Les Dents de la Guerre

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Dents de la Guerre

Message par Gemstone le Dim 8 Mar - 11:39

Waien, 8 mars 1858, deux heures après le crépuscule. Environs de Girvanost, à environ dix kilomètres du front sud, côté Waien. Taverne de la Fourchépique. Un lieu privilégié des soldats fédéraux en permission, qui bondaient la taverne. L'ambiance restait lourde, malgré le vin omniprésent, en raison des pertes catastrophiques que subissent les unités depuis trois semaines. Une odeur de vin cramoisi flottait. Le bâtiment est mal isolé, la clientèle ne pouvait donc se mettre à l'aise et se voyait obligée de conserver ses manteaux, écharpes, et autres. Le patron ayant été réquisitionné par l'armée il y a plusieurs mois, à ce moment là seule sa femme à la figure morose s'en occupait. L'éclairage était assuré par des lampes à huiles disposées sur chaque table, ce qui éclairait de manière lugubre les faces des personnes attablées.

Un groupe éreinté de Chevaliers de l'Eclipse entra dans le lieu, après un long voyage depuis Nurenuil. La mission les ayant menés ici a été commanditée par un certain Abraxar ARINKOS, promettant une fabuleuse somme de 1500 écus d'or. D'après la missive, il s'agissait cependant d'une mission particulièrement dangereuse, qui ferait affronter le surnaturel. On se doute donc bien que les clipsiens étant présents dans le groupe ont tous accepté de mettre en jeu leur vie pour cette quête. Arrivant sur place, ils repèrent la seule table dont les occupants ne sont pas des militaires, et s'y installent.


- Messieurs, (-mesdames ?-), bonsoir. Je suis Abraxar ARINKOS, enchanté.
Ce premier personnage avait tout les airs d'un politicien fédéral comme un autre, habillé d'une solide veste noire, portant un foulard bleu marine. Son visage était osseux, les pommettes très marquées. Ses tempes commençaient à sérieusement se dégarnir, et il portait d'abondant favoris. Excepté ses cheveux noirs, il collait plus à l'ethnie conquérante que l'ethnie suderonne. On pouvait estimer son âge à trente-cinq ans. Il tendit la main à chaque clipsien présent, respectant le formalisme culturel local de la poignée de main à la rencontre de nouvelles personnes. (- si une dame est présente, il lui baisera la main-)
Un autre homme était présent. Un homme au teint pâle, portant d'imposantes cernes sous les yeux. Cependant ces fameux yeux étaient clairs et vifs. Ce personnage se caractérisait plus par son air grave. Il portait quand à lui un manteau de cuir à col, un foulard bleu, et une tunique mauve. Son âge était estimable à trente ans.


//

BIENVENUE A VOUS NOBLES VOYAGEURS, DANS MON TOUT NOUVEAU RP OF THE DOOM !

Bon, d'abord, contrairement à l'autre RP des nouveaux disciples, celui-ci n'aura pas une influence sur le destin du monde et tout le bordel. C'est une mission assez dangereuse, certes, mais ça s'arrêtera là. Sauf si un joueur décide de conquérir le monde, mais alors là, il se démerde tout seul.

Bon, des règles en gros :
- Pour le début du RP, vous aurez besoin d'un clipsien. Il y aura plus tard moyen d'introduire d'autres personnages si vous le souhaitez, qui ne sont pas clipsiens si vous le souhaitez, mais vous vous démerdez pour que ça soit cohérent.
- Vous êtes autorisés à jouer les PNJ secondaires (possibilité d'introduire un perso comme ça).
- Votre personnage risque carrément sa peau. Y'aura pas mal de combat avec des bestioles balèzes, soyez avertis.
- Interdiction d'user d'un perso d'un niveau de combat supérieur à D. Il faudra jouer intelligemment, sinon le perso meurt assez vite.
- On laisse à chaque joueur 7 jours pour réagir à quelque chose. Sinon, son perso ne réagit pas à temps et se prend des trucs dans la gueule.
- Faites acte de présence au moins une fois par semaine.
- Risquez. C'est pas en la jouant toujours au plus safe que vous aurez de l'inspiration. C'est pas en la jouant toujours au plus safe que votre perso aurait accepté ce genre de mission. C'est pas en la jouant toujours au plus safe que l'histoire va avancer.
- Conventions classiques d'écriture.

Quand au nombre de participants, que ceux qui veulent entrent, ce n'est pas limité. Au bout d'un mois, on fera le nettoyage des gens qui seraient entrés pour flegmater.

Ah, aussi, on lance le RP le week-end prochain.

//
avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1298
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dents de la Guerre

Message par DALOKA le Ven 13 Mar - 18:29

Enfin, enfin arrivés. Le voyage avait été bien trop long, et comme si ce n'était pas assez, l'ambiance causée par la guerre était assommante dans les régions du sud… La femme observa un instant les soldats Waien, se disant qu'elle ne regrettait pas d'avoir quitté l'armée il y a une vingtaine d'année. Elle n'avait jamais aimé l'ambiance qui régnait parmi les soldats, encore moins en temps de véritable conflit. « La guerre transforme les gens en bêtes ». Elle avait mit du temps à admettre le dicton que prononçait toujours cet homme, mais elle l'approuvait à présent… Elle détourna le regard avant que les soldats ne sentent son mépris, et s'assit à la table avec les autres. Ce qui était visiblement un des employeurs les salua un par un et se présenta. Les codes exigeaient que l'on se présente chacun également, ainsi elle décida de commencer pour en finir avec cette formalité.
-Je suis Berthe Colstinger. « Et je ne suis pas "enchantée" », se retint elle de dire. Son sarcasme l'avait déjà perdue et ce n'était guère le moment pour perdre une occasion de régler ses problèmes d'argent. Berthe regarda un moment le second personnage, qui allait sûrement finir par se présenter également.

Pendant que les autres se présentaient, elle gratta un court moment la table du crochet qui servait de remplacement à sa main droite, perdue il y a longtemps déjà suite à une mésaventure. Malgré ça et la quarantaine approchant, Berthe conservait un physique convenable et assez attirant, bien que l'élégance dans son comportement s'était éteinte avec les années et le cynisme s'accumulant. Sa tenue de tissu et de cuir était purement utilitaire, ne gênant pas ses mouvements et ayant assez de poches pour stocker tout ses outils. Elle portait un manteau brun par dessus, bien que cela ne lui donnait pas un air moins suspect. L'intégralité du matériel et des objets dont elle avait besoin était sur elle. Une épée courte à sa ceinture, une dague attachée à sa botte gauche, et dans sa poche droite se trouvaient divers outils, étrangement sans manches pour les manier. Ils servaient en vérités à occasionnellement remplacer son crochet, qui pouvait se détacher et à la place, avoir une petite lame, une lime, une pince, etc. A la base, elle faisait ça pour pouvoir crocheter les serrures malgré son handicap, puis cela s'était étendu à d'autres utilités. Ceci mis à part, ses autres poches contenaient un peu de tout et n'importe quoi. Berthe était parfois paranoiaque, et estimait que l'on était jamais assez préparé.

// Mon nouveau perso, Berthe Colstinger, voleuse de rang F,  1 mètre 78, d'origine Waienne et de race conquérante, rejoint la partie =D.//
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1896
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dents de la Guerre

Message par Lunfaugh Andolion le Sam 14 Mar - 9:11

Une chaleur étouffante envahissait ce lieu, comme toutes les tavernes fréquentées ou les tavernes accueillant des soldats. Elle, elle n'avait jamais apprécié la plupart de ces imbéciles qui avaient pour tout gagne-pain le meurtre de congénère, et certains le cautionnaient! Techniquement, elle même ne devrait pas dénoncer le meurtre payé puisqu'elle même avait été assassin dans le temps. Et même dans sa vocation de mercenaire d’Éclipse, il lui arrivait de tuer pour mériter son argent. Mais elle, elle n'avait pas à trainer sur un champ de bataille, et elle courait moins de risques inutiles. Les plus grands risques étaient de se retrouver en sous-nombre mais elle savait en général comment s'en sortir.
Quoiqu'il en soit, Yseult, ignorant les regards de ce qu'elle n'hésiterais pas à nommer des "chiens galeux", s'en alla rejoindre les autres à leur table.
Cette taverne était peut-être l'une des moins accueillante qu'elle aie vu, mais peut-être n'était-ce pas toujours le cas. A la table, l'employeur avait déjà entamé les discussions et les consommations. Il se trouvait en présence d'une Clipsienne dont le faciès ne lui évoquait rien.

-Messieurs dames... Je me prénomme Yseult Crésence, sans être ravie, il ne me déplait pas de vous rencontrer. Vous êtes? Yseult avait évité tout contact physique dont le serrage de main avec l'étranger qui ne lui inspirait guère confiance.

Elle se posa sur une chaise et son regard sur une chope. Le métal qui la constituait reflétait l'élégant visage qu'Yseult avait toujours possédé. Elle avait ce teint bronzé qui n'appartient qu'aux Suderons, mais s'en distinguait par la possession de cheveux lisses qu'elle avait ce jour-ci décidé de laisser détachés. Ses yeux étaient d'un vert sombre. Étrangement, une marque blanchâtre à peine visible décorait son visage, partant de l’œil droit et finissant en bas de la joue en pointe. Elle portait, sur une légère côte de maille, une tunique rouge cramoisi, deux fines ceintures au bassin et une plus large passant par son épaule. Elle avait également de longs gants et des épaulières en cuir orné. Pour finir, divers morceaux de tissu noir étaient cousus à certains endroits. Et bien sur, à sa ceinture pendait sa lame, dans son fourreau de cuir.
Elle décida d'abandonner cette chope qui ne lui faisait guère envie et se désaltéra plutôt de ce que contenait une gourde accrochée à sa ceinture, et se détendit un peu...
avatar
Lunfaugh Andolion

Messages : 212
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 17
Localisation : À l'endroit exact, de la façon la plus remarquablement précise qui soit; à l'endroit exact, disais-je, ce qui reste extraordinaire et totalement surréaliste; â l'endroit exact, donc, ce qui me semble assez gros pour une coincidence, mais bon, après c'est ce que j'en pense. À l'endroit exact, encore une fois, mais admettez-tout de même que ça vous épate; à l'endroit EXACT ET PRÉCIS, attention! À l'endroit exact, donc, où je me trouve actuellement.

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dents de la Guerre

Message par Blackovanossar le Dim 15 Mar - 19:25

entre dans la taverne un homme que l'on avais pas vu arrivé de loin qui qui une fois dans l’établissement était peut être un peu trop visible. l'homme approchant de la cinquantaine portait une armure clinquante et cliquetante. son visage marqué par les années de bataille et par ses origines bérilienne attirais l’œil et agaçais encore plus toutes personnes voulant posé les yeux sur lui du fait qu'il n'était pas plus haut qu'une souche d'arbre. mais lorsqu'il approcha même les plus costaud détournèrent le regard. c'est qu'il trimbalais quand même une hache aussi grande que lui et la secouait comme si elle ne pesais pas plus lourd qu'une brindille. l’énergumène aillant fini de se trimbalé dans son bruit d'armure jusqu’à la table ou l'attendais son employeur, il posa sa hache sur la table la faisant légèrement bougé sous le poids et parti commencer une bière sans même se préoccupé de l'employeur qui le regardais médusé. il revint un instant plus tard avec une chopine pleine et se mit a la table avec les autres
-salut mon grand j'suis Narvi. alors c'est toi qu'a fait appel a nous? bhaaa pour 1500 tête sur une pièce je suis bien prêt a vous en même autant sur une pique!

il serra la main du commanditaire qui grimaça un peu a cause de la sueur et de la graisse accumulé sur les mains du petit homme. tout au long de l'opération il avais gardé une sorte de sourire narquois qu'il avais toujours en visitant les provinces Waien mais se sourire est devenu moins naturel des qu'il eu repéré l'homme pale aux grandes cernes assis a coté de l'homme riche. il passa le plus loin possible de lui sans le faire remarqué a qui que se sois pendant son inspection des lieu, et bien qu'il garde une nonchalance aussi bien naturel que théâtral, il ne le garda pas moins a l’œil. on ne passe pas sa vie de bandit a nurenuil jusqu’à la quarantaine sans avoir un instinct de survie aiguisé et la capacité a reconnaître les mec louche. et celui la est une véritable anomalie a coté de ce riche qui n'est la que pour nous refilé de l'argent après une quête bien mené.
avatar
Blackovanossar

Messages : 263
Date d'inscription : 15/07/2014
Age : 21
Localisation : plus loin que l'esprit ne peut porté son regard.

Feuille de personnage
Nom des personnages: jack dyra(black)/ Chroniqueur/ Mobjan/ Narvie/ Martin.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dents de la Guerre

Message par Gemstone le Lun 16 Mar - 19:48

Abraxar reprit la parole :
- Mesdames, monsieur, les manières ayant étés faites, je vous explique à présent la situation. A propos des batailles dans les environs ces derniers temps, quelque chose extrêmement anormal se produit ces derniers temps. Rien à voir avec les unités impériales de mages, ça fait partie du commun et n'affecterait pas autant la tournure des évènements. Non, on nous cache quelque chose, forcément. Bien que les officiers fédéraux se gardent de laisser sortir ce genre d'information, aucun doute ne subsiste quant à un déroulement plus qu'anormal de la guerre dans la région.

Cela semble évident pour deux raisons ; Premièrement, regardez un peu ces mines abattues autour de vous. Près d'un millier d'hommes perdus en trois semaines. On peut deviner que les pertes impériales sont sensiblement plus faibles. Certains survivants font état de batailles catastrophiques. Deuxièmement, ces batailles ne se déroulent que de nuit. L'adversaire est bien moins farouche de jour, et se contente de temporiser en reculant jusqu'à ce que la nuit tombe. Je ne vous fait pas un dessin ; on a affaire à des vampires.

Je vous présente monsieur Isocrate KARANIS, chasseur de vampire de renom, qui s'occuper de vous dévoiler les détails techniques.


Le dénommé Isocrate commença à s'exprimer avec une voix rauque :
- Va falloir calmer vos putains de long discours hein. Bon, le truc c'qu'en face, y'a des putains d'vampires hein. J'espère que vous n'êtes pas des putains de débutants, sinon vous allez pas faire long feu hein. Alors, quand même, parce qu'on sait jamais, p'tit rappel, pour en buter un, y'a qu'une seule méthode : lui découper sa putain de tête entièrement hein. Autre truc, mieux il copie les têtes humaines, plus l'est putain de balèze hein. En gros, vaut mieux tomber sur un putain de moche hein. Bon, c'que je veux que vous fassiez, c'est d'vous taper l'incruste dans une putain de bataille, pour infiltrer un peu l'armée 'périale hein. A partir de là, va falloir comprendre c'que des putains de vampires peuvent bien foutre chez les 'périaux, hein. Quand vous r'viendrez ici, on calculera la meilleure façon de tous leur pêter leur putain de gueule, hein. Des putains de questions, hein ?
avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1298
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dents de la Guerre

Message par DALOKA le Mar 17 Mar - 21:12

-J'aurais bien une question oui, fit Berthe, son crochet planté dans la table. Je ne savais pas qu'on allait affronter précisément des vampires… J'ai, avec d'anciens camarades, déjà tué une de ces bêtes il y a longtemps déjà et ce n'était pas une partie de plaisir, vous devez être le premier à le savoir en tant que pro. Le problème, c'est qu'il serait commode d'avoir, même peu, du matériel affectant les vampires un minimum, ne serait-ce qu'un enchantement ou de l'argent… Et je suppose que, en tant que pro, vous devez en posséder.
Ainsi monsieur, si vous m'avez comprise, vous serez mignon de nous passer autre chose que des mots pour aller tuer de telles bestioles, en tout cas, au moins quand nous reviendrons vous passer des informations. Ca n'a rien contre vous, je préfère juste augmenter mes chances de survies un maximum, et cela ne fera que contribuer à la réussite de la mission. Bien entendu, si je ne vous l'achète pas, je vous rendrait l'éventuel matériel, ou vous déduirez juste ça de ma part, comme vous voudrez…
Après, si vous êtes radin, vous êtes bien comme vous êtes hein. On vous en veux putain de pas hein ... N'est ce pas?


Dès qu'elle avait su qu'il s'agissait de vampires, le franc parler de Berthe était de suite sortit. On ne plaisantais pas avec ces choses là, elle ne voulait pas qu'on les jette à la mort, car elle avait déjà connu des employeurs qui offraient ce genre de coup sans scrupules...
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1896
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dents de la Guerre

Message par Gemstone le Sam 21 Mar - 15:10

- Hé oh putain hein !? Hein d'où tu't'permets de te foutre de ma putain de...
- Monsieur KARANIS, veuillez accéder à sa requête, je vous prie. Je paierai les frais supplémentaires s'il le faut.
Isocrate grommela, puis se baissa pour farfouiller dans son sac, et en ressortit deux sacoches de cuir finement ficelées qu'il jeta sur la table.
- De la putain de poudre d'escampette hein. De la putain de monnaie d'argent, broyée, mélangée avec du putain de sable hein. Si ça va mal, vous balancez ça dans la putain de gueule de l'adverse hein. Si c'est un putain de vampire, ça lui virera la vue pendant au moins dix minutes hein. Sinon, vous perdez un de ces putains de sacs pour rien hein. C'est putain de chiant à faire produire discrètos, faut soudoyer un max de monde, s'pour ça que je ne vous en file que deux hein. Bon, hein, on n'a pas que ça à faire putain, je file hein.
Abraxar soupira alors que son compagnon quittait l'auberge.
- Bon, pour vous joindre à l'armée fédérale, j'ai un contact nommé Morios AZRARC, un officier Fauconnal. Dites que c'est la Hache qui vous envoie, il comprendra. Vous le trouverez demain matin au camps de base de la 20ème infanterie girvanne. Il vous emmènera sous ses couleurs à la bataille, et se contentera de vous porter disparus, tout en faisant attention à ce que vous n'apparaissiez jamais dans ses archives. Peut-être pourriez-vous également chercher des compagnons dans cette auberge pour vous aider. Nombre de soldats ici ont perdu leur hiérarchie. Sur ce, mesdames, monsieur, bonsoir.
Abraxar suivit promptement son compagnon et quitta également les lieux.

// Je vous laisse une semaine pour foutre le bordel dans l'auberge si le cœur vous en dit, ou bien juste faire coucher votre personnage à l'étage pour passer la nuit. //
avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1298
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dents de la Guerre

Message par Lunfaugh Andolion le Dim 22 Mar - 12:18

Yseult était restée silencieuse depuis son arrivée. À vrai dire, elle n'avait pas vraiment envie de parler avec qui que ce soit, pour l'instant. Elle songeait à la mission...
"Des vampires? Ils auraient pu prévenir!" pensa-t-elle. "Je n'en ai jamais affronté et n'ai guère envie d'essayer!" en effet, ces immondes créatures n'étaient pas réputés les plus tendres, même pour ceux qui les comparaient à des tafioles à longueur de journée.
Yseult acheva d'ingurgiter le peu de boisson qui comblait encore le vide de sa chope et se leva pour aller se coucher, sans prononcer autre chose que:
-Bonne nuit à vous...
Elle jeta un regard des plus noirs à Isocrate qui ne releva que par un long soupir, certainement pour éviter de péter un cable au milieu de tout le monde, ce qui ne devrait pourtant pas le déranger, pensa la mercenaire. Ou alors il était bien trop beurré pour en avoir quoi que ce soit à faire. Une option qu'elle envisagea sans problèmes.
"Et voilà! Regardez-moi ce plumard! Encore une chance que ce soit pas cher!" songea-t-elle. Elle avait l'habitude de garder les reflexions dans le genre pour elle. Quoi qu'il en soit, elle s'assoupit assez vite. Elle n'avait que faire de pensées qui ne la mènerait à rien; aussi était-elle lasse.
avatar
Lunfaugh Andolion

Messages : 212
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 17
Localisation : À l'endroit exact, de la façon la plus remarquablement précise qui soit; à l'endroit exact, disais-je, ce qui reste extraordinaire et totalement surréaliste; â l'endroit exact, donc, ce qui me semble assez gros pour une coincidence, mais bon, après c'est ce que j'en pense. À l'endroit exact, encore une fois, mais admettez-tout de même que ça vous épate; à l'endroit EXACT ET PRÉCIS, attention! À l'endroit exact, donc, où je me trouve actuellement.

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dents de la Guerre

Message par Blackovanossar le Dim 22 Mar - 21:55

Buvant sa choppe comme si de rien n'était, Narvi affichais son habituel regard bovin, qui donnais a penser a chaque personnes qui posais les yeux sur lui qu'il n'était qu'un abruti bourré. Il utilisais cette comédie depuis tout jeune laissant ainsi toute ennemi penser que la victoire serais facile sur un simple d'esprit. Mais le cerveau des Narvi est en réalité tout comme sa force physique. Démesuré mais habilement masqué. Ainsi au cour d'une seul gorgé de bière il était capable d'examiné chaque détail d'une salle, analysé les attribut physique de chaque membres de l'assemblé, repéré celui ou celle qui avais le plus d'or et faire un plan pour le volé au cour d'une belle bagarre "accidentel" sans prendre de risque. Et s'il lui resté quelques secondes, prendre un temps pour se raconté des blagues histoire de se saoulé lui même le temps que l'alcool face effet.
mais cette fois l'état de la salle, et son propre état d’ivresse ne rentrais pas en lignes de compte. on lui avais annoncer a l'instant que la cible a abattre était une saloperie de vampire et masquant sa peur par la façade d'un sourire niait, il tremblais intérieurement comme jamais.
Merde... merde, merde merde! pas encore... pas encore un de ses foutu mort-vivants! Le dernier que j'ai croisé a décimé ma troupe entière en quelques instants! L'apogée de la honte, le défaite de toute une vie, pour la première fois de mon existence, j'ai fuit face a un adversaire. j'ai même dut me joindre a cette fichu guilde de mercenaire pour avoir un revenu décent, puisque je ne pouvais plus être un bandit, sous peine de recroisé se monstre au détour d'un pillage. Et voila que je me retrouve a nouveau démuni face aux griffes et aux croc de ses monstre?! Jamais! Merde ma main tremble légèrement autour de ma choppe. Il faut que je me calme, et que je reste stoïque. Sinon ses deux chieuses qui voudrais pissé plus haut que ma tète vont créé un mouvement féministe au sein du groupe. pas question que je leurs laisse la moindre chance de m'emmerdé dans MA vengeance personnel! Et pas question que je me laisse une fois de plus intimidé par ses bouffe merde nocturnes. j'ai une hache, j'ai une armure, et j'ai de quoi leurs lancer du sable argenté dans les yeux. et même si j'arrive pas a tous les tuer je me ferais bien un ou deux haynailliens... Ouaiiii et si les vampires sont trop nombreux je n'aurais qu'a... me faire tout petit héhéhéhé! ha? et merde l'alcool commence a monté. Je pence stupidement. Bon je fini cette choppe et je vais dormir. J’espère qu'au moins il n'y aura pas de puce dans ma paillasse. ho et j’espère qu'elles ont le sommeilles lourd les peutites... j'me f'rait bien la jeunette...hé... héhé...héhéhéhéhé  
Il continua d’enchaîné les pichet jusqu’à ne plus avoir les idée très clair sachant qu'ils dé-saouler beaucoup plus vite que la moyenne et serais prêt au combat des le lendemain et sans gueule de bois. Il oublia par-contre son projet stupide de vouloir violé Yseult se souvenant dans son ivresse que c'était une guerrière de grand talent et qu'il y perdrais sans doute facilement un morceau.
Il se coucha donc et dormi d'un sommeille réparateur et lourd.
avatar
Blackovanossar

Messages : 263
Date d'inscription : 15/07/2014
Age : 21
Localisation : plus loin que l'esprit ne peut porté son regard.

Feuille de personnage
Nom des personnages: jack dyra(black)/ Chroniqueur/ Mobjan/ Narvie/ Martin.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dents de la Guerre

Message par DALOKA le Lun 23 Mar - 21:58

Eh bien finalement elle avait réussit à tirer quelque chose de ce chasseur de vampire, et sans avoir à insister. Certes, plus n'aurait pas été de refus, mais elle avait à présent plus de possibilités. Elle n'était pas une bourrin, enfin, combattante physique rentre-dedans comme ses deux autres camarades, d'ailleurs il allait lui être difficile de décapiter un vampire, elle qui était plutôt douée dans le coupe gorge. Berthe songea à passer la nuit à établir une tactique, néanmoins le manque de sommeil n'allait pas l'aider. Si une chose était sure, c'est que ce n'était pas le moment pour elle se saouler comme Narvi, il fallait conserver les idées claires. En parlant de ce dernier d'ailleurs : elle ne l'aimait pas. Clairement le genre de personne qui lui donnait une mauvaise impression. D'un autre point de vue, l'autre lui semblait un peu hautaine… Peut-être qu'elle était un peu trop soucieuse, mais elle sentait que l'esprit d'équipe allait être déficient, voire absent, et ce n'était en aucun cas une bonne nouvelle dans ce genre de missions. Enfin, cela se vérifierait bien rapidement en situation de danger. Berthe, sans dire plus de mots, monta dans sa chambre et après avoir vérifié soigneusement son matériel et aiguisé ses lames, sombra à son tour dans le sommeil.


// J'vous laisse lancer le lendemain :T//
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1896
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dents de la Guerre

Message par Gemstone le Ven 27 Mar - 18:59

Waien, 9 mars 1858. Deux heures avant le zénith. Le groupe de clipsiens s'est placé plut tôt dans la journée dans la 20ème infanterie, division mercenariale, sans trop de difficultés grâce à l'aide d'AZRARC. On leur a même proposé un équipement standard, composé d'un lourd pavois caractéristique des troupes fédérales, d'une pique à peu près maniable ou une arbalète légère, d'une cuirasse sanglée, et d'un casque type conquistador. Notons que le pavois se porte généralement dans le dos, et qu'un système de sangle présent sur la cuirasse permet de le porter sans trop de peine. Cela est toutefois resté optionnel.

Les trompettes sonnent. Il faut que la troupe se mette en marche au plus vite ; il paraît qu'une wyverne s'est retrouvée coincée au sol en plein territoire ennemi. Il faut absolument la récupérer, sinon la technologie tombera entre les mains impériales. Près de 500 fantassins se mettent en route vers le front.

***

Deux heures de marche plus loin, alors que le soleil pointe haut dans le ciel, une première escarmouche se déclenche entre l'avant-garde fédérale et les troupes impériales restées en défense. L'ordre est donné à la division mercenariale de soutenir l'avant-garde en attendant que le gros des troupes n'arrive. Fendre les défenses adverses est la consigne, pousser l'attaque au plus profond possible, pour désorganiser un max.

Une soixantaine d'attaquants divers et variés contre un nombre équivalent de défenseurs impériaux en uniformes. L'adversaire est pourvu aussi bien d'archers que d'épéistes, gare à leurs armes. Le combat est au bord d'un cours d'eau de faible profondeur, mais nul camp n'a à le traverser pour atteindre l'autre. A l'autre bout du cours d'eau, une forêt.

Peut-être que trois personnages, seuls, ne peuvent par renverser le cours d'une bataille qui s'engage à peine. Cependant, n'y aurait-il pas des occasions à prendre ?
avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1298
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dents de la Guerre

Message par DALOKA le Sam 28 Mar - 16:24

Berthe avait catégoriquement refusé l'équipement Waien, qu'elle connaissait bien et qui n'était pas du tout adapté à ses méthodes. Il était d'autant plus impensable pour elle, à cause de son crochet, de manier un pavois, une pique, ou même une arbalète. Il y a fort longtemps, dès qu'elle était encore une jeune adulte, elle travaillait pour l'armée en tant qu'éclaireuse et espionne, de ce fait la mercenaire était assez familière avec le fonctionnement de l'armée Waien. Bien entendu, personne ne la connaissait, elle n'avait jamais été grand-chose de plus qu'un soldat.

Elle n'avait aucune envie de rentrer dans le lard de l'armée haynailienne, même si cela pourrait être nécessaire… Il fallait, dans tout les cas, pouvoir infiltrer l'armée d'haynailia. Chose peu évidente… Leurs origines n'y étaient pour rien dedans, Berthe ayant un physique plus haynailien que Waien, et l'Empire étant de toute manière assez cosmopolite… Mais les haynailiens avaient un goût particulier pour l'organisation, ce qui les pousseraient peut-être, dès qu'ils engagaient des mercenaires, à vérifier avec soin leur identités même après la bataille… De ce fait, il était risqué de son point de vue de s'infiltrer en tant que mercenaire. Néanmoins, l'armée étant relativement nombreuse, si ils pouvaient obtenir un uniforme de soldat, ou ils se fondraient bien plus facilement dans la masse. La question était donc : comment prendre un de ces soldats impériaux à part pour leur prendre leur tenue, ceci sans se faire voir ? Il y avait une forêt à proximité, peut-être était il possible d'en récupérer au moins un et de le traîner là bas, dès que le chaos se serait assez installé sur le champ de bataille… Tout en évitant bien sur, de se faire tuer.  Elle avait horreur des champs de batailles, c'était le terrain ou elle était le moins à l'aise, elle préférait presque être déjà en face d'un vampire.
Afin de calmer sa nervosité qui surgissait, elle prit dans sa poche une feuille blanche et se mit à la mâcher. Ce n'était pas vraiment une drogue, et c'était atrocement fort, mais ça la détendait, et lui donnait une bonne haleine agréable, accessoirement. On appelait ça les herbes d'os, et il était d'habitude rare de voir cette herbe en dehors de la main d'alchimistes, quoique, il paraissait qu'on pouvait en faire de bons parfums.

La bataille allait débuter d'ici quelques instants. Hors de question de mourir pour la fédération, elle sortirait d'ici en vie, quoiqu'il en coûte. L'important n'était pas d'aider à la réussite de la bataille, mais de s'infiltrer dans l'autre armée… En gênant le moins possible les waien, éventuellement. Elle espérait que ses deux équipiers avaient compris cela. Dès que les combats auront débuter, Berthe ciblerait l'haynailien le plus isolé pour en faire sa proie, en évitant bien sur de cibler un soldat trop fort... Non pas qu'elle ne comptais pas sur les deux autres, mais on n'était jamais trop prudent.
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1896
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dents de la Guerre

Message par Gemstone le Dim 5 Avr - 19:52

Les impériaux restent immobiles, sur la défensive. Les troupes fédérales sont donc contraintes de se déplacer pour engager le combat. Une première salve de flèches tombe. Les mercenaires utilisent soit leur bouclier, soit leur copain pour se protéger. Puis une autre. Et ainsi de suite. Une dizaine de mercenaires en meurt avant d'arriver au brutal contact. Les réguliers fédéraux présent sur la scène font cependant bon usage de leur bouclier standardisé et ne déplorent pas de pertes.

Le contact est sec, et se déroule assez mal pour les fédéraux dans un premier temps. La formation impériale défensive tient bon, bien qu'aucun signe apparent de pouvoir vampirique ne se balade dans le coin. Petit à petit un duel de bouclier s'installe peu à peu entre une ligne de fantassins haynailliens et de réguliers waiens, tout deux soutenus par d'une part les archers, d'une autre part des mercenaires dépourvus de boucliers. Un équilibre se forme dans la bataille, ne demandant qu'à être brisé, que ce soit pour la défaite de l'un, ou de l'autre. Discrètement, une demi-dizaine d'archers impériaux tente de contourner la ligne de front par la rivière, pour cribler tranquillement par derrière quelques fédéraux et casser leur formation.
avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1298
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dents de la Guerre

Message par Blackovanossar le Mer 15 Avr - 21:49

tout enfoncer sans son armure intégrale, narvi fonçais a travers le champs de bataille. sa petite taille lui permettait de faire de ses "camarades" de bataille waien excellents rempart contre les flèches. il les voyez tombé comme des mouches mais était habituer a se spectacle. il se contentait juste de ne pas leur faire de trou avec sa hache jusqu’à l'impacte avec les ennemis. il avais passer la nuit a repenser au plan de l'autre zigoto pour s'infiltré. on voie bien que les waien sont coupé de l'empire depuis un moment. même lui sais que ses enfoiré sont super méticuleux dans le recensement. il va falloir se tenir prêt a courir a tout instant. quelques seconde avant de rentré en contacte avec l’ennemi il pris une grande accélération. et frappa d'un coup d'épaule fulgurent le premier soldat impérial. il entendit dans la fraction de seconde ou son cerveau avais accéléré sous l’adrénaline le plastron de l’anonyme soldat se tordre et son souffle quitté ses poumon. il espéré lui avoir brisé quelques os mais la qualité des armures impérial s'était sensiblement amélioré depuis le début de la guerre. néanmoins le bougre était sensiblement assommé, et plutôt léger et de même taille que lui. quelle chance, il ferais un parfait bouclier humain. le soulevant par le plastron il le plaça de sorte a protégé sa partie gauche contre les flèches potentiels tendis que de la main droite il tenais sa hache avec laquelle il fauchais l'air empli du sang de multiples personnes comme des blé a la saison des récoltes. sa vie était parsemé de bataille et ses reflex guerriers ne l'ont jamais quitté. néanmoins c'était sa première "guerre" et un telle massacre grandiose était une chose dont même les meilleurs ne ressortent pas toujours en vie. ils espère que cette mission se passera comme prévu et que les deux gonzesses qui l'accompagne sauront survivre malgré leur désavantages sur ses terrain.
avatar
Blackovanossar

Messages : 263
Date d'inscription : 15/07/2014
Age : 21
Localisation : plus loin que l'esprit ne peut porté son regard.

Feuille de personnage
Nom des personnages: jack dyra(black)/ Chroniqueur/ Mobjan/ Narvie/ Martin.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dents de la Guerre

Message par DALOKA le Jeu 16 Avr - 21:14

Berthe avait déjà vécue pareille situation il y a vingt ans. Le fait d'être sans protection, avec sa misérable lame, face à une pluie de tirs ennemis. Ce n'était pas glorieux, mais elle s'arrangeait pour rester dans le dos de soldats munis d'un pavois. Cependant rester cachée n'allait pas l'avancer à grand-chose : elle devait atteindre un soldat ennemi. Bon dieux, ils la prenaient pour qui ces employeurs ? Trath ? Et quitte à envoyer une clipsienne dans une mission de ce genre, Edelweyss aurait du prendre sa place… Ils était bien malins de pas préciser "champ de bataille à la clé" dans le contrat, les salauds. Ils allaient l'entendre à son retour, si elle était encore en vie bien sur. Bon, peut-être qu'elle exagérait un peu, mais elle avait horreur de ces endroits.
Bon, il n'était pas possible de neutraliser et de transporter un homme sur le champ de bataille, pas pour elle, du moins pas sans mettre sa vie en danger et elle ne comptait la perdre avant d'être en face d'un vampire. Ce n'était en fait pas la peine de rester ici, elle allait aller discrètement dans la forêt et verrais son plan d'action. Elle le fit, non sans manquer de recevoir un ou deux coups, et finit par se poster dans la forêt. Son plan n'était pas très propre et avait des chances d'échouer totalement mais garantissait à peu près sa survie : cette forêt était une planque idéale, à première vue en tout cas. Un soldat isolé un peu lâche viendrait peut-être et, elle serait bien plus à l'aise ici qu'en champ de bataille, pouvant ainsi le neutraliser. Voilà un plan qui lui convenait… Ses méthodes n'étaient pas aussi brutales que celles de l'autre nain, ou en tout cas, elles n'en avait pas la possibilité. Elle attendit ainsi une bonne trentaine de minutes, et sa prédiction s'avéra avec de la patience, juste : elle entendit des branchages craquer. Immédiatement, elle se cacha derrière un arbre au tronc assez large de manière à observer sa cible avant de se lancer…
Bingo, c'était son jour de chance. Un jeune soldat impérial pas trop corpulent, blessé à l'épaule droite et essoufflé : il avait sans doute courut de toute ses forces. Le soldat jeta un coup d'oeil aux environs et s'appuya contre un arbre dans un soupir, cherchant de quoi bander son bras blessé dans une de ses sacoches. Pas de chance mon coco, la planque est déjà prise.
Berthe se faufila entre les arbres lentement mais sûrement, l'homme était déjà distrait par son souffle et la douleur et ne la remarqua absolument pas, se pensant en sécurité. Elle finit par arriver juste derrière l'arbre ou il était et se baissa pour arriver à son niveau, avant de sortir sa dague. Berthe , d'un geste rapide et précis du bras droit, planta la dague dans le côté de la gorge du soldat qui ne mit que peu de temps à décéder.
Bon, sa tenue était du coup couverte de sang, mais cela n'était pas anormal dès qu'on était soldat. Elle allait pouvoir enfiler ça et se glisser dans les rangs impériaux, tout en faisant tout pour conserver sa vie encore une fois : de toute manière avec tout le sang qu'elle avait sur son armure, qu'on ose la traiter de lâche !



// Oui bon, en bon lâche, j'ai campé /o/ //
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1896
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dents de la Guerre

Message par Lunfaugh Andolion le Sam 25 Avr - 14:23

Cela faisait un moment que l'on avait pas vu Yseult, dans le coin. Mais en même temps, tous les gens dans le coin étaient occupés avec quelques besognes plus importantes, comme par exemple la guerre. Yseult, elle, était en retrait, mais contre son gré il faut l'avouer. Elle avait décidé de grimper à un arbre possédant une multitudes de branches pour s'y dissimuler. Hélas, quelques témoins disaient l'avoir vue soudainement prise d'une crise de spasmes, chutant ainsi de l'arbre, le regard vide, toute en sang, et incapable de demander à son corps de faire quoique ce soit. Les trois soldats qui trainaient autour avaient visiblement décidé que ce n'était pas leurs affaires. Il fallut attendre plus d'une demi-heure pour qu'un soldat qui prenait discrètement la fuite la repère puis tente tant bien que mal de la maintenir en vie. Finalement remarqué par un autre soldat, il affirma qu'il n'était parti du champ de bataille que pour venir au secours de la demoiselle gisant au sol. Il réussit à convaincre l'autre soldat, et emmena Yseult dans le lieu habité aux intentions non hostiles le plus proche. Malheureusement pour lui, on revint le chercher et il semble qu'il succomba à une lance dans l’œil. Il faut avouer que c'est plutôt douloureux.

Quand à Yseult, on entendit plus vraiment parler d'elle. Elle se rétablissait lentement mais sûrement, à l'écart de tout danger. Il semblerait donc qu'elle ne faisait plus partie de la quête et de tout ce groupe de fanfarons, qui ne l'attirait franchement pas. Enfin, elle ne pouvait tout de même pas se réjouir des conditions dans lesquelles elle se trouvait, elle. En effet, Yseult était pour l'heure plus faible qu'un adolescent estropié. Mais elle finirait bien par aller mieux.

//Voilà, tout ça pour dire que mon perso ne participera plus au RP (Pour ce qu'elle avait servie...) Et pour ceux qui se demandent pourquoi qu'elle a été prise d'une crise de spasmes, non c'est pas un événement qui arrive par magie juste pour me donner une excuse. En fait, il se trouve que mon perso est un peu droguée sur les bords, et on peut imaginer que les effets secondaires ne sont pas toujours des plus charmants. Donc voilà, bonne continuation ^^//
avatar
Lunfaugh Andolion

Messages : 212
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 17
Localisation : À l'endroit exact, de la façon la plus remarquablement précise qui soit; à l'endroit exact, disais-je, ce qui reste extraordinaire et totalement surréaliste; â l'endroit exact, donc, ce qui me semble assez gros pour une coincidence, mais bon, après c'est ce que j'en pense. À l'endroit exact, encore une fois, mais admettez-tout de même que ça vous épate; à l'endroit EXACT ET PRÉCIS, attention! À l'endroit exact, donc, où je me trouve actuellement.

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dents de la Guerre

Message par Blackovanossar le Ven 1 Mai - 13:43

la bataille continua dans de grand fracas d'armes et de corps qui se brises. le corps de celui qu'il avais pris comme bouclier avais déjà dévier plusieurs flèches qui lui était destiné et certaines c'était niché dans le crane du pauvre bougre dont la mort était a présent une évidence. il avais arrêté de compté le nombre des cadavres qu'il avais laisser derrière lui depuis un moment lorsque l’adrénaline qui le maintenais encore debout pris le pas sur tout le reste. au bout d'un moment qui lui parut a la fois trop court et une éternité il regarda autour de lui se rendent compte qu'il n'avais plus fauché de corps depuis un moment, pour se rendre compte que la bataille était enfin fini. son stade de berserk se calment progressivement il se rappela la mission et parti dans la foret pour enfiler les vêtements de celui qui lui avais servi de bouclier. il grogna un moment car il avais pour un certain nombre de raison du mal a porté cette armure, la première venant du fait que cette camelote était pleine de petit trou et de trace d'épée dut a la bataille, et la deuxième du fait qu'il ne sentait plus ses mains. la droite aillant porté un homme en armure pendent un temps bien trop long et l'autre parce que frappé avec une hache pour coupé des corps dans une guerre c'est pas si simple quand ça doit duré longtemps. se posant au pied d'un arbre après avoir enfilé cette merde, il se reposa un moment pour piqué un roupillon, ne dormant que d'un œil par précaution. et ainsi il attendit un moment jusqu’à se qu'il juge avoir assez attendu ses compagnons et ne parte pour le camp des impériaux seul.

//je pense (si si je vous jure) que maintenant qu'un certain mec est mort un autre certain aiguiseur de lame devrais peut être revenir sur le rp qu'il a créé, puisque cela fait quand même un bon mois qu'on l'a pas vue, et que se rp traîne un peu. donc si dans une semaine il n'y a toujours rien je vais chez les impériaux tout seul et je déciderais de ma propre marche a suivre//
avatar
Blackovanossar

Messages : 263
Date d'inscription : 15/07/2014
Age : 21
Localisation : plus loin que l'esprit ne peut porté son regard.

Feuille de personnage
Nom des personnages: jack dyra(black)/ Chroniqueur/ Mobjan/ Narvie/ Martin.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dents de la Guerre

Message par Gemstone le Ven 1 Mai - 15:42

Au fur et à mesure que la bataille avance, les impériaux assure petit à petit leur avantage. Une charge dans le flanc du corps de conscrits fédéraux par quelques soldats audacieux aurait apparemment changé le cours de la bataille. Soudain la retraite est sonnée par une lourde cloche, au loin, et que l'ordre s'exécute immédiatement. Les impériaux traversent brusquement la rivière pour s'enfoncer dans la forêt, et se déplacer caché à la vue des wyvernes d'observation fédérales. Ces derniers ne les suivent pas ; des impériaux qui foutent le camps alors qu'ils ont l'avantage ? Ca pue tellement l'embuscade forestière.

Notre glorieuse horde de deux héros se permet donc d'infiltrer diiiiscrètos les troupes haynailliennes. Là-dedans, quelques discussions éclatent. Certains apprécient la situation courante, le fait que les commandants impériaux ont pas trop tendance à risquer leurs troupes récemment. D'autres pestent discrètement, que la seule division qui chope toute la gloire, c'est les gars de la 23ème d'active, qui bossent uniquement de nuit et qui gagnent toutes leurs batailles. Non pas que ça soit bizarre que l'empire gagne "parce que l'esprit de l'empereur de lumière les guide", mais eux aussi voudraient gagner de la gloire, au lieu de se retirer. On rappelle que le rêve d'un paquet d'haynailliens soldats est de se faire anoblir pour haut-faits dans l'armée.

L'ensemble du groupe se dirige vers un petit campement fortifié (vous avez lu Astérix ?) à travers la forêt. Il se fait rejoindre petit à petit par d'autres groupes, ayant traversé des situations plutôt similaires. Soudain, une grande ovation retentit. Un petit groupe remontait le flux de soldats, avec à sa tête un personnage vêtu d'une tenue particulièrement bariolée, aux couleurs de l'empire. Captain Haynaillia !

Il fit brièvement un discours vantant les mérites de cette guerre juste contre cet ennemi sordide qu'est le beauf vil waien. Les membres de son groupe étaient dans des tenues de combat un peu plus standardes, et restaient discrètement derrière leur chef. Notons qu'il y en a un, dans le fond, à droite, qui a l'air de se faire particulièrement chier, baîllant aux corneilles. Le discours précédant se poursuivit par l'annonce de la visite de non pas un, mais d'un pléthore d'inquisiteurs, le soir même. La nouvelle souleva les estomacs; même les haynailliens les plus fervants sont mals à l'aise à l'idée de croiser un inquisiteur.
avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1298
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dents de la Guerre

Message par DALOKA le Dim 3 Mai - 12:23

Bien, elle et le nain s'étaient infiltrés avec succès… Ce n'était pas prévu que l'autre fasse une crise par contre. Sérieusement, c'est bien beau de savoir manier l'épée comme personne, mais si c'est pour être hors de combat aussi bêtement… Au final, ce n'était qu'une jeune idiote comme tant d'autres.

Durant le discours du fameux Beremor Vlanhonder, alias Captain Haynailia, souleva un léger sourire ironique sur le visage de Berthe, qu'elle tenta de retenir tant bien que mal. Son éducation Waienne ne l'aidait pas à le prendre au sérieux, surtout avec le regard cynique qu'elle portait sur le patriotisme en général, cependant il y avait aussi quelque chose de touchant chez cet homme costumé obstiné à symboliser son pays.
Ce qui fut moins amusant à entendre en revanche, c'est la nouvelle parlant d'inquisiteurs. Les rares fois de sa vie ou elle en avait vu ne lui donnaient guère envie de refaire la rencontre de ces personnages. Elle tâcherait de les éviter un maximum, surtout que cela risquerait de griller sa couverture… En revanche, en écoutant les conversations, elle avait découvert quelque chose de potentiellement intéressant. Les gars de la 23ème active qui ne bossent que la nuit et sortent toujours vainqueur ? Cela méritait une enquête approfondie. Elle approcha un des soldats qui avait évoqué cette division, elle était de toute manière plus douée pour parler aux gens que pour faire la guerre.

-Je suis parfaitement d'accord : c'est injuste qu'il n'y a qu'eux pour amasser la gloire, alors qu'on galère peut-être plus. Au fait, je ne les connais pas et je voulais savoir si ils avaient un truc, je sais pas, une méthode ou une arme secrète… Je ne veux pas faire ma paranoiaque, mais c'est pas net tout ça et si ils ont un avantage, ce serait sympa qu'on en profite. Oui donc, pour en venir au fait, j'aimerais leur causer quelques mots, vous ne connaîtriez pas un gars de la 23ème à qui je pourrais parler ?
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1896
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dents de la Guerre

Message par Blackovanossar le Mar 12 Mai - 20:25

restant assez loin des inquisiteur il se représenta les diverses choses qu'il savais sur eux. entraîné, fanatique, et dangereux pour le commun des mortels. en perspective des problème ambulant avec lesquels ils vaux mieux être copain. par le passé il en avais affronté un en croyant volé de vulgaire voyageurs un peu excentrique, et en était ressorti non sans blessures. néanmoins ses zigoto pourrais s’avéré utile si chasse aux vampire il devais y avoir, puisqu'il est d'ordre commun que les deux espèces de chiens enrager se déteste par leurs natures.
il pris l'initiative d'aller plutôt s'occupé de ses affaires ailleurs, gardant son rôle de soldat haynailiens a merveille, il remarqua que la femme avec une main en moins avais déjà commencer son rôle d'infiltration et tirais les vers du nez de quelques soldat a l'air pas bien malin. lui préféra aller voir les quelques soldat qui avais mieux a faire que d'écouté leur "capitaine haynaillia"  et décida de sympathisé avec eux, grâce a de la méthode, de la psychologie, quelques blagues typiques d'Haynaillia, et un peu de bon alcool. les cuisinant lentement pour en tiré les meilleurs ragot de partout dans le camp, que ça sois au sujet du "capitaine", de la 23ème, des dernières bataille ou du passage de ses inquisiteurs.
avatar
Blackovanossar

Messages : 263
Date d'inscription : 15/07/2014
Age : 21
Localisation : plus loin que l'esprit ne peut porté son regard.

Feuille de personnage
Nom des personnages: jack dyra(black)/ Chroniqueur/ Mobjan/ Narvie/ Martin.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dents de la Guerre

Message par Gemstone le Ven 15 Mai - 12:26

- Heu, non, j'connais personne de la 23ème moi... Faut dire aussi qu'ils ont leur propre campement, à l'écart, 500 mètres plus loin. Et toi Roger ? T'as des relations un peu partout nan ?
- Non p'us. J'crois que personne ne discute avec eux. Pourtant, j'connais du monde un peu partout; chez les divs d'archers, d'active, même quelques ch'valiers. Mais que prout pour ces zarbies. D'ailleurs, quelqu'un sait ce que ces foutus inquisiteurs viennent fabriquer ici ?
- Nop. Ptêtre qu'ils ont un lien avec la 23ème aussi. Faut voir.
- Bon au pire, c'est pas la première fois que Captain doit gérer ces saloperies de pyromanes. Tout va bien se passer.
- Comment ça ?
- Bah tu ne sais pas ? Autrefois, il a été à la tête d'un régiment mixé de repentis d'Haguère et d'expériences inquisitoriales. Donc forcément qu'il sait gérer ça. Il doit sans doute avoir encore quelques gars de ce genre dans son escouade.
avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1298
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dents de la Guerre

Message par DALOKA le Ven 15 Mai - 18:18

Bon, c'était moins qu'elle en espérait. Des informations sur le Captain ne l'avanceraient pas à grand-chose et elle n'oserait pas aller parler directement avec ces inquisiteurs… Cependant, elle savait dorénavant ou se trouvaient ceux de la 23ème… Et allait leur rendre visite directement. On n'avait rien demandé aux soldats pour l'instant, rien ne l'empêchait d'aller à leur campement, et si on l'interrogeait elle improviserait une excuse. Bien sur, au cas ou il y avait vraiment des vampires, elle se tiendrait prête, et de toute manière le soleil était encore haut dans le ciel… Pour cela, n'ayant pas besoin de protection, elle ne dit rien au nain. Déjà parce qu'elle n'aimait pas travailler avec lui, et aussi parce qu'elle avait peur que sa tentative d'approche en devienne suspecte. Berthe le laisserait avancer de son côté.

Ainsi la femme au crochet commença sa marche vers le campement, espérant y débusquer directement les vampires. Si cela arrivait, elle prendrait la fuite, éventuellement grâce au cadeau du chasseur de vampires, et hurlerait au monstre, ainsi les inquisiteurs, le captain, et tout les balaises du coin seraient alarmés… Et on en parlerais plus.

avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1896
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le Pingouin débarque

Message par Lord Penguin le Ven 15 Mai - 18:54

Berthe avancait donc vers le campement de la 23eme lorsqu'elle aperçut quelqu'un se diriger dans sa direction. Il semblait venir de quitter un duo d'inquisiteurs mais n'en avait absolument pas l'apparence. Il ne portait ni armure, ni uniforme, seulement de simples vetements, tout ce qu'il y a de plus classiques en Haynailia. C'était un homme au physique relativement basique si ce n'était pour ses cheveux bruns parsemés en certains endroits de blond. Ni beau ni laid, aucun trait remarquable, le genre de personne qui se fond facilement dans le décor...
Cependant, il semblait assez chargé, disposant d'un grand sac à dos et d'une sacoche à sa ceinture. Visibles, il avait aussi un poignard et une épée rangés dans des fourreaux respectifs, ainsi qu'un arc et un carquois à moitié remplis. Pour compléter le tableau, et plus surprenant, un faucon était posé sur son épaule, la tête encapuchonnée.
Berthe tenta de l'éviter mais il lui arriva droit dessus et l'interpella.

-Excusez moi ! Vous êtes soldat, non ? Est-ce que vous n'auriez pas entendu des rumeurs... Etranges ? Rapport à des évenements... Il réfléchit un instant. Etranges ?

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 691
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dents de la Guerre

Message par DALOKA le Sam 16 Mai - 22:45

Et zut, quelqu'un l'avait déjà interpellée. Bon, bonne nouvelle, il semblait un peu perdu et n'avait pas envie de vérifier son identité. Avec ça il avait l'air assez facile à embobiner… Bon.
-Des rumeurs étranges ? Dit elle avec un sourire en coin. Cela se pourrait bien… Ne dis pas que c'est moi qui t'ai dis ça mais…
Elle s'approcha et lui chuchota alors à son oreille :
-Il paraît que des vampires se cachent parmi nous.

Avec ça il aura eu ce qu'il voulait et peut-être qu'il pourra répandre la rumeur. Cela ne changerait sans doute pas grand chose, mais si les soldats entendaient des dires sur la présence de vampires, ils pourraient s'inquiéter. Et les gars louches de la 23ème seraient dans les premiers suspects… Au cas ou son plan ne marchait pas, cela pourrait aider à se débarrasser de ces vampires, même un peu. Et si il n'y en avait pas, et étant sceptique elle n'éloignait pas cette possibilité, cela ne compromettait pas leur mission malgré tout.

-Bien. Si ça ne te dérange pas je vais te laisser. Tu devrais faire attention à toi.
Et elle s'apprêta à repartir.

avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1896
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dents de la Guerre

Message par Lord Penguin le Sam 16 Mai - 23:02

-Je vois... Mais attendez une seconde. Vous vous dirigez vers le campement de la 23e, non ? Vous permettez que je me joigne à vous ? Je suis moi-même curieux de tous ces mystères...

Etre accompagné de quelqu'un en uniforme lui éviterait de trop se faire remarquer. Pour lui, Berthe n'était qu'une soldat comme une autre qui se posait des questions quant à la division d'en face, chose tout à fait compréhensible. Lui-même avait entendu des rumeurs alors qu'il ne fait pas partie de l'armée... Mais d'un autre coté, c'était normal. Il avait accès à certaines sources.

-Ah, et je me nomme Guilhelm Bravado. Ne voyant pas quel mal il y avait à cela, il ajouta : Disons que j'enquête sur ces évenements.

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 691
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dents de la Guerre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum