[Mercenaires]L'Os de l'Hydre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Mercenaires]L'Os de l'Hydre

Message par Lord Penguin le Dim 29 Mar - 21:01

Et hop-la, une organisation de plus... Enfin, ce qu'il en reste. Je vais prochainement poster sur les créatures de la Bordure Tarodienne pour acocmpagner ça.



L’Os de l’Hydre :

Le premier siècle : Début de la période pré-alefridienne qui verra s’écrouler les anciennes civilisations du continent et s’installer la suprématie humaine. C’est aussi une période trouble ou les peuples humains sont plus ou moins désorganisés selon les régions et où il n’existe pas de réel ordre, les pays n’étant pas encore unifiés.
Ces temps de désordre, transition entre les dominations de différentes civilisations, furent aussi marqués par la présence de nombre de monstres auxquels la confusion profita et qui se mirent à quitter la Bordure Tarodienne en nombre, causant énormément de dégats.
C’est dans ce contexte que fut formé l’Os de l’Hydre. Les circonstances exactes de sa création sont aujourd’hui oubliées, mais une histoire assez répandue circule à ce sujet : Un jeune homme serait un jour rentré chez lui pour découvrir sa famille massacrée et son village dévasté. Découvrant parmi les débris la tête coupée d’une Hydre, il comprit ce qui s’était passé et se jura de se venger. En utilisant le crane et les vertèbres de la créature, il se serait fabriqué une épée avant de s’entourer de valeureux guerriers qui l’aideraient à accomplir sa vengeance. C’est ainsi qu’il forma l’Os de l’Hydre et se mit à traquer et éliminer tous les monstres qui croisèrent son chemin. Ce faisant, le groupe acquit une certaine renommée et finit par être beaucoup sollicité pour la chasse et la défense face aux monstres. N’étant affilié a aucun Etat (puisqu’il n’en existait pas encore véritablement de toute façon), l’Os de l’Hydre rassemblait des hommes de toute ethnie. Il connut son âge d’or durant la période pré-Alefridienne, car c’est durant celle-ci que les monstres étaient les plus nombreux et les plus dangereux, face à des humains désorganisés. Mais avec l’unification d’Alefridia, puis celle des autres pays, et l’instauration d’un ordre sur le continent, les autorités se mirent à s’occuper elles-mêmes de la défense des civils. La quantité et la force des monstre à quitter la Bordure Tarodienne se réduisit grandement. On se mit aussi de plus en plus à faire appel à des mercenaires non-spécialisés car ils revenaient moins cher…
S’ensuivit un long déclin pour le groupe. Au fil du temps, une grande partie des membres désertèrent pour rejoindre des ordres de mercenaires classiques, ou tout simplement rentrer chez eux. Et finalement ne restèrent que ceux qui n’avaient nulle part où aller, ceux dont les familles avaient été décimées et pour lesquels l’Os était tout ce qui leur restait. C’est ainsi que se forma une grande solidarité au sein du groupe, qui lui permit de perdurer jusqu’à aujourd’hui.
Mais de nos jours, très rares sont les monstres qui s’aventurent en territoire civilisé, et ce n’est pas à L’os de l’Hydre que l’on fait appel pour s’en débarasser, car il s’agit généralement de créatures plutôt faibles comparées à celles que l’on pouvait trouver auparavant (griffons, cockatrices… On n’a plus vu d’Hydre depuis presque 900 ans, et de chimère depuis 500 ans). Du grand groupe de chevaliers d’antan il ne reste qu’une poignée de vagabonds, moins d’une vingtaine, voyageant à travers le continent. Entre eux s’est encore développé une solidarité encore plus grande, et comme le dit leur leader actuel, un Nurenuilien nommé Metsa Leornhalf : « Etre membre de l’Os, c’est être membre d’une famille, et cette famille lutte seule contre le reste du monde. ». En effet, l’Os a aussi acquis la réputation d’être une organisation malhonnête qui n’hésite pas à mentir, tuer ou voler : Pour eux, seuls les membres de leur famille comptent, et si le sacrifice d’autrui permet de les préserver, alors il est nécessaire. Malgré cette vision que l’on peut avoir d’eux, un grand savoir-faire de la chasse au monstre se transmet encore aujourd’hui au sein du groupe et ils sont réellement extrêmement compétents en la matière. Cependant, comme aucune mission ou presque ne leur est confiée, ils vivent principalement de la chasse : S’aventurant directement dans la Bordure Tarodienne ou les jungles de scarrath, ils y traquent différentes créatures pour les dépecer et en revendre les morceaux au plus offrant sur le marché noir. Selon la rareté des créatures et des composants récupérés, ils peuvent gagner plus ou moins d’argent.
Compte tenu de la mentalité actuelle du groupe, il est très dur voire impossible d’en devenir membre. S’étant accommodés de leur petit nombre, ils se refusent à tout recrutement (de toute manière, extrêmement rares sont les personnes qui souhaitent rejoindre un tel groupe). En fait, ils n’acceptent parmi eux que des orphelins en bas âge, qu’ils forment et éduquent comme membres de leur communauté (Il y a actuellement dans le groupe 5 membres de moins de vingt ans).

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 645
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum