Le nouvel Empereur.

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le nouvel Empereur.

Message par DALOKA le Sam 19 Avr - 22:15

// Ce RP est la suite directe de ce post http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/t295p60-un-rp-ouvert-le-chateau#7775 //


Tout l'Empire était en mouvement en ce printemps de 1857: Un jeune garçon aux cheveux blonds, accompagné du dragon mythique Basileus était arrivé en grande pompe au palais impérial, se revendiquant l'héritier de la volonté d'Haynailia premier et donc le prochain Empereur légitime, doté de pouvoirs de lumières très similaires à ceux du premier Empereur qui tendaient à affirmer la véracité de ses propos.
Le débat faisait donc rage dans l'Empire, le divisant en deux camps: les premiers qui voyaient cette arrivée comme un bon présage et croyaient en les dires du jeune homme, et les deuxièmes qui était sceptiques quand à l'idée de donner le trône à un inconnu.
Malgré, quoiqu'en disait, la décision revenait à l'Ordre Haynailique, l'institution religieuse gardienne du culte de l'Empereur. Toutes leurs discussions intérieures à ce sujet étaient tenues secrètes et il était absolument impossible de prédire leur verdict sur le jeune homme nommé Laurence. Certaines rumeurs couraient, mais hélas souvent fausses.


A la capitale de Gahartelle, les ragots fleurissaient et la foule s'agitait. Un grand nombres de nobles s'étaient déplacés pour voir le nouveau prétendant en personne, ce dernier acceptait les visites des hauts nobles et apparemment, en convainquait beaucoup par ses paroles et son charisme.

// Voilà pour la petite intro du contexte. C'est modeste mais je préfère commencer maintenant, le reste viendra après lors du RP.  maintenant voici une liste des lieux de la capitales ou vous pourrez aller, mais vous pouvez faire ce que vous voulez, c'est juste des indications (et d'autres détails useless) qui peuvent mener à des pistes pour pas vous laisser paumé. 



spoiler:

Quartiers Nord Ouest/Sud ouest:


Auberges
Marchés

Quartiers Est et Ouest.


Résidences des classes moyenne


Quartier Nord Est


Opéra
Résidences des hautes classes


Quartier Sud Est
QG de guildes de mages
Cimetière


Centre ville:
Tour de la Magicae Cohortis
Cathédrale de l'inquisition:  Le quartier général de l'inquisition. Clipsien ou pas, évitez d'approcher cet endroit.
Cathédrale Haynailique/Tombe des Empereurs:  L'Ordre Haynailique se terre ici. Rien n'entre et ne sort sans leur autorisation... Pas même les paroles.
Résidences de la haute noblesse: Ici logent les hauts nobles venus voir le prétendant au trône.
Palais impérial:
Bibliothèque Impériale: Livre, livre, livres.
Appartements de Laurence: Gardes du corps ici et là, le prétendant au trône a déjà prit une loge au palais.



Bien sur il y a bien d'autres endroits, libre à vous d'en inventer, c'est juste des petits bonus pour que vous sachiez ou commencer. 


Ensuite:


MJ: DALOKA

Equipe Clipsienne:
-Gemstone: Baltangard
-Edelweyys: Edelweyys
-Artsenor: Artsenor
-Tatiana Barrymore: Syriel


Voilà la fin de cette intro baclée =3.

Tout détail manquant méritant d'être connu sera ajouté si l'on me le demande.//


Dernière édition par DALOKA le Mer 18 Juin - 18:23, édité 2 fois
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1948
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par Tatiana Barrymore le Lun 21 Avr - 21:19



Après sa dernière mission où elle avait faillis y laisser sa peau et rencontré une furie aux longs cheveux noirs et aux yeux bleus, Syriel venait à peine de rentrer à Eclipse, qu'une nouvelle mission l'attendait déjà. Après avoir pris le maximum de précaution et de faux papiers d'identités, là voilà en direction pour Haynailia. Son objectif étant de se faire passer pour une noble originaire de Nurenuil venus passer ses vacances à Haynailia. Vêtue d'une grande robe d'un bleu océan et recouverte d'un chaperon blanc, ses cheveux ondulés blancs étaient lâchés, descendant en cascade sur ses fines épaules. Cela faisait près d'une demi-heure qu'elle avait dépasser Pithorn sur son cheval blanc, elle serait bientôt à la frontière d'Haynailia.

Mais les gardes de frontière ne la prendrait certainement pas pour une noble, si elle se retrouverait seul, il lui fallait trouvé quelqu'un qui pourrait devenir son valet, ou même son garde du corps. Le soleil brillait haut dans le ciel, signifiant qu'il était midi. Sur la route, il n'y avait pas un chat, ni même marchand. Sa réserve de nourriture était déjà vide, elle aurait du pensé à s'arrêter à Pithorn pour se ressourcer, mais il fallait qu'elle garde son argent pour Haynailia et qui sait peut-être trouvé quelqu'un qui pourrait l'aider dans sa quête.

Son ventre se mit soudainement à gargouiller, obligeant ses pensées à dérivés vers des plats tous aussi appétissant les uns que les autres. Quand tout à coup, au loin, se dressa une petite maison sur les immenses plaines vertes de la frontière entre Nurenuil et Haynailia. Tout en donnant de légers coups de pieds sur les flancs de son cheval, celui-ci se mit à galoper rapidement, avant qu'elle n'arrive près de la petite maison, où devant s'entraîner un jeune homme d'une vingtaine d'années, le teint pâle, de courts cheveux blonds bouclés et deux orbes d'un gris argenté.

Dieu lui soit loué, elle avait miraculeusement trouvait ce qu'il lui fallait. Ses yeux remplis d'étoiles, elle descendit alors de son cheval et se posta près des barrières entourant la maison.

- Toi !, commença-t-elle en enlevant la capuche de son chaperon, laissant dévoiler son visage aux traits fins. Serait-tu partant pour devenir mon chevalier ? Contre quelques pièces, fit-elle en sortant aussitôt de sa poche une petite bourse, avant de lui adresser un petit sourire en coin.
avatar
Tatiana Barrymore

Messages : 76
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 21
Localisation : En Enfer.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Tatiana Barrymore, Kaosu.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par Edelweyys le Lun 21 Avr - 22:25

Cela faisait déjà plusieurs jours que le départ de leur mission avait été donné. À chacun avait été confié des ordres précis et des précautions à prendre. Les gardes d'Haynaillia ne se montreraient pas stupides et au moindre faux pas, pourraient se rendre compte de l'imposture. Il leur fallait se montrer prudents. C'est pourquoi, déjà sur la route, Edelweyys avait tenu à rester en retrait par rapport au groupe afin d'assurer leurs arrières. Elle saurait détecter si un groupe les suivait ou si un danger quelconque les menaçait. Ses sens ne la trompaient jamais, du moins, ça ne lui était encore jamais arrivé.
Montée sur son cheval, la jeune femme gardait un petit trot régulier, attentive au moindre bruit que la nature pouvait émettre. Les flancs de son fidèle destrier étaient couverts de l'épais manteau à capuche qu'elle portait, celle-ci étant rabattue sur son visage, ce qui permettait à ses yeux d'être cachés. Une fine pluie tombait silencieusement sur Haynaillia et ses alentours, une brume épaisse dissimulant les horizons. La frontière était maintenant loin derrière elle, ses compagnons ne tarderaient pas à atteindre la capitale. La mercenaire tenait fermement les rênes, légèrement courbée sur elle même, attentive et en alerte, quelques mèches folles de cheveux s'échappant de sa capuche lorsqu'elle ordonna, d'un léger coup de talon dans le flanc de sa monture, d'entamer un galop pour rattraper ses coéquipiers.
avatar
Edelweyys

Messages : 215
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 19

Feuille de personnage
Nom des personnages: Edelweyys Pilkann

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par Gemstone le Lun 21 Avr - 22:59

Le taf était difficile. Les Chevaliers de l'Eclipse envoyèrent cinq des leurs sur cette mission.

L'équipe commençait fort avec Edelweyys, aux cheveux blancs, à l'ouïe fine, avec une fausse identité correctement bricolée de noble Vlanhonder; elle passait pour la femme de Bauldeury, bien que celui-ci n'était pas sur la même mission. S'en suivait Syriel, qui disposait un peu des mêmes attributs physiques. Mais bon, on n'allait pas la faire passer aussi pour la femme de Bauldeury, donc on lui a tarabiscoté une identité de noble d'Haynaillia (non pas de Nurenuil), de la famille Vinnairse. Ces deux-là sont là pour observer la scène de l'intérieur, en tant que nobles infiltrés. Attention à ne pas croiser de membre de la famille Vlanhonder pour Edel, ou de Vinnairse pour Syriel, car ça ferait sauter la converture immédiatement.

Pour le point de vue extérieur, on a dépêché l'aide d'Artsenor et d'Akety, qui ne disposent d'aucun atout particulier pour l'espionnage. Une éventualité serait de devenir des domestiques dans le palais impérial, une autre de fréquenter les tréfonds de la ville en quête d'info, et une dernière de faire le ninja sur les toits pour aller regarder des endroits où se passent des choses intéressantes. Sans se faire remarquer bien évidemment.

On a aussi appellé Baltangard. Pour la petite présentation, étant donné qu'on ne le voit pas souvent à Eclipse : Un Kobold typé orangé, très curieux, calme, très balèze en magie de soin, très merdique au combat. Tout le monde l'appelle Balto. Son taf à lui, c'est d'organiser tout ça. L'idée de base, c'est que tout le monde bosse en solo, et personne n'est au courant de ce que font les autres, ou même, qui sont les autres, et combien sont-ils. Cela permet, qu'en cas de brisure de converture, qu'aucune info dangereuse ne sorte. Balto est le seul au courant de ce qu'il se passe, et est chargé de coordonner les différents personnages pour qu'ils n'empiètent pas sur le boulot des autres.

Alors, le plus essentiel; l'objectif de la mission ! Le premier est de s'informer sur ce qu'il se passe autour du choix d'un nouvel empereur. Notez qu'il n'est arrivé que quelques jours après vous à la capitale impériale, et que le bordel a foutu en l'air le jeu politique tel que vous aviez précédemment étudié. Le second objectif, est clairement de trouver le meilleur compromis possible pour l'ordre des clipsiens. Bouziller un empereur trop ambitieux ? Directement en le ciblant lui ? Indirectement en éliminant ses partisans ? S'associer avec lui ? De manière officielle ? Discrètement ? Laisser faire ? Ou une alternative toute autre ? Quoi qu'il en soit, le destin des chevaliers, et sûrement de tout le continent, est entre vos mains.
avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1276
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par DALOKA le Ven 25 Avr - 23:11

A Gahartelle, les cloches sonnèrent 18 heures passées, signifiant pour beaucoup la fin du travail de la journée. En ce même moment, un comte quittait le palais impérial accompagné d'un de ses servants. Il était venu jusqu'ici pour voir de ses propre yeux le prétendant au trône, ce qu'il avait fait... Découvrir son identité avait été un grand choc, mais avoir une discussion d'égal à égal était bien la chose la plus troublante.
Les projets du comte s'en voyaient forts troublés, toute cette agitation allait le pousser à agir bien plus vite que prévu... Néanmoins, il pourrait tirer avantage de cette surprise. Le noble fut tiré dans sa réflexion par le servant qui l'accompagnait.
-Messire Dyra, que comptez vous faire maintenant? Demanda t-il. Son maître resta silencieux un moment.
-N'ayant plus rien à faire ici, je partirais demain à l'aube. J'ai quelques détours à faire avant de retourner au manoir, cependant dites tout de même à ma fille que je serais bientôt de retour.
Il sortit ensuite une lettre cachetée de son veston bleu, marquée de son sceau, et la tendit au serviteur de sa main gantée.
-Prenez un cheval et donnez lui ceci en main propre, faites tout votre possible pour qu'elle lui arrive dans les plus brefs délai.
Et sans un autre mot, il se retira pour marcher vers sa résidence secondaire à la capitale. Ce soir il aurait tout le temps de réfléchir à comment s'opposer à Laurence...
Il avait également put obtenir des informations intéressantes au palais, quoique plus inquiétantes pour lui qu'autre chose. Une "certaine personne" était en route vers Haynailia, et ce serait elle qui apporterais le verdict de l'Ordre Haynailique sur la nomination de l'Empereur... D'ici là il devrait rester une semaine.
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1948
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Artsenor entre en scène, préparez buccins et trompettes!

Message par Aʀτѕᴇɴοʀ le Sam 26 Avr - 11:44

Bienvenue à Gahartelle, messire...?
- Artsenor, fils d'Ysior
- Nurenuilien, je présume?

Naturellement, cette tendance à se revendiquer fils de tel n'était pas vraiment Haynailienne, ce garde de la ville avait tôt fait de deviner les origines de l'écuyer.
- Vous n'êtes certainement pas sans savoir que force d'évènements importants ont actuellement lieu dans notre capitale. Aussi, si les étrangers y sont tolérés, nous avons pour ordre de les contrôler et les surveiller de près. Vous êtes de la noblesse de Nurenuil?
Artsenor s'attendait à éveiller certains soupçons, et à mener des altercations avec la garde. Il avait anticipé l'éventualité d'une surveillance rapprochée, et s'était présenté de façon à éviter autant de suspicions que possible. Son unique arme découverte, au fourreau, rien d'ailleurs ne laissant envisager l'intention de combattre, aucun blason reconnaissable, et surtout, devant les traditions Haynailiennes, qu'il avait précédemment mûrement étudiées, Artsenor s'était résigné à opter pour un autre habit que son manteau d'une couleur dont la proximité vis-à-vis d'un rouge sombre, qui aurait pu être vu comme un signe d'intentions violentes. Il n'était pas sûr que la garde irait jusqu'à le considérer ainsi, mais dans une situation aussi délicate et importante que la surveillance d'un prétendant au trône du pays, rien n'était à risquer.

Il s'était mûrement préparé, oui. Il avait passé ses jours de voyage à étudier jusqu'aux moindres détails les lois et traditions Haynailiennes, non seulement pour ne pas les enfreindre, mais aussi, pour savoir ce que lui et ses compagnons pourraient tenter contre le prétendant, s'il y avait lieu de tenter quelque chose, pour le discréditer auprès de la noblesse Haynailienne avant de passer à un acte quelconque. Ce n'était bien sûr pas évident, ce "Laurence" dont tout le monde parlait depuis un moment était certainement à l'affût de ces mêmes faits d'intérêt, et avait sur l'écuyer l'avantage de ses origines Haynaliennes, avantage de taille sur ce terrain. Mais d'un autre côté, il faudrait l'y affronter avant de passer au second terrain, plus direct, de l'acte, car si acte y avait sans soutien, ou du moins accord de la noblesse de Gahartelle,  Laurence reviendrait facilement, à moins que l'acte en question ne soit la solution létale, et même dans ce cas, cela mettrait en grand péril sa vie et celles de tous ses camarades sur le coup, ainsi que toutes les familles s'opposant à ce prétendant, qui seront alors toutes devenues suspectes d'être responsables de l'assassinat. Et bien sûr, impossible pour les assassins d'annoncer qu'ils viennent d'Eclipse. Cela irait à l'encontre de leur unique intérêt qu'est leur sécurité... et leur argent, mais Artsenor était plus timide sur ce deuxième point.

De toute façon, il n'était pas encore question de s'opposer à Laurence. Cet homme était certes suspect vis-à-vis de ses intentions en tant qu'Empereur, il fallait aux Clipsiens du concret. Ce concret, il fallait l'obtenir en enquêtant. Enfin, cette enquête, pour la réaliser, il fallait infiltrer la noblesse Haynailienne. Et à ce niveau-là, Artsenor n'avait pas vraiment établi de plan, le maître Gemstone ayant, malgré l'insistance de l'écuyer, refusé de lui transmettre les noms de ses collègues sur le coup. Artsenor se répétait sans cesse qu'il ne pouvait rien tenter sans cette information précise. Alors il devait scruter, épier, écouter, espérer, pour obtenir quelque information que ce soit. Usurper une identité était selon l'écuyer la façon la plus risquée de s'infiltrer en un lieu, car cela incluait de prendre garde à chaque instant de ne pas prononcer un mot de trop, et donc d'être sous pression perpétuelle, pression menant à des suspicions, suspicions menant à un échec. Cette vision était certes pessimiste, mais Artsenor la prenait comme absolue. Il n'allait donc être qu'un membre de la foule, mais à chaque occasion se présentant, braver ce qui lui est interdit, autrement dit, s'infiltrer au sens propre.


- Veuillez répondre!
- De la noblesse? Non, non...
- Qu'est-ce qui vous amène donc ici?
- Disons que j'aime m'aventurer...
- Vous... aventurer?

Artsenor esquissa un léger sourire
- Pour découvrir...
avatar
Aʀτѕᴇɴοʀ
Ecuyer

Messages : 392
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 20
Localisation : For each integer A from 1 to 666 (Take random point in (Region set from (Position of (Paladin #0071) offset with (Arithmetic ( (Convert Integer (Integer A) to real) x 60060,61) ) ; (Arithmetic (Convert integer (Integer A) to real) x (Square root (Convert integer (Integer A) to real) ) ) ) ) to (Take random point in (Playable map area) ) ) ... Voilà, avec ça, si vous me tombez dessus, jouez au loto. Si vous avez rien compris, jouez au loto quand même.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Artsenor (Oh?), Defaris, Kaoren Sor (En cours de création), Céophraste, Nihlvexo... Néolune, ça compte?

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par Tatiana Barrymore le Jeu 1 Mai - 22:55

Une demi-heure après avoir fait la rencontre du jeune Ezekiel, Syriel avait réussit à l'amadoué. Elle avait eut de la chance de tombé sur un jeune homme au grand coeur et d'une naïveté étonnante. Pourtant, il n'en était pas moins un jeune homme avec un esprit vif, qui plus est sachant manier l'épée habilement. Par ailleurs, Syriel appris qu'Ezekiel était originaire de Garhartelle. Il avait deux frères aînés et une jeune soeur, ainsi que ses deux parents, son oncle vivait à Nurenuil et venais de temps à autre lui rendre visite. Elle avait voulu lui révélé sa vraie identité et ce pourquoi elle était ici, mais dans cette affaire, elle savait qu'elle ne devait se fier à personne. Et surtout pas à un jeune homme qu'elle venait de rencontré.

Elle avait tout de même su mentir avec crédibilité, dans son rôle d'Elena Vinnairse, fille du défunt Durand et jeune soeur de Damoc Vinnairse. Ezekiel Feyrehel était donc désormais son valet et son garde du corps. Il avait un beau minois et qui plus est une demeure à Garhartelle. En le rencontrant Syriel avait fait d'une pierre deux coups.

Ils étaient entrain de galoper dans les grandes plaines des frontières Haynailiennes/Nuréluiliennes. Ezekiel était monté en scelle sur son cheval, car il n'en avait pas, Syriel était derrière lui, jetant de temps à autre des coups d'oeil sur son épée accroché à sa ceinture. Elle était d'un métal argenté brillant aux reflets du soleil, qui lui rappelèrent ses deux lames qu'elle avait caché dans les bagages accrochés à son cheval.

- Ma Dame, comptez vous resté longtemps à la Capitale ? Vous savez, il a des bruits qui courts ces derniers temps, lui demanda-t-il.
- Oh, vraiment ? Et bien, j'étais partis à Nurénuil pour quelques affaires. Je comptait me détendre de ce voyage en y trouvant refuge à Garhartelle, mentis-t-elle.
- Oui, ils disent que l'Empereur est mort et qu'un autre jeune homme se proclame comme étant Empereur. Ma famille ma envoyé une lettre dernièrement. Et comme l'ancien Empereur n'avait pas d'héritier... Je pense que le Haut Conseil est entrain d'y réfléchir. Un peu de jeunesse sur le trône ferait le plus grand bien à notre patrie et vous, qu'en pensez-vous ?
- Vous voulez vraiment le savoir ?, demanda-t-elle avec un sourire en coin.


Soudainement, celui-ci tourna la tête vers elle. Pendant un cours instant, les deux se jaugèrent du regard. Syriel en ressentis même quelque frissons, puis dès lors, elle se mit à rire aux éclats en s'accrochant à ses épaules.

- Amenez moi donc logez chez vous et je vous fait la promesse que nous irons voir cela de plus près !, déclara-t-elle.

avatar
Tatiana Barrymore

Messages : 76
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 21
Localisation : En Enfer.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Tatiana Barrymore, Kaosu.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par DALOKA le Ven 2 Mai - 19:55

Téko Dyra, une fois à l'intérieur de sa résidence secondaire, ne perdit guère de temps et se prépara un thé, sa boisson habituelle. Il se dispensait de domestique dans cette petite maison, la solitude était souvent bien plus relaxante. Pendant que l'eau chauffait sur le feu magique qu'il avait utilisé, le comte  prépara sa plume, son encre et ses feuilles et disposa tout cela sur son bureau. Il allait devoir envoyer une lettre à ses contacts en Waien et Scarrath pour les informer de la situation actuelle. Peu importe qui allait monter sur le trône, cela ne changerait pas grand chose à son projet.
Le ciel s'obscurcit un peu, annonçant l'approche de la nuit, et Téko Dyra observe depuis sa fenêtres les lumières du palais. Un dîner mondain était organisé ce soir, réunissant un bon nombres de personnes importantes, Laurence allait certainement s'y montrer, ainsi que certains de ses potentiels concurrents. Il ne souhaitait pas se mêler à cette foule, il était resté assez longtemps dans cette ville et avait déjà rencontré Laurence seul à seul, ce n'aurait été qu'une vaine perte de temps pour lui. 
Aux portes du palais, les gens s'amassaient, et l'intérieur commençait déjà à se remplir du gratin d'Haynailia, et même de certains comtes de la haute noblesse. Les discussions allaient bon train, autant pour la haute société à l'intérieur, que pour la plus basse à l'extérieur. Néanmoins, bien que toute cette agitation semblait se dérouler dans la bonne humeur, cette fois des intentions toute autres habitaient l'esprit d'une bonne partie des personnes présentes. C'était là qu'on distinguait avec subtilité les ennemis des amis, et qu'on tentait de percer les faiblesses des opposants... Un monde impitoyable était là, sous les chandelles dorées du palais.
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1948
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par Tatiana Barrymore le Ven 2 Mai - 21:45

Ce fut lorsque le soleil était entrain de se retirer à travers les nuages que Syriel et Ezekiel arrivèrent en ville. Lorsque les gardes les avaient arrêté, dans les sous-bois aux alentours de Garhartelle, ont les avaient pris pour un couple. Ce qui avait fait rougir de plus belle Ezekiel, Syriel, elle s'était contentée de joué le jeu. Elle avait déjà eut un amour dans sa vie et même s'il avait pousser son dernier souffle de vie, elle avait toujours l'espoir qu'un jour elle puisse le refaire revivre grâce aux légendes de ces plantes capables de redonner la vie à n'importe quel être. Et elle savait aussi que pendant ces missions qu'elle exécuter en tant que mercenaire des Chevaliers de l'Eclipse, elle n'avait pas de point de vue personnel à donner. Elle se devait juste de se contenter d'agir et cette fois-ci, pour une affaire d'état.

Auparavant, auprès d'Akimitsu Seishuro, elle n'avait pas seulement appris l'art de combattre, elle avait aussi quelques bases de l'art de la finesse pour l'espionnage. Non pas qu'elle soit particulièrement douée dans ce genre de chose, mais son enfance en tant qu'esclave d'un chef barbare lui avait appris à tromper ses ennemis. Et aussi cette récente rencontre avec une furie aux yeux de l'océan et aux cheveux noir de jais lui avait appris qu'il fallait se méfier du loup qui dort. Donc, malgré les apparences, elle devait se méfier d'Ezekiel.

Lorsqu'ils furent à Garhartelle, assise sur son cheval derrière Ezekiel, celui-ci réussit à traverser les quartiers de galeries marchandes pour enfin se retrouver aux extrémités de la ville, où se tenais les quartiers des riches bourgeois. D'après ce qu'il lui avait dit, le père d'Ezekiel, Lord Jehaï Feyrehel était un chevalier au sein de la garde Haynailienne. Ses deux frères aînés, Drivhir et Efrayim, faisant eux aussi partis de l'Ordre des chevaliers d'Haynailia.

Sa jeune soeur, Lévya Feyrehel était encore âgée de quatorze ans, mais déjà destinée à une quelconque maison de la Haute Noblesse, pour que la descendance des Feyrehel se mêle aux << sang-purs >>. Syriel retint une légère grimace à l'entente de ces mots prononcés. Tandis qu'ils étaient à l'allure du trot, passant dans les grandes rues pavé nettement plus calme que les galeries marchandes, Ezekiel continua à lui expliquer ce pourquoi il avait quitter son foyer.

- J'avais été promis à quelqu'un moi aussi. Mais je n'avait jamais voulus de ce mariage, alors j'ai fui. Je me suis en allé chez mon oncle, à Nurenuil, c'est lui qui ma appris à manier l'épée. Cela fait maintenant trois années que j'ai renoué les liens avec ma famille, même s'ils sont encore tendus, lui expliqua-t-il.

Par sa nature curieuse, Syriel ne put s'empêcher de rajouter :

- A qui était-tu promis ?
- A un homme riche, lâcha celui-ci d'une voix dénuée de toute émotion.


Soudainement, les souvenirs du Krudurh'm et du Var'harg refirent aussitôt leurs apparitions dans la tête de Syriel. Elle se revoyait, encore gamine, assistant au meurtre de sa mère. L'odeur de l'opium, de la chair et du sexe lui donna aussitôt envie de vomir et inconsciemment elle s'accrocha aux pans de la tenue d'Ezekiel qui ne tarda pas à arrêter le cheval pour se tourner derrière elle.

- Ma dame, vous ais-je offensé ?, demanda-t-il, de crainte qu'elle ne soit dégoûté sur le choix de son père qui lui avait choisis un être du même sexe que lui.
- Non..., souffla-t-elle en essayant de reprendre ses esprits.


Elle relâcha alors les pans de sa tenue et se tourna de profil, afin d'échapper au regard scrutateur d'Ezekiel. S'il avait eut des flammes à la place des yeux elle en serait déjà calcinée. Le reste du trajet se déroula dans un silence de mort et pesant. Lorsqu'ils furent enfin devant la demeure des Feyrehel, Syriel admira la propreté et la beauté des lieux.

Entouré d'un pâtés de maisons, celle-ci était protéger par un portail blanc se terminant par de longues lances pointues, tel des dents acérés prêtes à empalé n'importe quel voleur. Derrière celui-ci, une allée de pavé se prolonger jusqu'au perron de la maison, se terminant par de petite marches face à la porte d'entrée. La propriété d'un blanc opaline était entouré par de petits jardins où se tenait encore les domestiques, certains ratissant les graviers, d'autre embellissant la cours en plantant de nombreuses graines.

Lorsqu'ils firent leurs premiers pas dans la propriété, une senteur épanouissante de rose s'élevait dans les airs. Ezekiel héla quelques domestiques qui ne tardèrent pas à répondre, l'une d'entre elle une femme toute en rondeur se mit à s'exclamer tout haut en louant les cieux.

- Ezekiel, oh mon Ezekiel !, se mit-elle à psalmodier en portant ses mains à son visage.

Lorsqu'elle leurs ouvrit enfin le portail, elle attrapa le jeune Haynailien d'une poigne de fer et l'étreignit avec une tel force que Syriel crut qu'il allait s'étouffer.

- Comme tu a grandis mon garçon !, s'enthousiasma-t-elle de plus bel, avant de tourner son regard vers Syriel. Et en plus de cela, tu nous reviens marié ! Quel joie !
- Tante Grilda, je vous présente Elena Vinnairse, Dame de la Maison Vinnairse dont je serais le preux chevalier pendant son séjour à Garhartelle, expliqua-t-il.


Les yeux ambrés de la dit Tante Grilda se mit aussitôt à briller d'un éclat remplis de convoitise, tout en fixant Syriel. Celle-ci s'excusa pour ses propos déplacés et fit une révérence respectueuse à Syriel. La jeune guerrière songea aussitôt qu'elle allait aimé cette mission tout particulièrement.

Vêtue dans une robe d'un rouge pourpre contrastant avec son teint pâle, Grilda les conduisit dans les jardins, tout en embrassant Ezekiel avec amour. Syriel se mit à l'envier. Elle, elle n'avait plus de famille et se retrouver ainsi au beau milieu d'une ambiance aussi chaleureuse et conviviale ne fit que ravir son humeur et ses souvenirs de son enfance dépravée disparurent aussitôt. Lorsqu'enfin, ils entrèrent dans la demeure des Feyrehel, Grilda héla l'un des domestiques en lui demandant de trouvé un box pour le cheval d'Ezekiel et Syriel.

Lui et la jeune femme se retrouvèrent alors dans le le grand hall du domaine.

- Mère ?, demanda-t-il.

Aussitôt dit, aussitôt fait, sa mère gagna le hall rapidement, ses petits talons claquant sur le sol. Dorothie Feyrehel était une femme toute en longueur et finesse. Drapée dans une longue robe bleu, son teint était pâle et ses cheveux d'un roux flamboyant, tout comme ceux de Grilda. Syriel devina alors qu'elles étaient soeurs. Ses yeux étaient légèrement plus clairs que ceux de sa soeur, variant parfois sur des tons gris.

Une fois que les embrassades et les étreintes remplis d'amours furent terminé, Dorothie se tourna aussitôt vers Syriel, l'air interrogateur et Ezekiel lui expliqua qui elle était. Contrairement à Grilda, Dorothie n'eut pas le même éclat de convoitise dans les yeux. Ils restèrent inchangé, c'est-à-dire franc et remplis de sympathie.

Elle les emmenas alors dans la cours arrière où se tenait le reste de la famille. Deux grands et jeunes garçons s'entraînait à l'épée près d'un homme distingué et richement habillé, sur un banc face à eux, une petite fille les regardait avec un regard envieux.

- Les garçons, regardez qui voilà !, cria Dorothie en appelant le reste de la famille à venir salué Syriel et Ezekiel.

Une fois les présentations terminés et les chaudes poignées de mains chaleureuse avec Ezekiel. Ce fut au tour des aînés de salué Syriel, alias Elena Vinnairse. Drivhir fut le premier à lui faire le baise-main en guise de salutation. Celui-ci avait les cheveux blonds de son père, le teint pâle et les yeux ambrés de sa mère. Efrayim lui avait hériter des cheveux roux de sa mère et les yeux grisâtre de son père. Quand à la jeune Lévya Feyrehel, Syriel crut voir sa copie parfaite en plus jeune.

Ses cheveux étaient d'un blond platine, tirant presque sur le blanc et ses deux orbes d'un gris si pâle que l'on pouvait y voir toutes ses émotions. Elle était comme un livre ouvert et Syriel ne tarda pas à comprendre que la petite Lévya avait plutôt tendance à être intrépide, contrairement aux autres jeunes filles de son âge qui se devait d'être coquette afin d'être prête pour le jour J.

Quand Jehaï Feyrehel s'avança alors vers elle pour la salué, elle remarqua aussitôt sa carrure élancée. Jehaï devait atteindre les un mètre quatre vingt-dix facilement, ses cheveux étaient d'un blond platine et ses yeux tout aussi gris que ceux d'Ezekiel et Lévya. Il se dégageait de lui une grâce et une rigueur dans chacun de ces gestes. Son regard semblait transpercer l'âme de quiconque, presque en y sondant n'importe quel secret, aussi délicat soit-t-il.

Pour finir, Syriel leur expliqua sa position en tant que membre de la famille Vinnairse et son séjour à Garhartelle, ainsi que ses tout nouveaux liens avec Ezekiel, qui allait assurer sa protection.

Une fois que l'arrivé fut enfin terminé, elle fut ravis d'apprendre que la famille Feyrehel allait l'héberger au cours de son séjours et dès lors, Dorothie lui fit part d'une information capitale.

Celle de l'invitation à un dîner mondain au palais royal.



avatar
Tatiana Barrymore

Messages : 76
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 21
Localisation : En Enfer.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Tatiana Barrymore, Kaosu.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par Aʀτѕᴇɴοʀ le Mar 6 Mai - 23:53

Dans les rues de Gahartelle:

- Un dîner?
- Comme je vous le dis, un festin a été organisé dans le palais impérial. Les prétendants et le milieu noble vont certainement s'y retrouver pour parler affaires de succession et de légitimité... Enfin, c'est ce qui se dit.


Dès les débuts de sa collecte d'informations, Artsenor venait d'apprendre ce fait particulier. Il se disait qu'une telle information se serait certainement due de rester secrète, mais il est vrai que l'on arrête jamais une rumeur, et qu'il ne faut qu'une faille pour qu'elle prenne l'ampleur relative à toute la cité. Prenons un comte qui, alors qu'il est sujet aux doléances de ses serviteurs, annonce pour s'en libérer temporairement qu'il doit se consacrer au dîner qui suivra. De là, l'un de ses gens le répète dans une taverne, et en un à deux jours, toute la ville est au courant.Tout peut aussi alors avoir été inventé par ce même comte, voire son serviteur, vantant sa place aux moins favorisés... Mais toute piste était bonne à prendre, alors l'écuyer ne se priverait pas de celle-ci.

- C'est d'ailleurs étonnant que vous n'en eussiez jamais entendu parler..., avait ajouté l'homme auquel s'était adressé Artsenor.
- Je ne suis pas d'ici, et n'ai atteint la ville qu'il y a peu...
- Faut-il que vous soyez passionné de machinations politiques... Je vous dirais bien que ce n'est pas une période pour visiter Gahartelle... Entre les doléances du peuple se multipliant par l'absence d'un Empereur et les divers soutiens qu'ils tentent d'apporter au prétendant qu'ils voudraient voir sur le trône, soutiens d'ailleurs le plus souvent vains, la parole de la noblesse prévalant sur celle des gens... Enfin, c'est mieux ainsi, au fond, car...
- Navré de vous interrompre, mais ce n'est absolument pas ce que je vous ai demandé... Le dîner, c'est quand?
- Ce soir même, pourquoi?
- Où?


Le fait qu'Artsenor insiste ainsi aurait pu éveiller certains soupçons, mais il en avait vraiment, vraiment marre d'entendre des gens tourner autour du pot pour lui annoncer que tel prétendant est friand de massepains de Scarrath ou que tel valet aurait ouï dire qu'un certain Laurence commençait à gagner les opinions des nobles... Entre les informations inutiles et celles qu'il avait depuis longtemps, l'écuyer perdait du temps, d'autant qu'il venait d'apprendre que le fameux dîner aurait lieu le soir même. Bref, Artsenor ne voulait pas perdre plus de temps...

- Pourquoi toutes ces questions?
Et voilà le travail...
- Désolé... C'est spontané. Mettez-vous à ma place, étranger arrivant dans une ville où tout arrive, j'ai un inconscient désir de tout savoir... Ne répondez pas, ce n'est pas grave...

L'écuyer avait laissé là l'homme, qui arborait désormais un air empreint d'une légère culpabilité, semblant représenter l'expression: "Ce n'est pas ce que j'ai voulu dire..."
Bon... Tant pis pour lui...

Artsenor se rendit alors au palais. Il n'en savait pas assez, bien sûr, mais il ne pouvait pas en apprendre plus en restant au milieu de ceux qui ne peuvent plus lui communiquer que ce dont il avait déjà connaissance. Il allait donc devoir chercher l'occasion d'aller plus avant. Pour cela, il fallait approcher le palais autant que possible. S'il pouvait y pénétrer, c'était déjà cela de pris. En premier lieu, il fallait déjà voir jusqu'où un habitant quelconque était autorisé à se rendre...


- L'accès au Palais Impérial est interdit à quiconque n'est pas attesté d'une invitation officielle.
Au moins, c'était clair...

L'écuyer devait pourtant entrer, ce dîner serait certainement une source d'information à ne pas délaisser... Mais comment?
Il avait déjà prévu cette éventualité, et la solution qu'il allait adopter ne lui plaisait pas, et il allait devoir se montrer extrêmement prudent... Le palais ne présentant aucun accès non-gardé - Il serait naïf d'y croire - Artsenor allait devoir passer des gardes... Et pour cela, dans le cas présent, une seule alternative... L'usurpation...
Il avait pris du temps à s'y résigner... En effet, détestant cette méthode plus que toute autre, il avait cherché toutes les options, solutions, issues, se présentant à lui... Mais sans succès...
Il usurperait un garde, quoi qu'il en soit. Il s'agissait là du rôle le moins enclin à commettre une erreur lors d'une conversation potentielle, et un garde se substitue plus facilement qu'un page ou un quelconque domestique. Cela présentait toutefois deux inconvénients de taille... D'abord, il allait devoir rester légèrement à l'écart du dîner - mais qu'à cela ne tienne, il comptait y pénétrer furtivement - et surtout, l'inconvénient principal: Les gardes isolés ne courent pas les allées du Palais, et même seuls, ces hommes sont d'une certaine trempe, et ne se laisseront pas vaincre si facilement...

Artsenor observait continuellement le Palais, cet édifice imposant, symbole de l'Empire, et pourtant, lieu potentiel du début de sa fin... Il en fit le tour, plusieurs fois, faisant cas de toute potentielle occasion...
Le Palais étant absolument immense, l'écuyer en découvrait de nouveaux détails à chaque passage. Il en observait les toits... Qui diable aurait pu trouver l'idée d'y dissimuler un artefact légendaire?
Après quelques tours, il aperçut enfin l'occasion. Là, du côté de la grande Cathédrale de l'Inquisition, s'était posé un garde. Il semblait ailleurs, le mouvement de ses lèvres suggérait un murmure... son air abattu laissait entendre qu'il s'agissait potentiellement d'une prière funèbre...

Marvolaeth ne me le pardonnera certainement jamais...
Sans perdre un instant, il assomma l'homme inattentif, et entreprit aussitôt de le mettre hors d'état de nuire, sans pour autant le tuer... Il s'agirait là d'une offense supplémentaire, et Artsenor se serait déjà bien passé de commettre la première... Mais sa loyauté pour les intérêts de son ordre prévalait sur celle qu'il avait envers les dieux... Ce n'est pas pour rien qu'il quitta Pithorn dès son enfance...

La suite fut plus aisée. Dans cet uniforme, il était devenu, en matière d'autorité, l'égal de sa seule menace, exception faite des capitaines de celle-ci. Quand certains gardes se refusaient par politesse à réclamer l'identité de cet arrivant qu'était Artsenor, d'autres s'y risquèrent, pour y recevoir son nom ainsi qu'un commentaire désagréable, suffisant à les dissuader d'insister. Enfin, il était dans le Palais...


- Excusez-moi, auriez-vous une idée de l'heure actuelle?
- Oh, il ne doit pas être loin de la mi-journée... Question de relève?


Sur ce coup-là, Artsenor avait mal calculé son coup... Un demi-jour entier à passer dans la zone de laquelle il était interdit... Voilà qui ne le contentait pas, mais il n'avait pas le choix...
Ces heures allaient probablement être les plus longues de sa vie...
avatar
Aʀτѕᴇɴοʀ
Ecuyer

Messages : 392
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 20
Localisation : For each integer A from 1 to 666 (Take random point in (Region set from (Position of (Paladin #0071) offset with (Arithmetic ( (Convert Integer (Integer A) to real) x 60060,61) ) ; (Arithmetic (Convert integer (Integer A) to real) x (Square root (Convert integer (Integer A) to real) ) ) ) ) to (Take random point in (Playable map area) ) ) ... Voilà, avec ça, si vous me tombez dessus, jouez au loto. Si vous avez rien compris, jouez au loto quand même.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Artsenor (Oh?), Defaris, Kaoren Sor (En cours de création), Céophraste, Nihlvexo... Néolune, ça compte?

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par Edelweyys le Sam 10 Mai - 12:59

La jeune femme s’était faite interpellée pour la première fois lorsqu’elle atteignit les alentours EST de Gahartelle. Les gardes étaient au nombre de cinq, mais ne représentaient pas pour autant une réelle menace. Elle aurait très bien pu se débarrasser d’eux relativement rapidement et dissimuler les corps dans quelques buissons non-loin de là, toutefois, étant en mission, son devoir n’était – pour le moment – pas d’éliminer de simples gardes qui, de plus, ne montraient pas encore quelconques hostilités. Son devoir était tout d’abord de s’infiltrer. Aurait-elle exécuté les gardes que sa part du boulot aurait pu être corrompue par la découverte des corps sans vie des vigiles, voire même mise en échec. Les ordres étaient clairs. La mercenaire ne devait en aucun cas user de ses capacités offensives qu’en cas de situation critique, ou lorsqu’elle se trouvait face à une personne risquant de nuire à l’empire, et dès lors, à leur mission. Edelweyys se présenterait sous le nom des Vlanhonder, en tant que femme de Bauldeury. De là, elle pourra avoir accès à divers endroits auxquels elle n’aurait eu, en aucun cas, l’autorisation d’entrer sans ce titre. Sous son capuchon, lequel dissimulait les traits de son visage, s’étira un léger sourire. Voilà qu’elle était au centre d’une mission des plus importantes pour son Ordre. Cela lui changeait, et, cela lui plaisait. Les sentinelles s’approchèrent de la jeune femme, à pas lourds et lance à la main. Edelweyys fit de même en tirant sur les rênes de sa monture et diriger cette dernière vers ses interlocuteurs. Les gardes la jaugèrent du regard puis un des leurs, un homme grand aux épaules larges et dont on devinait l’épée rangée dans un fourreau derrière lui, car il était mains vides.
Halte, étrangère ! Je vous prierais de vous annoncer.

Edelweyys entrouvrit les lèvres afin de répondre, puis se ravisa. La jeune femme était allée trop vite, sa respiration saccadée et trop rapide en témoignait. Elle inspira calmement, puis expira tout aussi doucement. Les battements de son cœur se calmèrent peu à peu. Malgré elle et son sérieux inébranlable lors de ses missions, la mercenaire parvenait à s’emparer d’une excitation qui lui était inconnue. Toutefois cette adrénaline stoppa immédiatement de couler dans ses veines, et ses traits devinrent d’un sérieux froid et sans appel. Avec une lenteur forcée, ses mains se posèrent sur ses épaules pour retirer la capuche qui la cachait. Sans trop de difficultés, presque avec une étrange facilité, le trouble des gardes fut ressenti par l’aveugle elle-même. Intérieurement, elle jouissait toujours autant de l’effet que sa cicatrice produisait. Celle-ci courait sur son visage en diagonale, du haut gauche vers le bas droit et malgré les années et son envie de s’en délester, Edelweyys ne parvenait pas à s’en débarrasser. La théorie reposant sur le fait que le mage ayant causé la perte de sa vue avait utilisé une lame magique l’oppressait, et lui intimait personnellement que c’était la raison pour laquelle sa blessure ne disparaissait pas. Le garde qui s’était avancé s’ébroua et répéta sa question, avec un brin de soupçon dans la voix. Une de ses mains vint se poser derrière lui, où elle supposait l’épée. Ses compagnons, derrière lui, firent un pas en avant, raffermissant leur prise sur leurs armes.  La jeune femme lâcha les rênes de son fidèle destrier et sourit.
Edelweyys Vlanhonder, femme de Bauldeury Vlanhonder.
- Vous êtes de la noblesse ?
Se méfia le garde.

Bien heureusement, avant qu’elle ne parte, Bauldeury lui avait expliqué quelques peu la composition de sa famille et certaines choses essentielles à savoir pour ne pas éveiller les soupçons. L’encapuchonnée acquiesça alors avec confiance, un sourire vague flottant sur ses lèvres fines. Sous elle, son cheval remua. Edelweyys lui caressa l’encolure et lui chuchota à l’oreille quelques mots afin qu’il se calme. La sentinelle, elle, n’était toujours pas convaincue.

Vous semblez bien proche de cet animal, Edelweyys Vlanhonder,souffla le garde d’un ton sec.
- En effet.

Les gardes n’étaient pas convaincus, elle le sentait. Les autres hommes derrière leur présumé chef de garde, tenaient à présent leur arme devant eux, prêts à dégainer à tout moment. La jeune femme s’efforçait de garder son sang-froid et de parler avec une certaine éloquence qui ne la distinguerait pas d’une femme de la noblesse.
Qu’est-ce qui vous amène, si j’ose me permettre ?Lui lança-t-il.
- Mon cher mari étant atteint d’une maladie que l’on n’a pas encore pu diagnostiquer, je le représente lors des réunions prévues pour les prochains jours.

Calme et posée, Edelweyys parlait avec assurance et sans une once d’hésitation dans la voix. Le chef de garde recula d’un pas et se concerta avec ses hommes. Ils chuchotèrent à voix basse, n’étant pas conscients que la dénommée Edelweyys Vlanhonder qui s’était présentée devant eux était dotée d’une ouïe lui permettant d’entendre leurs murmures. Satisfaite par ce qu’elle entendit, elle se redressa sur sa monture et sourit. C’était une femme et elle était seule, si elle représentait un danger, ce dont elle n’avait pas l’air, c’était un danger moindre et ils ne devaient se soucier que des gros risques. Les gardes patrouillant à l’intérieur de la capitale de l’Empire s’occuperaient d’elle si c’était nécessaire. Les gardes acquiescèrent et s’écartèrent de son passage.
Je vous souhaite un bon séjour dans notre belle capitale, Ma Dame.

Gahartelle était telle qu’elle était décrite dans les journeaux, ou dans les livres. Majestueuse, propre, éclatante. La capitale grouillait d’activités, les passants dégageaient tous une aura de bienveillance. Les traits de la jeune mercenaire s’éclairèrent. Son ouïe développée lui avait déjà permis d’amasser quelques informations capitales. Cela faisant, elle se dirigea vers les quartiers que Bauldeury lui avait personnellement indiqués. Là-bas, elle se changerait et se préparerait pour ce qui s’annonçait être un rendez-vous de personnages plus importants les uns que les autres. Ces rassemblements réunissaient les gens de la Haute Noblesse du pays et elle y trouverait certainement bon nombres d’informations pouvant mener la mission à bien.

Ce soir-là, au palais, se déroulerait le dîner mondain du moment, où prévoyait de se montrer le prétendant au trône impérial.
avatar
Edelweyys

Messages : 215
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 19

Feuille de personnage
Nom des personnages: Edelweyys Pilkann

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par DALOKA le Dim 11 Mai - 21:35

Dans l'aile Est du palais, le bal avait commencé. Les gens s'étaient réunis dans une grande salle éclatante de couleurs, et grandement décorée de Doré, couleur symbolisant le pouvoir de l'Empereur et de la Noblesse. La grande table traversant la salle était recouverte des mets les plus délicieux de l'est et de l'alcool le plus raffiné, quelqu'un n'étant pas du milieu des hauts noble aurait été choqué par ce luxe.
Un bon nombre de personnes étaient déjà réunies à l'intérieur. Parmi les plus importantes, on pouvait remarquer les comtes Vantusius, Rosentia, Gawain et Carcelian, qui n'avaient pas encore rencontré Laurence en personne. 


Le comte Vantusius était un homme d'âge avancé aux cheveux courts grisonnants, aux traits dur et au regard d'acier, qui insistait toujours pour avoir son épée à sa ceinture même dans ces occasions, et il était impossible de l'en séparer. On prétendait qu'avec l'âge, ce chevalier autrefois craint était devenu paranoiaque.
Le jeune Rosentia avait comme d'habitude un sourire calme et rassurant sur son visage, et sa beauté ainsi que son élégance n'étaient plus à prouver. C'était une personne sympathique et facile à aborder, mais il était accompagné de sa mère, affublée elle d'un regard méfiant, dévisageant tout inconnu s'adressant à son fils.
Le comte Gawain était un grand moustachu, d'une grande corpulence et d'un physique ingrat. Ca ne l'empêchait nullement de prendre de haut tout le monde, comme tout ceux de sa famille le faisaient: il était là pour voir Laurence, rien d'autre.
Carcelian était un petit homme maigrelet aux yeux gonflés semblant presque couverts de cernes, lui donnant un air de dépressif. Pourtant il était souriant et discutait autour d'un verre de vin avec Saero Adamas.
Saero était le fils aînés des Adamas, Bas nobles très célèbres pour leur oh combien forts talents magiques, contrôlant une région au nord du pays. Saero était un homme détendu qui aimait profiter de la vie, ou plutôt complètement dépravé en vérité. Il était toujours vêtus d'excentriques vêtements bleus, or et orange. Même si l'opinion publique ne l'estimait pas beaucoup, il savait très bien se faire des amis et était connu pour être la personne la plus proche du comte Dyra, qui était contre attente absent.
Mais malgré tout le prétendant au trône n'arriverait que plus tard, une fois que tout les principaux invités seraient présents. Ce moment était fortement attendu car c'était la toute première fois qu'il se montrait en public, et beaucoup se demandaient si cette jeune personne serait capable de faire face à toute la noblesse sans fléchir. 
Les invités continuaient d'affluer. Le dernier venu était un Duc vassal de la famille Marinus, un homme d'âge avancé à la barbiche noire et pointue à qui il manquait une main.
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1948
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par Gemstone le Jeu 29 Mai - 15:09

Soudain, le compte Vantusius hurla en dégainant son épée :
- Mais qu'est-ce que c'est que ce truc !?
Il pointait du bout de son arme un être mi-homme, mi-bête. Un kobold orangé. Le mien, forcément. Trop curieux pour ne pas se foutre dans la merde. Forcément ! On se demande comment un truc comme ça a réussit à se faufiler inaperçu, au milieu de tout se monde, face découverte. Les gens de son peuple ont certes une discrétion naturelle, mais à ce point ? M'fin, ça ne l'a pas empêché de répondre du tac au tac, d'un ton discret :
- J'adore la gueule que font les humains la première fois qu'ils voient la mienne. Veuillez donc baisser votre arme, j'ai déjà deux-trois gars qui me suivent, prêts à m'abattre au moindre geste suspect... Le truc sympa, c'est qu'on ne me l'a pas dit.
- Mais qu'est-ce qu'une bête fait ici ? Gardes ? Gardes !
- Taratata. C'est la septième fois ce soir qu'on essaie de me virer. Sauf mon respect pour vous messire, informez-vous donc. Les missionnaires d'Haguère, ça ne vous dit rien ?

Deux gardes accourent vers Balto. Celui-ci se dépèche de sortir un médaillon impérial, et un document, pour les présenter à la garde.

Pour comprendre un peu ce qu'il se passe, je vous propose quelques explications. Les missionnaires d'Haguère étaient un groupe parmi tant d'autres de fanatiques du premier empereur, sans trop d'influence. Cependant, la différence à noter était un point de vue universaliste sur cette religion. Il ne s'agirait pas seulement du dieu des hommes, mais du dieu de tout ceux qui ont la foi. Quand les kobolds furent découverts, il y a un peu moins de trente ans, certaines tentatives d'évangélisation d'haynaillisation furent œuvrées. Sans trop trop de succès. Cela dit, un médaillon impérial est considéré comme garant d'une identité haynaillique même pour un non-humain, qui à défaut d'être vraiment respectée sera tolérée.

Le document, quand à lui, bah, un érudit ayant beaucoup d'influence s'est débrouillé pour obtenir un sauf-conduit pour Balto au rassemblement. Passer pour un émissaire est pratique. Celui-ci a des relations avec des érudits un peu partout, et a eu la chance de pouvoir en jouer. Un simple médaillon ne suffit pas à entrer. Une fois les contrôles d'identité faits, les gardes repartent.


- Halala. Ce qu'il ne faut pas faire pour voir quelqu'un de si intéressant. Je suis fasciné par ces histoires de pouvoirs de lumière. Qu'en pensez-vous, messire ? Croyez-vous que ce nouveau venu a sa place sur le trône ?
avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1276
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par DALOKA le Jeu 29 Mai - 22:36

-Moi je le crois, retentit une voix dans le fond de la grande salle. Tous se retournèrent dans la direction d'ou provenait cette voix inconnue. Devant toute la noblesse se présentait un jeune homme, fin et de taille moyenne, dans un très élégant costume blanc et or. Son visage d'une beauté peu commune avait des traits semblants trop délicats pour appartenir à un homme, sa joue droite était marquée d'un grain de beauté, et ses cheveux blonds était attachés derrière sa nuque, à l'exception d'une mèche sur chaque côté de sa face. Il était accompagné d'un homme légèrement plus grand, vêtu d'une cape vert sombre et le visage couvert d'un masque blanc, cet étrange personnage semblait être son garde du corps, ou quelque chose s'y rapprochant.
Les invités furent étonné de cette venue, car il n'était censé venir qu'une heure plus tard.
Eh bien, pourquoi tant de surprise mes amis? S'exclama t'il d'un air enjoué, une telle occasion mérite de venir en avance. 

S'avançant dans la foule avec l'air le plus détendu du monde sur son visage, il rejoint le comte Vantusius qui dévisageait le kobold, et qui n'avait pas rangé son épée dans son fourreau quand bien même l'arme était baissée et les gardes partis.
A vrai dire c'est cette agitation qui m'a attiré ici, en entendant des cris j'ai bien cru que j'allais me retrouver devant un bain de sang. 
Il fixa ensuite de ses yeux vert l'épée du comte Vantusius, une arme terriblement efficace, pas seulement une parure, il pouvait le dire juste en la voyant.
Sauf votre respect comte, comprenez que je ne désire pas voir des accès de violence dans cette soirée en mon honneur. 
-C'est vous Laurence? Demanda le vieux noble, conservant son regard de fer.
-Celui que vous êtes venu voir, en personne. Maintenant je vous en prie, rangez cette arme, personne n'est venu ici pour croiser le fer.

Certains approuvèrent silencieusement malgré la situation et Vantusius rangea son arme avant de tourner le dos, sa fierté blessée par l'arrivée de l'animal, puis de ce roquet. De toute évidence, il allait être difficile pour Laurence de ranger cet homme de son côté, mais il réglerait ce problème en temps voulu. 
Le jeune homme se tourna ensuite vers la personne la plus proche: le kobold orange. Laurence était intrigué par la créature et décida de converser avec elle, s'en faire un ennemi en voulant imiter le comportement méprisant des autres nobles n'affichait aucun intérêt aux yeux de Laurence.
-Vous êtes un être bien étrange, et intéressant, pourriez vous me dire votre nom? Dit il amicalement.
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1948
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par Edelweyys le Jeu 29 Mai - 23:34

Armée d'une bourse bien remplie d'Aiglons, la jeune femme avait visité la moitié des boutiques de la capitale à la recherche des affaires dont elle avait essentiellement besoin afin d'être présentable au dîner se déroulant le soir même. Après de longues heures de recherche, Edelweyys avait enfin trouvé une robe convenable, fine et sobre dans laquelle elle se sentait parfaitement bien. Après tout, l'apparence lui importait peu, étant donné son manque de vue. La mercenaire était ensuite partie à la recherche de quelqu'un ayant les capacités de dissimuler pour quelques heures la vile cicatrice barrant son visage. À coups de crèmes et de maquillage, la vieille femme qui avait accepté de l'embellir contre quelques Aiglons, Edelweyys en était ressortie métamorphosée. Son visage s'était transformé, ses traits adouci.
Habillée d'une robe blanche tombant sur le sol et au bustier mettant en valeur ses formes, elle se tenait là, droite et d'un air qu'on ne lui connaissait pas. Lorsque la jeune aveugle était arrivée, on l'avait accueillie assez chaleureusement et indiqué la salle où se tenait l'événement. Déjà, un nombre assez important de personnes était présent. Elle avait jugé préférable de jouer la première partie du dîner, celle où le prétendant n'était pas encore présent, sur la discrétion et le silence. Edelweyys était restée muette, prenant soin d'écouter avec attention les discussions qu'entretenaient les invités. La plupart discutaillaient sur le nouveau venu, celui qu'on nommait le prétendant, la personne étant la raison de la présence de tout ces gens de la Noblesse. Beaucoup étaient hésitants quant à son sujet, toutefois certains étaient d'ores et déjà convaincus qu'il serait apte à régner.
La mercenaire avait écouté sans intervenir la scène avec le kobold. Ce n'est que lorsqu'il entra qu'elle osa s'approcher un peu plus. Quelques personnes se tournèrent vers elle lorsqu'elle s'excusa sur son passage. Edelweyys sentait leurs lourds regards se poser sur elle avec attention. La jeune femme détestait cette sensation d'être observée. Toutefois, elle devrait s'y faire. Elle avait sans nul doute changé, elle le sentait, son physique devait certainement être plus attrayant sans cette cicatrice. Et c'est pourquoi elle n'hésiterait pas à user de ses nouveaux charmes si tel était la condition pour récupérer des informations. Néanmoins, qu'on ne s'y méprenne pas. Sous sa robe se cachait quelques poignard si la situation les requerraient.

À pas légers, elle s'avança un peu plus vers le centre de l'attention et pût enfin observer - à sa manière - le nouveau venu.
avatar
Edelweyys

Messages : 215
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 19

Feuille de personnage
Nom des personnages: Edelweyys Pilkann

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par Gemstone le Ven 30 Mai - 10:59

- Disons qu'on m'appelle Deranbal, Du Terrier. Il n'est guère fréquent de croiser un haynaillien ouvert d'esprit, je me permet de vous féliciter. Seriez-vous un érudit ?
Pendant ce temps, dans la tête de Balto : "Loooool, il a une tête de gay et risque de devenir empereur ! Ha bah ils vont se marrer au château quand je le raconterai. Bon, il a l'air sympa vu comme ça, mais il cherche quand même à devenir empereur. Sa me rappelle peut-être un peu les accès de mégalomanie de Gem... Ouais nan c'est pas pareil."

- Ma foi, ma foi. L'ambition, c'est quelque chose d'assez différent parmi les miens. Mais même pour un humain, vous visez extrêmement haut. Quelle est donc la motivation particulière, la raison, pour laquelle vous puisez la volonté et la force nécessaire pour aspirer au trône, sans ascendance particulière ? Au delà de vos similitudes avec la Première Lumière, qu'est-ce qui justifierait l'allégeance d'un peuple à votre cause ? Pourquoi vous, et pas quelqu'un d'autre ?
"Allez hop, entretien d'embauche pour empereur. Simple, direct, efficace, pour comprendre ce qu'il veut faire. Ou veut faire croire. Ca dépend plus ou moins de s'il répond honnêtement. Gros doute. M'enfin. C'est toujours bon à prendre, l'image qu'il veut inspirer."
avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1276
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par DALOKA le Ven 30 Mai - 16:46

En voilà un qui avait un sacré franc parler... Une surprenante créature, qui n'agissait pas comme Laurence le prévoyait. Mais il ne voyait aucun inconvénient à lui répondre, il décida donc de lui répondre.

-Vous en avez des questions, sourit Laurence. Voyez vous, j'ai cet objectif en tête depuis que j'ai atteint l'âge de la raison, j'y ai longuement réfléchi et ai travaillé dur pour obtenir toutes les connaissances et compétences nécessaire à ce rôle. Devenir Empereur, bien plus qu'une tâche divine, c'est la raison pour laquelle je vis, et c'est pourquoi j'y met bien plus de convictions que tout mes concurrents ici présents.

Quand à mon ascendance, le précédent empereur et l'actuelle noblesse ont bel et bien prouvé que cela ne reflète en rien la valeur du dirigeant, je pense que parmi le peuple beaucoup l'ont compris. Soyons honnête, regardez les comtes demandant le trône, en venant à se hair et à s'agresser alors qu'ils devraient s'allier pour le bien de l'Empire, pensez vous que l'un d'eux est digne du titre d'Empereur?

Je n'ai surement pas hérité du sang impérial, mais j'ai hérité de son âme, et c'est ce qui est réellement important.
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1948
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par Aʀτѕᴇɴοʀ le Sam 31 Mai - 0:28

La noblesse Haynailienne...
Bien qu'Artsenor avait appris la plupart des coutumes en vigueur dans ce milieu, il n'en restait pas moins enfant de Nurenuil, et observait le dîner avec un air des plus étrangers. Il ne fallait pas qu'il soit vu sous ce jour, mais aucune inquiétude ne le parcourut: Qui s'attarderait à examiner les sens et les traits d'un garde? L'un de ces nombreux gardes...
Leur nombre était en effet assez conséquent, fait compréhensible: qui laisserait sous moindre surveillance toute la haute noblesse du pays, ainsi qu'un potentiel héritier de l'Empire? Cela arrangeait bien sûr l'infiltré, ils n'en étaient plus à un soldat près... Bien entendu, les gardes se devaient de s'installer autour de la salle, mais, même s'ils étaient tous parés à intervenir en cas de nécessité, ce qui se tramait au centre de la pièce ne les regardait pas. Par conséquent, Artsenor n'y avait aucun accès... Il devait suivre tout cela d'un peu plus loin.
De toute façon, il n'avait aucune envie de s'approcher de tous ces comtes Haynailiens... Fort appliqué aux coutumes de son pays natal, il aurait pu hurler au scandale à chaque traître mouvement de l'un d'entre eux. Alors qu'était annoncé le sieur Gawain, le voici qui se présente et qui salue d'un hochement de tête méprisant... et voici qu'on tolère une créature telle le kobold dans pareille cérémonie...

Mis à part ces multiples anecdotes, les choses n'avançaient pas. Certes, ce Laurence s'était présenté, mais rien de plus. Il se vantait devant la créature, qui avait de toute évidence attiré tous les regards de la salle...
Artsenor était toujours en déficit de nombreuses informations. Il cherchait encore à savoir qui lui ferait office d'allié dans cette affaire... quoique l'un d'entre eux paraissait évident, dans de telles conditions... Bauldery Vlanhonder était certainement la personne liée aux Chevaliers de l’Éclipse la plus proche de tout ce qui se tramait en Haynailia. Un mauvais point, cependant: Artsenor ne le connaissait absolument pas, pas même de vue, et n'aurait jamais pu le reconnaître dans toute cette assemblée.

Bon, il n'était autorisé à s'adresser qu'aux gardes, alors ainsi en serait-il...


- Nous assistons à un moment historique...
- Bien sûr... Nous y étions parés, mais l'émotion reste intacte...

La conversation était engagée, il fallait poser la question de la façon la plus indirecte qui soit.
- Combien d'invités manquent-ils encore à l'appel?
- Certainement une demi-douzaine, mais la plupart viennent des comtés des fins fonds de l'Empire, et ne sont pas tous partis pour arriver des jours en avance... Il manque par exemple le vieux sieur Dyra...
- Oui, celui de Vlanhonder, également, ce me semble?
- Je crois qu'il sera absent. C'est du moins ce que je compris de sa femme, que j'accueillis plus tôt dans la soirée.


Cela posait un certain problème à l'écuyer. Une seule personne de Vlanhonder était potentiellement complice de Gemstone, et il devait s'agir de Bauldery. Si femme il y avait, sans doute ne lui apporterait-t-elle rien...

- Sa... femme?
- Je n'en savais rien non plus, il y a quelques heures encore, je le reconnais. Il s'agit de la dame, là-bas, le regard perdu dans le vide.
- Ah... Son nom?

Cette dernière question ne servait à rien, sinon à continuer dans son rôle de garde ignorant tout de ce sujet, et tâchant d'apprendre par pure curiosité...

- Edelweyys Vlanhonder.

...

Après mûres identifications, analyses et réflexions, Artsenor essayait d'en venir au fait. S'il s'agissait là d'Edelweyys Pikann, beaucoup de choses changeraient pour lui... Les traits de la dame en question se prêtaient à l'hypothèse, ainsi que sa cécité plutôt évidente pour qui la recherche... Mais il manquait naturellement une marque de taille sur son visage, une balafre avec laquelle il l'avait connue. Celle-ci ne pouvait disparaître si simplement, aussi, l'écuyer penchait en faveur d'une coïncidence potentielle... Puis s'offrit à ses yeux un ultime détail, une confirmation inespérée.
Originaire de Nurenuil, Artsenor voyait une arme cachée comme un signe de traîtrise et de déshonneur, et avait appris à y prêter attention afin de pouvoir discerner tout objet de complot, et il y était particulièrement attentif au cours de cette soirée, dans laquelle les hommes et femmes qui l'entouraient ne gardaient pas la même conception de l'honneur et des traditions que lui. C'est ainsi que le reflet de la flamme d'une bougie s'entrevit pendant un instant au entre les fibres blanches des tissus de son habit, et mena l'écuyer à immédiatement concentrer son attention sur celle-ci, afin d'y discerner la forme d'un poignard comme il discernait le plus souvent un couteau sous une serviette. L'entreprise était loin d'être évidente, mais il l'accomplit finalement... il revint alors à tout ce qu'il pensait précédemment, pour arriver à la conclusion que, même sans ce dernier détail, le doute n'était plus permis...
Il avait deviné l'une de ses alliées, et celle-ci ne se laisserait certainement pas abuser par un uniforme pour en faire de même... Après tout, dans l'état de sa vision, cela importait peu...
avatar
Aʀτѕᴇɴοʀ
Ecuyer

Messages : 392
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 20
Localisation : For each integer A from 1 to 666 (Take random point in (Region set from (Position of (Paladin #0071) offset with (Arithmetic ( (Convert Integer (Integer A) to real) x 60060,61) ) ; (Arithmetic (Convert integer (Integer A) to real) x (Square root (Convert integer (Integer A) to real) ) ) ) ) to (Take random point in (Playable map area) ) ) ... Voilà, avec ça, si vous me tombez dessus, jouez au loto. Si vous avez rien compris, jouez au loto quand même.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Artsenor (Oh?), Defaris, Kaoren Sor (En cours de création), Céophraste, Nihlvexo... Néolune, ça compte?

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par Tatiana Barrymore le Sam 31 Mai - 1:17

Ezekiel et Syriel était enfin arrivé au palais lumineux surplombant Haynaillia de sa lueur étincelante. Ezekiel avait troqué ses vieux haillons contre un costume d'un blanc immaculé, ses courts cheveux bouclés étaient coiffés vers l'arrière, ce qui rendait son visage juvénile, beaucoup plus mature. Quand à Syriel, elle avait revêtu l'une des robes de la mère d'Ezekiel, celle-ci avait de courte manche blanche en dentelle, le reste de la robe était de la même couleur en uni, retombant gracieusement sur ses hanches jusqu'à ses pieds, tel une sirène. Tandis qu'il avançait, bras dessus, bras dessous, l'un des gardes les arrêtèrent pour vérifier leurs identités et les laissèrent passé. La famille d'Ezekiel avait finalement eut un empêchement de dernière minutes, ce qu'il avait fait qu'il ne pourrait pas venir.

Et Syriel en était soulagée, elle n'avait pas besoin de distraction, si elle était avant tout ici c'était pour une mission de la plus haute importance : Devinez les réels ambitions de Laurence, cet homme qui se proclamait déjà Empereur d'Haynailia.

Étant originaire de Nurenuil, elle ne connaissait pratiquement rien à Haynailia. D'autant plus qu'elle avait vécus à Bérillion, tous ici semblait être différent. Toutes ces lumières... Tout ces secrets. Elle n'aimait pas ça, elle préférait encore la nature belliqueuse des Bériliens, là au moins on sait réellement ce qu'ils veulent. Mais les Haynailiens, c'était tout une autre paire de manche.

Côte à côte, Ezekiel et Syriel descendirent dans la salle, ses longs cheveux blancs avait étaient ondulés et retombait en cascade dans son dos, ses yeux bleus océans mis en valeur par un trait de khôl, elle était transformée. Elle qui était une guerrière de sang, ressemblait désormais à une poupée de porcelaine, semblant aussi fragile que tous ces verres s'entrechoquant dans la salle.

Au loin, elle aperçu un jeune homme de dos qui semblait être en grande conversation avec... Avec un kobold.
avatar
Tatiana Barrymore

Messages : 76
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 21
Localisation : En Enfer.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Tatiana Barrymore, Kaosu.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par DALOKA le Dim 1 Juin - 23:46

Un air de musique classique Haynailienne démarra, signifiant le vrai début de la soirée. 
-Eh bien eh bien, si ce n'est pas notre lumineux prétendant! S'exclama une voix enjouée.
Saero Adamas s'approchait, deux coupes de vin à la main, un large sourire au lèvres. Il tendit l'une des coupes à Laurence qui l'accepta volontiers.
La vérité est dans le vin, à ce qu'on dis.

Cet homme était un excentrique, et ça le rendait très imprévisible, il allait mener la vie dure à Laurence... 
-Vous me semblez bien euphorique sieur Adamas, dit Laurence en buvant une gorgée de vin.
-Comment ne pourrais-je pas l'être? Je suis heureux de voir que mon futur empereur est un jeune homme charismatique et pas un vieillard dépassé. 
-Merci du compliment, rit le jeune homme.
Un bruit métallique se fit entendre quelque part dans le fond de la salle,un étrange personnage au teint mat, cheveux argentés et aux yeux pâles était assit à un table, une bouteille de vin en face de lui, et applaudissait de manière frénétique dans des mains semblants faites de métal, ce tout en riant, agaçant toute la populace. L'énergumène s'arrêta suite à de nombreuse réprimandes en râlant, et Saero reprit la discussion une fois le calme revenu.
-Vous savez quoi? Je m'ennuie à mourir avec ces nobles mais vous, je vous aime bien. Détendons nous un peu, et allons danser! 
Voilà bien la dernière chose que Laurence pensait entendre... Mais se détendre n'était pas une mauvaise idée et cela semblait être le meilleur moyen de s'attirer la sympathie de cet homme. 
-Excellente proposition. Eh bien, dans ce cas je vais proposer à l'une de ces demoiselles d'être ma cavalière. 
Laurence redonna son verre à Saero et observa les dames ici présentes. De part son étrange regard d'aveugle et son aura différente de celle des autres, Edelweyys fut celle qui l'intrigua le plus. Laurence s'avança vers elle et lui tendit son bras.

-Mademoiselle, m'accordez vous cette danse? Proposa t-il galamment.
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1948
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par Edelweyys le Lun 2 Juin - 23:28

Un léger sourire s'étendit sur ses lèvres tandis qu'elle exécutait une révérence.
Ce serait un honneur... Souffla la jeune femme.

Edelweyys joignit son bras à celui de Laurence alors qu'il l'emmenait au sein de la salle. Un orchestre jouait au fond de la pièce une douce musique et déjà quelques couples dansaient à leurs côtés. La mercenaire n'avait jamais réellement appris à danser, néanmoins certains de ses contrats requéraient qu'elle se fonde dans la Noblesse, depuis elle avait quelques compétences lorsqu'il s'agissait de danser. Par sa souplesse et son agilité ainsi que son ouïe développée, elle pût sans difficulté anticiper les pas de son cavalier pour ainsi démontrer toute la grâce dont elle pouvait faire preuve. Autour d'eux, la plupart des nobles présents avaient arrêtés de discuter ou de boire pour les observer. Le prétendant au trône impérial venait tout juste d'ouvrir la soirée par sa première danse. Au loin un groupe de jeunes filles gloussaient, jalouses et impressionnées. Laurence avait beau encore être inconnu, son charisme faisait mouche. Il inspirait une certaine sagesse et son élégance jouait un grand rôle quant à l'envie de le respecter. Selon Edelweyys, Laurence, aux premiers abords, ne paraissait pas réellement être quelqu'un de nuisible à l'empire. Toutefois, elle ne se permettrait pas de le juger ainsi positivement sur quelques pas de danses et une allure respectable. Loin de là. Car, elle le sentait, Laurence lui semblait trop parfait. Trop droit dans ses positions, trop fin dans les traits de son visage, trop doux dans les tons de sa voix. Son élégance paraissait à tout moment intact, sans faille. Au fil des pas menés en grande partie par le jeune homme, Edelweyys tentait de mettre la main sur l'impression que lui inspirait son cavalier, en vain.  Elle cessa ses recherches pour se concentrer sur la danse que lui offrait Laurence. Si elle voulait en savoir plus, quoi de mieux que de s'offrir en plus d'une danse, la sympathie du jeune homme ? Et la mercenaire savait pertinemment que dans cet accoutrement et sans sa cicatrice, elle savait être pleines de charmes. Un sourire plus large se révéla sur ses lèvres, l'orchestre cessa de jouer. La Noblesse se fondit en applaudissements. Laurence déposa un baiser sur le revers de la main de sa cavalière puis accueillit un homme, venu le complimenter. Entre temps, la foule avait repris ses discussions et l'orchestre s'était remis à jouer. Edelweyys était sur le point de partir quand un serveur approcha de Laurence et de son nouvel ami. Il proposa un verre de vin à ce dernier puis d'un geste de la main fébrile, tendit une coupe de champagne au prétendant. Alors que le jeune serveur allait s'en aller et que Laurence portait la coupe à ses lèvres, l'aveugle s'interposa.

Arrêtez ! S'écria-t-elle vers où elle supposait le groupe.

Si Laurence n'était pas encore une menace, le tuer ou le laisser se faire tuer ce soir, n'était pas chose à faire. La mercenaire se devait d'intervenir, même si cela lui devait de se faire remarquer encore un peu plus. L'orchestre s'arrêta soudainement, plus personne n'osa ouvrir la bouche et Laurence la fixait, perplexe. Le serveur lui, essayait tout de même de filer en douce.

Gardes ! Je vous prierais d'arrêter cet homme, fit-elle en désignant le fuyard puis elle dirigea son regard vers Laurence, il vous serait préférable de ne pas boire cette coupe de champagne.
Incolore et sans saveur, le poison aurait été indétectable. Mais le rythme cardiaque du serveur et sa fébrilité démontrait clairement des signes de culpabilité. Certes il n'était très certainement pas à l'origine de tout cela, mais il avait été payé. À l'heure qu'il était et sans l'intervention de l'aveugle, Laurence serait déjà effondré.
avatar
Edelweyys

Messages : 215
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 19

Feuille de personnage
Nom des personnages: Edelweyys Pilkann

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par DALOKA le Mer 4 Juin - 12:09

La surprise et l'incompréhension envahirent Laurence. Qu'on tentait de l'assassiner, ça il n'en était absolument pas surpris bien au contraire, cependant... Comment cette femme avait t-elle put deviner que cette boisson était dangereuse? La surprise de Laurence se transforma immédiatement en une immense curiosité.
Le jeune homme fut rejoins par son garde du corps masqué accourant au pas de course, qui restait silencieux. Il chuchota quelque chose à l'oreille de Laurence. 
-Ne fais rien, répondit il. Quand à ce serveur, nous laisserons la justice s'en charger, inutile de nous en mêler maintenant. Je n'ai nullement envie de châtier qui que ce soit ce soir et je n'en ai pas encore le pouvoir. Reprend ton observation.


L'homme masqué hocha la tête et se retourna pour disparaître dans la foule. Les gardes emmenèrent le serveur hors de la salle, Laurence s'adressa alors à Edelweyss avec un sourire reconnaissant. 
-Je vous remercie mademoiselle, vous m'avez épargné une bien triste situation. Vous me semblez être une personne remarquable, je suis vraiment honoré de vous avoir rencontré, pourriez vous me dire votre nom?
Une personne définitivement intéressante, danser avec elle n'avait clairement pas été une perte de temps. Qui plus est il comptait bien découvrir par quelle faculté avait elle détecté le poison...
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1948
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par Edelweyys le Ven 6 Juin - 21:42

L'étonnement de Laurence quant à ses capacités ne la surpris guère, sans qu'elle en devienne pour autant imbue d'elle-même, Edelweyys avait l'habitude du trouble ressenti par ceux qu'elle côtoyait. Son entourage connaissait ses capacités, toutefois il arrivait qu'ils en soient encore stupéfaits, ses compétences ne recelaient pas du commun. Elle avait appris à s'y accommoder et à ne plus remercier lorsqu'on la vantait. La supériorité était une vantardise qu'elle refusait de s'octroyer, ayant fréquenté, à son goût, trop de personnes vaniteuses et sans une once de modestie.
La foule s'était agitée, lorsqu'Edelweyys avait interpellé les gardes pour intervenir. La masse que formait les invités était à présent éparpillée et les piaillements soucieux et indignés des dames retentissaient dans la salle. Que s'était-il passé? Est-ce que Monsieur Laurence se portait-il bien? Quand est-ce que mesdames pourront-elles enfin accompagner Laurence dans une danse? Qui était la femme ayant dansé avec lui pour ensuite interrompre l'entière soirée? Les verres s'entrechoquaient, les bruits de pas nerveux sur le sol montaient en un vacarme assourdissant, à tout cela s'ajoutaient les discussions agitées des convives. Les oreilles de la mercenaire sifflaient, et c'était assez mauvais signe. Si elle perdait ne serait-ce qu'une seconde de son sens de l'orientation, son ouïe, la jeune femme risquait de paniquer, malgré elle. Ses paupières se fermèrent lentement, elle inspira profondément. Ayant remarqué son mal aise, Laurence ordonna aux gardes d'apaiser la foule.
Lorsqu'elle rouvrit ses yeux vides, son calme avait repris le dessus. Aucun mot ne fut prononcé avant qu'elle n'aie terminé d'écouter ce qu'il se disait sur les récents événements. Personne ne lui semblait suspect, toutefois un nombre considérable de personnes avait déjà quitté la pièce.
Edelweyys orienta son regard vers Laurence, tentant de dissimuler son récent trouble par un sourire qu'elle tentait chaleureux, sur les lèvres.

- Oh, ne me remerciez pas, c'est un réel plaisir que de vous rendre service. Permettez-moi tout d'abord de vous remerciez pour cette sublime danse que vous m'avez accordée, je suis honorée, répondit-elle en s'inclinant avec respect; tenant d'une main un pan de sa robe. Je ne sais comment vous nommez, mon cher, aurais-je l'occasion de connaître votre nom, moi aussi? Pour ma part, mon nom importe peu, mais s'il vous tient à cœur de le connaître, qu'il en soit ainsi.Elle sourit. Je me présente, Edelweyys Vlanhonder.
avatar
Edelweyys

Messages : 215
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 19

Feuille de personnage
Nom des personnages: Edelweyys Pilkann

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par Aʀτѕᴇɴοʀ le Ven 6 Juin - 22:50

Soldats, toi, et toi, tentez de calmer la foule. Faites-leur savoir qu'il n'y a nul lieu de s'inquiéter.
L'un des deux capitaines affectés à la surveillance entreprenait de faire appliquer les ordres du prétendant. Il se tourna vers Artsenor.

- Toi de même, va t'occuper des curieux s'approchant trop des intéressés.
- Sur votre ordre, Sieur.


L'infiltré s'était fait donner pour tâche d'apaiser le public après cet incident. Il ne cessait de se répéter que c'était une mauvaise idée de la part de sa compagnonne... Pourquoi diable avait-elle soudain décidé d'attirer sur elle toutes les curiosités du palais? Elle se rapprochait certes de Laurence, mais elle était désormais digne d'interrogations aux yeux de tous...
Restait à espérer qu'elle avait une idée particulière derrière a tête, pour la pousser à pareil acte. Pourquoi ne pas simplement s'être contentée de rester discrète, murmurer le danger au menacé, ou prendre le verre pour le laisser choir "par accident"...?

Bon, toujours était-il que l'écuyer devait maintenant se charger des invités. Il avait certainement à parler à toutes les dames de la Cour, à l'exception bien sûr de l'unique personne avec laquelle il tenait à prendre contact.
Bon, il était sans doute encore trop tôt...
Avec tout cela, la collecte d'informations n'avait pas avancé d'un pouce, et n'avancerait certainement pas par la suite. En présence d'un kobold, d'un assassin et d'une dame mystérieuse, toutes les langues resteront liées.


Madame... Mesdames... Sauf votre respect, nous vous demandons de rester tranquilles. La garde a la situation bien en main.
Si on lui avait dit qu'il prononcerait un jour cette phrase, Artsenor ne l'aurait certainement jamais cru...
Sieur. J'entends votre intrigue, mais vous devrez attendre avant de satisfaire votre curiosité.
De même, il disait cela alors qu'il tentait justement d'en faire de même...

Quel désordre! Artsenor sentait qu'il perdait son temps à tout cela. Ce dîner ne lui avait rien apporté, et ne lui apporterait rien. Il faudrait compter sur ce qu'obtiendrait sa camarade sur le coup. Lui-même serait bien parti enquêter dans son coin, furtivement, au sein du palais, mais, une fois le pied posé dans la salle du festin, aucun retour n'était possible... Il était consigné ici, désormais...

Après que la majorité des convives se soient rendus aux plaisirs des festivités, et une fois une dernière curieuse et son chevalier rappelés à la raison, Artsenor retourna dans un coin de la salle, près de la porte, prêt, s'il le pouvait, à s'éclipser...
avatar
Aʀτѕᴇɴοʀ
Ecuyer

Messages : 392
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 20
Localisation : For each integer A from 1 to 666 (Take random point in (Region set from (Position of (Paladin #0071) offset with (Arithmetic ( (Convert Integer (Integer A) to real) x 60060,61) ) ; (Arithmetic (Convert integer (Integer A) to real) x (Square root (Convert integer (Integer A) to real) ) ) ) ) to (Take random point in (Playable map area) ) ) ... Voilà, avec ça, si vous me tombez dessus, jouez au loto. Si vous avez rien compris, jouez au loto quand même.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Artsenor (Oh?), Defaris, Kaoren Sor (En cours de création), Céophraste, Nihlvexo... Néolune, ça compte?

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par DALOKA le Sam 7 Juin - 0:45

L'ordre reprenait difficilement malgré les efforts des gardes, d'ailleurs une voix beugla un juron dans le fond de la salle, certains pensèrent à expulser cet homme mais les autorités avaient déjà fort à faire. Le prétendant au trône n'y fit guère attention et reprit sa conversation avec la mystérieuse femme qui venait de se présenter. 
-Et moi, Laurence, mais peut-être le saviez vous déjà? Répondit il. N'en déplaise à ces dames, je désirerais converser avec vous. 
Le jeune homme prit doucement la main d'Edelweyys, désirant s'éloigner de cette foule qui avait commencé à s'amasser autour de lui et reprendre la soirée comme si rien ne s'était passé. 
-Me feriez vous l'honneur de vous asseoir à mes côtés à une table? Dit il en indiquant de son autre main une table inoccupée. Vous m'intriguez et je voudrais que vous m'expliquiez comment avez vous remarqués le poison dans cette coupe. En retour si vous le désirez, je vous parlerais un peu de moi, qu'en dites vous?

Edelweyys Vlanhonder... Elle ne lui disait rien, mais il ne pouvait pas se souvenir de tout leurs noms. De toute manière, cela lui importait peu pour l'instant, il devait juste savoir si cette femme pouvait lui être utile, ou au contraire nocive. 
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1948
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum