[Organisation indépendante]Les Reines du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Organisation indépendante]Les Reines du Nord

Message par DALOKA le Dim 24 Mai - 19:31

Les Reines du nord sont un groupe mythique existant depuis la fin des Runerims dans les terres clipsiennes. Pour faire court : ce sont des sorcières. Ces mages particulières forment une secte de Druidesses tantôt respectée, tantôt crainte.

Histoire


Les origines des Reines du Nord ne furent malheureusement, jamais claires, mais les légendes Nurenuiliens racontent que la première représentante et fondatrice de ce groupe fut créé par la mage Iaggill… Dont l'histoire était particulière. En effet, Iaggill aurait été la seule humaine à obtenir le respect du dragon  Therebor, qui étais le protecteur de la race des Runerim. Etant une des plus puissantes archimages de son temps, elle fut une aiguille dans le pied de l'humanité durant le conflit. Cependant, elle finit par se ranger du côté des humains… La première interprétation dit qu'elle aurait été convaincue du bien fondé de défendre sa race, l'autre dit qu'elle a sentit que le vent tournait et que même Therebor ne pourrait rien y faire. Iaggill se rangea donc, peu importe la raison, du côté du héros humain Durandal Noir Martel. Les légendes aiment agrémenter les contes d'une romance passionnée entre ces deux personnages mythologique, dont il est impossible de savoir à quel point elle était passionnée ou si une relation a vraiment existé entre eux, mais rien ne l'affirme ou ne le contredit. Elle aida à la construction d'une colonie humaine sur les terres Runerims après la mort de Therebor. On dit que Iaggil, grâce à sa magie, était capable de vieillir bien plus lentement (ce qui reste à l'époque ou la grande magie existait, vraisemblable). Cependant le nombre de siècles qu'elle a vécu n'est pas déterminé (entre 2 et 4 généralement).

Toujours fut il qu'elle aida les peuples humains, jusqu'à une époque ou même le héros Durandal était mort depuis des dizaines d'années déjà. Tout bascula le jour ou elle fut trahie par Dvof, le seigneur de la région et ancien héros, qui était jaloux de ses pouvoirs et de sa notoriété auprès du peuple. Après avoir trouvé le moyen de l'empêcher d'utiliser sa magie, il l'accusa de crimes sévères et de sacrifices barbares d'innocent à des démons (ce qui n'est pas si faux : Iaggill sacrifiait bien parfois des humains pour des rituels et cela était connu,  Dvof a exagéré les propos et maquillé la réalité pour en faire un monstre aux yeux du peule). La mage fut capturée et Dvof en fit sa propriété.
L'Histoire raconte ensuite que Dvof, ses frères et ses fils violèrent Iaggill tour à tour durant sa captivité. C'est alors qu'elle découvrit que le seigneur abusait régulièrement de jeunes femmes vierges pour son bon plaisir, et qu'elle n'avait rien remarqué depuis le début de son règne. Brisée, enragée et révoltée, elle décida de faire tomber ce seigneur et de lui faire payer. Iaggill fit en sorte qu'un des fils de Dvof tombe amoureux d'elle et le manipula pour qu'il la libère de l'enchantement qui limitait ses pouvoirs… Et une fois cela fait, elle libéra toutes les filles, et hypnotisa Dvof pour qu'il massacre un à un tout ses fils et petit frères (ce qu'il fit, grand guerrier qu'il était, avec aisance). Ensuite, elle priva le seigneur de sa fertilité et enleva toute ses filles, détruisant la lignée de Dvof, dont la femme était déjà morte, et le laissant seul dans son désespoir.

Avec les filles à ses côtés qui acceptèrent de la rejoindre, elle se retira vers le nord de Nurenuil… Et elles formèrent les Reines du Nord, qui existent toujours de nos jours. Le groupe a au moins 2500 ans d'age et est à ce titre, une des plus anciennes organisations du continent.

Les Reines du Nord : qui sont elles.

C'est une organisation de magiciennes pratiquant depuis l'an 0 une magie très proche de celle des Druides Nurenuiliens. Elles ne recrutent que des femmes car leur pensée typique veut que les hommes soient des êtres impropres et brutaux qui troubleraient leur sérénité. Pour recruter, les Reines du Nord attendent en général que les jeunes filles viennent à elles d'elle même.

Nul ne sait précisément ou elles se trouvent, si ce n'est que c'est quelque part autour du lac de Bria, au nord de Theorn,  et de la forêt qui l'encercle. Cependant, une parole d'Iaggill, inscrite dans un monolithe sacré à l'entrée de la forêt de Bria, et écrite dans toutes les légendes au sujet des reines du nord persiste.
« Si une fille en recherche d'amitié entre, elle nous trouvera, sans chercher, et sans chercher encore, nous la trouverons. ».
Et il arrive encore fréquemment que des jeunes filles s'aventurant dans cette forêt disent avoir vu les  sorcières, ou bien ne reviennent jamais de cette forêt. La plupart des chasseurs de la région eux, évitent l'endroit, et n'y trouvent rien si ce n'est qu'on en ressort avec une énorme migraine. Néanmoins, il arrive que des mages les trouvent, et ils ne s'en sortent pas toujours indemne. En effet, les Reines du Nords sont, sans surprise, peu accueillantes envers les hommes, mais des exceptions existent bien évidemment. On dit que si elles reconnaissent un homme qui les trouveraient comme un" héros", elle l'accueilleraient.

On voit rarement une représentante de cette étrange secte, mais elles seraient spécialisées dans l'illusion, l'invocation de familiers et la communication avec les animaux en général. La magie du froid serait également une de leur sphère. Elles sont réputées être des puissantes mages, et ont en vérité des contacts avec la tour de Theorn, ou plusieurs Druides travaillent. Elles méprisent les morts vivants, et tout particulièrement les nécromants qui selon elles, troublent l'Ordre Naturel.

Leur histoire est très fournie en rebondissements. Elles apparaissent tantôt en druidesses bénéfiques, parfois même guides de héros, tantôt en sorcières cruelles. Ce sont en vérité des femmes paisibles mais qui peuvent se montrer terribles si provoquées, d'autant plus en 2500 ans d'histoire les choses ont beaucoup varié au fil des ages. C'est ainsi que les Reine du Nord ont sauvé et massacré des villages dans leur histoire. On a tenté plusieurs fois de les éliminer. Elles ont déjà combattu contre les nécromanciens du second trépas qui empiétaient dans leur région, mais aussi parfois contre Arzteingard. Leur pire période de crise est cependant celle de l'occupation impériale. Les Reines du Nord ignoraient l'empire et continuaient leur pratiques liées à leur culte (rituels, sacrifices, spiritismes)… Mais cela effraya les soldats sur place chargés d'installer l'ordre Haynailien à Nurenuil… Elles non plus n'aimaient pas la présence des ces soldats dans les villages alentours, sur ce qu'elles considéraient comme leur territoire. Une des femmes de la secte passa dans un village, comme cela arrivait de temps en temps, pour prendre des nouvelles des villageois (à cette période, les Reines du Nord étaient en bon termes avec les populations locales)… Un soldat tenta alors de l'arrêter et la blessa. Elles virent cela comme une provocation, et entrèrent en conflit avec l'armée, repoussant tout les soldats des villages autour de Bria. Et en guise de réponse, l'Empire envoya l'inquisition devant les sorcières qui refusaient de plier. Non sans difficulté, les méthodes de l'inquisition vinrent à bout des sorcières mais ils ne purent pénétrer dans leur « maison ». De toute façon, 90 % de la secte fut exterminée. Depuis, on en entends très peu parler, mais on affirme qu'elle existent toujours… Et la forêt brûlée par les inquisiteurs a repoussé maintenant, aussi verte qu'avant.


Leur culte :

Les Reines du Nord possède un culte à part entière, mais qui englobe une grande majorité des dieux connus. Cependant, il n'y a pas de dieux mauvais dans leur culte, et même beaucoup de créatures non admises comme dieux sont vénérées par ces dernières, comme certains démons. Chez elles, il y a deux sphères principales, qui forment le Tout= la Création et la Destruction, chacun représentés par les Jumàl Skapan (Jumàl féminin) et Dinistr (Jumàl masculin), de la mythologie Nurenuilienne.

Le Skapan et le Dinistr sont ainsi des sphères regroupant plusieurs divinités. Les entités Skapan sont  entre autre, tout les dieux créateurs et représentant de la nature. Les entités Dinistr sont des divinités plus liées à des caractères humains, ou bien des dragons (car les dragons sont traités comme divinités par les Reines du Nord). Cependant, en dehors de ces aspects qui les sexualisent, les Reines du Nord disent que les dieux sont tous hermaphrodites ou sans sexe prédéfini.

Ces sorcières ont tendance à se qualifier proche de Skapan, alors que le monde serait en général plus proche du Dinistr. Elles sont toujours resté le plus éloignés possibles des sociétés, et la regardent souvent avec mépris. Cependant le Dinistr doit coexister avec le Skapan et vice versa. Bien qu'elles méprisent la plupart des hommes également, aucune réglementation dans leur code ne dit qu'elles doivent rester vierges. Leur code d'ailleurs, se divisent en quelques règles simples.

-Ne prends pas la vie gratuitement.
-Vise la paix.
-Ne tente pas de stopper l'Ordre des choses : l'effort est vain.
-Aime tes sœurs, ne trahit pas leur confiance.

Ces règles sont bien sur assez floues, mais si une femme est jugée les avoir outragée, si elle peut être pardonnée ou subir une simple punition, il arrive qu'elle soit radiée du groupe si sa faute est grave. La femme est alors expulsée de la forêt, et on ne lui laisse rien sur elle pas même ses vêtements.

Une des pratiques qui dérange le plus, en plus de vouer des cultes à certains démons et d'en avoir parfois invoqué, est le sacrifice. En effet, pour les cérémonies, on sacrifie toujours quelque chose de vivant, soit des animaux, soit des plantes, soit des humains (car elle n'établissent pas de hiérarchie entre ces vivants). Le rituel est différent pour chaque dieu, mais ceux voués à des dieux violents ou à des dragons sont réputés comme barbares. Cependant les sorcières n'aiment guère qu'on dise quelque chose de mal à propos de ces pratiques ancestrales.

Autre fait important : la hiérarchie des races est bien sur totalement inexistante dans leur philosophie. N'importe quelle femelle d'un peuple mortel pourrait les rejoindre, bien que cela soit arrivé très rarement.
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1895
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum