Fic: L'Origine

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fic: L'Origine

Message par Seja le Mar 24 Avr - 21:29

// Bien le bonjour! J'ai quelques instants de libre ce soir pour vous livrer une fiction que je prépare depuis un petit moment déjà (mais j'ai mis du temps pour pas faire grand chose, alors.. ^^)
Donc, voilà. C'est la première ligne de la création des Chevaliers, vu par moi et mon esprit... Sejalonesque O_o
Donc, ça ne correspond peut-être pas à ce que vous imaginez, mais voilà, on est ici pour en parler, c'est pour ça que ça ressemble autant à un brouillon! ... Enfin, je pense U_u.
Voilà, dites moi ce que vous en pensez!!

Seja, écrivain brouillon.

P.S.: Les autres Chevaliers apparaitront plus tard, patience... ^^
P.P.S.: Je sais, je l'ai déjà mise, mais devant le manque flagrant de réactivité de mes confrères, je préfère le mettre quelque part où plus de gens passeront ^^
//

-Tap ! Tap ! Tap !
Les pas retentirent bruyamment sur les pavés de la rue vide. Ils s’arrêtèrent, puis reprirent avant de se taire devant la porte d’un vieil édifice, qui semblait à l’abandon avec sa façade décrépie et ses fenêtres condamnés. La lumière de la lune éclaira une main jaunâtre qui saisit un heurtoir rouillé en forme de crâne et le frappa contre la porte de fer. Le fracas du métal contre le métal retentit dans toute la ruelle, recommença une nouvelle fois, puis une autre avant de s’éteindre. Attente, longue. Aucun bruit ne sortait ni de cette maison, ni d’aucune autre. La main se leva à nouveau, effleurant rapidement la porte tellement rouillé qu’elle paraissait tachée de sang, puis se dirigea de nouveau vers le crâne, avant de se retirer précipitamment. La tête réduite veniat de s’animer et balbutiait d’une voix métallique :
-Le Cheshire & House est fermé pour la nuit ! Nous n’acceptons ni les collecteurs d’impôts, ni les envoyés du gouvernement, et encore moins les prêtres.
-Smoo, ouvre bordel ! C’est moi !
-Ce langage n’est pas toléré, mais je vais faire passer le message.

La bouche squelettique se ferma et la lumière rouge des orbites creuses du heurtoir s’éteignit. Une minute s’écoula, puis deux, avant que le crâne ne se remette à parler, la voix presque déçue :
-Dame Smoothie veut bien vous recevoir.
La porte s’ouvrit dans un bruit métallique, sur un couloir nu et froid en pierres grises. Au bout, il se divisait en deux et le même crâne, sans heurtoir, était fixé au mur.
-Tournez à droite.
L’homme eu juste le temps d’apercevoir un immense alambic à sa gauche avant de se faire réprimander par son guide et de prendre l’autre chemin. Il traversa une grande bibliothèque, avant de repasser dans un couloir identique au dernier, ponctué tous les 100m de la même tête hurlante. Puis soudain, le choc. L’arrête brutal. Dans cette pièce se trouvait un immense miroir, de plus de trois mètres de haut. Encerclé de métal noir, il n’avait rien pour plaire : il était sale, poussiéreux, et la vitre était fêlé en son centre, les brisures s’étendant comme une toile d’araignée. Pourtant, il s’en dégageait une atmosphère… Attirante. On ne pouvait se soustraire à cette image, on voulait regarder, voir, savoir. On avait l’impression qu’il émettait sa propre lumière, ce qui suffit, malgré l’obscurité de la pièce, à refléter l’individu qui s’approchait du miroir brisé. La glace renvoyait l’image d’un homme de petite taille, dont les yeux, sans paupière, captivaient par leur blanc intense. Des cheveux bruns foncés sortaient de dessous son bandana rafistolé, comme son pantalon qui semblait avoir été recousu de nombreuses fois. Il portait une légère veste bleue, découvrant son torse et sa peau jaunâtre. Une paire de brassards protégeaient ses avants bras, et des tatouages noirs, marque de la classe sacrieur, parcouraient ses bras et son torse, avant de finir sur son œil gauche, qui continuait d’être rivé sur la glace. Néanmoins, à la place du mur de pierre derrière lui, le miroir montrait un vide noir, insondable, effrayant et pourtant, ce vide là était celui qui attirait le plus. Le sacrieur s’approchait de plus en plus, leva la main et la dirigea lentement vers le miroir pour…
-Stop ! On ne touche pas, et on continue ! C’est dangereux, ici !
La voix du squelette avait rompu l’enchantement. L’homme s’ébroua, comme si il venait de sortir d’un mauvais rêve, puis se tourna vers son sauveur, le remerciant d’un signe de tête, avant de continuer sa route, en évitant de regarder de nouveau ce maudit miroir. Et de nouveau des couloirs sombres, une tête qui guide en criant, une course continuelle, pour finalement s’arrêter, sur l’injonction de la morbide voix, dans une salle dont les immenses étagères étaient remplis de bocaux de toute taille et de toute forme, contenant des potions de toutes les couleurs et des bestioles diverses et variées.
-Dame Smoothie ! Il est là !
-J’arrive !

On entendit des pas s’approcher, puis une silhouette apparut, rendue floue par les bocaux qui ne laissaient voir qu’une tache blanche et mauve, qui se précisait au fur et à mesure que l’individu circulait entre les étagères et se rapprochait du visiteur. Il put ainsi distinguer une forme écaflipienne (ou féline, comme on veut), un pantalon mauve assez étrange, surtout au niveau des bottes, un T-Shirt avec un chat tout sourire dessus, deux katanas dans le dos et enfin des armes complètement incompréhensible à la ceinture, dont la seule chose connue était une aiguille qui sortait de l’une d’entre-elles.
-Bonjour Sm…
-Et bien ! Que me vaut la visite d’un ancien collègue rôliste ? Une nostalgie chronique ? Et j’aimerais bien savoir comment tu as fais pour me retrouver.

L’homme soupira. Elle n’avait pas changé.
-Le Cheshire & House… Tu croyais vraiment de cacher avec un nom pareil ?
-Et qui t’as dit que je me cachais, Gemstone ?
-Ben, personne, mais pourquoi tu…
-Et que viens-tu faire ici ?

Nouveau soupir.
-Nous rassembler.
L’écaflip haussa un sourcil interrogateur.
-C'est-à-dire ?
-Et bien, nous rassembler, quoi ! Depuis qu’on est parti de là-bas…
-On nous a chassés !
-Bon. Depuis que nous avons été chassé de là-bas, on a chacun pris une route différente, et on s’est séparés. Ce serait bien qu’on se revoit, et qu’on essaie de former un groupe soudé, comme avant, tu vois ?

-Mieux qu’avant, j’espère.
-Oui, mieux, mais… Enfin, tu m’as compris !
-Dans les grandes lignes. Bon, on y va ?
-Ben… Si tu es prête, oui.
-Je suis toujours prête, tu devrais le savoir, non ? Attends-moi dehors. Et ne touche pas au miroir !
-J’ai déjà fait connaissance avec lui. Je ne risque pas de recommencer.

Deux minutes plus tard, dans le froid de la nuit, Smoothie sortit.
-Ca a été rapide ! Mais… Tu n’emmènes rien ?
-Ben… Si, pourquoi ?

Et sous les yeux ébahis de Gemstone, elle fit décrire un quart de tour à la tête de mort, puis lui appuya sur les yeux. Un puissant grondement se fit entendre, puis la maison se tordit, semblant aspiré par un point, et disparut. Il ne restait à la place qu’une valise décorée de la tête, qu’elle ramassa.
-Bon ? Par quoi on commence ? fit-elle, souriante devant l’air stupéfait du sacrieur.


Dernière édition par Seja le Dim 29 Avr - 21:01, édité 2 fois (Raison : Faire plaisir à Gem ^^)
avatar
Seja
Adepte de la cacahuète

Messages : 464
Date d'inscription : 09/10/2010
Age : 22
Localisation : Chez moi, bien au chaud

Feuille de personnage
Nom des personnages: heu... Beaucoup, beaucoup et beaucoup. Mais si vous croisez quelqu'un du nom de Tobias, c'est moi!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fic: L'Origine

Message par Coco le Ven 27 Avr - 14:11

M-Mais c'est vraiment bien, tout ça!
Tu commence à me faire peur, j'ai de la concurrence, là!

Coriendre. ( Il n'y a plus d'Estragon à Saigon )
avatar
Coco

Messages : 174
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 19
Localisation : France

Feuille de personnage
Nom des personnages: Hanish, André, Sanga, Mélika (†)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le chat et le squelette

Message par Seja le Mer 16 Mai - 22:26

// Qui dit week-end de quatre jours dit repos, et écriture (à moins que je ne sois le seul à faire ça ^^). Mais moi, je vous livre le deuxième chapitre de ma fic maintenant, comme ça vous avez de la lecture pour ce week-end! U_u
Le prochain chapitre portera, normalement, sur Gemstone et un armurier un peu particulier, mais je vous laisse apprécier ce chapitre ^^

Seja, crivain.


- C’est donc ici…
Smoothie se tenait dans le quartier chic de la ville, devant une élégante bicoque, bien entretenu, lumineuse, aux antipodes de l’endroit où elle vivait. Elle se demanda pour la centième fois ce qu’elle foutait là, dans ce quartier qui ne lui correspondait pas.
- On va se séparer pour trouver tout ce beau monde ! Ca nous permettra d’être plus rapides pour ça, lui avait dit Gemstone, il y a quelques jours, avant qu’ils ne se quittent.
- D’accord ! On se retrouve où, ensuite ?
- Ben, heu… Ici, par exemple ?
- Ok. T’en avais vraiment aucune idée, en fait.
- Mais ! J’ai pas vraiment réfléchi, j’y suis allé au feeling, et voilà…
- Bon ! Par quoi on commence ?
- Tu sais où se trouve Dragh, pas vrai ?
- Ben, heu… Vite fait.
- Ne fais pas l’innocente. Deux Némésis restent toujours en contact. Donc, tu vas aller la chercher…
- Chouette !
- Mais d’abord, tu attrapes Seja.

L’expression déçue sur le visage de Smoothie devait valoir tout le chocolat du monde.
- Mais… Pourquoi ?
- Si je vous laisse seul toutes les deux, il va y avoir une morte avant la fin du voyage, ce que je préférerais éviter.
- Mais… Et les dix pourcents de perte ?
- Rien du tout. C’est ça où je vais la chercher moi-même. Tiens,
conclu-t-il en lui fourrant un papier dans les mains, voici l’adresse de deux-trois membres que j’ai réussi à avoir. Une fois que tu auras fini avec ces quelques énergumènes, tu reviens ici. Si tu trouves quelqu’un d’autre en route, tant mieux. Sinon, ben, tant pis.
- Mouais…
- Bon, courage, et à bientôt !

Cette conversation restait dans son esprit, et elle ne savait toujours pas pourquoi elle avait obéit au sacrieur. Enfin bref. Elle saisit le heurtoir finement ouvragé et frappa trois coups secs. La porte s’ouvrit instantanément sur un jeune adolescent blafard et boutonneux, aux cheveux gras, la regardant avec un air suspicieux.
- K’és tu ve ?
On entendit un vrombissement et une dague se planta dans le chambranle en bois, frôlant le malpoli qui devint encore plus blanc que son teint habituel.
- Kévin ! Ton orthographe ! s’exclama une voix énervée.
- Je… Oui, monsieur. Si vous voulez bien entrez, fit-il en s’inclinant dans une parodie grotesque de révérence.
Smoothie lui lança un regard dédaigneux, puis entra en arrachant la dague au passage, qu’elle glissa dans sa sacoche. L’intérieur était tout aussi riche que la devanture de la maison : du bois délicatement taillé, des meubles hors de prix, tout respectait la luxure et la richesse. Elle passa devant une fille qui était aussi blanche et boutonneuse que le portier, si ce n’est que son teint jurait incroyablement avec les longs cheveux roux qu’elle avait. Puis, elle arriva dans le salon, resplendissant lui-aussi, avec ses fauteuils soyeux et son piano bien lustré. Assis devant lui se tenait un sram à la peau mat et dont les cheveux blancs lui descendaient jusqu’au cou, avec une mèche qui lui cachait l’œil gauche. Ses vêtements de cuir noir décorés de motifs d’os lui collaient à la peau, moulant une silhouette assez fluette. Il ne portait aucune arme visible, seulement une sacoche accrochée à la ceinture.

- Smoothie ! Que me vaut ce plaisir ?
- Je ne sais pas, Seja… Le fait d’aller emmerder un ancien compatriote juste pour le plaisir, peut-être ? Au fait, ça fait si longtemps que ça que nous nous sommes quittés ? Pour faire fortune et avoir deux enfants dans ce laps de temps, tu dois avoir des talents que tu nous as bien caché…,
susurra-t-elle avec un air langoureux.
- Allons, que vas-tu t’imaginer là ? Ces deux-là, fit-il en désignant les ados qui regardaient la discussion d’un air intrigué, sont des fils de bourges qui habitent à deux pâtés de maison d’ici. Ils ont fugué, et sont venus ici. A cent mètres à peine de leur ancienne demeure ! Quand à la maison… Disons que je l’ai « emprunté » à un couple en vacances.
- Je comprends…
- Et donc, sérieusement, que viens-tu faire ici ? Je ne crois pas que tu sois soudainement devenue nostalgique, et à part pour me demander un service, je ne vois pas pourquoi tu viendrais ici.
- Et bien, disons que Gemstone veut rassembler tout les « anciens ».
- Tous ?
- Enfin, tout ceux qu’on peut trouver.
- Bon… Je devine que vous vous êtes séparés ?
- Exact.
- Et je me demande comment il a su que j’étais ici. J’ai du y rester trop longtemps. Bon ! Donc, autant préparer ses affaires tout de suite. Tu as deux minutes ?
- Bien sur.
- Maitre, attendez !
- Ne nous laissez pas seuls !
- Que va-ton faire sans vous ?
- S’vou plé !
- Alé !
- Dehors !!! Retournez chez vos parents !
- Mé…

Une formidable détonation retentit, faisant un trou dans le bois parfait du mur. Les deux fugueurs s’enfuirent sans demander leur reste, laissant Seja avec un pistolet encore fumant dans la main.
- Merde… Moi qui voulais ne rien endommager…
- Tu fais dans le sentimentalisme, maintenant ? En plus, avec des kikoos…
- Je t’emmerde,
cracha-t-il en rangeant son arme sur un holster invisible, le revolver disparaissant dès qu’il fut en place.
- Moi aussi, je t’aime.
- Tu aimes des gens, maintenant ? Je ne savais pas que tu avais développé des sentiments.
- Je t’emmerde,
grimaça l’écaflip.
- Moi aussi, je t’aime, fit-il avec un grand sourire.
L’échange aurait pu continuer encore longtemps, mais le squatteur posa sa sacoche renversée sur le piano, qui commença à l’avaler en entier.

- Je croyais que tu n’aimais pas voler.
- Je ne vole pas, ce piano est à moi. Où est donc cette valise ? Ah ! La voilà ! Et au fait, pourquoi aller me chercher moi d’abord.
- Pour m’empêcher de tuer Dragh.

Seja lui jeta un regard interloqué.
- En gros, je ne joue que le trouffion de remplacement ?
- Hmmm… C’est à peu près ça
- Merde… Faudra que je m’explique avec Gem…

Il jeta un dernier regard à la pièce, histoire de vérifier si il n’avait rien oublié, ramassa sa sacoche qui avait fini de manger son piano, y fourra sa valise dedans, puis se dirigea vers une étagère. Dessus se trouvait trois figurines de métal, un ange, un démon et un homme-lézard, tenant chacune une perle blanche, noire et grise.
- Debout les Shushus ! On s’en va !
Les pierres émirent un bref éclat, puis deux voix caverneuses se firent entendre.
- Pas trop tôt ! J’en avais marre d’attendre !
- Dormir, c’est bien, mais l’action, c’est quand même mieux.
- Et où va-t-on, maintenant, oh grand assassin ? Quelle cible ?
- Et c’est y pas Smoothie, à côté ! Ca va être chouette !
- C’est vrai qu’avec elle, on s’ennui jamais.

La personne concernée hocha la tête en soupirant.
- Ils n’ont pas changé… Et tu en as un autre ? Il est nouveau, lui.
- Cadeau de Lady. Il ne parle pas, mais il est aussi efficace que les deux autres. Et il s’appelle Devil.
Bon, alors, les zozos ! On s’en va, donc vous vous mettez comme d’habitude.
- Bien, chef !
- Tes désirs sont des ordres, mais enlève nous de ces perchoirs, d’abord.

Les dits-perchoirs ayant été enlevés, les perles se mirent à briller et se tint à leurs places une dague d’une blancheur extrême, une autre d’un noir absolu, et un arc gris-vert.
Le sram enfila une cape verte sombre, passa le capuchon sur sa tête, puis fit un léger geste de la main. Des dagues et des couteux de lancer apparurent à sa ceinture et autour des ses jambes, avec deux pistolets dans leur holsters, et un carquois dans son dos. Il glissa les deux perles transformées dans des fourreaux situés sur ses avant-bras, puis plaça son arc dans le carquois.

- On peut-y aller ? S’impatienta l’écaflip.
- Je crois que tout est bon. Allons donc débusquer cette Iopette.
avatar
Seja
Adepte de la cacahuète

Messages : 464
Date d'inscription : 09/10/2010
Age : 22
Localisation : Chez moi, bien au chaud

Feuille de personnage
Nom des personnages: heu... Beaucoup, beaucoup et beaucoup. Mais si vous croisez quelqu'un du nom de Tobias, c'est moi!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fic: L'Origine

Message par Dhragane le Jeu 17 Mai - 11:51

Ça commence à parler de moi, il faut bien que je commente ! 8D *SBAAAF*
... Mais nooon, Seja, je n'interviens bien sûr pour rien de plus que le plaisir de vanter tes formidables qualités d'écrivain, tu te doutes. ~ Plus sérieusement, cette fiction me branche décidément sacrément... l'idée de base était déjà fort sympathique, simple mais fort efficace, et puis... tu introduis à merveille les personnages, continue comme ça. =)
(Raaah, les Kévins... /D On sent que tu t'es fait plaisir, avec ces deux-là. On les reverra, dis ? Je les sens bien resurgir plus tard, nous causer quelques ennuis en tant que gros boss méchants, et puis, quand on enlève leur casque, à la fin... "omg ! Mais je les reconnais, ces kikoos !" ... Non ? =u=)

Quelques fautes d'accords, des machins de ce genre dont on se fiche, sinon... Moi, tant qu'il n'y a pas d'erreurs au niveau de l'utilisation des temps, ça ne me "choque" pas. Xx"
... J'aurais bien envie que ce soit un peu plus long, à chaque fois, aussi, mais... ça, c'est parce que j'aime bien. ~

Saigné : Dhra', qui... s'est Décidé à commenter ! 8D
avatar
Dhragane

Messages : 229
Date d'inscription : 10/10/2010
Age : 22
Localisation : Quelque part à mi-chemin d'un sentier montagneux. Mais allez savoir, avec ce brouillard tenace qui couvre tout le mont, peut-être n'en suis-je encore - qu'aux tout premiers pas !

Feuille de personnage
Nom des personnages: Rhadamente Rougecoeur (quoique je ne l'ai pas joué depuis un moment... xX'), Placebo, le Dr. Victor Valentin Varnel... je vais me contenter des plus actuels.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fic: L'Origine

Message par Seja le Jeu 17 Mai - 14:15

Bon, Draghane ayant fait l'effort de poster, je vais donc répondre, et... Comment ça, Coriendre avait posté aussi? Oui, mais lui, ça compte pas, post trop court U_u
Donc, merci à Coriendre pour être le premier à avoir répondu! (je sais, je sers à rien ^^)
Sinon, ben... Content que ça te plaise U_u
Fectivement, je me suis bien marrer à mettre en scène les deux compères kikoos, et à me les imaginer. Quand à les revoir, hmmm... Qui sait? (en gros, ça veut dire: je suis en train de réfléchir à ton idée et à une possible réapparition de ce couple).
Sinon, ben, on va encore plus parler de toi dans le chapitre 4, puisque les deux clampins que nous formons, avec Smoo, allons te débusquer dans... Un endroit, tu verras bien lequel U_u (J'ai déjà imaginé tout le truc, manque plus que le mettre par écrit, mais faut que je fasse le chapitre 3 avant le 4, sinon, problème ^^ )
Voilà voilà, merci pour votre soutien (je prends en compte Coriendre ^^) et j'espère que le prochain chapitre vous conviendra! (faudrait déjà que je le commence ^^)

Seja, qui va essayer de faire des efforts de grammaire.
avatar
Seja
Adepte de la cacahuète

Messages : 464
Date d'inscription : 09/10/2010
Age : 22
Localisation : Chez moi, bien au chaud

Feuille de personnage
Nom des personnages: heu... Beaucoup, beaucoup et beaucoup. Mais si vous croisez quelqu'un du nom de Tobias, c'est moi!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fic: L'Origine

Message par Aʀτѕᴇɴοʀ le Sam 19 Mai - 8:13

Bon, je vais éviter de faire un post trop court afin qu'il soit pris en compte XD
Alors, Coriendre... 114 caractères, ainsi que 22 espaces et un retour à la ligne... (Ouais, je me suis amusé à compter)

Bon, le retour à la ligne, c'est fait, et avec mes conneries, je crois que j'ai ce qu'il faut côté caractères... Donc, c'est parti, je raconte mes conneries plus ou moins habituelles.

Euh... J'aime bien
Et voilà, pas trop court, ni trop long, clair, tout ça, merci de votre attention.

Artsenor, qui a des caractères gras et des soulignés, en plus

PS: Ça, c'est pour les caractères italiques et barrés... Inutile? Moi?
PPS: De la couleur, en plus!
PPPS: Traitez-moi d'imbécile tant que vous le souhaitez, de toute façon, j'ai une excuse: Je m'appelle Artsenor
avatar
Aʀτѕᴇɴοʀ
Ecuyer

Messages : 392
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 20
Localisation : For each integer A from 1 to 666 (Take random point in (Region set from (Position of (Paladin #0071) offset with (Arithmetic ( (Convert Integer (Integer A) to real) x 60060,61) ) ; (Arithmetic (Convert integer (Integer A) to real) x (Square root (Convert integer (Integer A) to real) ) ) ) ) to (Take random point in (Playable map area) ) ) ... Voilà, avec ça, si vous me tombez dessus, jouez au loto. Si vous avez rien compris, jouez au loto quand même.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Artsenor (Oh?), Defaris, Kaoren Sor (En cours de création), Céophraste, Nihlvexo... Néolune, ça compte?

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fic: L'Origine

Message par Gemstone le Sam 19 Mai - 18:59

Le gemstone, que fait-il ? Il glande ! J'en suis certain. :P
avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1276
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fic: L'Origine

Message par Seja le Ven 3 Aoû - 21:31

Bon, allez, zou, je m'y mets.
Et je commence par une déception totale: non, je ne poste pas pour vous mettre le chapitre 3. Et ouais, faux espoir, les amis é_è
Je sens que je vais me faire détester, mais si je poste, c'est pour vous dire que la suite ne tardera pas. En gros, j'espère finir ce chapitre ce soir et le relire puis le poster en rentrant de vacs. N'ayant plus accès à mon ordi personnel pour diverses raisons (en fait, y en a qu'une: je refais entièrement ma chambre, et donc l'ordi a été rangé au sous-sol) je n'ai plus accès aux anciens chapitres, ce qui m'embête un peu. Mais bon, je vais faire avec les moyens du bord et essayer de vous fournir un chapitre à la hauteur des précédents (n'empêche qu'il m'a causé bien du soucis, celui-là ^^).
Bon, je termine en espérant que vous avez tout lu et en mettant en plus un petit spoil (léger, hein, vous attendez pas à la big révélation, genre: Gemstone va devenir le maaaaaaitre du monde!!).
Nous suivrons donc les aventures du capitaine Sacrinoir (alias Nelfhition) et d'un Gemstone enrolé de force.
Voilà voilà, j'espère que mon public est toujours là! (Depuis quand j'ai un public, moi? O_o)

Seja, spoiler.
avatar
Seja
Adepte de la cacahuète

Messages : 464
Date d'inscription : 09/10/2010
Age : 22
Localisation : Chez moi, bien au chaud

Feuille de personnage
Nom des personnages: heu... Beaucoup, beaucoup et beaucoup. Mais si vous croisez quelqu'un du nom de Tobias, c'est moi!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fic: L'Origine

Message par Akety le Sam 4 Aoû - 0:42

Ossu !
Alors comme ça, on fait dans l'écriture ? Pas mal...
Je suis impatient de voir la suite ! (Bien que tu sois à Paris... (C'est à dire, pas loin de chez moi.M'rends visite, en plus.) )
Boon, je ne peux pas te dire austre chose que bon courage pour la suite, ainsi que bon courage pour m'introduire ! please
Et comme c'est mon commentaire, peu importe la longeur, il ne sera pas pris en compte. xD
( Et fallait y penser, introduire des Kévins dans la fic'. Sur le coup, j'ai facepalm. Facepalm )
Bon, j'ai assez parlé. Quelques fautes d'ortho' dont je me fous totalement, et c'est tout niveau critique. J'aime ce que tu fais ! (no)megusta
Sur ce.


Akety, manipulateur de trolls.
avatar
Akety
Champion!

Messages : 649
Date d'inscription : 11/10/2010
Age : 19
Localisation : En bas.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Akety Nozeki, Regeret Daramis (en cours de création)

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fic: L'Origine

Message par Nelfhithion Aesiryon le Sam 4 Aoû - 0:55

Hey hey hey! Wait! Sacrinoir c'est pas Nelfhithion! sacrinoir il est a la retraite ><
Nelfhithion c'est le type qui veux chasser Iniel, le pote de Sacrinoir ^^"

Compliqué, mais en passant sur ce forum, j'ai voulu tirer un trait sur Sacrinoir (que je trouvais trop cheaté et pas assez interessant Rp parlant) Nelfhithion c'est un mercenaire qui a une dent contre l'ancien pote de Sacri: Iniel (où la "lame pourpre") Il s'est battu une fois contre Sacrinoir (Chez Silf' d'ailleurs).
avatar
Nelfhithion Aesiryon
Berserker

Messages : 397
Date d'inscription : 10/10/2010
Age : 22
Localisation : Tu vois cette maison la bas? Pas moi...

Feuille de personnage
Nom des personnages: Nelfhithion, Danilian, Vigaj, Algorath, Valéra, Haddéus Dren, Seth.

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/  (Niahahah)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fic: L'Origine

Message par Seja le Mer 8 Aoû - 21:50

Bon, on va répondre vite-fait. Déjà, je ne prend pas en compte le post d'Akety, comme il l'avait dit. Juste que j'ai essayé de te chercher dans Paris, et je crois avoir trouvé un mendiant qui te ressemblait, mais finalement, ce n'était pas toi (oui, c'est de la méchanceté gratuite et gentille à l'égard de mon collègue, qui me le rend bien d'ailleurs ^^)

Pour Nelf, attention! Je parle du Nelf de CB, pas du Nelf de RP. Pas pareil (je crois ^^). En tout cas, j'écris mon truc pour l'instant, j'attendrais que tu gueules après ^^

Donc voilà, j'ai fini de répondre aux deux posts, et la suite de la fic arrivera en cette fin de semaine (normalement). Le chapitre suivant (le 4, si j'ai bien compté) devrait arriver beaucoup plus vite, puisque je l'ai déjà en tête, et pour les autres, faut que je réfléchisse activement O_o.

Seja, menteur.
avatar
Seja
Adepte de la cacahuète

Messages : 464
Date d'inscription : 09/10/2010
Age : 22
Localisation : Chez moi, bien au chaud

Feuille de personnage
Nom des personnages: heu... Beaucoup, beaucoup et beaucoup. Mais si vous croisez quelqu'un du nom de Tobias, c'est moi!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tadadada!!!

Message par Seja le Sam 11 Aoû - 13:09

// Et voici, mesdames, mesdemoiselles et messieurs, l'épisode que vous attendez tous, le chapitre 3 de ma fiction!!!
Il est là, tout beau, tout neuf, tout frais. Comme je vous l'ai dit, c'est le chapitre qui m'a causé le plus de problèmes, et je n'arrivais pas à trouver des idées et l'inspiration nécessaire. Mais bon, finalement, je suis content du résultat, même si ça a pas mal évolué par rapport à mon idée de base (Nelfh devait être armurier).
Donc voilà, j'espère que ce chapitre vous plaira. Je crois qu'il est plus long que les autres (pas sur) et dégage sans doute une atmosphère différente (je crois), du au fait que j'écoutais la bande-son de Dark Knight Rises en même temps (c'est le classe O_o)
Bon, trêve de bavardage, je vous laisse savourer ce chapitre.

Seja, écouteur. //

Une grande agitation régnait sur le campement. Chaque personne vaquait à ses occupations, essayant de s’occuper au mieux pour éviter la tension palpable qui régnait ici. Certes, ce n’était qu’une escarmouche, il n’y avait qu’une cinquantaine d’homme de chaque côté, mais aucune des forces présentes ne semblait vouloir lancer un assaut. Alors, on attendait, patiemment, que les choses bougent. Comme ce soldat qui, dominant le no man’s land entre les deux armées, semblait en proie à une grande impatience. Il surveillait les forces adverses, puis se mettait à faire les cent pas, le vent gonflant sa cape verte sombre qui, avec ses habits en cuir, le faisaient ressembler à un rôdeur, avant de reprendre son observation.
- Capitaine, capitaine !
Un cra venait d’arriver en courant vers l’homme, puis s’arrêta brutalement, transpercé par ses yeux d’airains. Il déglutit, puis choisit soigneusement ses mots, car il savait que son capitaine ne tolérait aucune faute, quelques soient celle-ci, et il ne voulait pas laisser ressortir son accent paysan.
- Heu, capitaine, un homme demande à vous voir. Un certain James, je crois. James Staune, c’est ce qu’il a dit.
- Très bien, j’y vais. Où est-il ?
- Là-bas

Le rôdeur partit d’un pas vif, se dirigeant vers la silhouette que l’archer avait désigné. Celle-ci se retourna, un grand sourire éclaira son visage et il s'avança.
- Nelfhit…
Une main plaquée contre sa bouche et un regard furieux le contraint au silence.
- Warcrafteur. Capitaine Warcrafteur. J’ai eu quelques ennuis avec le nom de Nelfhithion, mieux vaut l’oublier pour un temps.
Gemstone recula, s’épousseta puis reprit.
- Warcracfteur ! Que deviens-tu ?
- Et bien, ça va, ça va,
fit-il en caressant sa légère moustache, qu’il avait aussi noire que ses cheveux et que sa petite barbe, ce qui lui donnait un air aristocratique. Comme tu peux le voir, je suis actuellement capitaine, en guerre pour une petite ville dont j’ai oublié le nom.
- Toujours mercenaire ?
- Toujours, mon cher !
- Je vois donc que tu restes fidèle à tes idéaux. Je venais te chercher pour nous reconstituer.
- Je vois… Rassembler les bannis…
- Tout à fait !
- Et donc…

Les paroles du sacrieur furent interrompues par la sonnerie d’un cor qui résonna dans tous le campement. Les troupes en face bougeaient, et la clameur du combat gagna tous les combattants présents, qui se hâtèrent de prendre leurs armes et d’aller sur le champ de bataille.
- Bon, et bien, allons-y, le devoir m’appelle.
- Effectivement.
- Tu viens ?
- Quoi ? Où ?
- Ben, te battre.
- Mais… Je veux pas !
- Et pourquoi pas ?
- Et bien…
- Ecoute, je pars avec toi, mais après avoir fini cette bataille et reçu mon argent. Le mieux est donc que tu m’aides à finir ce combat, vite fait, bien fait.

Gem réfléchit pensivement quelques instants, puis acquiesça.
- OK, mais tu me revaudras ça !
- On verra bien !
- On n’arnaque pas le maitre du monde !
- C’est ça c’est ça.

Et ils s’élancèrent vers le lieu de toutes les attentions, où visiblement les deux camps ne les avaient pas attendus pour se mettre joyeusement sur la figure. Nelfh leva son arbalète, tira un carreau qui transperça la poitrine d’un ennemi. Il rechargea promptement, puis sauta dans la mêlée en dégainant son épée. Gemstone, de son côté, plus prudent, se tenait en retrait et cherchait une occasion propice. Il avait juste eu le temps d’attraper une cape rouge pour qu’on ne le confonde pas avec un ennemi et cherchait un vert des yeux. Un vert, qui d’ailleurs, semblait l’avoir pris pour cible et abattit sur lui un marteau fort grand. Le sacrieur ferma les yeux, les rouvrit et observa le spectacle dudit vert qui venait d’aplatir un de ses compatriotes.

La bataille continua, sanglante et sans merci, aucun des deux camps ne semblait dominer l’autre, quand une trompette sonna la retraite des ennemis.

- Revenez, bande de lâches ! cria Gemstone, gagné par la fureur du combat. Tremblez devant ma toute puissance!
Un rugissement bestial lui répondit, mettant fin à ses rêves de gloire, et des pas pesants retentirent sur le champ de bataille.
- Oh mon dieu… Ils ont ramené un troll.
- Un troll ?
- Pour cette petite bataille ?
- C’est de la folie !
- On va tous y passer !

La rumeur se répandit comme une trainée de poudre alors que le troll n’avait même pas montré le bout de son orteil, et on sentit la peur sur chacun des visages, peur qui décupla quand la créature apparut. Trois mètres de haut pour deux de large, une peau bleu-vert, un crâne minuscule mais avec une mâchoire disproportionnée, des muscles de tueur qui rendaient inutile le gourdin de bois qu’il tenait. Un vert se tenait sur ses épaules et tirait sur des espèces de rênes, dans l’espoir de le contrôler. Espoir qui s’avéra vin, vu que le géant tira dessus sans difficulté, désarçonnant son conducteur et le faisant tomber de là-haut. S’il ne s’écrasa pas, ce fut grâce aux réflexes de sa monture qui le rattrapa au vol, rallongeant sa durée de vie de quelques secondes. On entendit en effet un craquement sec, un hurlement sonore, puis le bruit des dents qui claque. Ayant terminé son entrée, le monstre tourna ses yeux vers le plat de résistance le plus près, et commença à courir à une vitesse phénoménale.
- Archer !
Quelques soldats plus réactifs bandèrent leurs arcs, mais la plupart ne bougeaient pas, tétanisés par la bête qui arrivait droit sur eux.
- Nom d’un chien, vous allez vous bougez les fesses ?! Si ce monstre arrive ici frais comme un pichon, là, vous aurez des raisons de paniquer, alors tirez dessus et essayez de lui immobiliser au moins un membre. Et plus vite que ça !
Pressé par les dires du capitaine sacrieur, les archers se mirent en position, de même que le reste de l’armée, prête à recevoir la charge monstrueuse.
- En position… Tirez !
Une quinzaine de flèches partirent, s’enfonçant sans grand dommage dans le cuir du troll.
- Continuez ! Ne vous arrêtez pas !
- Ne… War, viens voir par là.
- Merde…

Une dizaine de cavaliers venaient en effet de surgir du camp adverse et chevauchaient derrière le troll, attendant que les ennemis soient a porté des arcs posés sur leur selle.
- Dire que ce ne devait être qu’une escarmouche… Que les lanciers se tiennent en place ! Gem, est-ce que tu pourrais te substituer avec eux ?
- Difficile à dire. Ils sont loin, et ils vont vite.
- Ils vont bien être obligés de se rapprocher, à un moment ou à un autre. Je compte sur toi.
- Merci… Et, normalement, ce devait être facile !
- J’ai jamais dit ça,
rétorqua le mercenaire en réajustant son bandeau rouge de capitaine.
Gemstone soupira, saisit une lance encore intacte qui trainait par terre et la rangea dans son dos en sortant sa naginata. Puis il se précipita vers son confrère, rejoignant la ligne de front juste au moment de l’impact.
Ce fut aussitôt terrible. Le troll fonçait, arrachant du sol quiconque se tenait sur son chemin. Nelfh lui planta deux carreaux dans le crâne, espérant toucher les yeux, mais n’arrivant qu’à le mettre en rogne. Et puis les cavaliers entrèrent en scène et ce fut un massacre. Occupés par le troll, les hommes ne ripostèrent pas quand les leurs tombèrent sous les traits meurtriers. Placé légèrement en retrait, Gem guettait une occasion propice. Une occasion qui se présenta plus vite que prévu, puisque le groupe à cheval se mit à contourner les occupés afin de le prendre à revers. Se glissant sous les pattes des chevaux, il trancha les pattes de celui de tête, le faisant tomber, avec son cavalier, obligeant ceux de derrière à faire un écart en ralentissant afin de l’éviter. Gemstone en profita et se transposa avec l’un des leurs qui se retrouva par terre sans savoir comment. Saisissant sa lance, il chargea vers le plus proche et l’embrocha promptement sans que personne ne puisse réagir. Abandonnant sa lance, plantée trop profondément, il dégaina son épée et se rua au contact, espérant avoir l’avantage au corps à corps sur des archers.
Du côté de Nelfh, le combat ne se déroulait pas bien. Déjà fortement diminué par la précédente attaque, les forces restantes se faisaient laminer. On tenta bien de viser les points vitaux, mais sans grand succès. Bilan : le troll avait un bras inutilisable et il ne restait qu’une vingtaine d’homme. Le sacrieur décocha deux autres carreaux lors d’une accalmie, puis repartit à l’attaque, essayant de lui infliger le plus de blessure à l’épée. Il ne vit cependant pas venir le bras intact qui l’envoya bouler avec une force phénoménale cent mètres plus loin. Sonné, le capitaine peinait à reprendre ses esprits malgré son endurance exceptionnel, quand il aperçut au sol des objets intéressants, sans doute appartenant à une peuplade qui avait du fuir les lieux en urgence, et qui allait lui être bien utile.
La bataille semblait perdu et le capitaine était mort, sans doute, vu la puissance de l’’impact. Pourtant aucun des soldats ne fuyaient. Ce genre de bête les poursuivrait jusqu’en enfer. Il n’en restait que cinq, qui se battait malgré tout. L’un d’entre eux parvint même à lui crever un œil, leur offrant une accalmie de quelques secondes.

- On se repli ! Par ici !
Le capitaine ! Tous les hommes se retournèrent en même temps et coururent vers lui, comme si il était le sauveur, le messie qui allait les sauver.
- A terre !
Nelfh arma son bras, et d’une détente prodigieuse, ses blessures augmentant sa puisance, envoya le harpon droit sur le monstre. L’arme se cassa nette en le percutant, mais avec suffisamment de force pour lui faire du mal. L’énorme bête rugit, accéléra. Un harpon se ficha dans son pied, le contraignant à ralentir. Un autre arriva dans son flanc, puis un à la cuisse. Le troll chancela, essaya de reprendre sa course, mais s’écroula, n’arrivant plus à courir.
Gemstone virevoltait, insaisissable, se transposant d’ennemi en ennemi. Mais toutes ces pirouettes avaient un prix, et il devait vite en finir. Il refit la même mimique pour la centième fois. Il fonça droit sur le vert le plus proche, prêt à changer de place au dernier moment. Deux des leurs étaient déjà mort comme cela. Celui prit pour cible ne bougea pas, soupçonnant une nouvelle disparition. Cela lui fut fatal, l’épée de Gem le décapita promptement. Un flottement régna dans les rangs adverses, que le sacrieur mit à profit en se transposant vers deux personnes côtes à côtes, tuant l’inchangé. Les cavaliers hésitaient maintenant, ne sachant que faire. De nouveau, ce fut l’indécision et l’immobilité qui les achevèrent. Un sifflement retentit et deux archers tombèrent tandis que derrière eux couraient les rescapés de l’armée et un Nelfh brandissant son arbalète. Les verts s’enfuirent immédiatement, tandis que les forces rouges restantes crièrent victoire.

- Dis donc, vieux, je ne savais pas que sauver les gens étaient dans tes attributions, s’exclama Gem en descendant de cheval.
- Te sauver ? N’importe quoi ! J’avais juste un compte à régler avec ses enflures.
- Je me disais aussi.
- Capitaine ! L’armée ennemi se regroupe et fonce sur nous !
- Et alors ? On a battu un troll, c’est pas une vingtaine de pochtron qui vont nous faire peur ! Tu charges aussi, Gem ?
- Et comment ! Je viens de découvrir qu’avec toi,
on ne s’ennuie jamais !
Ils échangèrent un sourire et foncèrent droit sur l’ennemi, qui eut une légère impression de recul devant la force que dégageait les deux hommes, avant de reprendre la charge, convaincu qu’ils pouvaient les abattre sous le poids du nombre. Les pauvres. Il aurait au moins fallut un troll.
avatar
Seja
Adepte de la cacahuète

Messages : 464
Date d'inscription : 09/10/2010
Age : 22
Localisation : Chez moi, bien au chaud

Feuille de personnage
Nom des personnages: heu... Beaucoup, beaucoup et beaucoup. Mais si vous croisez quelqu'un du nom de Tobias, c'est moi!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fic: L'Origine

Message par Gemstone le Sam 11 Aoû - 21:44

Yeaaaaah ! Chui mégalo ! xD

C'est vrai que l'ambiance est bien différente, là ça porte bien bien sur la castagne, par opposition aux précédents qui étaient calés sur de la discution plus marrante. Ca change, vive la variété ! ^^
avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1276
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fic: L'Origine

Message par DALOKA le Ven 17 Aoû - 22:26

Good, mais ca sera vraiment bon dès que j'arriverais (et dès que mon nom s'illuminera en laissant les vôtres mornes, fades devant cette explosion de charisme).

Dès que j'y serais j'aurais les boules tellement grosses que je les sentirais plus.
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1920
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fic: L'Origine

Message par Smoothie Hémos le Lun 27 Aoû - 8:17

Et moi j'attend juste le chapitre suivant qui s'annonce des plus chouettes pour moi et ma mégalomanie ! <8D T'as intérêt à bosser, Seja. On a jamais été si près du chapitre 4, je te signale. Uu Bosse !

Smoothie. Si, si.
avatar
Smoothie Hémos
Sociopathe à ses heures.

Messages : 199
Date d'inscription : 08/10/2010
Age : 21
Localisation : Wonderland.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Smoothie et Eightooms Hémos, Enzo Carminet, Livide et Tomas...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fic: L'Origine

Message par Akety le Lun 27 Aoû - 15:43

Seja, please... please
Le chapitre 4 va pas tarder hein ? T'as pas interêt a nous faire le coup du "Chapitre la veille de la rentrée" è_é
... Ne prends pas en compte ce message.


Akety, qui, au final, ne comprends plus ce délire de prendre en compte les messages ou pas. Pokerface
avatar
Akety
Champion!

Messages : 649
Date d'inscription : 11/10/2010
Age : 19
Localisation : En bas.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Akety Nozeki, Regeret Daramis (en cours de création)

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fic: L'Origine

Message par Nelfhithion Aesiryon le Mar 28 Aoû - 22:46

Samedi! Sanglant Samedi! Ils s'en souviendrons ces poltrons de ce jour la!

(Par contre j'espere vite reprendre mon nom, Warcrafteur... c'était quand j'étais fan de Warcraft en plus d'être un jeune sacrieur ecervelé ^^)

avatar
Nelfhithion Aesiryon
Berserker

Messages : 397
Date d'inscription : 10/10/2010
Age : 22
Localisation : Tu vois cette maison la bas? Pas moi...

Feuille de personnage
Nom des personnages: Nelfhithion, Danilian, Vigaj, Algorath, Valéra, Haddéus Dren, Seth.

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/  (Niahahah)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fic: L'Origine

Message par Akety le Mer 29 Aoû - 1:55

Nelfhithion a écrit:Samedi! Sanglant Samedi! Ils s'en souviendrons ces poltrons de ce jour la!

(Par contre j'espere vite reprendre mon nom, Warcrafteur... c'était quand j'étais fan de Warcraft en plus d'être un jeune sacrieur ecervelé ^^)


Bref, quand t'était un kikoo. Trollface
avatar
Akety
Champion!

Messages : 649
Date d'inscription : 11/10/2010
Age : 19
Localisation : En bas.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Akety Nozeki, Regeret Daramis (en cours de création)

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fic: L'Origine

Message par DALOKA le Mer 29 Aoû - 18:46

Pas grave Akety, les dieux tels que nous pardonnent les pêchés des fidèles.
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1920
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Manoir sectaire

Message par Seja le Jeu 30 Aoû - 21:57

// Et- bien, finalement, on y arrive! Tu as tout faux, Smoothie, c'est ce moment le plus proche du chapitre 4, puisque on s'en rapproche un peu à chaque ligne (ça fait presque commentateur sportif, ça "Et oui, les lecteurs sont presque arrivés au chapitre 4! - Tout à fait Thierry, on peut dire que l'attente aura été longue." )
Et non Akety, je ne le poste pas la veille de la rentrée é_è. Je vous laisse donc le week-end (samedi en plus) pour en profiter, et je lirais vos commentaires lundi (ou demain pour les plus rapides, vu que je pars demain soir ^^)
Sinon, je... ne sais pas trop quoi dire. Je suis content de ce chapitre, mais d'un autre côté, un peu déçu, pour une raison qui m'échappe encore. Enfin bon, rien ne m'empêche de poster une v2 si l'envie m'en prends ^^

Voilà, sachez que j'ai écrit ce texte avec la musique de The Dark Knight (je suis dans une période Batman ^^), que j'en avais eu l'idée depuis déjà un petit moment (c'est d'ailleurs Drahane elle-même qui m'a soufflé l'idée, sans qu'elle le sache U_u) et que j'espère que vous prendrez autant de plaisir à le lire que moi à l'écrire.
Voilà, je ne sais pas qui va arriver ensuite, j'ai 2-3 idées qui me trotte dans la tête, on verra tout ça après ^^
Bonne lecture à ceux qui ont tout lu! (les autres, tant pis é_è

Seja, voleur. //

Le manoir se situait en plein milieu d’une forêt sombre. Ancien, délabré, il aurait semblé à l’abandon si une lumière diffuse ne sortait pas de fenêtres et si une voix forte ne s’échappait des murs.
- Mes disciples ! Ecoutez ma parole ! Un nouveau jour se lèvera ! Un jour béni! Un jour sanglant ! Ce jour là, le rouge sera partout, et nous triompherons ! Nous, qui sommes obligé de nous cacher ainsi, nous sortirons au grand jour ! Ce jour là, ce seront eux qui auront peur ! Ils ramperont devant nous, comme nous avons rampé devant eux ! Ce sera notre jour ! Ceux du peuple élu !
- Je ne vois pas du tout ce que nous faisons ici, à écouter ces sornettes.
- Ce n’était pas toit qui étais si pressé que ça de retrouver notre rougeaude ?
- Si, mais…

Caché derrière une colonne, Smoothie et Seja discutait à voie basse tout en jetant un œil anxieux à la bande drapée de rouge qui écoutait et acclamait chacune des paroles de la silhouette sombre assise sur un trône.
-Non, mais vraiment, je me demande comment les gens peuvent croire à des immondices pareilles. C’est de la vomissure pour oreille !
- Crois-moi, j’ai connu pire.
- Ah bon ?
- Essaie de passer une semaine avec des gosses qui n’arrive pas à dire un mot bien écrit.
- Tu es trop patient.
- Possible.
- Et surtout !
Repris la chef, surtout, n’oubliez pas. Quand le monde sera à nous, que nous aurons vaincu les vainqueurs. Qui s’opposera à nous ?
-Qui oserez s’opposer à nous !
s’exclama quelqu’un. Nous serons les maîtres de ce monde !
-Il y aura toujours quelqu’un pour s’opposer à d’autres. Toujours. Alors, qui ?
-Les violets ?
osa une voix.
-Exact ! Les violets. Violets qui prendront de l’ampleur. A nous donc de les en empêcher. Détruisez-les dans l’œuf, avant qu’ils ne s’éveillent ! Détruisez-tout ce qui pourrait le rappeler ! Le violet est le mal, et ne doit certainement pas menacer notre conquête.
-Ta conquête n’a pas encore commencé, alors ferme-là et viens te battre, au lieu de perdre ton temps en veine parole !

Lassé de tout ce blabla misérable, Smoothie venait de sortir de sa cachette à la vue de tous. Seja poussa un soupir et secoua la tête, puis disparut.
-Tiens donc ? Une empêcheuse de tourner en rond ! Que viens-tu faire ici, Ô rivale ?
-Contrecarrez tes plans maléfiques, peut-être, chère Draghane ?

Une Draghane qui se leva de son siège pourpre, saisit une hallebarde que lui tandis un de ses serviteurs, et avança en pleine lumière. Ainsi éclairé, on apercevait une femme mince à la peau pâle, impression amplifiée par le rouge vif de ses cheveux mi-long. Elle était habillée en noir de manière assez noble, si ce n’était les protections iopettes rouges qu’elle avait aux jambes, aux pieds et aux bras.
-Et bien ? fit-elle en réajustant son nœud blanc autour du cou, qu’attends-tu ? Je suis-là, en face de toi, essaie donc.
Smoothie commença à avancer, mais les membres rouges se massèrent devant elle, formant un mur compact, et sortant épée, hache, sabre et lances de leurs capes.
-Alors ? Tu abandonnes déjà ? se moqua la chef de cette bande. Voilà pourquoi je serais toujours supérieure à toi !
C’est à ce moment que l’air derrière la iopette se troubla, faisant apparaitre un sram aux mains auréolés d’une brume sombre. Dragh ne s’aperçut de rien, tout à sa gloire, jusqu’au moment où il plaça ses mains sur son dos. Une formidable impulsion en sortit, propulsant la iop juste devant sa rivale.
-Attrape-la et cours !
L’écaflip ne se fit pas prier, cala prestement la rougeaude sur son épaule et s’enfuit sans autre cérémonie. Seja, lui profita du désordre ambiant pour sauter du haut de l’estrade, atterrissant au milieu de la cohue, puis jeta au sol une petite boule. Une explosion retentit, remplissant la salle entière de fumée opaque et désorientant les disciples.
-Bon, qu’est-ce qu’il fout, le Seja ?
-Lâche-moi ! Fais-moi descendre !
-Ta gueule grognasse ! T’as vu le bordel que t’as foutu ?
-Mais j’ai rien fait ! C’est vous qui débarquez comme ça chez moi ! J’ai rien demandé, moi !
-Tu devrais forcément t’attendre à un truc vu que t’es devenu gourou d’une secte raciste !
-Raciste mon cul ! Tu connais beaucoup de gens qui sont violets de peau ?
-Et rouge, pour en faire une idéologie ?
-Ouaip, les indiens !
-Ils sont pas rouges sang !
-Tu chipotes, là.
-Non.
-Si.
-Non.
-Si.
-N…
-Vos gueules les filles !

L’assassin venait de surgir d’un arbre.
-C’est bon ?
-Ouaip ! Ils vont être occupés pendant un moment avec toutes les issues verrouillées.
-Quoi, ils sont coincés dans ce manoir !

-Et ? Ca t’inquiète ?
Draghane prit une pose songeuse.
-En fait, non. Ils étaient incapables de penser par eux-mêmes. Quelle bande de guignols.
-Bon, et bien, on y va.

Et le groupe repartit à travers la forêt, tranquillement, sereinement, silencieusement.
-Pose-moi, j’ai la bouche pleine de poils !
-Raison de plus pour te laisser là où tu es, alors.
-Tu as raisons, tu te fatigues pour moi, au moins.

Blom !
-Aïeuh ! Brute violette !
-Rien ne pouvait plus me faire plaisir.
-Je sens que ce voyage va me paraitre long…

avatar
Seja
Adepte de la cacahuète

Messages : 464
Date d'inscription : 09/10/2010
Age : 22
Localisation : Chez moi, bien au chaud

Feuille de personnage
Nom des personnages: heu... Beaucoup, beaucoup et beaucoup. Mais si vous croisez quelqu'un du nom de Tobias, c'est moi!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tu liras ce commentaire... ou tu ne le liras pas

Message par Aʀτѕᴇɴοʀ le Ven 31 Aoû - 13:52

Je sais pourquoi tu es déçu, parce que tu sais que la rougeaude va venir t'éventrer en lisant ça!
Bon, je plaisante, si tu cours vite, tu peux y échapper.

En tout cas, je sais pas si je préfère pas les kikoos aux sanguinaires (Bah oui, les kikoos, on peut facilement les défoncer, tandis que les sanguinaires, surtout avec une tarée à leur tête...)

Voilà, je viens moi aussi de me mettre une folle sur le dos.

En plus, c'est joli le violet

Bref, ce chapitre est sympa (surtout la fin), moi qui prend plus souvent parti du côté de Smoothie (excepté au sujet de ce chat malsain du Cheshire), j'ai apprécié (mais c'est pas seulement pour cette raison).

Ce message était garanti (Artsenor) sans (est) message (un) subliminaux (dieu) écrits.

Artsenor, lecteur qui a la flemme de souligner son nom
avatar
Aʀτѕᴇɴοʀ
Ecuyer

Messages : 392
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 20
Localisation : For each integer A from 1 to 666 (Take random point in (Region set from (Position of (Paladin #0071) offset with (Arithmetic ( (Convert Integer (Integer A) to real) x 60060,61) ) ; (Arithmetic (Convert integer (Integer A) to real) x (Square root (Convert integer (Integer A) to real) ) ) ) ) to (Take random point in (Playable map area) ) ) ... Voilà, avec ça, si vous me tombez dessus, jouez au loto. Si vous avez rien compris, jouez au loto quand même.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Artsenor (Oh?), Defaris, Kaoren Sor (En cours de création), Céophraste, Nihlvexo... Néolune, ça compte?

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fic: L'Origine

Message par Gemstone le Ven 31 Aoû - 17:19

J'aime bien, après la pause baston, on retourne à des interractions plus axées sur les personnages. Ca équilibre bien le récit global, de plus, le chapitre 4 est bien fait aussi, j'aime bien la modélisation de la relation Smoo-Drag Very Happy
avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1276
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fic: L'Origine

Message par Coco le Sam 1 Sep - 12:55

Mais c'est qu'on m'oublie, la dedans oO' !
Je suis le plus fidèle disciple de Smoothie, moi u_u'. Elle est Cheshire, je suis le chapelier u3u.
Alors écrit, et invoque moi, et que ça saute 8D !
avatar
Coco

Messages : 174
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 19
Localisation : France

Feuille de personnage
Nom des personnages: Hanish, André, Sanga, Mélika (†)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Lulz.

Message par Dhragane le Dim 2 Sep - 18:09

Bouahahaha ! x'D
Je me suis tapée quelques franches rigolades, avec ton petit chapitre, là. X3 J'aime bien le concept de la secte et de la façon dont j'arrive à m'annexer l'approbation totale de ce petit groupe selon la règle énoncée par ce cher J. Goebbels, "Plus le mensonge est gros, plus il passe."... aaaah, la propagande et la manipulation des masses. ^^ *SBAAAF*

Ceci dit, je trouve que tu ne mets pas tout à fait assez en avant mon côté "méchant et fier de l'être". Ôo Jamais je ne désignerai les "violets" comme étant le "mal" : le mal est mon secteur exclusif. Il y a derrière ça tout un mystico-idéalisme chelou, hein, du genre "Sans Mal pour s'opposer au Bien, le bien n'a plus aucune valeur", et puis la conviction selon laquelle sans un peu d'agitation dans le monde, tout le monde, idéalistes acharnés comme enfants innocents et plein de rêves, s’ennuieraient assez pour finir par aller se suicider collectivement. Sans combats à mener, que serions-nous... ? Uu
J'aurais aussi aimé avoir un côté un tout petit brin plus sarcastico-cynique, mais je chipote.

Sympathique chapitre, en tout cas... continue comme ça, mon gaillard ! Wink

Saigné : Dhra' la Déviante. 8B
avatar
Dhragane

Messages : 229
Date d'inscription : 10/10/2010
Age : 22
Localisation : Quelque part à mi-chemin d'un sentier montagneux. Mais allez savoir, avec ce brouillard tenace qui couvre tout le mont, peut-être n'en suis-je encore - qu'aux tout premiers pas !

Feuille de personnage
Nom des personnages: Rhadamente Rougecoeur (quoique je ne l'ai pas joué depuis un moment... xX'), Placebo, le Dr. Victor Valentin Varnel... je vais me contenter des plus actuels.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fic: L'Origine

Message par Seja le Mar 4 Sep - 10:17

Bon, vu que des personnes m'ont fait l'honneur de poster, je vais répondre de ce pas ^^
Tout d'abord, un merci collectif à ceux qui ont apprécié (ou pas), la fiction. Ca fait toujours plaisir ^^
Ensuite, Coriendre et Art, courage, je vous ferais venir... Mais pas tout de suite. J'ai une petite idée pour Coriendre, une petite pour Artsé aussi, mais... Patience ^^ Surtout qu'une autre idée à titiller mon cerveau et que je vais sans doute la mettre en œuvre. je vais pas la dire tout de suite, je laisse un peu du suspense ^^

Nous allons donc passer à la principale intéressée: Draghane! Qui a bien voulu sortir de sa caverne pour venir se plaindre en public de mon manque de goût é_è
Effectivement, j'avoue ne pas avoir pensé à ce côté là de toi... Pour moi, le méchant a forcément une raison d'être (cupidité, vengeance, jalousie et j'en passe) et donc ça ne collait pas avec ce que je pense. Après, si c'ets juste la phrase qui te dérange, je peux changer ça vite fait, hein: "les violets sont nos ennemis", ça passerait mieux? O_o
Et j'adhère entièrement à ta petite phrase sur le bien et le mal. Après tout, ces deux notions ne sont qu'une question de point de vue complètement humain sur la chose. Mais je m'égare. Envoyez-moi un MP si vous voulez débattre là-dessus ^^ (quoique vous pouvez le faire ici, hein, je m'en fous U_u)
Bon, sinon, je m'attendais à des remarques de ta part, vu ton légendaire... Comment dirais-je... perfectionnisme? Oui, mais non... Estime de toi, je pense, plutôt. Je savais que la moindre petite faute sur ta personne serait irrémédiablement punie et... Non! Ne me tapez pas!! (y a un adjectif pour ça, mais je l'ai perdu... U_u)

Voilà voilà, vous pouvez me faire toutes sortes de réclamation (iens, d'ailleurs, Smoo n'a pas posté... Bizarre, elle qui me pressait de finir ce chapitre ^^), si il y en a assez, je modifierais des passages (ou pas ^^) et le prochain chapitre portera sur... Oh, et puis non, j'ai pas envie de vous le dire ^^ Trollface

Seja, qui cherche à mettre un indice sur le prochain chapitre sans trop en dévoiler.

avatar
Seja
Adepte de la cacahuète

Messages : 464
Date d'inscription : 09/10/2010
Age : 22
Localisation : Chez moi, bien au chaud

Feuille de personnage
Nom des personnages: heu... Beaucoup, beaucoup et beaucoup. Mais si vous croisez quelqu'un du nom de Tobias, c'est moi!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fic: L'Origine

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum