[Race]Les Runerims

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Race]Les Runerims

Message par Gemstone le Sam 10 Jan 2015 - 20:57

Introduction

Les runerims constituaient une race mortelle, ainsi qu'une civilisation, existant depuis la première ère sur le continent d'Eclipse, plus précisément sur le nord-est du continent, chevauchant l'actuel Nurenuil et Bérilion. La date de leur apparition nous est inconnue. Ils étaient présents lors de l'arrivée des premiers humains en Eclipse, le début de la seconde ère. Ils finirent par être supplantés par les humains, et massacrés par ces derniers. Leur disparition s'étale entre le treizième et le douzième siècle avant notre ère, la bataille finale datant des alentours du solstice d'été de l'année de grâce mille-cent-quarante-et-un avant notre ère.


Apparence

De l'époque où les humains côtoyaient les runerims, trop peu d'écrits nous restent pour déterminer avec précision leur apparence. C'est plus les mythes et légendes qui peuvent nous renseigner.

Le runerim possédait une apparence humanoïde, de petite taille, mais épaisse. Leur taille moyenne avoisinait vraisemblablement un mètre vingt. On suppose que l'espèce était sexuée, bien qu'aucun élément se rapportant à des femmes runerim n'a jamais été énoncé. Leur démarche était lourde, énergique, déterminée. Un élément impressionnant était leur peau grisâtre, extrêmement épaisse, et sèche. Cette teinte était due à leur sang bleuté. Elle était garnie de craquelures, et semblait être de pierre. Cette peau les protégeait de nombreuses blessures, telle une armure de cuir. Leur pilosité était nulle.

Leur habillement était à l'image de ce peuple : brut, solide, épais. Ils affectionnaient les teintes bleutées, qu'ils n'hésitaient pas à tatouer sur leurs visages sous forme de runes. Les fourrures et les armures étaient leurs matériaux de choix pour se vêtir. Ces fameuses armures étaient composées de mélanges raffinés de métaux, et ont donné bien du fil à retordre aux humains de l'époque.


Héritage culturel

Historiquement, les runerims ont toujours étés ennemis des humains, depuis la première rencontre. L'implantation humaine a été sévèrement ralentie dans la région, du fait d'une guerre quasi-permanente. La cruauté runerim laisse encore bien des traces dans les légendes. On dit que ceux-ci considéraient ni plus ni moins les humains que comme des parasites à éliminer. D'un autre côté, les runerims s'estimaient être un peuple destiné à bâtir la plus grande civilisation qui soit, confortés dans cette vision par le soutien d'un dragon nommé Therebor. C'est d'ailleurs à lui que l'on doit la vision péjorative des Nurenuiliens et des Bériliens vis à vis des dragons. Leur civilisation était en effet remarquablement développée, pourvue d'une société complexe et d'un niveau de vie moyen élevé.

En terme de technologie, leur science des métaux n'a jamais été égalée depuis ces temps. On retiendra surtout leurs armures, qui étaient d'une solidité incroyable, pouvant aller jusqu'à protéger l'entièreté de leur corps tout en préservant leur mobilité grâce à un jeu complexe d'articulations et la légèreté de leurs alliages. En subsistent aujourd'hui quelques rares artéfacts toujours intacts, le plus souvent hélas inutilisables en raison de leur petite taille. Les humains de l'époque ont rapidement abandonné les épées, totalement inutiles contre ces adversaires, au profit d'armes contondantes. Les marteaux de guerre sont typiques de cette époque.

On retiendra également de ce peuple son alphabet runique, encore utilisé aujourd'hui par une partie des mages, et enchanteurs.

Certains disent que les trolls consisteraient en une sous-espèce mentalement réduite et physiquement surdeveloppée des runerims. Ceux-ci en revanche ne les aimaient guère plus que les humains, se contentant de massacrer ceux qui approchaient leurs terres.


Disparition

Cette histoire concerne le Marteau Aribeth, relique de l'âge héroïque, trouvée en Aldor en des temps immémoriaux, conservée par les colons d'Eclipse. Composé uniquement d'adamantium (autrement dit un métal extrêmement lourd), de taille surdimensionnée, et nimbée d'une puissante aura venant de par-delà les frontières de ce monde, seuls les demi-dieux devaient être capables de le manier afin de détruire des créatures mythiques. Mais il est des fois, où un miracle opère. Durandal, fils d'Arnendal, du peuple des humains, sut le brandir, grâce à sa force et sa volonté incroyables. Seule cette arme avait une chance de percer l'armure d'écailles de Therebor, du fait de son poids incroyable. Il a fallut la mort de nombreux braves, et un combat dignes de légendes, pour lui offrir l'occasion d'un puissant coup sur le crâne du dragon, au moment d'une éclipse solaire. Tel la lune triomphant du soleil, l'homme triompha de la bête. Un humain avait tué un dragon. Il gagna le nom de Noir-Martel. L'appellation du continent en fut renforcée, telle une prophétie se réalisant. Et une légende était née.

Le glas du dragon signa la fin de toutes choses pour les runerims, le génocide complet dura dix jours et dix nuits. L'échec de ce peuple venait non pas de son manque de force, mais de son long cycle de vie. Vivant trois fois plus longtemps que les hommes, ils se reproduisaient également trois fois moins vite. Telle était leur faiblesse. Seul Therebor aurait pu les sauver, grâce à son incroyable puissance, mais pourtant, il échoua.
avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1296
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum