One shot de Lady

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

One shot de Lady

Message par Nikita le Sam 25 Avr - 20:37

Coucou tout le monde!J'ouvre ce sujet pour poster quelques O.S que je ferai lorsque l'envie sera là ou la douleur trop grande.
Voici mon premier O.S (oui ,c'est le premier que j'écris) qui tiens Anwamanë Alatariel comme personnage principal.
Bonne lecture!


Noir.Noir.Noir.Noir.Noir….Depuis combien de temps suis-je ici?L'humidité est omniprésente,l'odeur de moisissure suffocante...Lumière.Lumière.Lumière.Lumière.Lumière...Une ombre se découpe dans une porte ouverte. Le son me parvient. Depuis quand n'ai-je pas entendu ne serait-ce qu'un bruit?Une éternité?Peu m'importe. Un grincement de dents me parvient ,signe d'un rictus ,d'une face déchirée par des commissures se relevant jusqu'à frôler le point de rupture. Je m'agite ,mes bras sont attachés dans mon dos avec des chaînes rouillées. Je tente de me lever et fini lourdement au sol ,entraînée par mon propre poids sur des jambes affaiblies. Mon ventre me brûle ,ma cicatrice,ma blessure,ma plaie me hurle sa douleur et j'hurle avec elle. Lorsque je vois ces yeux,ces miroirs,un frisson s'empare de ma colonne vertébrale. Il attrape ma chaîne et me traîne jusqu'à une table où il m'attache férocement avec des courroies de cuir. Des scalpels brillent dans le Noir.Lumière.Alternance des deux. Ma bouche se déchire en un cri muet alors qu'il en découpe les commissures avant de coudre entièrement ma bouche. Comment pourrais-je manger?!Je ne pourrais pas tout simplement. Il sourit,gratte profondément les muscles de mes bras avec son scalpel puis me jette de nouveau dans cette cellule crasseuse.
Noir.Noir.Noir.Noir.Noir….Depuis combien de temps suis-je ici?L'humidité est omniprésente,l'odeur de moisissure suffocante...Lumière.Lumière.Lumière.Lumière.Lumière...Une ombre se découpe dans une porte ouverte.
Il me tire par le bras violemment pour m'amener a cette table. Les courroies claquent et rougissent ma peau malmenée . Il observe ma cage thoracique,contemple ma maigreur extrême,touche les interstices,enfonce son doigt entre deux côtes,je n'ai plus de souffle tant c'est douloureux. Un gargouillis s'échappe de ma gorge lorsqu'il palpe mon ventre et ma cicatrice. Les trous causée par le passage du fil saignent un peu. Mon corps se contracte quand je le vois prendre une seringue où le liquide hétérogène est majoritairement noir (α). Un gargouillis suis le premier lorsqu'il m'injecte le produit directement dans mon muscle. Il sourit et m'arrache mon fil avant de me jeter dans ma cellule,cette fois-ci je ne suis pas attachée mais je suis trop faible pour faire quoi que ce soit..
Noir.Noir.Noir.Noir.Noir….Depuis combien de temps suis-je ici?L'humidité est omniprésente,l'odeur de moisissure suffocante...Lumière.Lumière.Lumière.Lumière.Lumière...Une ombre se découpe dans une porte ouverte. Il m'attrape cette fois-ci par les cheveux qui atteignent maintenant le milieu de mon dos. Il m'allonge sur cette table ,ausculte mon bras. Le muscle , la peau tout est là.Tout est là.Tout est noir.Noir.Noir.Noir.Noir.Noir..Comme ma pièce.Comme cette pièce..Comme ma vie. Il sourit et sort une nouvelle seringue. Mon corps se contracte a l’extrême alors qu'il fait des incitions sur tout mon corps excepté mon tronc et mon visage. Avec sa seringue ,il m'injecte ce qu'on dirait être du sang(β).J'ai mal.Mes yeux se ferment alors que je l'entend se féliciter. Son nom.Son nom.J'entends son nom
« Jigen » Je le marque dans ma mémoire. « Jigen » Je ne l'oublierai pas.  « Jigen » je me souviendrai de toi.
Noir.Noir.Noir.Noir.Noir….Depuis combien de temps suis-je ici?L'humidité est omniprésente,l'odeur de moisissure suffocante...Lumière.Lumière.Lumière.Lumière.Lumière...Une ombre se découpe dans une porte ouverte. Il me prend par la main et je m'allonge sur cette table. Les courroies ont a jamais marqué ma chair. Il m'injecte quelque chose. Je tombe dans les pommes en moins d'une seconde.
Lumière.Lumière.Lumière.Lumière.Lumière.Froid.Froid.Froid.Froid.Froid...L'odeur...Cette odeur est épouvantable. Je suis dans un charnier. On dirait que les autres sont aussi des expériences...Cette chose qu'il ma injecté,ce poison(γ).. Il a manqué de me tuer et le monstre , me croyant morte s'est débarrassé de mon « cadavre ». Exquis,je n'aurai pas à fuir. A ce que je vois ,il s'est  amusé encore un peu sur mes muscles avant de se débarrassé de cette vie volée . Les marques noires sont plus nombreuse. C'est lorsque le vent se lève que je me rend compte de ma nudité. Me levant,je fouille les cadavres décomposés pour tenter de trouver quelques simulacres de vêtements. Le soleil est à son zénith. Au zénith de ma nouvelle vie. A chaque vie on donne un nom. Le mien sera Reynsla.


(α) : biochromaderm : pigment noir mélangé à une solution régénératrice.
(β):  Agglutination sanguine : http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie-medicale/agglutination
(γ) :batrachotoxine :Poison mortel trouvable sur les poissons et certains insectes.


Dernière édition par Obvious Didi le Jeu 25 Juin - 22:52, édité 1 fois

__________________________________________________
Le temps n'existe pas,seule notre perception à une potentielle existence...
avatar
Nikita
Trucideuse d'Exorcistes.

Messages : 241
Date d'inscription : 11/10/2010
Age : 19
Localisation : Pipou.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Didi(-chan)/Lady

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

It's Maeli's time!

Message par Nikita le Lun 18 Mai - 20:18

Aujourd'hui,j'ai 9 ans ! Je suis bientôt une grande me dit papa!Ils m'ont fait une petite fête à laquelle personne n'est venu,encore une fois...J'aimerai tant avoir des amis mais papa ne veut pas que je fréquente ces « rustres » bériliens..Les seuls que je peux observer sont les Nerimazu. Ils se moquent de moi,disent que je ne suis pas une vraie bérilienne ,que notre clan fait honte au pays. Quand ils le disent,j'essaye d'être forte et de ne pas pleurer mais c'est dur..Surtout quand ils se moquent de la couleur de mes cheveux .Je n'y peux rien!Acceptez moi!Je voudrai tant d'amis autre que mes chers animaux...Eux ne se moquent pas et je peux me blottir dans leur douce fourrure.Avec eux je suis la petite Maeli et pas la fausse bérilienne. Peut-être devrai-je rester à jamais avec eux.

« -Non!Je refuse de me marier!Vous ne me ferez pas épouser un inconnu pour VOTRE plaisir!Je ne suis pas un objet qu'on échange à loisir contre un titre de noblesse !
-Mais Maeli...Tu as toujours été éduquée en ce sens!Tu es née pour devenir une puissante Haynailienne !
-Et alors?!Je ne suis et ne serai jamais votre chose!J'ai subis brimades,insultes,railleries,coups et bien autre par votre faute!Vous avez gâché ma vie pour parfaire la votre!Vous êtes des monstres!Je vous hais !
-Maeli...Attends!Tu ne peux dire cela!Nous sommes tes parents !
-Plus maintenant!Je ne suis plus Maeli Yùeliàng!Je ne suis plus que Maeli !N'espérez pas me revoir!Je n'ai rien à faire avec des monstres de votre espèce ! »

Vite!Je dois seller Vent Gris avant qu'ils n'arrivent aux écuries!Mes affaires sont si lourdes..Je les attaches comme je peux,je dois fuir!Ces bandits dépêchés par mes géniteurs ne me feront aucuns cadeaux.Pas le temps de passer le filet,juste le temps de sauter sur la selle.Un trait siffle à mes oreilles .Galop.Vite,le bois!Les animaux couvriront mes traces.
« -Ils te suivent de près !  chuchote un petit écureuil accroché à un arbre.
-Tourne à droite !hulule une chouette,sensible à ma peur.
-Elle est là!Elle ne nous échappera pas!N'hésitez pas à tirer!L'annonce précise bien « Morte ou Vive » !
-Mais chef!Elle n'a que dix-sept ans !
-Tu la veux ou pas ta prime Bernardo ?! »

Un ruisseau ,saut ,pas de côté.
« Vent Gris ,je souffle,cache toi du mieux possible ! »
Il disparaît alors que je glisse sous un épais buisson de ronces.
« La salope!Elle s'est tirée ! »
Je glisse hors de ma cachette alors que Vent Gris me rejoint. Mes vêtements sont en lambeaux et ma bourse est bien endommagée.Je lève le nez vers le ciel nocturne.
« -La lune est pleine ce soir.. 
-Viens donc dormir avec nous,tu es de notre meute après tout ,propose une louve
-Merci Lupa.»

Je me laisses tomber sur le sol mousseux.La mère et les petits se pressent contre moi,leur fourrure me procure chaleur et tendresse.

Je sors de l'auberge,le regard triste,l’œil humide et la lèvre tremblante. Vent Gris est mort ce soir.Tué par ces bâtards de bandits.Il est mort sur le coup.Au moins il n'a pas souffert.Mon beau Vent Gris...Tu m'étais si cher,si important.Mon unique ami...Maintenant tu es avec les êtres de la Forêt,ils s'occuperont de toi,moi je n'en ai pas le courage ni la force..
« Adieu mon ami...Puisses-tu reposer en paix dans ces grandes plaines...Vent Gris,tu étais un frère pour moi... »

Je suis à Nurenuil,une terre si hostile pour une Bérilienne comme moi..Six bandits m'ont attaquée en six heures.Si je suis ici,c'est pour rejoindre l'Ordre des Chevaliers d’Éclipse.J'y serai en sécurité!Enfin je ne devrai plus fuir!
Cela fait deux ans et demi que je suis en « cavale » jamais au même endroit..
J'arrive devant les deux grandes portes.Bien droite,je m’adresse d'une voix claire aux gardes.

« Bonjour à vous ! Je me nomme Maeli et j'aimerai rencontrer votre chef pour lui demander la permission de rejoindre votre Ordre! »

__________________________________________________
Le temps n'existe pas,seule notre perception à une potentielle existence...
avatar
Nikita
Trucideuse d'Exorcistes.

Messages : 241
Date d'inscription : 11/10/2010
Age : 19
Localisation : Pipou.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Didi(-chan)/Lady

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: One shot de Lady

Message par Nikita le Dim 1 Mai - 18:16

Nouvelle tentative pour un OS sur Maeli !


Garde les yeux baissés. Tu n'es pas l'Alpha ici. Estime toi heureuse d'être auprès d'Eux. Qu'ils te nourissent. Qu'ils t'apprennent la Chasse. Que tu ne sois pas l'Omega. Sois heureuse. Hurle avec eux. Lève toi. Marche. Cours.
Jappe son nom
« Lykos ! »
Attend qu'Il te réponde «  Archarios »
Annonce le Cerf. Recule. Prend tes distances.
« Archarios.Kynígi. »
Prend ton élan, obéit. Bondis sur l'animal, étrangle le de tes mains dénuées de griffes, mords le de tes plates dents d'humaine. Tue le avec la volonté du loup.
Recule enfin, le couple d'Alpha mérite les meilleurs morceaux, surtout Volk qui attend les petits de Lykos.

« Archarios.Fáo. »
Avance, baisse toi avec humilité et arrache cette viande crue avec tes dents d'herbivore. Dévore, bois le sang de la carcasse chaude, ne te prive pas. Il est rare de manger autant ici.
L'Omega a mangé, tu peux enfin la prendre. Cette peau si chaude, arrache là avec une pierre coupante, porte la encore poisseuse de sang. Marche fièrement aux côtés des Alphas. Tu es leur plus belle réussite. Tu es humaine et Louve, Proie et Chasseur. Sauvage et civilisée. Berilienne et lupine.
Suis le rythme de ta meute, les perdre, c'est mourir. Attaque l'Omega s'il est plus rapide que toi. Porte le s'il est plus lent. Pas de cadeaux ou tu seras à sa place.


----------------------------------------
« Archarios ! Ena anthrópino ! »
Des humains? Ici? Sur notre territoire? Sur MON territoire?! Non. Je vais les tuer. Encore. Pour la meute. Pour moi. Pour la Meute! Pour MOI !
Sors de ce buisson. Grandis toi. Regarde les de ton regard le plus tranchant.
Reconnais les.
Ne flanche pas.
Ne flan...NON !
Pas eux !
PAS EUX! PAS MAINTENANT! TUER! TUER! TUER LES INTRUS !
Égorge les. Tranche leur gorge, bois leur liquide rouge, arrache leur de la peau, mange les s'il le faut, cache tes traces. S'ils te retrouvent, ils te ramèneront chez eux. Chez ta fausse famille, ceux qui t'ont vendue pour tes titres et des terres.
Tue pour ta famille,ta vraie.
Celle qui t’entraîne.
Celle qui te nourris.
Celle que tu as choisie.
Tue pour elle.Peu importe le prix.
Tue.
-------------------------------------



Volk a eu bébé. Bébé mort. Manger bébé mort. Chaleur et ventre plein.
Courir. Pieds dans l'herbe. Bois dans pied. Douleur. Larmes.
Bruit de voix.Voix...? Odeur d'humains. Pas bon. Pas bon pour meute. Pas bon pour Maeli. Non. Pas Maeli, Archarios.

Humain méchant. Humain menace Archarios avec un bâton de fer.
Archarios attaque. Archarios pleure du rouge.
Archarios tombe par terre.
Archarios hurle. Meute qui pleure rouge. Meute qui dort. Meute qui meurt.
Archarios se relève. Attaque. Tue. Tue. Tue encore. Venge. Venge. Pleure rouge, pleure transparent. Pleure sa famille. Fait un massacre. Se venge. Va voir les Alphas. Morts. Est l'Alpha. S'enfuit.


----------------------------------
Cours dans la foret. N'arrête pas. Écoute moi. Cours.
Un tissus...Tissus? Essaye de le manger, pas comme ça !
Enfile le. Il te va. Il te dis quelque chose. Souvenir.. Souvenir. Souviens toi.

« Maeli...? »

__________________________________________________
Le temps n'existe pas,seule notre perception à une potentielle existence...
avatar
Nikita
Trucideuse d'Exorcistes.

Messages : 241
Date d'inscription : 11/10/2010
Age : 19
Localisation : Pipou.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Didi(-chan)/Lady

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: One shot de Lady

Message par Nikita le Lun 18 Juil - 14:34

Quelques murmures d'une chanson dénuée de sens me parviennent alors que je lève les yeux vers l'immensité du ciel. Des volutes de fumée volettent au gré du souffle du vent, de ce souffle porteur d'espoir, de renouveau et de malédictions. Un oiseau, fier et libre animal, passe à travers quelques nuages avant de disparaître de mon champ de vision.
Je baisse les yeux quelques instants sur mon accoutrement, une simple tenue de toile élimée et des bandages pour protéger mes pieds. Que fais-je ici? Je ne sais pas vraiment. Qui suis-je ? Je ne sais, personne et tout le monde à la fois.
Au son de cette berceuse incertaine, quelques larmes s'écrasent sur mes joues
« Qui es-tu...Toi que je regarde...?Qui es-tu... ? Toi pour qui je prie... ? »
Le chant se fait plus haut, plus lent, plus solennel, plus mélancolique, plus désespéré.
Timidement, un pas après l'autre, j'avance vers cette falaise qui domine ce monde abstrait.
Quelques rares fleurs aux couleurs passées survivent entourées de fougères et de petits animaux.
« C'était il y a tant d'années....Toi Annabel...T'en souviens-tu... ? Ce royaume était tien,tu m'aimais et je t'aimais.... »
« Nous nous aimions avec quelque chose qui était....bien plus que de l'amour...Et je te protégeais... »

L'émotion de cet chant devient de plus en plus forte,de plus en plus oppressante mais en même temps, libératrice.
Assise sur le rebord de cette falaise, je contemple la mer, cette mer turquoise, ce lieu pour lequel je me suis battue, ce lieu pour lequel j'ai marché des lunes entières sans rien savoir, ni mon identité, ni mon but, juste cette mer.
Un corbeau se pose à mes côtés, son œil noir comme la suie se pose sur moi. Me juge t-il ? Je ne sais, il en a pourtant l'air.
Kroaaaaa ! Kroaaaaa !
Il me regarde, s'envole et plonge dans cette mer pour ne jamais plus en ressortir.
Jamais plus.
Horrifiée , je recule, je m'éloigne, je fuis cette falaise.

Je regarde enfin autours de moi, tout n'est que ruines, désolation et mort. Les fleurs ne sont plus, les bâtiments ne sont que carcasses éventrées, les petits animaux ne sont plus que petits squelettes.
Enfin, je m'observe dans la grande glace qui gît sur ce mur, seule rescapée de la mort de ce monde, de mon monde.
Mes yeux sont gris, toute étincelle de vie semble ne plus y avoir sa place, le désespoir occupe tout l'espace alors que mes lèvres craquelées s'ouvrent sur un sourire faux, un sourire creux, un sourire vide. La peau de mon visage est constellée de petites taches , je ne saurai dire ce qu'il en est réellement. Tâche d'encre? Tâche annonciatrice de mort? Je ne sais.
Je baisse mes yeux vers ce cou, ce cou portant nombre de marques de strangulation -volontaire ou non- et je ne m'y attarde pas, le malaise est trop grand.
Mon regard glisse sur ma poitrine malmenée et sur ce sexe haï pour arriver sur ce genou , ce genou source de douleur, de malheur, de haine et de rires. C'est simple, il n'est plus là , remplacé par un montage grotesque de quelques pièces de métal trouvée ici et là . Je remonte vers mon torse, mes épaules et mes bras. Ces bras si décharnés, si abîmés où la peau côtoie sans complexe la chair à vif et les cicatrices. Cicatrices d'un désir d'en finir, d'un désir de quitter mon royaume , ce royaume de mort que j'ai créé , ce royaume où je règne en maître absolu , ce royaume que je tue et qui me dévore à petit feu.
Je ferme les yeux et je m'élance vers je ne sais où , j'ignore la direction alors que des murmures apparaissent dans ma tête
« Annabel... »..
« Annabel... »..
« Annabel! »
« Annabel! »
« Annabel!! »

J'hurle, je ne sais faire que d'autre lorsqu’enfin je réalise.
Je tombe. Je tombe vers cette eau, vers cette mer que j'évitais tant, vers cette mer qui ne m’apportera que le malheur.
Je me recroqueville comme je peux, désabusée et interdite. Une dernière respiration avant le grand saut.

Je pénètre avec fracas dans cette eau glaciale, j'en perds mon souffle, je dérive vers le fond , mes yeux s'ouvrent grand pour voir encore une fois, une dernière fois cette lumière crue avant d'atteindre le noir total.
Ça y est, je suis en bas, je vais mourir ici, mon dos touche le sable et les algues s'enserrent autour de moi
La mince pellicule sable cède sous mon poids et je tombe encore plus profondément.

Je vais mourir.Je vais mourir.Je vais mourir.Je vais mourir.Je vais mourir.Je vais mourir.Je vais mourir.Je vais mourir.Je vais mourir.Je vais mourir.Ici.

Plus rien, le noir total, le noir absolu.

Je suis morte Je suis morte Je suis morte Je suis morte Je suis morte Je suis morte Je suis morte.

Tout a coup, je respire avec force, avec désespoir, je m'accroche.
J'ouvre enfin les yeux, ils sont tous autour de moi, ils me regardent avec attention, ils ont peur que leurs regards me blessent, ils me frôlent avec douceur et caressent mes cheveux.
« Pardon de ne rien avoir vu...Nous sommes là maintenant.Nous ne te laisserons plus seule Annabel.Sois en sûre. »
Je m'endors avec un sourire vrai, un sourire franc.
Enfin.
Je retrouve la vie à nouveau.


__________________________________________________
Le temps n'existe pas,seule notre perception à une potentielle existence...
avatar
Nikita
Trucideuse d'Exorcistes.

Messages : 241
Date d'inscription : 11/10/2010
Age : 19
Localisation : Pipou.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Didi(-chan)/Lady

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: One shot de Lady

Message par Nikita le Mar 13 Sep - 0:40

Et voici venir le temps des retours ! Et pour commencer,en voila un sur Ishtar à la demande de Pingu ! Enjoy !


«Pas comme cela voyons ! Ishtar ! Relève moi ce menton ! Sors ces seins ! Soit en fière !
Appâte les ! Excite les ! Mais ne te donne que s’ils paient bien ! Observe et apprend ma chérie , cela te sera utile,tu verras.. »

Cette litanie se répète inlassablement dans ma tête dés que je délasse mon corsage .Coucher pour régner, tu serais si fière de moi maman ! Dommage qu’un de mes nombreux papa t’ai défoncé le crane avec un de nos tabourets ,un de ceux que tu aimais tant !
En ce moment, mon petit oisillon est un Adamas ! Saero Adamas lui-même ! Rien que ça ! C’est un beau-parleur, un peu stupide mais il sait se montrer si gentil ! Il est si bavard une fois l’acte fini,je vais pouvoir apprendre tellement de choses ! J’en salive déjà. Le savoir est si agréable,si puissant !

 Ishtar dépose une gerbe de camélias devant un petit talus ordinaire, simplement surmonté d’une pierre grisâtre assez imposante
Je dois te laisser maman ! Le savoir m’appelle et je ne peux pas le laisser attendre !

Elle s’en va.

 Une vingtaine de lunes plus tard, lorsque le soleil et la chaleur laissent place au froid et à la neige,une jeune rousse s’approche.Perchée sur une alezane qui semblait faire peu cas de ce froid, la damoiselle observe les lieux d’un œil critique.Elle se laisse glisser au sol et se dirige d’un pas vif vers le petit talus, presque invisible dans ce désert blanc, uniquement reconnaissable via l’amas de granit qui le surplombe.
Mettant genou à terre, elle enlève méthodiquement,de sa main gantée, la neige qui recouvre ce lieu si important à ses yeux . Une fois cela fait, elle dépose une gerbe de perce-neige.
Elle finit par s’asseoir devant le talus et sourit un peu tristement.


Bonjour maman ! Comment vas-tu ? Comme toujours je suppose ! Moi je vais bien, très bien même !
Depuis quelques temps déjà , Ishtar la catin a fait place à Ishtar la barde ! Je suis renommée et les puissants se battent pour m’avoir dans leur salle de réception à défaut de m’avoir dans leur lit ! Mais depuis quelques temps,j’ai trouvé un lieu où me fixer.Je vis chez les Chevaliers de l’Éclipse, un ordre de mercenaire établi en Nurenuil.
J’y ai un patient adorable , un ancien Inquisiteur qui a été torturé et sur lequel on a fait des expériences pour le punir d’avoir « faillit ». Il se nomme XXII et il m’adore !
Il aime m’appeler Déesse car d’après lui , il me trouve aussi jolie et gentille que les Dieux qu’il imagine ! Sa compagnie m’apaise autant qu’elle le soigne.
Il déteste quand je dois le laisser seul,le voir comme ça me brise toujours le cœur.. Il est si mignon quand il me demande,me supplie presque, s’il peut dormir avec moi !
Si tu le voyais s’élancer dans la cour intérieure à la recherche de ses « papaillons », tu mourrai de rire !
Je n’ai jamais dit cela avant pour aucun homme mais je pense bien être amoureuse de lui,je ne sais absolument pas ce que cela donnera..


Quelques lunes plus tard ,une chevelure écarlate se précipite à la fenêtre pour vomir.Une fois cela fait,elle se retourne et sourit à un homme,son compagnon. Elle se penche vers lui et lui murmure quelque chose à l’oreille,l’air heureuse.L’homme est incrédule,il ne comprend pas.Il penche la tête sur le côté et pose une simple question.
Déesse et XXII ont fait des bébés ?

__________________________________________________
Le temps n'existe pas,seule notre perception à une potentielle existence...
avatar
Nikita
Trucideuse d'Exorcistes.

Messages : 241
Date d'inscription : 11/10/2010
Age : 19
Localisation : Pipou.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Didi(-chan)/Lady

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: One shot de Lady

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum