[Organisme Gouvernemental] La Veille Patriotique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Organisme Gouvernemental] La Veille Patriotique

Message par DALOKA le Mar 8 Nov - 22:19

"La bouche close, mais les oreilles toujours ouvertes, nous protégeons les citoyens des ennemis qu'ils ne soupçonnent pas."

Aussi nommée « La veille », elle forme une organisation militaire récemment fondée par le parti de la nouvelle aube pour la guerre de 57-58 contre haynailien, bien que le projet ne put être complété réellement que durant le second mandat de la Nouvelle Aube en 63. La Veille remplit les fonctions de services secrets dans la fédération et sa présence a déclenché une forte polémique chez l'opposition quand la nouvelle Aube était au gouvernement. Le but de la formation de la veille patriotique est, selon le parti de la Nouvelle Aube, de contrer la propagande tyrannique et religieuse impériale envahissante et de limiter la puissance de réseaux criminels comme le Croc Noir à l'intérieur de l'état.

  Triant ses membre sur le volet, la Veille encore récente est constituée de vétérans militaires, installés pour la formation de l'organisme, mais majoritairement de jeune recrue dans la vingtaine d'année. Pour recruter des membres la Veille examine avec attention les résultats des examens des écoles militaires. Ils envoient aux meilleurs profils des propositions de rejoindre la veille, ce qui ne se fera réellement cependant qu'au bout d'épreuves pointues servant autant d'examen que d'entraînement.
Ces épreuves furent pensées par des spécialistes pour former les meilleurs agents possibles, mettant en exercice la volonté et l'intelligence des candidats. Sur les jeunes élus ayant accepté l'invitation néanmoins, deux tiers renoncent et se retirent. Aucun d'eux n'est néanmoins autorisé à parler de l'entrainement.  
 Les jeunes talents deviennent agents officiels entre 20 et 25 ans, la Veille préférant éviter de recruter des membres trop vieux. Exercés à de nombreuses techniques et sciences, certains de ces agents sont réputés surdoués. Les résultats brillants de ces méthodes on fait la fierté de Pablo Andromes, membre de la Nouvelle Aube et sociologue waien de renom, qui a prononcé au parti cette idée en 56 et grandement participé à l'établissement du projet (et est donc populairement traité comme son fondateur). On a accusé cette organisation d'être potentiellement la future inquisition, mais Pablo s'en est défendu, clamant que l'éthique de la veille n'avait rien de comparable et clamant avec humour que «Personne ici n'immolera une petite fille ayant eu le malheur de porter un chapeau  pointu devant la mauvaise personne. ». Puis, que les exercices étaient en perpétuels études et changement et dénués de la barbarie couverte de mysticisme que possédait l'exemple à laquelle on la comparait.

L'éventail de rôles couverts par la veille patriotique est flou mais elle dit ne pas promouvoir l'assassinat. Les veilleurs remplissent le plus souvent le rôle d'espions, parfois de censeurs ou d'enquêteurs officiels. Il serait néanmoins arrivé qu'ils s'introduisent chez des politiciens pour les menacer, mais rien ne l'affirme.
 Le nombre d'agent n'est pas renseigné mais on l'estime assez faible, peut-être en dessous de la centaine. L'agence préfère qualité à quantité et se targue de n'avoir de siège libre que pour les prodiges les plus hardis. Le point de vue sur la Veille patriotique Varie, de gardiens de la morale à ennemis de la liberté. Mais, étant utiles au gouvernement, le feu de l'opposition des tuniques bleus contre eux s'est tu lors de leur arrivée au pouvoir.
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1895
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum