Transmigration divine

Page 12 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Aller en bas

Transmigration divine - Page 12 Empty Re: Transmigration divine

Message par Lady le Jeu 14 Fév - 19:33

Mina poussa un grognement sourd alors que Lektor et Ravage étaient occupés au corps à corps. Ainsi, elle ne pouvait rien faire sans risquer de blesser le Saint Doré. C'est avec rage et dans un autre grondement qu'elle retira vivement ses gants et se jeta presque au sol pour être au contact de celui ci.
Moins de distance, plus de puissance et de précision.
Le visage de Mina se tordit en une moue inquiète lorsque Lektor rencontra les airs suite au coup de Ravage et qu'il retomba avec violence contre le sol. Il lui fallait le temps de se relever et c'est ce que Mina allait lui offrir.
Les mains contre le sol et sa concentration au Maximum, Mina fit s'élever un mur de roche la plus solide qu'elle pouvait créer. Dans le même temps, Mina incanta un sort rapide. Une prison temporaire pour les membres inférieures de l'être a Essence.
Pour sur, pas de quoi piéger un être de cette puissance, mais cela devrait surement suffire à la ralentir. Des sortes de stalactite de pierre s'élevèrent du sol jusqu'à hauteur de genoux et s'enroulèrent avec vitesse et force autours des jambes de Ravage, comme une gangue protectrice et meurtrière. Mina ne pouvait pas faire grand chose de plus. Les mains toujours au sol, elle était prête à esquiver et à se relever à n'importe quel moment.

__________________________________________________
MIP Jesus
Lady
Lady
Trucideuse d'Exorcistes.

Messages : 337
Date d'inscription : 11/10/2010
Age : 21
Localisation : Sur les genoux de Jack

Feuille de personnage
Nom des personnages: Didi(-chan)/Lady

Revenir en haut Aller en bas

Transmigration divine - Page 12 Empty Re: Transmigration divine

Message par Lord Penguin le Sam 16 Fév - 21:03

Dans son état actuel, Méortis disposait d'une force monstrueuse, et était capable de se déplacer avec vitesse et agilité. Pour elle, c'était comme manipuler un zombie de plus, mais de manière plus directe, en point de vue interne, et en pouvant y consacrer son entière concentration. Même si cela l'agaçait, elle serait capable de manipuler une arme, comme elle en faisait manipuler à ses zombies, et elle avait plus d'expérience dans ce domaine qu'on pourrait le croire. La situation ne lui laissait de toute façon pas l'opportunité de faire la difficile.
Il n'y avait pas des dizaines de solutions. Si elle voulait être efficace, elle devrait se salir les mains. Aucune de ses magies ne lui permettrait d'aisément et directement blesser Ravage. Il fallait qu'elle soutienne Lektor dans son affrontement direct. Si la géomancienne continuait à perpétuellement se mettre dans les pattes de Ravage, elle pourrait peut être l'entraver suffisamment pour leur permettre de l'achever. Dans tous les cas, un support géomantique pouvait être un bon moyen d'éviter un coup que les réflexes seuls ne pouvaient permettre d'esquiver. Si Méortis ou Lektor étaient en danger, leur support aurait toujours moyen de les déplacer de force pour leur sauver la mise.
-J'aurais besoin de tout ce que vous pourrez me fournir, dit-elle au Sum Nimium, lui demandant ainsi une arme capable de blesser Ravage, ou un autre équipement qui augmenterait leurs chances de survie et de réussite.
Jetant un regard rapide alentours, Méortis repéra déjà une lame forgée en argent, sans manche. Elle était courte et était probablement destinée à un futur couteau ou dague. Elle saisit aussi une lance grossière qui reposait là.
La lame d'argent se retrouva dans la main gauche de la mage -protégée de la coupure par l'obscuromancie-, tandis qu'elle tenait fermement la lance dans sa main droite.
Alors, Méortis fonça au secours de Lektor. Elle devait rester prudente...
En vérité, elle prévoyait déjà d'offrir une ouverture à Lektor. Si la géomancie parvenait efficacement à restreindre et ralentir Ravage, cela pourrait trouver une bonne conclusion.
Lorsque Méortis arriva à portée de lance de Ravage, elle tenta de lui enfoncer la pointe de la lance dans le buste, sans se rapprocher plus et en se tenant prête à reculer. Si elle y parvenait, elle pourrait tenter de la maintenir et d'elle aussi ralentir l'ennemi afin que Lektor puisse agir.
Cependant, il lui paraissait évident que Ravage ne se laisserait pas toucher par un coup aussi évident. C'est pourquoi dans sa main gauche, Méortis accumulait en vérité de l'énergie pour un sort télékinétique. Elle voulait, sans faire le moindre mouvement de main et donc sans annoncer de quelque manière que ce soit son coup, projeter la lame d'argent droit vers la gorge de l'être à essence à la vitesse d'une flèche. Elle déclencherait le sort dès qu'elle aurait porté le coup de lance, et à l'exacte moment ou Ravage réagirait à ce dernier.

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
Lord Penguin
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 988
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Revenir en haut Aller en bas

Transmigration divine - Page 12 Empty Re: Transmigration divine

Message par DALOKA le Dim 17 Fév - 16:24

En voyant les protections que dressait Mina pour la ralentir, Ravage renonça à attaquer Lektor et d’un coup vif de son arme, détruisit la pierre autour de ses jambes, qui s’effrita en effleurant Vritra. Elle était bien consciente de la présence de Méortis qui l’attaquait d’une manière pour elle irrégulière, attirant immédiatement la suspicion de Ravage… La réelle menace pour elle était l’arme en argent, ainsi elle se décala sur le côté pour éviter la lance, qui lui ouvrit légèrement l’épaule, et dirigea en même temps Vritra vers l’autre main armée de la nécromancienne. Malheureusement pour Méortis, sa lame-projectile partit en même temps que Vritra était dirigée vers elle, conduisant les deux objets à s’entrechoquer. L’argent se brisa en trois, aussi aisément que du verre, et voleta dans l’air sans blesser Ravage, et le katar transperça la main de Méortis. Elle ne s’arrêta pas là, continuant son mouvement pour fendre en deux l’avant bras de la nécromancienne sur toute sa longueur, en ouvrant les artères. Lektor avait profité du temps accordé par Mina pour s’empêcher de vomir ses propres tripes car augmenter sa force n’augmentait pas sa durabilité, et fonça sans attendre pour ne pas que Méortis y passe, utilisant l’enchantement de ses bottes pour monter sur le mur de Mina et se projeter vers Ravage d’un autre bond puissant s’ajoutant à la force procurée par sa ceinture. Ravage ne pourrait pas esquiver ce coup, et il n’eut pas tort de le penser. La lame en demonium se planta directement dans le flanc de la rougeoyante jusqu’à la poignée, car il s’approcha d’elle en un instant même s’il ne s’était pas donné le temps de viser un point vital. Au moins cette blessure ne devrait pas guérir… Ravage cessa son attaque vers Méortis et, alors que Lektor était dans son dos, elle brisa le bras qui portait la dague d’un coup de coude, le forçant à lâcher l’arme… Et parce que Ravage était coincée entre les deux mages, elle s’éloigna d’un bond avant que Lektor n’utilise sa lance en argent, pour atterrir sur une des grandes étagères garnie d’arme au centre de la forge.
– La prochaine fois que je tente cela, je me brise les jambes en plus du bras grogna Lektor, incantant un sort pour calmer la douleur de son membre brisé… Dans son attaque, il avait perdu l’arme en demonium sans pouvoir la tuer, comble de malchance. Ravage retira la lame de couleur rouge sang qui l’avait blessée, et l’observait avec froideur alors qu’un flot de sang s’écoulait de son ventre.
– L'odeur rance d’une bête d’essence, constata t-elle. Tu es naïf, forgeron. Cette chose, Vritra ne la reconnaît pas. Les pouvoirs d’une autorité inférieure ne m’affecteront pas.
Un pouvoir absurde qui agissait même à l’encontre des êtres à essences, sous un critère inconnu à Lektor mais qui devait nécessairement exister. Il n’aurait certainement pas pu s’attendre à ça.
Le ventre auparavant blessé de Ravage s’était rouvert, et la blessure aurait été fatale chez un être humain normal. En revanche, il devait choisir un autre équipement, et le bon, pour en venir à bout… Ravage n’était affectée ni par la douleur ni par la fatigue, l’avantage procuré par la blessure qu’il avait infligée était minime. Mais ils l’avaient blessée. Cela était donc possible malgré tout. Juste encore une fois… Une autre occasion du genre et ce serait possible. Lektor tendit sa lance d'argent à Méortis et lui indiqua du regard les morceaux brisés de la lame qu'elle avait utilisé, qui pouvaient encore être exploités. Pour l'heure il ne s'inquiétait des blessures de personne. Ravage passerait bientôt à l'attaque et maintenant qu'elle s'était déplacé, c'était Mina la plus proche d'elle.
DALOKA
DALOKA
Grand Cracheur d'encre

Messages : 2234
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 22
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Revenir en haut Aller en bas

Transmigration divine - Page 12 Empty Re: Transmigration divine

Message par Lord Penguin le Lun 18 Fév - 15:49

Dès lors que Ravage prit de la distance, Méortis s'arracha un morceau de robe pour s'en servir comme bandage afin de maintenir ses deux morceaux d'avant-bras bien en place. Elle ne ressentait aucune douleur de ce membre mort. Elle pouvait encore déplacer et refermer ses doigts, mais dans cet état, elle n'avait que peu de poigne. Au moins, son biceps restait en état ce qui lui permettrait toujours de frapper de façon brute, directe. Elle ne tenterait même pas de soigner ce bras, cela serait trop long. A vrai dire, elle devrait faire une croix dessus... Etant déjà nécrosé, il serait trop long pour elle de soigner une telle blessure à temps pour permettre un retour de vitalité efficace et permanente. Son avant-bras gauche ne retrouverait certainement jamais son état normal.
En saisissant la lance, toujours dans sa main droite, Méortis observa un instant les trois fragments d'argent... Ils pouvaient effectivement encore être utilisés contre Ravage, pour peu d'y mettre assez de force. Elle en saisit un de sa main gauche, de nouveau, et le second se mit à léviter autour d'elle.
Alors que Ravage observait la lame en démonium, Méortis manipula rapidement le troisième fragment pour le cacher de la vue de l'être à essence, tout en le conservant à la vue de Mina. Elle lui fit discrètement signe que ce fragment lui était destiné, en le plaçant télékinétiquement à la verticale sur les dalles de pierre. Ce même signe était camouflé derrière un autre, qui lui recommandait de les rejoindre en hâte.
Dans cette configuration, la géomancienne pouvait aisément coincer le morceau d'argent dans la pierre. Ainsi, elle pourrait utiliser un sort de pilier comme une lance de plus pour atteindre Ravage.
Méortis, elle, se tint prête à agir, considérant que Lektor saurait s'adapter et utiliser la moindre ouverture.

La première étape reposait sur le fait que lorsque Ravage attaquerait, Mina serait déjà suffisamment proche d'elle et du Sum Nimium. Pour cela, Méortis se rapprocha elle aussi de la géomancienne, tout en gardant en position et prêt à être utilisé le fragment destiné à Mina.
L'objectif était de passer outre les possibilités d'esquive et de parade de Ravage.
Dans cette configuration, Mina disposait d'un moyen de porter un coup potentiellement fatal à Ravage. Méortis en disposait de trois. Et Lektor devrait au moins être capable de trouver une ou deux solutions supplémentaires.
Chacun de ces moyens était une cartouche. Tirées de la bonne manière, au bon moment, et avec la bonne synergie, elles devaient être capables d'atteindre Ravage.
C'était simple : Si Ravage se trouvait forcée de rester immobile ou d'avoir une trajectoire prévisible, même l'espace d'un instant, ils pourraient utiliser toutes les cartes disponibles simultanément. Ravage ne pourrait en bloquer qu'une avec son arme, et les autres devraient donc atteindre son corps, tout comme Lektor avait pu le faire plus tôt.

Quand Ravage attaquerait le trio, peu importe l'angle, Mina devrait être la première à agir en utilisant la lance de pierre que Méortis lui avait mis en place. La nécromante elle même se tenait prête à jeter la lance que Lektor lui avait confiée.
Si l'ennemi ralentissait ou devait décoller ses deux pieds du sol, ils pourraient l'atteindre avec des assauts simultanés. Après avoir jeté la lance et projeté le fragment qu'elle manipulait par télékinésie, Méortis serait prête à foncer au corps à corps avec Lektor pour d'abord tenter de toucher Ravage avec le dernier fragment de lame, puis de simplement l'atteindre avec un puissant coup de poing de son bras droit zombifié.

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
Lord Penguin
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 988
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Revenir en haut Aller en bas

Transmigration divine - Page 12 Empty Re: Transmigration divine

Message par Lady le Dim 24 Fév - 15:39

Une fois que Lektor fut en sécurité suite au mur et que les deux autres se rassemblèrent, Mina se releva et les rejoignit avec hâte, ayant compris les signes de Méortis à son intention.
Mina avait retiré ses bottes lorsque Ravage se préoccupait de Méortis plus tôt, ainsi, elle n'avait plus besoin de se baisser pour être en contact direct avec le sol.
D'une pression du talon assortie de mana, elle dissimula la lame d'argent dans le sol, prête à faire jaillir de celle-ci un pilier de pierre.
Ce pieu, surmonté de la lame argentée devrait pouvoir contrer l'attaque de Ravage et, peut-être, la blesser.
Mina se tenait prête à réagir à chaque instant. Le sang battait à ses tympans sous l'adrénaline et de la sueur perlait à son front. Ses yeux vairons étaient concentrés sur Ravage et le katar mais n’ignoraient pas les alentours. Elle ne raterait pas, elle ne pouvait se le permettre.

__________________________________________________
MIP Jesus
Lady
Lady
Trucideuse d'Exorcistes.

Messages : 337
Date d'inscription : 11/10/2010
Age : 21
Localisation : Sur les genoux de Jack

Feuille de personnage
Nom des personnages: Didi(-chan)/Lady

Revenir en haut Aller en bas

Transmigration divine - Page 12 Empty Re: Transmigration divine

Message par DALOKA le Dim 24 Fév - 23:53


Pour cet assaut, Lektor invoqua dans sa main une claymore d’acier blanc d’arzteingard, qu’il pouvait manier d’un bras sans difficulté grâce aux amplifications qu’il maintenait. Avec un bras cassé, ses options étaient plus limitées, et il n’avait pas le temps d’abuser de ses invocations et d’attaquer en même temps. Les trois gardiens de fer se tenaient prêts à attaquer alors que les deux yeux de Ravage les fixèrent un à un rapidement, s’arrêtant sur Méortis.  Ravage, avant toutes action de ses adversaires, lança d’un geste adroit la dague de demonium vers Méortis qui perça l’air à toute vitesse. La lame pourpre interrompit l’action de la mage… En se plantant dans son visage, atteignant un de ses yeux et transperçant même légèrement la cavité de son orbite pour que la pointe atteigne l’intérieur de son crane. Méortis était accablée d’une blessure non seulement sévère, mais également maudite, puisqu’elle ne pourrait pas guérir dans ces circonstances normales. Pour autant, Mina et Lektor ne purent se permettre d’interrompre cette tentative. Lektor porta un coup  d'une vitesse fulgurante pour tenter de décapiter Ravage alors que le fragment d’argent utilisé par Mina était projeté vers elle, mais la rougeoyante décida au dernier moment d’en faire une priorité : le katar cassa l’arme du Sum Nimium, et l’instant d’après le pilier de Mina la percuta, la repoussant dans une étagère d'armes avec violence, qui s’effondra sur elle. Peu après, l’étagère vola dans les airs pour s’écraser par terre avec fracas, et la rougeoyante se redressa couverte de coupures. Le fragment d’argent était planté dans son ventre, faisant fumer la chair de ses entrailles. Le regard de Ravage était toujours froid et tendu par la colère, et elle brûla sa main gauche en retirant le métal sacré pour le jeter au sol. Lektor osait espérer que l’attaque l’avait affaiblie, mais la blessure de Méortis était bien plus sévère. Pour couronner le tout, Mina était dorénavant à cours de magie, leurs ressources étaient donc presque épuisées… Cinq mètres les séparaient de Ravage, et elle pouvait encore traverser cette distance en moins d’une seconde.
DALOKA
DALOKA
Grand Cracheur d'encre

Messages : 2234
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 22
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Revenir en haut Aller en bas

Transmigration divine - Page 12 Empty Re: Transmigration divine

Message par Lord Penguin le Ven 1 Mar - 11:27

Le couteau fit son nid dans le crâne de Méortis, et elle se mit immédiatement à hurler. Aucune magie n'aurait pu la préserver d'une telle douleur, et certainement pas son obscuromancie, qui n'avait pas su amortir un lancer d'une telle force. Le cri que la mage poussa aurait pu lui déchirer les cordes vocales, et toute sa concentration se brisa. Le fragment qu'elle maintenait en lévitation tomba au sol, de même que la lance, puis que tout son corps. Son voile se dissipa, et ses membres se dérobèrent sous elle, son contrôle nécromantique s'étant l'espace d'un instant arrêté. Au sol, elle se mit à se débattre, ne pouvant effectuer que des mouvements de son tronc, et il lui fallut une seconde pour retrouver le contrôle de ses bras et de ses jambes. Immédiatement, elle retira l'arme de son visage dans une effusion de sang, poussant un dernier cri.
Ses bras ne tremblaient pas, mais son buste oui, de même que sa respiration qui tenait plus du grognement que du souffle humain. De son oeil valide, une larme perlait, et son expression était partagée entre le désespoir, et la rage. Tout son calme s'était définitivement envolé, et il n'était plus question d'élaborer une stratégie complexe. Passant sa main droite sur son visage, ce dernier se décomposa tout autour de la plaie, et elle s'arracha purement et simplement la section qu'avait traversé le couteau, ne laissant que la partie profonde de la blessure, au niveau du crâne. Il n'y avait presque plus de blessure à soigner, et presque plus de saignement continu, mais son état n'en était pas moins gravissime.
A présent, les larmes coulaient franchement de son oeil valide. Tout ce qu'elle avait pu tenter et ce à quoi elle avait pu penser n'avaient servi à rien, et à présent elle était dans cet état... Même elle avait quasiment perdu tout espoir, mais elle avait acquis une rage nouvelle.
Elle avait encore tout à découvrir. Elle ne voulait pas mourir. Elle ne voulait pas mourir. Elle ne voulait pas mourir, mais elle voulait se débarrasser de ce monstre. Elle ne voulait pas mourir, mais elle n'avait de toute façon plus de choix. Une unique possibilité.
Ses perspectives s'étaient évaporées, ne restait plus qu'un couloir, qui menait droit à la rougeoyante.
Son voile d'obscuromancie se reforma comme par réflexe, et Méortis ramassa la lance de Lektor et la donna à Mina. Elle même prit en main le morceau de métal qui restait, disposant à présent d'un fragment d'argent dans chaque main.
Ils n'avaient pas d'autre choix que l'attaque frontale, à trois, et de profiter de l'affaiblissement éventuel de Ravage.
Méortis s'élança la première, invitant par là les autres à la suivre immédiatement pour un assaut commun.
Elle pouvait encore perdre n'importe lequel de ses membres, peu lui importait son état final, de son corps ou de son esprit, tant qu'elle infligait à Ravage l'ultime humiliation de lui avoir survécu. La réaction de Ravage à cet assaut serait décisive, et Méortis prendrait soin de protéger ce qu'il restait de sa tête ainsi que son tronc.
Tout en chargeant, la mage incanta de nouveau un sort de télékinésie. Cela lui était venu au moment ou elle avait commencé à courir : Juste avant qu'elle n'atteigne Ravage et ne tente de l'atteindre au torse, le fragment d'argent que cette dernière avait jeté se mit en mouvement et fut projeté vers sa cage thoracique, du côté gauche, visant un point qui devait correspondre au coeur.

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
Lord Penguin
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 988
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Revenir en haut Aller en bas

Transmigration divine - Page 12 Empty Re: Transmigration divine

Message par Lady le Sam 2 Mar - 2:07

Lorsque la lame pénétra la peau et le crane de Méortis, Mina ne parvint à contenir un frisson d'effroi pur en voyant cela.
A l'écoute du cri de la blessée, une nausée perverse et rampante s'empara lentement d'elle en contemplant ce qui l'attendait surement. La mort était au bout du chemin.
La mort, l'agonie et la honte. La victoire ne lui semblait maintenant plus possible et il ne fallait plus compter que sur une mur rapide.

Au moment où Mina allait laisser tomber, elle vit Méortis se relever et traiter temporairement sa blessure. Considérant que si même la plus impactée des survivants continuait à se battre, elle n'avait pas le droit de poser le genou à terre en attendant la mort.
C'est donc avec résignation mais détermination que Mina prit la lance en main et se positionna.
Wilhelmina s'élança, la lance en position en direction de Ravage, prête à attaquer au même instant que ses camarades Gardiens de Fer.
Vaincre ou mourir.
Ensemble.

__________________________________________________
MIP Jesus
Lady
Lady
Trucideuse d'Exorcistes.

Messages : 337
Date d'inscription : 11/10/2010
Age : 21
Localisation : Sur les genoux de Jack

Feuille de personnage
Nom des personnages: Didi(-chan)/Lady

Revenir en haut Aller en bas

Transmigration divine - Page 12 Empty Re: Transmigration divine

Message par DALOKA le Dim 3 Mar - 21:32

Ravage regarda Méortis avec le plus haut mépris et des yeux secs comme un désert, alors que cette dernière perdait tout sa contenance. La rougeoyante avait contre sa volonté partagé l’esprit bas et misérable de la nécromancienne à l’intérieur du rêve, même si elle n’en avait eu qu’un faible aperçu.
– Cesse donc de ramper sous mon mon regard, ver de thaumaturge.
La rougeoyante balaya d’un geste de son katar le projectile argenté, l’anéantissant, alors que Méortis fonçait vers elle. Ravage se décala ensuite légèrement sur le côté, semblant toujours prévoir avec aisance les coups, évitant le bras de la nécromancienne avant de planter Vritra dans l'épaule de Méortis. Instantanément, l’effet de l’artefact neutralisa toute magie qui parcourait le corps de la mage. Plus de voile d’obscuromancie, ni de membres nécromantiques. Toute la douleur neutralisée revient instantanément à Méortis… Alors, Ravage utilisa sa main endommagée par l’argent pour planter son index et son majeur à l’intérieur de l’orbite de son adversaire. C’était ainsi que les choses devraient être, et pas autrement. Dans son état actuel, Méortis n’avait plus aucune chance de faire quoique ce soit. Lektor attaqua le second, forçant Ravage a lâcher sa cible qui avait maintenant perdu conscience et mourrait très probablement d’ici peu si ce n’était pas déjà fait, pour esquiver. C’était entre elle, Lektor et Mina, à présent. Le Sum Nimium, une fois son coup d’épée cassée ayant manqué, incanta un sort de feu du bout de son arme aux pieds de la rougeoyante, ce qui naturellement ne l’affecta nullement… Mais le sort avait en vérité pour but de faire fondre la zone autour de ses pieds. Ravage s’enfonçait maintenant dans un magma qui, sans la brûler, la gênait. Si elle faisait reprendre à la terre sa forme d’origine, elle serait immobilisée : elle devait donc s’extraire par la force, ce qui était loin d’être difficile malgré ses blessures. Cela l’empêcha d’esquiver totalement l’attaque de Mina, et la lance d’argent transperça son bras droit, en arrachant la chair ; en guise de réplique, elle extirpa une de ses jambes pour la projeter vers le bassin de Mina, la projetant au loin jusqu’à ce qu’elle percute le sol, roulant sur le carrelage gris en se brisant les os des bras ainsi que plusieurs côtes. Ravage extirpa son second pied de la lave, et déjà, Lektor l’attaquait déjà de nouveau. La rougeoyante distinguait clairement son attaque tout comme elle l’avait précédemment : il était impossible de la tromper en technique martiale. L’arme de Lektor se dirigeait vers son dos, et elle se retourna, avançant son katar pour briser l’épée de nouveau et fendre le bras de son adversaire. Mais pourtant sa force avait diminué, et les muscles de son bras endommagé effritèrent  la précision et la vitesse de l’attaque de Ravage… Et la lame brisée d’acier blanc s’enfonça dans la poitrine de la rougeoyante.
Vritra avait manqué sa cible.
Ravage resta debout, inerte, le regard halluciné. Elle ne tombait pas, mais dans son état elle n’avait plus l’énergie requise pour faire mouvoir ce corps qu’elle avait créé. Plus pour pouvoir se battre. Lektor était tombé à genou devant-elle, relâchant ses enchantements car il n’aurait pas pu continuer plus longtemps.

– Battue ainsi… Que c’est risible. J’ai, une fois de plus faillie à mon rôle de destructrice, dirait-on…
– L’épée plantée dans ton cœur…
Fit remarquer Lektor, peinant à se redresser. Elle a appartenu à un des êtres qu’on a créé avec ton sang. Toi qui aime les armes, ne trouves tu pas ça drôle?
Il disait cela car c’était l’épée d’acier blanc qu’avait porté Dreke jusqu’à sa mort, Dreke qui était un Zigarne, une création née indirectement de Ravage et que cette dernière méprisait. Lektor se permettait à nouveau de sourire de manière hypocrite, lui qui avait été en vérité terrifié pendant toute la confrontation.
– Je pense que cela nous a porté chance. Même si j’aurais aimé te bannir… Mais impossible de neutraliser l’entièreté de ton essence sans magie.
– Vous devez donc m’humilier jusqu’au bout ?
Soupira Ravage, exprimant un sourire plein de tristesse. Certains caractères des mortels ne changeront jamais. Mais cela convient. Nous nous reverrons un jour, lorsque je sortirai à nouveau de mon sommeil… Alors qui m’empêchera de détruire ? Si je suis plus immortelle que le soleil même, alors peut-être raserai-je ce monde un jour. Est-ce qu’il restera pourtant des mortels pour s’accrocher à la vie, malgré tout ?
C’est la seule chose qui me pousse à attendre mon réveil.

Ravage bougea lentement ses bras et enfonça alors son katar dans sa paume gauche, ce dernier retournant à sa chair jusqu’à disparaître, et alors cette dernière tomba pour s’écraser sur le dos. Elle avait relâché presque totalement le contrôle de son corps, cette poupée de chair factice qu’elle utilisait. Presque entièrement paralysée, le regard vide. Seule sa bouche bougeait encore pour délivrer quelques derniers mots.
Mais en attendant ce jour, souriez, appelez vous héros… Vous l’avez après tout mérité.

Alors, la rougeoyante se laissa aller à sa longue régénération, abandonnant cette enveloppe charnelle qui, lentement, s’effrita jusqu’à devenir terre et poussière rougeâtre.

Ainsi, les gardiens de fer gagnèrent le combat, non sans en payer le prix. Lektor réussit à maintenir en vie Méortis miraculeusement, incertain des séquelles que provoqueraient ses blessures, et la soigna du mieux qu’il put. Lui et Mina avaient également reçu des sévères blessures… Et puis, ils avaient perdu trois compagnons sans pouvoir recueillir leur corps. Naoko, Terugkeer, et U.Seitz.
Dans l’inconscience de Méortis, Mina informa Lektor de la présence du mystérieux livre d’Ereshkigal, qu’il récupéra. L’usage que la nécromancienne en ferait, selon son état et ses désirs, serait négocié. Rapidement, même blessé, Lektor se chargea de faire en sorte que les morts aient des sépultures (ce qui incluait Philippe), et que les conséquences de cette catastrophe ne soient pas trop grandes, informant les leaders scarrath de la nature de la transmigration… Malheureusement, l’ancienne archimage, Bishop, était toujours en vie et on ne savait pas où, de plus on ne pouvait pas récupérer les artefacts qui avaient servis à la transmigration car Ravage les avait emporté à l’intérieur de la montagne même.

Des mois plus tard, Lektor était revenu à Hiranyakashipu, et les fouilles organisée par Gunz, le gardien de fer qui avait été chargé de retrouver les artefacts là bas, n’avançaient pas. Quand Ravage reviendrait ? Dans un siècle, un millénaire, ou quelques dizaines d’années ? Impossible de le savoir avec ses connaissances… Mais alors qu’il marchait sur les sables rouges de la montagne, soulevés par des vents puissants et arides, il ressentait toujours le malaise qu’il avait ressenti la première fois qu’il avait vu cet endroit…
Cette montagne était toujours vivante. Et ici, le soleil deviendrait rouge de plus belle.
DALOKA
DALOKA
Grand Cracheur d'encre

Messages : 2234
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 22
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Revenir en haut Aller en bas

Transmigration divine - Page 12 Empty Épilogue

Message par DALOKA le Mar 5 Mar - 23:17


00,00,00

Cliquetis

Le sais-tu ?
Il n’y a pas de fin s’il n’y a pas de naissance.
Le sais-tu ?
Je ne me souviens pas du début de l’essence.
Le sais-tu ?
Je ne suis pas vivante, morte encore moins.
Le sais-tu ?
Il n’y a pas d’espoir ici bas, néanmoins…
Le sais-tu ?
Un jour, nous serons seules. Sans sang et sans poussière...

Cela se passera.
Que feras-tu alors ?
Le sais-tu ?
Le sais-tu ?

Début du nouveau cycle - Ère inconnue.

00,00,01




//

Afterword

Jadis en l’an 850, la créature nommé Zigarne apparut pour signer ce qui était alors le début de la crise du Ixème siècle. Découlèrent de cela une multitudes d’intrigue : trois héros (Arweld, Mark, et Namaan), un coeur de Zigarne devenu un artefact, le codex, Aporia tentant d’atteindre la divinité, la création des Saint Dorés et leur fin, la folie de Jigen et Arond, la quête de Ralph Friedsang, et la mort des Zigarnes. Tout cela et bien d’autres choses encore étaient en quelque sorte des conséquences de la colère de Ravage et de son désir de mourir. C’est ainsi qu’a été pensée Ravage, comme l’origine de toutes ces intrigues partant dans tout les sens, leur cause indirecte. Un moteur de destruction donc un moteur de changement. Ainsi Transmigration divine avait une importance capitale car c’était le point final à toute ces intrigues ; la déesse de la destruction est bien, selon moi en tout cas, l’adversaire ultime de cette histoire qui a indirectement commencée en 2013. Alors, oui, soyons franc après toutes les prise de tête sur l’équilibrage du worldbuilding et des power levels, Ravage est une idée osée, et elle l’est aussi du point de vue de son background : si elle ne s’appelle pas un dieu à cause de son absence de réel culte et son mépris de l’idôlatrie, Ravage a la même origine que les dieux. Et en plus de ça, elle a tué Basileus, le précédent grand personnage mythique de son genre. Pourtant, Ravage est comme j’ai voulu qu’elle soit, non pas un personnage grosbill qui traîne quelque part mais un élément clef de l’univers où elle a été créée et qui a dans ce dernier un rôle intéressant. Je tiens à remercier la communauté et particulièrement mes joueurs pour avoir joué le jeu et m’avoir permis de raconter cette histoire. Car c’est bien grâce à vous que j’ai pu le faire.
Pour ce qui est du role play en lui même, je ne dirais pas que j’en ai été intégralement satisfait car certaines choses que j’ai voulu explorer ne l’ont été que maladroitement (pour ce qui est de Mark en particulier) . En revanche, je complimente tout mes joueurs pour être resté dans le rp jusqu’à la fin et avoir réussit finalement à atteindre le sommet et stopper la Transmigration, même aux prix de leur personnage.

Merci donc encore une fois à Coriendre, Didi, Jack et Penguin pour avoir placé leurs efforts et leurs mots dans ce rôle play. C’était mon histoire, votre histoire, et l’histoire d’Eclipse.


//
DALOKA
DALOKA
Grand Cracheur d'encre

Messages : 2234
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 22
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Revenir en haut Aller en bas

Transmigration divine - Page 12 Empty Re: Transmigration divine

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum