La pratique de la religion sur le continent Eclipsien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La pratique de la religion sur le continent Eclipsien

Message par Lord Penguin le Lun 2 Fév - 20:46

Okay, bon, moi ça me semble utile de clarifier ce genre de petits détails qui peuvent sembler évidents à certains, et comme je ne l'ai vu écrit nulle part... Let's go, ce sera pas long.

DONC, à Eclipse nous avons plus ou moins une religion majeure par pays (Excepté Scarrath, car comme tout le monde le sait, à Scarrath, c'est le bordel). Ces religions sont (majoritairement) polythéistes, et ont donc une multitude de Dieux, certains majeurs, d'autres mineurs. Croire en une religion, ça signifie plus ou moins admettre l'existence de l'étalage de Dieux correspondant. Ensuite, chacun est libre de vouer un culte à la divinité de son choix (ou à aucune, d'ailleurs), selon ses passions, son métier, son statut social... Evidemment, certaines divinités ont plus d'adeptes que d'autres, et leurs cultes ont plus d'influence. De manière générale, on divise les croyants en deux catégories:
-Les croyants classiques : ils croient aux Divinités et leur vouent un culte ou non. Dans le cas positif, ce culte est léger et consiste en une offrande ou une prière plus ou moins régulière. Une fois par semaine le dimanche, quoi (si vous voyez c'que j'veux dire :hap: ).
-Les cultistes : La on se rapproche plus du fanatisme religieux. Les cultistes consacrent leur vie au Dieu qu'ils vénèrent et leur mode d'existence est calqué sur les exigences de celui-ci. Ils sont souvent rattachés au Culte du Dieu en question, soit l'organisation qui régit les cultistes et organise leurs potentielles actions (imaginez vous un genre d'Eglise pour chaque divinité). Il y a donc différents statuts au sein des cultistes, et certains sont plus respectés et influents que d'autres au sein du culte. Certaines lois gouvernementales régissent les Cultes et ces derniers doivent s'y soumettre sous peine d'interdiction pure et dure (par exemple, les sacrifices humains sont interdits), mais il est arrivé que certains groupes de fanatiques posent problème aux autorités et se soient vus éliminés.

Evidemment, certains sont à mi-chemin entre les deux. Il y a une certaine distance entre une bougie sur l'étagère de temps en temps et sacrifier des cochons tous les jours pairs.

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 624
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les cultistes d'Eclipse. Premier jet.

Message par DALOKA le Lun 21 Déc - 20:23

Je vais commencer à présenter de manière non exhaustive les différents groupes religieux d'Eclipse. Libre à vous de participer si le coeur vous en dit.


Le Temple du Temps

Presque tout possède un dieu temporel dans son panthéon, mais bien qu'il joue toujours un rôle majeur, il possède très peu de prêtres se dévouant intégralement à lui. Son Temple n'en est pas moins prestigieux.
C'est sans conteste le culte le plus fermé qui soit sur le continent. En effet, si tout le monde peut adresser sa foi au dieu du Temps, nommé Xus, Fercenas ou encore Ferk à Nurenuil, son omniprésence et sa puissance feraient qu'il ne voudrait qu'un nombre très restreint de cultistes. Ainsi il n'y en aurait que douze. Seuls douze personnes peuvent constituer le culte de Xus et pénétrer dans le Temple du Temps, et l'on nomme ces individus les Douze Sages. Ils résident dans un grand temple datant des premières conquêtes humaines sur le continent, au nord ouest d'Haynailia et n'en sortent quasiment jamais sauf pour affaire importante. Même les habitants alentours, leur fournissant nourriture et autres vivres en échange de bénédictions, ne voient parfois jamais le visage de certains. Les subtilités de leur culte sont également inconnues, l'autorisation d'un membre externe dans le temple étant très exceptionnelle. Ainsi parfaitement isolés du monde, les douze Sages vivent nimbés de mystère depuis des siècle, même leur manière de sélectionner leur successeur à leur mort n'est pas connue. L'on dit que les Sages observent l'écoulement du temps et travaillent à la divination et la science toute leur vie, leur désir étant de pouvoir comprendre le fonctionnement mystique du Cosmos. Ils n'écriraient presque jamais, cependant un parchemin ou un livre écrit de leur main serait d'une valeur absurde et pourrait-être considéré comme un artefact à part entière.
Fut un temps l'inquisition brûlait tout livre qui sortait du temple, sans s'attaquer au bâtiment en lui même. L'on dit que ces écrits les effrayait.

Depuis la fondation de l'Empire, le culte du temple a grandement perdu en popularité, tout comme les demandes de bénédictions se sont fait moins nombreuses. Autrefois, les douze Sages étaient en vérité vénérés comme des demi dieux, mais la popularité de l'ordre Haynailique et les agissements répétés de l'inquisition envers eux ont fait que dorénavant seuls des locaux et des pèlerins viennent leur rendre hommage. Le Temple du Temps reste un bâtiment parmi les plus anciens et glorieux de l'ouest du continent, toujours intact après ces années. Cela fait cependant presque un siècle que l'on entends plus parler d'eux, certains en viennent à douter de leur existence.


Les enfants de Briev

Le culte de Briev, nommé Havir à Bérilion, est largement répandu dans le continent. On peut trouver deux grands temples à Haynailia et à Nurenuil, ainsi qu'un à Waien malgré le faible nombre de cultistes du pays. Leur église est en effet ouverte à tout individu qui désirerait rejoindre ses rang, bien qu'une déroge aux règles strictes peut facilement conduire à un bannissement. Rejoindre les rangs de ce dieu signifie vouer sa vie aux armes et à l'honneur guerrier, pourtant, en dehors de bérilion (ce cas sera abordé plus bas), ce sont des cultistes relativement pacifiques menant une vie nomade, traversant le continent en allant de temple en temple comme dans un éternel pèlerinage. Ils aident souvent ceux qu'ils croisent et débarrassent les villages des brigands, ce pourquoi ils sont très appréciés bien qu'ils ne fassent pas de la justice un devoir absolu comme le faisait Arzteingard. Cependant, il est bien vu de remercier un disciple de Briev par des dons, bien qu'ils ne donnent aucune bénédiction leur présence dans le besoin en est une en soi.

Il arrive que, parfois, certains groupes de ce culte joignent un champ de bataille car ils jugent le combat d'un camp plus juste. Il est arrivé que deux groupes soit amenés à se battre et cela est accepté par ce culte qui prône avant tout de combattre pour ce que l'on estime juste. Contrairement à Ellelum, Briev n'est pas intéressé par la cause commune et désire que chacun suive sa voie juste, tant qu'il bannis la traitrise et la lâcheté. Cela fait de ses disciples des gens assez volatiles qui ont tendance à parfois se combattre à mort selon des règles précises, un peu comme à Bérilion.

A bérilion ce culte est accueillit mais n'existe pas vraiment, malgré le grand temple d'Havir à Long qui est un des plus grands qui soit. Car Havir est le dieu majeur des bériliens, ils sont donc tous un peu cultistes d'Havir, et ont une vision plus ardue et moins souple de sa religion.

Enfin, il y a les disciples de Hyunkel, moitié corrompue de Briev. Ils sont bien moins nombreux mais ont le même comportement nomade… Ils rejoignent tout les champs de batailles qu'ils croisent, et ici la cause importe peu. Ils vivent pour la guerre et sont souvent démonisés, répugnant même les bériliens et utilisent souvent le pillage pour subsister. Cependant, les légendes disent que quand des disciples de Hyunkel se glissent dans un champ de bataille, le camp qu'ils ont rejoints pour ce combat seulement est assuré de gagner.
Ce pourquoi dans ce genre de situation, les plus croyants n'attaquent jamais de disciples se battant de leurs côtés. Contrairement aux disciples de Briev qui s'habillent de rouge et de doré, ils favorisent le rouge et le noir.
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1816
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les cultistes d'Eclipse. Second jet.

Message par DALOKA le Lun 11 Jan - 1:08

Le Temple des dragons

Le Temple des dragons est un vieil édifice trouvable dans la chaîne montagneuse séparant Nurenuil d'Haynailia. Culturellement très cher à la culture Alefridienne et ayant tendance à suivre son canon, ce culte est adressé aux dragons en tout genre et plus particulièrement à Protifiotah, le premier dragon et le maître du feu. Par le lien du dieu aux volcans, le temple fut érigé près d'un d'entre eux (Le volcan Furysteinum, à l'instar du culte de Khéalar bien que le culte draconique rejette totalement l'existence même de cette dernière divinité qui est une hérésie et une corruption du feu pour les cultistes. Plutôt isolés du monde, les cultistes sont encore très respectés de nos jours par les nations alentours, tout particulièrement par la culture impériale. A contrario des autres églises, le Temple des dragons semble un lieu étrangement figé dans le temps. Là bas et dans tout les villages alentours, ce en partie à cause des montagnes rendant l'accès à cette région très ardu, les progrès technologiques et culturels de l'extérieur transparaissent très peu et la vie des locaux tourne autour de la religion draconique.

Les draconis (c'est le nom de ces cultistes généralement employé) sont très plongé dans la lecture des signes. Ils liraient l'avenir dans les marques causées par l'érosion sur les roches des montagnes, pour eux signe des dragons qui reposeraient en ces lieux. En effet, les montagnes proches on la réputation d'être le tombeau d'une poignée de dragons, le temple abrite d'ailleurs une véritable relique : le crane d'un dragon inconnu. Déterré à l'arrivée des humains, il s'agirait d'un des plus anciens artefacts existant sur Eclipse, mais il reste caché au fond du temple et certains sont sceptiques de son existence ou de sa véritable nature.

Les draconis ont tendance à formuler des prophéties et à désigner des élus, souvent suite aux visions des grand prêtres. Les légendes disent que c'est eux qui auraient indiqué à Haynailia Ier le chemin jusqu'au dragon Basileus.
Ils élisent également, selon les signes, un oeil de dragon, une personne élue par le crâne destiné à parcourir le monde. On dit qu'un jour, un oeil de dragon sera promis à un grand destin, devant accompagner une personne au sang puissant qui apportera un grand changement.
Pour l'instant cependant, aucun oeil de dragon n'a eu d'impact sur l'histoire du continent, ce même lors de la venue d'Haynailia Ier. Cela est parfois sujet de moqueries.




quelques cas spéciaux:

-Marvolaeth a déjà été étudié, se référer au texte de Nelfhithion
-Hellaimne est une déesse sans réel culte de groupe. Son culte est plutôt très personnel.
-Après la destruction d'Arzteingard il n'existe plus d'organisation majeure affiliée à Ellelum.
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1816
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique de la religion sur le continent Eclipsien

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum