[Légende]Le Mythe d'Aldor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Légende]Le Mythe d'Aldor

Message par Gemstone le Lun 8 Aoû - 10:37

La plus ancienne histoire rapportée impliquant des humains vient de la première ère, sur le continent d'Aldor. Aussi loin que les peuplades post-héroïques peuvent se souvenir, aucun mythe légende ou saga de l'ère héroïque n'inclut d'humain. C'est pourquoi, la plupart des gens qui se sont intéressés à leur antiquité se sont accordés à dire que leur histoire commence quelque part pendant la première ère. Trèèès vaguement.

Les terres d'Aldor étaient un continent de taille assez similaire à celui d'Eclipse. Sur ces terres vivaient à l'origine sept peuples. Les Augustes étaient un fier peuple de centaures, ayant bâti une civilisation flamboyante et grandiose, faite de pierre blanche, de spectacles démesurés et de prospérité. Les Sylvestres, quand à eux, consistaient en une espèce d'êtres partiellement végétaux qui vivaient en paix et en harmonie dans leurs forêts depuis des siècles. Les côtes étaient habitées par le peuple des Marins, des créatures amphibiennes qui, à l'image des Sylvestres, avaient trouvé leur équilibre. Les Abyssaux, noires créatures que la terre crachait la nuit venaient occasionnellement tourmenter ces autres peuples, vivant de pillage et de prise d'esclaves, reclus dans leurs royaumes souterrains.  

Les Médians, ou humains, en étaient restés à une civilisation primitive, incapable de former le métal, gardés en marge des terres civilisées des Augustes, des côtes prospères des Marins et des forêts luxuriantes des Sylvestres. Un style de vie nomade les caractérisait, car les pauvres terres qu'ils habitaient ne permettaient pas la sédentarisation. Une rivalité quasiment permanente entre les différents clans envenimait les choses; la cause de mort principale d'un Médian reste un autre Médian. Occasionnellement, ils se regroupaient pour agresser les autres peuples, pour des raisons diverses et variées. Cependant, on se souviendra tous d'une attaque très très particulière sur les Marins, en -1404, qui a coïncidé avec une Eclipse. L'évènement astronomique fut interprété comme un ordre du destin, et étant au dessus de la mer à l'ouest, ils suivèrent cette direction en volant les embarcations des Marins. C'est ainsi que les premiers aldoréens arrivèrent en Eclipse.

Restent deux peuples à décrire. Ces deux peuples ont quelque chose de très particulier en commun : ils sont tout deux des peuples d'immortels ayant connu l'ère héroïque, et s'en souvenant. Le premier avait de lui-même conquit son immortalité afin d'un jour dominer le monde, en s'infligeant la malédiction de la non-mort. Vivant dans leurs propres cadavres, mais étant également capables de prendre le cadavre d'autrui, ils se nommaient les Liches. Lors de l'avènement des seigneurs liches lors de l'ère pré-lunaire, ceux issus du même peuple ayant refusé la non-mort se déclarèrent les Gardiens, et firent le voeu sacré d'abattre chaque liche jusqu'à la dernière. Mais pour ce faire, il fallait également devenir immortels. C'est pourquoi ils transférèrent leurs âmes dans des armures, et devinrent ces armures animées que les humains ont connu. Le monde a oublié depuis bien longtemps à quoi ressemblait ces peuples, à leur ère mortelle. Eux-même l'ont oublié, et ils n'étaient guère nombreux depuis leurs massacres de la fin de l'ère Héroïque.

Cependant, la particularité d'un peuple de seigneurs du mal immortels, c'est qu'ils ne sont guère gênés par l'idée de prévoir leurs plans sur le très long terme. Il n'était que bien trop tard de plusieurs siècles quand les Gardiens découvrirent que l'Empire Auguste était secrètement dirigé par les Liches. Ses empereurs étaient depuis longtemps appâtés par des promesses d'immortalités, qui les firent graduellement descendre avec leur peuple entier dans les affres de la nécromancie, enseignée par les liches. C'est en l'an -1004 qu'une Liche nommée Sheldra se révéla au grand jour, aux côtés de l'Empereur des Augustes. Les Guardiens prophétisèrent la fin du monde pour l'an 0 de notre ère si les Liches n'étaient pas arrêtées.

Incapables d'arrêter cela seuls, les Gardiens supplièrent les autres peuples de les aider tout le long du 10ème siècle avant notre ère. Les Abyssaux répondirent systématiquement par l'agression. Les Sylvestres et les Marins tenaient bien trop à leur harmonie et tranquillité pour partir en guerre, ayant une espérance de vie trop faible pour sérieusement envisager des catastrophes dans le millénaire qui suivra. Ne restaient plus que les Médians. Un peuple de barbares dangereux mais aisément influençables, et qui est déjà en conflit avec l'Empire Auguste. Bientôt ils furent déclarés ultimes espoirs d'Aldor par les Gardiens, qui octroyèrent à certains élus du destin, connaissance et puissance, c'est à dire la Grande Lumière. C'était en -904.

Ces élus, que l'on nommera par la suite les Lumieux, se distinguaient par leurs cheveux argentés, et la capacité à maîtriser la forme de pouvoir grandiose qu'était la Grande Lumière. Ils unifièrent rapidement leurs frères humains autour de leurs grands pouvoirs, et enseignèrent leur maniement. Les Médians, armés d'une nouvelle puissance engagèrent une terrible guerre sainte contre les Augustes. Ces derniers, en position de plus en plus difficile, iront de plus en plus loin dans la nécromancie, donnant naissance à de nombreuses horreurs qui hantent encore l'humanité de nos jours. Le conflit prit fin en -847, et les restes des augustes s'enfouirent dans des cryptes, attendant des jours meilleurs pour leur revanche.

Les Médians avaient sauvé Aldor de la menace des Liches et des Augustes, dirigés par leurs Rois Sorciers. Loin d'être acclamés par les autres races, leur combat avait laissé de profondes blessures dans les terres, souillée par de nombreuses malédictions nécromantiques. C'est alors que les rois sorciers se mirent à étudier intensivement la Grande Lumière, pour en tirer d'autres bénéfices. Ils découvrirent le moyen de soumettre terre et ciel, eau et vent, à leur volonté. Ce n'était plus simplement la Grande Lumière, dont la puissance ne servait qu'à purifier la non-vie. Ce pouvoir était à présent au service de Grande Magie, accomplissant des prouesses nouvelles. Rapidement, ils s'en servirent pour réparer leurs terres, aux sein des grands enchantements de terraformage. Une période de prospérité nouvelle comme jamais vue s'ouvrit pour les Médians.

Forts de leur puissance inégalée, les Médians allèrent chercher les Abyssaux en -702 en plein coeur de leurs royaumes souterrains, et détruisirent leur empire pour apporter la paix à la surface. En -482, les Marins, en ayant assez d'être repoussés de plus en plus loin de leurs terres natales par les Médians en développement, déclarèrent la guerre, et échouèrent lamentablement. Les Médians en profitèrent pour oblitérer leurs ennemis, et les rares survivants se réfugièrent sur de lointaines îles extra-continentales. Les Gardiens voyant cela réagissent négativement, n'ayant pas donné des pouvoirs aux humains pour qu'ils détruisent tous les autres, mais restent relativement passifs. En -412, les forêts sacrées Sylvestres sont annexées et abattues. Ces derniers sont réduits en esclavage.

C'était devenu plus qu'assez. Il était de la mission sacrée des Gardiens d'arrêter tout cela. Les Gardiens entamèrent en secret un grand rituel, semblable à celui de -904, pour retirer leur pouvoirs aux Médians. Le complot fut éventé par une mystérieuse ombre, et tous les gardiens furent massacrés.

Les siècles passèrent. Un détail important est l'augmentation graduelle des modifications magiques sur les esclaves Sylvestres, pour les rendre plus forts, plus agiles, et plus obéissants, au prix de leur capacité mentale. Ceux-ci devinrent noirs, à l'image de leur cœur abritant une haine immense pour leurs maîtres humains. Ils oublièrent qui ils furent par le passé, n'étant plus rien d'autre que des automates de chair et de bois mus par la volonté d'éviscérer leurs maîtres mais contraints par de puissants sortilèges à l'obéissance absolue. On les nomme les Asservis.

Un homme nommée Méandor, le plus grand mage que les hommes n'ont jamais connus, unifia les différents Rois Sorciers en -51. Il entama alors le plus grand et le plus terrible des projets des hommes sur les bases des grands rituels des gardiens : la transcendance des lois de la magie. Grosso-modo, tirer une croix sur les grandes règles de la magie, notamment sur la limitation due au mana, la création de vie et le voyage dans le temps. En guise de défi à la prophétie des Gardiens, pour montrer à quel point ils étaient dans l'erreur, on décida à ce rituel la date de l'an 0 de notre calendrier.

L'an 0 vu la fin de la Grande Magie.

Une explosion gigantesque survint au centre névralgique du rituel, ayant aspiré toute la magie du continent. Sans la présence des grands enchantements de terraformage, les blessures de la terre soignées des siècles plus tôt se rouvrirent, les malédictions nécromantes refirent surface avec leur lot de cadavres animés et d'imitations de liches se réveillant enfin. Les Asservis libérés de tout contrôle se jetèrent sur leurs maîtres et firent un carnage monumental. Dans ce continent devenu apocalyptique, devenus impuissants, les survivants humains fuirent par la mer de l'ouest en direction d'un nouveau refuge, hantés à jamais par la fin d'une ère...
avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1276
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum