Dans la tourmente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dans la tourmente

Message par Kiart Nenzo le Lun 1 Mai - 14:16

Première Aube.
Une enclave, une cité, un embranchement. Premier territoire annexé de Naosia, ce lieu fût nommé comme le premier espoir pour une nation à l'agonie, stagnant alors que ses ressources s'épuisaient lentement et sûrement. La découverte des hommes, du continent fût le point de départ du renouveau de l'Archipel.
Depuis, éparpillé, le peuple Naosien s'est installé partout où les hommes s'étaient déjà installés, créant d'autres enclaves. Mais Première Aube? Elle est restée là, point d'ancrage d'une nation d'outremer sur un continent principalement habité par l'homme, entourée par une jungle sauvage et impitoyable, chaque agrandissement de l'enclave étant un nouveau pas de leur civilisation sur la jungle.
Et pourtant, tel un obstacle à la progression, la Peste Naosienne est apparut. Touchant au début les Naosiens, cette maladie s'est répandue également aux bêtes, aux plantes et aux hommes, tuant les animaux domestiques à petit feu alors qu'elle décimait les peuples pensants, les condamnant à une mort rapide dans cette cité.
La solution trouvée, et l'une des moins appréciés, fût que les Tisseurs abandonnent leurs recherches pour un seul but: Maintenir la population en vie.
Enchaînant moyens après moyens, ils ont réussi à épargner la population du pire. Mais pourtant, avec la mort des animaux domestiques, des animaux sauvages et des cultures, Première Aube s'est retrouvée condamné alors que toujours plus de bateaux passaient le blocus ordonné par le gouvernement, manquant d'infecter d'autres ports, d'autres pays.

En ce jour du premier mai, cela faisait huit jours que le projet d'une population et une demande à la participation a été lancée parmi les autres pays, aux Gardiens de fer, même le Corvus et Axaques. Huit jours durant lesquels le Nyhar, l'un de ces immenses navires de roche utilisés par les Naosiens, est resté loin des côtes, attendant l'approche d'autres navires alliés avant l'expédition. Huit jours durant lesquels la tension à Première Aube n'a fait que s'amplifier, la population malade condamnée à devoir survivre alors que les ressources alimentaires s'épuisaient.
Mais aujourd'hui, le Nyhar est arrivé à quai, porteur de l'aide des pays et des organisations qui ont voulu participer à ce projet, ceux qui ont eu le désir de sauver les hommes et les femmes, les Humains et les Naosiens actuellement condamné à dépérir si personne ne les aide.
Arrivant à quai, tous purent voir l'état de ce port lointain: Les habitations cubiques Naosiennes mêlés à l'architecture de Scarrath, l'aspect désertique de cet endroit comme après des combats alors que des traces de luttes se voyaient entre les chariots et les caisses brisées qui trônaient sur la pierre lisse de l'endroit, l'absence de toute garde. Tout cela semblait si étrange alors qu'en arrivant, un son de corne de brume les précédant, un assemblage hétérogène de vivants venaient s'attrouper vers le port, les Humains en minorité d'un côté alors que les Naosiens restaient de leur côté, les deux groupes se dardant mutuellement du regard lorsqu'ils n'étaient pas tournés vers le navire, tous partageant les mêmes singulairtés, ils étaient presque intégralement recouverte d'une sorte d'herbe verte qui leurs protégeaient le corps tandis que leurs peaux étaient blanches, leurs écailles ternes, leur plumage décoloré, leur chitine presque transparente et leur pelage cassant. Comme un symptôme, aucuns, parmi les Hommes ou les Naosiens ne semblait épargné par cette affliction.

La tension était à son comble, tous semblant être prêt à sauter sur le navire avant qu'un Mirianien, un homme oiseau au plumage pourpre et à la corpulence épaisse malgré sa courte taille, s'approcha du bord du navire, son armure de chitine finement ouvragée par la représentation de vagues sur l'intégralité de son corps, tout en tenant un parchemin.
D'un raclement de gorge, il leva le parchemin, un Silence hurlé par un de ses compères forçant à l'écoute alors que d'autres hommes et femmes apparaissaient sur les ponts des navires non loin, pour voir ce mage Naosien entonner ce discours préparé.
Nul ne savait si c'était du à la magie, où un contrôle de la respiration, mais tous purent entendre ses paroles, alors que le Mirianien se tenait droit, lisant ce parchemin.


"Mâles et femelles de Première aube!
Sachez-tous qu'en ce jour, nous venons vous aider à passer cette difficile épreuve!!
Nous vous apportons la nourriture dont vous aurez besoin pour tenir, nous vous apportons la force pour permettre à ce port de tenir contre la maladie!
Nous sommes ici pour vous! Pour faire en sorte que votre souffrance ne soit pas vaine, que ce fléau qui nous condamne ne puisse plus s'abattre sur ceux qui ont souffert et ceux qui ont été épargné!

Baissant la tête alors qu'il prenait une respiration, il replia le parchemin avec un air solennel alors qu'il levait les yeux vers tout les habitants de ce lieu.
Je sais que cette épreuve n'aura épargné personne! Quel nul n'a pu ignoré la présence de ce poison!
Mais je vous l'annonce là où nos dirigeants n'auraient pas voulu vous le dire! Il y a quelqu'un derrière tout ça!
Et nous sommes ici pour pourchasser l'être abject qui vous a infligé ce tourment.
Nous avons ici, sur ce navire, plusieurs personnes de toutes nations qui sont venus pour participer à l'expédition qui servira à retrouver cet être!

Mais nous avons besoin de vous! Vous qui connaissez ce lieu mieux que personne! Vous qui avez connu l'origine de ce tourment!
Je demande à tout ceux qui sont aptes à participer à cette expédition, au coeur même d'Almir Gasai!"

Alors qu'il entonnait ces derniers mots, les passerelles furent dépliés depuis le navire vers le port, tandis qu'un vent froid parcourait la foule. S'il avait un tant soit peu pu exalter la foule, il avait refroidi certaines ardeurs alors qu'il entonnait le cœur même de leur projet, progresser au sein des jungles sauvages de Scarrath.
Et pendant ce temps, des caisses de nourritures étaient descendus des navires, plusieurs marins portant eux-mêmes les sacs de nourriture tandis que les mages s'approchaient de la foule, cherchant tout volontaire alors que l'orateur se retourna vers le pont, vers les invités du Nyhar, ceux qui rejoindraient également l'expédition.

"J'espère qu'au moins certains viendront" Son nom était Krandr, et nul n'oubliait qu'il était le capitaine de ce navire.




// Bonjour et bienvenue à tous.
Comme vous l'avez compris, le contexte de ce rôle play se passe à Eclipse, à Scarrath et plus précisement encore à Première Aube qui est une colonie Naosienne installée à la bordure d'Almir Gasai.
Dans ce contexte, vous incarnez une personne, humain ou non, homme ou femme, présent durant les événements de Première Aube.
Vous pouvez être un des habitants du port, un de ceux qui sont maintenus à quai durant l'embargo, voir simplement un de ceux que Naosia a reçu pour qu'ils participent à l'expédition.

Ce rôle play sera assez commun mais voici quelques précisions et règles:
-Durant ce rôle-play, sachez que vos compétences seront fortement baissés, vous comprendrez d'ici peu mais un personnage extrêmement puissant ( Rang B) peut finir avec la même puissance physique qu'une personne plus faible (Rang E)
-Il y a un temps de réponse d'une semaine, vous êtes inactif. Au bout de deux semaines sans prévenir, votre personnage commencera à dépérir plus vite.
-Oui, ici, la maladie est présente mais son niveau ne sera pas visible par vous.
-J'utiliserai parfois les dés pour les situations les plus inattendues et pour les phases de combat. Notez que la qualité de la description de votre action influencera sur les dés. C'est une règle tacite mais il est bon de la rappeler (Mais abusez pas, six lignes pour donner un coup de poing, c'est demander le bâton pour se faire battre)
-Dans ce rôle-play, les stats de combat peuvent être utiles mais des personnages non combattants pourront avoir un impact positif sur votre aventure.
-Je tenterai d'être le plus exhaustif possible dans mes descriptions. Je serai cependant disponible l'essentiel du temps pour vos questions, auxquelles je répondrai dans le post suivant.

Voilà voilou, bon rp, en espérant qu'il se casse pas la gueule lui aussi :hap:
Ps: Tentez original, c'est plus amusant. //

__________________________________________________
Tic... Tac... Les secondes s’écoulent et s'emballent.
Tic... Tac... Tic... Tac... Et finalement je craque.
avatar
Kiart Nenzo
Crocomo caché

Messages : 569
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 19
Localisation : Lama

Feuille de personnage
Nom des personnages: Kiart Nenzo

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tourmente

Message par DALOKA le Mer 3 Mai - 23:01


Parmi les invités du Nyhar s'avançait un homme, qui était à son habillement, waien. Visiblement aisé, il portait une chemise blanche, sans veste, à cause du climat local, et un chapeau aux bords larges qui le protégeait du soleil. Dans une main, il tenait un grand sac contenant son équipement, et de l'autre , par politesse, il retira son couvre chef pour se présenter convenablement comme la norme occidentale le voulait. Légèrement sous la trentaine et ayant une bonne mine, il portait à son visage une paire de lunettes aux verres ronds et disposait ses cheveux blonds sur le côté droit de sa tête de manière impeccable, lui donnant un air autant professionnel que professoral. Et pour cause, Lupe Andromes était le fils d'un politicien brillant, et il venait ici en tant que tel. Du moins, officiellement. Mais, peu importe les raisons de son implication, ce dernier aurait de grands gains à réussir cette mission. Non pas que le paysage local lui plaisait, mais il avait insisté devant ses supérieurs en préméditation du caractère capital de la mission.

Sans plus de révérence, il alla s'adresser à Kandr, souriant.
-Vous pouvez avoir une entière confiance en mon support lors de cette mission, malgré les tensions politiques actuelles. Cependant, je voudrais, de votre avis, une posture franche : quelles seraient les conséquences de l'échec de cette opération?
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1813
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le renard

Message par Jack Van Flyff le Mer 10 Mai - 15:20

Le scarrath jura lourdement, voyant que son éventuel bénéfice venait de s'envoler avec une aisance affolante. Et il ne semblait pas y avoir tant de gros bras prêt à agir afin de sauver la situation! Lui, humble marchand allait devoir agir également. Mais où allait le monde? En tout cas, pas en son sens. Non, les affaires ne pouvait pas plus mal aller. Il épousseta sa tenue et son turban, vérifia sa dague et ses bagues. Non rien ne pouvait aller moins bien, même si la probabilité de sauver la situation était maigre, il y aurait moyen de se faire une somme d'argent si lui même survivait après.
-Foi de Rahallsahad, je saurais me rendre utile!
fit il se détachant des invités dans sa tenue colorée. De taille moyenne, il n'était pas très impressionnant, mais semblait marquer une forme d'opulence.

__________________________________________________
avatar
Jack Van Flyff
Lady's doudou

Messages : 711
Date d'inscription : 08/10/2010
Localisation : Dans le coeur de sa maitresse :3

Feuille de personnage
Nom des personnages: http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/t379-jack-van-flyff-eclipse-version#6884

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tourmente

Message par Lord Penguin le Lun 15 Mai - 12:19

Parmi les membres de l'expédition de secours se trouvait un homme ectomorphe, grand et fin, avoisinant les deux mètres. Enveloppé dans une large cape de voyage claire, seule sa tête était visible : Peau sombre typique des scarrath, yeux noir aux contours particulièrement prononcés, cheveux frisés mi-long... Il portait une barbe taillée avec attention, et son visage était d'une douceur étonnante, plein de bienveillance. 

Déjà venu plusieurs fois à Première Aube, il avait une certaine affection pour cette enclave. Lorsqu'il apprit la nouvelle du blocus, il lui parut inconcevable de ne pas participer à cette expédition. Il doutait avoir les compétences requises, mais il ne pouvait pas laisser tous ces gens dans leur détresse. C'était son devoir de leur venir en aide.
Autour de lui, nombre de personnes s'agitaient... Tehlal resta silencieux, s'étant déjà présenté aux membres de l'expédition et à Krandr. De plus, Il savait déjà tout ce qu'il y avait à savoir sur chacun... Et même plus. Il attendrait simplement les précisions sur l'opération, et qu'on ait besoin de lui.

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 622
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tourmente

Message par Coriendre le Dim 21 Mai - 16:14

Un homme approchant la trentaine était lui aussi sur le bâteau, cependant, il venait de monter à bord. Il portait un large tonneau entre ses bras, le portant avec une facilité assez déroutante.
Un docker. de taille moyenne, on pouvait deviner à travers ses vêtements qu'il s'agissait de quelqu'un de particulièrement musclé. Il avait des jambes particulièrement puissantes, et des bras développés, lui donnant une forte carrure. Quelque chose dans sa couleur de peau semblait cependant un peu étrange.
Il semblait être d'origine Scarrath à première vue, mais quelque chose dans son teint en disait un peu plus. Peut être avait il des racines Bériliennes en plus.
Il avait des cheveux très noirs bouclés d'une manière intéressante, la peau brune, et une démarche qui semblait un peu arrogante, un peu trop masculine. Vêtu de vêtements de mer basiques, il avait une cape brune foncée posée sur l'épaule, comme si il était prêt à partir n'importe où.

" Bon après-midi, messieurs! Je suis Ameer Ega. Je suis là comme paire de bras afin de vous accompagner pendant votre voyage. N'hésitez surtout pas à me demander de l'aide en cas de besoin. "
Il serra la main de tout le monde d'une main ferme, souriant, avant de retourner vers les tonneaux, aidant d'autres personnes à déplacer des cargaisons de provisions vers la populace en contrebas.


Dernière édition par Coriendre le Dim 21 Mai - 16:32, édité 4 fois (Raison : BB Code)
avatar
Coriendre

Messages : 170
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 19
Localisation : Quelque pars, dans le néant.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Sanga, Zagan

Voir le profil de l'utilisateur http://your-happy-pills.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tourmente

Message par Kiart Nenzo le Dim 21 Mai - 18:18

La foule ne s'était pas dispersée, loin de là. Tous étaient restés pour s'approvisionner et ainsi se sustenter après le blocus imposé par Naosia et qui les avait laissé dans un rationnement difficile. Qu'importe l'âge ou la stature, c'était une marée qui se déchaînait auprès des Dockers qui déchargeaient la Nyhar, tentant de récupérer un fruit mur, des légumes alors que les pauvres porteurs étaient malmenés. La situation était d'autant plus gênante alors que les expéditionnaires avaient ainsi une vue plongeante sur ce chaos de mains avides et d'estomacs affamés, duquel s'échappait parfois des cris distincts parmi les paroles continuelles d'une foule concentrée.

Mais Kandr ne s'était pas occupé de les fixer, non. Tourné vers ce Waien, cet inconnu à ses yeux, qui s'était adressé à lui sans plus de cérémonies, lui même répondant en penchant la tête avant que son bec ne s'ouvre, son ton légèrement rauque d'avoir hurlé son discours.

"Je suis au courant de vos inquiétudes vis à vis des conséquences si nous réussissons pas l'exploit de leur sauver. Mais je ne peux pas vous indiquer tout les détails tant que nous n'aurons pas été rejoins par les volontaires et que vous n'aurez pas été protégé de cette peste. Nous n'avons que peu de temps."
Sa réponse fût, non pas froide, mais sans emphase, comme si c'était une réponse maintes répétées. Et c'est en se retournant qu'il coupa la discussion, fixant la foule qui s'était légèrement calmée.

Et même en cours de dispersion. Alors qu'ils discutaient et s'étaient observés, des Régisseurs du Nyhar étaient descendus pour prêter main forte aux dockers, leur présence intimidante et la nourriture consommée sur l'instant faisaient ainsi fuir les personnes les plus rassasiés. Et peu à peu, ce calme permettait de dénoter un autre regroupement. Nettement plus mineurs, tout au plus une vingtaine, se forma ainsi les premiers volontaires de l'expédition qui allaient compléter les quarante personnes qui iraient dans la jungle de Scarrath pour débusquer l'origine de cette infection.





Mais ce fût bien plus d'une soixantaine de personnes qui vinrent se mouvoir à travers le port de Première aube. N'ayant pas de quoi protéger l'équipage à bord, le Navire fût évidé de toutes présences à l'exception des gardes de Première aube qui s'étaient postés autour du navire.
Et pendant ce temps, la colonne de hétéroclites de soldats, de porteurs, d'invités et voir d'ouvriers traversa les ruelles pavés.
Après l'effervescence de la distribution, tout les habitants retournaient chez eux et rapidement, montrant la peur qu'ils avaient alors que les marques de quelques combats étaient visibles avec des marques de sang séchés, de éclats de verres mais également les restes d'une charrette brûlée dont les flammes avaient léchée et noirci un mur proche.
Mais rien n’arrêta la progression de cette colonne, même lorsqu'elle découvrit le but de cette marche.. Des énormes troncs servaient de supports tandis que les murs évoquaient des feuilles à l'aspect orangé, voir doré, des nervures pourpre visible sous l'effet de la lumière qui provenait de l'intérieur. Seuls deux portes creusées à l'intérieur même d'un tronc, de taillée pour se fondre en apparence. Et en cet instant, elles étaient ouvertes et les quelques personnes tardant à observer cette structure furent bien vite poussées en avant, l'énorme habitation engouffrant sans peine tout l'équipage et les conscrits.

L'intérieur de la structure s'avéra former un dôme qui donnait sur plusieurs autres portes, la taille de la pièce étant déjà suffisamment importantes alors qu'ils marchaient à même le bois, l'art de la construction des Tisseurs s'avérant être des plus Sylvestres en apparence. Et c'était devant eux qu'ils se trouvaient. Uniquement quatre tisseurs qui géraient l'intégralité de la santé de Première aube.
Tous vêtus de Luhra, du parasite comme tant d'autres, ils faisaient preuve d'une grande prestance alors que les Naosiens leur portaient une marque de respect en penchant unanimement la tête. Kandr vint eux-mêmes les voir, se détachant de la colonne pour leur murmurer avant qu'il ne se retourne, l'air grave.


"Je crains qu'il est temps de vous révéler l'origine de notre expédition et les conséquences de notre échec. De nos erreurs. Alors qu'il disait ces mots, les portes furent fermés par deux humains portant le Luhra ainsi que des robes de tissus coupées pour couvrir le bas de leur corps tout en les laissant torse nus. Il y a de ça six mois, nous avons découvert des ruines dans la jungle de Scarrath, des ruines qui se révélées être des ruines Dunekmeth. Sauf qu'une semaine après notre découverte, Iklra, le fléau...
La peste Naosienne comme nous en avons eût les rapports. Au début, ce sont les explorateurs qui sont morts sans qu'on puisse rien faire et le site fût rapidement abandonné.
Mais la maladie s'est rapprochée. Les animaux infectés, les êtres pensants également. Au bout d'un mois, la maladie avait déjà frappé l'enclave."

Mais avant qu'il ne puisse continuer, un Tisseur leva la main en l'intimant de se taire. Josis, ce dernier portait le Luhra mais sa démarche, sa manière d'agir, semblaient plus humaine alors qu'il s'approchait, sa voix raclant à peine tandis qu'il dévoilait un accent de Nurenuil.
"On vous épargnera les détails de ce qu'il s'est passé ici, le rationnement ayant forcé la population à tenter de se rebeller. Moi-même, je n'étais pas ici durant le début des événements mais nous avons réussi à épargner 60% de la population de l'enclave. Mais ce chiffre n'est pas à notre avantage.
Si le blocus se maintient, l'enclave n'aura plus les moyens de survivre. Non seulement par la nourriture mais nous ne pourrons pas éternellement les maintenir en vie.
Et de plus, on ne sait pas si la chose, ou le quelqu'un qui a crée cette peste ne va pas recommencer son oeuvre ailleurs?"
Respirant un grand coup, le Josis leva alors les yeux vers l'assemblée, jaugeant tout ce petit monde du regard.
"Si on ne réussi pas à attraper celui qui nous a fait ce coup de pute dans le dos, on aura fait tout ça pour rien... Bien. Maintenant que les réjouissances sont faites, mes confrères vont devoir s'occuper de vous. Pendant que je vais devoir m'adresser à Kandr."

Si le discours se coupa avec une note étrange, les Naosiens d'habitude si procéduraux, les Mages Naosiens semblèrent ne pas être affectés, indiquant à des personnes de les suivre. Blanches comme des linges, suant, les personnes affectaient déjà les symptômes d'une infection au cause de l'absence du Luhra. Seuls ceux qui étaient déjà à première aube étaient immunisés mais dans cette étrange salle d'attente, les gens devaient attendre leur tour, observant les portes par lesquelles les malades rentraient et les Tisseurs sortaient, une odeur de viande avariée s'en échappant à chaque ouverture.
Et déjà, des groupes s'étaient formés. Une dizaine des volontaires formaient déjà un cercle dans un coin, alors que leurs voix commençaient à percer. Une femme, par la voix,
semblait mener la discussion vu le volume, apostrophant ses compagnons qui baissaient la tête.

De l'autre côté, ce fût un Manipulateur, un Mirianien au plumage intégralement pourpre qui vint à s'approcher d'un Scarrath. Les yeux brillants, il s'adressa à Rahallsad alors que ses compères le fixaient du regard. Presque comme une sorte de bizutage, il semblait avoir été envoyé lui demander quelque chose, ce qu'il fit avec une certaine gêne.
"Hmmm... Vous savez, humain, qu'il va s'agir d'une expédition dans la nature. Les riches ne devraient pas rester chez eux?" Bien évidemment, la question était stupide mais ce Mirianien semblait ne pas connaître la culture Scarrath... Et avoir été surtout envoyé pour qu'on se moque de lui, son inexpérience facile à saisir.

__________________________________________________
Tic... Tac... Les secondes s’écoulent et s'emballent.
Tic... Tac... Tic... Tac... Et finalement je craque.
avatar
Kiart Nenzo
Crocomo caché

Messages : 569
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 19
Localisation : Lama

Feuille de personnage
Nom des personnages: Kiart Nenzo

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tourmente

Message par Jack Van Flyff le Mer 24 Mai - 20:24

-Cher ami, j'ai beau posséder une certaine fortune j'ai évincé moi même plusieurs de mes adversaires commerciaux. Il va s'en dire que ma dague est particulièrement bien aiguisée, c'est là le privilège d'avoir grandit dans la rue. Passons à la suite, la richesse n'ayant d'intérêt que si il y a des gens pour la remarquer non? fit il souriant, ce qui lui semblait particulièrement logique. Après tout que serait la richesse si personne ne pouvait la désirer? Ce n'était guère son intérêt premier pour sûr, mais c'était là l'une des utilités de l'opulence.

__________________________________________________
avatar
Jack Van Flyff
Lady's doudou

Messages : 711
Date d'inscription : 08/10/2010
Localisation : Dans le coeur de sa maitresse :3

Feuille de personnage
Nom des personnages: http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/t379-jack-van-flyff-eclipse-version#6884

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tourmente

Message par Lord Penguin le Jeu 25 Mai - 10:48

Tehlal lança un regard compatissant au Mirianien. Ne voulant pas laisser ce genre de situation s'éterniser, au vu du contexte, il s'avança et souffla dans l'oreille du Mirianien :

-Vous ne devriez pas vous laisser faire, rien ne vous oblige à cela.

Puis il prit la suite de Rahallsahad.


-Enfin, comme l'a dit notre ami, nous devrions passer à la suite. Qu'attends-t-on avant de commencer l'expédition? Pouvons nous nous rendre utile de quelque manière?

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 622
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tourmente

Message par Kiart Nenzo le Dim 28 Mai - 15:16

Visiblement, le Manipulateur n'avait été que peu surpris de la réponse de Rahallsahad, ses yeux montant et descendant le long du corps de l'humain en le jaugeant. Cela ne l'empêcha pourtant d'écouter les paroles du Scarrath tout autant que les rires étouffés de ses compagnons qui l'avaient jeté sur un humain dans le seul but de le voir réagir.

"Je croyais qu'être riche signifiait être incapabl-"
Ses mots étaient sans nuances, sans arrières pensées et traduisaient une question qu'il se posait alors que Tehlal l'en coupa en lui soufflant à l'oreille, le Mirianien écarquillant légèrement les yeux avant de reculer d'un pas alors que Tehlal se trouvait auprès de Rahallsahad, en même temps que les éclats de rires se firent plus présents dans l'environnement sonore des trois individus que le Mirianien tenta de couper en relevant la tête.

"L'expédition demandait de l'aide physique ainsi que la présence de figures de commandements pour coordonner l'ensemble et..."En apparence exalté au début de son discours, ce dernier se coupa alors qu'il cherchait ses mots sans se soucier qu'on le voit, sa bouche s'entrouvrant. Mais il n'eût pas le temps de finir alors qu'un Tisseur qui venait de sortir d'une des portes venait rapatrier le Mirianien et sa troupe.



Peu à peu, la pièce se vidait et ce ne fût qu'une affaires de minutes avant que chacun se retrouve à devoir passer devant un charnier.
Tel était le mot pour les définir car derrière chaque porte où les gens partaient et les Tisseurs ressortaient, un relent de sang et chairs putrides venaient assaillir les nez les moins sensibles alors que les plus sensibles pouvaient sentir tout le panel de fluides que le corps humain était composés.

Plongées dans une pénombre éloignée par quelques bougies de cire, ces salles évoquaient des dortoirs pour malades, les soignés allongés sur des lits de pierres, mais également un quelconque temple obscur alors que des canaux traversaient le bois qui composait le sol, remplis d'un liquide noirâtre qui se révélait être un mélange de sang et de chairs qui coulait entre ces espaces, les remugles des os broyés frottant contre le bois tout aussi audibles que la respiration sifflantes de ceux qui étaient allongés sur ces lits.

Si tout dans ce lieu transparaissait l'étrange, le macabre et surtout la répulsion, les Tisseurs semblaient les moins à l'aise alors qu'ils devaient guider les individus apeurés sur les lits, les forçant à s'allonger pour extraire un des Luhra baignant dans ces canaux hématiques.
Quel était la fatigue que devait subir un individu qui devait guider chacun de ses malades à travers un charnier où les soignées étaient lentement rongés de l'intérieur tout comme eux?

Car, c'était bien la sensation de la première fois qu'un individu portait un Luhra.
Maintenus allongés, l'étrange raie sanglante déposée sur le torse dénudé, l'animal plantait alors ses griffes à l'intérieur même du corps des malades pour s'y accrocher tandis que les Tisseurs devaient guider la croissance rapide du parasite sur tout le corps.
Chaque seconde faisait que le corps était recouvert un peu plus.
Chaque seconde était une lente progression des griffes du Luhra à l'intérieur de la chair jusqu'à que le corps entièrement recouvert et mutilés, le Tisseur relâche son emprise, laissant les soignés traumatisés à même leurs lits.

C'était l'exacte vérité, et c'étaient ce qu'allaient subir tout ce beau monde alors que tous furent approchés, prêt à être implanté et laissé dans l'inconscient pendant quelques heures.

__________________________________________________
Tic... Tac... Les secondes s’écoulent et s'emballent.
Tic... Tac... Tic... Tac... Et finalement je craque.
avatar
Kiart Nenzo
Crocomo caché

Messages : 569
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 19
Localisation : Lama

Feuille de personnage
Nom des personnages: Kiart Nenzo

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tourmente

Message par Jack Van Flyff le Dim 28 Mai - 15:27

-Uh. Et bien, je dois dire que cela m'enchante comme la première fois avec la pute du Vieux Salim. Eh, si vous devez y aller d'ailleurs, espérez que ce ne soit qu'après avoir perdu un pari, parce que si vous en avez envie .. Je ne donne pas cher de votre santé mentale. le marchand soupira lourdement essayant de pas imaginer ce qu'il allait subir, mais le sort des bonnes gens, lui importait un peu tout de même. Assez pour se sacrifier pour eux du moins.

__________________________________________________
avatar
Jack Van Flyff
Lady's doudou

Messages : 711
Date d'inscription : 08/10/2010
Localisation : Dans le coeur de sa maitresse :3

Feuille de personnage
Nom des personnages: http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/t379-jack-van-flyff-eclipse-version#6884

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tourmente

Message par DALOKA le Ven 9 Juin - 21:44

Lupe, patientant assit, ne semblait pas paniquer à l'idée de ce qui allait leur arriver dans l'immédiat. Peut-être s'y attendait, ou avait il simplement le sang froid nécessaire pour ne rien laisser paraître. Il avait été, après tout, un soldat entraîné parmi les meilleurs pour le bien de sa patrie.
-Sans vouloir vexer qui que ce soit, il aurait été bien plus professionnel de nous expliquer le plus tôt possible le traitement à venir et de nous conforter sur les éventuelles conséquences négatives. C'est ce manque de clarté qui mène à une ambiance malaisante, dit Lupe sur un ton à la limite du sarcasme.
Que feraient ils si certains d'entre nous décidaient de s'enfuir en prenant leurs jambes à leur cou?
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1813
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tourmente

Message par Lord Penguin le Sam 10 Juin - 12:25

Tehlal eut un mouvement de dégout en pénétrant dans le charnier. Cette odeur pestilentielle, ces chaires à nu... Des visions qu'il détestait au plus haut point et qui n'étaient pas sans éveiller en lui une certaine forme de peur. Etait-il forcé de subir un tel traitement ? 
Hmpf. Il savait bien que oui. Si tel était le cas...


-L'homme doit aimer l'homme jusqu'à tout sacrifier pour lui. Jusqu'à sa vie. Mais j'espère tout de même que nous n'en arriverons pas à un tel extrême, dit-il en s'avançant avec une appréhension à peine dissimulée. Faites votre oeuvre.

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 622
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Acte 1

Message par Kiart Nenzo le Mar 13 Juin - 22:36

Alors que la pièce était pratiquement vide à l'exception des individus, le va et viens des malades et des tisseurs permi à celles et ceux au sens de l'observation suffisamment affûté de connaître ce qu'il advenait aux pièces lorsque ce n'était pas les sinistres rumeurs que les Naosiens murmuraient entre eux en espérant être loin des oreilles indiscrètes.
Et à mesure que le nombre descendait, la tension montait tant par la peur de savoir le traitement.
Et lorsqu'il ne furent qu'un nombre réduit, une douzaine, les portes n'étaient même plus refermées derrière les Tisseurs alors que ces derniers allaient et venaient, la fatigue visible sur leurs visages à la composition non-humaine, les minutes se transformant en des heures de travail où la moindre erreur de minutie risquait de travailler.
La seule exception à ce climat délétère était alors, à ce moment, le porte parole même des Tisseurs, Voluptis. De loin le moins humain en apparence, il arborait un air sympathisant avec ceux qu'ils devaient recevoir et tâchait de répondre comme lorsqu'il se présenta à Rahallsahad, ses mandibules se pliant en une imitation de sourire parfaitement réussie qui collait avec l'inclinaison volontaire de ses paupières.


"Je n'ai pas eu le déplaisir de connaître ce Salim ni même l'appareil génital de son chien de garde mais je pense que c'est pas entre ses cuisses que vous trouverez votre survie. Nous avons que peu d'outils et malgré cet aspect répugnant, il s'agit de la manière la plus propre et saine de parfaire et d'utiliser notre art."
Et c'était en un léger pliement de son dos qu'il indiqua au marchand de le suivre à son plan de travail, l'implantant ainsi le Luhra comme tant d'autres avant lui. L’événement fût court mais eût le mérite à cet instant de légèrement détendre l'atmosphère grâce à la vulgarité de leurs propos.
Mais les autres mages n'étaient pas aussi calmes voir conciliants et si certains accueillaient les remarques, imprécation ou les élans apeurés comme de celui de Tehlal avec un calme dogmatique, le dernier d'entre eux, un Aulousien aux écailles d'un blanc légèrement verdâtre, ne put s'empêcher ainsi de tempêter lorsque Lupe, son prochain patient, s'était permis de questionner la mise en secret du traitement. La bouche sèche, la gorge serrée et le corps tendu parcouru de frissons, ce fût des paroles libératrices d'une tension maintenue depuis le début de cette épreuve d'endurance.

"Vous croyez quoi? Que nous aurions du vous indiquer que vous alliez devoir porter un autre organisme comme une seconde peau et que ce n'est pas plaisant?! Voyez comment vous réagissez déjà devant le fait et vous n'imaginez même pas comment vous auriez pu réagir? Vous imaginez au moins comment cela aurait réduit les effectifs de l'expédition. On a pas les moyens de jouer franc jeu si personne n'a le courage d'assumer de se sacrifier!
-Valrax! Allez-vous reposer!"

Coupant court à la tentative de l'Aulousien, ce fût l'un des confrères, un homme-oiseau dont l'absence de pigment marquait même la couleur de ses yeux, faisant alors de son corps un ensemble blanc couvert d'une armure d'un vert impécable et qui, d'un mouvement de bras, congédia le Tisseur impliqué en conviant Lupe à le suivre malgré l'épuisement qui se voyait sur ses traits.
Puis enfin, plus personne n'était exempt, plus personne dans Première Aube n'était exempt de Luhra.
Et alors que les épargnés se jetaient dans la tourmente, une voix annonça l'acte.





Un cri, un soupir, des bruits de pas.
Tehlal fût ainsi le premier à se réveiller alors que des mains lui tenaient les épaules, le forçant à se redresser avant qu'une bouillie à l'odeur nauséabonde fût forcée à ses lèvres,
le Scarrath ainsi engoncé fût forcé d'avaler le produit qui se révéla fort nutritif alors que ses sens revenaient. Des yeux trahissant la peur, ce fût Valrax qui le tenait, l'Aulousien albinos, qui le fixait avec des grands yeux tout en parlant, sa gorge émettant un bruit incompréhensible jusqu'à que les oreilles de Tehlal se débouchèrent enfin.

"On a pas le temps d'attendre que les Luhra finissent d'agir en profondeur! Si nous n'envoyons personne, le soulèvement risque de nous atteindre! Quoi! Bien sûr pour les flammes que j'y ai pensé!"
Parlant visiblement à quelqu'un au loin, l'Aulousien semblait pressé, alors qu'il tapotait le visage de Tehlal avant de le délaisser contre le lit à nouveau, disparaissant de son champ de vision. Les mouvements étaient difficiles à faire, la chair creusée par le Luhra se rebellant et ayant perdues ses reflexes, il s'agissait presque de s'habituer à un corps qui n'était pas le sien.
Du moins, voilà ce que pouvaient penser les réveillés, ceux et celles qui étaient réveillés par les Tisseurs qui les congédiaient vers le dôme sans plus d'explications, les laissant tâtonner vers le lieu. Et plus de personnes étaient réveillés, plus il était évident que les réveillés se trouvaient uniquement parmi les personnes les plus récemment endormies.

Mais la question demeura encore sur l'origine de leur réveil jusqu'à que dans un grognement, ce fût Voluptis qui sortit d'une des salles de chairs, agitant les bras avec un air dégoutté avant qu'il ne relève les yeux vers les neuf personnes réveillées qui s'avéraient être Lupe, Tehlal, Rahallsahad, Ameer Ega, un Manipulateur Kirian Orka, une Régisseuse Josis du nom d'Alvanar ainsi que Adar, Liureï et Sinval, trois circonscrits humains d'origine Scarrath au côté d'Ameer Ega.
Les neufs individus ainsi présents durent alors affronter la vérité lorsqu'il se dirigea simplement vers la porte de sortie du dôme, l'ouvrant en exposant à leur vue Première aube prise dans les flammes, l'homme insecte se retournant alors vers eux.

"Vous avez compris pourquoi vous êtes ici? Libre à vous de nous aider ici ou d'aller sauver leur sauver les miches."

__________________________________________________
Tic... Tac... Les secondes s’écoulent et s'emballent.
Tic... Tac... Tic... Tac... Et finalement je craque.
avatar
Kiart Nenzo
Crocomo caché

Messages : 569
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 19
Localisation : Lama

Feuille de personnage
Nom des personnages: Kiart Nenzo

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tourmente

Message par Jack Van Flyff le Jeu 15 Juin - 14:40

- Et bien, l'Enfer est bien sur cette terre. fit le marchand en remettant en place ses vêtements. Il n'avait pas le choix et reculer maintenant serait un bien bel échec. Il se tourna vers les autres, les regardant avec un air enjoué.
-Qu'attendez vous? Nous avons fort à faire. Le peuple nous appelle.fit-il en souriant et en faisant ses premiers pas dehors, essayant de prendre quelques repaires. Déjà il faudrait calmer les foules, voir éteindre les flammes. Même si il ne connaissait rien à tout cela, il allait devoir faire avec.

__________________________________________________
avatar
Jack Van Flyff
Lady's doudou

Messages : 711
Date d'inscription : 08/10/2010
Localisation : Dans le coeur de sa maitresse :3

Feuille de personnage
Nom des personnages: http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/t379-jack-van-flyff-eclipse-version#6884

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tourmente

Message par Lord Penguin le Sam 17 Juin - 13:57

Se levant difficilement, Tehlal sentit la désagréable sensation du parasite en lui, mais engourdit comme il l'était, aucune douleur. Rejoignant difficilement les autres, il eut un frisson en contemplant le spectacle de dévastation qui s'offrait à ses yeux.

-Vous m'enlevez les mots de la bouche, Rahallsahad... J'ignore quel espoir nous avons d'éteindre ces flammes ou de sauver qui que ce soit, mais il nous faut essayer. Si le sort met un obstacle insurmontables entre toi et ton prochain, la vraie loi de l'amour est de mourir contre ce dernier. Mais...

Se tournant vers les naosiens, notamment Voluptis, il leur demanda :

-Votre étrange magie ne peut-elle rien pour tous ces gens? Et qu'est-ce qui s'est passé? D'où viennent ces flammes?

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 622
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tourmente

Message par DALOKA le Sam 17 Juin - 17:13

Lupe, dans un rictus de déplaisir, agitait son bras, constant à quel il avait perdu en force et en souplesse.Il avait été entraîné à résister à la douleur, mais ceci était une situation un peu trop unique pour lui à son goût. Cependant, il n'avait pas à se plaindre maintenant.
-Je vous suis, Rahallsahad. Il est plus efficace de se réunir à cette tâche.
Il avait manqué d'éclater de rire au dicton de Tehlal, et protéger les habitants ne faisait pas réellement partie de sa mission, cependant le waien ne tenait pas maintenant à passer pour un insensible. Cela ne coûterait pas grand chose.
Portant toujours son grand sac, Lupe se dirigea vers les flammes, tentant d'abord de réunir et rassurer les gens.

avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1813
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tourmente

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum