague, arc, hache… Mais la lance reste son outil de prédilection : son arme fétiche en est une, forgée par le Sum Nimium, et nommée Crucifix. Galahald sait aussi monter à cheval et en possède deux (un cheval et une jument) qu’il utilise alternativement : Lorsqu’il en monte un, il confie ses effets au second et vice versa. Il affectionne les deux animaux autant l’un que l’autre et les a baptisés Arion (male) et Llamrei (femelle). Il possède aussi un faucon, nommé Paelerius. Ce dernier lui sert de messager.


Guilhelm Bravado

Race : Humain
Sexe :Homme
Date de naissance : 1831
Origine : Haynailia
Puissance :  G
Apparence : Un peu moins grand que son petit frère Galahald (et moins bien « taillé »), Guilhelm a quelques peu perdu la blondeur originelle de sa chevelure qui est maintenant en grande partie brune.
Personnalité : Grand réaliste et pragmatique, Guilhelm n’est pas le genre à se faire des illusions. Il « voit la vie comme ce qu’elle est », comme il le dit lui-même, ce qui ne l’empêche pas d’en profiter, de cette vie, et d’être de bonne compagnie. Son coté terre à terre fait qu’il n’est jamais surpris par le hasard car il s’attend toujours plus ou moins au pire. Lorsque ce dernier arrive, il l’accepte et continue à aller de l’avant. Alors que son frère partait rejoindre Arzteingard, il tenta de se créer un nom dans le domaine du commerce, mais échoua finalement, conservant cependant un certain pactole. Lorsque Galahald revint le trouver pour lui annoncer la formation de son groupe, il se proposa de le rejoindre et de le financer avec l’argent qu’il lui restait (cet argent fut en vérité en grande partie donné à Arzteingard afin que Galahald ait le droit de conserver Crucifix lors de son départ).
Compétences : Guilhelm n’a pas vraiment de compétences particulières. Il est, somme toute, une personne relativement banale. Cependant, depuis qu’il a retrouvé son frère, ce dernier l’entraine au maniement de l’épée et à l’utilisation de l’arc. Galahald s’étant avéré un bon professeur, il progresse relativement vite.


Gio Elucio

Race : Humain
Sexe : Homme
Date de naissance : 1834
Origine : Haynailia
Puissance : F
Apparence : Jeune homme aux yeux bleus foncés et aux cheveux d’un noir profond qu’il attache derrière son crâne. De manière générale, il porte des vêtements sombres et facilitant la mobilité.
Personnalité : Voleur d’exception, Gio n’accepte aucune mission de quelque sorte que ce soit et ne vole que pour son plaisir et profit personnel. N’obéissant à aucune autre règle que les siennes (dont l’une des principales est de ne tuer personne), il se considère comme « L’homme le plus libre et le plus riche du continent tout entier ». Celui qui ne peut être ni attrapé ni entravé et auquel tout appartient car, encore selon lui : « Tout ce que tu es capable de voler peut être considéré comme t’appartenant déjà ». S'il n'est pas concretement l'homme le plus riche du monde, il est néanmoins très fortuné compte tenu de tous les vols qu'il a commis. Il était aussi un grand charmeur et le genre de personne à ne se préoccuper que de lui-même, du moins jusqu’à ce qu’il rencontre son âme sœur, qui est à présent tout ce qui importe pour lui. Sa plus grande peur est qu’il lui arrive malheur.
Compétences : Extrêmement agile, possédant un équilibre sans faille, Gio a de grands talents d’acrobate et peut aisément escalader n’importe quelle surface. Il a aussi une vitesse de course bien supérieure à la moyenne : En bref, si on excepte la force brute, ses capacités physiques sont exceptionnelles. Il est aussi capable de se faire discret et de crocheter ou subtiliser à peu près tout et n’importe quoi.


Evelyne Rosentia

Race : Humain
Sexe : Femme
Date de naissance : 1833
Origine : Haynailia
Puissance : G
Apparence : Jeune femme aux cheveux blancs mi-longs témoignant clairement d’une appartenance à la noblesse. Cousine d’Alexandre Rosentia, elle partage ses traits fins et élégants et ses yeux bleus foncés.
Personnalité : Avant de devenir voleuse, Evelyne faisait partie de la haute noblesse, et plus particulièrement de la famille Rosentia, chose dont elle ne se cache absolument pas aujourd’hui et qu’elle a même plutôt tendance à exposer à la première occasion (il semble qu’elle retire une certaine fierté d’être devenue une vagabonde). Aujourd’hui elle officie aux cotés de Gio en tant que voleuse, et elle adore ça. Evelyne est à présent une femme libre comme l’air, déterminée et intrépide… Parfois un peu trop, même, ce qui n’est pas forcément du gout de son compagnon. En effet, elle se met toujours dans des situations impossibles en sachant parfaitement qu’il viendra de toute façon à son secours.Sa grande confiance l'a fait se retrouver (implicitement) à la tête du duo, décidant selon ses caprices de qui ou de ce qu’il fallait voler sans que Gio ne puisse se décider à lui dire non. La complicité entre Gio et Evelyne est sans commune mesure, et ce qu’ils préfèrent par-dessus tout est prendre le temps de se délecter de leurs larcins. Il est ainsi déjà arrivé qu’un noble rentre chez lui et découvre dans son salon le couple de voleurs, perdu et enivré en une valse qui durait depuis une longue heure déjà.
Compétences : Contrairement à Gio, Evelyne n’a pas vraiment de capacité physique particulière, et la discrétion n’est pas non plus son fort. C’est pourquoi il ne cesse de s’inquiéter pour elle et tente de lui enseigner son art du déplacement, sans grand succès jusqu’à présent. Mais alors que Gio a pour habitude de foncer en ne comptant que sur ses grandes aptitudes, Evelyne a une approche un minimum plus élaborée, et cherche généralement à mettre un plan en place avant de se lancer dans une opération. Cependant, compte tenu de leurs personnalités respectives, ces plans tardent rarement à voler en éclat… et c’est justement Evelyne qui s’en écarte le plus souvent la première.




QUATRIEME FOURNEE :

Okay, voici la quatrieme et plus grosse fournée jusqu'ici, avec mes persos les plus récents. Bah.... Voila =3= . Ah, et j'suis désolé, sur la fin XD



Aamir Darha

Sexe : Male
Date de naissance : 1845
Origine : Scarrath
Race : Humain
Puissance : I
Apparence : Jeune garçon frêle a la peau mate. Ses cheveux et ses yeux sont d’un noir profond et son regard possède une dureté que l’on ne trouve normalement pas dans les pupilles d’un enfant de son âge.
Personnalité : Fondamentalement individualiste, Aarim ne compte sur personne et ne laisse personne compter sur lui, et ce à cause de ce qu’il a vécu depuis sa naissance en tant qu’esclave. Jamais il ne demande l’aide d’autrui et considère simplement s’être servi de ceux qui l’ont tout de même aidé, ne témoignant aucune reconnaissance. Il respecte la force, mais pas ceux qui la possèdent, considérant qu’elle n’est utile qu’entre ses mains, puisqu’il n’y a qu’entre ses mains qu’elle lui est utile… Mais il ne se fait pas d’illusion et est conscient que compte tenu de sa constitution, il lui sera difficile sinon impossible de devenir un homme robuste… Cependant, il sait aussi que la force physique n’est pas la seule forme de puissance en ce monde.
Compétences : Absolument rien de particulier.


Rasco Hilumas

Sexe : Male
Age : 1824
Origine : Haynailia
Race : Humain
Puissance : D
Apparence : Un homme de taille moyenne aux cheveux noirs lui descendants aux épaule et aux yeux bleus lui donnant un regard vif. Il aime se vêtir d’habits colorés lorsqu’il le peut, mais n’a pas forcément les moyens de s’en procurer…
Personnalité : Extrêmement curieux, particulièrement de tout ce qui se rapporte à la magie, Rasco a toujours sur lui un carnet de note. Il n’hésite pas à poser toutes les questions qui lui passent par la tête, quitte à parfois se montrer indiscret. C’est aussi un homme d’honneur qui se tient toujours à ce qu’il dit. Il a un grand respect pour ses ainés, et un respect encore plus grand pour ses aïeuls, étant le dernier de sa lignée. Il s’est donné pour devoir de perpétuer les travaux de son père et de son grand-père dans l’élaboration et le perfectionnement d’une nouvelle magie élaborée par leurs soins : l’Obscuromancie. Même si sa famille a un passé plus que conflictuel avec l’Inquisition ou Arzteingard pour des raisons diverses et variées, Rasco n’éprouve aucun ressentiment particulier envers ces deux institutions, ne jugeant pas que la rancune soit un sentiment méritant d’être éprouvé.
Compétences : Maitre de la discipline expérimentale de l’Obscuromancie, magie encore jeune dont la principale capacité est l’annulation de tout type de lumière ou de source lumineuse, il sait aussi manier avec plus ou moins de brio la dague et l’épée.


Ataraxion Firone

Sexe : Male
Date de naissance : 1834
Origine :Haynailia
Race : Humain
Puissance : D
Apparence : Jeune homme aux cheveux roux en bataille. Ses yeux sont d’une pâleur anormale. Il porte presque toujours un large couvre-chef typé inquisitorial.
Personnalité : Ayant voué depuis toujours une loyauté sans faille à l’Inquisition, dont il fait partie depuis son enfance, il est un agent fidèle du gouvernement. Cependant depuis le retour de Fryma, qu’il considérait comme une figure historique modèle, et sa fureur quant à l’état actuel de l’Inquisition, il a commencé à réfléchir par lui-même et à remettre en question ce qu’on a pu lui inculquer depuis tout ce temps. Il est atteint d’une maladie mentale assez particulière que l’on retrouve parfois chez les inquisiteurs et qui… lui fait perdre son sang-froid lorsqu’exposé aux flammes ou à la violence extrême.
Compétences : Pyromancien, comme beaucoup d’inquisiteurs, il a aussi quelques connaissances dans la magie d’altération qu’il a commencé à travailler il y a quelques années. Ayant été depuis l’enfance a des expériences de l’inquisition visant à augmenter les performances de façon constante, certaine, et avec un risque minimal, il est doté de facultés un poil supérieures au commun des jeunes de sa stature. Ses yeux, notamment, lui permettent de voir dans le noir… Mais il a en contrepartie du mal à voir lorsque la luminosité est trop forte, ce qui fait qu’il est un homme assez nocturne.


Ragnar Albert Di Arzteingard

Sexe : Male
Date de naissance : 1818
Origine : Haynailia
Race : Humain
Puissance : A
Apparence : Homme blond au regard vide. Il porte généralement une armure rutilante caractéristique du Saint Ordre d’Arzteingard ainsi qu’une lance forgée par le Sum Nimium.
Personnalité : Ragnar est quelqu’un de très téméraire, et ce tout simplement car sa vie ne lui importe pas. A moitié névrosé, il ne trouve que peu de gout à la vie, tant dans le bon sens que dans le mauvais. Incapable de profiter pleinement de son existence, il se fait cependant un devoir de faire tout ce qu’il peut pour rendre celle des autres aussi agréable que possible (jusqu’à ce qu’il périsse) et le meilleur moyen qu’il a trouvé pour mettre ses talents au profit de cet objectif fut de rejoindre l'ordre saint d'Arzteingard, ou il officie maintenant en tant que Chevalier Saint. Il n’a maintenu aucun contact avec sa famille d’origine qui, très pointilleuse sur ce sujet, l’a radié définitivement.
Compétences : Ragnar est un golemancien. Il manie deux golems dans une configuration somme toute relativement classique : L’un, baptisé Rock, est imposant et possède une large portée compensée par une faible mobilité tandis que le second, Lothbrok, est plus mobile et spécialisé dans les attaques chirurgicales. Il a passé de nombreuses années à modifier et améliorer ses golems, les boostant à l’aide de différents enchantements et renforçant leurs matériaux, parfois avec l’aide du Sum Nimium. En combat, il est capable d’entièrement luxinomancier ses deux golems, les rendant terriblement efficaces face aux « créatures maléfiques ». Un mage normal serait rapidement à court de mana en usant de cette méthode, mais Ragnar possède une réserve plus importante que la moyenne, en plus d’avoir doté ses golems d’une réserve propre qu’il doit remplir lui-même avant les affrontements… Toujours est-il qu’il lui est assez difficile d’enchainer des combats ou de se battre pendant une trop longue durée d’affilé. Ragnar maitrise aussi certains autres types de magie et manie la lance, arme qu’il utilise surtout pour maintenir ses adversaires à distance pendant que ses golems attaquent, mais dont il peut se servir pour les soutenir dans leurs assauts. Cependant, il commence à vieillir et ses facultés physiques s'en trouvent altérées, c'est pourquoi il compte de plus en plus sur la magie et de moins en moins sur ses attaques physiques.


Basilic


Sexe : Femme
Date de naissance : 1840
Origine : Waien
Race : Humain
Puissance : G
Apparence : Jeune femme aux cheveux bruns courts et a l’air quelques peu sauvage. Son nom lui a été donné car depuis toute petite, son regard est perçant. Elle porte de vieux vêtements surmontés d’une armure légère en cuir de griffon.
Personnalité : Basilic est membre de l’Os de l’Hydre depuis qu’elle est nourrisson. Par conséquent, elle adore ses compagnons –notamment Metsa, leur chef et son père adoptif- et a tendance à mépriser le reste du monde. La chasse est sa passion et elle est heureuse tant qu’elle peut traquer et tuer des créatures : Plus c’est gros et dangereux, plus la chasse est satisfaisante. A l’inverse, elle déteste avoir à blesser des humains, et préfère laisser ses compagnons se charger de ce genre d’affaires lorsqu’elles sont nécessaires pour l’Os. Lorsqu’elle ne chasse pas, Basilic est une philosophe à ses heures et aime disserter sur le sens de tout et n’importe quoi… Même si elle ne sait pas lire.
Compétences : Basilic est une pisteuse talentueuse, même s’il lui reste beaucoup à apprendre. Elle est capable de retrouver la trace de presque n’importe quelle créature sur presque n’importe quel terrain… Avec l’aide de Confucius, son jeune Khazoar de compagnie. Mais elle a bien plus de difficultés à faire de même avec les humains. Elle se débrouille plutôt bien à l’arc et est aussi équipée d’une longue dague dont elle se sert surtout pour dépecer ses proies.



Catia Vehersin (C’est l’écuyère générée aléatoirement par Gemstone, j’lui fais une fiche dans la foulée, en partant du principe que l’âge indiqué est l’âge post-ellipse... Du coup, comme elle est actuellement une toute jeune enfant, il n'y a pas grand chose à développer, mais j'editerai quand elle aura grandit. Elle compte a moitié)

Sexe : Femme
Date de naissance : 1847
Origine : Nurenuil
Race : Humaine
Puissance : I
Apparence : Une petite fille à la peau sombre et aux yeux et cheveux noirs.
Personnalité : Pas vraiment souriante et semblant quelques peu désabusée, elle n’est pas une enfant très joueuse et a tendance à tout prendre au sérieux, ne comprenant pas l’ironie ou le second degré. Son pêché mignon est le saumon et elle est prêt à toutes les infamies (à l’échelle d’un enfant) si elle peut en obtenir.
Compétences : Aucune, à part celle d’avoir pas mal d’argent de poche.


Dernière édition par Lord Penguin le Dim 16 Juil 2017 - 18:01, édité 12 fois

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Kowai Dalfan

Message par Lord Penguin le Mar 24 Fév 2015 - 12:39

Première vraie fiche de personnage, (plus ou moins) complète et tout Mignon . Du coup, j’ai assemblé en un seul post les « mini-fiches » de personnages qui attendent une vraie fiche. Je fonctionnerai donc comme ça, à présent : D’abord les mini-fiches histoire de répertorier rapidement tout le monde, et ensuite seulement de véritables fiches, au fil de ma motivation.
Voici donc la fiche de Kowai Dalfan, ex-membre du clan Dalfan et écuyère aux Chevalier de l’Eclipse depuis peu. C’est un personnage qui me tient à cœur, pour différentes raisons (NON, RIEN A VOIR AVEC LE MOE). Disons que c’est mon premier personnage réellement réfléchi, complet… Bon, ben vwala.



Nom: Dalfan (se fait aujourd'hui appeler Fûjiyu)

Prénom: Kowai

Race: Humaine

Genre: Féminin

Origine: Bérilion

Date de naissance: 20 Juillet 1840

Aime: Difficile à dire, elle semble tout aimer

Déteste: Se battre, les efforts.

Puissance: F

Apparence:
C’est une jeune fille de taille moyenne aux cheveux bruns attachés en queue de cheval du côté gauche. Souriante en toutes circonstances, elle possède un nez fin et de grands yeux pétillants (elle est mignonne, kwa). Elle porte généralement des vêtements classiques de son clan ainsi que, plus surprenant, une épaulière sur son côté gauche lorsqu’elle risque d’avoir à se battre. Elle porte aussi constamment un anneau d’argent à son oreille, mais ce dernier peut aussi être porté au doigt.

Personnalité:
Kowai est considérée comme agréable par la majorité de ceux qui l'ont rencontrée. Elle est toujours gentille, amicale, souriante, et ce peu importe la situation et qui elle a en face d'elle. Elle n'est donc jamais triste ou énervée, du moins en apparence, car sa facade rayonnante rends difficile de savoir ce qu'elle pense vraiment, et certains peuvent considérer celle-ci comme témoignant d'une certaine hypocrisie... Même s'il est impossible d'en avoir le coeur net.
Kowai aime cependant le calme, la paix, et contrairement au commun des bériliens, elle déteste se battre et, de manière générale, faire des efforts. Lorsque confrontée à un obstacle, à une difficulté (qu'elle préferera toujours éviter et contourner), il ne lui faut pas beaucoup de temps pour abandonner, toujours avec le sourire. Elle accepte ce qui lui tombe dessus sans se battre, se laissant porter par le flot des évenements.

Compétences:
Bien que très loin d'exceller dans le domaine du combat, Kowai reste cependant une Dalfan et a par conséquent reçu une certaine éducation martiale. Elle sait donc plutot bien se servir d'un sabre, même si son niveau est inférieur à celui d'autres membres du clan du même age. Pour pallier à cela son père, ayant observé ses forces et faiblesses, lui a apprit une botte toute simple destinée à vaincre l'adversaire en un coup, mais Kowai ne s'en est jamais servie et n'est même pas sure d'être capable de l'effectuer en situation réelle.

Arme:
Un simple sabre bérilien, tout ce qu'il y a de plus classique, bien que de très bonne facture.
Son anneau est aussi doté d'un mécanisme caché, révélant une aiguille que Kowai suppose empoisonnée. Elle ne s'en est cependant jamais servie compte tenu de l'éducation qu'elle avait reçu, et aussi tout simplement car elle ne voulait pas risquer le coup.

Histoire: (j'en ai p'tet fait un peu trop, pour un fiche?)
Ses parents, Kyoran Dalfan et Hanabi Utsuku (qui n'est qu'à moitié berilienne) eurent trois enfants avant de finalement donner naissance à Kowai... ainsi qu'à son frère jumeau, Amane Dalfan, avec lequel elle grandit. Tous deux étaient extrêmement proches et paraissaient les deux faces d'une même pièce. Amane était très agité, confiant, combatif et protecteur. Excellent combattant malgré son jeune âge, il avait un énorme potentiel. A l'inverse, Kowai était plus posée, moins sure d'elle, et préférait rester loin de tout affrontement, chose qu'elle déteste. Elle n'avait cependant jamais à se battre car à Berilion, les jumeaux sont considérés comme une seule et même personne. Ainsi, peu importe ce qui arrivait ou quel autre enfant la défiait, Amane était là pour la protéger. Elle se reposait constamment sur lui et n'eut jamais à s'endurcir par elle-même.
L'un après l'autre, leurs trois frères et soeurs moururent au combat, chose très courante à Bérilion. Puis ce fut au tour de leur mère de mourir aux champs d'honneur, alors qu'ils étaient agés de onze ans. Celle-ci avait toujours été un modèle pour Kowai et elle l'adorait littéralement, notamment pour sa capacité à rester souriante tout en étant une grande guerrière, exemple typique de la femme forte Dalfan. D'elle, il ne lui resta qu'un anneau d'argent qu'elle lui avait donné en guise de porte bonheur quelques mois plus tôt et qu'elle tenait elle-même de sa mère. Chose étrange, Kowai ne l'avait jamais vue le porter, et elle crut comprendre pourquoi en découvrant le secret de l'objet. Elle hésita à le jeter, car posséder une telle arme représentait un déshonneur, mais le conserva finalement pour sa valeur sentimentale.
Après la mort de leur mère, il ne resta à Kowai qu'Amane et leur père. Ce dernier, auparavant plus distant, se rapprocha beaucoup d'eux et se montra extrêmement protecteur. A lui aussi ils étaient tout ce qui lui restait. Etrangement, Kowai ne sembla pas si peinée par la perte de sa mère et conserva son sourire, redonnant les leurs à son frère et à son père. A partir de ce décès, personne ne la vit plus pleurer… Personne ne la vit plus autrement que souriante, en fait.
Quelques années passèrent. Les jumeaux âgés de quatorze ans, Amane s’était démontré un encore meilleur combattant que ce que l’on aurait pu penser. Capable de se mesurer même aux adultes, il avait acquis une encore plus grande assurance et une certaine renommée au sein du clan, en tant qu’enfant prodige.
Un jour, Amane demanda à partir au front, ce qui était prématuré de plusieurs années, même à Dalfan. Leur père refusa catégoriquement, mais Amane alla quérir son oncle Drogo, qui donna son accord, considérant qu’il était prêt pour le combat au front et qu’il ne fallait pas l’empêcher de se battre si telle était sa volonté. Evidemment, étant sa jumelle, Kowai accompagnerait son frère. L’idée était très loin de l’enchanter mais elle ne fit rien pour retirer cette idée de la tête de son frère.
Leur père les accompagna dans l’optique de les protéger, mais il n’en fut malheureusement pas capable : Même si Amane avait maintes fois prouvé sa valeur en combat singulier, il ne put rien faire lorsqu’une flèche nurenuilienne tomba du ciel pour se planter dans son crâne, le tuant sur le coup.
Si Kyoran fut dévasté, Kowai n’en laissa rien paraitre… Ce qui inquiéta d’autant plus son père, qui redoubla d’attention à son égard. Par la suite, n’ayant plus son frère pour la protéger, elle subit pleinement tout ce qu’elle détestait, d’autant plus que certains continuaient à la considérer comme une jeune guerrière d’exception. Son oncle Drogo, notamment, lui fit subir des entrainements extrêmement rigoureux…
Un jour, son père la fit quérir et lui annonca qu’ils partaient. Kowai le suivit sans poser de question et quitta donc Dalfan avec lui et la branche Dalfan-Fûjiyu. Elle n’était pas certaine de comprendre les enjeux de cette action.
Alors qu’ils séjournaient à Muzutsu, un membre de la branche Fûjiyu, le dénommé Sumnum, vint la voir, lui annonça qu’il partait, qu’il quittait Bérilion, et lui demanda si elle voulait l’accompagner…
Kowai acquiesça en souriant et se retrouva sur les routes avec cet homme étrange. Durant une année entière ils parcoururent le monde, traversant Scarrath, Waien, Haynallia, jusqu’à arriver en Nurenuil, et plus précisément au château d’Eclipse, ou il la laissa, s’arrangeant pour qu’elle puisse intégrer le groupe de mercenaires.
Voilà donc quelques mois que Kowai est à Eclipse, en tant qu’écuyère. Un chevalier doit encore lui être attribué.

Relations avec les autres personnages :

-Fille de Kyoran Dalfan et d’Hanabi Utsuku (tous deux décédés).
-Nièce de Drogo Dalfan.
-Sœur jumelle d’Amane Dalfan (mort).
-Compagnonne de voyage et amie de Sumnum Fûjiyu

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Guilhelm Bravado

Message par Lord Penguin le Dim 18 Oct 2015 - 21:48

Bon, mes chers Pingouins du passé... J'ai entendu votre appel ! J'ai enfin commencé à faire de VRAIES fiches ! GLOIRE A NOUS ! Elles sont encore sujettes à modification et certains aspects doivent être approfondis, mais elles sont bien là !



Nom : Guilhelm

Prénom : Bravado

Race : Humain

Genre : Male

Origine : Haynailia

Date de naissance : 1830

Aime : Des tas de choses, les plaisirs simples de la vie.

Déteste : Pas grand-chose.

Puissance : G

Apparence :
Un peu moins grand que son petit frère Galahald, Guilhelm est de manière générale moins « éblouissant ». Même si en les voyants côte à côte on peut aisément deviner qu’ils sont frères, on est aussi frappés par le contraste entre la banalité de l’un et la beauté de l’autre : les traits de Galahald se retrouvent ternis chez Guilhelm, ou plutôt, les traits de Guilhelm se retrouvent sublimés chez Galahald. L’élément le plus flagrant étant la teinte de leurs cheveux respectifs : Si ceux du plus jeune sont d’un blond étincelant, ceux de l’ainé ont perdu leur couleur, et de cette clarté originelle il ne reste que quelques mèches plus claires que les autres. Contrairement à son jeune frère, Guilhelm ne prends que peu soin de lui-même, s’habillant de ce qui passe à sa portée, sans autre considération que l’aspect pratique.

Personnalité :
Grand réaliste et pragmatique, Guilhelm n’est pas le genre à se faire des illusions. Le monde est tel qu’il est, remplit d’injustices et de malheur, et personne n’y pourra rien changer. Chaque vie a sa part d’évènements dramatiques et « fâcheux ». Ce qui importe n’est pas de tenter de les éviter, mais d’être capable de les endurer et d’en sortir grandi et plus solide. Homme résolu, Guilhelm accepte sans broncher tout ce qui lui tombe dessus, si bien qu’il finit par rire des pétrins dans lesquels il se retrouve embourbé… Mais aussi de ceux des autres, ayant développé un certain humour noir. On peut aussi, parfois, lui trouver un certain sens du sacrifice, s’il considère que ce qu’endurer à la place d’autrui serait bénéfique à tous. Résigné, il ne persévère pas plus que de raison lorsqu’il considère son entreprise hors de sa portée et cesse rapidement de résister s’il considère qu’il est vain de se débattre, ce qui le fait passer pour quelqu’un de désinvolte. Ce côté terre à terre fait qu’il n’est jamais surpris par le hasard, puisqu’il s’attend toujours au pire en toute situation. Mais lorsque celui-ci se produit, il l’accepte, l’endure, et continue à aller de l’avant. En conséquence de cette mentalité, Guilhelm n’a pas peur de la mort. Elle arrivera quand elle arrivera et il n’aura à ce moment pas de regret… Mais même s’il « voit la vie comme ce qu’elle est », comme il le dit lui-même, il ne se gêne pas pour en profiter, de cette vie, et préfèrerait éviter de la perdre trop tôt. De bonne compagnie et sociable, il profite de chaque moment de son existence, tant qu’elle dure, et apprécie rendre service à autrui lorsque la tâche n’est pas trop compliquée. L’honnêteté est une valeur qui lui tient à cœur.

Compétences :
Guilhelm n’a aucune compétence particulière. Il est, somme toute, relativement banal. Cependant, depuis qu’il a retrouvé son frère, ce dernier l’entraine au maniement de l’épée et de l’arc. Galahald s’étant avéré un bon professeur, il progresse relativement vite.

Histoire :
Guilhelm est né dans un milieu modeste, avec deux parents aimants. Mais alors qu’il n’était qu’un jeune garçon, son père fut dévoré par un loup garou, leur laissant à lui et à son frère une mère dévastée. Cette dernière, malgré son état, tentait tant bien que mal de trouver un moyen de nourrir ses enfants, mais leur situation continua à s’aggraver et ils plongèrent petit à petit dans la misère. Un jour, elle revint couverte de sang et de contusions, sans vouloir expliquer quoi que ce soit à ses fils. Mais ils ne tardèrent pas à comprendre, lorsque plusieurs hommes armés débarquèrent chez eux pour leur enlever leur mère : Elle avait tué. Les deux enfants se retrouvèrent bientôt en orphelinat. Si son petit frère Galahald ne tarda pas à le quitter, Guilhelm y resta un bon moment, et même après sa majorité. Il avait un projet et profitait d’être nourri et logé pour accumuler autant d’aiglons que possible jusqu’à ce que, âgé de 22 ans, il ne se lance dans le commerce. Il travailla d’abord comme vendeur dans une armurerie et changea de domaines plusieurs fois jusqu’à ouvrir sa propre boutique… Mais il finit par faire faillite, préférant se retirer avant de perdre tout ce qu’il lui restait. C’est alors qu’il reprit contact avec son frère, qui lui parla de son futur ordre chevaleresque. Démuni, Guilhelm accepta, même s’il ne croit qu’à moitié à un tel projet…

Relations avec les autres personnages :
-Il est le grand frère de Galahald.



__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Galahald Bravado

Message par Lord Penguin le Dim 18 Oct 2015 - 21:50

Nom : Bravado

Prénom : Galahald

Race : Humain

Genre : Mâle

Origine : Haynailia

Date de naissance : 1833

Aime : Lui-même ; Lyra ; Arzteingard, ses membres, et ses idéaux ; Son frère ; La justice ; Etre bien vu de tous

Déteste : L’injustice ; « Le Mal »

Puissance : D

Apparence :
Galahald est un jeune homme de grande taille, aux alentours d’un mètre quatre-vingt-dix, et au corps bien bâti. Dans l’ensemble, il correspond à un idéal de beauté Haynailien et sa simple apparence lui suffit souvent à s’attirer la confiance de ceux qu’il rencontre. Orné de deux éblouissants yeux marron-clair, les traits de son visage sont doux et agréables à regarder, bien qu’ils se durcissent lorsque la situation lui demande d’être sérieux. Cette face est surmontée d’une chevelure courte à la blondeur prononcée et coiffée impeccablement sur le côté. Il porte quasi-constamment une armure rutilante qu’il met un point d’honneur à entretenir, mais c’est aussi parce qu’il n’a pas les moyens de se payer des vêtements de ville dignes de ce nom, chose qu’il n’avouera jamais.

Personnalité :
Grand amateur de justice, de défense des opprimés, de protection de la veuve et de l’orphelin, d’élimination de créatures maléfiques, et de toutes autres activités que l’on attribue généralement aux paladins blancs, Galahald a pendant un temps fait partie de l’ordre saint d’Arzteingard et croit dur comme fer aux idéaux du célèbre groupe, jusque religieusement, puisqu’il vénère la déesse Ellelum. Cependant, et contrairement à d’autres membres, Galahald aborde ces idéaux sous un angle aussi humain que possible, considérant que le devoir des paladins est tout autant social qu’il n’est guerrier. Ainsi, et contrairement à d’autres de la même profession, il ira toujours à la rencontre des tiers et civils qu’il croisera au cours de ses péripéties (d’autant plus qu’il adore ça) et n’arborera que rarement de mine froide, faisant parfois croire qu’il prend tout à la rigolade (ce qui est faux). En tant que défenseur de la justice, il considère que toute infamie doit être punie, mais est aussi conscient que la frontière entre ce qui est juste et justifié et ce qui ne l’est pas est souvent très fine. En effet, incapable de distinguer le bon du mauvais dans de telles situations et dépourvu de la capacité de déterminer qui mérite punition, bloquant toujours devant de tels cas et devenant la proie du doute, Galahald s’est donc tourné vers la vision manichéenne des paladins et s’est consacré au combat de ce qui était clairement le Mal : Les créatures maléfiques.
Conscient de ses limites et que nombreux sont ceux qui le dépassent, parfois de très loin, Galahald reste quelqu’un de confiant en ses capacités, et convaincu qu’il a le potentiel pour atteindre le sommet. Il a cependant tendance à mépriser quelques peu ceux qui le surpassent sans consacrer leur force au bien commun. S’il conçoit l’échec, se sachant faillible et sachant qu’il en est de même pour tous, il n’en porte cependant rigueur qu’à sa propre personne. Il tolère avec aisance les échecs d’autrui, même si ces derniers ont des conséquences directes sur lui, alors qu’il se reproche toujours ses propres défaillances et a du mal à les accepter. Cela parce qu’il sert la plus belle et la plus capitale cause qui soit, ne devant donc échouer sous aucun prétexte. Doté de la beauté, de la bonté, et du sens du sacrifice, Galahald s’aime pour toutes ses qualités qu’il sait avoir et s’efforce d’avoir. Ayant une très haute opinion de lui-même, il manque cependant clairement de modestie, et toute celle dont il pourrait faire preuve est probablement fausse. Pour lui, le plus important est le bien commun et aider autrui, et si tout le monde pensait comme lui, le monde serait débarrassé de tous ses maux… Mais il ne peut en être ainsi, et seule une poignée d’élus à la force d’âme et de volonté sans pareil sont capables de se consacrer à cette cause… Ce qui le rend lui-même d’autant plus exceptionnel, car cette voie est la plus dure de toutes. Il retire ainsi une incroyable satisfaction à accomplir le bien.
Tout ce qu’il entreprend, Galahald le fait avec passion et ardeur, ne tombant jamais dans la demi-mesure, ce qui fait que ses réactions et actions sont parfois disproportionnées par rapport à la situation… Pour lui, la forme compte tout autant que l’action elle-même.

Compétences :
Membre d’Arzteingard durant plusieurs années, Galahald y a appris la Luxinomancie, magie qu’il maitrise à un certain niveau, sans en être un virtuose. Son principal avantage est en fait sa polyvalence quant aux armes qu’il est capable d’utiliser, ce qui lui permet de s’adapter aisément à son adversaire, puisqu’il manie avec dextérité l’arc, l’épée, la hache, la dague… Mais par-dessus tous, la lance est son outil de prédilection et celui avec il est le plus en confiance. Son arme fétiche en est une : Une pièce confectionnée par le Sum Nimium et baptisée Crucifix. Galahald est aussi un bon cavalier et possède deux montures qu’il utilise alternativement, laissant l’autre porter ses effets : Un cheval nommé Arion et une jument nommée Llamrei. Il possède aussi un faucon nommé Paelerius qui lui sert de messager.


Histoire :
Galahald est né dans un milieu modeste, avec deux parents aimants. Mais alors qu’il n’était qu’un jeune garçon, son père fut dévoré par un loup garou, leur laissant à lui, et à son frère une mère dévastée. Cette dernière, malgré son état, tentait tant bien que mal de trouver un moyen de nourrir ses enfants, mais leur situation continua à s’aggraver et ils plongèrent petit à petit dans la misère. Un jour, elle revint couverte de sang et de contusions, sans vouloir expliquer quoi que ce soit à ses fils. Mais ils ne tardèrent pas à comprendre, lorsque plusieurs hommes armés débarquèrent chez eux pour leur enlever leur mère : Elle avait tué. Les deux enfants se retrouvèrent bientôt en orphelinat, que Galahald quitta sous peu, demandant à suivre une formation militaire, qu’il quitta tout aussi rapidement pour s’engager dans un clan mercenaire avant d’enfin, âgé de 20 ans, intégrer Arzteingard. C’était là ce qu’il visait depuis longtemps déjà, et il s’y plut comme il ne se plut jamais ailleurs, mais décida de quitter l’Ordre Saint au bout de 5 ans pour fonder son propre groupe, retrouvant par la même occasion son frère.

Relations avec les autres personnages :
-Galahald est le petit frère de Guilhelm
-Il éprouve un profond respect pour tous ses ainés et confrères d’Arzteingard et a un coup de foudre pour Lyra Di Arzteingard.

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rasco Hilumas

Message par Lord Penguin le Dim 18 Oct 2015 - 21:52

Nom : Hilumas

Prénom : Rasco

Race : Humain

Genre : Masculin

Origine : Haynailia

Date de naissance : 1827

Aime : Sa famille et ses ancêtres, la magie, apprendre,

Déteste : Qu’on se rie de ses travaux et de ceux des siens

Puissance : D

Apparence :
Rasco est un homme de taille moyenne à l’allure digne et à la morphologie élancée. Son visage est creusé et maigre, son nez est plat et aquilin, ses lèvres sont fines… Il aurait tout l’air d’un revenant s’il n’avait pas pour lui son regard bleu foncé vif, semblant témoigner d’un intérêt pour toute chose en sa présence. Ses cheveux noirs sont coiffés en arrière, une seule mèche tombant sur son front et une seconde plaquée contre sa tempe gauche. Essayant de conserver une apparence acceptable et honorable, il porte principalement des vêtements de ville d’assez bonne facture. Autour de son cou et cachée sous ses vêtements, une chaine arborant les armoiries de la famile Hivéléus.

Personnalité :
Rasco est un homme extrêmement curieux, en particulier de tout ce qui se rapporte à la magie. Il n’hésite pas à poser toutes les questions qui lui passent par la tête, même s’il sait qu’il n’aura pas de réponse et quitte à parfois se montrer indiscret. Ayant toujours un petit carnet avec lui, il y écrit en vrac tout ce qu’il apprend, si bien qu’il ne parvient pas lui-même à se retrouver dans ses notes chaotiques… Cela le rassure de savoir que tout ce qu’il pourrait oublier est écrit là, quelque part, même si de manière générale, il possède une excellente mémoire. A défaut de se rappeler à coup sûr de tout ce qu’on lui dit, étant le plus souvent du coté receveur des conversations, il se souvient avec exactitude de tous les propos qu’il tient et a pour principe de se tenir à ses engagements et d’éviter autant que possible le mensonge, selon la personne qu’il a en face de lui et les conséquences potentielles de ses paroles. Rasco a un grand respect pour ses ainés, sa famille, et un respect encore plus grand pour ses aïeuls et ancêtres. Fier d’être de leur sang et de perpétuer leur héritage, il s’est donné pour devoir de poursuivre les travaux de son père et de son grand-père dans l’élaboration et le perfectionnement d’une nouvelle magie expérimentale, L’obscuromancie, et de donner un nouveau souffle à sa lignée, d’une manière ou d’une autre. C’est là l’œuvre de sa vie qu’il compte transmettre à ses descendants… Bien qu’il n’en ait aucun et que la vieillesse approche. Même si les siens ont un passé plus que conflictuel avec la Magicae Cohortis ou l’Inquisition, Rasco n’éprouve aucun ressentiment particulier envers ces institutions, n’estimant pas que la haine soit un sentiment qu’il est « constructif » d’éprouver.

Compétences :
Rasco est maitre de la discipline expérimentale de l’obscuromancie, magie encore jeune dont la principale capacité est d’annihiler toute forme de lumière ou de source lumineuse. Elle prend la forme ou de flammes tièdes dont le halo projette de l’ombre et non de la lumière, ou d’une aura noire. Rasco a remarqué que sous cette deuxième forme, l’obscuromancie provoquait un engourdissement notoire… Même si cet arcane reste imparfait et peu développé, il est convaincu qu’il parviendra à terme à en faire une magie d’exception. En dehors de la magie, Rasco manie aussi un peu l’épée et la dague, mais il n’en porte jamais sur lui.

Histoire :
Membres des Hivéléus, son grand-père puis son père eurent certaines dissensions avec le reste de la communauté ce qui les poussa à quitter la famille et à s’installer dans un autre comté, même s’ils restèrent par la suite en contact avec elle. Ainsi, Rasco ne vécut que peu au manoir familial. Lorsque les Hivéléus furent exterminés pour pratique de la nécromancie, et son grand-père trépassé, il devint avec son père le dernier représentant de sa lignée, changeant leur nom pour Hilumas. Grace à une lettre du comte qu’ils avaient reçu quelques temps avant le massacre et à ses indications, ils mirent la main sur toutes les archives de la famille et tous les restes de leurs travaux. Immédiatement, son père entama de remettre tout ceci en ordre pour éviter que des siècles de recherches ne se perdent. Il délaissa l’obscuromancie, la magie inventée par son père, et la confia aux bons soins de son fils pour se consacrer entièrement à son œuvre de préservation. Plus tard, ils apprirent que d’autres Hivéléus avaient survécu et Rasco décida de laisser son père derrière lui pour partir à la recherche de cet homme nommé Padommay…

Relations avec les autres personnages :
/

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fiches de Lord Penguin

Message par Lord Penguin le Dim 18 Oct 2015 - 21:54

Nom : Vehersin

Prénom : Catia

Race : Humaine

Genre : Feminin

Origine : Nurenuil

Date de naissance : 1847

Aime : Le saumon, Son mentor, La chaleur

Déteste : Le froid, Ne pas comprendre, Le manque de respect

Puissance : E

Apparence :
Catia est une suderonne, à la peau mate et aux yeux noirs de geai affichant un perpétuel  air sérieux. Ses cheveux lui descendent sur le front et sont liés au niveau de sa nuque en une fine tresse. De plus son nez, du moins à Nurenuil où elle passe le plus clair de son temps, est constamment rougi par son éternel rhume, ayant beaucoup de mal à supporter le froid. De taille moyenne pour une jeune femme de son âge, elle a toujours avec elle son arme, Karla, offerte par son mentor et qui la dépasse de plusieurs dizaines de centimètres. Enfin, n’aimant pas trop s’en séparer, elle est le plus souvent vêtue d’une armure intégrale : de moyenne facture, elle fait cependant son office en protégeant tout en laissant une bonne mobilité.

Personnalité :
Toujours la mine renfrognée, Catia n’est pas une rigolarde. Peu encline aux rires et à l’amusement, elle ne fait jamais de blagues et ne rit pas à celles des autres, non pas car elle n’estime pas l’humour constructif, mais bel et bien car elle ne le comprend pas du tout. Le second degré est pour elle une notion totalement abstraite, et elle a tendance à rapidement s’énerver lorsqu’elle voit d’autres personnes rire de quelque chose qu’elle ne comprend pas. D’ailleurs et de manière générale, elle a tendance à s’énerver rapidement pour plus ou moins tout et n’importe quoi, notamment chaque fois qu’elle juge qu’on a manqué de respect à quelqu’un à qui on le devait : C’est l’une des choses qui l’insupportent le plus. Cependant, même si elle sort facilement de ses gonds, il en faut beaucoup pour qu’elle en vienne aux mains et elle aura plutôt tendance à bouder ou à partir se changer les idées ailleurs plutôt qu’à frapper... A une exception évidemment : si on l’agresse physiquement, elle n’hésitera pas une seconde à répliquer et à faire subir au quintuple ce qu’on lui a infligé. Lorsqu'elle affronte sérieusement des ennemis, elle a aussi tendance à être particulièrement hargneuse, ce qui l'amène parfois à s'acharner plus que de raison, jusqu'à ce qu'on ne reconnaisse même plus le visage de la personne en face. Même si elle n’en a pas l’air à première vue, Catia a le sens de l’amitié et de la camaraderie et elle n’hésitera pas à se mettre en danger pour protéger ses compagnons, car c’est ainsi qu’on lui a appris à agir. Bien qu’elle ne le montre pas, et malgré des disputes potentiellement nombreuses, Catia s’attache facilement aux gens qu’elle fréquente, ce qui est par exemple le cas avec Adaishir qu’elle considère comme son meilleur ami alors qu’ils sont en désaccord permanent.
A l’inverse, s'il est assez dur de s’attirer son respect, elle n’hésite pas à le montrer. Lorsqu’elle tient quelqu’un en haute estime, elle ne tarit pas d’éloge à son sujet et vire instantanément au rouge à la moindre critique qu’on leur fait. Elle peut même parfois devenir quelques peu collante, à suivre les dites personnes et à leur poser toutes sortes de questions. Jusqu’ici, à Eclipse, seuls Gemstone et Lord Penguin sont pour elle sur un tel piédestal. Cela est en partie dû au fait qu’elle est relativement naïve et a tendance à croire systématiquement ce qu’on lui dit, sans faire plus d’investigations.
Il est aussi important de noter que Catia a un énorme point faible : Elle ne peut résister à l’appel du saumon, qui est indubitablement ce qu’elle adore le plus en ce monde. Ainsi, il est aisé de se réconcilier avec elle : Il suffit de lui en offrir une assiette, et tout est instantanément pardonné. Pour se procurer de ce met, elle serait même prête à déroger à ses principes dans une certaine mesure, pouvant aller jusqu’à voler.

Compétences :
Catia a été formée à la chevalerie et au combat par Lord Penguin depuis l’âge de douze ans. Elle est une combattante habituée au port d’armures lourdes et aux armes d’Hast.

Armes :
Catia tient énormément à son arme, puisqu’elle lui a été offerte par son mentor, Lord Penguin, qui n’arrivait pas à la manier correctement. Il s’agit de Karla, une hallebarde d’acier blanc de qualité supérieure, forgée par le grand Sum Nimium en personne et imprégnée d’un enchantement solaire la rendant particulièrement efficace contre toute créature à essence –même si ni Catia ni Penguin n’en sont vraiment conscients- .

Histoire :
Catia est la fille batarde du Theldr de Zu Feorn. N’ayant jamais connu sa mère, et presque jamais vu son père, elle fut cependant élevée dans d’excellentes conditions par des vassaux du Theldr jusqu’à ce qu’il décide, lorsqu’elle atteignit un certain âge, de l’envoyer suivre un entrainement martial. Manifestement il ne voulait pas la garder auprès de lui car elle fut confiée aux Chevaliers de l’Eclipse, situés dans une autre région de Nurenuil, ou elle devait rester jusqu’à sa majorité. Cependant, quand le jour arriva, personne ne vint la chercher… Elle resta donc parmi les mercenaires, à son plus grand plaisir, car elle-même redoutait le retour à Zu Feorn. Arrivée désabusée à Eclipse, elle est à présent une jeune femme épanouie, car elle s’est trouvé une nouvelle et véritable famille au sein d’Eclipse, et une figure paternelle « digne de ce nom » en la personne de Lord Penguin.

Relations avec les autres personnages :
-Elle est l’écuyère de Lord Penguin, qu’elle considère comme son père et comme une figure exemplaire méritant respect et d’admiration. Cela est en partie dû au fait qu’ils ont en vérité des vécus très similaires…
-Elle met aussi Gemstone sur un piédestal : Pour elle, c’est un leader on ne peut plus charismatique pouvant se révéler incroyablement fort si on menace les siens (du moins c’est ce qu’elle a retenu des histoires qu’on lui a raconté à son sujet, qui le présentaient comme un motherfuckin ninja téléporteur, car elle ne l’a jamais vu bouger le petit doigt)
-Elle estime Adaishir, son co-ecuyer, et le considère comme son meilleur ami, voir même son frère
-Tous les clipsiens sont comme sa famille.


Dernière édition par Lord Penguin le Ven 26 Fév 2016 - 11:42, édité 1 fois

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Que sont-ils devenus ?

Message par Lord Penguin le Ven 30 Oct 2015 - 3:26

Ca semble de bon gout que d'expliquer ce qui est arrivé à ses différents personnages durant l'Ellipse, alors je vais le faire. Cependant, certains ont encore un avenir (enfin, un présent) incertain, parfois dépendant d'autres membres (la j'attends Weys, en fait). Du coup ils y sont pas tous. Wala.


Orichalc Charlie :
Il fit partie de la première vague de clipsiens à migrer vers le nouveau continent et officie maintenant là-bas, sous les ordres de Bauldeury. Peu de choses ont changé pour lui, si ce n'est qu'il est croise un peu plus de gigantesques monstres mangeurs d'hommes. Il supporte bien le vieillissement, sans doute grâce à sa capacité.

Petit :
Petit migra en même temps qu'Orichalc vers Aurore, mais il ne tarda pas à périr sous les crocs de quelque créature mortelle, malgré sa réputation de porte-bonheur. On ne retrouva que la partie inférieure de son corps, qu'on enterra non loin de l'avant-poste clipsien. Tout le monde le regrette, là-bas.

Lord Penguin :
Suite à l'affaire des Zigarnes, ou il avait fait office de leader du groupe de clipsiens, Penguin fut promu Maitre Chevalier. La rumeur commença à courir que sous ses airs de chevalier un peu absent se cachait un héros terrible capable de venir à bout de monstres surnaturels... Chose dont Lord a à peine conscience et ne prête de toute façon pas attention. Il hérita d'un écuyère, Catia vehersin, fille batarde du Theldr de Zhu Feorn, et s'en occupa. Le petit-fils de Gemstone, Adaishir, lui fut aussi confié un peu plus tard. Durant l'ellipse, Penguin (Vitlaus Aptenos de son vrai nom)renoua aussi quelques peu avec sa famille d'origine, les Aptenos. En effet, son neveu Oberon Aptenos, devint Theldr de la région d'Olyan et insista pour rencontrer son oncle, ne comprenant pas pourquoi il avait été ainsi écarté de la famille.

Sumnum Fûjiyu :
Après plusieurs années de vagabondages, Sumnum se trouva un foyer et une femme à Waien, et eut même un enfant avec celle-ci, aujourd'hui âgé de trois ans. Avec le temps et l'isolement, il avait petit à petit appris à maitriser sa capacité et à fermer les valves de son esprit, faisant de lui un homme plus sociable qu'il ne l'était auparavant. Mais malgré ces heureuses années passées en sédentaire, l'appel du voyage dont il s'était enivré eut raison de lui, et il quitta non sans regrets sa petite famille pour partir vers Aurore...

Kowai Fûjiyu :
Après quelques années passées à Eclipse sous la tutelle d'Akety Nozeki, dont elle fut l'écuyère, Kowai fut capturée et enlevée par Waren et sa troupe noire, des bandits affiliés à la Rode. Edelweys, Akety et Athos se lancèrent à la poursuite des ennemis et parvinrent à les rattraper et à sauver une Kowai tombée dans un profond comas, mais le leader Waren s'enfuit, uniquement poursuivi par Athos qui parvint à venir à bout de ce criminel de renom, seul. Sur l'homme, Athos trouva un bijou qu'il reconnut comme étant la boucle d'oreille que portait constamment sa camarade bérilienne, et le ramena donc avec lui. Pendant ce temps, être séparée de cet objet s'avéra avoir d'énormes répercussions sur le comportement de la jeune fille, puisqu'à peine se réveilla-t-elle en son absence qu'elle se mit à hurler et pleurer toutes les larmes de son corps sans discontinuer, s'arrachant les ongles sur le sol et se cognant la tête contre les murs... Si bien que les clipsiens durent l'attacher pour éviter qu'elle ne se fracasse le crane, mais elle continua à pleurer, à hurler, et à se débattre, jusqu'à ce qu'Athos revienne avec sa boucle. Dès qu'elle en reprit possession, elle tomba dans un profond sommeil, semblant à nouveau paisible. Lorsqu'elle se réveilla, elle semblait de retour dans son état normal, mais elle commença à s'isoler de plus en plus, jusqu'à disparaitre définitivement du chateau et ne jamais revenir, sans prévenir personne. Il ne lui était plus supportable de vivre cette vie, et elle décida de se lancer à la recherche de la seule personne en ce monde qui ne l'avait jamais comprise, avec laquelle elle se sentait bien : Sumnum Fûjiyu. Si elle reste toujours aussi souriante qu'auparavant, elle est aussi moins sensible et plus froide intérieurement, et ne se laisse plus porter par le courant comme elle le faisait par le passé. L'entière vérité sur cette étrange boucle d'oreille qu'elle a hérité de sa mère lui reste encore à découvrir...

Lune :
Haute moine de bérilion, et donc figure d'autorité suprême au sein de cette communauté, Lune est resté sur l'île de Sankuten et a continué à étudier et à gagner en sagesse. Soutenant ouvertement le mouvement pacifiste des ronins, elle a encouragé la fin approchante de la guerre... Mais récemment, suite à un pélerinage au Hekankai, Lune n'est pas retournée à Sankuten. Les quelques moines qui l'accompagnaient sont rentrés les yeux ébahis, ne sachant d'abord que dire. Ils finirent finalement par articuler qu'elle avait été choisie par les dieux et qu'elle ne rentrerait plus parmi les moines, incapable pour une raison ou une autre d'en dire plus. A l'heure d'aujourd'hui, on n'a toujours aucune certitude quant à ce qui lui est arrivé et un nouveau Haut moine doit encore être désigné.

Tehlal Ahnapfhol :
Tehlal continue à vagabonder au sein de Scarrath pour apporter son aide à ceux qui en ont besoin. Les territoires de son père, le prince marchand Dom Ahnapfhol, ou se trouve la plus grand mine de pierres précieuses du continent, ont été annexés par l'Iris. Si Tehlal est un partisan de la cause de Mésomée et qu'il a déjà eu l'occasion de lui parler en personne à plusieurs reprises, il s'arrangea cependant pour détourner et conserver une grande partie de la fortune perdue de son père, à présent ruiné, et de la garder de coté à sa propre disposition. Il dit souvent que les idéaux de l'Iris sont beaux mais qu'il préfère continuer à faire les choses à sa manière et à son échelle, comme il en a l'habitude. Dernièrement, Tehlal a à nouveau rencontré Kowai, qui enquêtait à Scarrath, et il ne la lache plus. Pour une raison qui échappe à cette dernière, il insiste pour l'accompagner, malgré ses protestations. Si elle ne s'en est pas encore débarassé, c'est uniquement car il prétend savoir ou trouver Sumnum, mais ses propres intentions vis à vis d'elle restent totalement floues...

Hidalgo :
En l'espace de dix ans, Hidalgo s'est suffisamment nourri pour récupérer ses pleins pouvoirs de seigneur vampire. Il s'est alors présenté à nouveau parmi les siens et à mis à mort ceux qui se refusaient à lui rester loyal. Tous les vampires nurenuiliens qui le connaissaient par le passé furent surpris d'un subite revirement de comportement, et du fait que leur seigneur soit constamment accompagné d'un jeune homme qui n'a pas grand chose d'un vampire... Après sa reprise du pouvoir dans son territoire, Hidalgo partit chercher Jack Dyra, puissant vampire majeur qui jusque là vivait en ermite, et le rallia à sa cause, en faisant son second. Ce n'est qu'à présent qu'il a à nouveau assit son pouvoir qu'il peut s'orienter vers son véritable objectif... Ou plutot, celui de son maitre.

Anastase :
En l'espace de dix ans en la compagnie d'Hidalgo, et à présent renommé Anastase, Anatole a pu profiter des enseignements et connaissance du vampire millénaire pour parvenir à développer ses compétences. S'il n'est toujours pas doté d'une puissance phénoménale ou même surhumaine, il s'est cependant découvert des capacités surréalistes. Son objectif n'a pas changé et il est même plus déterminé que jamais : Semer et incarner le mal et la destruction. Embourbé dans cette pensée dans laquelle il s'est volontairement jeté, il se l'est totalement appropriée et s'y complait. Malgré tout, il persiste en lui une source de doutes...

Guilhelm et Galahald Bravado :
A venir, bluh.

Gio Elucio et Evelyne Rosentia :
Ces personnages ont été transportés au post-ellipse, vu que je n'ai pas pu les exploiter en pré ellipse. En gros ils restent les mêmes, mais transposés dix ans plus tard. Ils connaissent assez bien la plume noire, puisqu'évoluant dans le même environnement haynailio-urbain.

Aamir Darha :
Le jeune esclave scarrath n'a pas changé le moins du monde, si ce n'est qu'il a pris du galon. En effet, depuis sa libération par les tigres de Raaze, et à force de manipulations et manigances, il s'est hissé jusqu'au sommet de la hiérarchie scarrath et occupe aujourd'hui et malgré son jeune age, une place de prince marchand et un haut poste au sein du Croc Noir. Il hait les Tigres et l'Iris pour tenter de dérober ce qu'il s'est évertué à obtenir et est l'un des princes les plus hostiles à l'organisation de Mésomée, prêt à tout pour s'en débarasser.

Rasco Hilumas :
Not yet

Ataraxion Firone :
Suite à l'opération Rapace Pourpre, Ataraxion gagna en grade au sein de l'Inquisition, et devint rapidement un des inquisiteurs les plus renommés. Cependant, il était loin d'être le plus impitoyable... Suivant l'exemple de Fryma et observant ce que devenaient ses ainés et la voie qu'il prenait lui-même, il décida de quitter l'inquisition. Son avenir/présent est encore incertain.

Ragnar Albert Di Arzteingard :
Mort le coeur transpercé par la lame de Mazen lors de l'affrontement qui opposa Arthus et Lyra aux autres chevaliers saints. Il fut le dernier à tenir debout face aux deux manieurs de Sarth et dans la mort, remercia Arthus d'avoir mis fin à ses jours.

Basilic :
Ce personnage aussi est transporté en post-ellipse, à même titre que Gio et Evelyne. Elle est actuellement à Aurore, ou l'Os de l'Hydre gagne petit à petit une popularité renouvelée, tant leur savoir faire et leur compétence dans la chasse aux monstres est une aubaine en ces terres hostiles.

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fiches de Lord Penguin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum