[Région] La Vallée myosienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Région] La Vallée myosienne

Message par DALOKA le Lun 28 Aoû - 21:15

Dissimulée aux coeur des montagnes des terres dépravées, qui doivent leur nom à l'aspect de ces même montagnes, cette vallée est le lieu où comme son nom l'indique, les myosiens résident. Les monts dépravés sont un endroit terriblement difficile à traverser, en raison des nombreux prédateurs volants. Une fois ces montagnes traversées, se révèle alors comme un oasis au milieu de ces terres, un lieu fertile et riche en ressource qui semble être le berceau de la civilisation myosienne depuis toujours. La Vallée myosienne aurait une superficie d'environs 250 000 m².



Le territoire Myosien est divisé en trois cités qui collaborent pour la prospérité de leurs civilisations. Entre ces dernières se trouvent des multitudes de villages et, si les myosiens sortent peu de la vallée, ils circulent très fréquemment dans leur propre territoire.  Dans la vallée se trouvent des terres très aisément cultivables qui produisent la majorité de la nourriture myosienne, ainsi que des forêts peuplées par un écosystème varié de créatures souvent pacifiques, semblant habituées à la présence des myosiens. Certains animaux même, sont domestiqués pour que leur force serve au transport ou à l'agriculture, par des myosiens étant éleveurs de métier. Malgré ces bêtes, la vallée myosienne est probablement le lieu le plus paisible du continent d'Aurore, du moins pour qui n'y est pas étranger.


L'Architecture Myosienne

  Les myosiens disposent d'une architecture pas si éloignée de celle des humains dans son principe, puisqu'ils établissent des maisons de briques cuites dotées de toitures. Ils préfèrent généralement construire des bâtiments à base de forme circulaire ainsi que des toits en dôme. Les myosiens préfèrent également construire dans la largeur, et non dans la hauteur, leurs bâtiments, en plus de construire des grands habitats, plutôt que plusieurs maisons. Aucun myosien n'ayant sa maison propre, ils ne voient pas de problème à vivre communément dans ces bâtiments dénués de portes en intérieur, les myosiens ayant une conception différence l'intimité à cause de leur communication psychique. Une maison myosienne peut généralement accueillir 5 à 20 personnes selon sa taille, et est dotée d'une chambre, d'une salle de vie, de cuisines, et d'un système de toilettes. Des variations peuvent exister selon le lieu, ou si la maison est censée accueillir des membres d'un corps de métier précis. Il est très courant pour les myosiens de changer de maison au cours de leur vie, car ils ne s'attachent guère à un espace personnel.
  Amateurs d'art, les myosiens apprécient décorer leurs bâtiments, la toiture intérieure prenant la forme d'une coupole étant systématiquement gravée et peinte. Il en est de même pour les arches et les piliers, souvent décorés avec un soucis du détail bien commun à la société myosienne. La mosaïque est aussi un moyen courant pour les myosiens d'embellir l'intérieur de leur maisons. Très ordonnés dans leur vie, les myosiens considèrent qu'un lieu de vie à la fois entretenu et agréable participe à la paix de l'esprit et permet de mieux réfléchir, ainsi l'aspect de leur lieu de vie leur importe beaucoup.

  Dans les villes myosiennes, on peut trouver divers types de bâtiments utiles à la société, comme les pouponnières, les écoles, les amphithéâtres, ou bien les bains publics. Il faut noter que l'hygiène est, pour un myosien, très importante, et qu'il est de coutume d'aller quotidiennement aux bains quand l'on en a la possibilité.


Lac de la Première Bordure et Alentours

  La région du lac de la première bordure, que l'on peut également appeler simplement région haute, a la particularité première d'être le lieu de transition entre la vallée myosienne et les montagnes extérieures, et donc le reste des terres dépravés.
  Les montagnes extérieures bordant l'est de la Vallée myosienne sont réputées dangereuses à cause des multiples cavernes abritant des Lisriopes, des grands rapaces au long cou écailleux et au plumage rouge et vert. Ces derniers attaquent ceux qui se trouvent sur le territoire, ce pourquoi les myosiens ont établi des chemins éloignés de leur lieux de vie afin de traverser les monts sans danger, bien que peu d'entre eux tentent une telle aventure. Sans connaître le chemin, il faut redoubler de prudence, un Lisriope étant assez fort pour emporter un myosien moyen dans ses serres, et pouvant faire de même avec les humains.

  Une fois sorti de la zone montagneuse, l'on débarque sur la bordure est du lac, déjà plus riche en végétation, bien que doté d'un environnement très rocailleux. Car ce lieu est assez éloigné de leurs autres lieux de vie, on ne trouve que quelques villages myosiens, par lesquels il est possible de prendre une barque afin de traverser le lac. Parce que les terres sont difficilement cultivables ici, la pêche autour du lac est l'activité principale. Les îles à l'intérieur de ce grand lac sont souvent peuplées de villages de pêcheurs, et parce que pêcher les créatures ici demande souvent une bonne carrure, on y trouve pas mal d'humains Auroréens dans la population locale. Certaines espèces de poissons sont même élevées dans ces territoires, mais ne peuvent survivre ailleurs car l'eau est pour eux trop pauvres en minéraux. Le lac de la première bordure dispose d'un grand nombre de rochers, et de nombreux crustacés s'y cachent, en faisant la seconde cible des pêcheurs locaux. Bien qu'il n'y ai que peu de cultures, on y trouve un grand nombre de végétaux, notamment des algues d'eau douce, que les locaux consomment régulièrement.  Assez calme, on y trouve pas de prédateur réellement dangereux pour les habitants, et le passage occasionnel de myosiens revenus de l'extérieur ou de nouveaux membres de la communauté est la seule chose dynamisant parfois cet endroit très calme ou une routine s'installe pour la plupart de ses habitants.

  La Cité Haute semble être la véritable porte vers la civilisation Myosienne. Construite à l'extrémité nord du lac, c'est une cité côtière qui a pour rôle d'accueillir les individus et objets provenant de l'extérieur. En raison de ceci, on y trouve la grande école d'intégration, qui est le bâtiment par lequel doivent passer tout membre étranger intégrant la communauté myosienne. C'est là que les informations importantes sur la communauté de la vallée seront transmises  et que ces individus se verront attribuer un rôle, même temporaire, à assumer dans la communauté selon son intellect et son physique, ainsi qu'un habitat dans la vallée. C'est également là qu'opèrent les observateurs, des psychiques spécialisés dans la projection de leur esprit à longue distance, prouesse possible en réunissant leur force. Ainsi, les observateurs peuvent communiquer jusqu'à la Cité Anneau au maximum, ainsi que dans les montagnes extérieures.
 
 Cette ville avait originellement un objectif défensif, rapidement abandonné à cause des siècles d'absence de conflits vécus par les myosiens. Il subsiste néanmoins des murailles qui ne sont jamais utilisées et proviennent visiblement d'un âge reculé. Ces dernières semblent posséder des propriétés anti magiques, contenant des barres forgées de Thorium, métal introuvable dans la vallée.
 Avec la présence des observateurs, la Cité Haute conserve tout du moins son rôle défensif. Chaque membre de la communauté provenant de l'extérieur doit passer par cette ville pour accéder facilement au reste du territoires par les chemins construits par les myosiens, et il devra à la Cité Haute passer un très bref examen de routine vérifiant que son esprit est saint et n'a subi aucune forme d'altération ou de dégénérescence. Si c'est le cas, il devra passer une séance de réhabilitation à la grande école d'intégration.

Cité Anneau

  Afin d'accéder à la cité Anneau, il faut passer par les basses montagnes, où des chemins ont été creusés, facilitant grandement la circulation, d'autant plus que l'on y trouve pas de prédateur assez massif pour constituer un danger direct. Il peut arriver que les Uniclopes, des créatures charognardes, attaquent des groupes si affamés, généralement plus pour leur monture que pour les gens dessus. Afin de faciliter la traversée, les myosiens font usage des Matapau, des animaux servant de manière générale pour le transport dans la vallées myosienne. Parce qu'ils ne font pas forcément de bons animaux de traits en dehors de cela, les Eventre Rocs, de grand et robustes reptiles recouverts d'une carapace, sont préférés quand il s'agit de transporter des marchandises ou autres.

La cité Anneau est une grande ville fondée sur les ruines d'une cité faite par les ancêtres des myosiens. Intermédiaire entre la zone haute et la zone basse de la vallée, cette ville s'organise autour d'un immense cratère visiblement non naturel, qui contenait jadis une grande installation magique très importante. La terre du cratère, fertile, a été réinvestie par les myosiens tout comme l'immense cercle de pavés qui l'entoure et donne son nom à la ville.

  La zone externe, l'anneau donc, contient la grande majorité des bâtiments importants. Un bon nombre d'entre eux se consacre à l'exercice d'un certain corps de métier, et l'on y trouve au final peu d'habitations. Le bâtiment le plus important de la société myosienne s'y trouve : Le Premier Amphithéâtre. C'est ici que les débats d'esprits destinés à prendre les décisions importantes pour l'ensemble de la communauté ont lieu. C'est également dans l'anneau que se trouve la Grande Bibliothèque, qui recueille sous forme écrite tout le savoir myosien. Parce que le savoir se transmet par habitude mentalement, elle n'est cependant utilisée que lorsqu'il s'agit de recherches sur des données anciennes, obscures, ou très techniques. Les savants et penseurs myosiens sont néanmoins très scrupuleux et confient leurs rapports détaillés à la bibliothèque. Quand aux bibliothécaires myosiens, ils sont souvent sélectionnés pour leur mémoire infaillible, et regroupés, parviennent toujours à repérer l'ouvrage désiré dans cette infinité de livres et parchemins. Pour cause, cette bibliothèque est le bâtiment le plus massif de la  ville.
  A noter que les myosiens n'utilisent pas de plume pour écrire. A la place, ils font usage de la Coleurée, une encre végétale vert sapin dont ils recouvrent leurs index et majeurs afin d'écrire. Pour cela, les myosiens écrivant régulièrement, afin d'avoir une écriture fine, ont des ongles particulièrement longs à ces doigts là de leur main droite. La Coleurée est également comestible, ayant un goût sucré et acide, ce pourquoi se lécher les doigts après l'écriture est une pratique courante. Préparée différemment, elle peut faire usage de sauce.

  Passé les bâtiments administratifs et utilitaires, vient le cratère. A l'écrit, les myosiens utilisent pour le décrire un mot semblable au mot Jardin. Et pour cause, l'endroit est presque entièrement verdoyant. Non seulement la terre du cratère est fertile, mais l'eau s'y amasse abondamment, permettant à de grands arbres fruitiers d'y prendre vie, ainsi qu'à diverses céréales d'y être cultivée par les myosiens. Au centre du cratère s'est formé un lac à l'intérieur duquel une vie aquatique s'est également développée.
   Dans ce cratère a l'air de coin de paradis, sont installées la plupart des maisons de la cité anneau. Cette dernière sert véritablement de capitale culturelle à la communauté myosienne, et de nombreuses sculptures et diverses statues accompagnent les habitations colorées. La sculpture de statue est un art très apprécié par les myosiens qui cultivent la beauté du corps. Parce que l'art abstrait est à leur yeux laid et éloigne de la vérité, ces sculptures sont toutes dans un style très fidèle à la réalité.
  Le cratère est donc un décors somptueux, parcouru de ruisseaux et des beautés confectionnées par l'art et l'architecture myosien, auxquelles se mêlent souvent une multitude d'espèces de plantes grimpantes fleuries. A part les myosiens, un écosystème d'animaux pacifiques coexiste aussi dans le cratère. Les myosiens sont très fier de cet endroit qui représente pour eux leur idéal de paix et d'harmonie.


Lac de la Seconde Bordure et Alentours

A partir de la cité Anneau, descendre dans la région basse de la vallée est aisé et sans danger. La région est, dite intérieure, du lac est une zone très verdoyante que les myosiens utilisent pour l'élevage et la culture. On y trouve un certain nombre de villages fermes. Guère robustes, les myosiens utilisent des animaux pour l'agriculture, tels que les Eventre Rocs, ou encore le massif Othrysien , un robuste reptile végétarien pouvant atteindre jusqu'à 4 mètres de haut. Parce que la plupart des prédateurs sont effrayés par leur présence, ils n'approchent guère les habitations myosiennes, ou même leurs cultures. Si les myosiens cultivent de multiples céréales, ils possèdent également une culture encore inconnue au continent : celle du café, qui est depuis longtemps une boisson courante chez les myosiens. Ils cultivent également de grandes variétés de riz, dont certaines trouvables sur le continent d'Eclipse.
  Les myosiens élèvent aussi des animaux, mais n'apprécient pas la viande rouge. A la place, ils préfèrent élever des volailles ou encore des insectes. De nombreuses espèces d'insectes massives vivent sur aurore, et la vallée myosienne ne fait pas exception. Les Scorpions de Vallée font la taille de homards, et cuisinés correctement, font le met le plus populaire des myosiens, et leur poison sert grandement à la médecine locale. A noter que les myosiens prennent la cuisine très au sérieux, notamment à cause de leur grand soucis pour la santé physique, et excellent en la matière.

On trouve également dans la région interne du lac une zone forestière aux grands arbres doté d'immenses feuilles. Dans cette zone se trouvent quelques myosiens dégénérés, en raison de sa proximité avec les récoltes qu'ils peuvent aisément voler. Bien qu'il soit rare d'en rencontrer, ils sont considéré comme le pire danger de la région.

  La partie externe du lac est moins habitée. Cette région mène vers l'Ouest des territoires dépravés ou bien les monts d'argent, où les myosiens s'aventurent peu car ils n'y ont que peu d'intérêt et ces lieux sont dangereux. Il arrive parfois que des créatures s'aventurent un peu loin, et si les myosiens ont quelques moyens de les maîtriser, une attaque aura tendance à causer des dégâts et des victimes. Certains myosiens dégénérés sont parfois poussés à se reculer dans cette zone des territoires dépravés, car ils ne craignent nullement les créatures. C'est une raison de plus pour les myosiens de peu s'éloigner du bords ouest du lac.

  La cité Basse est le lieu avec la concentration démographique la plus haute de la vallée myosienne, en raison de sa proximité avec leurs cultures. Un contact rapide peut s'établir entre les différents villages grâce au lac, les échanges entre la cité basse et ces derniers sont donc fréquents. Cette ville est divisée en deux partie : une où les bâtiments se répartissent au bords de l'eau, et enfin une autre se disposant sur la multitudes de petits îlots du nord de la cité basse, reliés entre eux par des pontons de bois. Cette cité est celle qui couvre une plus grande superficie, comparée aux deux autres.
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1948
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum