[Magie] L'Alchimie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Magie] L'Alchimie.

Message par Jack Van Flyff le Lun 1 Juin 2015 - 21:21

Le Guide de l’Alchimie moderne.

Préambule.

« Il fut un temps où les hommes avaient un empire bien plus grand et bien moins pathétique. Le temps D’Aldor notre Terre Première. Peu s’en souviennent. Même moi. Mais c’est un nouveau lendemain que nous avons à ouvrir, oubliez le Passé. Seul le futur peut nous en apprendre davantage. » L’Alchimiste, dans un Lointain Passé.
Cette citation de l’un de nos plus illustre prédécesseur montre bel et bien les mystères, qui entourent nos travaux. L’Alchimie a vu le jour pour permettre aux mages de tout rang, ou à la population de se tirer de situations sans faire appel à des pouvoirs magiques. Elle est née dans le but d’aider, de créer. De faire de ceux qui ont une intelligence considérable mais qui peinent avec la magie, des gens au service des nations, ou d’intérêts communs.
C’est à partir de ce genre de principe que nous pouvons dissocier une utilisation éthique d’une mauvaise utilisation de L’Alchimie. S’en servir pour tuer, en dehors de temps de guerre,  pour tenter des actes Contre-nature, telle la génération d’êtres modifiés ou encore de masses de chairs difformes. En lisant cela, vous vous demanderez sûrement pourquoi ces possibilités ont été volontairement mises sous vos yeux. L’Alchimiste, cet illustre collègue, avait emprunté la voie dite « Interdite » et ne cessait de parler de « L’Horreur ».
Il était pourtant l’un des plus solides, avec un esprit de fer comme nul autre auparavant. Et en quelques jours il se trouvait brisé et renfermé sur lui-même. Cela reste donc un conseil, et ce genre de pratique pourrait entraîner des poursuites, et la mort par L’Inquisition, en territoire Haynailien.
Ce livre, visera donc à vous présenter les principes connus de L’Alchimie, ainsi que ses affiliations avec la magie environnante, que nous décrypterons du point de vue d’un alchimiste bien sûr.


                             

     Sommaire :

I. La Magie Environnante
II. Les Sceaux
III. L’Alchimiste, savant cultivé
IV. Les usages
V. Les Arcanes interdites



I.La Magie Environnante.

Il est avéré, de par les plus grands mages de notre temps, que la Magie se trouve partout autour de nous, de manière que l’on pourrait qualifier d’omniprésente. Chaque objet, ou matière inerte, contient de la magie. A partir de ce constat, nos illustres prédécesseurs se sont tournés vers une manière non magique de la contrôler, ou la faire réagir.
Ce qui nous a amené au principe d’échange équivalent. C’est-à-dire, que l’on a découvert la possibilité d’échanger la quantité de magie présente dans un objet, avec celle d’un autre objet ou du lieu environnant, pour obtenir la réaction souhaitée.
Certains se sont essayés à faire des échanges qui dépassaient une Magie sans volonté. (C’est-à-dire qui n’était pas sous le « contrôle » d’un esprit, d’une volonté.)Et sont pour la plupart ou mort, ou arrivés à la conclusion qu’il y avait une logique quasi-naturelle à la chose. Une sorte de cycle élémentaire, qui ici prendra le sens des Eléments Fondamentaux.
Il y’a 4 éléments reconnus, Le Feu, La Terre, L’Air et L’Eau. Il existe également un cinquième élément, La Chair, dont nous traiterons dans le chapitre V : Les Arcanes Interdites. Ces éléments sont la base, car ils couvrent la plupart des autres éléments connus. La Terre peut amener à l’Acier et à la Roche, et inversement. Il est donc facile et logique de comprendre le fonctionnement de L’Alchimie.
C’est alors qu’arrive le principe des Sceaux, qui permettent de retranscrire la volonté de l’Alchimiste dans le monde réel, et de débuter ce fameux échange.

II.Les Sceaux.

Les Sceaux sont la base de L’Alchimie. En utilisant la forme et le langage adéquat la magie est captée dans celui-ci et répond alors à la demande formulée dans le Sceau.  
Par exemple, il existe une seule forme de Sceau. Il se présente sous la forme de trois cercles, les uns à l’intérieur des autres, avec au centre un cube.

Au centre du cube, se trouvera ou un autre cercle ou un losange. Le cercle servira sur les objets de combats, et le losange pour toutes les autres utilisations. Il en sera question dans le chapitre IV : Les usages.
Le langage utilisé est très ancien, et principalement écrit. On ne lui a jamais attribué de prononciation, de peur à ce que celle-ci entraîne des accidents. On sait qu’il réussit à ployer la Magie Environnante sous ces signes(Cela a été une découverte accidentelle), car il réussit à créer un lien avec celle-ci . Se sont principalement des pictogrammes, très peu de lettres, ou de chiffres. (Il faut compter que tout alchimiste connait les signes pour pouvoir s’exercer.)
Il est important de savoir tracer le Sceau et les signes du plus parfaitement possible, ainsi que de le remplir correctement. Le cercle extérieur comprend « L’ordre » donné à la Magie Environnante d’entrer dans le cercle. Le second énonce ce qui doit être échangé. Et viennent s’ajouter de chaque côté du carré le signe qui servira à garder l’équilibre, dans l’échange. Le carré se verra gagner un losange ou un cercle, contenant le signe désignant l’élément donné.
Il est à noter que le tout peut être légèrement difforme, tant qu’il reste homogène, c’est-à-dire, liés entre eux.

III.L’Alchimiste, savant cultivé.

Certains pensent que les potions et baumes utilisées par les Alchimistes, sont sous l’influence de sceaux pour fonctionner. Il n’en est rien.
Il faut savoir que tout Alchimiste digne de ce nom, connaît la plupart des herbes, ou autres choses à propriétés curatives, hallucinogènes, voir stimulantes. (Nous passerons sur les poisons et autres)Et qu’il est apte à créer des potions de soins efficaces, même si celles-ci sont parfois hautement toxiques, ce qui fait d’elles, des potions toutes aussi mortelles.(L’individu habitué aux toxines n’aura pas de problèmes avec celle-ci.)
Il est aussi très cultivé aux propos météorologiques, et autres qui lui permettent d’étendre son savoir.


IV.Les usages.


Les usages sont multiples, mais nous noterons les principaux :
-Les potions de « combat »(ou explosive) : ou récemment nommées grenades. De types élémentaires, généralement.
-Changer la matière : dans la logique élémentaire.
-Générer un objet dans tel élément.
Ce sont les principaux axes, qui permettent autant de faire le mal, que de faire le bien.  Voir de s’enrichir facilement.


V.Les Arcanes Interdites


D’autres possibilités seront évoquées ici, encore que le fonctionnement reste obscur, mais il serait possible de créer une vie à partir d’une autre vie ou de plusieurs autres vies.  Ce genre de folies mène plus souvent à des massacres de masse, et des effusions inutiles. Il est très rare de voir une créature issue de ces tentatives… Il n’y a pas de limites, d’après certains. Mais seule la morale est censée faire la différence.

___________________________________________
Résumé :
Pour faire de l’Alchimie il faut en connaître sa « Logique » dite élémentaire.
Il faut également maîtriser son « Langage », qui n’a pas besoin d’avoir de dictionnaire ou d’images, il suffira de présenter la logique du « dessin » dans le rp pour le besoin des autres Rpeurs.
Il faut aussi s’assurer que votre personnage soit minutieux, et qu’il soit conscient des incidents à moins d’être suicidaire.
L’Alchimie reste quelque chose de très risqué.
Il est possible de dépasser les limites ainsi posées, il faut juste y inclure un facteur de difficulté très haut.

Voici un lien pour le docx et avoir le schéma:Alchimie


Dernière édition par Jack Van Flyff le Ven 30 Sep 2016 - 16:46, édité 2 fois

__________________________________________________
avatar
Jack Van Flyff
Lady's doudou

Messages : 776
Date d'inscription : 08/10/2010
Localisation : Dans le coeur de sa maitresse :3

Feuille de personnage
Nom des personnages: http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/t789-les-fiches-de-jack-van-flyff

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magie] L'Alchimie.

Message par Kiart Nenzo le Lun 24 Aoû 2015 - 18:56

Rajout à la demande de Jack vu que j'explique mal.


L'alchimie Catalysée
A la différence de l'alchimie ci-dessous qui découle d'une logique d'étude, l'Alchimie Catalysée se base sur une gestion des matériaux.

Principe
Lors d'une réaction chimique basique, deux éléments vont est consommé pour en créer un troisième jusqu'à que l'un des matériau initiaux disparait... Voir même, plusieurs des matériaux.

La différence avec la catalysée provient de l'utilisation d'un matériau empreint d'énergie sur lequel on aura marqué des inscriptions tel un enchantement primaire pour amplifier la réaction, l’accélérant ou permettant une consommation entière des matériaux, une réaction stœchiométrique.

Les matériaux pour les catalyseurs
Généralement pour l'Alchimie Catalysée, les minerais sont utilisés car ils présentent des compositions aisément définissable tandis que chez les organismes, les variations sont bien plus complexe, ce qui gêne au bon fonctionnement de la catalyse.
Autre détail important, l'objet à enchanter doit être imprégné de magie et si un enchantement extérieur suffit, un matériau lui-même issu d'un réaction magique est ce qu'il y a de meilleur pour la catalyse.

Le meilleur des matériaux est donc l'Arcanin qui est une roche raffinée par la magie ambiante. Mais souvent, les alchimistes qui ont les moyens utilisent l'argent ou l'or pur qui ont une composition bien plus prévisible mais nettement moins efficace.
D'autres utilisent tout simplement du fer mais c'est plus rare. La plupart des alchimistes sont superstitieux.

Les marques de catalyse
Si l'on obtient un matériau enchanté et donc viable à la catalyse, il faut néanmoins le préparer.
Sa préparation se résume à inscrire un symbole, un mot sur l'objet qui permette de définir la nature de la catalyse.

Une inscription "Amplifier" ou "Renforcer" vont avoir un même sens dans la catalyse.
Mais un enchantement "Arranger" va permettre au matériau synthétisé d'avoir des capacités de structuration. Dans les cas les mieux réussi, on peut créer des pierres précieuses à partir de n'importe quel composant de base.
Une petite liste peut être exposée:
"Renforcer", "Amplifier" ou tout les mots qui se rapportent à l'augmentation de la catalyse vont rendre la réaction plus rapide.
"Arranger" va forcer le matériau synthétisé à être solide et à avoir une structure.
"Durer" est différent car il peut modifier la réaction de deux façons:
-Soit il va allonger la durée de la réaction en consommant le matériau magique comme un matériel réactionnel.
-Soit la matériau produit est propice à la catalyse et va se voir amplifié par la magie dans l'objet, créant un enchantement à retardement qui sera nettement moins efficace que tout enchantement actuel. Mais c'est un bon moyen d'en faire à moindre coût.

Note: L'enchantement utilisé pour impregner la matériau peut favoriser la réaction catalysé. On parle alors d'une catalyse double qui est très efficace mais très difficile à maîtriser du fait que les deux réactions peuvent s'opposer.
On obtient une réaction à l'intérieur même du matériau imprégné, allant même jusqu'à l'implosion de ce dernier.... Implosion avec une très large zone d'effet.


__________________________________________________
Furry? Naosia
Daloka? Kiart
Gemstone 2017
avatar
Kiart Nenzo
Crocomo caché

Messages : 572
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 19
Localisation : Le sud du pays des baguettes

Feuille de personnage
Nom des personnages: Kiart Nenzo

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum