Le nouvel Empereur.

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par Jack Van Flyff le Jeu 31 Juil 2014 - 19:00

//Eyh!C'est Lady avec le compte de Jack là (Coucou les gens!)Il m'a missionnée.Je suis sa troubadour et m'en vais vous conter le récit des aventures de notre cher Fryma!Car notre cher Jack est actuellement a Paris(il revient d'Ubi là)et etant aussi en vacances chez ma tante,il a besoin de mon PC portable et m'a donc chargée de vous faire parvenir ce doux message...Bonne lectures,amis de moi!//

Fryma avançait calmement, dans les quelques escaliers qui menaient finalement là où nichait le dragon, Basileus. Cela faisait longtemps qu'il ne l'avait pas vu, si longtemps. Mais avant tout il avait des choses à dire, pleins de choses à dire, enfin importantes.
-Sachez que je ne tue jamais sans raison, et sans but mon bon seigneur. Il n'en est autre raison, que ce qui c'est passé : sa mort a instauré un ordre, une logique hiérarchique, à laquelle seule vous, avez désobéit. La Mort de certains être amène l'ordre, ce n'est pas pour moi, pour le plaisir que je le fais ou par égocentrisme. Il le faut c'est tout, c'est un but qui me dépasse qui m'anime.
Il marqua une pause dans son avancée, et lui jeta un regard avant de s'en détacher et de se tourner à nouveau vers les marches. Il restait silencieux, il fallait que cet empereur, cette femme, le comprenne, et ai un discours honnête. Comme lui l'avait en ce moment.
-Vous me dites vous, que ce monde a changé, qu'il est différent ? Mais vos soldats ont vu leur froc perdre deux tailles en une seconde, à la mort brutale de leurs camarades. Leurs couilles étant allées se nicher au plus profond de leurs êtres. La mort est une échéance pour tous, et surtout pour eux, ces nobles corrompus, que vous ne pouvez aimer. Vous qui voulez conquérir le monde ? Être a l'écoute de gêneurs qui ne pensent qu'à leurs profits ? Soyez honnête au lieu de laisser parler votre ego !,fit il sans rien ajouter, durant quelques secondes, continuant d'avancer.
-Mais honnêtement, avez vous une raison de conquérir le monde, que vous ne seriez expliquer ? Qui vous dépasse ? Un but qui transcenderait ce monde ! L'univers et ferait de vous une des personnes les plus importantes de l'histoire de ce continent ? Conquérir pourrait être tout inversement que marquer l'histoire, et pourrait provoquer la chut d'une image, faire de vous non pas parent d'une mémoire unie, mais de celle de multiples mémoires dont celle d'un être de violence et de massacres.Je ne suis pas sûr que votre ego compatisse avec un principe aussi simple et facile, et avec le fait que votre mémoire puisse être celle d'un monstre. A moins, que finalement cela ne vous intéresse pas... Mais réellement qu'est ce qui fait que je tue un homme, et que toi tu veux conquérir le monde ? Quelle est la différence donc ? Répondez moi rapidement...

Ces mots s'éteignirent aussi vite que pouvait qualifier la vitesse, l'adjectif de sa dernière phrase. Ils arrivèrent alors devant Basileus, et le respect semblait alors pour Fryma très important, pour un ancien compagnon de jeu. D'allure féline, aux écailles blanches, il avait la finesse et une musculature qui lui donnait une agilité hors du commun. Il n'avait rien à voir avec les premiers dragons, des plus brutaux et des plus violents jamais vu, des colosses de feu  et d'écailles. Malgré sa grande taille et sa noblesse, il n'était pas si grand que ça.Comparé aux anciens des légendes,on pourrait le qualifier de nain parmi les géants. Le Fondateur ne dit rien, ne détachant pas ses yeux animés d'un amusement certains, du dragon. Impressionné par l'animal,amusé par sa manière d'être. Et surtout amusé de voir qu'il n'avait point changé. Une trentaine de mètres, des crocs donnaient l'impression que l'on pouvait se couper rien qu'en en touchant les plus effilés. Certains pourraient se faire dessus quand on savait ce que racontait les traditions haynaillienne. Que c'était le crâne d'un dragon qui formait le continent... Mais cela n'impressionnait pas plus Fryma qu'autre chose, la salle en elle même aidait au superbe de la scène. Des sceaux au sol, l'obélisque runé qui dominait au centre de la pièce, et surtout le ciel étoilé qui donnait à la scène toute sa magie.

__________________________________________________
avatar
Jack Van Flyff
Lady's doudou

Messages : 711
Date d'inscription : 08/10/2010
Localisation : Dans le coeur de sa maitresse :3

Feuille de personnage
Nom des personnages: http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/t379-jack-van-flyff-eclipse-version#6884

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par Gemstone le Jeu 31 Juil 2014 - 22:46

- Bon dieu, c'est bien un dragon !
Baltangard avait complètement zappé sa mission. Ben quoi, l'auteur de ce post se fait chier, à rester planqué et ne rien pouvoir faire. C'est pourquoi cet abruti de kobold avait rejoint la scène, brisant totalement sa filature, pour observer d'un peu plus près la bestiole. Imaginez une réaction à la con du style "Bordel il fout quoi là lui ?" ou "C'qui lui ?", voire "Mais quel con !" pour les autres perso présents sur la scène.
Non pas qu'il voulu s'interposer dans la discussion, mais il questionna toutefois :

- Bon, pardon d'interrompre vos grands discours épiques style héros légendaires, vous dérangez pas. Faites juste comme si je n'étais pas là hein.
Woooo, comment ils ont fait pour planquer ça sous la capitale ? A moins que ce truc fut un portail ? Naon, tout ce qui est téléportation sur des longues distances, c'est astronomiquement coûteux en mana. Mais peut-être ? Vu que c'est quand même un dragon.

Balto tournait autour des trois humains présents sur la scène, restant plus longtemps derrière Laurence et le Fondateur, à chaque fois. Non, parce que sans dec, ce truc, c'est dangereux. Alors qu'il déblatérait son émerveillement et ses interrogations, il posait discrètement des glyphes magiques, au sol. Non pas pour le dragon, c'était absolument ridicule face à la puissance qu'il pourrait développer. Mais ça pourrait permettre de prendre l'avantage momentanément sur le prétendant, ou le fondateur, si besoin il y avait.
En cas d'utilisation de sort, n'importe qui pris dans la glyphe verrait son sort se transformer en accélération de vieillissement proportionnelle au mana employé. Une version affaiblie du vrai sort s'effectuerait quand même, histoire d'inciter le lanceur à forcer la dose. La glyphe est de base désactivée.
avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1297
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par DALOKA le Ven 1 Aoû 2014 - 10:51

  Suite à l'intervention pour le moins imprévue du kobold que personne n'avait vue venir, tout le monde fut prit de silence dans le lieu. Le silence fut interrompu brutalement par un grand bruit grave ressemblant à un rire, le dragon était amusé par cette intervention, et amusé par sa réaction. En général les humains fuyaient ou le fixaient béat, mais cette petite créature avait prit un tout autre comportement.
-Un kobold! Rit Basileus de plus belle. Cela faisait si longtemps que je n'en ai pas vu l'ombre d'un seul: leur espèce a survécu?
Fait qui pouvait sembler étrange, malgré son apparence monstrueuse et sa voix grave qui résonnait au loin, le dragon parlait sur un ton qui ne se voulait point intimidant mais amical. Il abaissa son long cou vers Fryma, un de ses anciens camarades: bien qu'ayant la tête du dragon juste en face de lui, il ne montra aucun signe d'inquiétude.
-Fryma... Heureux de voir que tu es encore en vie après trois siècles, Dieux que les vies humaines passent vite! Et il me semble que tu reviens pile au bon moment. 
-Nous n'avons pas le temps de célébrer des retrouvailles Basileus, interrompit Laurence en s'avançant, le sujet est on ne peut plus sérieux. 

 L'intervention arracha un autre rire au dragon. Qu'il était amusé par cette personne qui, dès leur première rencontre, lui avait adressé la parole sans peur, comme à un égal, à lui qui pouvait d'un geste, d'une pensée même, éradiquer toute trace de lui de la surface du monde. Cependant il convenait de lui rappeler leur différence de taille. Basileus avança sa patte griffue vers Laurence et l'attrapa, c'était sa manière de lui faire signifier son insolence en montrant que d'une pression de ses griffes, pouvoirs lumineux ou non, c'était fini. Laurence avait horreur de ça mais ne broncha pas, se contentant de rester silencieux.
-Dois je te le rappeler? Dit la grande créature toujours sur un ton amical. Tu sera mon égal une fois sur le trône, mon maître une fois que tu m'aura vaincu en combat singulier.
Ce qui ne risquait sans doute pas d'arriver.
En tout cas, Fryma arrive à point pour discuter de ta place. Peut-être aurait il fallut attendre Drafian, mais nous verrons son avis plus tard. 
-Aurait tu la gentillesse de me faire descendre avant de reprendre?... Demanda Laurence, agacé. Basileus accepta sa requête puis s'étendit sur le ventre, se plaçant en juge de l'assemblée improvisée qui jugerait le jeune homme. Qui pouvait l'en empêcher?
-Avant que mon cher prétendant au trône ne défende sa cause et que j'expose mon propre avis, je voudrais que chacun des êtres présents sur cette plateforme réponde à cette question: Ce jeune garçon appelé Laurence, qui a obtenu la lumière de l'Empereur et l'éternelle jeunesse, pourrait il changer la face du monde?
Il n'avait pas précisé en bien ou en mal, car ces notions étaient abstraites et humaines pour lui... Pendant ce temps, Laurence songeait aux paroles de Fryma et comment y répondre.
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1813
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par Gemstone le Ven 1 Aoû 2014 - 11:13

- La face du monde ?
Baltangard éclate de rire, à s'en plier les côtes.
- Scuzez-moi, je m'attend déjà à une réponse... du genre à prendre l'homme pour le nombril du monde. M'enfin, je n'y peux pas grand chose, c'est certainement dans votre nature. Hey sans vouloir vexer hein. Bon hein, je vous laisse répondre en premier, faites comme si j'étais pas là hein.
"Cool, il parle."
avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1297
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par Aʀτѕᴇɴοʀ le Lun 4 Aoû 2014 - 23:54

Très bien, je ne vois pas quel genre de dragon pourrait prendre en compte l'avis d'un soldat, commença enfin Artsenor après le discours du kobold, mais je dirais également que non, au sens où vous semblez l'entendre.
À cette prise de parole spontanée, le prétendant s'était tourné vers Artsenor, dont la réponse n'était certainement pas attendue de si tôt. Mais après tout, c'est exactement ce que ce dernier recherchait. Pourquoi? Il n'était pas besoin d'être aussi bien informé qu'un Laurence ou un Fryma sur la situation actuelle pour savoir que nombre d'évènements à grandes conséquences risquaient de se produire dans le cas de l'accession au trône du mystérieux prétendant. Par conséquent, il y gardait encore une part de responsabilité. Dans ce cas, Artsenor semblait tenir place de porte-parole d'un milieu où l'on parle dans le dos de Laurence. Et si l'on pouvait mentir à Laurence, on ne le ferait pas à un dragon.
Le dénouement de ce raisonnement? De par cette réponse de l'écuyer, Laurence doit entendre un avis général de ses électeurs. C'est un garde? Et alors? Il aura surveillé plus de réunions et de complots qu'un noble y aura participé, ses connaissances en la matière doivent être d'or.
Ainsi, Artsenor souhaitait donc dissuader au possible le prétendant de presser le pas vers toute cette chaîne d'évènements, de causes, de conséquences qu’Éclipse pourrait venir à redouter.


Si l'Empereur Sans Nom ne parvint jamais à étendre un Empire sur le continent, il semble surréaliste que le Sire Laurence soit l'auteur d'un tel acte en l'espace d'une vie, n'en nuise à sa légitimité en tant qu'Empereur d'Haynailia.

Artsenor pouvait sembler louche, trahir sa couverture en menant un tel discours, qui, d'humain à dragon comme de garde à Empereur était certainement beaucoup trop audacieux pour ne rien cacher. À côté de cela, qui pourrait prévoir le comportement d'un homme face à une telle situation? Cela est-il souvent arrivé, ces dernières années, qu'un dragon questionne un milicien au sujet de l'une des figures les plus illustres de son époque? Pourquoi le milicien serait-il nécessairement effrayé? Pourquoi, sur l'accord du dragon, ne pourrait-il pas s'exprimer librement, ce qu'il cherchait à faire depuis des mois?
Par ailleurs, en l'occurrence, Artsenor semblait aller dans le sens du dragon et de l'Inquisiteur. Il ne risquait pas grand-chose, sinon l'agacement de ce dernier, qui se refuserait à accepter qu'un personnage aussi insignifiant que l'un des soldats qu'il avait pris l'habitude de carboniser sans pitié puisse avoir son avis sur le sujet...


Sauf, bien sûr, votre respect, Messire Laurence.
avatar
Aʀτѕᴇɴοʀ
Ecuyer

Messages : 397
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 19
Localisation : For each integer A from 1 to 666 (Take random point in (Region set from (Position of (Paladin #0071) offset with (Arithmetic ( (Convert Integer (Integer A) to real) x 60060,61) ) ; (Arithmetic (Convert integer (Integer A) to real) x (Square root (Convert integer (Integer A) to real) ) ) ) ) to (Take random point in (Playable map area) ) ) ... Voilà, avec ça, si vous me tombez dessus, jouez au loto. Si vous avez rien compris, jouez au loto quand même.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Artsenor (Oh?), Defaris, Kaoren Sor (En cours de création), Céophraste, Nihlvexo... Néolune, ça compte?

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par Jack Van Flyff le Mar 5 Aoû 2014 - 20:36

La question résonna, longuement dans son crâne, lourde, puissante. Basileus ne perdait jamais son temps. Cette vieille canaille, peut être ne fut elle pas si vieille d'un point de vue draconique, avait toujours une longueur d'avance. Mais pour autant il ne pouvait se permettre d'utiliser le fait d'une réincarnation quelconque et d'une éducation fausse. Car si il avait tenté au début de duper Laurence sur des propos qu'il n'avait jamais put connaître, il ne pouvait désormais le faire, en face de cet être savant et puissant. Alors il se figea, toujours plus proche que les autres, du moins, de tout ceux qu'il n'avait pas saisi, et il ne lâcha pas le dragon des yeux, laissant entrevoir une flamme ancienne, amusée et espiègle dans son regard. Celle d'un gamin qui rencontrait un dragon pour la première fois, et ne voyait qu'un gros lézard d'une taille gargantuesque.
Car si celui-ci n'en avait pas peur, et en effet, voyait en lui une créature capable de le rayer de ce monde, d'un coup de patte,il trouvait sa situation amusante.Et il ne le respectait pas moins. Car il serait vrai de dire, qu'il pourrait tous les tuer, là tout de suite, mais qu'il n'en faisait rien. Absolument rien. Et cela lui donnait envie de sourire, malgré son extrême contrôle de lui même. Il ne pouvait empêcher son regard de briller de cet amusement ironique, par rapport aux propos qu'il allait tenir, qui pourraient aller a l'encontre de l'avis de Basileus. Mais il lui fallait parler.

-Basileus, vieux sage, je ne sais pas à quoi tu penses, ni à quoi tu peux penser en ce moment, et même...Depuis longtemps. Cela fait trop longtemps que nous ne nous sommes pas concertés, fit il marquant une pause, choisissant, soigneusement chaque mot, cela démontrant qu'il n'avait même avant, pas utilisé un maximum de sa rhétorique. Tu sais mieux que moi que cette âme n'est pas prête, qu'elle n'est qu'un début de curiosité, le début d'un jeu dont la fin est encore incertaine, et c'est cela qui t'amuse, je suppose.
Il jeta un bref regard sur Laurence, jaugeant à nouveau, ce qui pourtant, était le nouvel Empereur. Il ne comprenait pas et ne pouvait comprendre, ce qu'il était advenu de l'être qu'il était avant, ou du moins qu'il s'évertuait a être. Les auréoles de Fryma brillaient toujours chaleureusement, rappelant ses faits d'armes, lui rappelant son combat, marquant son dévouement pour L'Empire. Lui rappelant qu'un gamin, fut-il Empereur, n'avait pas le droit, ni la sagesse de lui parler ainsi avec des propos d'abord mielleux puis fermes, en clair, de lui lécher les bottes pour mieux le faire taire. Son ego était trop grand, le ferait rentrer dans un combat maladif, pour la conquête du monde, ou tout autre objectif qui ne naîtrait de rien d'autres qu'une volonté malsaine, une pulsion sauvage et non fruit de sa raison, d'années de réflexions actives. Et surtout un but, et une finalité toute aussi ennuyante, ce qu'il allait démontrer à ce sage qu'était Basileus.
- Mais cela ne veut pas dire que cette âme ne pourrait faire office de L'Empereur que tu recherches. Je sais que pour toi le Bien et le Mal ne sont pas des notions utiles, je suppose, mais dont nous avons, j'ai souvenir, passé plusieurs heures à débattre, malgré qu'elles te soient, je me répète, inutile..Ce n'est pourtant pas que cela soit une part de ce que je reproche a cette jeune âme encore en construction, mais il est important que ce débat soit touché. Ce que j'ai senti dans cet être, c'est un ego surdimensionné, enclin à conquérir chaque parcelle de cette planète, sans plus de vergogne, que le ferait un fermier qui tuerait des bestiaux malades. Je ne vois pas en quoi cette destinée serait intéressante ou amusante… Tu te doutes comme moi qu'elle aboutirait à un probable contrôle du Continent, à du matage de rébellion, jusqu'à ce qu'il ne se passe plus rien d'intérieur a cette île parmi celles qui constituent le Monde, ajouta-t-il avant de reprendre. Or donc, le sujet amènerait durant quelques années des occupations plus ou moins passionnantes, mais qui pour toi, passeraient en coup de vent, jusqu'à ce que l'on veuille s'aventurer par delà les frontières, ou que ce qui y vit vienne à nous. Mais il y a une autre solution, qui ne trouverait jamais de fin, et qui est lié au Bien et au Mal tel que nous en avons discuté il y a de cela longtemps.
Il ne lâchait pas le dragon du regard, il ne pouvait se le permettre à vrai dire, un tel discours, ne demandait pas la moindre seconde de répit, de repos de la voix, où du moins, comme celle-ci non, pas moins bien mise en situation, pour laisser le temps aux interlocuteurs de comprendre le message, son essence. Qui était au final simple, mais qui nécessitait quelques arguments, autres que de dire, Laurence ne le mérite qu'à condition de.
- Il lui faut Être celui qui protégera Haynaillia plus que de détruire et ternir son image à jamais jusqu'à l'anéantissement de toute mémoire contraire. Il faut non pas que celui-ci veuille répondre a une pulsion qui ne naît pas de l'esprit, mais qu'il veuille répondre à quelque chose qui le transcende, le dépasse, tout en ne naissant pourtant que la pauvre raison de L'Homme. Il faut pour cela qu'il gagne en humilité malgré sa puissance, si grande fut elle, les tyrans n'ont d'histoires et d'intérêts que si ils ont depuis longtemps prévus leurs monté sur le trône, et ont déjà prévu, la suite des événements. Mais malheureusement leurs histoires et buts sont les mêmes, ils veulent régner, sur le monde, et si ce n'est cela, sur leurs pays sans jamais écouter le peuple, et en y voyant qu'un outil, tentant de purger je ne sais quelle vie précédent cet état de surpuissance, avant de mourir un jour sans aucune raison, assassinés à cause de leurs actes. Il lui faut protéger son peuple de toute forme de Corruption qui mènerait celui-ci à se perdre loin de chemins que l'on pourrait penser « Bien » pour celui-ci,et dangereux pour l'Empire. En gros mon bon, il faut qu'il sache qu'il est avant tout Humain, avant d'être un élu, parce qu'à partir de ça, il ne sera qu'un pion dont le destin est tout tracé et sans rebondissements, du moins, si personne ne réussi à le tuer avant. Mais tu le sais comme moi...La guerre n'a que très peu d'intérêts par rapport au combat de grands idéaux, qui sont néanmoins plus drôles... dit-il pour conclure.

__________________________________________________
avatar
Jack Van Flyff
Lady's doudou

Messages : 711
Date d'inscription : 08/10/2010
Localisation : Dans le coeur de sa maitresse :3

Feuille de personnage
Nom des personnages: http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/t379-jack-van-flyff-eclipse-version#6884

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par Gemstone le Mar 5 Aoû 2014 - 21:08

- Bon, je ferai mieux de répondre à mon tour. Je crois pour ma part, qu'il peut changer pas mal de choses, et que ça risque d'être très intéressant à suivre. Les répercussions pourraient avoir une ampleur extrême, d'un point de vue humain, voire kobold.
Baltangard prit une posture bien plus avenante, inspira un grand coup, et lança :
- Maintenant, très vénérable Basileus, j'ai répondu à la question que vous m'aviez posé. Je me permet donc d'en poser une à mon tour, bien qu'il vous appartienne absolument de ne pas considérer ce marché légitime, et de ne pas répondre. Si je pouvais éviter de finir carbonisé, ça serait pas mal toutefois. Voici mon interrogation :
Quel fut le véritable nom du premier empereur d'Haynaillia ?
avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1297
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par DALOKA le Mer 6 Aoû 2014 - 12:54

 En entendant la question, Basileus rit à gorge déployée. Seul lui ainsi qu'un autre individu savaient le nom secret de l'Empereur, que même Fryma ne connaissait pas. Comment un kobold inconnu pouvait prétendre à ce savoir, et en plus, sans craindre de mourir?


 -Très bien! Commença Basileus d'un air solennel Je vais te répondre, petite créature, vous tous,  écoutez bien. Le nom de l'Empereur Haynailia 1er était en vérité...
Il prononça alors un grognement incompréhensible et surement imprononcçable avec une bouche humaine, tous mis à part Fryma et Laurence furent frappés d'incompréhension, car ils avaient surement étés victimes de la même plaisanterie.
-... C'est du moins la traduction littérale de son nom en Draconique.
Basileus faisait toujours ça dès qu'on lui demandait le nom de son ancien ami, après tout personne ne lui avait précisé comment le dire... D'ailleurs personne n'a jamais su si c'était du vrai draconique, ou même si cette langue existait, peut-être s'était il moqué de tout le monde du début jusqu'à la fin. L'humour de dragon consistait souvent à jouer du manque de savoir des mortels. 
-A présent que vous avez tous parlés, je laisse la parole à mon protégé.
Même Laurence s'effaçait dès que Basileus parlait, pas seulement par crainte, mais parce que cet être était son allié le plus puissant, ce pas à cause de sa force mais de son savoir. 


-Avant de parler, j'ai une requête. Tout ce que je dirais ne devra pas sortir d'ici, ce quoi qu'il arrive.
Il jeta un regard au Dragon en souriant et celui ci acquiesça de la tête.


 Je vais me présenter à vous comme je me suis présenté à Basileus, sans les mensonges destinés à enrober l'aristocratie. 
Je suis une femme et mon nom est Laurence, je n'ai pas de nom de famille car je ne sais ni ou je suis né, ni qui sont mes parents. J'ai été recueillit par Gérard, le valet personnel du comte Vinnairse, on m'a toujours élevé comme un garçon, et je n'en veux à personne pour ça car je suis ici ce que je suis maintenant grâce à cela. On m'a apprit avant tout à obéir et à tuer, j'ai fréquenté donc toute la corruption d'une noblesse qui s'entretuait dans l'ombre pour obtenir le trône, et y ait participé sous les ordres de mon maître. 
Je ne serais qu'une épée si mon "père" ne m'avait pas apprit à rêver, mais Durand avait peur de ces rêves... Il avait raison car je l'aurais surement tué si il n'avait pas causé sa propre chute. J'ai toujours hais la noblesse, j'ai toujours su leurs secrets, j'ai toujours su qu'elle pourrissait le pays, et comme tout enfant stupide je rêvait de pouvoir changer le monde à ma façon.


 J'ai alors arrêté de rêver et j'ai commencé à faire, je sentait qu'un destin m'y amenait... Plusieurs fois la chance m'a sourit, j'ai pu me libérer et voilà ou j'en suis à présent.
Fryma, tu m'a demandé pourquoi je voulais conquérir le monde? Je me suis moi même posé la question: quel est l'origine de cette volonté qui m'amine? Est ce le désir de tout changer? Le besoin égoiste d'entrer son nom dans l'histoire quoiqu'il arrive? Ou suis je juste une bête sans volonté?
Je ne sais pas, peut-être même que ce vieux dragon en sait plus que moi sur ma propre personne, j'ai juste sentit que quelque chose m'appelait, depuis le premier jour ou j'ai ouvert le livre du mythe de l'Empereur. Moi qui ne pouvait qu'obéir et plier face aux lois du monde, j'ai de suite envisagé une voie qui permettrait de choisir ces lois. Je te dirais bien que je désire un monde "juste", mais cet argument n'est que lamentable à mes yeux: qui peut savoir si le monde que je désire est juste? Les intentions sont des choses, les résultats en sont d'autres. 


 Que je puis dire alors, si ce n'est que je possède un rêve qui me dépasse, moi et ma vie? Ceci fait que je m'estime supérieur à la noblesse qui prétend avoir la légitimité du trône, néanmoins je ne me crois pas tout puissant. Votre présence et celle de Basileus le prouvent, l'Empereur n'est jamais seul, aussi grand soit il, et c'est à vous de décidez si vous entrez dans mon rêve ou non.
Basileus se pencha sur Laurence et contempla son regard. C'était grâce à ce regard qu'il avait survécu, ce regard enflammé...

-Est tu prêt à laisser l'avenir décider? Sera tu un fléau ou un héros?
-Si je dois être décrié au moins mourrais-je en ayant accomplit quelque chose.
Le Dragon ricana doucement. Il allait lancer son verdict et leva la tête vers le ciel étoilé.
-Tu ne m'as pas déçu, ainsi je propose un compromis.
Laurence lui même ne sait ou ses ambitions le mènera, ainsi je ne peux le rejeter, néanmoins cela veut dire que cette jeune âme devra être guidée...
De ce fait, je t'accepte en tant qu'Empereur mais je ne te jurerais pas d'allégeance tant que tes actes m'auront convaincu. Je propose à Fryma de faire de même, ainsi nous sommes libres de te trahir ou de partir si ta voie ne non convainc pas. Ainsi nous te conseillerons, des conseils que tu sera libre d'écouter ou non, tout comme nous serons libres de te suivre ou non.
Le petit homme et le kobold sont témoins de mon jugement, cependant il ne leur est pas permit de trahir notre confiance.


Il passa la main au dessus du groupe et les deux chevaliers de l'éclipse se virent apparaître une tache sur la paume dotée d'un symbole inconnu, le dragon venait d'utiliser de l'ancienne magie, quelque chose d'incompréhensible pour un homme moderne.
Ceci marque est la preuve que vous êtes témoins.
Il ne l'avait pas précisé mais cette dernière les empêcherait de révéler tout ce qui s'était dit depuis leur entrée sur le toit du palais, impossible de s'y soustraire, sauf à la mort de Basileus, ce qui ne risquait pas d'arriver de sitôt.
-Sur ce, certains ont il quelque chose à dire avant que tout ne reprenne selon l'ordre naturel des choses, et que nos deux invités retournent d'ou ils viennent?


Dernière édition par DALOKA le Mer 2 Sep 2015 - 20:50, édité 1 fois
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1813
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ah bah putain...

Message par Aʀτѕᴇɴοʀ le Mer 6 Aoû 2014 - 14:35

Bon, voyons le bon côté des choses...

Artsenor détenait plus d'informations qu'il n'aurait pu en demander, ce qui serait, en temps normal, une bonne nouvelle. Mais un serment de silence, surtout en présence d'un dragon, se devait inviolable. L'écuyer était tenu de garder ces informations secrètes, cachées aux Chevaliers, et ce jusqu'à permission de Laurence et du dragon. Voilà qui était embêtant, car aucun d'entre eux ne la donnerait de sitôt, sinon jamais. Artsenor se refusait à violer un serment, ce qui l'amena donc à un terrible dilemme. Devait-il respecter la parole qu'il offrit à Laurence ou celle qu'il avait offerte à Éclipse il y a des années? Normalement, il aurait dû refuser de prêter serment à la prétendante, car cela compromettait déjà sa première promesse. Mais il avait hésité, pensé, réfléchi trop longtemps, et les premiers secrets avaient donc été révélés.
En fait, Artsenor n'avait pas prononcé un mot, donc il n'avait pas donné sa parole. Mais il ne voyait pas l'honneur comme un texte de lois, que l'on chercherait à contourner par des imprécisions ou des absences dans ses termes. Laurence lui avait accordé sa confiance, encore inconscient de son identité d'agent d'Éclipse, en acceptant de révéler tant de mystères en sa présence. Comment se permettre d'ainsi le trahir en éventant ceux-ci à la face de l'Empire?

Sur autorisation de Laurence, Artsenor put donc quitter l'antre de Basileus, pour repenser à tout cela plus calmement. Après ce qu'il s'était passé, l'infiltré n'aurait aucun mal à se débarrasser de son costume et à s'exfiltrer du palais à l'insu de la garde, après quoi il réfléchirait à nouveau à son dilemme... ainsi qu'à tout ce qu'il avait entendu jusqu'ici.

Quels étaient les faits les plus importants? Laurence était une femme, bon, cela pourrait retourner toute la noblesse contre elle, mais au fond, cela n'était pas si conséquent. Après tout, homme ou femme, elle n'en demeurait pas moins impliquée dans ces histoires de dragon et de conquête du monde.
Deuxième fait: ses intentions n'étaient pas claires, même pour elle. Cela était réellement inquiétant, car elle en devenait plus facilement influençable par Basileus et Fryma, qui, si elle ne les craignait pas, exerçaient tout de même une certaine pression sur elle. En fait, même si les évènements qui allaient suivre étaient probablement à redouter, Artsenor en venait à se demander la part de responsabilité de Laurence dans tout cela. Sans aller jusqu'à la plaindre, il avait plus de mal à la blâmer.
De tout cela résultait bien sûr une plus forte tendance de l'écuyer à se refuser à révéler tout ce qu'il avait appris au maître de son Ordre, ou à qui que ce soit. Et il ne considérait pas cela comme une contrainte, mais un choix. Il ne priait même pas pour que quelqu'un d'autre découvre tout cela par des moyens détournés.
D'un autre côté, si le Continent était menacé, serait-ce de l'honneur que de l'y abandonner? Non, mais cette menace n'était pas encore réellement affirmée, et le doute était permis.

Conclusion de ce dilemme? Artsenor garderait tout cela secret, mais son enquête ne touchait pas encore à sa fin. Il lui fallait rassembler quelques informations supplémentaires avant de faire un choix quelconque.
avatar
Aʀτѕᴇɴοʀ
Ecuyer

Messages : 397
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 19
Localisation : For each integer A from 1 to 666 (Take random point in (Region set from (Position of (Paladin #0071) offset with (Arithmetic ( (Convert Integer (Integer A) to real) x 60060,61) ) ; (Arithmetic (Convert integer (Integer A) to real) x (Square root (Convert integer (Integer A) to real) ) ) ) ) to (Take random point in (Playable map area) ) ) ... Voilà, avec ça, si vous me tombez dessus, jouez au loto. Si vous avez rien compris, jouez au loto quand même.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Artsenor (Oh?), Defaris, Kaoren Sor (En cours de création), Céophraste, Nihlvexo... Néolune, ça compte?

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par Gemstone le Dim 10 Aoû 2014 - 1:24

Baltangard resta de marbre pendant quelques minutes. Pas mal d'informations à assimiler, et à analyser. Il examina sa main, et chercha un peu à comprendre les termes exacts de l'enchantement, sans trop de succès. Puis il s'adressa finalement à Laurence :
- Oh ma foi, vous avez eu l'amabilité d'avoir été honnête, je vais faire brièvement de même. Mon réel nom est Baltangard Daladas, mais veuillez toutefois continuer de me nommer Duranbal Du Terrier. Pour ce qui est de la raison de ma présence, il ne s'agit pas uniquement de ma curiosité propre mais également de mes frères d'armes. J'ai cependant été prié de conserver leur anonymat. Peut-être serions nous alliés, peut-être ennemis, cela dépendra de méandres de l'infinité d'avenirs possibles. Vénérable Basileus, Votre Luminescence, Seigneur Fryma, je suis ... j'ai paumé la formule de politesse. Bon tout ce blabla pour dire a plus, quoi.
Balto retira son chapeau, fit une révérence, et quitta la scène par là où il était entré.

De retour au château clipsien, il aurait largement de quoi raconter. Certes, il ne pouvait pas répéter ce qu'il s'était passé dans la salle. Mais, il pouvait d'une part révéler l'identité féminine de l'empereur, l'ayant découvert avant le dragon, et d'une autre part révéler ce qu'il peut juger de la situation. A savoir. Que Laurence était pas du genre idéaliste, mais nourrit une ambition démesurée. Que bientôt, le monde des hommes se ré-engouffrera dans un conflit d'ampleur continentale. Et ça, bordel, c'est putain de bon pour le mercenariat ! =D
avatar
Gemstone
Admin

Messages : 1297
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 22
Localisation : Digital world.

Feuille de personnage
Nom des personnages: Therius, Bauldeury, Gemstone

Voir le profil de l'utilisateur http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par Jack Van Flyff le Ven 22 Aoû 2014 - 21:33

Le grand Inquisiteur marqua un long silence, ses yeux se perdant dans les étoiles, dans des idées profondes, lointaines, et qu'il ne croyait que fortement peu probables. Il défendrait Nurenuil de toutes façons, sa culture bien que très lointaine pour lui, était la sienne. Et surtout, il sentait une présence impossible pourtant. La sienne. Et donc il lui fallait s'y rendre rapidement. Tout en gardant un œil sur Laurence. Il tourna le regard vers la petite assemblée donc. Il ne manquait personne pour lui, et surtout pas se fou de Drafian. Il ouvrit alors la bouche, calmement.
-J'accepte. Mais je ne pourrais rester là plus longtemps, un mystère m'appelle. Je veux être tenu au courant par lettre, et rapidement. Je veux également que vous vous méfiez de Drafian, que Basileus a mentionné plus tôt...Si vous connaissez mon passé en tant que fanatique...Sachez que moi, je le faisais exprès, mais que lui...est un fanatique dans son essence. Il vous aidera comme il ferait flageller votre peuple en place publique.
Il tira de sous sa cape un livre très vieux, écrit par l'Empereur à la demande de Fryma. Qui renfermait des Phrases emplies de pouvoir. Et il l'ouvrit au milieu, sortit une plume, et les tendit a Laurence.
-Quels seront vos mots d'ordre à vous ?,fit il alors.

__________________________________________________
avatar
Jack Van Flyff
Lady's doudou

Messages : 711
Date d'inscription : 08/10/2010
Localisation : Dans le coeur de sa maitresse :3

Feuille de personnage
Nom des personnages: http://chevalier-eclipse.forumgratuit.org/t379-jack-van-flyff-eclipse-version#6884

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par DALOKA le Dim 24 Aoû 2014 - 15:36


Laurence fixa le livre et la plume avec un sourire amusé. Il semblait que ce monstre qu’était Fryma l’avait enfin accepté, même si c’était aux prix de nombreuses restrictions… Elles n’étaient qu’un détail qui se réglerait par lui-même au fil du temps, et en plus d’avoir conservé son allié, il entrevoyait la possibilité d’en obtenir un autre. Le jeune prétendant prit la plume entre ses doigts, le contact avec cette dernière fit frémir sa main un instant. En écrivant dans ce livre, il toucherait l’histoire, une histoire qu’il n’avait fait que voir dans les livres et dans les contes… La sensation était semblable au moment ou il avait vu Basileus, il se sentait le protagoniste d’une histoire, et ce sentiment n’avait pas de prix.

-C’est un honneur que je ne peux refuser, Fryma, dit il.
Ainsi il conclut le débat de sa plume en écrivant des mots qui restèrent secrets aux yeux des spectateurs, et symbolisaient son acceptation par un des hommes les plus important de l’Empire. Après cela, tout homme se retira de la place de l’Exaccus, laissant la bête mythique à ses réflexions intérieures.

Tout rentra plus ou moins dans l’ordre malgré la rumeur disant que le premier fondateur serait revenu, car le secret fut gardé à ce sujet, et Laurence allait sans doute finir couronné comme il l’avait prévu malgré ces événements inattendus.
Une semaine plus tard, un carrosse blanc et or arrivait en grande pompe dans la capitale impériale, avec un convoi tout particulier. Un éminent membre de l’Ordre Haynailique avait été élu pour sacrer en personne Laurence, car l’Ordre avait choisi de le mettre au trône, sa curiosité ayant été éveillée par les rumeurs de la présence d’un des fondateurs de l’inquisition en ces temps… Il ne leur en fallait pas plus pour comprendre que Laurence était spécial et méritait plus d’attention que la noblesse.


-Quel temps merveilleux aujourd'hui!

Des soldats de l’Ordre Haynailique, tout vêtus de blancs, chevauchaient aux côtés du carrosse. Leur garde autour de l’homme d’église était infaillible, personne ne passerait sans subir le courroux de leurs hallebardes mortelles. Ces cavaliers blancs portaient un heaume qui masquait leur visage, leur donnant un aspect d’impitoyables sentinelles. La foule s’amassaient autour d’eux dès leur entrée dans la ville par la grande porte, ils se dirigeaient vers le centre ou les attendait Laurence.

-Vingt ans que j’évitais la capitale… Cela commençait à faire longtemps.

Enfin le palais était visible. Le carrosse s’arrêta, ils feraient leur marche glorieuse vers le palais à pieds, entouré du peuple. La porte blanche et or s’ouvrit et deux hommes en sortirent, tous deux membres de l’Ordre. Léonidor était un homme court et moustachu à qui il manquait l’œil droit, qui restait clos. Le second homme était celui qui avait élu par l’Ordre pour couronner Laurence de ses mains… Arsène Matias, le gérant du village de la Main Blanche ou il éduquait les enfants à vénérer l’Empereur, un bon nombre des enfants dont il s’était partaient dans des corps impériaux religieux comme l’Ordre Haynailique, l’Inquisition, ou autres… Il était très réputé et populaire au sein de son ordre. Vêtu d’une grande robe blanche et or, ses cheveux noirs et raides étaient liés derrière son dos et son visage était en permanence marqué d’un sourire joyeux et bon enfant. Dans sa main était placé un livre de cuir, il ne s’en séparait jamais.
-Cela ne me manque pas, personnellement, grommela Léonidor en avançant le premier.
-Oh, c’est toujours agréable de voir tout ce monde, fit il en saluant le peuple de sa main, tout en suivant son camarade.
-Vous avez le contact avec les gens, moi je préfère rester seul dans mes livres.
-Les livres sont une chose, j’en raffole autant que vous, mais ce sont les gens qui les font.

La foule autour d’eux, ils avancèrent accompagnés par leurs gardes sur la route de pavés blanc menant au palais, c’était un grand jour et les cris du peuple l’annonçaient bien.

Dans ses appartements, Laurence réfléchissait déjà à la suite des événements… Il fallait sérieusement qu’il se soucie des activités de Waien, elles l’inquiétaient et il n’était clairement pas le seul. Qui plus est s’il voulait déclarer la guerre à Waien, aucune chance que la noblesse ou le conseil se retournent contre lui… Et il ne faisait pas de doute que l’Empire a un avantage de puissance certain.
Sa réflexion fut troublée par l’arrivée d’une de ses connaissances dans son bureau… Son garde du corps masqué, qui se faisait toujours discret mais observait en permanence.

-Ils sont arrivés Laurence, dit-il en s’avançant pour venir juste en face de son bureau.
-Tu t’es habitué au masque?
L’homme soupira et retira ce dernier, c’était un garçon de l’âge de Laurence, aux cheveux bruns et aux yeux bleus.
-Je suis officiellement mort de toute façon… Oui, je me suis habitué à vivre masqué, mais je n’ai pas vraiment eu le choix… Ce n’est pas dans ton habitude de te soucier des autres, dis donc. Fit il dans un rire.
-Je dois admettre que je suis anxieux… Cet Arsène… Non, Drafian, m’inquiète. Je n’ai pas spécialement envie de faire une autre rencontre comme celle avec Fryma.
-Tu t’en es bien tiré jusque là, en tout cas… Je continuerais à te suivre, en tant qu’ami et allié, tant que tu respecte ta promesse envers moi.
Bien sur qu’il la respectera… Sa promesse de trouver Alexia Vinnairse et de débarrasser son corps de l’âme d’Arond… Qui plus est il aurait de l’intérêt à prendre possession du savoir du mage et de sa Sarth. Sans doute pourrait-il en charger certains de la Magicae Cohortis ou l’Inquisition, quoique la première était trop… Officielle.
Mais d’autres priorités devaient occuper son esprit, il allait rencontrer Drafian, l’un des anciens camarades de l’Empereur, et l’homme qui allait demain poser la couronne impériale sur sa tête...


En cette fin d’été de 1857, un jour ensoleillé, fut nommé officiellement, des mains de l’Ordre Haynailique, le neuvième Empereur… Laurence d’Haynailia.

Une page d’histoire se tourne, nous tenons la plume.


// KABOOM, conclusion de ce RP!
*champagne*

Laurence est du coup officiellement Empereur d'Haynailia.  /o/ //
avatar
DALOKA
Eternel lolicon

Messages : 1813
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 20
Localisation : Près de toi, toujours très près de toi 8D...

Feuille de personnage
Nom des personnages: TROP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouvel Empereur.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum