[Culte]Les moines Senzo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Culte]Les moines Senzo

Message par Lord Penguin le Dim 26 Oct - 19:04

LES SENZO:


Résumé :
Bérilion, comme toutes les nations, possèdes son panthéon propre, plus ou moins semblable à celui des autres. Cependant, c’est aussi le pays où l’on trouve le moins de cultistes. En effet, simplement suivre le mode de vie et la tradition du pays représente en soi une façon d’honorer les Dieux, ce qui fait que bien peu de bériliens consacrent réellement leur existence à les servir. L’organisation religieuse la plus influente dans le pays est l’ordre Senzo, une organisation de moines qui vouent leur vie au culte du panthéon bérilien. Vivant en petites communautés dans la totalité du pays (surtout dans les lieux isolés), leur principal sanctuaire est situé sur l’île de Sankuten à l’est de Muzutsu. Non-violents et n’utilisant donc pas d’armes, ils maîtrisent cependant nombre de techniques d’esquive, de désarmement et de soumission et savent parfaitement se défendre à mains nues.

Origine :
L’origine de l’ordre Senzo est intimement liée à l’histoire du clan Muzutsu. En effet, lorsque ce dernier acheva son long voyage depuis le continent d’Aldor, il posa pied sur l’île de Sankuten. Leur leader à ce moment, Shantae Muzutsu, y fit donc ériger un vaste temple en l’honneur des Dieux qui permirent aux siens d’arriver sains et saufs à bon port. Par la suite, le clan obtint un territoire sur le continent et l’île fut quelques peu désertée… Jusqu’au jour où un autre chef du clan Muzutsu, Amerazu Muzutsu, las des conflits incessants, décida de se retirer de la gouvernance et de s’exiler à Sankuten pour y mener une existence spirituelle. Il fut rejoint au fil des années par d’autres habitants de Muzutsu, puis par des bériliens de tout le pays, et petit à petit, l’ordre Senzo naquit.

Dogme :
L’objectif premier de l’ordre était, comme dit plus haut, de s’émanciper de la vie chaotique propre à la culture bérilienne pour se consacrer à des préoccupations spirituelles. Selon le mythe bérilien, le monde actuel est à dominance chaotique, sous l’influence principale de la divinité primordiale Odayakana. Les moines aspirent notamment à retrouver l’essence de Shôgai, l’autre divinité primordiale, et à se connecter à la partie harmonieuse du monde, d’où leur exil. Ils refusent donc le combat et sont par nature pacifistes. Bienveillants, ils viendront toujours en aide aux voyageurs et leur fourniront gîte et couvert s’ils en ont besoin.

Mode de vie :
On trouve des temples Senzo partout en bérilion, abritant de petites communautés de 5 à 25 moines. Faisant exception, l’île et le temple de Sankuten accueillent parfois plusieurs centaines de personnes, correspondant à la communauté locale additionnée aux différents pèlerins. Chaque communauté se doit d’être auto-suffisante. La vie d’un moine se construit autour de trois grands axes :
La prière : Chaque jour, les moines doivent accorder plusieurs heures à la prière et à honorer les dieux par des offrandes et l’utilisation d’encens. Ils ne prient pas un unique dieu, mais bien tout le panthéon selon un calendrier régulier et selon leurs besoins et ceux des villages environnants. Puisqu’ils n’honorent pas Havir par leur mode de vie direct, ce dernier fait partie des divinités qu’ils passent le plus de temps à vénérer. Ils prient de manière équivalente son alter-ego pacifique Kokoro généralement ignoré par la majorité. Puisque prier est pour eux une fin en soi et pas forcément un moyen de demander une quelconque aide divine, ils sont seuls à prier des dieux n’ayant supposément aucune influence directe sur le monde. Notamment les dieux primordiaux, Odayakana et Shogai, et leur fils Yuni. Chaque part de la multitude des divinités doit être honorée.
Le travail : Cependant, les moines ne doivent pas se laisser aller à l’inactivité et à la paresse. Ils passent une grande partie de leurs journées à travailler : D’abord aux champs, puisque devant être auto-suffisants, puis se livrant à divers artisanats plus ou moins complexes. Tout objet de culte, où se trouvant sur quelque autel religieux en bérilion est fabriqué de la main des moines, et il en va de même pour les armes et parures de cérémonie à caractère religieux.
Les arts martiaux : Même s’ils sont pacifistes, Bérilion est une contrée où l’affrontement est parfois inévitable. Les moines ont donc développé et maitrisé une technique de combat à mains nues très efficace, non létale, et permettant le désarmement et la soumissions de tout type d’adversaire, armé ou pas. Cette technique, secrètement gardée, reprend les principes de base de l’escrime Muzutsu : La maîtrise de soi. Les Muzutsu sont capables d’atteindre temporairement un état second d’éveil des sens et de l’esprit leur permettant d’effectuer des passes d’armes avec une force et une rapidité surprenante. Dans leur exil les premiers moines, issus de Muzutsu, ont travaillé ce concept par des mois de méditation et sont parvenus à maintenir cet état bien plus longtemps, voir de manière permanente pour les plus expérimentés. Cela leur permet de dépasser presque n’importe quel combattant en réflexe et vitesse, et combiné à des techniques utilisant la force de l’adversaire contre lui, leur donne une supériorité écrasante en situation de duel. Ils sont ainsi capables de maîtriser et d’incapaciter via des prises de soumission les potentiels bandits qui voudraient les détrousser. Cependant, un moine ne doit faire que se défendre et ne doit pas blesser ni tuer autrui, c’est pourquoi ils ont interdit l’usage de l’autre aspect de cette technique de méditation : Le décuplement de la force physique. Avec des exercices précis, il est en effet possible d’abaisser certaines barrières spirituelles et de dépasser les limites du corps humain. Cependant, cette technique interdite n’est pas sans conséquence, puisque chaque utilisation réduit l’espérance de vie de l’utilisateur.

Hiérarchie :
Les moines possèdent bien évidemment une hiérarchie propre.
Quelqu'un venant tout juste de rejoindre l'ordre est appelé un Initié.
N'importe qui peut devenir un initié, indépendamment de l'identité, de l'âge, du sexe, ou même de la nationalité, tant qu'ils respectent les règles et valeurs associées à la condition de moine. Ce sont les moines "en formation", qui apprennent à vivre et à se comporter comme tel, pris en charge par des moines confirmés. Cette période d'apprentissage peut durer de 4 à 6 ans pour un adulte, ou toute l'enfance et adolescence pour un initié très jeune. Une fois que les formateurs jugent que l'initié est prêt, il peut accéder au statut de moine. Pour celà il doit, accompagné de qui l'a éduqué, faire un pélerinage jusqu'à l'île de Sankuten. Sur place, lors d'une cérémonie spéciale, le titre de moine leur est accordé par le Haut-Moine en personne.
Le moine est donc un membre lambda de l'ordre Senzo, qui vit selon ses codes.
Dans chaque communauté monastique, on trouve un leader respecté appelé Maître ou moine supérieur. C'est eux qui organisent la vie de chaque groupe, l'organisation, et la répartition des tâches. Ils sont aussi souvent les plus expérimentés, notamment martialement. Cependant, hors de leur monastère, ils restent de simples moines.
Viennent ensuite les Sages. Autorités supérieures dans l'ordre, ils ont tous occupé à un moment où un autre le poste de moine supérieur dans une communauté. Ils résident en permanence à Sankuten mais quittent régulièrement l'île pour traverser le pays accompagnés de quelques fidèles, visitant les différentes villes et communautés et transmettant les paroles du Haut-Moine. Ils siègent au conseil du temple de Sankuten auprès de ce dernier, et l'aident dans sa tâche. Chacun d'eux est choisi par le Haut-Moine.
Enfin, le Haut-Moîne est l'autorité religieuse suprême de l'ordre et de bérilionc, considéré comme un saint. Son rôle est de maintenir l'unité et la cohésion de l'ordre, et il est le gardien de ses traditions. Il guide les moines (et bériliens en général) dans leurs croyances et l'exercice de celles ci, et s'assure d'en éviter les déviances et de maintenir un équilibre sain (d'où notamment la quasi-absence de cultistes). Résidant de manière permanente à Sankuten, il y préside nombre de cérémonies religieuses et de prières, et tous les moins s'y rendent régulièrement pour écouter ses enseignements. Le Haut-Moine ne quitte l'île que pour certains pélerinages, notamment dans le Hekankai, où il se rend tous les deux ans accompagné des Sages pour prier dans un autel au coeur de la forêt, honorant la divinité renard Inari pendant 9 jours et 9 nuits.
Le statut de Haut-Moîne s'acquiert à vie, et on ne peut se désister de ces responsabilités qu'en mourrant. Un Haut-Moine est désigné parmi les sages par le précédent tenant du rôle. Si le Haut-Moine meurt sans avoir désigné de successeur, ce sont les Sages qui choisiront eux-même qui prendra sa place.

Personnages importants :

Les moines Senzo ne se sont jamais impliqués dans la politique bérilienne et les différents affrontements qui ont pu exister entre clans et avec Nurenuil. N'ayant pas joué de rôle (direct) important dans l'évolution du pays, et n'ayant fait que l'influencer passivement, peu de noms méritent d'être cités.

Shantae Muzutsu :
Fondatrice du temple de Sankuten

Amerazu Muzutsu :
Guerrier dont la retraite donna naissance aux prémices de l'ordre.

Sengushi Muzutsu :
Petit fils d'Amerazu Muzutsu, il déclara la création officielle de l'ordre Senzo tel que nous le connaissons aujourd'hui et en instaura les premières regles.

Domo Rokugo :
Haut-moine à une période difficilement déterminable de la fin du premier millénaire. Il aurait été celui qui ramena Gurosu Akimitsu, le légendaire sabre de bois, à Sankuten, où il est conservé depuis.

Kuria Oboro:
Haut-Moine qui officia avant Lune, il était réputé pour sa grande sagesse. C'est lui qui décida qu'elle prendrait sa place après sa mort. Déjà dans un âge avancé, il succomba quelques mois plus tard dans son sommeil.

Lune :
Jeune femme aux cheveux argentés et nimbée de mystères, Lune est arrivée très jeune à Sankuten, dans des circonstances connues de bien peu de personnes. Ayant déjà passé l'âge de raison, elle continua son éducation parmi les moines et s'attira l'affection et la sympathie de toute la communauté de Sankuten, notamment car on lui trouvait nombre de similitudes avec l'animal sacré qu'est le Kitsune. Bien que peu douée en combat, elle devint rapidement une moine accomplie. Un jour, elle fut autorisée à partir en pélerinage dans le Hekankai, en compagnie du Haut-Moine Oboro et des Sages. Là, seuls les personnes en présence savent ce qu'il s'est réellement produit, mais on dit que la divinité Inari s'est montrée devant elle et lui a accordé sa bénédiction. Dès lors, elle fut considérée comme ayant acquis un statut quasi-divin et fut nommée successeuse du Haut-Moine. Une fois devenue elle-même Haute-Moine, elle endossa pleinement ce rôle et ses responsabilités durant un peu plus d'une année, mais finit par disparaître lors d'un nouveau pélerinage dans le Hekankai. On s'inquiéta beaucoup, jusqu'à ce qu'elle ne reparaisse à Sankuten pour annoncer qu'elle cesserait d'assumer ses responsabilités, chose totalement inconcevable en temps normal. C'était la première fois que cela se produisait, et les Sages n'eurent d'autre choix que de laisser partir celle qu'ils considéraient comme une demi-déesse... Mais le titre de Haut-Moine se conserve à vie, alors avant son départ, Lune désigna en hâte un intendant qui assumerait son rôle en son absence. Aperçue partout dans le pays, elle semble aujourd'hui hanter les campagnes bériliennes et se montrer à quelques chanceux, parfois en compagnie d’Inari. Il lui arrive parfois de rentrer à Sankuten, le temps de quelques heures ou quelques jours.

Sayoru Unmei :
Le Sage qui fut désigné par Lune pour assurer la fonction de Haut-Moine en son absence. Il fut l'un de ceux qui participèrent à son éducation à Sankuten.

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 707
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum