Transmigration divine

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Aller en bas

Re: Transmigration divine

Message par Lord Penguin le Dim 18 Nov - 20:33

Meortis resta immobile. Sa tactique avait échoué, et ce à cause de l'inconscience du larbin qui leur avait été assigné par Lektor. Tout s'était presque déroulé comme elle l'avait prévu, et pourtant, elle n'était pas parvenue à sortir vainqueur.
Elle réfléchissait... Et arrivait à un constat écoeurant et glaçant. Il s'agissait peut être bien de sa première réelle défaite de son existence. De ces défaites que l'on ne peut souvent connaître qu'une fois, car elles ne laissent pas indemnes. Tout s'était bien dégoupillé jusqu'à présent, mais à terme, c'est bel et bien ses alliés qui l'auront amenée si bas.
Elle revint mentalement en arrière... Si elle avait ordonné à U.Seitz de reculer, si elle avait directement ignoré Bishop, si elle avait compris pour le collier... Si elle avait refusé la mission en ignorant sa dette envers Lektor, ou même si elle avait trahi la confiance de Fryma.
Mais elle n'avait rien fait de tout ça, et voilà ou elle en était à présent.
Cependant, et malgré tout, elle ne sentait pas que tout était terminé. Il y avait une issue, quelque part. Peut être n'avait elle pas encore perdu?
Après tout, elle était déjà morte sans grand espoir de retour, et pourtant elle avait fini par reparaître. La situation n'était pas si différente...
Mourir... Elle ne voulait pas revivre cette expérience terrifiante. Et encore moins une vraie mort, dont elle ne reviendrait pas. Elle ne voulait pas se perdre de nouveau dans le néant. Il fallait qu'elle comprenne ce qui se déroulait, ce qu'elle risquait, et comment s'en sortir.
Après tout, ils avaient réussi à perturber leur plan originel, ça ne se passait pas non plus comme eux l'avaient prévu.
-Que fais-tu ici? Et qu'est-ce qui se trame, maintenant?
En posant cette question, Meortis se mit à faire différents tests. Ils étaient dans la Sarth, dans une illusion dont ils avaient conscience mais dont ils ne pouvaient pas s'échapper...? Elle tenta de vérifier l'état de ses réserves de mana, et de voir si quoi que ce soit clochait au niveau de son âme, de son esprit, ou de son corps. De même, elle se concentra et prit le temps d'analyser les environs et sa propre personne... L'objectif était de comprendre autant que possible l'effet du sort de Mark.

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 916
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmigration divine

Message par Coco le Lun 19 Nov - 14:23

Les cheveux lachés de Naoko ondulaient lentement à cause de sa télékynesie. On aurait dit qu'elle était sous l'eau. Elle continua à fixer l'intérieur de la gorge du serpent, avant de se tourner d'un coup vers Bishop, provoquant un petit tintement de ses boucles d'oreilles qui sonnait presque comme une petite clochette. Les bijoux scintillaient à la lumière du soleil.
..... " vous vous êtes tout de même faites avoir". Et toi non? Tu n'as pas l'attitude d'une personne coincée ici.
Naoko sauta de l'entrée de la bouche du serpent, aterrissant juste en face de Bishop, inaffectée par la gravité.
Tu sais comment sortir d'ici, n'est-ce pas?, dit la télékynesiste, faisant en pas en avant en fixant Bishop avec un regard visiblement affecté par la situation dans laquelle elles étaient. Les coins du blanc de ses yeux devenaient un peu plus rouges.
Le rituel est terminé. Tu as eu l'information que tu voulais, maintenant aide nous à sortir de ce... Géhenne. Elle remua vaguement la main pour désigner la situation actuelle.
J'ai largement de quoi te payer si tu m'aide, et je ne compte certainement pas rester coincée ici.
avatar
Coco

Messages : 230
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 20
Localisation : France

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmigration divine

Message par DALOKA le Lun 19 Nov - 22:15


– Pour commencer, oui, je sais sortir d’ici,
déclara Bishop en croisant les bras. Je peux entrer et sortir à volonté de Regime grâce à mon médaillon, cependant ne croyez pas que cela veuille dire que je puisse vous aider, ou même que j’en aie envie…
Hm, à tout bien y réfléchir, peut-être, fit-elle, un doigt sur les lèvres. Peut-être que je pourrais chercher un moyen de vous tirer de là et récupérer vos corps pour que vous surviviez. Mais la chose prendrait beaucoup de temps, ne serait pas évidente, et je n’y aurais visiblement pas d’avantage, sauf pour les ressources de Naoko. De plus la nécromancienne est trop dangereuse, même pour moi : je m’en porterais mieux si elle reste ici.
Dans tout les cas, vous attendrez. Je n’en ai pas fini ici, à vrai dire cela ne fait que commencer. Normalement, vous étiez supposées être enfermée dans un rêve individuel, non pas cette réplique de la réalité récente, mais cela ne devrait pas trop déranger le plan.

Bishop marcha vers le serpent là où se trouvait Naoko. Elle donnait l’impression d’avoir une maîtrise totale de la situation, même devant ses ennemies, et se montrait bien plus décontractée que durant leur combat.
– Nous allons entrer en contact avec l’esprit de Ravage d’ici peu, et mon vrai travail commencera alors. Je compte tout simplement arpenter ses souvenirs pour obtenir des informations inédites ; des mémoires de l’âge héroïque par exemple ! Le jeu en valait largement la chandelle, toute mage digne de ce nom se devrait d’être intéressée par cela. Je vous dois également d’autres explications, au sujet de ce que vous allez devenir :
Mark n’a jamais eu l’intention de tuer Ravage. C’est plus complexe que cela. La Transmigration divine fait du dieu un homme et des hommes un dieu en les unifiant… La vérité est que Mark considère que Ravage dispose mal sa priorité, et est plus conscient que donner une mort véritable à cet être est en dehors de nos capacités.
Ravage voudrait en vérité, être mortelle. Pas ne plus exister, cela serait uniquement une extrémité à laquelle elle est poussée par son incapacité à changer : les êtres à essences sont nés complets et sont mus par certains concepts toutes leur existence, ils n’évoluent point comme nous. Ne me demandez pas comment Mark en est venu à la conclusion que Ravage se trompait sur son propre souhait, il y a des choses sur lesquelles même moi je n’ai pas envie de m’interroger. L’important est que la Transmigration divine permet à Ravage d’expérimenter une vie humaine, et c’est là que vous entrez en jeux, et pour cela qu’il y avait besoin de « sacrifices » ; Ravage ressentira vos émotions, celles de vos vies mais aussi celles que vous expérimenterez dans le rêve de Regime. La peur de la mort, l’amour, la tristesse, etc, elle connaîtra tout ce qu’elle est incapable de ressentir par elle même. J’aurais pensé que Mark profiterait de cela pour ne faire qu’un avec sa bien aimée, mais il semble qu’il soit satisfait de mourir après lui avoir offert ce cadeau… Je ne l’ai jamais apprécié de toute façon. Il était bien éloigné de l’image que je m’en faisait.

Résumons donc : Vous et toutes les personnes de la région vous faites partie maintenant du rêve de Ravage qui lui permet, en se projetant en vous, d’être humaine. Le rayon d’action va s’étendre théoriquement jusqu’à Algor et Musmar. Puis la Sarth réabsorbera des esprits dans 1000 ans, afin de l’alimenter au cas où Ravage se lasse de vous. Pour ce qui est de vos personnes… Eh bien vous êtes rattachées par une immortelle, félicitations donc: vous avez vaincu la mort.  

Elle applaudit sur ces mots avec ironie.
– Naturellement Ravage ne savait rien. Elle ne prend même pas la peine de juger autrui puisqu’elle est sure de tuer celui qui l'a trahie… Tenez, Fauster voulait effacer sa mémoire à l'exception de sa conscience d'avoir exaucé son souhait. Cela n’aurait rien changé à sa nature, juste relancé un nouveau cycle. Il voulait lui faire signifier qu’elle n’avait pas d’autre choix que d’accepter sa nature. J’aurais pitié d’elle, si cette chose pouvait réellement ressentir ce qu’on nomme souffrance : personne n’a jamais considéré lui offrir ce qu’elle a demandé.

Méortis pouvait constater que le sort imitait même son ressenti de la magie. Ses réserves de mana n’avaient pas changées, la réplique était, pour l’instant en tout cas, réellement bien réalisée. En fait il semblait qu’elles étaient tous manipulées déjà par la Sarth, qui empêchait leurs esprits de se tirer de l’illusion même en étant conscients de sa nature. Elle n’avait jamais croisé pareille chose.  
Il y avait pourtant quelque chose qui n’allait pas. Quelque chose que seule elle pouvait ressentir, comme quelque chose qui n’était pas elle qui grattait à l’intérieur de son esprit. C’était mineur mais particulièrement désagréable… Quelque chose lui forçait à se rappeler que ce corps n’était pas réellement le sien, et tentait d’établir sa place dans le domaine de son esprit. Un effet secondaire, peut-être, de la Sarth, qui ne semblait pas lié à Ravage.
Pendant ce temps, Naoko observait le fond de la gueule du serpent : le noir total. Ni Ravage ni U.Seitz en vue mais… Plutôt un profond malaise, qui la rendait nauséeuse à chaque fois qu’elle tentait de sonder la profondeur de cette gorge. Elle avait envie de détourner les yeux.


Terugkeer s’était assuré d’être immunisé à toute influence magique sur son esprit. Il n’était pas ni Geldo, ni un Naosien : cela demandait un minimum de conscience pour maintenir le sort. Il pouvait agir mais… S’il était fortement troublé ou tombait dans les pommes, c’en était fini de lui. Malheureusement, faire mieux relevait du domaine de l’impossible : son acte était déjà surhumain.
avatar
DALOKA
Grand Cracheur d'encre

Messages : 2160
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 22
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmigration divine

Message par Lord Penguin le Mar 20 Nov - 18:10

Meortis se fichait toujours des réelles intentions de Mark, ce qui importait étaient les détails de la situation actuelle. Elle constatait que ce collier était définitivement bien pratique... Mais malgré les belles paroles de la sorcière, Méortis n'avait aucune intention et aucune raison de compter sur Bishop pour la sortir d'ici, et il n'y avait aucune chance ou possibilité de récupérer le collier à ce stade. Alors cette femme voulait se rapprocher de la vérité ? Des mémoires de l'âge héroique? L'origine de la magie? Méortis frissonna simplement par la proximité de cette terrifiante éventualité. Même si elle n'était pas directement concernée, la possibilité que quelqu'un l'apprenne et soit dans la possibilité de lui communiquer de telles choses lui donnait des sueurs froides. C'était d'ailleurs là la seule raison pour laquelle elle craignait Ravage. Et maintenant, l'esprit de la créature allait investir le sien.
L'illusion semblait à priori parfaite, mais il devait y avoir une faille quelque part. Soit dans le sort même de Mark, soit dans le fonctionnement de la Sarth...
La Sarth... Méortis considéra un instant l'ironie de la situation. Elle était à présent coincée à cause d'un des artefacts qu'elle avait contribué à conceptualiser il y à de ça près d'un millénaire.
Quelle quantité absurde de magie Regime devait consommer à chaque seconde pour maintenir son illusion? Ou était-elle partiellement maintenue et auto-générée par les victimes, malgré leur conscience du fait?
-Bishop. Cette simple apostrophe contenait tout le mépris que Méortis portait pour la sorcière et suffisait à faire comprendre exactement ce qu'elle pensait d'elle. Les questions qui suivirent exprimaient de même l'intérêt de Méortis pour la seule chose à sauver chez cette personne. Ses compétences et sa magie, pas totalement inintéressantes. Et nos corps? J'imagine qu'ils sont encore en vie. En état de sommeil. Qu'est-ce qui se passerait si nos fonctions vitales venaient à s'arrêter? Resterait-on malgré tout prisonniers de l'illusion? Enfin, évidemment. Sinon toute cette mascarade ne durerait qu'un siècle et n'aurait aucun sens. Regime doit donc nécessairement et au moins partiellement rompre le lien qui existe entre nos corps et nos esprits, c'est bien cela? Une autre solution serait que la Sarth génère une copie de nos esprits après avoir absorbé l'originel, ce qui lui permettrait de ne rapidement plus avoir à compter sur l'auto-alimentation de l'illusion par la cible.

C'est alors que Méortis le ressentit. Elle remontait à la surface... Pourquoi maintenant en particulier? C'était inhabituel, et ce devait être un effet secondaire de Regime.
Par réflexe, la mage utilisa le peu de magie qu'elle pouvait encore ressentir pour générer un faible volume d'eau. Volume qu'elle manipula, lui donnant la forme d'un cercle, comme une fine assiette, parfaitement plate, générant à partir de ce dernier un miroir de glace. C'était ainsi qu'elle maintenait son contrôle, et qu'elle évitait de basculer sans s'en rendre compte. Ce n'était clairement pas le moment de perdre la tête. Pas une nouvelle fois.
Elle fixa son image. Ses yeux, son nez, et surtout la croix tatouée sur sa joue. L'exact même motif qu'elle affichait sur son visage depuis toujours, au trait près. Le même physique. C'était bien elle, ça l'avait toujours été, et ça le resterait. Elle n'avait pas changé, elle n'était pas autrui. Elle se reconnaissait parfaitement. Tant que ce serait le cas, elle pouvait être sereine...
Mais une idée germa alors en elle.
Il était vrai qu'elle n'était pas "normale" sur ce plan ci non plus. Deux esprits en un... Et un seul corps dans l'illusion. Si le lien entre le corps et l'esprit était maintenu...
Elle avait peut être. Peut être, une échappatoire. Elle se mit à réfléchir. Il fallait qu'elle fasse vite, avant que l'illusion ne se mette réellement en place, ou que Phérianne n'altère sa capacité à raisonner.

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 916
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmigration divine

Message par Jack Van Flyff le Dim 25 Nov - 21:41

Terugkeer décida simplement de jeter un coup d'oeil autour de lui, afin de voir, si possible, ce qu'il se passait. Il restait néanmoins concentré, n'ayant pas envie de lâcher l'affaire pour le moment, la mort n'étant pas dans ses amies les plus proches.

__________________________________________________
avatar
Jack Van Flyff
Urbain II

Messages : 875
Date d'inscription : 08/10/2010
Localisation : Dans le coeur de sa maitresse :3

Feuille de personnage
Nom des personnages: http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/t789-les-fiches-de-jack-van-flyff

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmigration divine

Message par DALOKA le Lun 26 Nov - 23:39

–  Naturellement, même si vous mourrez dans la réalité vous persisterez ici, fit Bishop. Votre esprit est copié à l’intérieur de la Sarth pour l’éternité jusqu'à ce que l'on décide de l'effacer. Rencontrer une version alternative de vous même à l’avenir n’est pas inenvisageable, à vrai dire. Enfin, vous aurez tout le temps pour le découvrir.
Pendant ce temps, alors que Naoko regardait encore l’intérieur de la gorge du serpent, sa gueule se referma violemment sur elle, et elle dégringola à l’intérieur d’un tunnel sans fond sans rien pouvoir y faire, disparaissant également intégralement du champ de vision des trois autres femmes.
– Le monde se remet en mouvement, remarqua Bishop. L’univers intérieur de Ravage est si vaste que nos propres mondes intérieurs se feront rapidement écraser. Vu que ce lieu est né de nos souvenirs communs, l’espace ne va pas tarder à changer du tout au tout…
Et en effet, progressivement, le décors changea. Les figures de Mark et du serpent s’évanouirent, la pierre rougeâtre de la montagne laissa place à une terre jaune parsemée de hautes herbes. Les piliers imposants s’effacèrent, des escaliers de roche lisse et beige les remplacèrent. Ils menaient à un bâtiment imposant en forme de prisme, mais dont les décorations multiples, fruit d’arts complexes, ne renvoyaient à aucune architecture connue. Même la végétation semblait alien, composée de plantes grossières et de simulacres d’arbres qui semblaient lentement onduler.
  Mais il n’y avait pas que le temple. Ils étaient au milieu d’une sorte de cité, à en voir les diverses bâtiments qui l’entouraient, bien que vide. Bishop se pencha avec intérêt sur l’escalier, observant sa coupure parfaite ; il n’avait pas été fait artisanalement. Elle se retourna ensuite vers Méortis et Mina.
– Cet endroit ne me dit rien. La végétation, la couleur de la terre… On dirait pour ainsi dire un autre monde. Nous sommes dorénavant dans le passé, enfin, un souvenir de Ravage plus ou moins lointain…
Elle s’arrêta un instant, avant de rire au éclats, une expression jubilatoire au visage.
– Le frisson de l’inconnu ! C’est merveilleux ! Je me demande à quelle époque nous sommes… Avec ma connaissance du Cittamatra, je devrais être capable d’avoir une maîtrise limitée sur le souvenir ou je suis déplacée… Ah ah ah ! Vous devriez m’accompagner, votre corps ne sera pas perdu en vain !
Sur ces mots, elle se mit à vivement arpenter les escaliers, laissant les deux autres derrière.

Chez Naoko, c’était le noir total. Elle avait fini par atterrir sans dommage physique, mais n’avait aucun repère ici. Le lieu était chaud, et elle sentait à ses pied une surface humide qu’elle était bien incapable de voir…
Tout d’un coup, une main la saisit au cou, et la souleva. Deux yeux rouges s’ouvrirent dans l’obscurité face à elle, et elle put alors apercevoir d’extrêmement près le visage de Ravage, marqué d’une expression de colère. Sa main étant brûlante, et sa poigne semblait pour la force être un étau en métal plus qu’un membre humain .

– Tu n’es pas celle que je cherche… Je t’aurais été gréé de me dire ce qu’il se trame actuellement.
Elle lâcha Naoko, et le lieu s’éclaira quelque peu d’une lueur rouge. Les yeux écarquillés, les lèvres closes, la rougeoyante leva les yeux au plafond.
– Le nombre de consciences mortelles croît… Qu’essayes tu donc de me faire Mark ? J’ai comme une explicable nausée…
Ses iris se tournèrent vers la mage.
– Ton âme est d’une innommable vulgarité… Tu es vaine, petite, et faible… Et pourtant je te comprends. Ton existence ne m'est pas entièrement indifférente... C’est insoutenable, obscène !… Qu’est-ce que cela veut dire ? Réponds !


Terugkeer, à l’extérieur du rêve, put apercevoir une des sphères de Mark voleter vers lui. Quand elle fut à quelque mètres de distances, la voix de la liche en émergea.

– Tu n’as pas été capturé par Regime… C’est un tour de force. Je te prenais pour un mercenaire avec quelques rudiments de magie, mais tu as quelque talents cachés.
Cependant tu n’as pas l’air de vouloir me faire face. Que comptes tu faire ? La marche pour sortir de la zone d’influence de la Sarth sera longue. Tu ne seras pas capable de te maintenir éveillé pendant toute cette distance, et surtout pas en maintenant un sort actif.
avatar
DALOKA
Grand Cracheur d'encre

Messages : 2160
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 22
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmigration divine

Message par Jack Van Flyff le Mar 27 Nov - 9:30

-J'ai en effet quelques talents cachés, et je ne compte pas sortir de la zone d'influence de Regime. Toujours concentré il attendait simplement Lektor qui aurait probablement trouvé comment se défendre, et d'un oeil il cherchait des cadavres à qui saquer le mana dont il avait besoin.

__________________________________________________
avatar
Jack Van Flyff
Urbain II

Messages : 875
Date d'inscription : 08/10/2010
Localisation : Dans le coeur de sa maitresse :3

Feuille de personnage
Nom des personnages: http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/t789-les-fiches-de-jack-van-flyff

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmigration divine

Message par Lord Penguin le Lun 3 Déc - 12:36

Méortis gardait en tête l'image de son tatouage.
Le fonctionnement de l'artefact restait obscur. En admettant qu'ils pouvaient copier de manière parfaite les esprits des personnes piégées, il devrait aussi pouvoir les retourner à leurs corps une fois cela fait. S'ils parvenaient à s'échapper, il n'y aurait probablement aucune différence à l'intérieur de l'illusion, et Ravage ressentirait les même choses via la transmigration. Méortis s'inquiéta de la possibilité qu'une copie de son esprit puisse reprendre sa place dans son corps... Une nouvelle perspective dérangeante, bien qu'elle ne puisse pas immédiatement mettre le doigt sur la raison de cette sensation et qu'elle n'en eut de toute façon pas le temps, trop concentrée sur sa réflexion.
Il semblait que la transmigration affectait tous les esprits humains dans son rayon d'action, en les séparant de leur corps. Cependant, étant donné sa condition particulière, il était probable que la sarth ait considéré Méortis et Phérianne comme un unique esprit, ce qui était d'ailleurs le cas. Alors, il y avait peut-être un moyen d'effectuer une substitution...
Rompre ce lien qui liait leurs deux esprits était une entreprise risquée, voir suicidaire. Mais maintenant qu'elle était séparée au moins partiellement de son corps, piégée dans l'illusion, peut-être pouvait-elle s'y risquer sans s'infliger un choc mortel. Alors, il serait peut être possible d'échapper à la sarth en laissant Phérianne en lieu et place de leurs deux esprits liés, et de retrouver son corps.
Ce n'était pas inconcevable, mais pour que cela fonctionne, il fallait qu'elle patiente un peu, qu'elle prenne le temps d'élaborer soigneusement le sort, et que certaines conditions extérieures soient confirmées.
Tout d'abord, que la transmigration ne soit pas permanente dans son rayon d'action. Il serait stupide qu'elle retrouve son corps pour être immédiatement réabsorbée, mais à en croire le discours tenu par Mark et Bishop, ça ne devrait pas être le cas.
Ensuite, le risque demeurait que le sort ne fonctionne tout simplement pas, ou que sa conséquence soit elle même une illusion, et c'est ce dont elle avait le plus peur. Il fallait que son sort contourne l'illusion... Car tout serait terminé à l'instant où elle y croirait, il fallait qu'elle se répète que tout était faux, et qu'elle ne perde pas cela de vue.

Méortis resta sur place à se concentrer et à réfléchir sur l'élaboration de son sort. Elle n'allait clairement pas risquer de s'aventurer dans le souvenir d'une civilisation de l'ancien temps.

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 916
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmigration divine

Message par Coco le Lun 3 Déc - 13:01

Naoko écarquilla des yeux en tombant dans les profondeurs du serpent, paniquant, avant de se faire saisir par Ravage. Toute la panique qu'elle avait ressenti tout à l'heure venait de se décupler et de se transformer en un froid immense dans le dos de la télékinésiste. Une illusion? A moins qu'il s'agisse de la véritable ravage? Dans les deux cas, elle était dans le pétrin.
Une fois lâchée par la déesse, elle répondit, se massant le cou pour faire passer la douleur ressentie à cause de la poigne puissante qui la gardait suspendue il y a quelques secondes.


Hh... Je suis désolée de vous l'apprendre de cette manière, mais Mark n'était pas celui que vous croyez. La Transmigration Divine ne s'est avérée qu'être une simulation remplie d'esprits humains pour que vous puissiez éxperiencer la mortalité.
Elle leva les yeux vers le noir complet de la salle, avant de regarder encore une fois dans la direction de Ravage.
Je suis désolée. Nous sommes tous des victimes dans cette histoire.
avatar
Coco

Messages : 230
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 20
Localisation : France

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmigration divine

Message par Lady le Lun 3 Déc - 13:08

Mina était désemparée. Elle ne savait que dire, que faire.. Pour la première fois, son esprit était saisi par la terreur. Des larmes avaient perlés aux coins de ses yeux et ceux-ci fixaient un point invisible devant eux. Elle se noyait dans sa terreur, incapable de la contrôler, de l'utiliser de manière constructive.

Pour la première fois depuis longtemps, ses sentiments la dépassaient et la trahissait.

__________________________________________________
MIP Jesus
avatar
Lady
Trucideuse d'Exorcistes.

Messages : 304
Date d'inscription : 11/10/2010
Age : 20
Localisation : Sur les genoux de Jack

Feuille de personnage
Nom des personnages: Didi(-chan)/Lady

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmigration divine

Message par DALOKA le Mar 4 Déc - 21:06

Méortis et Mina

Alors que Bishop finit par quitter le champ de vision des deux autres femmes, ces dernières remarquèrent ne plus être seules aux pieds des escaliers. Une douzaine de personnes était subitement apparues, et leurs habits les identifiait comme des scarraths typiques. Ils avaient tous un air étonné, et projetaient leurs regards hallucinés sur l’environnant. Visiblement, ce n’était en rien des gens extraordinaires ou venant d’un autre temps, mais plutôt une petite troupe de travailleurs et de quelques enfants. Très vite, les lieux s’emplirent d’un brouhaha d’interrogations paniquées et de prières à des dieux divers. Ils ne comprenaient en rien ce qui leur était arrivé, et leur nombre augmentait. Une voix soudain résonna dans l'air, et elle était semblable en tout point, sauf pour le ton employé, à celle qu'employait Ravage.
"A ceux qui marchent dans l'arène, les faveurs seront ouvertes. Une seule femme porte une arme ici, je le constate bien. Tranche la tête d'un de tes semblables, maintenant, et présente là en haut des escaliers."
Ce message ne pouvait s'adresser qu'à Mina, visiblement. Au contraire de celle de la rougeoyante, cette voix avait l'air amusée et engageante bien qu'aussi pleine d'autorité.

Naoko

– Je vois... Répondait Ravage devant Naoko, contenant sa colère, une paume contre la surface de son visage. Oui, voilà bien le genre d'acte qu'il se sentirait capable d'accomplir...
Abaissant sa main, elle jeta un regard plein de haine et de mépris à Naoko, comme si cette dernière venait de prononcer un outrage. Alors la lance noire de la rougeoyante apparut dans sa main et elle transperça le ventre de Naoko avec, soulevant ensuite son corps dans l'air en même temps que son arme.
– Tu dis... Une victime ? Moi, une victime ? Reste donc à ta place ! N'ose pas croire un seul instant, un seul souffle que nos pensées soient un instant comparables, soient un instant... Il suffit ! Je ne désire pas le comprendre.
Elle fit glisser sa lance en dehors de la chair de Naoko qui chuta au sol. La mage pouvait sentir des flots de sang s'échapper de son ventre.
– Tu ne mourras pas en ce monde même d'une blessure mortelle, pas tant que je suis là et que je ne le désire pas... Vous êtes déjà des centaines ici, dirait-on. La cacophonie en est insupportable et me rend comme saoule... Mais le feu des blessures est une chose que je comprend. Quant à toi tu ne m'es d'aucun usage. Je... Dois me retirer. Chercher quelque chose... Je ne sais quoi...
Elle eut l'air perdu un instant, le regard vague, avant de se ressaisir.
– Libre à toi de me suivre, ou de te perdre ici, peu me chaut. Si je suis coincée ici bas, il ne me restera plus qu’à teindre tout être ici de ma couleur… Ainsi cet objet perdra sa raison d’être.
Se retournant vers l’obscurité, la figure de Ravage commença à partir. Elle disait que Naoko ne mourrait pas de sa blessure, mais l’endurer était plus facile à dire qu’à faire.

Terugkeer


Dans la réalité de Terugkeer, la surface métallique de l’oeil flottant ondula légèrement, et la voix de Mark, songeuse, s’éleva de nouveau.

– Tu n’as, somme toute, pas baissé les bras. Pourtant tu devrais savoir que tes chances de victoires sont nulles si tu te décides à faire face… Si je ne me trompe pas, tu as donc des alliés qui pourraient potentiellement venir à ton secours. Et qui, nécessairement, ont un moyen de potentiellement résister à Regime. Je te remercie d’avoir confirmé mes doutes, il me faut à présent me tenir prêt à repousser votre prochaine attaque.
avatar
DALOKA
Grand Cracheur d'encre

Messages : 2160
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 22
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmigration divine

Message par Jack Van Flyff le Mer 5 Déc - 11:53

- Je vois que tu es très imaginatif mon ami, en plus d'être une hérésie de la magie, cependant j'ai besoin de faire le plein de mana surtout. C'est pour cela qu'il me faut trouver les corps de nos camarades inconscients hmm ou morts.
Fit-il avant de se déplacer tranquillement, essayant de tenir la causette à Mark en attendant de trouver ce dont il avait besoin. Il se concentrait sur son sort comme il pouvait, s'inquiétant uniquement de son mana, et surtout ne faisant pas plus de deux choses à la fois. Sinon cela serait hors de ses compétences.

__________________________________________________
avatar
Jack Van Flyff
Urbain II

Messages : 875
Date d'inscription : 08/10/2010
Localisation : Dans le coeur de sa maitresse :3

Feuille de personnage
Nom des personnages: http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/t789-les-fiches-de-jack-van-flyff

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmigration divine

Message par Coco le Lun 10 Déc - 21:43

Naoko resta allongée au sol, le souffle coupé et essayant tant bien que mal de resister à la douleur, écoutant Ravage. Elle avait presque eu du mal a comprendre ce qu'elle lui avait dit après que cette dernière ne l'ai transpercée de sa lance, à vrai dire. Son regard était devenu flou. Sa gorge était devenue incroyablement sèche, et le passage de la lance lui brûlait l'intérieur de son corps, comme si elle avait une barre de métal brûlant encore chaude dans le ventre.
C..Ce n'est qu..'une illusion, ce n'e...
Sa main tremblante se posa sur la plaie. Est-ce qu'elle allait mourir? Etait-il possible de mourir à l'intérieur de régime? Non, Ravage venait de dire qu'elle...
Hhh.... hh.. Bordel...
Naoko resta allongée comme ça pendant un moment, essayant de stabiliser son souffle. Elle pouvait sentir son propre sang toucher ses cheveux et sa nuque. Elle était allongée dans une flaque du liquide. Tout semblait incroyablement calme. Lentement, elle tourna son visage pour se rendre compte que Ravage était partie, Naoko utilisant sa télékinésie pour se redresser. Elle était assez calme pour pouvoir utiliser ce type de magie, l'acte ayant probablement été impossible si il ne s'agissait pas de son style de prédilection.
..D..Doucement..
Toujours allongée, son dos se redressa lentement comme si elle était sur un lit d'hopital. Mauvaise idée. Une douleur atroce traversa ses abdominaux, ce qui força la mage a se recroqueviller encore plus. Lentement, elle reprit ses esprits, assise en position fétale dans le noir, avant de commencer à flotter doucement dans la direction générale où était partie Ravage. Elle ressemblait à un étrange fétus, flottant dans le vide de la zone, ses cheveux humides de sang reposant contre ses épaules.
Quelle journée de merde.
avatar
Coco

Messages : 230
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 20
Localisation : France

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmigration divine

Message par Lord Penguin le Mar 11 Déc - 18:33

Meortis se concentrait sur le ressenti de sa magie, ne prêtant volontairement pas attention à ce qu'il se passait alentours. Logiquement, sa mana dans l'illusion devait correspondre exactement à sa mana réelle, du moins tant qu'elle n'incantait pas. Elle devrait attendre encore...
Mais elle avait maintenant une bonne idée du sort qu'elle utiliserait, et commença dès à présent à incanter mentalement. Tant qu'elle n'utilisait pas d'autre magie, elle serait de toute façon capable d'interrompre et de reprendre l'incantation comme bon lui semblait, et pour ce genre, de magie, cela pouvait être très long.

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
avatar
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 916
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmigration divine

Message par DALOKA le Mar 11 Déc - 22:47

Mina et Méortis

L’âme guerrière hésite, semble t-il, fit la voix de femme, moqueuse. Alors, une épée dorée apparut aux pieds d’un des hommes tétanisé. C’était une lame incurvée incrustée de joyaux, trop belle pour paraître solide. Les motifs qui la parcourait étaient d’un autre temps.
Cette arme est d’un tranchant redoutable, assez sans doute pour fendre la pierre des plus robustes cités ! Porte moi la tête de cette femme, et je répondrais à ton souhait. Peut-être pourras-tu retourner dans ton foyer ?  Mais pour cela, tu ne dois pas être faible. Cette arme en main, tu ne crains rien, et même les dieux pardonnent au vainqueur.
L’Homme, comme séduit ou plutôt contraint par cette voix, s’avança vers Mina pour l’attaquer d’un coup gauche. Sans doute ne comprenait-il rien à la situation, c’était un paysan lambda au physique robuste. La voix avait suffit à le galvaniser, et peut-être doutait-il également de la réalité où il se trouvait. Néanmoins, la menace de la lame semblait réelle, Mina devait y faire quelque chose.

Naoko



Naoko se rapprocha de Ravage à l’aide de sa télékinésie. Alors, le paysage autour de cette dernière changea drastiquement, comme consumant l’obscurité pour y dessiner sur sa surface un nouveau tableau. La terre terne était creusée de flaques rouges, comme si elle vomissait du sang, et le ciel était parcouru de nuages orangés qui s’effaçaient au profite de la lumière écarlate du soleil, dont la couleur était ternie par celle de Ravage. Cette vision apocalyptique, où le sol était blessé d’entailles fumantes, était un ancien champ de bataille. Naoko le savait sans avoir besoin de demander quoique soit, mais cette scène n’était en rien comparable aux conséquences d’une guerre humaine. Malgré les morceaux indescriptibles de squelettes qui émergeaient des lacs de sang de brûlant, les lumières rouges et orangées dansaient sur le sable, se reflétaient sur la chair vive et l’acier des armes, alors que le vent chaud enveloppait Naoko, tendrement, comme le ventre d’une mère. L’Horreur d’un silence parfait se faisait apaisante, et le rouge, loin d’agresser le regard, semblait agréable. Naoko n’aurait pas dû ressentir cela, mais, peut-être à cause de sa connexion à Ravage, elle le comprenait.

– Ne laisse pas cette vision te tromper, fit la rougeoyante sans se retourner, et sans que la destination de ces mots soit claire. Cette paix, tout comme ce monde, est une illusion. Elle est odieuse non pas car elle est fausse, mais car elle est éphémère. Au bout du chemin, le bruit revient, et de nouveau cette scène se répète, le comprends tu ? Il n’y a rien ici, si ce n’est une part du cycle. Le chant ne s’arrêtera pas, vois-tu, et il ne pourra toujours qu’utiliser le même langage.
Je honnis cet endroit. Mais le détruire n’a plus aucun sens. C’est pour cela qu’il me révulse. Il me faut la chercher ailleurs…

Ravage marcha alors dans les flaques de sang, à travers l’aurore rouge, vers la ligne d’horizon qui se dessinait devant elles.



Terugkeer


Impossible pour Terugkeer de trouver de la magie dans les corps de zombies, hélas… La seule solution serait se risquer à se rapprocher pour atteindre ses alliées et utiliser leur mana. Quant au corps de Fauster il était trop près de Mark pour qu’il puisse s’en rapprocher sans se mettre en danger mortel.

– Hérésie… Songea Mark. A mon époque, les mages ne se souciaient guère de cela. J’étais peut-être l’un des rares à s’inquiéter du bien être des gens. Je suppose que la nécromancie a amplifié son statut de tabou depuis le temps, ainsi je peux comprendre ta réaction. De toute façon, je n’ai aucune intention de me maintenir en vie bien longtemps en ce monde.
avatar
DALOKA
Grand Cracheur d'encre

Messages : 2160
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 22
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmigration divine

Message par Jack Van Flyff Hier à 15:06

Le préclipsien se dirigea vers Mina, et la fouilla donc. Il récupérerait ses bijoux de mana et se rechargerait donc plus aisément.

__________________________________________________
avatar
Jack Van Flyff
Urbain II

Messages : 875
Date d'inscription : 08/10/2010
Localisation : Dans le coeur de sa maitresse :3

Feuille de personnage
Nom des personnages: http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/t789-les-fiches-de-jack-van-flyff

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmigration divine

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum