[Organisme Gouvernemental]L'ordre des Guérisseurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Organisme Gouvernemental]L'ordre des Guérisseurs

Message par Kiart Nenzo le Dim 13 Mar - 16:10

Les guérisseurs de Bérilion

Au delà de la culture éminemment guerrière et combative qu'existe à Bérilion, il existe une forme de médecine et d'écoles qui n'existent que dans ce pays, faisant parfois pâlir le savoir accumulé par les autres pays.
En effet, si les guerriers ne faisaient que se battre, le pays se serait écroulé sur lui-même. Heureusement, les Bériliens ont pu voir l'émergence de Zao Mund. Précurseur de la médecine moderne, il était connu pour sa grande science anatomique et sa connaissance de l'herboristerie qu'il disait détenir d'hommes puissants qui voulaient rester dans l'ombre.
Ayant vécu à Futsei, c'est là-bas qu'il fonda la première école qui, depuis, s'est démocratisé sur l'ensemble de Bérilion.

Les guérisseurs Bériliens, à l'égal de tout leurs confrères, ont reçu une formation martiale doublé d'une formation des différents points sensibles du corps humain. Les deux ensembles, ces hommes sont alors de très puissants combattants qui n'hésitent pas à défendre leur intérêt et leurs convictions.
Lié par le serment de Zao, qui est un ensemble de règles éthiques, ces guérisseurs ne peuvent toutefois pas tuer et sont obligés de soigner tout blessé qu'on leur apporte et de guérir tout malade qu'on guide à son chevet.

Éduqués très tôt à être guérisseur, la plupart sont choisis vers les 7 ans, même s'il existe des apprentis qui choisissent d'apprendre malgré leur âge avancé, et reçoivent une éducation martiale lié à la région doublé de l'apprentissage des disciplines liés à la région. Pour résumer, en plus de l'éducation aux combats, les guérisseurs apprennent l'anatomie ainsi qu'une des pratique courante de l'école, ce qui permet aux guérisseurs de se spécialiser ou leur permet de voyager vers une autre école pour apprendre une autre discipline.



On dénombre au moins une école par cité dirigeant une région, mais il existe trois écoles supérieures aux autres en terme d'infrastructures et de savoir accumulé.
L'école de Futsei, de Zatou et celle de Nerimazu qui sont situés respectivement à Hekadori, Machingyo et Kamikawa. Éclipsant toutes les autres écoles de la région, leur nom est prestigieux et l'on a fini par simplement les nommer en fonction de la ville.


Hekadori
La plus ancienne mais pas la plus grande, l'école d'Hekadori fut pendant longtemps la seule école de guérisseurs jusqu'à l'unification de Bérilion et l'exportation de cet apprentissage.
Les guérisseurs provenant de cet école maîtrisent l'arc et l'herboristerie sous toute ses formes : Décoctions, pâtes, cataplasmes et thé. Toutes les formes d'utilisation des plantes est connue par ces hommes et ces femmes qui profitent, dans leur cadre d'étude, d'un environnement propice.
L'école d'Hekadori se trouve en retrait par rapport à la ville et possède un domaine où les maîtres font pousser pratiquement toutes les plantes médicinales qui existent à Bérilion ainsi que les plantes importées par Shamizo.
Hekadori possède également la plus grande bibliothèque à propos des sciences médicales et est l'unique école apprenant de façon obligatoire les lettres.


Machingyo
La plus petite école et la plus récente des trois, Machingyo n'a été crée qu'il y a cent ans mais a su rapidement s'imposer comme une sommité dans son domaine.
Promulguant une savoir anatomique des plus poussées, elle est l'unique école pratiquant la dissection pour l'étude, les bandits capturés servant de modèles « consentants ». Également l'école la plus théorique, elle n'oblige pas ses élèves à apprendre les lettres.
Maîtrisant l’acupuncture et les opérations chirurgicales, les guérisseurs de Machingyo sont les seuls qui étaient présents sur le front de Nurenuil et ont sauvé la vie de bien des guerriers au fil des 100 dernières années.


Kamikawa
Deuxième après Hekadori, la plus grande des trois grandes écoles, Kamikawa n'est si récente ni ancienne mais profite de la proximité des régions. A cause du climat humide et donc marécageux, sans compter des créatures sauvage vers l'est de Nerimazu.
Maîtrisant l'art du sabre à la perfection, ils l'emploient cependant avec moins de grâce que les vrais techniciens de la région de Nerimazu. Leur spécialité est, la bas, l'utilisation d'insectes comme les sangsues ou certains asticots pour guérir les maladies. Ils sont également entraîner à trouver les symptômes et seraient les meilleurs pour diagnostiquer les maladies.
Malheureusement il s'agit de l'école la moins lettrée et la plupart des guérisseurs de cette école n'ont qu'un faible avenir. La plupart du temps, il s'agit de riches notables qui y envoient leurs enfants, en plus d'un précepteur, pour leur donner une formation quasiment totale.




Les liens culturels
Au delà de ce que l'on peut penser, les guérisseurs sont des personnes respectées par leurs connaissances qui leur aspirent un statut social important dans les villages. De plus, certains étant lettré, ils font parfois office de conseillers ou de comptable quand ils ne sont pas aux prises avec leur travail. Ils assurent ainsi leur rente de cette façon.

__________________________________________________
Furry? Naosia
Daloka? Kiart
Gemstone 2017
avatar
Kiart Nenzo
Crocomo caché

Messages : 572
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 19
Localisation : Le sud du pays des baguettes

Feuille de personnage
Nom des personnages: Kiart Nenzo

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum