[Culturel] Les combats de rues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Culturel] Les combats de rues

Message par Kiart Nenzo le Mer 16 Mar - 20:35

Scarrath est le pays du vice, du marchandage et de l'illicite. Il n'est donc pas étonnant qu'aux cours des années, un commerce florissant s'est fait sur le dos des esclaves, des combattants et des mercenaires de passages qui pouvaient y gagner leur liberté, de la gloire et de l'argent au prix de quelques ecchymoses s'ils étaient bons.
Nous parlons bien entendu des combats de rues et des tournois de combat.


Bien que le combat de rue a toujours existé et toujours de l'argent s'est fait dessus, c'est en 1347 qu'un seigneur marchand, répondant au nom de Gundy, eût l'idée des arènes de combat. Créant ces arènes dans des entrepôts, des structures souterraines voir dans des catacombes, cet homme créa un vaste empire du jeu qui fut mis en avant grâce à son empire de maisons de passe et de jeu, Gundy étant connu comme celui qui a importé les jeux des autres pays en Scarrath et qui réussi à créer un immense pécule avec rien de plus que ses idées.

En créant les arènes de combat à travers tout le pays, cet homme créa, sans le vouloir, le tournoi sanglant qui honore les meilleurs combattants d'arènes du pays qui sont généralement connu et respecté par dela les frontières de Scarrath.


Les seuls moyens d'accéder à ces arènes, c'est de se faire parrainer mais idéalement disposée à travers tout le pays, il est facile d'intégrer une de ses arènes.
Conçues pour la noblesse ou pour distraire la plèbe, chacune des arènes possède son public et il existe également des seigneurs qui accueillent des combats privés en ayant achetant les gagnants.
Comme à Scarrath tout s'achète, les gagnants sont revendus entre les arènes durant les périodes creuses ou alors utilisés comme hommes de mains. La plupart ne peuvent refuser car esclaves mais les hommes libres ont généralement peu de scrupules pour ces jobs où ils savent qu'ils seront payé et où ils sont quand même pliés d'agir car dans le domaine du crime, le meurtre et la triche ne sont pas rares.

Même parmi les combattants il existe des tricheurs, des mages payés pour leur lancer des sorts, des drogues pour atténuer la douleur, armes empoisonnées cachées dans le creux de la main. Les combats de rues sont un commerce florissant ou l'alcool et les drogues les plus diverses coulent à flots dans les tribunes la où dans l’arène, ce sont les coups bas qui pleuvent.


Chaque ville marchande possède au moins une arène de combat chez elle et comme ancienne capitale, Jykan ne dérogeait pas à la règle et portait trois arènes, l'une d'elle accueillant les notables qui achetaient les esclaves pour leur garde et certains pour leurs vices.
Jykan portait également une autre particularité car c'était la cité qui accueillait le tournoi sanglant. Lancés tout les six ans, tout les combattants en lice étaient envoyés à Jykan avec une escorte où ils se battaient chaque soir sur la place centrale de la cité jusqu'au solstice d'été où l'on désignait le grand gagnant qui devient alors une célébrité durant six ans, avant de devoir défendre son titre ou l'abandonner.
A cause de la tragédie de Jykan, le dernier tournoi s'est produit à Algor et le dernier gagnant fut Matsû Ojin qui devint ensuite affilié à l'actuel dirigeant de Dimoor.

Il est intéressant de comprendre que c'est les combats de rue et le jeu qui ont assurés une stabilité politique sans précédente entre les princes marchands. Sans cette capacité à jouer de la vie des autres, il serait ainsi probable que la politique de Scarrath se soit résumer à un court bain de sang.
Remercions donc Gundy pour ses mémorables jeux. Et puisses la fortune ne jamais refermer ses cuisses.

__________________________________________________
Furry? Naosia
Daloka? Kiart
Gemstone 2017
avatar
Kiart Nenzo
Crocomo caché

Messages : 572
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 19
Localisation : Le sud du pays des baguettes

Feuille de personnage
Nom des personnages: Kiart Nenzo

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum