Les ruines de Cavillace

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Les ruines de Cavillace Empty Les ruines de Cavillace

Message par DALOKA le Lun 6 Mai - 22:51

Les ruines de Cavillace étaient ce qu’il restait d’un ancien ensemble d'édifices datant d’avant l’arrivée des humains même sur le continent d’Eclipse, dans le sud d’Aebond et perdu quelque part dans les collines les plus hautes de la région. Dans ce lieu solitaire, vide de monde, des bâtiments déchirés par le temps s’élevaient de la terre, une série de murs recouverts de mousses émergeant de l’étendue verte d’herbe sauvage pour se mélanger en diverses structures géométriques, et cela s’étendant sur plusieurs kilomètres. L’on racontait que jadis, les hayguemeths, cousins occidentaux des dunekmeths, vivaient sur des cités flottantes au milieu de lacs qui furent ravagées par l’assèchement de ces derniers… Mais cette ruine faisait exception, peut-être grâce à sa hauteur. La série de pierres anciennes, les bâtiments à présent dénués de toits, les portes primitives qui segmentaient le lieu, avaient l’air de former une sorte d’antique labyrinthe. De temps à autre se trouvaient sur les pierres, cachés sous des feuillages, des dessins qui représentaient des astres ou des dieux méconnaissables à l’allure souvent monstrueuse. Entre autre ces ruines qui n’avaient été que réinvesties depuis quelques décennies par la communauté impériale donnaient un sentiment alien, et le seul bâtiment qui avait conservé de la hauteur, une pyramide aux formes carrées et aux imposantes marches de pierres, était incomparable avec le reste de ce qui se trouvait sur Eclipse.

Un groupe d’étudiant d’Axaques avait été envoyé ici à l’occasion d’un voyage d’étude qui permettrait d’améliorer leurs capacités de recherches, ceci car le lieu était déjà connu sans pour autant avoir été totalement exploré. Des mages de 4ème et de 5ème rang, qui avaient été volontaires ou bien s’étaient fait imposer cette mission par un de leur maître en magie, s’étaient donc donnés rendez vous à l’entrée des ruines, où se trouvait un imposant portail de pierre taillé dans un seul bloc creusé d’une porte rectangulaire. Devant cette dernière se tenait celle qui était chargée de superviser l’exploration, Maria Limstella Boldgate, une mage de 3ème rang. La lumieuse portait l’uniforme féminin noir d’Axaques, une cape de voyage grise sur ses épaules, et ses longs cheveux blancs aux extrémités blondes étaient noués en une couette sur le côté droit de sa tête. Tout les élèves en présence la connaissaient comme la fille de l’Archimage Limstella Boldgate, ainsi que la mage la plus jeune à jamais avoir atteint le troisième rang, ayant réussi ces examens à l’âge de 18 ans. Et à 25 ans, elle avait déjà à son actif des projets plus ou moins extraordinaires. On la connaissait donc comme l’élite de l’élite, un génie destiné à de grandes choses, et la mage noble parfaite sur tout les points. C’était le genre de réputation que portait Maria Limstella Boldgate, qui portait pourtant sur son visage un air mêlant inquiétude et impatience.
A côté d’elle, bondissant un peu, semblant à peine tenir sur place, se trouvait une fille habillée comme Maria et disposant de l’exact même visage. Ses cheveux blonds étaient attachés vers la gauche et ses yeux étaient dorés comme de la citrine. Elle partageait la beauté de Maria, mais semblait elle trop parfaite dans son apparence, et ne clignait jamais des yeux. Et pour cause, la créature nommée Chrysopée n’était pas humaine, et les élèves savaient déjà qu’il s’agissait d’un golem intelligent qui ressemblait à s’y méprendre à un être humain.
Maria fouilla dans sa veste noire pour en sortir une montre, remarquant donc qu’il était dix heure. Elle leva ensuite le regard vers le groupe d’élève qui se profilait devant elle.

– … Je pense que ce n’est plus la peine d’attendre les éventuels retardataires. Nous allons commencer, si vous le voulez bien ! Alors… Je vais appeler les noms sur la liste, puis vous me rappellerez votre statut. Dites moi aussi vos ambitions pour l’avenir, si vous avez un projet ou bien  quel département d’Axaques souhaiteriez vous intégrer lors de votre 3ème rang, des choses de cet acabit…
En vérité, Maria était en proie à une immense pression qui tranchait totalement avec l’insouciance absolue de son double. A cause d’un accident, on lui avait interdit de tenter les examens pour passer au 2ème rang jusqu’à nouvel ordre… Réussir cette visite dans un lieu à risque modéré lui permettrait de se racheter, ou pouvait porter un coup supplémentaire à sa carrière. C’était sa fierté de Boldgate qui était en jeu mais surtout, l’avenir de ses projets. D’autant plus que d’autres mages chercheurs étaient présents dans les ruines pour être témoins de sa compétence. Prenant dans ses deux mains le parchemin sur lequel étaient écris les noms, elle commença à lire la liste dans l’ordre d’inscription des apprentis.

//
-Dans ce RP vous devrez… Explorer. Trouver des objets, des lieux cachés dans les ruines, découvrir l’histoire des ruines de Cavillace, et bien entendu éviter de vous attirer des ennuis, de tomber dans des pièges ou des trucs du genre ! J’attends de vous que vous soyez actifs puisqu’il n’y a pas d’intrigue pour guider vos personnages ici.
-Dans votre post d'introduction, votre personnage sera appelé par Maria et présentera son rang de mage et ses ambitions s’il en a. Donnez moi dans la partie descriptive du post une description de votre équipement. Il n'est pas forcément utile cependant de me dire tout ce que votre personnage peut cacher.
-Si vous ne répondez pas dans un délai d’une semaine, votre personnage n’est ou bien pas réactif à ce qu’il se passe ou bien ne fait simplement rien.
-Ce RP ne sera probablement pas très propice à faire mourir votre personnage. Aucune mort ne devrait avoir lieu sauf si vous faites des actions extrêmement inconsidérées contre lesquelles vous serez probablement prévenus. Il est cependant envisageable que vos personnages se blessent.
-Vos personnages sont en une expédition de recherche auprès de Maria Limstella, mage de 3ème rang, et sont supposés être pour la plupart des mages jeunes. Ainsi tout vos personnages devront, (sauf si vous discutez avec moi d'une exception), être des mages affiliés à Axaques et inférieurs au troisième rang. Donc de 4ème ou 5ème rang de préférence. Renseignez vous sur la hiérarchie d’Axaques au cas ou si vous n’êtes pas certain d’où vous situer :
-Après cela c’est un peu superflu de le préciser mais le niveau maximum des personnages dans ce rp sera de rang D.
-Si vous voulez connaître des informations sur votre environnement, ou autre chose que votre personnage peut observer, précisez simplement dans le post, et je vous décrirais ceci dans ma réponse. Vous ne serez pas guidés longtemps et devrez au bout d’un moment chercher par vous même les éléments intéressants et découvrir l’intrigue.
-Enfin, considérez cela en vous lançant dans ce rp : c’est un rp d’exploration où l’action ne sera pas forcément au centre de l’histoire, et vos personnages, qu’ils se connaissent réellement ou non, font partie du même organisme, ainsi n’hésitez pas à favoriser les interactions entre les personnages. D'autant plus que vos personnages peuvent se connaître préalablement ou connaître mes pnj si vous le voulez.
-Le rp s’achèvera à la fin de la journée, ou bien quand vous aurez fini d’explorer ce que vous vouliez voir.



//
DALOKA
DALOKA
Grand Cracheur d'encre

Messages : 2234
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 22
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Revenir en haut Aller en bas

Les ruines de Cavillace Empty Re: Les ruines de Cavillace

Message par Gemstone le Lun 13 Mai - 21:10

- Adaishir Dubarbek... DUBARBEK !
- Il est pas la madame. J'crois qu'il a encore fugué pour faire la fête avec ses copains mercenaires.
- Ptit con... Jamais là celui-là. Kévin Padami.
- Présent madame ! Etudiant-mage de 4ème rang. Disciple de Wool'Ulkiat. Quand à mes ambitions ben heu, j'aimerai... heu.
"Penses à un truc cool, penses à un truc cool !" Devenir archi... "Non archimage c'est trop chaud ils vont se foutre de moi... rattrapes ! Rattrapes putain !" Archi... architecte.
- Mais l'autre-hé, c'est pas à Axaques qu'il fallait aller pour ça ! L'option BTP, c'était à Naosia ! Ahahah !
s'exclaffa un camarade, aux rires de l'assemblée.

Kévin se tourna nerveusement vers ses camarades, tenta un regard déterminé et confiant, ce qui donna une expression assez ridicule (celle qui arrive quand vous froncez les sourcils tout en souriant, essayez, vous verez), puis s'effaça prêt d'un pillier de pierre.
Gemstone
Gemstone
Admin

Messages : 1314
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 24
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Les ruines de Cavillace Empty Re: Les ruines de Cavillace

Message par Jack Van Flyff le Mar 14 Mai - 13:05

Le jeune homme à la carrure moyenne ne rit pas à la boutade ridicule, du camarade en question, caressant son familier en attendant qu'on le nomme. Quand se fut son tour, son familier se leva et lui ouvrit le chemin entre les élèves, créant la surprise pour ceux qui avaient oublié qu'il était là, mais aussi le silence. De derrière ce lion en pleine forme jaillit un jeune homme de taille moyenne aux cheveux bruns et aux yeux verts, avec de fins lorgnons sur le nez dans la tenue classique d'Axaques. Cheveux courts soigneusement plaqués sur la droite, il portait aussi une cape de voyage assez épaisse sur le dos avec un écusson présentant les armoiries de sa famille. Celles de Crawn. D'or au chien braque couché d'azur, le tout encadré par un aigle impérial.
Le lion déposa son postérieur sur le sol et le jeune homme vint le gratifier.

- Merci Faustus... Je suis présent Madame! Yvain de Crawn, Etudiant-Mage de 4ème rang, je souhaite intégrer le DRIMD pour la suite de mes études.
Il espérait que ceux qui c'étaient moqués de Kévin n'allaient pas continuer, cela allait devenir très ennuyant à la longue et il n'était pas là pour chipoter avec des idiots finis.

__________________________________________________
Les ruines de Cavillace AupPAkh
Jack Van Flyff
Jack Van Flyff
Urbain II

Messages : 922
Date d'inscription : 08/10/2010
Localisation : Dans le coeur de sa maitresse :3

Feuille de personnage
Nom des personnages: http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/t789-les-fiches-de-jack-van-flyff

Revenir en haut Aller en bas

Les ruines de Cavillace Empty Re: Les ruines de Cavillace

Message par Coco le Mar 14 Mai - 18:26

Une jeune demoiselle aux longs cheveux noirs était assise sur un large rocher à trois pas du groupe. Elle était au départ occupée à feuilleter un énorme grimoire, ne payant pas réellement attention au groupe jusqu'à ce que Marie ouvre la bouche. Elle avait relevé les yeux aussitôt. Descendant de son perchoir, elle marcha lentement pour rejoindre le groupe, le pas léger. Ses cheveux devaient lui arriver jusqu'au fesses, et semblaient remarquablement aériens. D'un geste simple, elle remonta ses lunettes, ce qui provoqua un petit flash lumineux autour de son visage.
"-...Yotsuba?" Pas de nom de famille.
"-Présente, mademoiselle Boldgate."
Une Bérilienne. Ce n'était pas exactement commun, à Axaques, et Yotsuba le savait beaucoup trop. On le lui avait rappelé un nombre incalculable de fois. Elle avait la particularité de parler à une vitesse assez réduite, comme le ferait une enfant ou une vielle femme. A cause ça, elle avait tendance à faire des phrases assez brèves.
"Yotsuba, dix-sept ans. Je suis mage-étudiante en quatrième rang. J'aimerais faire un DHA. Hh..ah."
Elle regarda dans le vide un instant. Elle semblait d'ailleurs complètement perdue pendant un instant, avant de lâcher un long petit rire étouffé, bien après les autres.
"L'option BTP! Naosia! Hhah... C'est drôle, parceque les mages Naosiens peuvent créer des bâtiments à l'aide de la magie. J'ai comprit la blague."
Fière d'elle, elle lâcha un petit sourire. Il était évident qu'elle était assez lente en ce qui concernait l'humour.


Dernière édition par Coco le Sam 25 Mai - 15:23, édité 1 fois
Coco
Coco

Messages : 273
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 21
Localisation : France

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Revenir en haut Aller en bas

Les ruines de Cavillace Empty Re: Les ruines de Cavillace

Message par Vijñāpti le Mer 15 Mai - 13:58

Quelques noms plus tard, ce fut au tour d'Haydée d'être appelée, bien qu'attentive à leur accompagnatrice, c'était sur son golem qu'elle était concentrée. Tout en caressant Faria qui flottait autour d'elle, elle fixait Chrysopée et quand ce fut sln tour, elle tourna brusquement la tête vers Maria.
- Haydée Cebron, oui Madame Boldgate. Présente ! Elle écarta rapidement une mèche sur son visage avant de reprendre. Vingt-et-un ans et de quatrième rang. Je vise à rejoindre le DESCA et j-... J'aimerais beaucoup avoir un golem comme le vôtre.
Haydée détourna le regard à l'instant même où elle avait terminé de se présenter, elle n'avait aucune honte à dire ça mais Limstella l'inquiétait. Elle fouilla ensuite dans sa sacoche, vérifiant une dernière fois qu'elle avait bien emporté de quoi prendre des notes de leurs visite. Elle avait déjà entendu parler des hayguemeths durant ses cours mais c'était la première fois qu'elle voyait un de leurs vestiges. Elle ne comprit la blague destinée à Kevin qu'après l'explication de Yotsuba, elle ne connaissait rien de Naosia et en général peu de ce qui venait d'ailleurs que d'Haynaillia.
Vijñāpti
Vijñāpti

Messages : 23
Date d'inscription : 24/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Les ruines de Cavillace Empty Re: Les ruines de Cavillace

Message par Lord Penguin le Dim 19 Mai - 15:43

Deux autres personnes participaient à cette expédition et occupaient dans cette assemblée des places qui laissaient supposer qu'elles n'étaient pas de simples élèves sélectionnés pour améliorer leurs capacités en recherche, puisqu'elles faisaient face au reste du groupe au même titre que Maria.

La première de ces deux personnes se trouvait tout comme Chrysopée à gauche de la chef d'expédition, quelques mètres à l'écart, laissant une distance importante entre elle et le golem. C'était une jeune femme bien en chair aux cheveux noirs relativement courts, qui encadraient son visage et cachaient son front. Ses grands yeux fuyants ne croisaient ceux d'aucun autre membre d'expédition, et cherchaient désespérément un point fixe où se poser sans que cela ne paraisse étrange. Malgré tout, ce regard fuyant était aussi emprunt d'une excitation latente, et on sentait en elle une curiosité grandissante. Sa sacoche contenait quelques livres, son carnet de notes, et le nécessaire pour l'expédition : Nourriture, boisson, premiers soins, et un sifflet qui devait lui permettre d'appeler à l'aide si cela s'avérait nécessaire.
-Bonjour... Je m'appelle Caroline Vandermonde, dit-elle après avoir pris une grande inspiration, et semblant se concentrer pour bien choisir et articuler ses mots. Elle semblait en proie elle aussi à une certaine pression, qui n'avait pas de justification particulière. Mage de 4e rang, mais je suis d'ores déjà affiliée et destinée au DHA, ajouta-t-elle dans un soupire. Son rôle serait de mettre ses talents particuliers au service et aux ordres de Maria.
Délicate, car tel était son véritable nom qu'elle cachait par honte, était coutumière de ce genre de voyages et de recherches... Mais rarement avec autant de monde, et rarement avec cette position particulière. Normalement, elle était de l'autre côté, et c'est aussi cela qui la dérangeait. Il fallait qu'elle s'y fasse. Pourtant, c'était loin d'être la première fois qu'elle traversait le pays, et loin d'être l'expédition la plus dangereuse à laquelle elle ait pu participer. Pensant cela, son esprit se mit à divaguer, replongeant dans ses souvenirs et repensant à un jour particulier, où elle avait fait une certaine rencontre et avait failli mourir. A partir de là, on ne l'entendit plus dire mot, et son regard vague indiqua à tous qu'elle avait probablement fini de parler.

Prit donc la parole l'autre personnage, qui se situait directement à la droite de Maria Limstella. Un jeune homme dans la vingtaine au physique moyen, vêtu d'un uniforme d'Axaques tout aussi trafiqué et remodelé que celui de la chef d'expédition, auquel on avait ajouté des touches discrètes mais colorées. En bandoulière, sa sacoche fétiche où il conservait ses outils et créations. Sur son front, des lunettes rondes relevées, attachées par un fil qui entourait son crâne. Ses cheveux blonds ondulés descendaient sous sa nuque et encadraient son visage jovial parsemé de taches de rousseur. Ses yeux bleus et pleins de vie, ressemblant étrangement à ceux de Maria, jetaient des regards réguliers à Chrysopée, qui les lui rendait en souriant, lui décrochant chaque fois une grimace d'inconfort. C'était clairement visible et manifeste: ce golem lui faisait froid dans le dos. Cela, additionné au poids du massif sac qu'il portait aux épaules, remplaçait son air joyeux par une mine quelques peu aigrie.
Quand vint son tour, il parla avec un entrain inexistant.
-Alfred Francis Boldgate, mage de 5e rang, ici en tant qu'assistant de Mademoiselle Boldgate. Dès que j'ai le 4e rang, je me casse en indépendant.
Cette dernière phrase crachée avec un ton mauvais sonnait comme un grognement de mécontentement, témoin de son humeur vis à vis de la situation actuelle. Elle lui avait échappé, et immédiatement après, Alfred jeta un regard à sa soeur, s'attendant à ce qu'elle s'énerve après lui pour son manque de tenue.
Il savait à quel point cette expédition était importante pour elle et c'était même pour ça que, malgré son refus initial, il avait insisté pour qu'elle accepte qu'il l'accompagne, lui promettant que tout se passerait bien. Il voulait l'aider à assurer le coup, et pour la soulager un peu, lui avait proposé de porter aussi ses affaires. Mais après la marche et maintenant qu'il y était, son ennui et sa fatigue avaient pris le dessus... Il s'en voulait déjà.

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
Lord Penguin
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 988
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Revenir en haut Aller en bas

Les ruines de Cavillace Empty Re: Les ruines de Cavillace

Message par DALOKA le Lun 20 Mai - 15:46


Durant l’appel, Maria jeta un sourire plein de reconnaissance lorsque Yotsuba répondit, dont l’origine était inconnue pour les apprentis. Yotsuba fut en effet la seule à l’appeler Mademoiselle ! Alors que tout les autres l’appelèrent Madame. Madame ! Ce mot était insupportable à Maria, qui n’avait que 25 ans, et n’était pas mariée. Cependant elle n’osa pas corriger qui que ce soit sur la question, car cela aurait causé bien pire : tous auraient réalisé que le sujet lui tenait à coeur. Enfin, elle ne manqua pas de lâcher un soupir prononcé d’agacement devant le ton que son frère prenait, et croisa les bras en lui jetant un regard plein de reproche. Essaye au moins de cacher ton ennui profond !

– Nous n’avons pas tout le monde, fit-elle en rangeant son parchemin. Néanmoins nous sommes déjà assez ! C’est la première sortie de ce genre pour certains d’entre vous alors je vais devoir vous expliquer comment nous allons fonctionner. Nous allons d’abord faire un petit tour de l’endroit ensemble et je vous expliquerai l’essentiel sur ce que nous savons du lieu au passage, puis vous explorerez les ruines en vous divisant en groupe d’au moins deux personnes. Vous êtes tous adultes alors j’espère que je n’aurais à vous apprendre à comment vous comporter correctement… Cependant, je dois ajouter que si vous trouvez quelque chose de magique dont vous n’identifiez pas la nature, vous devrez vous comporter avec la plus grande des prudences et en faire le rapport à moi ou à Mademoiselle Vandermonde qui me le rapportera. Faites de même si vous rencontrez des problèmes, ou si vous vous blessez… Dans le cas où vous ne nous trouvez pas, il y a deux autres mages confirmés sur les lieux, Honoré Legrand et Hortense Despiza, que vous croiserez probablement. Ils seront disposés à vous aider. En somme, n’essayez pas de tout régler tout seul.
Et enfin !… N’oubliez pas que vous devrez remplir un rapport à la fin de la journée, que j’annoterai avant de le rendre à un mage de 2ème rang qualifié. Je pendrai également note de votre comportement, cela compte particulièrement pour toi Yotsuba puisque tu es la plus jeune ici…

Maria se racla la gorge après ce discours déjà un peu long. Elle ne voulait trop leur donner l’impression d’être rigide.
– Malgré mon rang social, je ne suis pas ici pour vous rabaisser peu importe votre naissance et votre statut. Je crois sincèrement au potentiel de chacun d’entre vous, et quelles que soient vos ambitions, je veux vous voir aimer la magie autant que moi. Alors, même si c’est une tâche qui vous semble mineure, soyez le meilleur vous même possible.
Après cette fin dont elle n’était pas peu fière, Chrysopée, la bouche arrondie d’admiration, ne put s’empêcher de s’approcher de sa créatrice avec excitation en lui saisissant les mains.
– Merveilleux, maître ! Si je puis me permettre, il m’est venu le sentiment qu’en ces derniers instant tu étais resplendissante comme le plus bel éclat du matin ! Ah ! Non pas que cela soit fort différent habituellement mais…
– C’est bon, Chrysopée,
soupira Maria, ses épaules et son dos s’affaissant. Tu en fais trop...
– Vous trouvez ? Vraiment ?

La vague de compliments en public n’était en effet pas l’idéal. Maria se concentra à nouveau afin d’enfin commencer la visite.  
– Bien, suivez moi, dit-elle en franchissant la grande porte de pierre qui les séparait des ruines. Comme vous le savez peut-être déjà, les Hayguemeths étaient le peuple qui habitait nos terres il y a presque trois milles ans. Leur civilisation était construite autour d’immenses lacs, mais la destruction de leur barrages a ravagé la plupart de leurs villes. Beaucoup des informations dont nous disposons sur ce peuple ne sont que des spéculations, mais les recherches effectuées sur Cavillace estiment que ces ruines sont plus vieilles que la fin de leur civilisation. Entre autre, les pierres qui nous entourent auraient pu être posées il y a quatre millénaires. N’hésitez pas à me poser les questions qui vous traversent l’esprit, en savoir plus vous permettra de mieux appréhender ces recherches.
Maria marqua alors une pause, demandant à Alfred de lui passer sa gourde d’eau afin qu’elle s’éclaircisse la gorge. Au fil de leur avancée sur le terrain escarpé des ruines, les vieilles pierres taillées parcourues des fissures du temps se faisaient de plus en plus nombreuses.

// Après cette introduction un peu longue, vous pouvez donc interagir comme vous le voulez avec d'autre personnages durant la marche, demander à faire des observations précises sur votre environnement, ou bien simplement interroger Maria.//


Dernière édition par DALOKA le Lun 27 Mai - 11:40, édité 1 fois
DALOKA
DALOKA
Grand Cracheur d'encre

Messages : 2234
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 22
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Revenir en haut Aller en bas

Les ruines de Cavillace Empty Re: Les ruines de Cavillace

Message par Jack Van Flyff le Sam 25 Mai - 12:01

Yvain sortit de sa sacoche un carnet et une pointe de charbon de bois. Il releva la tête et commença à analyser le décor autour de lui, les reliefs. Ce genre de structures et d'utilisation de la géologie étaient très intéressants, et avaient peut-être un intérêt quelconque. Et donc par extension, était nécessaire à noter. Il aurait aimé prendre de la hauteur mais bon, il fallait bien noter d'improbables idées afin d'apporter d'improbables théories.
Son familier le suivait mollement, sans plus faire que baîller de temps à autres.

__________________________________________________
Les ruines de Cavillace AupPAkh
Jack Van Flyff
Jack Van Flyff
Urbain II

Messages : 922
Date d'inscription : 08/10/2010
Localisation : Dans le coeur de sa maitresse :3

Feuille de personnage
Nom des personnages: http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/t789-les-fiches-de-jack-van-flyff

Revenir en haut Aller en bas

Les ruines de Cavillace Empty Re: Les ruines de Cavillace

Message par Gemstone le Sam 25 Mai - 12:08

Kévin regarda par dessus l'épaule d'Yvain, curieux de ce qu'il notait. Il ne comprenait pas tout, mais ça avait l'air d'être un bon doc. Le garçon de quinze ans ouvrit son propre carnet d'un air sournois, et commença à repomper la copie de son camarade.
Gemstone
Gemstone
Admin

Messages : 1314
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 24
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Les ruines de Cavillace Empty Re: Les ruines de Cavillace

Message par Lord Penguin le Dim 26 Mai - 13:09

Alfred tendit sa gourde à sa soeur et se mit péniblement en marche pour suivre le rythme du groupe. Prenant discrètement sa soeur à parti alors que Chrysopée regardait ailleurs, il lui parla à voix basse, cherchant à éviter qu'elle ne l'entende.
-Maria... Pourquoi diable as-tu amené ta... Cette... L'autre, là, dit-il en désignant le titan de la tête.

Caroline suivit elle aussi le mouvement, sans adresser la parole à qui que ce soit. Elle commençait déjà à se sentir lourde, et la fatigue la frapperait très rapidement, comme toujours. Cela ne changeait pas malgré l'expérience des expéditions. Il lui faudra rapidement s'arrêter, à la moindre occasion, pour retrouver des forces. L'agacement ouvert d'Alfred n'arrangeait d'ailleurs rien à sa propre fatigue.
En attendant, elle observait avec intérêt l'environnement. Ça n'était que des ruines, de vieilles pierres abîmées par le temps, mais elle imaginait déjà ce que ce qu'elles avaient pu être par le passé... Et surtout, ce qu'il avait pu s'y produire. Il lui démangeait d'incanter sa vision arcanique et de voir ce qu'elle pouvait ressentir, mais elle ne devait pas se fatiguer et devait se concentrer sur suivre le groupe pour l'instant. De plus, il y aurait sans doute des lieux plus intéressants à explorer par la suite.

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
Lord Penguin
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 988
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Revenir en haut Aller en bas

Les ruines de Cavillace Empty Re: Les ruines de Cavillace

Message par Coco le Dim 26 Mai - 23:24

Yotsuba avançait de manière curieuse, sa longue chevelure ondulant lentement derrière elle sous l'impact de la brise. Elle tenait fermement le grimoire attaché à la bandoulière qui pendait sur son épaule, comme si il s'agissait d'un objet très précieux qu'il ne fallait absolument pas faire tomber. Quelques secondes plus tard, elle chassa la poussière de sa jupe mi-longue et vérifia si ses collants n'étaient pas abimés. Elle avait l'air assez contrariée.
... Pourquoi c'est moi qui suis dans le colimateur... Hh... Kévin fait beaucoup plus de bruit. Yotsuba marmona.
Devoir faire équipe avec quelqu'un ne l'emballait pas vraiment. Pas du tout, à vrai dire. Elle n'avait jamais vraiment réussi à se faire des amis depuis son arrivée à Axaques. Cela faisait presque six ans qu'elle avait apprit à s'occuper de tout toute seule... Et puis, elle était assez intimidée par l'idée de devoir explorer des lieux aussi vastes avec une autre personne. Discrètement, elle essaya de se faire la plus petite que possible, et d'éviter le regard de ses petits camarades. Avec un peu de chance, elle pourrait s'esquiver, et rester derrière jusqu'à ce que tout le monde soit parti. Peut être qu'elle pourrait explorer les ruines avec Maria?
Non. Ce n'était pas réaliste. Elle ne pouvait qu'attendre, et prier.
Coco
Coco

Messages : 273
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 21
Localisation : France

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Revenir en haut Aller en bas

Les ruines de Cavillace Empty Re: Les ruines de Cavillace

Message par Vijñāpti le Lun 27 Mai - 1:16

Haydée suivait le groupe de loin, elle ramassait des pierres et regardait de près les constructions antiques, il faudrait qu'elle s'arrête pour examiner leurs compositions et origines. Son regard alternait en permanence entre ces pierres et son golem, Faria qui tenait le matériel d'écriture de sa maîtresse entre ces mains. Voyant que le groupe s'éloignait, elle lâcha les pierres qu'elle comptait étudier plus tard, alors qu'elle rejoignait les autres élèves, elle nota sur l'une de ses feuilles que de telles roches ne lui permettrait sans doute pas de progresser en golemancie, elle avait maintenant hâte d'explorer les ruines plus en profondeur avec l'espoir de trouver des matériaux plus singuliers.
Vijñāpti
Vijñāpti

Messages : 23
Date d'inscription : 24/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Les ruines de Cavillace Empty Re: Les ruines de Cavillace

Message par DALOKA le Lun 27 Mai - 12:30


La colline que le groupe montait semblait se diviser diviser en plusieurs étages : en effet, passé la porte qui signifiait l’entrée des ruines, la montée de la colline n’était plus une structure vague et naturelle, mais des murets de terre d’un peu moins d’un mètres qui se suivaient un peu plus loin d’un muret supplémentaire, ceci jusqu’au dernier niveau divisé par ces murets. Yvain pouvait constater que les Hayguemeths avaient une préférence pour les structures très anguleuses, et le lieu bien que maintenant en ruine semblait cacher derrière son aspect labyrinthique une logique rigide et hiérarchisée. L’escalier qu’ils parcouraient qui tranchait les murets pour pouvoir conduire aisément à chaque niveau était segmenté d’autres ouvertures sans portes, des espèces d’arches rectangulaire parfois brisées dans lesquelles ils passaient : chacune semblait être décorée de motif différents.

Maria réprima un soupir d’agacement en entendant la complainte de son frère, qui la vexa. Elle détestait qu’il considère Chrysopée ainsi, pas juste car il s’agissait de sa plus belle création mais aussi car elle avait beaucoup d’affection pour cette dernière. Elle aimerait bien que ce dernier dépasse sa gêne initiale comme leur mère l’avait fait, plutôt que de s’obstiner à être répugné par la Titan sans aucune raison sensée.

– Depuis l’incident avec Mercurius je ne peux plus la laisser sans ma surveillance, ce qui signifie qu’elle m’accompagnera n’importe où, que cela te plaise ou non. C’est une décision de l’archimage Esteban et de mère. Et tu peux appeler Chrysopée par son nom, tu ne crois pas ?

D’autant plus que Chrysopée elle, adorait Alfred. C’était probablement parce qu’elle était synchronisée à Maria, comme la plupart du temps, mais la Boldgate ne pouvait que trouver désolant que son frère déteste à ce point une créature pure qui n’avait que de bonnes intentions avec lui. Non pas qu’elle niait que cela était particulièrement étrange.
– Enfin, c’est un être avec des sentiments aussi. Arrange-toi pour tenir ta langue si tu tiens à garder cette attitude.

Alors qu’ils arrivaient vers les hauteurs du dernier niveau où semblait se réunir les bâtiments les plus importants, Maria reprit en s’adressant cette fois à tous.
– L’utilité de cet endroit reste relativement obscure, mais nous savons qu’il ne s’agit pas d’un simple lieu de vie. Il a été construit bien éloigné des villes Hayguemeths, et certains bâtiments disposent de ce qui s’apparente à des installations magiques. Il s’agirait d’un lieu à la fois de recherche et de culte, car ils pratiquaient de manière conjointe la magie et la religion.

De là où ils étaient le bâtiment le plus massif, la grande pyramide, était clairement visible. C’était le bâtiment qui attirait le plus l’oeil, et qui était resté dans le meilleur état sans doute en étant la construction la plus robuste. Au dernier niveau se trouvaient également d’autres bâtiments, plus massifs que ceux qu’on trouvait aux étages inférieur.
– Notez également que les ruines ne s’arrêtent pas à ce que l’on peut voir au dernier niveau : certains accès mènent sous la colline dans un sous sol qui n’est pas encore pleinement exploré. C’est une construction fabuleusement complexe. Pour ceux intéressés aux artefacts on a trouvé dans d’autres ruines hayguemeths des golems massifs, même si ils étaient en morceaux : il n’est pas impossible qu’il se trouve des objets similaires ici.
DALOKA
DALOKA
Grand Cracheur d'encre

Messages : 2234
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 22
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Revenir en haut Aller en bas

Les ruines de Cavillace Empty Re: Les ruines de Cavillace

Message par Gemstone le Sam 1 Juin - 11:04

- Je me demande pourquoi ils construisaient des pyramides de pierre flottants sur des lacs. Ces meths aimaient le challenge. Quelqu'un saurait où ils sont allés chercher ces pierres ? Elles n'ont pas l'air de venir d'ici.
Gemstone
Gemstone
Admin

Messages : 1314
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 24
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Les ruines de Cavillace Empty Re: Les ruines de Cavillace

Message par Jack Van Flyff le Dim 2 Juin - 19:48

-Bien mademoiselle!fit-il, ayant retrouvé le sens des convenances. Cependant, il n'était pas vraiment concentré sur tout ce qu'elle avait dit après spirituel. La forme de la pyramide, ainsi que le fait qu'elle possède des constructions en son sommet l'avait tout de suite attiré. Ce besoin de toucher les cieux quand l'on parlait du divin était un fait qu'énormement de civilisation semblaient avoir en commun, et en cela, ces constructions l'intéressaient grandement.
C'est en se demandant si Kevin n'avait pas tort qu'il se pencha à nouveau sur son carnet, laissant quelques pages disponibles avant d'entamer un croquis sur le bâtiment qui se dressait devant eux.

__________________________________________________
Les ruines de Cavillace AupPAkh
Jack Van Flyff
Jack Van Flyff
Urbain II

Messages : 922
Date d'inscription : 08/10/2010
Localisation : Dans le coeur de sa maitresse :3

Feuille de personnage
Nom des personnages: http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/t789-les-fiches-de-jack-van-flyff

Revenir en haut Aller en bas

Les ruines de Cavillace Empty Re: Les ruines de Cavillace

Message par Coco le Lun 3 Juin - 0:50

Yotsuba était éssouflée. Remonter une colline aussi haute n'était pas exactement quelque chose qu'elle aimait faire, et sur le coup, elle se rendit compte d'à quel point elle manquait d'exercice. Rester dans sa chambre à étudier pendant 5 ans n'était probablement pas la meilleure des idées. Elle essuya de la transpiration de son front, puis passa sa main dans ses cheveux pour s'aérer, sa longue chevelure flottant dans le vent, comme un voile sous la brise. Ses lunettes scintillaient à la lumière du soleil.
Ce bâtiment est incroyablement intéressant. Il contient sûrement une richesse culturelle incroyable. Je serais râvie de pouvoir l'explorer.
Elle semblait assez hypnotisée à la vue de la pyramide. Elle regarda autour d'elle un instant, avant de remarquer Haydée. La jeune demoiselle avait l'air assez renfermée sur elle même. Ce serait probablement un bon choix de partenaire. Au moins, elle n'auraient pas à trop discutter ensemble.
Coco
Coco

Messages : 273
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 21
Localisation : France

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Revenir en haut Aller en bas

Les ruines de Cavillace Empty Re: Les ruines de Cavillace

Message par Lord Penguin le Lun 3 Juin - 10:59

-Hmm. fit Alfred, un poil penaud mais ne semblant pas disposé à admettre que son comportement était déplacé. Elle était un être à part entière, avec des sentiments... Alors pourquoi avait-il fallut que ce soit un clone physique de Maria? Alfred adorait sa soeur, détestait Chrysopée, et la parfaite ressemblance physique entre les deux le terrifiait d'autant plus. Son esprit fertile ne pouvait s'empêcher d'imaginer les pires scénarios. Non, c'était certain, il n'était pas prêt à accepter ce golem.

-Et ça ne te fait rien de te dire qu'il y a un double de toi, indépendant, qui se balade dans ce monde? Surtout aussi instable. Je suis loin d'apprécier Mercurius, mais tout de même, Maria... Tu as bien vu ce qu'elle lui a fait. Elle pourrait être capable de tout. De tout et avec ton image.
Au delà de son dégout pour le titan, Alfred faisait ici part de réelles inquiétudes vis à vis de cet être et de l'avenir de Maria.

Alors qu'ils s'approchaient, Caroline repensa aux propos de Maria. Elle l'oubliait, mais il était vrai qu'elle avait quelques responsabilités dans cette expédition. Elle respira un grand coup pour oublier ce fait. Rien de particulièrement dangereux ne devrait être trouvé, de toute façon. Elle releva cependant le fait que Maria n'ait pas usé de son véritable prénom, Délicate, lorsqu'elle avait parlé d'elle. C'était pourtant celui qui était noté sur la liste. "Mademoiselle Vandermonde", avait-elle dit. Caroline voyait là une gentillesse de la part de la mage, même s'il s'agissait d'une politesse basique en ces circonstances que de ne pas se servir du prénom de personnes dont l'on est pas proche... Maria semblait être le genre de personnes respectueuses qui accordent beaucoup d'importance à la politesse. Ou bien avait-elle réellement perçu la gène de Délicate? Sans s'en rendre compte, la jeune femme avait commencé à fixer la Boldgate, et cela l'amena à remarquer enfin l'anomalie que représentait le titan qui l'accompagnait. Pas d'un point de vue physique, non, malgré leur dérangeante ressemblance. D'un point de vue magique. Délicate ne la "ressentait" pas comme elle percevait les humains... C'était nouveau, et c'était étrange.

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
Lord Penguin
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 988
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Revenir en haut Aller en bas

Les ruines de Cavillace Empty Re: Les ruines de Cavillace

Message par Vijñāpti le Lun 3 Juin - 18:51

Haydée avait bien écouté Maria Limstella, la perspective de découvrir des golems antiques lui plaisait grandement. Bien qu'un peu à l'écart, elle avait bien entendu la question de Kevin et elle même se demandait d'où venait les pierres qui composaient ces ruines. Elle se retourna vers la jeune Yotsuba quelques secondes après qu'elle soit arrivée à son niveau."Oh, bonjour.Elle écarte une mèche de son visage."Yotsuba c'est ça ? Il me semble que tu es la plus jeune ici, j'espère que ce ne sera pas ta dernière sortie."Dit elle en souriant.
Vijñāpti
Vijñāpti

Messages : 23
Date d'inscription : 24/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Les ruines de Cavillace Empty Re: Les ruines de Cavillace

Message par DALOKA le Lun 3 Juin - 23:27

Alfred commençait à agacer Maria. N’était-elle pas capable de juger par elle même des dangers et les conséquences de sa création ? Ce n’était ni l’endroit, ni le moment pour débattre de l’existence de Chrysopée, pourtant, Maria ne put s’empêcher de répondre à son frère, se disant qu’elle ne discuterait plus de cela après cela afin de se concentrer sur l’expédition.
– Et c’est surtout un être qui n’a qu’un an, dont m’occuper est la responsabilité. Si l’accident avec Mercurius est arrivé c’est car j’ai manqué de prudence et qu’elle n’avait pas conscience de ce qu’elle faisait… Un problème sur lequel je me penche afin de mieux l’éduquer. Et puis… Je n’ai pas peur de mon double. La chose qui m’inquiète le plus c’est l’émotion qu’une femme âgée ressentira en voyant le visage qu’elle avait lors de sa prime jeunesse.
– Quels murmures troublés se portent donc à vos bouches ? Fit soudainement Chrysopée derrière eux, totalement inconsciente qu’ils parlaient d’elle même. Ah ! Milles excuses, mon acte était d’une innommable indiscrétion, n’est-ce pas ?
– Non, non Chrysopée. Je sermonne un peu mon frère, comme d’habitude.
Maria s’adressa de nouveau à lui.
– Je n’ai pas envie d’en discuter maintenant Alfred. Je ne peux pas te forcer à l’aimer mais… évite juste de faire une scène. C’est la dernière chose dont j’aie besoin.

Le groupe approchait maintenant d’une étrange formation : il y avait au beau milieu du site un grand cercle creusé dans la terre, à l’intérieur duquel se dessinaient d’autres cercles creusés plus profondément encore : chaque cercle formait un étage comme ce qu’ils avaient vu en montant la colline, ceci jusqu’à s’achever en un sol circulaire de terre bien plus petit. Ces terrasses disposées en cercles concentriques ressemblaient à une espèce de grand amphithéâtre creusé dans le sol, et la formation faisait bien au moins 50 mètres de rayon, se divisant en un total de sept étages couvrant chacun six à huit mètres. De l’herbe recouvrait la plupart des étages et visiblement les chercheurs avaient disposés des échelles pour descendre, puisque l’écart entre chaque étage faisait  la hauteur d’un homme. Difficile d’estimer à première vue à quoi cet endroit pouvait servir.
– On appelle cette chose l’amphithéâtre, déclara Maria. Il existe d'autres lieux similaire en Haynailia, mais leur usage est toujours obscur. On pense qu’il s’agit d’un terrain d’expérience de culture, avec ou sans magie… Vous voyez, l’espacement entre ces terrasses aurait pu permettre de créer des variations de température. Ce n’est pas un domaine que je maîtrise, mais cela aurait pu permettre, si les habitants du lieu étaient bien des chercheurs, de pouvoir cultiver une plus grande variété de plantes… Pourquoi en avaient ils besoin ici, c’est un mystère. Certains aiment penser qu’il y a quelque chose de bien plus spécial ici, mais nous n’en avons pas de preuve concrète.
Oh, et pour Kevin : Ces pierres sont ainsi à cause de la manière dont elles ont été travaillées. Si elles viennent d’ailleurs ce n’est pas de très loin, étant donné qu’on trouve des roches similaires dans la région. Il y a bien quelques matériaux inconnus à quelques endroits des ruines cependant.
Il nous reste des lieux importants à visiter, et nous finirons cette introduction au temple des étoiles, la pyramide que vous voyez depuis un moment déjà. N’oubliez pas que vous pourrez revenir ici plus tard à votre guise.
DALOKA
DALOKA
Grand Cracheur d'encre

Messages : 2234
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 22
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Revenir en haut Aller en bas

Les ruines de Cavillace Empty Re: Les ruines de Cavillace

Message par Coco le Lun 10 Juin - 5:51

Yotsuba regarda Haydée, avant de sourire, sautillant sur place.
J'espère que ce ne sera pas la dernière aussi! Les sorties d'Axaques sont incroyablement intéressantes!
Si Haydée avait essayé de lui faire peur, ça n'avait visiblement pas marché. Il semblerait même qu'il se soit produit l'effet opposé. Yotsuba se calma un instant en prenant une note mentale du progrès qu'elle avait fait socialement. Elle avait passé beaucoup trop de temps à s'entraîner à parler de manière naturelle toute seule dans sa chambre. Il ne fallait pas qu'elle se rate.
A vrai dire, je pensais que cela aurait été pértinant de faire équipe pour ce projet. Les élèves sont supposés être en groupes de deux, et tu m'as l'air sympathique.
Elle disait surtout ça parceque Haydée était probablement la plus renfermée, mais d'un autre coté, l'idée de se faire une amie n'était.... Pas totalement repoussante.
Ton golem est effrayant, par contre.
Yotsuba attrappa son énorme grimoire, les pages se mettant à tourner toutes seules pour s'ouvrir sur une feuille vierge. Elle trempa son doigt dans un petit récipient d'encre, puis le posa sur la feuille, une image presque photographique de la zone d'excavation se dessinant directement sur le papier. Après quelques secondes, le paysage s'était imprimé directement dans le livre de la bérilienne, qui fût ensuite refermé avec soin.
Coco
Coco

Messages : 273
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 21
Localisation : France

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Revenir en haut Aller en bas

Les ruines de Cavillace Empty Re: Les ruines de Cavillace

Message par Jack Van Flyff le Lun 10 Juin - 11:41

Le système de terrasses était ingénieux, et en cela Yvain le nota. Il pensait pouvoir peut-être en tirer quelque chose un jour, il verrait bien, il lui faudrait d'abord se rendre sur tout les autres lieux similaires pour se faire une idée. Mais il attendait réellement avec impatience de se balader dans la pyramide. Son invocation émis un baillement sonore, et son Maître lui offrit des caresses, ce qui eut l'air de satisfaire le massif et paresseux animal.
Yvain ne semblait guère souhaiter rester trop près de ses camarades, mais c'était surtout car il n'avait pas de conversations. Il remit ses lorgnons en place et attendit que le petit groupe reparte, pensif.

__________________________________________________
Les ruines de Cavillace AupPAkh
Jack Van Flyff
Jack Van Flyff
Urbain II

Messages : 922
Date d'inscription : 08/10/2010
Localisation : Dans le coeur de sa maitresse :3

Feuille de personnage
Nom des personnages: http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/t789-les-fiches-de-jack-van-flyff

Revenir en haut Aller en bas

Les ruines de Cavillace Empty Re: Les ruines de Cavillace

Message par DALOKA le Mar 11 Juin - 13:05


Après avoir un peu marché plus loin, le groupe reprit sa route jusqu’à s’arrêter à une surface recouverte de pierre dans laquelle était creusée un carré empli d’eau, une sorte de bassin large et haut de cinq mètre dont le niveau se trouvait en vérité très bas, pas profond de plus de dix centimètre. L’eau laissait voir le fond du bassin recouvert de gravures complexes et semblant composé de plusieurs pierres différentes à en voir les divers teintes.

– C’est une autre structure mystérieuse qui a été récemment nettoyée et rénovée, fit Maria en s’arrêtant devant le bassin. Mais nous savons que les rites Hayguemeths apportent un rôle important à l’observation des étoiles dans l’eau. Ils pensaient eux même qu’ils venaient du contact de l’énergie des étoiles et de l’eau de les lacs, et pratiquaient la divination sur les reflets de l’eau, même si l’on a aucune idée d’à quel point cette pratique était sérieuse ou rituelle. Enfin, il est important de retenir à quel point les Hayguemeths se sentaient liés aux astres, et ces ruines ont peut-être été construites ici pour en faciliter l’observation.
Le groupe se déplaça ensuite vers la pyramide, et passa à côté d’un grand escalier de roche en colimaçon qui s’enfonçait dans les profondeurs de la terre.
– C’est l’entrée des sous sols. Malheureusement une partie est effondrée, donc on ne sait pas grand-chose sur leur usages ou même à quel point sont ils vastes… J’irais probablement les explorer quelque part dans la journée cependant. N’hésitez pas non plus.

Ils étaient maintenant aux débuts des escaliers de l’imposante pyramide qui projetait sur eux une ombre massive. C’était le bâtiment central du site et celui qui s’élevait le plus haut, et même alors que ce lieu avait été supposément été construit éloignée de la civilisation qui vivait au bord des lacs, l’on pouvait dire qu’il avait été fait pour impressionner tant l’attention au détail sur cette masse de pierre était méticuleuse. Impressionner qui, ça, il était difficile de le savoir. Les jeunes mages durent, pour atteindre l’entrée, traverser trois centaines de marches qui sauraient certainement abattre les moins athlétiques du groupe. Maria n’était pas la plus dérangée, déjà car elle s’était exercée un minimum sous les demandes de sa mère, mais surtout car c’était son frère qui portait le lourd poids de toute ses affaires. Naturellement Chrysopée n’était pas essoufflée ou ralentie et était maintenant juste derrière Maria qui prenait la tête du groupe. Après quelques brèves pauses, le long et suant calvaire s’acheva lorsqu’ils atteignirent le sommet, leur donnant un instant de repos ainsi qu’une superbe vue sur tout le paysage de Cavillace, les reliefs des ruines se dévoilant sans aucune pudeur, leur permettant d’identifier le chemins qu’ils avaient déjà fait à travers les pierres. Le sommet presque cubique de la pyramide avait lui, une grande porte sur quatre de ses faces.
Une silhouette humaine surgit de l’ombre de l’entrée la proche d’eux, sa figure fine se dessinant lentement alors qu’elle se révélait à la lumière du jour. Il ne s’agissait cependant que d’un autre mage, un homme maigre qui avait sur son visage malgré tout sympathique les marques d’un âge avancé, ceci comprenant une calvitie presque complète et des cheveux sans teinte, alors qu’il portait sans trop de difficulté un massif sac sur son dos.

– Je vois que vous êtes arrivés, fit-il il chaleureusement en s’avançant vers le groupe fatigué. Joli coin, n’est-ce pas ? Et terriblement calme avec ça, il suffit de se taire pour entendre le vent, si faible soit-il. Je suis Honoré Vasseur, mage de 2ème rang à la DHA, etc. Je suis un des réguliers qui travaille ici.
– Monsieur Vasseur est celui qui est officiellement en charge de ce site de recherche,
ajouta Maria. Nous n’avons croisé personne d’autre, par ailleurs. Est-ce normal ?
– Oui, au début de l’été beaucoup se déplacent à Axaques pour montrer les résultats de recherche. C’est aussi la préparation des examens des novices, d’ailleurs… Il n’y a que moi, Hortense mon assistante, et un mercenaire que nous avons engagé pour nous aider. Mais c’est très calme ici, même lors d’une période normale nous sommes souvent une demi douzaine de chercheurs, même pour un endroit grand comme ça. Pour tout vous dire les jeunes, ce genre de site au profit incertain n’intéresse pas grand monde, et beaucoup de mages qui débutent avec le goût de la découverte finissent pas n’avoir que l’appétit de la carrière…
– Ne portez pas déjà des idées noires, voyons! Nous aimerions explorer un peu la pyramide.
– Pas besoin de demander, tu connais déjà un peu les lieux. Si vous me cherchez, je suis à l’amphithéâtre… Et Hortense doit-être au sous sol actuellement.

Ainsi, le vieil homme partit rapidement vers la direction d’où le groupe venait, descendant vivement le gargantuesque escalier à coup de grands bonds sans avoir peur de tomber.
– Bon… reprit Maria. Nous pouvons faire une brève pause ici si vous le voulez. Ces escaliers que nous venons de monter ont autant de marches que de jours dans l’année, 365. L’occasion me semble bonne pour déterminer les groupes… Nous pouvons nous diviser en deux. Un groupe dirigé par moi et un autre par Mademoiselle Vandermonde. Alfred, tu devrais donner mes affaires à Chrysopée… Je n’aurais pas dû te laisser faire ça quand elle pouvait le faire sans aucune difficulté.
Ceci dit, je pense constituer un premier groupe formé de moi, Chrysopée, De Crawn, et Padami, et un second formé de Mlle Vandermonde, Yotsuba, Mlle Cebron, et Alfred. Personne n’y voit d’objection ?
DALOKA
DALOKA
Grand Cracheur d'encre

Messages : 2234
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 22
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Revenir en haut Aller en bas

Les ruines de Cavillace Empty Re: Les ruines de Cavillace

Message par Coco le Ven 14 Juin - 16:17

Yotsuba s'essuya le front avec son avant bras. Il faisait chaud, et monter plus de 300 marches n'était vraiment une activité sympathique. L'espace d'un instant, elle comprit pourquoi sa mentor avait presque complètement abandonné l'idée même de marcher. Pour une personne n'étant pas habituée à faire de l'exercice physique, il était clair que flotter pour la grande partie de ses déplacements était bien plus facile. Yotsuba siffla entre ses dents en se demandant pourquoi elle n'était pas devenue elle aussi une télékinesiste. M'enfin. Contrairement à Naoko, Yotsuba, elle, avait des cuisses et des fesses, cette pensée arrachant un petit sourire aux lèvres de la jeune Bérilienne.
"Si tu veux vraiment te créer une place dans ce métier, tu vas devoir travailler cinq fois plus dur que les autres! C'est comme ça, et tu ne peux rien y faire. Il y aura des jours où tu vas en morfler, mais la douleur est un des meilleurs facteurs de la croissance. Tu comprends?"

Je comprends. , murmura Yotsuba en se tenant les genoux devant la dernière marche de l'escalier.
Elle reprenait son souffle en écoutant Maria parler, et son regard s'illumina lors-ce qu'Honoré Vasseur se présenta en tant que mage de 2ème rang au DHA. Cet homme devait avoir accumulé un savoir incroyable, et elle avait vraiment envie de lui poser beaucoup de questions, même si elle devait rester avec son groupe. Elle se fit une note mentale de partir le voir un peu plus tard. Pour l'instant, le plus important, c'était de s'acclimater à son équipe.

Aucune objection, mademoiselle.Répondit-elle calmement vers Maria, avant de se tourner vers les membres de son groupe. Enchantée de faire partie de votre équipe. Je ferais de mon mieux pour être un bon élément.
Une fois sa phrase terminée, ses yeux se posèrent vers Délicate, Yotsuba se mettant à sourire, chose rare.
Caroline Vandermonde! Je ne pensais pas que l'on se reverrait pour ce type de travail. C'est un coup de chance de ma part. Tes capacités seront sûrement très utiles, ici! La dernière fois qu'on s'était vues, j'avais passé peut être vingt minutes à te dévisager. Je m'en excuse avec un peu de retard.
Coco
Coco

Messages : 273
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 21
Localisation : France

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Revenir en haut Aller en bas

Les ruines de Cavillace Empty Re: Les ruines de Cavillace

Message par Lord Penguin le Sam 15 Juin - 23:08

Hmpf. Alfred grogna intérieurement. La question n'était pas résolue pour lui, mais il admettait que ce n'était peut être pas le bon moment pour en parler. Ca n'était pas comme si il avait eu l'occasion de discuter seul à seul avec sa soeur des dizaines de fois avant le départ, fallait-il qu'il aborde ces sujets sensibles maintenant que l'expédition commençait réellement? Alfred se reprit, comprenant son écart et l'erreur qu'il avait faite. Maria n'avait pas besoin de ce genre de pression supplémentaire dans un tel moment. En guise d'approbation du refus de Maria de débattre plus de ce sujet, Alfred baissa le regard, se taisant pour le reste de ce morceau de marche, supportant en silence.
Le regard d'Alfred restait baissé. Il n'avait pas d'intérêt pour ces vieilles pierres, bien qu'il croyait volontiers qu'elles puissent intéresser les autres. Quand il y repensait, il n'avait rien à faire ici.
Ce sentiment explosa lorsque Maria lui proposa de confier le lourd sac à Chrysopée. Cela devait être un soulagement pour lui, dont les muscles étaient engourdis. Pourtant, à cet instant, le sang lui monta à la tête et sa négativité manqua d'exploser de nouveau... Il fut frappé avec une évidente violence, qui ne laissa finalement pas de place à la colère. C'était simplement logique, l'autre ne se fatiguait pas, et avait certainement bien plus de force. En un soupir, Alfred retira son sac et le tendit à Chrysopée qui l'endossa sans effort.
A quoi rimait sa présence ici, se demanda alors Alfred?
Et c'est sur cette réflexion qu'il croisa le regard du golem, qui affichait un sourire éclatant, comme toujours. Cela lui fit se rendre compte de la gueule déconfite qu'il tirait depuis tout à l'heure... Il n'était même pas bon à réchauffer l'atmosphère, et même dans son domaine de prédilection elle le dépassait, en cet instant.
Pendant une seconde, Alfred rit jaune, puis s'écarta un peu avec son propre groupe. Mieux valait qu'ils soient séparés. Son tracas et sa détresse étaient évidentes, mais il fit son possible pour qu'ils ne soient pas remarqués par sa soeur, concentrée comme elle l'était sur son rôle de superviseuse. La moindre des choses, c'était de ne pas l'inquiétée encore plus.
C'était passager, il n'était simplement pas dans son assiette. Dans quelques minutes, ça irait mieux.



Délicate arriva au sommet épuisée. Elle reconnut Honoré Vasseur à son physique, puisqu'elle l'avait déjà croisé et aperçu dans les batiments de la DHA. Cependant, elle n'eut sur le moment pas la force de le saluer, et il prit congé trop vite pour elle.
Le temps du trajet, en dehors de l'épuisement physique, Délicate avait écouté attentivement les explications de Maria et avait observé avec intérêt les ruines qui les entouraient. Elle tentait aussi de ressentir le lieu, de voir si elle pouvait percevoir la moindre particularité magique, et le niveau de concentration de la mana dans l'air.
Elle ne comptait pas utiliser sa vision arcanique avant d'avoir jaugé tous les lieux, ce qui lui permettrait de sélectionner ceux qui paraissaient d'un plus grand intérêt et de ne pas se fatiguer sur d'autres.
Cependant, l'anomalie qui lui restait le plus en tête demeurait Chrysopée. La sensation qu'elle dégageait lui était vaguement familière sans qu'elle sache pourquoi. Elle l'avait déjà ressentie quelque part, et Délicate envisageait de plus en plus de l'aborder directement pour y voir plus clair. Un titan, hmm... Sa curiosité était définitivement piquée.
Alors qu'elle reprenait son souffle, se préparant à aller voir le golem, Maria énonça la composition des groupes, et Délicate allait devoir en diriger un. Elle soupira, restant figée. En cet instant, l'idée de parler à Chrysopée s'évanouit de son esprit.
"Ce n'est rien de bien compliqué", tenta-t-elle de se convaincre mentalement... Mais rien n'y faisait, la pression d'un rôle nouveau la stressait. Dans ces situations, les mots d'une vieille connaissance lui revenaient en tête :
"L'aventure nécessite d'être néophyte"
Cela, étrangement, parvenait toujours à la faire relativiser... Au moins un peu. Une aventure...

C'est alors que Yotsuba l'interpella. Délicate fut surprise de la familiarité avec laquelle elle s'adressait à elle, mais n'en dit évidemment rien. Elle pensait qu'être la chef du groupe lui attirerait un peu de respect et mettrait un minimum de distance entre eux.
-Hmm... fit-elle d'abord dans un effort de mémoire. Puis, elle s'en souvint. C'était le même jour où elle avait rencontré Mlle.Boldgate pour la première fois, et le même jour ou elle avait rencontré Avahn, l'étudiant naosien. Ses souvenirs de Yotsuba lui revinrent comme des milles pattes grimpant sur son dos, et elle retrouva immédiatement la sensation d'inconfort qui avait accompagné la présence de la bérilienne. Elle s'excusait de l'avoir dévisagée, mais elle continuait encore maintenant ! Et Délicate était de nouveau mal à l'aise... Elle ne voulait pas être intolérante, mais elle s'avoue à elle même qu'elle n'aimait probablement pas beaucoup les orientaux. Ah, oui... Je... m'en souviens.

__________________________________________________
_____

Les signatures, c'est pour les faibles Noël
Lord Penguin
Lord Penguin
Héros Prinny

Messages : 988
Date d'inscription : 29/09/2013
Localisation : Excellente question ._. Il serait temps que je m'informe

Feuille de personnage
Nom des personnages:

Revenir en haut Aller en bas

Les ruines de Cavillace Empty Re: Les ruines de Cavillace

Message par Jack Van Flyff le Lun 17 Juin - 14:21

Yvain ne dit rien, il n'était pas du genre à réfuter les décisions de ses supérieurs. Il acquiesça donc poliement et n'ajouta rien, murmurant à l'oreille de son animal comme pour lui dire ce qui allait se passer.
Il était en pleine forme, à dire vrai, ce genre de randonnée lui manquaient grandement! Il était impatient de découvrir un peu plus de ce décor, dont il allait prendre quelques notes sur l'instant, notifiant le nombre de marche exact... 365? Intéressant.

__________________________________________________
Les ruines de Cavillace AupPAkh
Jack Van Flyff
Jack Van Flyff
Urbain II

Messages : 922
Date d'inscription : 08/10/2010
Localisation : Dans le coeur de sa maitresse :3

Feuille de personnage
Nom des personnages: http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/t789-les-fiches-de-jack-van-flyff

Revenir en haut Aller en bas

Les ruines de Cavillace Empty Re: Les ruines de Cavillace

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum