[Légende]La création des titans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Légende]La création des titans

Message par Kiart Nenzo le Jeu 18 Aoû - 20:48

Introduction
Mythe Naosien qui a été un des fondements de leur société, cette religion a disparu avec l'avénèment de la magie comme outil du peuple et l'utilisation des sciences humaines pour améliorer leur existence.
De leurs temples, nul Naosien n''en honore les autels et de la demeure des dieux, une école y a été crée.
Seul reste désormais la foi de quelques uns qui recherchent la vérité sur leur monde.

Le mythe en lui-même
L'origine des mondes n'est pas notre question
Les titans ont marché depuis des années.
Voguant sur les marées du destin
Ils ont sillonné l'univers
Et fui le divin

Dans leur quête d'un asile qui mettrait fin à leur exil
Ils l'ont vu. La grande mer.
Quatre d'entre eux ont donnés leurs mains au cinquième et lui ont permis de façonner les terres des titans
Et peuplant les îles de leurs quatre serviteurs, ils ont crée quatre lieux
Une tour qui s'étend à l'infini et qui ombrageait les temples divins les plus fastes
Une ville, demeure des serviteurs et parcourue par les flots du destin
Un jardin dans une gangue faite par la roche qui ne se révélait qu'aux cœurs loyaux
Une académie où le savoir des titans et de leurs serviteurs ne seraient qu'un
Et au sein de ce royaume, une citadelle de pierre noire qui gardait en son sein la plus grande des lueurs.

La dame nuit gardait la tour
Le grand jour gardait la ville
Le poète gardait le jardin
Le guerrier l’académie
Et le roi titan protégeait la lueur

Et dans leur haine, les dieux les retrouvèrent.
Créatures nées des dieux, les Titans devaient être leur.
Ils brisèrent l'intimité de la dame nuit avec une telle violence qu'ils en brisèrent la tour
Le grand jour fut jeté à terre et le choc en enfonça la cité sous la mer du destin
Le poète ne fut trouvé mais la gangue de roche fut brûlée et par-dessus poussa le désert
Le guerrier fut rompu et dans son dernier souffle, il observa son académie retourner à la terre
Seul resta le roi titan qui dans tout son amour et son sacrifice, rompit la plus grande des lueurs.

Il envoya la lueur dans les cieux et les étoiles et elle devint barrière
Le plus grand joyau des titans fut brisé
La citadelle disparut
Et le roi titan mourut
Dans le cataclysme des dieux haineux, survécurent les serviteurs.
Trop humbles pour qu'on les voit, trop faible pour qu'on les asservissent.
Ils restèrent parmi les ruines de leur royaume
Et sans la lueur, sans l’académie où le guerrier les défendait, sans la dame nuit pour les guider, le grand jour pour les unir et le poète pour les rendre heureux, ils oublièrent.
Et ils se battirent entre eux.
Certains changèrent et devinrent différents.
Du peuple saint, trois autres naquirent.
Fruit du fléau divin.


Analyse
Selon ce mythe, les Naosiens auraient été crée par des titans, eux-mêmes crée par des dieux qu'ils auraient fuit.
Sillonnant l'univers, ils auraient trouvé le lieu de l'archipel et y auraient fondé une civilisation parfaite qui se retrouva brisé par le retour des dieux qui détruisirent les créations des titans, ne laissant que les serviteurs dans les ruines qui auraient subi plusieurs schismes pour qu'il existe au final quatre peuples.
Cette version des faits ne concordant pas avec l'histoire humaine, il existe cependant quelques parties étranges.
Seuls quelques rares textes en font mention mais durant l'un de leurs mythes, ils y décrivent une civilisation dans tout les détails et malgré tout les efforts dans nos recherches, elle n'aurait jamais existé.
Cela n'aurait pas été grave si les textes anciens ne sont pas aussi concordant d'une île à l'autre, ces textes datant d'avant l'unification des quatre peuples.

De plus, l'histoire du schisme des serviteurs est intéressante car elle donnait une justification aux guerres entre les différentes îles.
Et pourtant, il ne fait nulle part mention de la nature des vraies serviteurs ni de qui sont les faux et, la encore, entre les différentes îles il y a aucune différence, comme si cette civilisation trouvait une réelle origine.

__________________________________________________
Tic... Tac... Les secondes s’écoulent et s'emballent.
Tic... Tac... Tic... Tac... Et finalement je craque.
avatar
Kiart Nenzo
Crocomo caché

Messages : 567
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 19
Localisation : Lama

Feuille de personnage
Nom des personnages: Kiart Nenzo

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Légende]La création des titans

Message par Kiart Nenzo le Mar 23 Aoû - 23:56

Egalement pourvu d'un mythe par rapport à la magie, les Naosiens ont gardés une étrange suite de contes à propos de leur passé plus que troublé.

Le dit texte
Assiégés par les corrompus
Les serviteurs dépérissaient
Griffes contre griffes
Crocs contre crocs
Leur puissance était faible
Ils ne pouvaient combattre
Et dans les restes des citadelles que leurs ont légués leurs maîtres, ils s'en mourraient
Nulle puissance pour les aider
Les titans morts et enterrés
Le cadeau des dieux était de les abandonner
Et d'embrasser une cause fanée

Le poète pleurait
Ayant perdu sa dame qu'il aimait
Ayant perdu son frère d'arme
Ayant perdu le soleil qui l'éclairait
Ayant perdu son roi
Ayant perdu son peuple
Il restait seul, enfermé dans le jardin de rocailles où nul ne pourrait l'en sauver
Et il voyait.
Déchéance et souffrances étaient ses mots.
Lorsqu'il portait au loin sa vision

Il n'avait pas la force du guerrier
Ni la sagesse de la dame
La puissance de son roi n'était sienne
Et la lueur était ce qui lui manquait de plus dans les ténèbres
Et il pleurait
Car tels sont les êtres béni par la poète.
Ils aiment tant les choses et ne peuvent rien faire lorsque leur vie continuera

Plongeant ses doigts dans la roche, il la creuse
Et, étouffé par les cris du combat, nul n'entendit
Ses plaintes étouffées
Sa souffrance qu'il effaçait
Sacrifiant la beauté au profit d'un espoir
Il déposa son sang comme tribut
Et lorsque les dieux avaient disparus
Ses serviteurs presque morts.
Sa main jaillit de la roche importune et il leva la main vers le ciel
Et tout comme son sang qui jaillissait
Sa vie s'en alla

Et son souffle
Son dernier souffle
Celui qu'il réservait pour ses serviteurs
Fut celui de la rédemption
Dans le sang de ses serviteurs coulerait la bénédiction des titans
Une force qui plierait la réalité
Qui donnerait à l'esprit fort le moyen de protéger ses pairs

Et il disparut, laissant seuls ses serviteurs, son sang marquant encore la terre de son exil.
Son ascendant divin devint la marque de ses servants.
Devenus au-delà de la création des titans, ils en devinrent les héritiers
Et leurs pouvoirs définirent un nouveau royaume

Dominant les corrompus, ils créèrent la paix dans les quatre îles
Ils recréèrent la tour de la dame et l'académie.
Mais jaloux, les corrompus ourdirent un plan
Dépassant leurs haines intestines, ils enlevèrent des enfants aimés du poète
Et par leur corruption, ils s'accaparèrent le sang du titan.

Ainsi, les guerres recommencèrent sans que les serviteurs et les corrompus ne puissent se distinguer
Mais le poète l'avait prédit
Et dans sa sagesse, il nous a prié d'espérer, le retour des êtres qui sauraient rallier l'amour du Titan.

__________________________________________________
Tic... Tac... Les secondes s’écoulent et s'emballent.
Tic... Tac... Tic... Tac... Et finalement je craque.
avatar
Kiart Nenzo
Crocomo caché

Messages : 567
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 19
Localisation : Lama

Feuille de personnage
Nom des personnages: Kiart Nenzo

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Légende]La création des titans

Message par Kiart Nenzo le Mar 20 Sep - 20:07

La Dame
Vêtue d'acier et de fer
De son cœur juste et ferme
La main tenant la lame
Elle dispense la justice et la loi

Du haut de sa tour
Elle porte son regard
Et son jugement
Nul ne peut l’arrêter
Et Lune l'applique

Et la Dame essuie la Lune sanguine
Caressant la face blessée de l'astre de sa douceur
Qu'aucun acier ne peut arrêter
Et que nul être ne peut refuser

Arrimée à la terre
La tour est son domaine
Et tenant le ciel et la terre sous son joug
Elle provoqua la haine des dieux
Car incapables de détruire sa tour
Ils se mirent à la viser

Et lorsque les traits divins touchaient les fenêtres
La terre se repliait
Rire et chants furent une fête pour la dame
Qui rejoint le banquet

Seule la traîtrise d'un dieu permit de rompre la tour
L'accueillant elle ----
Et sa main apporta ----
Décontenancée, elle accepta

"Soyez capable ou mourez"
Et la dame et le dieu-
Danse effrénée
- le menteur était doué
Et les serviteurs l'observaient
Et l'attention fut détourné
Alors que le soleil se --
Que la lune s'élevait
Et que - frappa


La dame leva les yeux
Et son cri devint cristal
Alors qu'elle fut --
Par le menteur enchaîné
Dans le débâclé, tous fuirent et furent tué
Et -- ria
Car la tour de la dame tomba

__________________________________________________
Tic... Tac... Les secondes s’écoulent et s'emballent.
Tic... Tac... Tic... Tac... Et finalement je craque.
avatar
Kiart Nenzo
Crocomo caché

Messages : 567
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 19
Localisation : Lama

Feuille de personnage
Nom des personnages: Kiart Nenzo

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Légende]La création des titans

Message par Kiart Nenzo le Mer 28 Sep - 13:41

Le dernier regard d'un roi
Le dernier regard d'un roi fut pour son royaume
Découvrant le lendemain du chaos
Abandonné à son triste sort dans une forteresse solitaire
Où nulle vie perçait
Où nulle chanson s'agitait
Les champs de son royaume ensanglantés
Et les maisons brisées
Et il pleura

Le dernier regard d'un roi fut pour ses serviteurs
Assis à ses pieds, implorant, alors qu'il dormait
Nul ne pouvait le réveiller
Même leurs chants éplorés
Et sans le regarder, les dieux les ont massacrés
Ne laissant sur le sol que des corps déchiquetés
Où s'était cachés parmi eux des affligés
Et il enfila son armure

Le dernier regard d'un roi fut pour ses pairs
Ceux qui ont partagés son exil
Et qui lui étaient chers
Ceux qui le connaissaient
Ils étaient sa famille, ce qui lui restait en ce nouveau monde
Il en était leur roi et leur protecteur
Et dans son sommeil, on les avait brisés
Et il prit son arme une lame faite, il y a une éternité

Le dernier regard d'un roi fut pour lui-même
L'horreur l'avait marqué, son visage s'était creusé
Ses yeux sanglants s'étaient enfoncés
Alors que la décision s'était dessinée
Seul, il périra
Mais aucun dieu, gloire prendra
De ce monde qu'il aima
Et de sa lame, il le scella

Le dernier regard d'un roi fut pour ses souvenirs
Car il passa de vie à trépas
Et nul dieu de la mort ne put l'emporter
Car nul ne peut prendre un roi, quand il est dans son fief pour l'éternité.

__________________________________________________
Tic... Tac... Les secondes s’écoulent et s'emballent.
Tic... Tac... Tic... Tac... Et finalement je craque.
avatar
Kiart Nenzo
Crocomo caché

Messages : 567
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 19
Localisation : Lama

Feuille de personnage
Nom des personnages: Kiart Nenzo

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Légende]La création des titans

Message par Kiart Nenzo le Mer 14 Déc - 22:22

La mesure du temps
Les Titans sont changements
Ce sont eux qui ont apportés le temps
Les dieux avides se sont appropriés ce présent
Dans le seul but de briser leurs enfants

Les Titans étaient amants
Leur union fut le temps
Mais pas comme nous le connaissons
C'était un enfant, un peu rapide, parfois lent.
Possédant un sang de poussière
Et une peau de parchemin
Qu'il couvrait d'un masque représentant un visage sanglant
Et de grands vêtements

Il enviait ceux qui étaient libres du regard
Mais il savait également son destin funeste
Première créature lié au temps, le temps lui-même n'était qu'un enfant capable de voir des possibilités.
Telle une toile qu'il pouvait tisser, il connaissait l'infinité de possibilité que le monde finirait par posséder.

Prenant une aiguille, il la trempa dans la poussière qu'était son sang puis suivi les rêves que lui dictaient sa propre existence.
Tous convergeaient, tous divergeaient. En ces failles, en ces points où il n'existait qu'un seul chemin.
Et son chemin fut de percer la chair de ses parents pour les lier à la sienne par les fils que formaient son sang.

Créature grotesque, le temps n'a pourtant jamais eu qu'un seul corps, qu'un seul esprit.
Mais alors que ses parents se réveillent, ils se sont retrouvés au temps.
Leurs doigts étaient devenus d'autres aiguilles trempés dans la poussière.

Tâtant le monde, ils le relièrent à leur enfant.
Chaque titan touché transmis cette malédiction.
Chaque mortel touché transmettait cette malédiction à sa descendance.
Les dieux abhorraient mais l'admiraient également.
Un outil pliant tout ce qui existe, ils l'espéraient.

Et l'enfant devant l'outil.
Lui-même perdu dans la toile qu'il avait crée, il observait les possibilités.
Qu'en est-il des dieux et de leur sang? Nul ne sut s'ils furent touchés, mais c'est depuis ces jours qu'ils n'ont plus effleurés notre réalité.

__________________________________________________
Tic... Tac... Les secondes s’écoulent et s'emballent.
Tic... Tac... Tic... Tac... Et finalement je craque.
avatar
Kiart Nenzo
Crocomo caché

Messages : 567
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 19
Localisation : Lama

Feuille de personnage
Nom des personnages: Kiart Nenzo

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Légende]La création des titans

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum