Projet Wyverne

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Projet Wyverne

Message par Gemstone le Lun 16 Déc 2013 - 22:37

Juillet 1855

Aux dernières rumeurs, la Fédération Waien serait en train de mener des recherches techno-magiques, destinées à nuire à l'Empire d'Haynaillia. Ses espions se sont intéressés à la question et ont pu entrapercevoir certains signes alarmants. Quelques constructeurs navaux nurenuiliens réputés se sont installés en Waien, puis ont soudainement disparus. Des réseaux waiens plus ou moins discrets importent en masse de l'huile de roche de Scarrath, sans raison apparente. Ces espions ont intercepté une lettre, mentionnant le nom de Pytagor, une commande de grande quantité de tissu, Fanglen, et le projet Wyverne. On ne sait guère ce que c'est, mais en tout cas, Haynallia a jugé utile de s'adresser à un clan de mercenaire isolé des affaires de l'empire et de la fédération pour s'en occuper. On vous a envoyé en mission à Fanglen, grande cité du nord de Waien. Le sujet de la mission, enquêter, et si possible saboter, sur le projet Wyverne. Vous êtes sur place, et vous n'avez strictement aucune idée de par où commencer; le premier objectif est donc de s'informer, de manière à trouver justement où chercher. Les évènements vont naturellement suivre.


// Ceci est un RP non-linéaire. Il y a une trame de fond de prévue, mais c'est tout. Vous ne subissez pas l'histoire, car c'est vous qui devez la construire. Ayez le sens de l'initiative. Réfléchissez, mettez-vous à la place de vos persos. Soyez rôlistes. Ce n'est pas vraiment un RP de combat, c'est surtout un RP d'enquête. Pour les personnages, on vous demande d'incarner un clipsien, d'éviter de partir en délire sur des mecs trop balèzes, ptêtre aussi d'éviter de jouer le dernier des abrutis pour pouvoir se concentrer sur l'objectif en cours. Voilà, c'est tout. //
avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1297
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Wyverne

Message par Lord Penguin le Lun 23 Déc 2013 - 16:10

Orichalc Charlie venait d'arriver à Fanglen, aux environs de la mi-journée. Ses vêtements d'un blanc pâle n'avaient pas encore été souillés de sang, le voyage s'était déroulé sans soucis.
Il pénétra donc la ville, qui semblait anormalement active. Des gardes, notamment, patrouillaient en grand nombre, et le mercenaire, cherchant à rester le plus discret possible, ne savait s’il devait enlever où garder sa capuche. Il avait plusieurs fois été arrêté, soupçonné d’être ivre, à cause de ses yeux effusés de sang, mais il n’avait jamais non plus compris pourquoi tous ces gens qui se disaient discrets portaient des capuches en plein jour, par ciel dégagé… Il n’y avait pas plus louche. Il décida donc d’exposer son regard sanguin.
Orichalc n’était pas le seul membre d’Eclipse sur l’affaire, il s’en doutait. Cependant, il était parti sans attendre après avoir pris connaissance de la mission et ne savait donc pas qui le rejoindrai ensuite… De plus, il n’était mercenaire que depuis peu et était loin de connaitre tous ses confrères.


« Bon. Pour les informations, rien de mieux que la taverne… La nuit. » pensa-t-il.

Il décida donc de marcher, simplement, à travers la ville en réfléchissant à ce qu’il savait de l’affaire… Quelque chose semblait illogique. L’huile de roche et le tissu passaient encore, mais que venaient faire des constructeurs navals dans une ville au milieu des terres ?

« Le projet Wyverne, mmh ? »
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 622
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Wyverne

Message par Stefiran le Mar 24 Déc 2013 - 13:06

Stefiran et le reste de la troupe avaient voyagé par bateau jusqu'à Rivendoc, en remontant l'Endoc, ils avaient ensuite parcouru la distance Rivendoc-Fanglen, en faisant un arrêt par Chidil pour y passer une nuit confortable. Enfin arrivés à Fanglen, Stefiran, émerveillé, s'extasia de tout ce qui avait changé dans ce qui était la plus grande ville qu'il connaissait.
Originaire de Chenefort, au nord, il était souvent venu à Fanglen dans son enfance. C'était une des raisons pour lesquelles il avait choisi de rejoindre le groupe de volontaires. Il connaissait l'endroit et pourrait servir de guide. De fait, il exposa ses connaissances à tout le groupe en leur proposant une visite guidé de la ville.
Peu intéressé par la mission, il amena les Clipsiens dans toutes sortes de boutiques : pâtisseries, confiseries...
Réprimandé par ses supérieurs, il guida avec mécontentement ses compagnons vers une auberge.

Une fois les chambres réservés et les bagages déposés, on donna à Stefiran la tâche de retrouver Orichalc Charlie, arrivé plutôt, il devait à l'heure qu'il est, soit en garde à vue, soit dans une taverne à se bourrer la gueule, en prétextant de chercher des informations sur le projet Wyverne.


Dernière édition par Stefiran le Lun 30 Déc 2013 - 0:31, édité 1 fois
avatar
Stefiran

Messages : 310
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 19
Localisation : Moutouland.

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Wyverne

Message par Edelweyys le Ven 27 Déc 2013 - 22:18

Edelweyys Pilkann venait tout juste d'arriver à l'auberge où elle avait décidé de passer la nuit afin de récupérer l'énergie dépensée durant le voyage pour Fanglen. La nuit tombait et elle n'avait encore aucune idée de ce qui l'attendait, le fait de savoir ne pas totalement contrôler la situation la dérangeait assez bien, mais pas assez pour réellement la perturber. Elle était connue pour être imperturbable et pour savoir garder son sang froid dans les situations les plus périlleuses. Elle n'avait à ce jour jamais perdu complètement son sang-froid, à chaque sentiment ayant l'air de vouloir se déclarer, elle le refoulait au plus profond d'elle même. Les sentiments, pour elle, sont un signe de faiblesse.
Elle fixa un instant la fenêtre, donnant sur la rue, de sa chambre. Elle resta ainsi plusieurs minutes puis aussi furtif fut le geste, elle avait dégainé un de ses poignards et l'avait planté agressivement dans le rebord intérieur en bois de la fenêtre. Revenir sur sa terre natale, qu'importe la ville, lui avait toujours été presque insupportable mais tout comme ses autres émotions, elle refusait de ressentir ce sentiment de haine envers l'endroit. Elle soupira et se détourna de l'extérieur. Elle se dirigea d'un pas pressé vers la porte, l'ouvrir et la claqua aussitôt derrière elle. Elle descendit rapidement les marches menant à la pièce principale de toutes auberges, la salle du bar. Elle intima le silence discrètement au serveur ayant voulu par pure politesse de lui proposer un rafraîchissement. Elle s'installa au fond de la salle, afin de ne pas trop être dérangée dans ses réflexions.
Elle s'était immédiatement engagée dans la mission du Projet Wyverne, malgré le lieu où elle avait dû se rendre. Elle n'avait plus accepté de mission depuis un certain moment, elle avait beaucoup voyagé. Cependant, l'occasion n'était pas à manquer, elle était partie tout de suite pour Fanglen.
Elle quitta le profond de ses pensées lorsqu'elle entendit un petit groupe de personnes dont les voix ne lui étaient pas inconnues, entrer dans l'auberge et déposer leurs bagages. Elle écouta attentivement leur conversation, ils étaient là pour les mêmes raisons qu'elle. Un d'entre eux fit chargé de partir à la recherche d'un certain Orichalc Charlie, jeune mercenaire étant arrivé plus tôt et également présent à Fanglen pour le Projet Wyverne.

De sa discrétion naturelle, elle décida de le suivre et de se montrer le moment venu.
avatar
Edelweyys

Messages : 221
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 18

Feuille de personnage
Nom des personnages: Edelweyys Pilkann

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Wyverne

Message par Lord Penguin le Sam 28 Déc 2013 - 13:06

Rien de concret ni de logique n'était venu à l'esprit d'Orichalc lors de ses réflexions. Il s'était simplement surpris à imaginer la construction d'une machine de guerre volante, à base de voiles et carburant à grands renforts d'huile de roche. La fédération Waien aurait fait venir les constructeurs Nurenuiliens sous un prétexte quelconque et les aurait capturés afin qu'ils les aident dans l'élaboration du vaisseau...
Mais Charlie lui même trouvait ce scénario surréaliste. Une machine volante... On en voit que dans les contes pour enfants. Aucun procédé technique actuel ne pourrait permettre cela et il faudrait une quantité astronomique de magie pour faire léviter quelque chose d'un tant soit peu dangereux, comme un navire de guerre.

C'est en décidant d'arrêter de penser et de se concentrer sur la recherche d'éléments concrets qu'Orichalc poussa la porte du bar. Un bar des bas quartiers, sale et puant, comme tous les bars des bas quartiers... Le mercenaire détestait ces endroits, tout d'abord car il ne buvait pas d'alcool -il préférait largement la chair a toute autre nourriture et le sang a toute autre boisson- et que ces endroits étaient remplis aux trois quarts d'ivrognes constamment beurrés. Les types louches, encapuchonnés ou aux visages patibulaires, qui restaient assis à une table isolée sans consommer, seuls, constituaient le dernier quart. Personne ne sait jamais ce qu'ils font là, mais une chose est sure, ça n'a rien de très honnête.

Après des tentatives infructueuses auprès des alcooliques -impossible de comprendre ce qu'ils bafouillaient- , c'est finalement vers les types étranges qu'Orichalc se tourna pour sa récolte d'informations. Il y en avait deux. L'un aux épaules particulièrement larges, chauve et portant la barbe, l'autre de corpulence plus conventionnelle, au regard fuyant.
Charlie s'assit a la table du premier. Il tenta d'abord de l'amadouer.

-Alors, ami, tu ne bois pas? Tu veux peut-être que je te paie un verre?

-Non.


Il ne semblait pas du genre amadouable... Pas comme ça.

-Bon, je paierai ce qu'il faudra, mais tu devras me dire tout ce que tu sais sur le projet wyverne, le dénommé pythagore et la disparition des constructeurs navals nurenuiliens.

Son visage restait inexpressif. Il répondit, avant de se lever et de se diriger vers la sortie :

-Je ne sais rien.

La patience du clipsien, déja mise à rude épreuve avec les ivrognes, venait d'atteindre ses limites. Il le suivit à l'extérieur et, à peine eurent-ils passé la porte, il le plaqua contre le mur. Personne dans la rue.

-Tu vas me dire ce que tu sais !

L'homme n'était aucunement effrayé. Orichalc semblait être une allumette a ses cotés. Il le toisa du regard un instant avant de répéter:

-Je ne sais rien. A présent, lâche moi avant que je ne me dégage par moi même.

Le mercenaire se lécha les babines avant de plonger ses dents dans l'épaule épaisse de son interlocuteur, qui poussa un cri, et d'arracher un morceau de chair. Il répéta l'opération a trois reprises, dont deux sur l'épaule opposée. L'homme se débattait, mais ses muscles étaient endommagé et la prise de Charlie était beaucoup plus forte qu'auparavant.

-Dis moi ce que tu sais!

-Puisque je vous dis que je ne sais rien ! Lachez moi !


La peur se lisait dans son regard. Cette fois, c'était sur, il ne savait rien.
L'homme s'enfuit en courant, les bras ballant, après qu'Orichalc ait lâché prise. Ça y était, ses vêtements étaient tachés. Quoique, ils l'avaient déjà été bien plus. Là, seul le col avait été souillé du sang qui coulait de sa bouche.

Alors qu'il essuyait son menton sur son haut -Il était déjà sale, alors tant qu'à faire- , le second type louche sortit du bar en courant, comme s'il avait la mort aux trousses, et s'enfonça dans les rues de la ville.
Il suffit d'un coup d'oeil à l’intérieur du bâtiment, qui était toujours dans son état normal, bruyant, sale et puant, pour que Charlie comprenne que cet homme savait quelque chose et se lance a sa poursuite.
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 622
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Onze mois sans poster un message RP... Vous y croyez, ça?

Message par Aʀτѕᴇɴοʀ le Sam 28 Déc 2013 - 14:40

Voilà longtemps qu'Artsenor n'avait pas quitté le château pour une mission importante. Ces derniers temps, quand il ne s'occupait que de régler des affrontements entre des organisations mineures avoisinant la forteresse ou de nourrir les destriers de ses collègues chevaliers, il est vrai qu'il commençait à ressentir un certain ennui. Cependant, il aurait volontiers refusé de se porter volontaire pour se rendre jusqu'en Waien afin d'éviter la conception d'une arme terrible contre Haynailla. La proposition du Maître-Chevalier n'était guère alléchante, mais il fut poussé - était-ce parce qu'il serait particulièrement utile ou juste pour l'avoir une période en tant que compagnon? Allez savoir... - par ses camarades, en particulier Stefiran et Edelweyys, les premiers volontaires s'étant manifestés. En fin de compte, Artsenor s'est retrouvé à Fanglen... en bateau... En bateau? Voilà qui l'embêtait, mais on l'interdisait de se rendre à Waien seul, par ses propres moyens. "Trop remarquable".
Visiter ce pays ne déplaisait pas à Artsenor, au contraire, mais voilà qu'il arriva au lieu-dit, guidé par Stefiran: Une auberge...
Une auberge!
Combien Artsenor détestait-il les auberges et tavernes, lieux de rassemblement de toutes les entités humaines - ou presque - que le monde ait pu régurgiter, et par conséquent, où se trouveraient forcément les espèces de personnes qu'Artsenor haïssait. Toujours est-il que, et il devait le concevoir, celle-ci était légèrement mieux famée, - pas forcément plus propre, mais ce détail ne gêne que rarement un garçon d'écurie - que celles dans lesquelles il avait pu se rendre récemment, à savoir il y a un an ou deux... Et la personne la plus louche et inquiétante du lieu était probablement Edelweyys. C'est vrai, quelle manie, elle a de toujours mettre les gens mal à l'aise... Mais on ne juge pas une personne à son apparence, Artsenor étant la seule exception.
Se rendre à Fanglen était chose faite, la mission d'investigation pouvait donc démarrer, et Artsenor avait déjà reçu des instructions. En premier lieu, sachant de source sûre qu'Orichalc était déjà sur la piste, il fallait le retrouver, son tempérament impulsif et ses méthodes pour acquérir des informations n'étant pas forcément un bon point dans une mission où la discrétion était de mise. Toutefois, l'écuyer décida de passer la première nuit avant de lancer dans son objectif, gageure que son "collègue" n'aurait pas commis trop d' "imprudences" - ici synonyme de "meurtre" ou de "torture" - d'ici le prochain lever de soleil.
avatar
Aʀτѕᴇɴοʀ
Ecuyer

Messages : 397
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 19
Localisation : For each integer A from 1 to 666 (Take random point in (Region set from (Position of (Paladin #0071) offset with (Arithmetic ( (Convert Integer (Integer A) to real) x 60060,61) ) ; (Arithmetic (Convert integer (Integer A) to real) x (Square root (Convert integer (Integer A) to real) ) ) ) ) to (Take random point in (Playable map area) ) ) ... Voilà, avec ça, si vous me tombez dessus, jouez au loto. Si vous avez rien compris, jouez au loto quand même.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Artsenor (Oh?), Defaris, Kaoren Sor (En cours de création), Céophraste, Nihlvexo... Néolune, ça compte?

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Wyverne

Message par Gemstone le Sam 28 Déc 2013 - 17:28

- Soldat, un fou m'a agressé ! Il m'a bouffé les épaules ! Regardes, mais regardes donc !
- Ouh bon sang ! On file l'arrêter !

Aussitôt dit, aussitôt fait. Dans le quart d'heure qui suivit, Orichalc était recherché dans le quartier entier par les forces de l'ordre, qui ont fait passer le mot à la population. L'armée évitera de le tuer, à moins qu'il ne se défende. La tête n'était pas mise à prix, la probabilité qu'un habitant le reconnaisse et le balance est relativement faible. Cependant, les patrouilles de piquiers dans les rues deviennent plus fréquentes, et bien plus attentives, car elles ont un psychopathe à attraper. Celles-ci sont constituées de deux à quatre hommes. Il est possible de les éviter en usant sagement des petites ruelles. Mais les grands axes deviennent très délicats à traverser.
avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1297
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Wyverne

Message par Edelweyys le Dim 29 Déc 2013 - 14:17

Que ce soit dans n'importe quelle ville de n'importe quelle région du continent, les rumeurs se répandent toujours très vite. Aussi, apprit-elle assez rapidement que le dénommé Orichalc que cherchaient les deux hommes qu'elle suivait, s'était déjà fait remarqué par la garde de la ville.

- Quel manque de professionnalisme, pensa-t-elle, que de se faire remarquer, à peine arrivé sur les lieux d'une mission requérant une certaine discrétion.

De plus, ce Charlie ne s'était pas fait remarqué par quelques façons innocentes. Les passants murmuraient que les gardes recherchaient un homme sanguinaire et cannibale, certains racontaient qu'il avait littéralement arraché le bras d'un homme pour s'en nourrir, d'autres chuchotaient qu'il avait presque entièrement mangé sa victime et d'autres encore discutaient à voix basse sur le fait qu'il lui avait arraché la tête à mains nues.
Dans ce genre de situations, elle jouissait du fait d'être dotée d'une ouïe parfaitement développée, à tel point que presqu'aucun son ne lui échappait.

Elle secoua doucement la tête, afin de chasser ses pensées - qui ne convenaient pas à la situation - de cette dernière.
Elle avait suivit patiemment les deux hommes à la recherche d'Orichalc. En effet, un deuxième homme avait pris part à cette recherche. D'après ses écoutes, le premier homme se prénommait Stefiran, Chevalier d'Eclipse, tout comme elle. Elle ne se rappelait que très peu de cet homme, mais elle savait qu'il n'était pas à surveiller, elle pouvait lui faire confiance. Le deuxième était appelé Artsenor, un écuyer du château. Tout d'abord, elle fut surprise de voir un écuyer participer à une mission de ce genre, puis elle avait stoppé de se poser autant de questions et avait décidé de les considérer comme des alliés. Néanmoins cela n'impliquait pas qu'elle resterait constamment à leurs côtés, elle exécutait habituellement ses missions, seule. Elle préférait la solitude à la compagnie, enfin ce n'est pas comme si elle avait déjà apprécié la compagnie de quelqu'un.

Les actes sanglants d'Orichalc avaient déjà été rapportés à la totalité des gardes de la ville et a présent, il y en avait à chaque coin de rue et quelque uns trainaient sur les toits en espérant le trouver caché là.
Elle sauta agilement d'un toit à un autre, ce dernier étant plus élevé que les autres, cela permettant un champ d'écoute plus vaste.
Une fois relevée, une voix non loin d'elle fusa.


- Eh toi ! Qu'est ce que tu fais là ? Ne bouge plus !

L'interpellée soupira. Était-il vraiment nécessaire que ces empotés se mêlent de ses affaires ? Le geste en fut presque invisible, tant il fut rapide. Son bras droit avait, en quelque secondes, pris un de ses poignards et s'était lancé en arrière afin d'accumuler autant de force et de précision que possible pour ne laisser aucune chance qu'il y survive.
L'arme atteignit sans un bruit sa cible et le garde tomba en arrière, raide mort.
La mercenaire s'assit sur le bord du toit et ferma les yeux.
Beaucoup de voix se mélangeaient, malgré l'heure tardive, les rues n'en étaient pas moins pleines. Alors, elle fit le tri dans sa tête et oublia les exclamations des marchands encore présents, les éclats de voix fusant des tavernes, pour se concentrer sur les murmures des quelques passants plus discrets et sur les discussions des gardes.
La jeune femme dû s'y reprendre à plusieurs fois avant d'entendre enfin quelque chose de concret.

Edelweyys se releva et ajusta sa capuche, tombée un peu plus tôt sur sa nuque à cause d'un vent contraire commençant doucement à se lever.
Elle tenta de retrouver la trace des deux Clipsiens qu'elle suivait, en vain puis sauta silencieusement du tout et se ramassa habilement au sol. Telle une ombre, elle s'avança dans la foule, bien déterminée à retrouver Orichalc Charlie.

Trois rues plus loin, un homme essayait de fuir un autre aux vêtements tâchés de sang. Derrière eux, une troupe d'une dizaine de gardes couraient à en perdre haleine afin d'arrêter leur cible.
avatar
Edelweyys

Messages : 221
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 18

Feuille de personnage
Nom des personnages: Edelweyys Pilkann

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Wyverne

Message par Lord Penguin le Lun 30 Déc 2013 - 16:37

-Merde !

Orichalc poursuivait toujours son suspect, tout en étant lui-même pourchassé par un nombre croissant de soldats.
Lorsqu'il s'était lancé à la suite de l'homme, il avait croisé quelques patrouilleurs qui n'avaient même pas tenté de l'arrêter. Mais à présent, la moitié des gardes de la ville semblaient à ses trousses et ils rameutaient des collègues à chaque coin de rue. Avec leurs armures, ils n’avançaient pas bien vite, mais l'autre bougre était aussi rapide qu'un lapin albinos en rut... Et les dieux savent à quel point un lapin albinos en rut peut être rapide.

La mission consistait à comprendre et saboter le projet wyverne. Ce n'était plus vraiment la peine d'espérer rester discret, alors au point où il en était...

"Je vais plonger cette ville dans le plus grand chaos qu'elle ait jamais connu et il ne me restera plus qu'à espérer que cela perturbe, d'une manière ou d'une autre, les plans de Waien" pensa Orichalc.

Mais il ne devait pas non plus laisser sa proie s'enfuir... La situation était particulièrement délicate... Tout aussi bordélique que délicate, d'ailleurs.

Charlie, tout en courant, enfonça ses dents dans son avant bras et en arracha une pièce de chair, puis une seconde, répandant une longue traînée de sang derrière lui. Alors qu'il se dévorait littéralement le bras, quelques uns des gardes eurent un sursaut de dégoût et faillirent stopper la poursuite. Dans tous les cas, ils perdaient du terrain, car la vitesse de course d'Orichalc augmentait de plus en plus, à l'inverse de son équilibre, déstabilisé par son bras droit ballant à l'os apparent.
Il était sur le point d'atteindre le fuyard lorsque trois gardes, surgissant d'une ruelle, s'interposèrent. L'un fut mordu à la gorge et les deux autres évités d'un grand bond en avant, propulsant le mercenaire droit sur sa proie qu'il plaqua au sol de son bras valide. L'homme semblait terrifié et Charlie, prenant son ton le plus menaçant et impérieux, lui ordonna :

-Parle! Que sais tu du projet Wyverne et du dénommé Pytagor?!

-J-Je... Pytagor n'est qu'un nom de code, il s'agit en fait du maire de la vil...


Les deux soldats qu'il avait esquivé précédemment venaient de se saisir d'Orichalc et le maintenaient fermement, chacun tenant l'un de ses bras (celui qui tenait le bras dévoré semblait d'ailleurs particulièrement dégouté). Mais c'est sans trop de difficulté qu'ils furent repoussés et que l'un d'eux se fit arracher un morceau de cuisse. Le reste de la troupe arrivait en trombe et le mercenaire fut forcé de fuir en abandonnant là sa proie, à laquelle il ne manqua pas de donner un violent coup de pied en guise de cadeau d'adieu.

Une heure durant, Charlie prolongea la poursuite, semant le désordre à travers les rues. Il avait tenté d'atteindre l'hotel de ville mais s'était perdu à plusieurs reprises, malgré le repérage fait dans la journée. Finalement, il fut capturé après avoir pénétré dans une impasse.
Bilan : 12 gardes tués, près du double blessés et un fou dangereux derrière les barreaux, subissant l'interrogatoire de l'officier local.
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 622
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Wyverne

Message par Stefiran le Lun 30 Déc 2013 - 21:19

Stefiran, toujours accompagné par Artsenor, continuait à arpenter les rues de Fanglen. Les écuyers n'avaient pas encore obtenu les cicatrices particulières des Chevaliers plus expérimenté et ainsi, les gardes qui parcouraient la ville ne leurs prêtait pas attention et ne représentaient pas un problème pour eux. Mieux, ils permirent aux deux hommes de repérer Orichalc Charlie plus facilement. À chaque cris des gardes, les apprentis se rapprochaient un peu plus de leur mentor.
Néanmoins, cette histoire intriguait Stefiran. Comment Charlie réussissait-il à créer un si gros bordel en si peu de temps ? Et bon Dieu ! On dit qu'il a dévoré un passant ! Le disciple nota dans un coin de sa tête de prendre plus soin du cheval du Clipsien.
Stefiran continua sa course et s'engouffra dans une rue où il découvrit la cible de toute la ville en train de se dévorer le bras, puis sauter sur un suspect qu'il dût abandonner, entraîné par deux gardes.


-Artsenor ! Je l'ai ! Ramène-toi !

À l'autre bout de la rue, le suspect était encore au sol. Ne perdant pas une seconde, Stefiran se lança à sa poursuite, les gardes ne se préoccupant pas de lui. À l'instar d'Orichalc, Stefiran coinça le suspect dans une impasse. Ce dernier plaqué au sol, il lui intima le silence en posant un doigt sur sa bouche.

-Allons, allons, ai-je l'air d'un cannibale, moi ? Non, non, bien sûr, calme-toi. C'est bien... Alors dis-moi, pourquoi fuyais-tu cet homme ?

L'homme reprenait son souffle mais restait muet. Devant ce silence, Stefiran appuya sur le torse de l'homme et prit un air menaçant, autant qu'il le pût.

-Bon dieu, vas-tu parler ?! Le projet Wyverne, l'huile de roche, les constructeurs navaux ? Tu sais quelque chose, je le sais !

L'homme suait à grosses goûtes, mais il finit par parler.

-Le... Pytagor... Il planifie la construction d'armes volantes... I-il utilise les connaissances des constructeurs navaux pour obtenir des armes rapides, ces trucs là doivent avoir la même structure que les bateaux. J'en sais pas plus, je m'occupe seulement de l'huile de roche, moi...
-Bien. C'est bien. Tu vois, c'est pas si compliqué. Et où construisent-ils ça ? Si ils veulent construisent des vaisseaux assez imposants, ça doit pas être en ville, vrai ?
-Ce n'est que des rumeurs, mais d'après certain, Pytagor aurait une installation dans les bois de Bloodgorn. Ils doivent avoir besoin de pas mal de bois pour l'armature de ces ballons volants.


Stefiran se releva, libérant l'homme.

-Des ballons volants, tu dis ? Comment une telle sorcellerie est-elle possible ?

Stefiran se dirigea vers l'auberge, songeant à ces infos qui donnaient un nouveau tournant à l'affaire. Des ballons volants... La demande de toile devenait désormais si logique. Et sans doutes qu'ils comptaient utiliser cette huile pour... Pour quoi exactement ? L'apprenti n'arrivait pas à faire la dernière connexion, mais peut être ces compagnons l'auraient-ils. Dans tout les cas, leur prochaine destination était Bloodgorn, mais avant cela, ils devaient retrouver Orichalc.
avatar
Stefiran

Messages : 310
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 19
Localisation : Moutouland.

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Wyverne

Message par Aʀτѕᴇɴοʀ le Mer 1 Jan 2014 - 16:16

Alors qu'Artsenor et Stefiran étaient désormais à seulement quelques pas d'Orichalc, celui-ci s'était séparé de son... "informateur". Stefiran avait sauté sur ce dernier en appelant Artsenor en soutien. En soutien pour attraper et interroger un homme n'ayant désormais plus aucun moyen de nuire?
Non, Artsenor faussa compagnie à son camarade à ce moment, sans prendre la peine de savoir si ce dernier en avait eu conscience. Orichalc était une priorité. Il fallait ou le raisonner, ou le protéger des gardes si besoin. Quoiqu'il en soit, cela semblait plus urgent aux yeux d'Artsenor qu'un homme dont les connaissances avaient certainement déjà été transmises à Orichalc.

Après une longue course à travers les rues de Fanglen, il finit par le retrouver, dans une impasse, déjà aux prises avec des gardes. Beaucoup trop de gardes pour tenter quoi que ce soit, et, de toute façon, il n'aurait certainement pas décidé de commettre un crime majeur sous les yeux de la quasi-totalité de la garde de Fanglen, même pour mener à bien une mission. Il fallait les suivre, et savoir où ils comptaient emmener son "collègue" - à condition bien sûr qu'ils ne décident pas de le mettre à mort immédiatement. - pour le retrouver, et l'aider à s'échapper, si le besoin s'en faisait sentir. D'un autre côté, son évasion mettrait de nouveau la garde aux aguets et la ferait reprendre ses fouilles intensives. Comment mener à bien une collecte d'informations dans de telles conditions.  Une telle décision reviendrait à abandonner Orichalc dans les cachots de la ville, mais après quoi? Selon Artsenor, il n'était pas le type de mercenaire idéal pour une collecte d'information, et par extension, toute mission se voulant un tant soit peu discrète. Il serait cependant bienvenu au moment du sabotage du projet, quel qu'il soit.

Artsenor suivit tout de même l'escorte jusqu'à sa destination, à savoir, effectivement, les cachots. Cependant, il était actuellement hors de question de le délivrer. Toutefois, il fallait se préparer à le faire, pour la suite. L'écuyer suivit deux gardes, après que ces derniers aient terminé leur besogne; il lui fallait toute information susceptible d'aider à l'exfiltration d'Orichalc, et, tant qu'à faire, savoir s'il était encore temps d'intercepter un rapport sur les activités d'Orichalc - Bien sûr, il était déjà beaucoup trop tard, toute la ville était au courant - ou un indice sur le sort qu'on lui réservait, pour savoir s'il fallait presser la chose. Il n'obtint hélas rien de tout cela, mais il apprit où les chercher. Le sort n'était pas décidé, il le serait à la Potence de Fanglen. Mais il ne fallait pas se faire d'illusion, la citoyenneté locale ne tolèrerait certainement pas un meurtrier anthropophage dans la ville.

Artsenor retourna donc à l'auberge, espérant y retrouver Stefiran, et lui expliquer la situation. Manifestement, et bien qu'il s'y était au départ opposé, il ne restait pas beaucoup de temps pour l'écuyer pour sauver Orichalc. Stefiran, familier avec cette ville, saurait certainement quoi faire.
avatar
Aʀτѕᴇɴοʀ
Ecuyer

Messages : 397
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 19
Localisation : For each integer A from 1 to 666 (Take random point in (Region set from (Position of (Paladin #0071) offset with (Arithmetic ( (Convert Integer (Integer A) to real) x 60060,61) ) ; (Arithmetic (Convert integer (Integer A) to real) x (Square root (Convert integer (Integer A) to real) ) ) ) ) to (Take random point in (Playable map area) ) ) ... Voilà, avec ça, si vous me tombez dessus, jouez au loto. Si vous avez rien compris, jouez au loto quand même.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Artsenor (Oh?), Defaris, Kaoren Sor (En cours de création), Céophraste, Nihlvexo... Néolune, ça compte?

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Wyverne

Message par Gemstone le Sam 11 Jan 2014 - 14:51

// Sauvez-moi ce couillon, et plus vite que ça ! /D //

Des rumeurs se propageaient dans les rues. Le cannibale aurait été attrapé. Il sera jugé le lendemain même, par la foule. La nuit tombe sur Fanglen. Nos très chers clipsiens se sont retrouvés en taverne, et doivent mettre au point un plan pour sauver leur camarade. Ou alors le laisser crever dans son coin, ça peut se faire aussi.

Les diverses reconnaissances menées par les clipsiens les ont informé de la disposition des lieux. Les cachots sont de grande taille, en vrai ils sont placés à deux pas de la Potence locale. Ils sont placés sous-terre, sur deux étages comportant chacun une dizaine de rangées de cellules. Plusieurs escaliers remontent des couloirs vers l'extérieur, mais gare à la caserne placée juste au dessus, abritant un bon tiers des troupes de la cité. Les alentours devraient être calmes, de nuit. Mais nul ne sait comment la garde s'organise de nuit.
avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1297
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Wyverne

Message par Lord Penguin le Mar 14 Jan 2014 - 18:41

Orichalc était solidement enchaîné au mur. Après quelques vaines tentatives, les autorités avaient abandonné l'idée de lui soutirer des informations et s'étaient persuadées qu'il n'était qu'un fou furieux "errant", sans autre but que la consommation sans assaisonnement de braves citoyens. La douleur n'était depuis longtemps plus un problème pour Charlie, qui la ressentait pourtant dans toute son intensité... A force de se croquer soi-même, on s'y habitue.

Toujours est-il que sa situation était alarmante. Il avait ouï les gardes parler de son exécution pour le lendemain et n'avait aucun moyen de s'échapper par lui-même. Tout ce qu'il pouvait faire, c'était manger ses lèvres, ce qui ne lui serait pas d'une grande utilité... C'est d'ailleurs pour ça qu'il ne le fit pas. Et puis son haut était déja bien assez sale comme ça.

Il ne lui restait plus qu'à attendre. Attendre le lendemain et la potence. Ou attendre que les membres d'Eclipse sensés l'accompagner et dont il n'avait aucune garantie de la présence dans la ville ne viennent l'aider.

La situation était passablement désespérée.
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 622
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Wyverne

Message par Stefiran le Mar 14 Jan 2014 - 19:18

-On fonce dans le cachot, on assomme tout les gardes, on trouve Charlie et on repart ! Rien de plus simple.

Stefiran se pencha sur la table et y assena un coup de poing pour appuyer son propos. Cette idée n'avait aucune chance de réussir, mais réfléchir à cette histoire de ballons volants avait épuisé sa patience et il n'avait aucune envie de résoudre une mission d'évasion au milieu d'une mission d'espionnage. Les cachots ne devaient pas être bien gardés, mais la caserne au-dessus comportait bien plus de soldats. Il aurait fallu créer une diversion pour attirer l'attention des troupes de la caserne pendant qu'un ou deux Chevaliers s'occupaient de délivrer Charlie.
Mais bien sûr, Stefiran n'avait pensé à rien de cela.
avatar
Stefiran

Messages : 310
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 19
Localisation : Moutouland.

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Wyverne

Message par Aʀτѕᴇɴοʀ le Dim 2 Fév 2014 - 17:42

La situation est critique. Quelles sont les chances de succès d'une tentative d'attaque frontale de la caserne des gardes de Fanglen? Bien trop faibles pour courir ce risque. Une exfiltration? Très dangereux aussi.
Artsenor avait réfléchi sur le chemin de l'auberge, et la réaction de son camarade le fit comprendre que s'il avait un plan, il était le bienvenu. Or, il en avait un. Ou plutôt, il pouvait espérer tenter quelque chose, qui aurait son lot d'incertitudes, mais une chance de succès potentiellement acceptable.

Il exposa donc sa proposition à Stefiran:

Bon, écoute, Stef'. On ne peut rien tenter d'aussi brutal que ce que tu proposes. Je comprends que tu soies à cran, mais il faut rester raisonnable. À moins bien sûr que ton plan ne soit de nous faire arrêter pour rejoindre Orichalc, afin de le délivrer, mais si c'est le cas, je ne me porte pas volontaire.

Naturellement, Stefiran était énervé, mais cela ne devait pas compromettre la mission. Artsenor enchaîna donc:

Pour commencer, ce que tu as appris est encore insuffisant, dans le sens où cela n'est ni vérifié par une autre source, ni prouvé que Bloodgorn soit le seul centre de construction du projet. Si on se fait remarquer avant d'avoir intégralement saboté ce "Projet Wyverne", nos chances d'y parvenir seront nettement amoindries. Il va donc falloir être extrêmement rapides, et donc avoir terminé notre sabotage d'ici les prochains jours.

Artsenor se sentait un ton autoritaire, en disant cela, et il n'aimait pas ça. Cependant, il dut continuer à exposer sa théorie pour empêcher Stefiran de faire n'importe quoi.

Notre action devra se dérouler en plusieurs étapes:
En premier lieu, étant donné que nous avons jusqu'à demain pour mener à bien l'exfiltration d'Orichalc, il faut profiter de ce soir pour que l'un d'entre nous vérifie les informations que tu as ramenées. Pour ce faire, il faudrait éventuellement entrer en contact avec Orichalc, pour savoir s'il est parvenu à trouver un quelconque témoignage (hors celui de ton homme) qui certifierait ce que tu as entendu.
D'un autre côté, comme le temps nous manque, il va falloir que l'autre détermine l'escorte qui devra mener notre collègue à la Potence, car oui, j'ai l'intention de le récupérer sur le chemin.
En troisième lieu, on se rejoint, on improvise la manière dont on mènera l'exfiltration, selon ce que l'on aura trouvé. Si on en a l'occasion, il faudrait que l'on se sépare: L'un d'entre nous se fond dans la foule tandis que l'autre se substitue à un membre de l'escorte.Le premier créera une diversion pendant que le second aidera Orichalc à s'échapper.
Enfin, on se rejoint à un point de rendez-vous à déterminer, de préférence près de Bloodgorn, pour, si l'information se montre vérifiée, mener le sabotage et nous enfuir.


Avant de conclure, Artsenor ajouta une dernière chose, toujours de son ton supérieur:
Une dernière chose: Je sais qu'Edelweyys est ici, et je sais qu'elle peut se montrer utile pour ces tâches, mais il faudra veiller à ne pas aggraver notre situation par des actes meurtriers. C'est pourquoi je propose qu'on mène l'exfiltration à deux, et qu'elle nous rejoigne une fois Orichalc récupéré. Une objection?

Artsenor avait tout lancé d'un trait, sans même laisser le temps à Stefiran d'esquisser un semblant de réponse. Son plan n'était pas forcément parfait, mais dès lors qu'il n'ait pas à s'attarder pour combattre, cela lui suffisait. Fuir est plus simple et plus rapide que d'affronter la garde. Par ailleurs, une opération nocturne aurait pu être envisagée, mais elle laisserait l'occasion à la garde d'alerter au cannibale avant l'aube, ce qui compromettrait la suite, l'idéal étant de surprendre et de ne surtout pas laisser au pays et au Projet le temps et la possibilité de réagir.
Bien sûr, il fallait espérer que les premières conditions soient remplies, sans quoi tout tomberait à l'eau.
avatar
Aʀτѕᴇɴοʀ
Ecuyer

Messages : 397
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 19
Localisation : For each integer A from 1 to 666 (Take random point in (Region set from (Position of (Paladin #0071) offset with (Arithmetic ( (Convert Integer (Integer A) to real) x 60060,61) ) ; (Arithmetic (Convert integer (Integer A) to real) x (Square root (Convert integer (Integer A) to real) ) ) ) ) to (Take random point in (Playable map area) ) ) ... Voilà, avec ça, si vous me tombez dessus, jouez au loto. Si vous avez rien compris, jouez au loto quand même.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Artsenor (Oh?), Defaris, Kaoren Sor (En cours de création), Céophraste, Nihlvexo... Néolune, ça compte?

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Wyverne

Message par Stefiran le Lun 3 Fév 2014 - 21:22

L'écuyer feignit d'être vexé. Il savait le plan d'Artsenor bien meilleur que le sien et n'avait aucune critique à exposer, mais reconnaître qu'il s'était emporté devant tout le monde l'embêtait.

-Très bien, on devrait peut être laisser un mot avec les affaires d'Edelweyys, pour qu'elle puisse nous rejoindre après qu'on ait récupéré Orichalc ? Quoi d'autre ? Hm, comment tu comptes t'y prendre pour parler à Orichalc ? J'aimerais bien aller discuter avec lui par la petite fenêtre de son cachot, mais il est enfermé sous-terre...

Stefiran afficha un petit sourire. Il pensait avoir toucher un point sensible du plan d'Artsenor et se réjouissait de prendre sa revanche. Le temps n'était pas vraiment à la plaisanterie et aux gentilles moqueries, mais Stefiran n'en avait cure. Il leur restait encore quelques heures avant la tombée de la nuit, et même après cela, il pourrait enquêter sous la lumière de la lune. Tandis qu'il laissait Artsenor trouver une réponse que l'écuyer n'attendait pas vraiment -prévoyant d'hors et déjà d'enquêter sur l'escorte d'Orichalc, mission plus simple qu'il pourrait réussir plus facilement-, Stefiran repensait à la conclusion d'Artsenor. Avec un air plutôt confus, il coupa son camarade.

-Des actes meurtriers ? Tu veux dire qu'Edelweyys est aussi une folle à enfermer, comme la moitié du Chateau ?

Stefiran émit un petit soupir d'irritation.

-Bah, de toute façon, on a pas le temps pour la retrouver. Mais... Raaah, on est les seuls mecs sains d'esprit à Eclipse ?

La question avait comme un air de sarcasme.
avatar
Stefiran

Messages : 310
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 19
Localisation : Moutouland.

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Je vous écris d'une main grippale...

Message par Aʀτѕᴇɴοʀ le Jeu 27 Fév 2014 - 17:54

Stefiran avait en partie raison, au sujet du contact avec Orichalc. Artsenor n'avait encore aucune idée de la manière de le mener.
Bon, écoute... Je ne sais pas. J'ai pas eu le temps de trouver mieux...
Il observa, pensif, une fenêtre de l'auberge, pour constater à nouveau que le soleil n'était qu'à quelques heures de se coucher complètement.
Mais c'est vrai que l'échec ne nous sera pas pardonné... surtout que, si Orichalc n'a pas plus d'informations que ce qu'il a littéralement arraché à cet homme qui te sert de source, toute l'infiltration sera rendue vaine. D'un autre côté, c'est aussi le moyen le plus rapide de trouver de potentielles informations, alors je ne sais pas...

Artsenor observait Stefiran, qui semblait réfléchir avec lui à cette question. Le choix était effectivement difficile, d'autant que la collecte d'informations anticipée pouvait devenir vaine dès lors qu'ils n'en trouveraient pas plus, quelle que soit la méthode d'investigation. Et si Orichalc avait pu obtenir certaines données, pourquoi Stefiran et Artsenor ne pourraient pas les trouver par eux-mêmes?
Malgré tout ce qui pourrait l'orienter vers ce choix, Artsenor ne fit jamais plus que l'envisager. Le fait était que l'enquête que lui et Stefiran allaient devoir mener serait bien plus difficile que celle dont Orichalc s'était chargé, ironiquement, parce qu'il s'en est chargé. Il détenait potentiellement des informations capitales, alors pourquoi laisser passer une telle occasion?
L'autre raison du choix de joindre Orichalc était la possibilité, par la même occasion, d'étudier le système de sécurité de la prison dans laquelle croupissait celui-ci. En fait, Artsenor n'était absolument pas sûr de son plan, et voulait donc ouvrir le plus de possibilités pour mener à bien l'exfiltration d'Orichalc, et ce dans les plus brefs délais.

Cependant, il ne voulait pas que Stefiran sache à quel point il doutait, et ne prit une décision que par ces mots:

Bon, va trouver le moyen d'obtenir quelques nouveautés. Pour Orichalc, je verrai sur place...

Il avait quitté l'auberge là-dessus, sans prendre un instant pour se poser. Il se rendit directement à sa destination, à savoir les cachots. Un bref coup d’œil sur place lui permit de se rendre compte qu'il ne semblait pas y avoir cinquante façons d'entrer dans les souterrains. C'étaient les escaliers ou rien. Et les escaliers étaient naturellement tous plus ou moins gardés.
Le combat n'était même pas une option. Le déguisement? La découverte de l'absence d'un garde, ou même d'un uniforme, avait de fortes chances d'être faite avant l'aube. La corruption? Artsenor n'aimait ni cela, ni n'avait les moyens de se la payer. Et de toute façon, un échec le mènerait directement à tenir compagnie à Orichalc, ce qui, il faut l'avouer, permettrait le contact, mais pour la suite, ce n'était pas forcément la meilleure chose.
Une diversion? Pourquoi pas? Cela présentait toutefois deux inconvénients majeurs. Premièrement, les gardes deviennent généralement plus méfiants après la première diversion. De plus, une diversion de l'intérieur serait beaucoup plus difficile à mener, et il en faudrait une, au moment de sortir. Ou alors, un complice peut mener la seconde de l'extérieur.
Si seulement Artsenor avait demandé à Stefiran de le suivre...
Voilà l'une des raisons pour lesquelles Artsenor ne voulait pas délivrer Orichalc si vite. Cette infiltration dans les cachots serait vraiment difficile, il s'en rendait à nouveau compte.

Artsenor opta tout de même pour la tenter, mais naturellement, en laissant Orichalc à l'intérieur. Il choisit le principe de diversion. Qu'est-ce-qui attirerait l'attention d'un groupe (au moins) de gardes pendant qu'Artsenor se dirigerait vers les profondeurs? Un acte qui, de préférence, n'impliquerait aucune victime, et qui ne ressemblerait pas à une diversion à proprement parler.
Un incendie? C'est là l'option pour laquelle opta Artsenor. Il fallait qu'il ait l'air naturel, et qu'il soit d'une taille assez faible pour empêcher de causer trop de victimes, mais assez important pour mobiliser des gardes d'escalier. Et où le déclencher? La réponse était juste à côté de l'écuyer. La Potence. Ce lieu était d'une importance assez grande pour la garde Waïenne pour entraîner leur mobilisation. De plus, il s'agissait d'un bâtiment assez grand et solide pour éviter de créer un désastre. Enfin, il fallait que l'incendie ait une explication naturelle, alors quel meilleur endroit que celui comportant nombre de torches qui ne demandent qu'à tomber?
Avant de tenter d'y pénétrer, Artsenor s'adressa à un passant pour lui demander - indirectement, sous un petit air de passionné d'archéologie et de culture Waienne - s'il était fréquent que ce bâtiment soit endommagé. Apprenant que moult incendies l'avaient déjà ravagé par le passé, l'écuyer n'attendit pas plus longtemps, et - par un chemin détourné pour ne pas éveiller les soupçons du passant qu'il venait d'interroger - se rendit dans la Potence. Si le lieu était en partie gardé, étant public, il était facile d'y accéder. Par ailleurs, en dehors d'un procès, Artsenor savait déjà de ses précédentes investigations - un garde s'en était ouvertement plaint - que la garde des accès non-publics n'était que très faible. Cet accès non-public était ici l'accès par les hauteurs après quelques escalades, par lequel Artsenor déboucha sur l'intérieur de l'arène, où, en évitant les lieux ouverts aux yeux des gardes présents, il descendit jusqu'au niveau souterrain, attrapa une torche, et dut se résigner à commettre son acte de pyromanie sur place, pour faciliter l'appréhension de l'hypothèse d'un accident. Il remonta avant le feu, et se tint prêt à rejoindre le premier escalier qui se libèrerait.
avatar
Aʀτѕᴇɴοʀ
Ecuyer

Messages : 397
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 19
Localisation : For each integer A from 1 to 666 (Take random point in (Region set from (Position of (Paladin #0071) offset with (Arithmetic ( (Convert Integer (Integer A) to real) x 60060,61) ) ; (Arithmetic (Convert integer (Integer A) to real) x (Square root (Convert integer (Integer A) to real) ) ) ) ) to (Take random point in (Playable map area) ) ) ... Voilà, avec ça, si vous me tombez dessus, jouez au loto. Si vous avez rien compris, jouez au loto quand même.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Artsenor (Oh?), Defaris, Kaoren Sor (En cours de création), Céophraste, Nihlvexo... Néolune, ça compte?

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Wyverne

Message par Gemstone le Jeu 13 Mar 2014 - 21:47

L'incendie prit bien. En conséquence de quoi nombre de gardes de la prison se dirigèrent sur le lieu dit, et mirent en place une chaîne d'homme s'échangeant des sceaux d'eau depuis diverses fontaines proches. Cependant, une petite garde restait à la prison, au nombre d'une demi-dizaine. Sur le qui-vive. Ceux-ci comportent 3 piquiers, et 2 arbalétriers. Les piquiers sont armés d'une pique (merci captain obvious), et d'un large pavois. Leur armure est négligeable. Les arbalétriers sont dotés de leur arme à distance ainsi que d'une épée courte. Ils ne se trimballent pas leur pavois en garde. Individuellement, aucun n'est réellement bon au combat, et pourraient être vaincus sans trop de soucis. En revanche, comme ils ne sont pas trop cons, ils restent ensembles à garder la prison. En combat, ils vont sauter tous ensembles sur le même mec. Certes, en mode grolash, mais c'est efficace, donc méfiez-vous...
avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1297
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Wyverne

Message par Stefiran le Lun 7 Avr 2014 - 20:13

Stefiran avait dévoré une cotte d'agneau à l'auberge en quelques minutes. Repus, il s'était dirigé à son tour vers les cachots et fit face à la potence tandis qu'elle prenait feu. Paniqué, et songeant au plan d'Artsenor qui se retrouverait compromis sans l'échafaud, l'écuyer se précipita vers les flammes et rejoignit la chaîne qui tentait de combattre le feu.
Il parlait un minimum, ne voulant pas attirer l'attention sur lui, jusqu'à ce que l'un des gardes à côté de lui le remercie de l'aide. Ils commencèrent à engager la conversation, et sans même que Stefiran ai à demander quoi que ce soit, le garde lui révéla la composition de la garde qui devrait escorter le fou jusqu'à la potence. En fait, il s'agissait justement des gardes restés dans les cachots. Une fois sur l'estrade, les 3 piquiers laisseraient les 2 arbalétriers conduire le mécréant à la corde.
avatar
Stefiran

Messages : 310
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 19
Localisation : Moutouland.

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Wyverne

Message par Aʀτѕᴇɴοʀ le Lun 21 Avr 2014 - 18:37

La confusion était totale. Artsenor ne prit pas le temps de réfléchir à comment passer les derniers gardes le séparant d'Orichalc, il courut vers les cachots en espérant pouvoir se faufiler sans être vu - quoique utopique, ce projet pouvait être favorisé par la distraction des gardes - puis s'arrêta net en apercevant Stefiran. Il l'interpella sur le chemin, sans lui annoncer de but en blanc qu'il était le responsable de ce sinistre, mais fut frappé par son commentaire comme quoi l'incendie de la Potence risquerait de compromettre son plan de sauvetage d'Orichalc. Il se retourna, et constata l'ampleur du désastre qu'il avait causé. Ce point n'avait effectivement pas été envisagé lors de sa réflexion antérieure.

Il ne perdit cependant pas espoir, considérant que l'occasion de rejoindre leur camarade prisonnier n'avait pas disparu. Il s'apprêta à reprendre sa course vers la prison, avant d'être à nouveau stoppé par la seconde remarque de Stefiran, qui affirmait que les gardes qu'Artsenor s'apprêtait à passer étaient responsables du rapatriement d'Orichalc vers la Potence. Cela changeait en fait tout, car la substitution d'un garde était désormais chose faisable.
Bon, là, ils étaient les cinq ensemble, donc en chopper un sans que les autres ne se rendent compte de quoi que ce soit... Utopique, utopique... À creuser cependant, mais l'acte serait reporté à plus tard, lors d'une meilleure occasion. Pour l'instant, il fallait entrer dans les cachots à moins que Stefiran n'ait précédemment acquis ce qu'il voulait, mais ce n'était pas le cas.
Et puis non. Libérer Orichalc lors de son transfert vers la Potence n'était plus une option non plus, dès lors que les autorités de Fanglen peinaient à seulement réguler l'incendie... Rien ne se passait comme Artsenor l'avait prévu, et il se sentait déjà coupable de l'échec potentiel de leur mission. Ils n'en étaient pas là, certes, mais l'écuyer sombrait dans une sorte de pessimisme. La chasse aux informations était révolue, et il fallait passer à l'acte. Libérer Orichalc, et ne plus avoir de repos jusqu'au sabotage complet du Projet Wyverne. Le temps était compté, et aucun faux mouvement n'était toléré.
Ils auraient eu plus de temps s'ils avaient été capables de libérer Orichalc discrètement, mais la furtivité n'était le point fort d'aucun des deux écuyers. L'intervention d'Edelweyys aurait été idéale dans un cas pareil, et l'option de la retrouver avant de tenter quoi que ce soit n'était pas à proscrire, puisque l'incendie était toujours potentiellement le fruit d'un accident, pour les autorités Waiennes.

Artsenor expliqua rapidement ce qu'il avait en tête à Stefiran, avant de lui annoncer:


C'est un quitte ou double. Si on tente le tout pour le tout ce soir en libérant Orichalc de force, c'est à nous trois qu'on devra terminer la mission. Si on part chercher Edelweyys, Orichalc meurt potentiellement. Jusqu'ici, rien de ce que j'ai proposé n'a marché, alors cette fois, je m'en réfère à ta décision.

Il avait perdu le semblant d'autorité dont il avait fait preuve une heure plus tôt.
avatar
Aʀτѕᴇɴοʀ
Ecuyer

Messages : 397
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 19
Localisation : For each integer A from 1 to 666 (Take random point in (Region set from (Position of (Paladin #0071) offset with (Arithmetic ( (Convert Integer (Integer A) to real) x 60060,61) ) ; (Arithmetic (Convert integer (Integer A) to real) x (Square root (Convert integer (Integer A) to real) ) ) ) ) to (Take random point in (Playable map area) ) ) ... Voilà, avec ça, si vous me tombez dessus, jouez au loto. Si vous avez rien compris, jouez au loto quand même.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Artsenor (Oh?), Defaris, Kaoren Sor (En cours de création), Céophraste, Nihlvexo... Néolune, ça compte?

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/

Revenir en haut Aller en bas

Que faire quand on s'ennuie en prison, enchainé a un mur, sans personne pour nous tenir compagnie, quand on a des pouvoirs liés à la consommation de viande fraîche, humaine ou non, et qu'on s'appelle Orichalc Charlie.

Message par Lord Penguin le Mar 22 Avr 2014 - 2:34

...

Il y avait de l'agitation dehors.
Compte tenu de l'étanchéité sonore de la cellule, toute relative mais toujours moins perméable que celle d'une cage, cela va de soi et je me demande même pourquoi j'en fait mention ici, la faible rumeur qu'Orichalc percevait ne pouvait témoigner que d'un important vacarme à l'extérieur.
L'un de ses geôliers, l'espace d'un instant, ouvrit le judas métallique afin de vérifier l'état du prisonnier et les bruits de l'incendie, cris, chocs métalliques, pas, et autres, s'engouffrèrent à l'intérieur.
Profitant du contact visuel et auditif avec le garde, Orichalc l'apostropha :

-Eh ! T...

-SHLAC !

Il avait refermé l'ouverture avec violence, comme une porte qu'on claque face à son conjoint suite à une dispute. Ou peut-être pas, qui sait? Je devrais arrêter de faire des comparaisons inutiles. Charlie, lui, gueula un bon coup après avoir été isolé de nouveau et cracha un énorme molard ensanglanté au sol, espérant peut-être avoir sa revanche si l'un des gardes marchait malencontreusement dessus.
Toujours était-il qu'il se retrouvait à nouveau seul et sans possibilité d'évasion. Pour l'instant tout du moins, cela dépendrait de la façon avec laquelle ils le déplaceraient à l'échafaud. De simples menottes, les mains attachées à l'avant, laissaient de nombreuses possibilités de fuite. Le simple fait de les attacher à l'arrière réduisait ces possibilités. Et cet éventail se réduisait de plus en plus jusqu'à atteindre le plus haut étage : La camisole, avec pour seule chance, l'aide extérieure.
A vrai dire, cela faisait un moment qu'Orichalc ne comptait plus que la dessus. Après avoir eu la brillante idée de se manger les lèvres, qu'il n'avait finalement pas mis en pratique, une nouvelle lui était venue. Une idée d'autant plus saugrenue, car voila ce en quoi elle consistait :
Il s'agissait de se grignoter la chair de l'épaule gauche, petit à petit, jusqu'à ne laisser que l'os, puis le briser d'un grand coup de dent. Après quoi il faudrait se manger les deux poignets et les muscles des mains, qui seraient à présent à portée de dents puisque Charlie ne serait plus attaché que par un côté, ce qui permettrait de libérer les deux membres des menottes, plus assez étroites pour retenir leurs extrémités squelettiques. Le bras gauche se retrouverait donc par terre. Une fois le haut du corps détaché, il faudrait user de toute sa souplesse pour croquer dans le mollet et reconnecter par un lien de chair le bras gauche arraché et préalablement replacé près de l'épaule dénudée. La fracture ne serait pas réparée, le pouvoir n'affectant pas les organes et les os, mais au moins, il n'y aurait pas besoin de trainer un bras derrière soi.
A ce stade du plan, Orichalc aurait les deux mains sans chair ni muscles, l'épaule gauche fracturée et un mollet en moins. MAIS, le haut de son corps serait libre ! Il ne lui resterait plus alors que de s'arracher les pieds à coups de machoire et de les reconnecter en croquant quelque part pour être totalement désolidarisé du mur ! Avec deux chevilles fracturées et quelques autres morceaux en moins.
Il ne lui suffirait plus qu'à attirer l'attention des 5 gardes, les faire entrer dans la cellule et les éliminer pour pouvoir s'échapper !

Ce plan est... Il est...

IL EST MINABLE !

Tout d'abord, la quantité de sang perdue par l'arrachement d'un bras provoquerait la mort d'Orichalc bien avant qu'il ses soit libéré le haut du corps. Le sang coulé à terre ne pourrait pas être léché avant de détacher le second bras, et la récupération de sang ne peut pas excéder la perte.
Et comment affronter 5 gardes sans bras et sans pouvoir tenir debout? Imaginez vous agressé par une chenille, vous toucherez presque au ridicule de la situation.

Orichalc se résigna donc. Il attendrait dans l'ennui.


Ce post était inutile. Enfin, il avait tout de même une utilité, transmettre un message :

FAITES QUELQUE CHOSE, MOI JE SUIS COINCE ET JE ME FAIS YECH !

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 622
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Wyverne

Message par Stefiran le Mer 23 Avr 2014 - 0:09

-On s'en remet au premier plan : On entre tout de suite et on défonce les gardes !

Avant qu'Artsenor ait pu le contredire, Stefiran le coupa et leva l'index pour le faire taire.

-Laisse-moi t'expliquer : Je refuse de risquer la vie d'Orichalc en allant chercher Edelweyys, on oublie ce plan. Ce qui nous reste, c'est ton plan où l'on libère Orichalc juste avant son exécution, et le mien. Dans ton plan, l'un de nous doit faire une diversion pendant que l'autre délivre Orichalc après avoir mis K.O. les deux arbalétriers. Ce que je veux dire, c'est que l'un de nous devra battre 2 personnes puis libérer Orichalc en très peu de temps. Aucun de nous en est capable. D'autant plus qu'après ça, il reste la foule venu admirer l'exécution qu'il faudra braver. Bref.
Mon plan, ensuite : à deux, on affronte 5 gardes. On a une dizaine de minutes, le temps qu'ils éteignent le feu. Ensuite, on libère Orichalc et on s'enfuit avec l'incendie qui couvre nos arrières.


Stefiran prit une inspiration avant de se relancer dans ses explications.

-Dans tout les cas, on est dans une situation d'infériorité numérique. Mais dans mon plan, on a ni à s'inquiéter d'une horde de garde prêt à nous sauter dessus, ni à se préoccuper d'une foule de civils.

Artsenor ne répondant pas assez vite, Stefiran répliqua :

-De toute façon, t'as plus le choix, t'as dit que tu t'en referais à ma décision !

Sur ces paroles, Stefiran entraîna Artsenor dans les escaliers menant aux cachots.
Après quelques errances dans les couloirs, les deux Clipsiens rencontrèrent la garde. Considérant l'effet de surprise important, Stefiran chargea l'ennemi, quelques coups envoyèrent valser l'un des piquiers, pas préparé à cette attaque soudaine. La seconde suivante, Stefiran était à son tour au sol, repousser par deux autres gardes. L'un pointait une lance aiguisée vers la gorge de l'écuyer.


Le plan d'Art' était mieux...


// Edel', sauve ce pauvre écuyer demeuré ! D: //
avatar
Stefiran

Messages : 310
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 19
Localisation : Moutouland.

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Wyverne

Message par Edelweyys le Mer 23 Avr 2014 - 20:44

Edelweyys avait beaucoup réfléchi. À vrai dire, elle n'avait pratiquement fait que ça. Et ses réflexions avaient portés ses fruits. La jeune femme s'était aventurée dans tout Fanglen, espionnant les moindres conversations risquant de l'informer sur la situation de ses compagnons ou du Projet Wyverne. Ses écoutes lui avaient permis de savoir qu'Orichalc allait être exécuté. La jeune femme avait tout d'abord réfléchi à un moyen de trouver ses coéquipiers, ensuite elle avait réalisé qu'ils devaient déjà être entrain de rechercher Charlie, or c'est ce qu'elle faisait aussi - du moins, elle essayait - par conséquent les Clipsiens devraient pouvoir se rassembler à un moment ou à un autre de la mission. La mercenaire avait alors redoublé d'écoute et d'attention, osant s'aventurer, telle une ombre, dans des endroits déclarés non-publiques où elle avait pu apprendre par certaines conversations qu'hormis le passage traditionnel par les escaliers menant aux cachots, un passage souterrain débutant hors de la ville (servant autrefois au Maire pour quelques raisons inconnues) permettait aussi de se rendre aux cachots. Cependant le passage était plus profond et il lui fallait prendre le risque de devoir faire face à plus de gardes qu'il n'y en aurait eu si elle avait pris les escaliers. La chance lui aurait-elle sourit? Car seul une poignée de gardes rôdaient (certains étaient même endormis) et il ne lui fut guère compliqué d'atteindre la cellule d'Orichalc, sans toutefois ne pas prendre la peine d'en éliminer quelques uns afin d'assurer ses arrières. Le geôlier de Charlie était un homme lent et crasseux. Adossé à la porte de son prisonnier, il gardait les yeux fermés. Sa poitrine se soulevait à instants réguliers, les clés étaient attachées à sa ceinture. N'importe qui aurait pu croire à un homme endormi, néanmoins  sa respiration - bien que faible et presque inaudible - le trahit. Cette dernière était rauque, saccadée et des plus irrégulières. Le geôlier n'eut pas le temps d'ouvrir les yeux pour se rendre compte que sa tromperie échouait, qu'Edelweyys avait décoché une flèche, celle-ci s'étant nichée dans le creux de sa nuque. Des gargouillis d'agonie accompagnèrent sa chute, lente, au sol tandis que la jeune aveugle s'emparait déjà des clés. Elle les fit tourner dans la serrure métallique de la cellule de Charlie quand elle entendit, non loin de là, des gardes (au nombre de cinq) s'empresser vers deux personnes. Elle en déduit que ses compagnons s'étaient mis en tête de passer par les escaliers et s'étaient malheureusement fait prendre par une troupe de gardes. Edelweyys soupira.

Bon, je reviens te chercher dans deux minutes, lança-t-elle à l'attention du prisonnier, tout en rangeant les clés.
Déjà, elle entendait le prisonnier s'insurger quant à son attitude, la sommant de lui ouvrir la porte.

Artsenor et Stefiran, les deux écuyers l'accompagnant elle et Orichalc, étaient en bien mauvaise posture avant qu'elle n'arrive. Tout deux à terre sous la menace d'une lance ou d'une arbalète. Elle avait entrevu Stefiran et Artsenor écarquiller les yeux quand ils la virent arriver, puis elle était passée à l'action. Quelques flèches et deux coups de poignards parfaitement placés parvinrent à les dépêtrer de cette posture. Après les avoir relevés, elle sourit tout en désignant les clés, aussi accrochés à sa ceinture.

Heureusement que je suis là parfois.
avatar
Edelweyys

Messages : 221
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 18

Feuille de personnage
Nom des personnages: Edelweyys Pilkann

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Wyverne

Message par Lord Penguin le Lun 12 Mai 2014 - 19:16

Peu de temps après le passage de la jeune femme, le judas s'ouvrit à nouveau et son visage apparut, découvrant un Orichalc enragé, gesticulant comme un forcené :

-MAIS QU'ON ME DELIVRE, MERDE ! IL SE PASSE QUOI, DEHORS?!

Il n'entendit pas le bruit des clés mais se tut à peine la porte ouverte, laissant entrer les trois autres Clipsiens.

-Nous sommes venus te délivrer, envoya l'un des deux hommes.

-... Alors z'êtes d'Eclipse? Rassuré de voir que je suis pas le seul sur la mission, je commençais à désespérer, moi. Son regard se porta sur Edelweyys. Et quant à toi, petite, la prochaine fois que tu me fais le coup des deux minutes, j'peux te dire que je te louperai pas ! On n...

Un couteau s'était glissé sous sa gorge. Le genre de choses qu'elle avait l'habitude de faire, semblait-il.

-Montre un peu de respect à ceux qui viennent à ton secours, dit-elle en secouant les clés de ses chaines devant le nez du captif.

-J'ai des informations potentiellement capitales pour la mission, mais en te gène pas, égorge moi...

Et il claqua soudainement des dents, essayant vainement d'attraper le trousseau, mais Weyys était trop rapide et retira son bras d'un geste habile. Le geste d'Orichalc avait, très légèrement, fait pénétré le couteau dans sa gorge et un mince filet de sang s'en écoulait.

-Détache-moi, c****** (lol, censure)

-Puisque tu le prends comme ça...

Et elle s'écarta, agitant les clés entre ses doigts, et marcha calmement vers la sortie avant de s'éloigner de la cellule.

-PUTAIN, REVIENS !

Se donnant un coup de paume au visage, Stefiran s'élança à sa poursuite. Il revint un peu plus tard en possession des clés et libéra Orichalc qui fit jouer ses articulations.

-On a ce genre de tarées à Eclipse?

-Dixit le cannibale...
rétorqua Artsenor.

-... Passons. Le con que j'ai choppé m'a dit que Pytagor était en fait le maire. Faudra aller jeter un oeil. Vous en êtes où, vous, de vos investigations?

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 622
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Wyverne

Message par Gemstone le Dim 27 Juil 2014 - 22:23

ECHEC DE LA MISSION

Vous n'avez pas été capables de mener l'espionnage à bien, faute d'investissement. Début août 1855, on vous informe que la prime sur la mission a étée retirée, puisque Haynailia a réussit à récupérer des infos par elle-même. Vous rentendrez parler du projet Wyverne vers début 1857, par le biais de rumeurs. Certains voyageurs auraient vu des carcasses de bois au-dessus de la région de Fanglen, tractées par d'imposants ballons de tissu.

La rumeur se confirma lors de la campagne des Sables Rouges ; l'armée fédérée a utilisé des sortes de galères volantes lors de l'invasion. Leur rôle s'est cantonné la majeure partie du temps à l'observation des alentours, les instances militaires restant frileuses à l'idée de risquer des machines si précieuses. On en a compté trois utilisés lors de la campagne. Mais qui sait, leur réel nombre ? Qui sait, quel nouveaux usages seront fait de ces machines, à présent appelées... Les Wyvernes.


avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1297
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Wyverne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum